Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

17 juillet 2012

pdf

Eh bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver. Je vous transmets toutes mes bénédictions.

Question : pourquoi, lorsque je ferme les yeux, je me retrouve plongée dans les ressentis de mon enfance, avant 7 ans (les odeurs des fleurs dans les prairies, par exemple) ?
T'as plus que, d'après ce qu'a dit BIDI, 4 ans à reculer (ndr : voir l'intervention BIDI-1 du 13 juillet 2012), et c'est bon. T'es pas tout à fait au bon âge, d'après ce qu'il a dit, il faut rajeunir encore. Non, plus sérieusement, indépendamment de tout ce que disent MARIE, les Archanges, nous aussi (ndr : les Anciens), vous vivez des choses particulières, n'est-ce pas ? Votre conscience fait le yoyo, c'est plus le yoyotage de la touffe, c'est le yoyotage de la conscience : elle passe d'un état à un autre, et vous donne à vivre des choses inhabituelles. Alors, bien sûr, l'action du Manteau Bleu de la Grâce, l'action de l'Onde de Vie, comme vous le savez, vient titiller les deux premiers chakras, et c'est l'endroit où se trouvent aussi les mémoires. Ça veut pas dire que c'est négatif ou positif. Ça peut être aussi lié au travail que vous a demandé BIDI, sur la Réfutation. Si c'est ça, il faut que tes souvenirs reculent dans le temps. Alors, demande à ta conscience de rajeunir. Maintenant, comme tu dis, c'est les fleurs dans la prairie, c'est agréable, mais ça sert pas à grand-chose, donc, y a nécessairement quelque chose qui doit servir, n'est-ce pas ? Donc, ce qui doit servir, c'est vraisemblablement une des deux hypothèses que je viens de te donner : soit c'est lié à l'Onde de Vie, qui élimine des choses auxquelles tu es attachée (même agréables), soit c'est, effectivement, que tu as commencé, depuis un certain temps, l'enquête sur la Réfutation, et ton enquête, y a une erreur d'aiguillage, tu n'es pas au bon âge.

Question : vous avez été mon Maître, maintenant, mon meilleur ami. J'aimerais que vous développiez l'exemple du berger et son bâton, versus ce que nous vivons, c'est-à-dire certains vivent la Radiance du Cœur, d'autres non, certains vivent celle de la tête, d'autres non, d'autres l'Onde de Vie, d'autres non. Et certaines personnes, rien du tout à ce niveau-là, mais sont très branchées à leur Êtreté.
Alors, on va reprendre dans l'ordre. Comme tu m'as appelé ton Maître, il faut bien s'entendre sur cela. Parce que être un Maître (comme on m'a appelé, et que j'ai refusé, d'ailleurs, jusqu'à un certain point), va traduire, toujours, chez ce que l'on appelle les disciples, un besoin d'amour, bien sûr, mais aussi, si possible, de donner un exemple. Alors, bien sûr, le Maître, c'est quelque chose qui dirige le troupeau. Il faut pas confondre le troupeau de ceux qui sont en plein nature, et le troupeau qui est emmené à l'ignorance. Il faut imiter le CHRIST. Le berger, il sait quelle est sa mission : c'est de rassembler le troupeau, c'est de lui permettre d'être en sécurité. Mais le berger, il a la charge du troupeau. Il a donc, à la fois, la responsabilité, mais aussi une certaine forme de devoir, que les brebis soient à lui ou pas, n'est-ce pas ? Mais le cadre est différent. Je sais que Le CHRIST a dit : « Paix, mes agneaux, Paix, mes brebis », parce qu'il considérait que l'humanité (en tout cas, c'est ce qu'on lui a fait dire) était son troupeau. Mais le troupeau est quelque chose, pour un Maître, il faut qu'il soit comme l'a fait Le CHRIST : un vrai Maître, il se met aux pieds de ses disciples et il leur lave les pieds. Ça veut dire qu'il n'est pas supérieur, il n'est pas inférieur, il doit garder, comme j'espère l'avoir fait de mon vivant, son humanité. Il se place pas au-dessus. Le CHRIST ne s'est jamais placé au-dessus. Il a dit : « ce que je fais, vous en ferez, des bien plus grandes encore ». Et il lavait les pieds de ses apôtres, il a fait plein de choses qui montraient qu'il s'adressait à ceux qui le regardaient, avec Amour, comme ses égaux. C'était pas du tout le cas, bien sûr, quand il était avec les docteurs de la loi, c'est-à-dire ceux qui se prenaient, à travers leurs connaissances, pour des érudits et pour des supérieurs. Il n'a jamais aimé ça. Et c'était, aussi, le cas, de mon vivant.

