Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > GEMMA GALGANI

GEMMA GALGANI

24 mars 2012

pdf

Je suis GEMMA GALGANI. Sœurs et Frères dans la chair, je viens à vous, au-delà de ma Présence, en tant qu'Étoile UNITÉ. Je viens à vous en tant que celle qui a œuvré, de manière plus proche de vous, avec MARIE et MA ANANDA (ndr : MA ANANDA MOYI), pour instaurer ce Manteau Bleu de la Grâce, le porter et vous le donner. Voilà quelques années, l'un des Anciens était intervenu auprès de vous, à travers des réponses par des mots, des réponses par Vibration et des réponses dans le Silence (ndr : RAM). En ce jour, il est temps de vivre, par rapport à ce qui peut exister comme question, en vous, une réponse au-delà des simples mots et au-delà de la Lumière Vibrale, une réponse qui englobe à la fois la Lumière Vibrale dans ses triples composantes et l'Onde de Vie, dans la même réponse. Nous allons donc échanger ensemble, pendant peu de temps. Je serai présente aussi, après une petite pause pour sortir de ces questions, dans cet espace appelé Alignement, vous faisant vivre, à vous tous ici présents, la Communion et le Mariage entre la Lumière Vibrale et l'Onde de Vie, en vous. Je suis donc à votre disposition, à vos côtés, en vous. Nous sommes Un dans l'Unité. Et j'accueille, avec grand plaisir, vos questionnements.

Question : peut-on vivre l'Onde de Vie sans l'achèvement du Canal Marial ?
Ma Sœur, le Canal Marial prépare l'Annonce de MARIE. Il est un pont entre vous et elle. D'une certaine façon, entre le Ciel et la Terre. L'Onde de Vie est transcendance et cette transcendance n'est pas un pont, elle est autre chose. Alors l'Onde de Vie est totalement indifférente au Canal Marial, indifférente aux Vibrations de vos Couronnes. L'Onde de Vie est un embrasement de Joie, au-delà de la Joie. Elle est Grâce et vous installe dans ce que vous Êtes, au-delà de tout Être : la Grâce. Parmi vous, certains ayant vécu peu de choses en tant que Semeurs ou Ancreurs de Lumière, découvrent l'Onde de la Grâce. Le Canal Marial est constitué pour l'ensemble de l'humanité, que vous en ayez conscience ou pas. L'Onde de la Grâce est au-delà de toute Conscience, au-delà de toute acceptation ou de tout refus. Bien sûr, et comme Marie vous l'a exprimé, si vous dites « oui », bien sûr le mariage naîtra. Il ne peut en être autrement. Nous avons insisté longuement sur les différences fondamentales entre toutes les étapes, tous les états que vous avez vécus, ou pas, jusqu'à présent. L'Onde de la Grâce est l'accès à l'Absolu. L'Absolu n'est pas une étape. L'Absolu n'est pas ce qui découle de ce que vous avez vécu jusqu'à présent, parce que sa nature est la transcendance. Différents mots ont été employés : autre Rive, Inconnu, Illimité, Ultime. Ce n'est pas une conséquence ni une cause. Cela en est totalement indépendant.

