Autres Dimensions

Sois qui tu es

RAM

23 octobre 2008

pdf

Je suis RAM je vous transmets ma paix. Recevez ma bénédiction. J'ai eu l'occasion de m'exprimer à de nombreuses reprises sur le mental, sur le silence, sur l'évolution. J'ai insisté longuement, à de multiples reprises, sur le rôle du silence dans l'éclosion d'une nouvelle dynamique et d'un nouvel état de conscience. La conscience est vibration. La conscience peut présenter deux mouvements : contraction ou expansion. Entre les deux se situant la stabilité. De la même façon, elle peut involuer ou évoluer. La conscience est vibration. La conscience, quand elle s'expand, se dilate, génère un processus de vibration. Ce processus de vibration est perçu, le plus souvent dans le corps, en certaines zones, ou dans sa totalité. La conscience n'est pas linéaire. La conscience peut être assimilée à un certain nombre de strates, ignorantes les unes des autres, le plus souvent. Ainsi vous êtes tous ici présents incarnés dans un corps de chair. Dans ce corps de chair existent l'âme et l'Esprit. La vie du corps de chair est rendue possible par une contraction de la conscience. Toute incarnation en votre dimension est une contraction de la conscience. Vous êtes ici pour augmenter la vibration de votre conscience. La vibration de la conscience est elle-même entretenue et véhiculée par la Lumière. Quelle Lumière ? Non pas la Lumière visible mais la Lumière de l'âme et la Lumière de l'Esprit. Quand la strate incarnée de votre corps (qui se manifeste habituellement en tant que personnalité divisée, séparée, fragmentée) va expandre au-delà des limites de la strate, la vibration, elle, va accéder à un autre état appelé « expansion de conscience ».

D'expansion en expansion, vous expérimentez un mécanisme d'évolution qui va graduellement vous faire prendre conscience de qui vous êtes, de votre place, de votre rôle et de votre devenir. Vous êtes des parcelles de l'éternité, vous êtes des parcelles de la Lumière, en tant que tels vous êtes éternité et vous êtes Lumière. Seul le jeu de la contraction de la conscience vous a fait perdre de vue la conscience de ce que vous êtes. Les outils divers et variés à votre disposition, que ces outils soient dans le champ de ce qui est appelé la création (musicale, artistique), que ces outils se situent dans le monde de la nature (les arbres, les minéraux) peuvent être des supports privilégiés, des clés qui peuvent vous permettre de franchir des seuils et d'accéder à une conscience plus élargie, plus grande. La conscience est vibration. La conscience de l'être humain en incarnation qui cherche le pourquoi, s'expand et vibre. La quantité de Lumière présente au sein de ce corps que vous habitez peut alors grandir. Il serait toutefois faux de croire que cette expansion est linéaire. Comme il serait tout aussi faux de croire que cette expansion est permanente. Il existe dans la dynamique de la conscience un moment où, là aussi, le silence doit se faire. Le silence des sens, le retrait de la manifestation survenant lors de la fin de la vie d'un être humain en incarnation passe par une étape transitoire d'arrêt ou soustraction de la conscience dans le monde extérieur. De la même façon, le passage d'un état de conscience à un autre état de conscience beaucoup plus grand et stabilisé. Il ne s'agit pas là d'une expérience mais d'une transformation. Au moment où se vit la transformation, il y a comme un processus de silence de la conscience, c'est à dire que dans la recherche du chemin spirituel (la recherche de votre propre Divinité qui est le chemin spirituel) vous allez, grâce à des outils intérieurs comme extérieurs, comme par exemple la méditation, augmenter la quantité de Lumière présente dans le corps. Les cristaux sont un outil qui permettent, aussi, cela, en tant qu'outils extérieurs. Toutes les méditations, dans toutes les traditions, induisent un supplément d'âme, un supplément de Lumière et un supplément de vibration mais ceci est du domaine de l'expérience, de la même façon que vous pouvez expérimenter certains travaux avec les cristaux. Néanmoins, le passage définitif d'une strate à une autre strate nécessite un processus extrêmement précis qui correspond à ce qu'on appelle le retournement.