Bien sûr, il y a énormément de connaissances que j'ai données, auxquelles tu as assisté, des repas qui ont été pris ensemble, et des gens qui venaient avec moi à la méditation. Mais le plus important, c'est d'occuper votre mental : même si je pouvais pas le formuler de cette façon, de mon vivant, quand j'étais incarné, il était important d'occuper le mental pendant qu'autre chose se passait. Pourquoi croyez-vous que je vous fais poser des questions ? L'important n'est pas la réponse, comme dirait BIDI, c'est ce qui circule entre nous. Bien sûr que vous avez besoin de connaître la signification, de ceci ou de cela, et de le rapporter à ce qui vous a été dit, par exemple dans le cadre des Noces Célestes. On vous dit : « vous allez avoir une Vibration à tel endroit du corps ». Et bien sûr, si elle se produit, vous êtes, en quelque sorte, non pas rassurés, mais vous sentez que vous faites partie de quelque chose qui est cohérent, qui est logique. Quand je parlais des Séphiroth, quand je parlais de la sexualité, quand je parlais des éléments, de la nourriture, c'est exactement le même principe. Ce n'est pas pour donner, uniquement, des règles à suivre, mais c'était pour que vous tentiez de faire, réellement, l'expérience. Quand ANAËL vous dit, aujourd'hui, de manger liquide, ou quand on vous dit, par exemple, pour l'Onde de Vie, pour ceux qui la vivent, de faire tel mouvement avec les jambes, vous vérifiez par vous-même que cela fonctionne, n'est-ce pas ? L'important, il est là. C'est qu'à travers même les mouvements, même la danse, même les yogas, ça va servir, non pas tant à développer l'énergie vitale (même si c'est important, bien sûr, d'avoir plutôt un corps en bonne santé qu'en mauvaise santé, mais faut pas que ça devienne non plus une obsession, comme certains l'ont fait de mon vivant), mais l'important, c'est que votre mental soit occupé, et constate, par lui-même, les effets de certaines choses (comme la méditation au Soleil, comme l'action des chakras, des Séphiroth, dont j'ai beaucoup parlé). Et donc, qu'elles puissent avoir une utilité pratique, dans la vie de tous les jours.

Le Maître est celui qui a peut-être appris plus de choses, mais ça, ça lui sert à rien, parce qu'un Maître qui donnerait uniquement ce qu'il a appris, ou ce qu'il a expérimenté, sans être capable d'entraîner l'autre à, non pas lui obéir, mais à faire la même chose... Et ça passe, vous le savez, par l'humanité, par le fait d'établir des relations, des échanges, où les gens peuvent sentir quelque chose. Alors, c'est vrai, je dois dire que (y en a d'autres ici, d'ailleurs, que je connais) y a des gens qui ont été dans une forme de dépendance, et ça, c'est très dangereux pour le Maître. Parce que dès qu'il y a une dépendance, il y a une oblitération, quelque part, de la Conscience, qui se fait. Vous devez être Libres, c'est-à-dire que vous devez expérimenter par vous-mêmes. Comme disait FRÈRE K : tant que vous suivez quelqu'un, vous ne vous suivez pas vous-même, vous n'êtes pas sur votre route. Bien sûr, l'être humain a toujours eu besoin de chercher un modèle, mais Bouddha disait : « il faut tuer le modèle », n'est-ce pas ? Tant que tu n'as pas tué le modèle, tu restes, quelque part, soit dans la soumission, soit dans l'aveuglement, soit dans l'affectif. Et dans certains cas, y a, réellement, un échange de Cœur à Cœur. Nous l'avons vécu, de mon vivant, avec beaucoup, n'est-ce pas ? Mais les circonstances d'aujourd'hui ne sont pas les mêmes qu'y a trente cinq ans, tu le sais bien.

