Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > ANAËL - 2

ANAËL - 2

16 avril 2010

pdf

Question : comment se libérer de liens avec des proches sans blesser les personnes ?
Bien aimée, il est important de comprendre que les liens, quels qu'ils soient, sont effectivement des obstacles à l'Êtreté et à l'Unité, ce qui ne veut pas dire, par là, que vous devez rompre tous les liens existants. Mais, pour la plupart d'entre vous, il est nécessaire de les transformer. Les liens existants (issus de votre tissu social, de votre tissu affectif ou encore de vos ascendants et de vos descendants) doit être, lui aussi, éclairé par ce principe de libération. Ce qui ne veut pas dire que vous devez rompre les liens pour faire souffrir les autres mais, bien plus, affirmer votre liberté, justement par rapport à ces liens. Un vrai lien n'est pas un lien mais est un principe d'accompagnement, un principe de résonnance entre les êtres qui permet la libération. Certains êtres, encore soumis aux modes de fonctionnement anciens, ne peuvent envisager ce type de lien, alors, là, oui, bien évidemment, cela peut conduire à mener à bien un certain nombre de séparations. Il faut aussi comprendre qu'à travers ces séparations parfois nécessaires et indispensables, il y a aussi, pour l'un comme pour l'autre, l'occasion de grandir et qu'au-delà de la souffrance initiale, au-delà de ce qui peut exister lorsqu'un lien se rompt, sous l'influence de la dimension dissociée dans laquelle vous êtes, il peut exister des occasions de grandir. C'est à toi de trouver le compromis, c'est à toi qu'il appartient de trouver les mots justes concernant la libération que tu as besoin de vivre par rapport à ces dits liens.

Question : dans la période qui arrive, on peut se passer de manger et être uniquement rechargé par les énergies ?
Bien aimé, certains êtres vivent déjà cela. Ils ont, en effet, vu leurs besoins alimentaires diminuer, ils peuvent se sustenter, peut-être pas d'amour et d'eau fraîche, comme vous l'entendez, mais déjà avec un minimum de choses. Beaucoup de choses se modifient : les multiples Vibrations et Radiations que vous avez reçues depuis plus d'un an et demi ont modifié vos structures cellulaires, elles ont aussi modifié l'ensemble de vos chakras. Néanmoins, la période que vous allez vivre et qui commence dès demain va se traduire par une majoration de votre Feu intérieur, ce Feu nécessite, bien évidemment, d'être alimenté par de l'eau. Alimenté par l'eau afin de ne pas brûler. C'est un feu qui ne brûle pas mais il vous faut respecter un certain nombre d'apports, hydriques, essentiellement. C'est en ce sens que, depuis plus d'un an, j'ai donné des consignes concernant une alimentation de nature liquide afin de vous apporter un maximum d'éléments aqueux.

Question : je fais régulièrement les méditations, j'ai l'impression que j'avance sur un certain plan mais je suis toujours bloquée au niveau du cœur et je n'ai jamais entendu le son si.
Bien aimée, ainsi que Mikaël l'a dit et redit à de nombreuses reprises, et ainsi que je te le redis, certains êtres ont vécu les étapes d'initialisation du Feu du Cœur depuis déjà de nombreux mois, ils sont, en quelque sorte, les pionniers qui permettent d'ancrer la Lumière au sein de cette densité. D'autres, enfin, malgré leurs efforts incessants, ne sont pas couronnés de succès pour l'instant. Cela doit te faire mettre en mémoire la phrase du Christ : « les premiers seront les derniers ». L'important étant qu'à la fin de l'intervention Mikaëlique e(t surtout à la fin de l'Annonce faite par Marie et du début des transmissions des nouvelles Clés données par l'Archange Metatron), le Feu du Cœur ou le Feu de l'un des trois Foyers s'allume. Il n'y a ni punition, ni rétribution mais juste une certaine forme de protection. Certains êtres, en effet, s'ils vivaient le Feu du Cœur, n'auraient plus aucune raison de rester dans ce corps.

Question : dans le noyau, quel est le rôle des neutrons ?
Le neutron est une particule de charge nulle, elle n'est pas polarisée. L'électron et le proton sont, en fait, dissociés, au sein de votre Dimension dissociée, car les forces gravitationnelles ayant été induites par les Archontes ont permis la séparation du principe électronique et du principe protonique. Le neutron n'est là que pour stabiliser, en quelque sorte, l'électron et le proton afin de leur permettre d'exister, en maintenant une distance entre eux, responsable de tous les processus physiologiques, biologiques et atomiques existant au sein de votre densité. Il est nécessaire et possible de comprendre, sans rentrer dans les détails, qu'au sein des Dimensions que nous appelons Unifiées (que cela soit la 5ème Dimension ou d'autres Dimensions bien plus élevées) les particules sont toujours présentes. Elles sont, chez vous, appelées des particules exotiques car présentes de façon éphémère et non visibles. Ainsi en est-il des photons, ainsi en est-il des quarks, ainsi en est-il des bosons qui ne sont que suspectés que par des calculs mathématiques et qui ne font que transiter au sein de votre Dimension de manière temporaire. Au sein de nos Dimensions, en particulier Archangéliques, les quarks sont les constituants de notre matière.