La caractéristique de ce moment appelé retournement est, qu'à ce moment précis, la conscience est obligée de se manifester à travers le silence. Il y a arrêt brutal de l'expansion. Ceci est appelé, en fin de vie incarnée, la mort. Le passage du monde incarné, manifesté, au monde de l'Esprit, s'accompagne d'une interruption particulière de la conscience. Aujourd'hui, les chemins évolutifs pour les chercheurs de Lumière sont profondément différents car vous êtes en une fin de cycle. Toute fin, tout début, si vous préférez, s'accompagne d'un retournement et d'un arrêt de la vibration de la conscience. Je sais que vous avez expérimenté, (beaucoup, pour certains d'entre vous) les cristaux afin de déployer votre conscience, afin de travailler (toujours dans la strate limitée où vous êtes) avec les processus d'évolution des nouveaux corps, des nouveaux chakras et des nouvelles fonctions. Mais ceci se vit à l'intérieur de la même strate de conscience, même si, dans cette même strate de conscience, vous avez l'impression d'être profondément différents de ceux qui ne font pas le même chemin. Néanmoins, vous évoluez, absolument tous, dans la même strate de conscience. Mais ce processus évolutif à l'intérieur d'une strate de conscience arrive à un moment donné où l'expansion doit être arrêtée. Ce processus pourrait être appelé la stase. La stase n'est pas l'arrêt de la Lumière. La stase est le moment précis où tout ce qui a été développé et expérimenté dans votre strate de conscience, en rapport avec vos nouvelles potentialités de Lumière, doit cesser pour laisser la place libre à une nouvelle strate que vous appelleriez « dimension cinquième ». En résumé, le passage d'un mode de fonctionnement à un autre mode de fonctionnement nécessite un passage précis qui correspond quelque part à une mort. Vous ne pouvez accéder à ça, à l'autre strate, sans passer par cet instant de stase. Alors, je laisserais le choix à des personnes beaucoup plus qualifiées que moi pour vous engager dans cette voie à travers votre outil qu'est le cristal. Ce que je veux que vous reteniez c'est que le travail sur la conscience peut se faire à l'intérieur d'une strate mais aboutira toujours, en finalité, à vous faire basculer, par le processus de stase, dans une autre strate. Le passage précis de ce monde de vos incarnations, en cet instant précis, est une étape privilégiée puisqu'elle correspond au silence de la conscience et à la stase. Ceci nécessite, indépendamment des outils qui peuvent vous aider, un alignement et un recentrage total de votre être sur ce qu'il est réellement. Ce que vous êtes réellement n'est pas ce que vous donnez à voir.

Ce que vous êtes réellement n'est pas l'expérience que vous vivez. Ce que vous êtes réellement doit d'abord être accepté et secondairement intégré. Vous êtes la Lumière. Le reste, ce ne sont que des projections de l'absence de Lumière. Le grand défi que vous avez à dépasser est de comprendre votre conscience comme étant linéaire, même dans son développement. Il vous faut intégrer, admettre et vivre le fait que la conscience n'est pas linéaire. Elle est linéaire au sein de votre strate d'évolution même, quand elle s'expanse, elle n'a pas la possibilité de franchir le seuil séparant les strates. Pour cela elle doit mourir à elle-même. Il y a un moment précis, dans la mécanique de la conscience, qui doit s'accompagner, là aussi, de cette notion de silence. Je disais il y a très peu de temps que le silence était la plénitude, que le bruit était le vide et que le bruit était l'avidité et que le bruit était la violence et la multiplicité. Il en est de même pour votre conscience. La Lumière que vous avez, ou que vous allez intégrer au sein de votre corporéité d'expériences, doit induire une vibration au niveau de l'ensemble de ce qui fait votre corps et votre incarnation. Ce processus suit un rythme différent pour chaque âme humaine incarnée. Quel que soit le développement et le rythme suivis par cette conscience qui s'epxand, il est un moment repérable entre tous, symboliquement : celui où vous vous abandonnez totalement à la Lumière et à votre foi en la Lumière qui est un guide et qui devient le moteur et la manifestation de votre vie incarnée. J'ai dit aussi, et je répète, qu'après cette stase vous devez vous relier afin de vous permettre de dépasser votre personnalité et votre individualité, bien au-delà du processus de l'éveil, à ce qu'il est appelé des lignées. Les lignées sont multiples mais toute âme humaine en incarnation est reliée, est en filiation, avec plusieurs lignées. Quand vous vous incarnez dans ce monde d'expériences vous oubliez volontairement tout ceci. La première rencontre avec la Lumière, appelée l'Illumination, va conduire au processus de l'éveil et à la constitution d'un certain nombre de potentialités à l'intérieur de ce corps humain en incarnation mais toujours dans la même strate de conscience. A un moment donné de votre expérience de vie, au décours d'un évènement parfois bénin, d'un évènement parfois marquant, vous allez vous trouver confronté à cette notion de stase, d'arrêt, de retournement de la conscience qui va alors pénétrer, tout en maintenant l'incarnation, une autre strate. Ceci correspond au début de la maîtrise. La maîtrise est réalisée quand, dans les autres strates de conscience, vous intégrez au sein de votre personnalité en incarnation la totalité des lignées lumineuses desquelles vous êtes issu.

