Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

20 août 2011

pdf

Eh bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver. Je vous transmets toutes mes bénédictions, et comme d'habitude, j'ai plein de choses à vous dire. Je viens, aujourd'hui, pour vous présenter mes salutations, vous dire bonjour, et surtout échanger, comme d'habitude, avec vous, et au travers des questions que vous vous posez. Parce que, comme vous le savez, les questions que vous vous posez, vous n'êtes pas seuls à vous les poser. Alors, soyez les bienvenus et je vous écoute.

Question : comment cheminer, que faire pour mieux voir et entendre mes guides ?
Comme tout processus nouveau de la Conscience, il y a des moments où cette Conscience, qui n'est pas encore installée, totalement, dans l'Unité (parce que vous êtes encore sur cette Terre, jusqu'à preuve du contraire), fait des mouvements de yoyo. Y a des moments où c'est plus facile d'être aligné. Y a des moments où vous vivez la Vibration de manière plus intense. Y a des moments, pareil, où les contacts avec les autres sphères vitales sont plus faciles que d'autres. Donc, c'est pas une question de chemin. C'est pas une question de quelque chose à faire. C'est simplement que les Dimensions qui s'interpénètrent, à l'heure actuelle, pour certains d'entre vous, cette interpénétration est plus facile à vivre à certains moments qu'à d'autres. C'est pas une question de chemin à faire, c'est pas une question d'humeur, parce que, dans ces processus-là, vous n'êtes pas les seuls en cause, bien sûr. Y a pas que votre petite conscience dans son coin. Y a les interactions entre toutes les Consciences, de votre Plan et des autres Plans, des sphères planétaires, du Soleil, des corps célestes qui arrivent vers vous. Tout cela crée des alchimies particulières, qui fait qu' y a des moments qui sont plus propices que d'autres pour vivre ce genre de contact, ou d'autres contacts, d'ailleurs. Y a pas à considérer que c'est un chemin à faire, qu'il faut encore avancer. Y a rien à avancer, puisque réaliser l'Unité, c'est le vivre, dans l'instant. Et ça, y a pas de distance, c'est une Illusion de l'ego de croire qu'y a une distance ou une séparation. Ces séparations sont en train, déjà, de disparaître totalement, au niveau de votre propre Conscience comme au niveau de l'ensemble de la Conscience de ce Système Solaire, on va dire, bien au-delà de la Terre.

Question : sent-on toujours la présence dans le thorax, ou peut-on la sentir dans le ventre ?
La présence dans le ventre est appelée la présence de l'ego, tout simplement. La Présence dans le Cœur est appelée la Présence du Cœur. Le Cœur n'est pas dans le ventre. Maintenant, faut peut être définir ce que toi, tu appelles la Présence. Si c'est ta Présence que tu sens dans ton ventre, c'est que ta conscience est dans ton ventre, on est bien d'accord ? La présence du ventre n'est pas la Présence du Cœur. Le Cœur n'est pas dans le ventre. La tête n'est pas dans le Cœur.

Question : je parle d'une présence qui s'ouvre et qui se ferme.
J'ai bien compris, ça s'appelle un chakra. Et ça s'appelle le plexus solaire. Ça s'appelle le Hara ou Svadisthana, c'est un autre chakra, mais ce n'est pas le Cœur. C'est une présence, mais c'est pas une Présence Unitaire. La Présence Unitaire ne peut se manifester que dans le Cœur, dans le chakra du Cœur. Maintenant, on peut sentir une conscience présente dans chacun des chakras, ou dans chaque partie du corps. On peut dire : « j'ai ma présence dans mon orteil », dès l'instant où la conscience s'est portée sur l'orteil. Mais ça n'a rien à voir avec la Présence (avec un grand P, on va dire, une majuscule) tel que c'est défini au sein de l'Unité, ça n'a rien à voir. Y a une différence essentielle, c'est que la présence dans le ventre, comme tu la nommes, est sujet aux fluctuations. Tu dis toi-même : « ça s'ouvre et ça se ferme ». Donc y a des oscillations, et qui sont caractéristiques. Au niveau du Cœur, quand la Couronne Radiante est ouverte, que la Présence s'établit dans le Cœur et que vous accédez à l'Unité, il y a une Paix incommensurable qui s'installe, avec un état de Conscience particulier qui ne peut être confondu avec strictement rien d'autre, dès l'instant où on le vit, bien sûr.