Question : un électron est la combinaison d'un neutrino et d'un photon ?
Pas uniquement. Au sein des charges électroniques, existe un ensemble appelé Agni Deva ou particules Adamantines. L'électron est porteur de quatre Agni Deva. Chacun des Agni Deva existant au sein d'un électron est constitué d'une particule élémentaire correspondant à l'un des éléments original (Eau, Feu, Terre, Air). La polarité de l'électron est liée à la prédominance de la particule liée au feu alors qu'au niveau du neutron, les quatre particules sont parfaitement équilibrées.

Question : les cocons de Lumière sont un champ électro magnétique ouvert aux deux pôles ?
La formulation ne correspond pas à la réalité. Les cocons de Lumière se situent dans des Dimensions qui appartiennent à votre 3ème Dimension dissociée, il n'y a qu'au niveau de ce qui a été appelé corps d'Êtreté qu'il existe une permanence et une immanence existant au-delà de cette Dimension. Le corps physique, le corps éthérique, le corps astral, le corps mental, le corps causal, appartiennent, de manière sûre et certaine, à votre Dimension, ils n'existent pas au sein des Dimensions de la Lumière Unifiée. Ainsi, ces cocons de Lumière appartiennent à cette Dimension, ils représentent des couches d'interaction, non visibles pour vous, liées à la 4ème Dimension, là où évoluent ce que vous appelez les Archontes et qui contrôlent donc, par les biais des forces liées à ce que vous appelez égrégore émotionnel ou égrégore mental, depuis des temps immémoriaux, l'ensemble de la destinée de l'humanité. C'est à ce niveau que se situent les systèmes de contrôle humain, mental et émotionnel. C'est à ce niveau que doivent être dépassés les émotions et le mental pour accéder, ainsi que cela a été énoncé de manière fort claire, par nombre de Mystiques au niveau de l'Orient, au supra mental et donc sortir de l'illusion ou encore de la maya. Mais ces véhicules dits subtils appartiennent, eux aussi, à la Dimension falsifiée. Au sein des Dimensions Unifiées, en particulier au sein de notre Dimension Archangélique, nous avons un seul corps, un seul et unique corps qui est notre corps de Lumière ou corps d'Êtreté ayant un anthropomorphisme particulier. Il n'existe pas de structure annexe à ce corps d'Êtreté. Il est, en lui-même, la totalité et l'Unité.

Question : les égrégores émotionnel et mental se désagrègent ?
L'égrégore émotionnel, appelé par Sri Aurobindo « frange d'interférences » est en cours de dissolution totale. Le Feu du Ciel qui impactera le Feu de la Terre signera la destruction totale du mental et donc la fin de l'humanité, telle que vous la connaissez, permettant l'accès à l'Êtreté. Il ne peut y avoir, ainsi que les enseignements orientaux vous l'ont dit, d'accès à l'Éternité sans destruction de ce qui est appelé les corps subtils inférieurs. Ceci est réalisé par une initiation majeure appelée, au sein de cette humanité, la résurrection, ainsi que Sri Aurobindo (ou Saint-Jean) l'avait écrit dans son Apocalypse. De la même façon, vous devez en passer par là pour accéder à l'Êtreté. Or, le mental doit être dissout de la même façon que les franges d'interférences qui bloquaient l'arrivée de la Lumière au sein de votre Dimension ont été dissoutes. Il reste un obstacle, c'est celui-ci qui sera détruit par le Feu de la Terre : la dissolution de ce qui est appelé le principe inférieur corps et âme est nécessaire pour accéder à l'Esprit, il ne peut en être autrement. L'âme est émotion, elle-même, coloration et attraction. Elle n'est pas l'Esprit. Quand Mikaël ou moi-même vous nommons Semences d'Etoiles, Enfants de la Lumière, nous nous adressons à votre partie éternelle qui est celle qui est restée dans le Soleil, à votre Esprit et certainement pas à votre âme qui est, elle aussi, éphémère et mortelle.

Question : notre parcelle d'Esprit constitue notre identité cosmique ?
Assurément, oui.