Alors, comprenez bien que, quels soient les outils (les cristaux, la méditation), tout outil, quel qu'il soit, va favoriser, en vous qui recherchez la Lumière, un travail d'expansion mais au sein même de votre strate de conscience, vous donnant parfois accès par bribes, par bouffées, à des informations venant des autres strates, mais vous n'êtes pas encore établi dans les autres strates. S'établir dans les autres strates, élever de manière définitive votre conscience, nécessite le passage par la stase et la fusion avec les lignées dont vous êtes originaires. Ce processus peut être appelé la petite mort, la porte étroite, peu importe. C'est un moment unique. Celui-ci se repère après une période d'expansion au sein de la strate de conscience dans laquelle vous vivez. A un moment donné, cette expansion s'arrête brutalement, sans pour autant qu'il y ait contraction. C'est pour cela que cela a été appelé « stase » ou « retournement ». C'est un processus dynamique, repérable extrêmement facilement parce que vous passez d'un niveau d'expérience à un autre niveau d'expérience, où la conscience va se stabiliser avec des possibilités inhérentes à ce nouvel état qui est, en particulier, de ne plus être séparé de l'ensemble de votre strate, de ne plus êtres séparé non plus de la possibilité de contact avec les autres strates supérieures illustrées par l'installation des lignées en vous. Cette installation ne peut pas être assimilée à un processus de canalisation mais bien à un processus de fusionnement. Alors, je pense qu'il est possible de favoriser l'approche de ce moment, bien évidemment, au travers, déjà, de l'expansion au sein même de votre strate. Bien évidemment par l'activation de vos chakras. Bien évidemment par un préalable qui est la constitution de votre corps de Lumière ou corps immortel. Quand tout ceci est mené à bien (cela peut se faire durant de multiples vies mais j'ai tendance à dire que, dans ces temps que vous vivez, cela se fait extrêmement vite) il va être temps, à un moment donné de cette expérience, de vivre cette stase.