Mais, encore une fois, j'insiste : l'époque est profondément différente. Ce qui se vit, depuis que je suis parti, est quand même quelque chose qui est unique dans l'histoire de l'Humanité, ou en tout cas, qui se produit pas dans une vie. C'est quelque chose, quand j'étais très jeune, que mon Maître Bença (ndr : Bença Deunov) avait exprimé devant moi (que j'avais pas compris, d'ailleurs), quand il parlait du Feu purificateur qui allait venir. Et je l'ai toujours pas compris, jusqu'à temps que je parte, n'est-ce pas ? Parce que, bien sûr, celui qui est berger, il fait attention à son troupeau, mais ce n'est pas un troupeau dans le sens d'une propriété : c'est dans le sens d'une responsabilité. Mais, encore une fois, c'est très délicat. Quand je voyageais, plus jeune, en Inde, par exemple, j'ai vu des choses très belles, mais j'ai vu aussi des choses très, très moches. Dès l'instant où tu remets ton pouvoir personnel, y a un gros problème. Par contre, s'il y a Amour, des deux côtés, c'est déjà moins problématique. Le seul risque, effectivement, et je l'ai vécu aussi de mon vivant, c'est d'entraîner une dépendance. Et d'ailleurs, parmi vous, ici et ailleurs, que j'ai vu des fois, on sent cette nostalgie d'avoir perdu comme quelque chose de très cher, de très précieux. Et ça, c'est désagréable, n'est-ce pas ? Parce que ça créé des liens. Et ces liens-là ne sont pas nécessairement le vrai lien du Cœur, parce qu'y a une coloration paternaliste, y a une coloration humaine, normale, mais qui est portée sur cette notion de manque. Et ça, ça peut être gênant, pour certains d'entre vous.

Maintenant, ce que vit chacun (et ne vit pas), vous le savez, est profondément différent. Au fur et à mesure du temps (en tout cas, pour l'occident européen), vous avez vécu des processus Vibratoires, qui vous ont été décrits, que beaucoup qui ont suivi, ont vécu. Et puis, vous avez des êtres qui se sont détournés de cela, pourquoi ? Parce que l'ego était plus fort. Parce que, malgré ce qui était vécu, y avait pas de réelle aspiration vers la Lumière. De mon vivant, j'ai toujours insisté : cette Lumière, elle doit être présente, en vous, en permanence. Mais vous savez aussi que, quand la Lumière arrive, il faut la laisser agir. Et maintenant, on vous dit d'aller encore plus loin. Et parmi tous ces êtres (beaucoup plus, d'ailleurs, dans d'autres pays qu'ici, qui suivent ce que nous vous disons, qui vivent les énergies, la Conscience), il est autrement plus délicat d'accepter de s'en remettre à la divine providence, comme disait MARIE (ndr : voir son intervention du 15 juillet 2012). Parce que là, c'est plus une aspiration vers la Lumière, une Tension vers la Lumière, mais c'est, radicalement, de comprendre que plus y a de la Lumière, moins on existe, en tant que personnalité, en tant que personne, en tant qu'individu. Et ça, quand y a des peurs, des souffrances, qui appartiennent en propre à la personne, il est pas possible de s'Abandonner. Parce que vous avez tellement souffert sur ce monde, vous avez tellement vécu de traumatismes (qui ont été créés à dessein), que ça paraît parfois difficile d'aller jusqu'au bout de ce que nous vous avons proposé, depuis des années. Mais, rassurez-vous, le troupeau, il est Un : même s'il y en a qui boitent, même s'il y en a qui veulent expérimenter autre chose, même s'ils veulent pas monter en haut de la montagne, ils auront d'autres pâturages.