Question : ça se ferme quand c'est l'ego, et ça s'expanse quand c'est plein ?
Mais le Cœur n'est ni vide, ni plein. L'ego reste l'ego. La Présence ne peut pas être manifestée, avec un grand P, dans le ventre. Sans ça, ça s'appelle pas la Présence. C'est la conscience du je, c'est pas la conscience du Soi.

Question : je sens les Vibrations de la Tête et du Cœur se répercuter dans les oreilles.
Mais c'est tout à fait normal. Dès qu'y a l'ampoule de la clairaudience, dès que l'Antakarana est construit, ça veut dire quoi ? Que soit la Couronne Radiante de la Tête, soit la Couronne Radiante du Cœur sont actives. Quand y a un travail Vibratoire, quand y a une élévation Vibratoire, le son ou la pression va se modifier dans les oreilles. Y a une connexion directe qui existe, entre ce qui est appelé l'Antakarana (l'ampoule de la clairaudience), de chaque coté, le chakra de la gorge, mais aussi par certains points des Étoiles, en résonance avec certains points situés au niveau des Portes. Comme cela a été dit, il est pas question de vous donner toutes les correspondances entre la Tête et les Portes. Y a des circuits, extrêmement précis, qui passent, pour certains, par les oreilles. Tout est interconnecté. Donc, si un chakra se met à Vibrer, au niveau de la Lumière Vibrale, avec plus d'acuité, si un Sentier se met à travailler de façon plus importante, les sons dans les oreilles vont se moduler. De la même façon que le Son de la Terre, le Son du Ciel, le son de votre propre âme, de votre propre Esprit, se modulent en fonction de votre propre Conscience. Y a une adéquation totale.

Question : et le fait de ressentir une pression très forte dans les oreilles ?
Au niveau des sons, la première étape est une pression. Plus les niveaux Vibratoires de la conscience vont s'élever vers le Cœur, et s'établir dans le Cœur, plus le son va se transformer vers un son Si (ça a été décrit dans les Noces Célestes). Et ça va se terminer par le silence absolu, le moment où vous rentrez dans l'Éternité. Qui précède l'accès à la Conscience Unifiée, mais non pas de manière transitoire, mais de manière finale.

Question : quelle est la différence entre une origine karmique ou transgénérationnelle ?
Si c'est transgénérationnel, c'est pas karmique. Comment est-ce que ça peut être transgénérationnel et karmique ? Ça touche pas les mêmes chakras. Une maladie transgénérationnelle est liée à un karma d'un aïeul (Jésus disait : « sept générations ») qui a entrepris une action et qui a subi une action, qui se manifeste par une maladie ou un trouble, quel qu'il soit, qui va se transmettre aux descendants. Mais ces descendants, ils n'ont pas de karma, eux. Ça s'appelle du transgénérationnel. C'est lié au poison de la chair, c'est-à-dire tout ce qui a été lié par la chair, dont Jésus est venu nous affranchir. Mais bien sûr, il faut aussi que les êtres humains, qui sont dans ces dynamiques transgénérationnelles, se sortent, eux aussi, de l'emprise, à tous les niveaux, de ce qui est appelé la famille. Ça se voit très souvent dans des familles, comment dire, très très liées par la chair, très très liées par des histoires qui remontent à des générations. Où toutes les générations ont énormément de mal à s'affranchir de l'autorité et du poids de l'hérédité. Donc c'est des familles, sans y voir une quelconque notion négative, un peu fossilisées et rigidifiées dans des histoires, justement, familiales, quelles qu'elles soient : le poids de la lignée, le poids de l'éducation, le poids de ce qui est transmis au niveau génétique, mais aussi à différents niveaux, moral, social, financier, par la lignée. Et ce sont des gens qui sont conditionnés dans leur lignée.