Autre phénomène qui se surajoute à ce schéma évolutif : jusque là, j'ai parlé de schéma évolutif personnel mais le monde qui vous supporte (cette planète, son soleil, les autres planètes qui vous accompagnent dans cette ronde) participent aussi d'un processus évolutif individuel et collectif. Vous êtes rendus, aujourd'hui, au moment où, collectivement, la stase est possible, aussi bien individuellement que collectivement. Quel est l'effet de ce processus de stase collectif pour les êtres qui n'ont pas entrepris de travail d'évolution de conscience au sein de leur propre strate de manifestation ? Ce processus, s'il n'est pas soutenu par une expansion (ou un travail spirituel, si vous préférez) préalable, va se traduire par une destruction pure et simple de la forme humaine que vous habitez. Alors que si le travail au sein de la strate a été effectué vous allez pouvoir emmener, littéralement, ce corps, dans la nouvelle strate. Ceci a été appelé, dans votre langage moderne, processus d'ascension. Ce processus collectif, maintenant, concerne un nombre extrêmement limité d'âmes en incarnation. Il n'y a pas à juger ou à peser ce nombre. Il faut simplement être conscient que ce processus ne concerne que très peu de personnes. Pour ceux qui me connaissent ici, j'exprime très souvent mes discours par les mots, bien évidemment, c'est un premier niveau. Je les exprime, après, par le silence et, selon les cas, par la Lumière et la vibration. Alors, avant de vous répondre par le silence et de vous donner l'enseignement du silence, je tiens à préciser aussi que ce travail spirituel n'est pas une ascèse. Il n'est pas quelque chose qui oblige une révolution totale. Il oblige simplement à entrer en confiance. Confiance en la Lumière et en son rôle dans votre devenir. Le deuxième mot est lâcher prise et abandon. La Lumière ne peut se trouver sans lâcher prise et abandon. C'est remettre sa propre volonté, limitée nécessairement, de par sa manifestation, en cette strate, à un autre niveau qui ne veut que votre bien mais vous ne pouvez le trouver avant de vous abandonner à lui. Vous ne pouvez vivre la stase individuellement ou collectivement, quand cela arrivera, sans passer au préalable par cet abandon ou ce lâcher prise. Ils sont présents dans toute vie humaine, dans toute tradition et dans tous les mondes, je dirais. Le retournement et la stase ne peuvent se réaliser sans cela. Cela veut dire aussi que vous devez mourir à votre strate de vie pour accéder à cette autre strate. Alors, je n'ai aucune idée de comment les êtres qui ont autorité vous guideront à travers cela. Rappelez-vous que je suis là pour mettre en mots, en métaphores, en vibration, en silence et en Lumière, cela. Avant de vous donner la réponse de ce discours par le silence, je vous propose, si vous avez des questions par rapport à cela, d'essayer d'y apporter une réponse par les mots.

Question : ce que vous appelez les strates correspond ce que nous appelons les dimensions ?
Cela peut en être superposable, tout à fait.

Question : qu'appelez-vous les lignées ?
La lignée correspond à votre héritage spirituel lié à votre Source et à votre origine. La lignée, les lignées sont la manifestation du premier temps de l'extériorisation de la Divinité, elle-même illustrée par les quatre Vivants ou les quatre lignées originelles, liées aux quatre éléments. Chaque être (je ne parle pas, là, de la forme manifestée), chaque Unité de Lumière, chaque âme, chaque Esprit, lors de sa propre création, s'est d'abord séparé de lui-même de la même façon que la Lumière originelle s'est séparée d'elle-même. Vous vous êtes donc créés, séparés de vous-mêmes en deux parties. Cette séparation en deux parties n'est pas à proprement parlé la lignée mais c'est ce qui est appelé l'étincelle divine. Quand vous créez votre étincelle divine, et que vous vous séparez de la Source, vous êtes appelés à faire comme la Lumière originelle c'est-à-dire vous séparer de vous-même. Comment vous extériorisez-vous dans cette séparation ? En créant une autre flamme, en tout point identique à la vôtre, que certains textes, aujourd'hui, appellent flamme jumelle. Il y a, quelque part dans cet univers ou dans d'autres mondes, incarnés en même temps que vous ou non pas incarnés, une autre partie de vous que vous passez vos vies à rechercher. Cela est appelé flamme jumelle. Première étape. Cette division est possible par la contraction de la conscience qui descend dans les mondes de la matérialité et de la manifestation en cette dimension. Il y a donc, en vous, un sentiment d'incomplétude qui vous fait rechercher, durant toute votre vie et toutes vos incarnations, votre complément. Cela n'a rien à voir avec ce que vous appelez des âmes groupes, des âmes sœurs ou des familles d'âmes. Cela est bien antérieur à cette notion là.