Mais ne soyez pas des bergers. Soyez la Lumière, maintenant. On vous a toujours dit que vous ne pouvez emmener personne, là où vous Êtes. Nous vous l'avons dit, aussi, même à travers nos Présences, qui sont à vos côtés : nous sommes là pour résoner avec vous, pour les Communions, les Fusions, pour vivre cet Amour, que vous pouvez vivre entre Frères et Sœurs, sur Terre, dès l'instant où vous êtes dans la même Vibration. Mais si vous avez fait des essais, vous avez bien vu que, même pour des êtres qui vous sont chers, dans certains cas, il est très difficile d'établir cette Communion Vibratoire ou de Conscience. Parce que les êtres sont pas prêts, ils ont peur. Parce que qu'est-ce que c'est qu'une Conscience qui rentre dans une autre Conscience ? À l'extrême, pour ces personnes qui ont peur, c'est une possession. C'est pas une possession diabolique, c'est une possession de Lumière. Mais tant que vous êtes cristallisés sur vous, vous pouvez pas être possédés par la Lumière. Donc, c'est normal que vous soyez à des phases différentes, et que vous ne nourrissiez pas la même aspiration. Chacun est Libre, nous l'avons toujours dit.

C'est vrai qu'avec un douzième ou un vingt-quatrième de neurone, les questions ont plus de mal à s'assembler. Mais vous remarquez que les questions que vous posez le plus, maintenant, et dans les sessions précédentes, regardez bien, c'est pas un besoin d'explication : vous avez un besoin de signification. Pourquoi ? Quand vous vivez une Vibration, regardez un peu : tout ça, c'est nouveau. Bon, bien sûr, pas les chakras, mais l'Onde de Vie, les Portes, tout ce qui a été développé. Et quand vous vivez quelque chose, vous avez besoin d'avoir la signification. Mais regardez, pour le corps physique : vous marchez, mais vous n'avez pas besoin de savoir pourquoi, le pied, il fait tel mouvement. Vous le faites. Essayez aussi, pour ce qui est vécu, de le vivre. C'est pas la signification qui est importante : la signification, elle va nourrir le mental. Par contre, si vous vous nourrissez de l'expérience directe, c'est ce qui a été expliqué pour l'Onde de Vie : l'Onde de Vie vous parcourt, mais après, vous devenez l'Onde de Vie. Mais si vous êtes en train d'observer, de chercher une signification, pendant que vous le vivez, l'Onde de Vie s'arrête. Maintenant, si vous cherchez, après, les significations de tel élément, à quoi ça vous sert de savoir que c'est ceci ou cela ? Sauf s'il y a, bien sûr, une explication qui est au-delà de la signification, mais qui va (comment dire ?) nécessiter une forme de réajustement, de réalignage avec quelque chose : là, oui. Mais soyez vigilants, durant cette période, parce que, bien sûr, quand quelque chose de nouveau, quand MARIE arrive, quand un Archange arrive, d'emblée : qui c'est ? Plutôt que vous immerger dans le contact, parce que le contact est là. C'est comme si le téléphone sonnait, et que vous cherchiez (bon maintenant, vous avez peut-être des moyens de le savoir, avec les technologies), mais c'est comme si, quand le téléphone sonne, avant de décrocher et d'établir la communication, vous vouliez savoir qui c'était. Donc, ça vous empêche de vivre la communication, parce que vous fonctionnez en ayant besoin de savoir qui s'adresse à vous, et à qui vous vous adressez. Ça fait partie de ce qui a été appelé la localisation de la Conscience. Or, les contacts avec les Frères et les Sœurs, la Communion, les contacts avec MARIE, avec MIKAËL, avec d'autres, c'est quoi ? C'est vous faire entrer en résonance, en Communion, et en Union. C'est pas d'échanger des discours sur la pluie et le beau temps, n'est-ce pas ? Donc, si vous êtes dans ce que vous vivez, vous aurez toutes les réponses, mais pas les réponses qui sont liées à l'interrogation de votre tête, pour savoir qui c'est, ou ce que ça fait : ça viendra naturellement, comme la marche vient naturellement, comme la respiration vient naturellement, comme la digestion se fait naturellement (vous n'avez pas besoin de savoir quels sont les enzymes qui se mettent en mouvement, pour digérer les aliments, et pourtant, ça se digère). C'est parce que c'est nouveau. Mais, rappelez-vous : plus vous vous extrayez de la recherche de signification, du besoin de comprendre, pendant ce que vous vivez ou après, plus vous êtes dans l'Abandon. Mais bien sûr, vous pouvez continuer à poser des questions, y a pas que des questions sur la signification.