Question : une déviation du coccyx peut gêner ce qui se passe au niveau du Feu sacré ?
Il n'existe pas d'anomalies structurelles, acquises ou innées, qui soient un obstacle au vécu du Feu du Cœur et du Feu de la Terre ou du Feu de la tête. Le Feu du Cœur et le Feu de la tête ayant été vécus, l'intensité des énergies qui étaient appelées, à l'époque, Esprit Saint, reçues sur cette Terre depuis plus de 30 ans, ont permis de libérer les canaux et de permettre au Feu de la Terre et à la Kundalini de s'élever sans problème, quelles que soient les anomalies existant à ce niveau. Les seuls obstacles ne se situent pas au niveau physique mais, bien plus, au niveau de votre structure mentale. La structure mentale illusoire ayant été créée pour les besoins de l'incarnation et de la réincarnation est un obstacle majeur qui reste à vaincre, pour la plupart d'entre vous. Le Feu de la Terre est donc destiné à lever cet obstacle car, malgré le Feu du Cœur que vivent certains d'entre vous, il n'y a pas eu libération totale de ce qui est appelé le mental. L'accès à l'Êtreté signe la disparition du mental. Certains d'entre vous vivent la Vibration de l'Êtreté à travers le Feu du Cœur, au sein de ce corps et de ce Cœur. Ils en vivent les prémisses, par l'intermédiaire du Samadhi ou Joie intérieure mais n'ont pas eu encore accès à ce corps d'Êtreté, ce corps de Lumière, ce corps de Cristal ou autre. Le seul obstacle restant n'est plus au niveau génétique, ni émotionnel, mais uniquement au niveau de votre mental, à travers ses croyances et à travers sa propre peur de disparition.

Question : la Kundalini qui monte peut générer cet affaiblissement du mental ?
Je dirais même que la Kundalini ne peut monter s'il n'y a pas d'effet de Feu au niveau du mental et donc de destruction du mental.

Question : à quoi correspond la tension que je ressens dans le dos, à partir du sacrum ?
Cela correspond effectivement à des processus d'éveil, je dirais, incomplets, de la Kundalini. Ainsi que je l'ai dit lors d'une précédente intervention, le Feu de la Kundalini et l'éveil de la Kundalini correspond à l'association de trois Forces. De la même façon que vous avez reçu la triple Radiation de l'Esprit Saint, de la Source, de l'Ultra Violet, de la même façon, le triple courant existant au niveau du sacrum doit s'unir et s'unifier en remontant le long de votre colonne vertébrale. Il existe, en effet, deux circuits latéraux et un circuit central appelés, dans la tradition orientale, Ida, Pingala et Shushumna qui permettent, lors de leur réunification, une remontée totale de la Kundalini. Les courants soli-lunaires (si vous préférez, les deux côtés de votre cerveau : le pôle intuitif et le pôle résonnant) doivent s'unifier, ainsi que cela est réalisé, par l'activation du 12ème corps au sein de l'androgynat primordial afin de permettre la réunification des deux polarités et des deux antagonismes existants du fait de l'existence de votre mental. Ainsi donc, au niveau de votre sacrum comme au niveau de votre dos, un certain nombre de perceptions différentes peuvent exister. Ces perceptions différentes correspondent aux trois Forces en présence à ce niveau là qui peuvent monter de façon dissociée avant de monter de façon unifiée.

Question : c'est en relation, donc, avec l'intensité de la montée de la Kundalini ?
Tout à fait.

Question : en me connectant à l'énergie du Cœur ou en méditant, je ressens très souvent une vibration forte au niveau de la colonne vertébrale, en dessous de l'omoplate droite.
Bien aimé, il existe en relation avec le chakra du Cœur, dans sa partie postérieure, c'est-à-dire au niveau du dos, un principe et un reliquat particuliers qui n'est pas embryologique mais spirituel, en relation avec ce que vous appelez, au niveau de votre densité, les ailes. Il existe, en effet, deux reliquats spirituels qui vous ont été ôtés à partir du moment où vous avez été attirés au sein de cette matrice. Car, comment croyez-vous que les Archanges se déplacent au sein des airs. Comment croyez-vous que les Anges se déplacent au sein des Mondes Unifiés ? Bien évidemment, avec ce que vous appelez des ailes et pas autrement.

Question : à quoi peut correspondre le fait de ressentir ces reliquats ?
Je dirais, sans faire de jeu de mots, cela correspond à une poussée d'ailes. Cela peut exister depuis fort longtemps. Mais ceci ne poussera uniquement qu'au moment où vous serez totalement libérés de cette matrice.