Aujourd'hui, durant ces temps que vous vivez qui vous rapprochent de la stase, il y a possibilité, pour certains d'entre vous, de rencontrer ce qui est appelé flamme jumelle mais cela n'a pas de sens de vouloir créer quelque chose avec ce que vous appelez flamme jumelle. C'est une reconnexion à votre Source et rien de plus. Maintenant, les destins des flammes jumelles peuvent être plus ou moins liés ou plus ou moins distendus, cela n'a aucune importance. L'important est de remanifester en vous le sentiment de complétude qui fait que vous ne pourrez plus jamais dépendre d'un autre être humain, quel qu'il soit. Vous ne serez plus en recherche de complémentarité car vous deviendrez, à ce moment là, des êtres complets. Ça, c'est la première étape. Néanmoins, à partir du moment où vous vous êtes extériorisés vous-même dans votre flamme jumelle (comme Dieu l'a fait au moment de la première création), il y a un support obligatoire qui sous-tend le Ciel dans tous les sens du terme. Il soutient les galaxies, il soutient ce monde, illustré à travers les quatre piliers de la création qui ont été appelés les quatre éléments qui sont la base de toute vie et de toutes les strates de conscience, depuis votre dimension jusqu'aux dimensions les plus proches de la Divinité ou de la Lumière. Les lignées sont la révélation, en vous, de votre filiation par rapport à ces quatre éléments. Chacun de ces éléments a été véhiculé de manière privilégiée par des êtres, humains ou non. Il peut parfois s'agir d'une planète elle-même qui joue le rôle de filiation. La maîtrise va donc correspondre à la révélation de ces quatre piliers afin de faire de vous un être établi dans sa Divinité. Ce processus de reconnexion à votre lignée, à votre filiation, est quelque chose qui a été exprimé dans divers courants traditionnels comme une fusion. Ainsi (pour parler d'un monde qui n'est pas mon monde d'origine mais qui est très simple à comprendre par vous-même), si vous prenez l'exemple de celui que vous avez appelé le Christ, vous avez des êtres qui suivent le chemin du Christ et qui imitent sa vie, qui cherchent à faire le bien et à se donner eux-mêmes, au moment où ils vont vivre la stase à titre individuel, ils vont fusionner avec le Christ. Ainsi, ils vont pouvoir fusionner les caractéristiques et les attributs de Christ comme, par exemple, les stigmates ou les pouvoirs spirituels les plus élevés. Il en est, de la même façon, dans la fusion des lignées spirituelles, au moment où vous rentrez en stase à titre individuel et où vous vous retrouvez dans votre Unité Divine.

Question : quelle différence faites-vous entre âme et Esprit ?
Une différence de strate. Quand il est dit que vous êtes incarnés en totalité, effectivement, votre âme et votre Esprit permettent à ce corps d'être animé mais, néanmoins, il existe des parcelles de vous (âme, Esprit, essentiellement) qui sont situés dans d'autres strates qui évoluent pour leur propre compte, un petit peu comme une main qui dirigerait les fils d'une marionnette et qui dirigerait les mouvements de cette marionnette. Ceci est le rôle de l'âme : tenir les fils et la trame de votre vie, que vous en ayez conscience ou pas. L'Esprit est une autre strate qui ne connaît pas la polarisation, la manifestation. L'Esprit est le souvenir de votre Divinité, c'est l'étincelle qui est en vous. Cet Esprit, quand il se révèle, concourt à la fusion de vos lignées.

Question : qu'adviendra-t-il des êtres qui ne vivront pas la stase ?
Le mot le plus juste serait celui qu'on appellerait recyclage, redémarrage d‘un nouveau cycle. Vous savez pertinemment que la vie évolue selon des cycles qui repassent toujours par les mêmes points, à des moments précis. C'est un don même de Dieu. Alors, ceux qui ne pourront pas passer par la stase seront recyclés, de la même façon que vous êtes recyclés à chaque fois que vous mourez à ce corps.

Question : le cinquième élément correspond à l'Esprit ?
Non. Le cinquième élément révèle l'Esprit mais il n'est pas l'Esprit. L'Esprit est bien au-delà. Ce cinquième élément, vous le connaissez tous, il est appelé éther. Il ne s'agit pas, à proprement parlé, d'un élément mais d'un mouvement puisque les quatre éléments se suffisent à eux-mêmes. Il s'agit des quatre vivants. Il n'y a pas cinq vivants, il y en a quatre. Par contre, celui qui assure la cohésion et la réunification de ces quatre éléments, est appelé cinquième élément.