Question : comment résister à des êtres qui veulent vous forcer à les suivre dans leur voie ?
Alors, chère amie, quand tu es forcée, c'est qu'à l'intérieur de toi, il y a la possibilité d'être forcée. Ça ne vient jamais de l'autre, nous vous l'avons toujours dit. La Loi d'Attraction et de Résonance se met en œuvre de façon beaucoup plus flagrante qu'avant. Donc, si vous êtes confrontés à quelque chose de terrible, qui vous semble venir de l'extérieur, quel que soit ce terrible (et là, c'est quelque chose de pas terrible, c'est un jeu de prise de pouvoir, mais tout jeu comme cela, de prise de pouvoir, traduit, en toi, un problème par rapport au pouvoir. Donc y a une résonance qui va attirer ce qui est présent en toi. Il ne peut jamais en être autrement. C'est le même principe pour tout ce qui peut vous arriver, aujourd'hui plus que de mon vivant, plus qu'il y a 5 ans, plus qu'il y a quelques années. Tout ce qui se manifeste à votre conscience, à votre corps, ne peut jamais venir de l'extérieur, surtout dans cette période. C'est durant cette période que vous devez vous mettre au clair. Se mettre au clair, comme j'ai dit y a des années, c'est plus mettre la poussière sous le tapis. C'est retirer le tapis, voir la poussière, et accepter de le voir. Accepter de le voir, ne veut pas dire aller essayer de comprendre pourquoi y a telle poussière. C'est pas essayer de rejeter la faute sur l'autre. C'est encore de la Dualité, ça. Mais c'est de transcender tout cela.

Vous ne pouvez pénétrer la Vibration Une et vivre le Cœur, tant que vous êtes occupés à vivre vos petits conflits et vos petites contradictions. La poussée de la Lumière Vibrale, et ça sera développé par FRÈRE K tout à l'heure (voir sur notre site la canalisation de FRÈRE K du 20 août, dans la rubrique «messages à lire »), va devenir tellement intense, dans ce que vous vivez (déjà, depuis l'intervention de MÉTATRON), mais vous allez le vivre de façon encore plus criante de Vérité, à l'Intérieur de vous. Ce que vous ne voulez pas voir, vous sera montré. Ce que vous voulez effacer, vous sera remontré. Qu'est-ce qui fait ça ? Ce n'est pas la méchanceté de la Lumière. Vous devez décider. Voulez-vous rester dans l'action/réaction perpétuelle du Bien et du Mal (ce qui est votre liberté) ou accéder à l'Unité ? Accéder à l'Unité ne peut se faire sans aucun bagage, sans aucune souffrance, sans aucune personnalité, sans aucune maladie. Ça veut pas dire que la maladie n'existe pas, mais ça veut dire, simplement, que votre Conscience n'est plus dans ces mécanismes de fonctionnement, de vouloir trouver un fautif à l'extérieur de soi, de vouloir trouver le Mal à l'extérieur. Tout ça, ce sont des projections. Nous avons insisté, très, très longuement. Et nous savons que beaucoup parmi vous vivent, au travers des Vibrations de l'Unité, leur propre Présence. Et donc, sont en train de transcender toutes ces oppositions, tous ces conflits à l'Intérieur de soi. Ce que vous voyez à l'extérieur, c'est aussi ce qui se passe à l'Intérieur. Vous êtes concernés parce qu'y a qu'un seul champ de Conscience. Et ce qui vient à vous, à travers tout ce que nous avons donné, depuis des années, c'est exactement cela.