Question : depuis quelques jours, je ressens le Point KI-RIS-TI du dos et les ailes Éthériques tous les matins, à la même heure. Cela a-t-il un sens particulier ?
Le Point KI-RIS-TI est la Porte d'entrée du Double Christique. Quand MARIE vous dit qu'elle est à gauche, et quand les Archanges vous disent qu'ils sont à gauche, en général, ils restent à gauche. Mais Le CHRIST, MÉTATRON, le Double Monadique, passent aussi par la Porte KI-RIS-TI. Parce que Le CHRIST est notre Double à tous. C'est un moule, c'est un modèle, non pas à adorer, mais à Être. Et donc, dans cette période, le Manteau Bleu de la Grâce, l'Onde de Vie, activent la zone qui est autour de KI-RIS-TI, là où se trouvent les ailes Éthériques, là où s'appuie le Manteau Bleu de la Grâce (qui vous a été développé, je crois, par MARIE). Parce que vous allez Le vivre, pour ceux qui vivent, bien sûr, cela. Donc, c'est l'Appel du CHRIST. Y a l'Appel de MARIE, y a Le CHRIST et MÉTATRON qui poussent à l'arrière, et qui ouvrent le Cœur, de plus en plus.

Question : sentir ses bras comme paralysés et vissés dans le matelas, correspond-il aussi à la Dissolution ?
Oui, tu te dissous par les bras. C'est ce que nous vous avions dit : la Conscience est Vibration. Alors, bien sûr, ceux qui sont dans l'astral, ils vont dire : la conscience, c'est l'énergie qui circule, c'est l'émotion. Après, on vous a parlé de Lumière Vibrale, et que l'Amour était Vibral. La Conscience du Soi est Vibration, parce que la Conscience est Vibration. Et puis, maintenant, vous commencez à constater (pour certains d'entre vous) que, quand vous êtes en méditation, en Alignement, au lit, le corps semble devenir, soit très lourd, soit disparaître complètement de la Conscience. C'est tout à fait normal. Alors, parfois, c'est un bout du corps qui disparait, c'est tout à fait logique.