Question : l'Esprit correspond au Divin dans sa totalité ?
Non. Vous ne pouvez limiter Dieu à l'Esprit ou limiter Dieu au corps.

Question : la fusion des lignées demande un travail avec un maître ou c'est simplement lié au processus de retournement ?
Vous pouvez suivre un maître durant toute votre vie sans pour autant vivre la fusion avec ce maître ou un autre maître. La fusion vient à vous au moment où vous rentrez dans la stase. Il n'y a pas à se préoccuper de chercher cela, cela est. Je vous donne simplement les éléments de manière à, quand cela vous arrive, si cela vous arrive, ce que cela vous semble évident. Vous ne pourrez obtenir une fusion simplement en suivant un être vivant ou un être mort. Alors, pour certains êtres comme le Christ, et comme d'autres, vous pouvez imiter, vous fondre avec ce témoin de la Lumière mais, le plus souvent, c'est quand vous avez exploré et expansé le maximum de votre strate, que vous avez construit ce que j'ai appelé le corps de Lumière, que la fusion peut venir à vous.

Question : comment sait-on à quel niveau d'expansion on se trouve ?
La question appelle une double réponse. La première : tant que vous vous posez la question du niveau où vous êtes c'est que vous n'y êtes pas. Ça veut dire que votre Esprit tâtonne au sein de votre strate. Rappelez-vous que le processus de fusion, de stase préalable et de retournement, s'accompagne d'un silence de la conscience. Ce moment est repérable entre tous. C'est le moment précis où, indépendamment de la construction de votre corps de Lumière, indépendamment de tous vos charismes (vos pouvoirs si vous préférez), vient un moment où, au niveau de la poitrine, de ce que vous appelez le chakra du cœur, vient se mettre la vibration non plus habituelle d'un chakra mais la vibration de ce que j'appellerais le « Je Suis ». Vous devenez présent à vous-même, en totalité. Le reste du monde devient, à ce moment là, transparent. Votre regard est pénétrant, votre conscience devient omnisciente. Quand vous êtes à ce niveau, il n'y a plus aucune question sur le niveau où vous êtes. Tant que vous vous posez la question, cela vous prouve simplement que vous êtes simplement à l'intérieur de votre strate. A l'intérieur de votre strate, il existe, naturellement, des marqueurs spécifiques de votre graduation de conscience. Ceci est la première réponse.

La deuxième réponse qu'appelle votre question est maintenant celle-ci : vous saurez que vous êtes arrivés à ce moment, bien évidemment, quand vous sentirez ce qui se passe au niveau de la poitrine, qui n'est pas uniquement une rotation du chakra dit du cœur mais qui est l'installation de la présence du Je Suis. Les mots sont bien faibles pour traduire cet état. Mais, à partir du moment où vous touchez ce Je suis, que va-t-il se passer ? Vous devenez hors de l'ordinaire. Étant hors de l'ordinaire, on va vous jeter des pierres mais aussi des fleurs parce que vous devenez tellement en dehors de votre strate que vous échappez aux conditionnements dans lesquels vous vous êtes mis mais aussi dans lesquels vous mettent tous les autres qui vous connaissent. Il y a un avant et il y a un après. L'âme en incarnation, l'Esprit en incarnation qui vit ce moment, est capable lui-même de définir, au plus juste, l'instant où cela se produit parce qu'il y a un état de conscience avant et il y a un état de conscience après. Plus rien n'est comme avant. Tout sera toujours comme après. Voilà ce qui peut en être dit avec des mots.

Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.

Alors, je vais maintenant, si vous le voulez bien, par rapport à tout ce que nous venons de dire avec des mots, me permettre de dire cela dans le silence. Alors, accueillez en votre cœur ce à quoi ça correspond.
... Effusion d'énergie ...
Si vous le voulez bien, maintenant, accueillir et recevoir mes salutations de Lumière. Quant à moi, je vous demande instamment de garder par devers vous, devant vous, cette notion importante du silence de la conscience, de la stase, du retournement en sachant que cela est une possibilité à titre individuel, et bientôt à titre collectif, en espérant que vous serez nombreux à toucher et dépasser ce moment. Soyez bénis et je vous dis à bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page