Donc, si, vous, vous êtes encore en train de regarder (et j'emploie cette image symbolique) votre nombril, plutôt que de regarder la Lumière qui vient frapper à la porte, vous ne serez pas dans la Lumière. Parce que votre conscience aura décidé de regarder le nombril. Que le nombril s'appelle papa, maman, la bonne, le méchant médecin, le gentil médecin, ou n'importe quoi d'autre. L'Unité et la Vérité sont à ce prix. Il vous sera fait (et cela vous a été dit de multiples façons) selon votre Vibration, selon votre foi. La Lumière n'est pas quelque chose qu'on projette, comme ça, comme un idéal extérieur. Même si les cieux vont se modifier, c'est pas ça qui fait la transformation Intérieure, c'est votre capacité à pénétrer en vous, en lucidité et en toute Unité. C'est ça qu'on appelle la Présence, avec un grand P. Ça n'a rien à voir avec toutes les occupations de la personnalité, que vous avez, et que nous avons eu, pendant des millénaires. Et cela, nous l'avons dit, et nous le redisons ce soir, et vous allez l'entendre encore plus, durant cette période : il est plus temps, maintenant, comment dire, de tergiverser, il est plus temps de se faire des films. Il est temps de vivre la Vérité mais la Vérité de la Lumière. Pas la Vérité des méandres, des interactions, des réactions, des réactions des uns, des autres, des uns par rapport aux autres. C'est l'un ou l'autre. Et ce choix vous engage. Il vous engage Vibratoirement. Il vous engage au niveau de votre Conscience.

Les processus de l'Ascension, du Choc de l'Humanité, dans lesquels vous êtes rentrés, a démarré en mars de cette année. Il se termine à d'autres échéances, que j'ai données, mais vous êtes, comment dire, à l'acmé de ce processus. Vous ne pourrez pas après, comment dire, revenir en arrière. Vous pourrez encore aller, peut-être, un petit peu en avant, jusqu'au moment où, comme l'a dit l'Ange MÉTATRON, et MIKAËL, les Cieux se refermeront (ndr : voir les canalisations de Lord MÉTATRON du 7 août et de l'Archange MIKAËL du 9 août, dans la rubrique « messages à lire »). À ce moment-là, vous serez face à ce que vous êtes. Rien de plus, rien de moins. Donc, il faut vraiment vous préparer à cela. Et se préparer à cela, c'est rentrer, le plus souvent possible, dans l'Unité. C'est-à-dire un endroit, où n'existe nul mental, où n'existe nulle émotion, où n'existe nul passé et nul avenir. Si vous êtes en train de penser à l'avenir, ou au passé, vous n'êtes plus dans le Présent, Vibratoirement et en Conscience. Et cela, c'est à vous d'en faire l'expérience. Mais, de toute façon, vous le vivrez. Tout ce que nous vous avons donné, c'est pour vous permettre de vous ajuster, au plus proche, de ce Présent, et de franchir les dernières Portes, de passer les dernières Portes. Mais si vous ne voulez pas les franchir, il faut aussi que vous le fassiez en conscience.