Question : c'était accompagné d'une bilocation, puisqu'en même temps, je me suis vue debout au pied de mon lit.
C'est très bien. Et ça, vous allez aussi en faire l'expérience. Au début, si on vous avait dit ça, vous auriez eu peur de l'hôpital psychiatrique. La bilocation, telle que la manifestait les mystiques (quelques mystiques), aujourd'hui, vous pouvez très bien être présent dans votre corps physique, faire quelque chose, et vous avez votre Double (le vôtre, ce que vous Êtes, vous, en Êtreté) qui se balade ailleurs, et en avoir la Conscience, et être, en même temps, dans les deux endroits. C'est vrai que ça fait bizarre, mais c'est la stricte Vérité. De la même façon que, maintenant, vous pouvez avoir un Frère et une Sœur incarnés, qui est, quelque part, en train d'effectuer un travail, et en même temps, il est à côté de vous en train de vous parler. Vous ne rêvez pas. Bon, faut pas le dire au psychiatre, hein ? Mais c'est la stricte Vérité. Quand nous vous disons que vous n'étiez plus localisés, mais délocalisés, c'est très exactement cela. Alors, bien sûr, vous avez toujours des gens qui, déjà de mon vivant, avant, décrivaient la présence d'un corps astral, c'est-à-dire que les gens étaient en train de dormir, et quelqu'un d'autre, à l'autre bout de la planète, disait : « tu es venu me voir cette nuit, je t'ai vu au pied de mon lit ». Sauf que là, c'est pas le corps astral, bien sûr, hein, c'est la structure Éthérique du Double. Vous avez une reconstruction (nous vous l'avons dit) du Corps d'Êtreté, à l'identique, à travers les Étoiles et les Portes, ici, dans cette Dimension. Alors, votre Double, des fois, il est à côté de vous (votre propre Double, pas le Double Monadique, ou le Double Christique, ou Marial), il se trouve en train de faire quelque chose d'autre. Mais vous allez le vivre de plus en plus (pour ceux qui ont commencé à vivre la Dissolution, ou les Fusions).

Question : cette bilocation peut-elle être dirigée consciemment ?
Oui, bien sûr. Dans les premiers temps, non, ça fait tellement bizarre et surprenant, que vous savez pas où il se balade, ce Double. Mais vous allez en avoir des témoignages. Et après, au bout d'un certain temps, vous serez capables de, non pas projeter, mais d'être biloqués (c'est pas pareil qu'une projection astrale) où vous voulez. C'est les prémices de ce que nous vous avons toujours dit, et ce que nous avons insisté (en particulier, les Étoiles et les Anciens, pas moi), sur cet Absolu, c'est-à-dire : vous Êtes à la fois ici, à la fois là-bas, à la fois partout. C'est une chose de le dire, c'est bien beau d'affirmer : « nous sommes Un, nous sommes Unis par l'Amour », c'est autre chose de le vivre. C'est pas un idéal, c'est un vécu, maintenant. De mon temps, c'était un idéal.

Question : comment savoir si la bilocation est réelle, Vibratoire, ou une projection ?
Mais parce que c'est pas du tout la même chose, au niveau des effets. La projection est liée au corps astral. Les couleurs, les ressentis, sont pas du tout les mêmes. La projection astrale, pour ceux qui ont ouvert la Couronne Radiante du Cœur ou de la Tête, ça n'existe plus. Vous avez la Couronne qui Vibre ou pas. Si vous avez aucune Couronne qui Vibre (comment on dit ?) : macache bono (ndr : impossible) pour les Doubles. Pour que votre Double à vous (le Double Monadique, MARIE, MIKAËL, qui vous voulez), les Fusions, pour qu'elles se réalisent, il faut qu'il y ait, au minimum, les Étoiles qui aient été activées dans la tête, qu'éventuellement le Feu du Cœur soit actif, que la Kundalini ait été réveillée, le Canal de l'Éther s'est élevé. S'il y a absolument rien de tout ça, vous ne vivez rien. Je répète : si les Couronnes sont présentes, l'une des Couronnes, il ne peut pas y avoir de projection astrale.