Question : il y a déjà eu des expériences d'unification de consciences à 24 ?
Bien évidemment. Cela a été réalisé par tous les peuples, quelles que soient leurs origines (humanoïde, delphinoïde ou autre) qui sont passés dans une Dimension Unifiée après avoir vécu au sein d'une Dimension 3ème, même Unifiée ou dissociée. Cela n'est pas spécifique à la Terre mais à toute forme d'évolution de Vie et de Conscience. Cela existe déjà depuis fort longtemps au niveau de peuplades que vous appelez primitives, en particulier les indiens d'Amérique du nord ou d'Amérique du sud. Mais cela se retrouve aussi au sein de certaines cérémonies existant au niveau de certains peuples primitifs de l'Australie. Cette architecture particulière des 24 unités de Conscience se retrouve, vous le savez, au sein des Melchizedek. Ceci tient, de manière plus concrète, je dirais, à l'agencement de la Lumière au sein des Mondes Unifiés. Ce que vous appelez Lumière, au sein de votre monde, n'est pas la Lumière mais est une Lumière falsifiée, déformée, arrondie, ce qui n'est pas de la Lumière au sens où nous l'entendons, nous. La Lumière n'a pas cette forme de globule, au sein des Mondes Unifiés. La Lumière présente une forme hexagonale à six côtés. En rassemblant ces hexagones par quatre, vous reconstituez une cellule unitaire de Lumière directement reliée à la source.

Question : les 4 Portes des Melchizedek sont en correspondance avec les Hayot Ha Kodesh ?
Il existe, bien évidemment, une architecture commune. Les Melchizedek de l'Air sont en relation directe avec les Hayot Ha Kodesh, en particulier le Hayot Ha Kodesh de l'Air. Les Melchizedek du Feu (dont le grand Maître en est Omraam Mikaël Aïvanhov, ainsi que vous l'avez nommé dans sa dernière vie) est effectivement le lien direct avec le Hayot Ha Kodesh du Feu. La structure la plus adéquate est appelé géodésique : elle inscrit, en trois Dimensions, dans un espace particulier, l'agencement des Melchizek.

Question : pour se libérer du mental, suffit-il d'absorber plus de lumière ?
Non, se libérer du mental c'est avant tout s'abandonner à la Lumière. Dire « absorber de la Lumière », est un acte lié au mental. L'abandon à la Lumière est un acte réel d'action et non pas un acte mental.

Question : Dans le processus d'abandon à la lumière, les pulsions primaires sont dépassées si on en a conscience ?
En cas d'acte d'abandon authentique à la Lumière, tout ce qui est pulsion inférieure disparaît. J'entends par pulsion inférieure tout ce qui vous attire dans les mondes du désir et dans les mondes de l'illusion. Cela passe aussi bien par certains besoins dits physiologiques qui peuvent disparaître mais surtout c'est une modification de la Conscience qui n'est plus polarisée, littéralement, par des jeux sociaux, par des jeux égotiques ou par des jeux d'attraction, au sein de ce monde. Il existe, réellement, dans l'abandon à la Lumière, une forme de détachement lié à la matérialité. Ce détachement n'est pas un désintérêt de la matérialité mais, bien plus, une action au sein de l'action de grâce permettant de trouver l'action juste, sans pour autant être attentif au résultat, quel qu'il soit, car au sein de l'abandon à la Lumière, le résultat sera toujours juste. Il n'y a pas donc lieu de porter attention au résultat mais simplement d'Être et Être permet d'Être dans l'action.

Question : il est difficile d'œuvrer dans la Lumière si on n'est pas dans le supra mental ?
Mais cela est impossible. Il ne peut y avoir de travail, au sein de la Lumière, sans passer, au moins, par l'activation de la Couronne de la tête c'est-à-dire par l'insufflation de l'Esprit Saint au niveau de la Couronne Radiante de la tête. Parler de Lumière n'est pas la Lumière. Vivre la Lumière est Vibration, ainsi que nous l'avions nommée l'année dernière : la Lumière Vibrale. Car la Lumière que vous percevez, ou la Lumière que vous imaginez au sein de votre mental, n'est pas la Lumière, elle est une illusion de plus. Ainsi, la Lumière n'est pas quelque chose vers lequel vous devez tendre. La Lumière n'est pas quelque chose que vous voyez quand vous fermez les yeux. La Lumière est Vibration avant tout et cette Vibration est agissante au sein de vos structures et au sein de votre Vie : elle est Joie, elle est Êtreté, elle est Feu du Cœur. Elle est, avant tout, un feu dévorant qui vous envahit. Tant que la Lumière n'est pas cela, elle n'est pas la Lumière mais est une projection de votre propre mental.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page