Donc, à vous de savoir ce que vous cherchez, plus que jamais : est-ce que vous cherchez des réponses, ou est-ce que vous cherchez l'Unité ? Parce que dans l'Unité, y a pas de questions. Et plus vous allez vous approcher, Vibratoirement, de cet état, plus vous vivrez la certitude de cet état, et moins ce que je pourrais appeler les tracas ordinaires de la vie ne pourront vous affecter, en aucune manière. Si vous êtes affectés, ça veut dire quoi ? Qu'est ce qui est affecté ? Est-ce que c'est la Présence qui est affectée ? Non, c'est toujours la personnalité, rien d'autre. Quand vous êtes en Présence, le monde peut disparaître, que vous, vous êtes toujours là. Votre corps peut disparaître, la Conscience est toujours là. L'Unité, c'est cela. C'est pas une vision d'un avenir meilleur, dans des conditions de vie (dans ce corps, dans cette matrice) meilleures. Bien sûr, y en a beaucoup qui croient cela. Il leur sera fait selon leur volonté, selon leur Vibration. Mais y aura des grincements de dents. Et y a vraiment plus qu'une urgence. C'est plus une urgence, maintenant, c'est le moment, vraiment, de ce passage de la chenille au papillon. Vous allez bientôt tisser la chrysalide. Donc il faut être lucide de cela. Il faut être lucide que ça s'inscrit dans un temps de plus en plus court. Et ça a déjà été dit y a peu de temps. Il est plus temps, maintenant, d'imaginer des changements majeurs de vie, parce que ce qui devait être accompli, est accompli. Maintenant, vous faites face à ce que vous avez créé, en totalité. Et rappelez-vous, les uns et les autres : vous êtes tous, strictement, à la place qui est la vôtre, et y a rien d'extérieur qui peut vous empêcher d'être strictement à votre place. C'est impossible. Surtout par l'installation de la Lumière Vibrale, qui se fait de manière de plus en plus concrète, maintenant. Vous savez, ce qui avait été appelé les franges d'interférence, l'astral, qui a été dissous et désagrégé, au niveau collectif, fait que les paramètres de vie (qui vous semblaient normaux et habituels, que ce soit au niveau matériel, comme au niveau de ce que vous appelez spirituel) sont quand même drôlement en voie d'être totalement renversés. Certains d'entre vous l'ont déjà vécu, à l'Intérieur comme à l'extérieur. Mais tout cela est maintenant présent. Et est présent sur Terre, et vous allez le constater chaque jour un peu plus. Et là, je ne parle plus, comme l'a dit l'Ange MÉTATRON, il y a quelques années, de quelque chose à venir. C'est pas à venir, puisque vous le vivez.

Alors, bien sûr, y aura des êtres qui, jusqu'à ce moment, voudront continuer à mettre tout sous le tapis, pour pas le voir, même pas voir le tapis. Que grand bien leur fasse, c'est leur choix. Et jusqu'au moment précis des derniers basculements, en quelque sorte, ils ne se rendront compte de rien. Bien sûr, puisqu'ils ont refusé de se rendre compte. Chacun est libre de son chemin. Même autour de vous, tout chemin est respectable. CHRIST vous l'avait dit aussi : « Il y a de très, très nombreuses Demeures à la Maison du Père ». Et y en a pas une qui est meilleure qu'une autre. La seule chose qui est différente, mais ça c'est pour après, c'est le processus de Libération de la Terre et du Système Solaire, qui fait que les processus d'incarnation coupés de LA SOURCE ne pourront plus exister. Mais moyennant quoi, vous allez devenir ce que vous avez créé. Et ce que vous avez créé est, très exactement, ce que vous vivez en ce moment.