Question : par rapport à ce que vous disiez tout à l'heure, peut-on savoir ou peut-on être conscient du fait que son Double fait quelque chose ailleurs ?
Oui, tu peux en être conscient ou pas. C'est quelqu'un qui va te le dire, et toi, tu t'en souviens pas. Une fois que tous les Voiles seront tombés, vous aurez peut-être encore un corps de chair, mais vous verrez tous les Êtres qui sont en Éther, dans la 5ème Dimension. Ça va quand même vous poser un petit problème d'adaptation, que vous gardiez ce corps ou pas. Donc, il y a une période d'apprentissage. Donc, bien sûr, les rencontres qui se produisent avec les Doubles, ça peut cafouiller, parce que c'est ton propre Double, ton Double à toi (ton Corps d'Êtreté), si tu sais pas où il est, ça veut dire que tu ne le maîtrises pas, c'est simple. Maintenant, comme vous ont dit MARIE, MIKAËL : expérimentez. C'est pas quelque chose qui se sait. On peut pas le savoir : on le vit ou on le vit pas. Vous replacez ça dans une dynamique mentale, intellectuelle. Quand vous le vivez, vous ne pouvez avoir aucun doute, absolument aucun. Le seul doute que vous pourriez avoir, c'est si votre Corps d'Êtreté fait quelque chose dont vous n'êtes pas au courant. Dans un premier temps, quelqu'un va vous dire, par exemple : « tu es venu me parler ». Vous allez le regarder comme s'il était fou, mais c'est la Vérité. Si la personne vient te le dire, et que tu n'en as pas conscience, ça veut dire que tu ne contrôles pas ton Double. Mais ça se contrôle pas, c'est comme une voiture : il faut apprendre à conduire. Parce que, comme ça a été dit, vous avez l'habitude d'être dans une forme, dans un corps. Mais dans la Multi-dimensionnalité, vous n'êtes pas dans une forme. Alors, je parle même pas de l'Absolu.

Question : pourquoi certains êtres ont un Double Monadique, et pas d'autres ?
Le Double Monadique est très rare. C'est la scission d'un Œuf Originel primordial, correspondant à une mission particulière, pas la mission sur Terre, mais la mission dans d'autres Dimensions. La plupart des êtres ont comme Double Monadique Le CHRIST, parce que c'est le modèle (qu'on appelle le Logos Solaire : CHRIST-MIKAËL) de la perfection des Êtres de Feu. Donc, y a une permutabilité. Quand vous êtes Absolu, avec ou sans forme, on vous l'a dit, vous Êtes le brin d'herbe, vous Êtes n'importe quelle conscience : vous n'êtes plus attribués à un corps, tel que vous le connaissez dans ce monde. Donc, le Double Monadique, ça n'a rien à voir. Le Double Monadique, incarné ou pas, c'est pas les histoires d'âmes sœurs, de flammes jumelles. Les âmes sœurs, c'est lié par des karmas, ça se termine toujours très mal. Les flammes jumelles, c'est souvent des projections de ceux qui cherchent autre chose que le spirituel. La notion de Double Monadique, incarné ou pas, ça change rien, parce que quand vous le rencontrez sur les autres Plans, c'est la même chose que quand vous rencontrez Le CHRIST : y a une reconnaissance, mais qui est instantanée. Cette reconnaissance, elle est Vibratoire, elle n'a rien à voir avec une reconnaissance dans un corps, dans une forme, dans une couleur, de ceci ou de cela. C'est quelque chose qui se vit. Or, ces Êtres, ceux que l'on appelle ces Monades, sont des êtres qui ont fait un travail, avant de descendre ici. Ils se sont séparés. Mais c'est pas une séparation et des retrouvailles karmiques, c'est pas des retrouvailles parce qu'il faut faire zizi pan pan : ça n'a rien à voir. C'est un travail Vibratoire, mais ça concerne très peu d'êtres humains. Le principal travail Vibratoire que vous avez, c'est d'accueillir Le CHRIST et l'Appel de MARIE. Le résultat, pour vous et pour la Terre, est quasi le même. Y a, par exemple, des êtres dont le compagnon meurt, et avec ce qu'il se passe en ce moment, ils retrouvent leur compagnon, parce que c'est leur Double Monadique, alors qu'ils ne pouvaient pas, même en ayant vécu ensemble, se reconnaître. C'était impossible tant que l'Onde de Vie n'était pas née. Il pouvait y avoir une reconnexion liée à des karmas, il pouvait y avoir une reconnexion par rapport à des Lignées Stellaires, communes, mais pas ce qui se vit en ce moment. Mais, encore une fois, nous vous avons donné les différentes possibilités, mais c'est quelque chose qui est excessivement rare. Déjà, si vous avez MARIE à votre gauche, vous Fusionnez avec la Vérité, c'est la chose la plus importante.