Question : un sentiment de paix, de joie, sans aucune peur particulière, alors que j'étais sur les lieux d'un accident venant d'avoir lieu, est-ce ça un état Unitaire ?
Y a une chose essentielle : l'état Unitaire donne l'état qui a été appelé Sat Chit Ananda. La Félicité, la Paix, l'Amour indicible et la douceur indicible, en même temps que la totalité de la Lumière. Ressentir la joie, ressentir la lumière, n'est pas vivre la Lumière. Vivre la Lumière, c'est un état de Vibration, où la Conscience n'est plus limitée à ce corps, à cette personne, à une circonstance extérieure. Alors, bien sûr, une circonstance extérieure, comme une peur, comme une grande souffrance, peut, par réaction, déclencher un mécanisme de survie, de sortie de la personnalité, d'extraction de la conscience ordinaire vers une autre Conscience. Maintenant, quand tu vis ce processus d'accès à l'Unité, tu te poses pas la question, puisque tu le vis et tu sais que c'est cela, même sans jamais l'avoir vécu. Il ne peut pas y avoir de questionnement sur l'Unité. Parce que celui qui passe de l'autre côté et qui vit la Présence Unitaire, il se pose pas la question de savoir s'il a vécu la Présence Unitaire. Il ne peut pas y avoir, comment dire, de doute, parce que c'est la connaissance intime, c'est-à-dire c'est quelque chose (c'est la seule chose, d'ailleurs, au sein de cette humanité incarnée) qui ne peut nous tromper, en aucune manière parce que c'est totalement indépendant des circonstances, même s'il y a une circonstance déclenchante. C'est totalement indépendant de toute relation humaine, ou autre. Et quand on le vit, on sait qu'on l'a vécu, parce qu'il peut pas y avoir le moindre doute. La Conscience Unique, Unifiée, même si on commence à le mettre en mots (non séparation, non fragmentation, vous savez qu'il y a des Anciens qui sont très forts pour cela), ce que je veux dire, c'est que le moment où ça arrive (que ce soit lors d'une souffrance inouïe, que ce soit lors d'une émotion, que ce soit tranquillement dans son lit, ou que ce soit en pratiquant), quand cette expérience vous arrive, mais à aucun moment ne peut s'immiscer le moindre doute de cet état. C'est impossible. Parce que ça n'a rien à voir avec ce que vous pouvez vivre ou expérimenter. Comment dire ? C'est une rupture, c'est une fracture de la conscience, qui vivait enfermée, et qui, du jour au lendemain, se retrouve dans une situation de non enfermement. C'est le même principe que les gens qui ont vécu (comment vous appelez ça ?) les expériences de mort, et qui se sont vus traverser un tunnel, et qui ont vu la lumière au loin. Et pourtant, ils sont pas allés dans la Lumière. Mais ils savent que quelque chose vit après la mort et ça suffit à changer leur conscience, même si c'est pas la Conscience de l'Unité. C'est déjà un changement par rapport à la conscience ordinaire. Donc l'expérience de l'Unité, de la Présence, est suffisamment transformante, en elle-même, pour qu'à aucun moment, vous ne puissiez manifester le moindre doute envers vous-même. La Conscience ne peut pas se mentir à elle-même. C'est impossible. Alors bien sûr, vous pouvez, par exemple, vivre, comment dire, la Couronne Radiante du Cœur, et sentir ce Feu qui vous envahit, par moments. Mais tant que la Porte Postérieure n'a pas été ouverte, tant que la Porte du dernier Passage, n'a pas été ouverte, de manière définitive, ça reste des approches de l'Unité. C'est déjà énorme parce que ça impulse, en quelque sorte, dans l'âme, le besoin de vivre cela, mais non pas comme une expérience, mais comme un état. Alors, l'expérience et l'état sont pas tout à fait la même chose. Mais l'expérience de l'approche de l'Unité, qui est déjà très (comment dire) enthousiasmante au niveau de l'âme et de l'Esprit, quand elle est vécue dans un état d'Unité totale (c'est-à-dire que ce que FRÈRE K avait appelé le Cloisonnement de la conscience, la fragmentation, disparaît), à ce moment-là, vous ne pouvez plus être trompés par quoi que ce soit. Parce que c'est une évidence. C'est pas une supposition ou un questionnement, c'est la réponse à toutes les questions.

Question : tout le monde va vivre le sentiment d'abandon par le Père, au moment de l'accès à l'Unité, décrit dernièrement par GEMMA GALGANI ?
Chère amie, c'est évident. Certains, ça va durer une fraction de seconde. D'autres, ça va durer trois jours. Mais le principe de l'Unité est inscrit en vous, en tout être humain. Maintenant, aucun être humain ne peut être forcé à vivre l'Unité. Ça fait partie de la Liberté, à ne pas confondre avec le libre arbitre. Vous avez la Liberté de la Grâce, c'est-à-dire de vous établir là ou vous voulez. Mais c'est soit l'un, soit l'autre. En résumé, vous ne pouvez pas être, comme je l'ai déjà dit, une chenille avec des ailes. C'est soit le papillon, soit la chenille. C'est soit l'un, soit l'autre, c'est pas les deux. Vous comprendrez aisément qu'on ne peut pas être infini et fini à la fois.

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions.
Chers amis, je vous remercie surtout de votre attention, à écouter ce que j'avais à échanger avec vous. Je vous dis certainement à très bientôt et surtout plein de Lumière et plein de Joie. Parce que l'Unité, c'est la Joie, et sans Joie, il n'y a pas d'Unité. Je vous dis à très bientôt, avec tout mon Amour.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page