Question : pourquoi certains êtres rencontrent leur Double Monadique et pas d'autres ?
Mais parce qu'ils n'ont pas de Double Monadique, tout simplement, ils n'ont rien à rencontrer. Vous ne rencontrez un Double Monadique que s'il existe. Je vous ai dit que c'était une mission qui était Créée au Ciel, dans les Espaces Unitaires. C'est pas une mission sur Terre, c'est pas une fonction Terrestre, c'est une fonction qui touche au-delà de l'Esprit, et qui permet, dans ces temps particuliers, lorsqu'il y a ces contacts, de recréer un champ Vibratoire très particulier. Regarde, par exemple, ce que vous a raconté, parmi les Étoiles, HILDEGARDE, THÉRESE, GEMMA, et d'autres : elles ont Épousé le CHRIST. Mais c'est une Jouissance, une Extase, mais totale. C'est une brûlure d'Amour. Elles demandaient au CHRIST de les emporter, parce que, quand il y a cette Union, totale et réelle, avec CHRIST, avec MARIE, avec MIKAËL, vous êtes dans une telle brûlure d'Amour, qui est insupportable d'Amour. Donc, le Double Monadique, incarné ou pas, ne change rien à ça. Je dirais même que ça pourrait être, dans certains cas, plus dur parce que, justement, s'ils sont incarnés, y a le corps. Parce que le Double Monadique, il a pas besoin d'être touché. Vous pouvez vivre cette Fusion extatique à l'autre bout de la planète, avec un être incarné, s'il est votre Double Monadique. Sans ça, vous vivez des Communions, des Fusions, Solaires ou à distance, par Double interposé. Mais tout ça, c'est à expérimenter et à vivre. Avec l'intellect, vous en sortirez jamais. D'ailleurs, j'ai dit, dans mon avant-dernière intervention (ndr : voir son intervention du 30 juin 2012) que, heureusement, on vous avait pas parlé plus tôt de tout ça, parce que vous seriez en train de chercher partout. La preuve, quand on vous dit qu'y en a pas beaucoup, vous continuez à demander pourquoi vous le rencontrez pas. Mais je te rassure : Épouser MARIE, ça vaut toutes les femmes du monde. Épouser LE CHRIST, ça vaut tous les maris du monde.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Alors, je vous transmets toutes mes bénédictions, des bonnes Vibrations, des bons Absolu, et ne cherchez pas, dans tous les coins, les Doubles : y a MARIE qui est là, ça devrait vous suffire, ou Le CHRIST, bientôt. Alors, vivez bien ce que vous avez à vivre, immergez-vous dans ce que vous vivez, laissez tomber l'explication, la compréhension, le pourquoi du comment. Soyez dans ce que vous vivez, quoi que vous viviez. Et soyez pas l'observateur, comme dit BIDI, de ce que vous vivez : laissez-le se vivre. Plus vous laissez la Lumière agir, plus ça se passera bien. C'est-à-dire que, comme ça a été dit, plus vous vous oubliez, plus vous êtes le Tout. Mais, bien sûr, il faut le vivre. Tant que c'est dit comme ça, ça peut être de la rhétorique ou de la théologie, mais à vous de le vivre. C'est ouvert maintenant, comme a dit MARIE, à double battant. Je vous remercie. Je vous dis, pour certains, à cette nuit, n'est-ce pas ? À bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page