Question : si l'Absolu n'est pas Conscience, comment le vivre dans un corps physique ?
Dès l'instant où vous vivez le Soi, dès l'instant où vous vivez une expérience de mort imminente ou mystique, vous vivez de n'être plus ce corps et pourtant, vous y êtes. La conscience s'est déplacée. Elle s'est déplacée de la personnalité au Soi. L'Absolu n'est pas conçu comme un tout qui engloberait la Source, les étoiles, les planètes. L'Absolu est au-delà de toute Conscience. Vous ne pouvez le conceptualiser, vous ne pouvez l'éprouver à travers une définition. Celui qui dit être Absolu ne peut tricher, aucunement. Comment est-ce possible ? D'ailleurs l'ego de la personne elle-même serait en opposition totale par rapport à cet Absolu, comme peut l'être tout ego, parce que l'ego demanderait inlassablement comment un corps limité et une conscience limitée ou vivant le Soi, peut réaliser le Tout, l'Absolu. Cela est au-delà de tout champ de compréhension, au-delà de tout champ qui peut s'en saisir. Voilà pourquoi il ne peut être répondu à cette question. Parce que l'Absolu ne peut être connu. Il est l'Inconnu, l'Inconnu qui peut se vivre au sein de toute limite, dès l'instant où vous n'êtes plus cette limite, aucune limite. Seul le mental, qui agit toujours par cet aspect relatif et discriminant, essaie de se saisir de l'Absolu, par rapport à autre chose. Il a donc besoin de comparer. L'Absolu ne peut être comparé à quoi que ce soit. Cela n'est pas une question de forme, ni d'ego, ni de Soi, ni d'Unité. C'est un état au-delà de tout état. L'Extase est l'Absolu. Si vous vous penchez sur ce que j'ai vécu dans l'Unité, si vous vous penchez (quelle que soit la culture ou la civilisation) sur des gens qui ont observé ou vécu des Extases, vous remarquerez qu'ils étaient pourtant dans une limite de corps. Vous remarquez qu'ils étaient inscrits dans une vie qu'ils ont vécue et que, pourtant, ils vivaient cette Extase. Alors, que cette Extase soit nommée Mariage mystique avec le Christ, Mariage mystique avec quoi que ce soit, c'est exactement la même chose. Il y a comme le fait d'être marqué au fer rouge, dans la personnalité, dans le Soi, lors de ce Mariage, qui a fait dire à celles des Étoiles qui ont témoigné parmi vous (comme à d'autres mystiques ayant eu accès à ce Mariage), d'être un sentiment de se consumer d'Amour, de ne plus être ce corps, cette personne, ce monde, tout en étant, ici, ce corps, cette personne et ce monde. Cela est inaccessible au mental, totalement inaccessible. Tant qu'il y a comment, il n'y a pas Extase. Tant qu'il y a comment, il ne peut être question de l'Absolu. L'Absolu n'est pas discursif. Il ne peut être comparé, ni pesé, ni jugé. Bien sûr, l'humanité a été tellement éloignée, dans ses croyances et dans son vécu, de sa nature, qu'aujourd'hui cela paraît, même pour le Soi, invraisemblable, impossible. Pour ce qui est limité, comme pour ce qui est le Soi, l'Absolu est impossible. Par contre, l'Absolu englobe le limité et le Soi mais il n'est pas restreint à ça. Encore une fois, dit à ma façon et porté par l'Onde, vous ne pouvez vous saisir de ce qui est insaisissable. Vous ne pouvez vous approprier ce qui vous appartient déjà. Vous ne pouvez le voir. Vous ne pouvez en être le témoin. Vous ne pouvez qu'y aller. Cela est de l'ordre de la Simplicité la plus extrême. Et pourtant.

Question : CHRIST a dit : "je serai avec vous jusqu'à la fin du monde". Comment peut-il revenir s'il n'est pas parti ?
De la seule façon possible : en étant Absolu. Maintenant, tu peux effectivement tourner cette phrase dans tous les sens, comme toute parabole peut être utilisée pour créer une religion et pour éloigner de la Vérité. Celui qui vit le CHRIST est Marié à lui, sans âge, sans sexe, sans polarité. C'est une brûlure d'Amour, comme je l'ai dit, qui ne cesse jamais. Ce n'est pas le CHRIST qui est parti, c'est vous. C'est donc à vous d'y revenir. Maintenant, l'Absolu, le CHRIST, n'a que faire de ce qui a pu être dit. Il Est. Tant qu'il existe une volonté de compréhension, vous ne pouvez vivre la Vérité, parce que vous êtes la Vérité et que tant que vous parlez de quelque chose qui est extérieur à vous, cela n'est pas en vous, n'est-ce pas ? Donc à aucun moment vous n'êtes la Vérité. L'Absolu ne met pas de distance. Quand je vous ai parlé de mon témoignage de l'Unité, j'étais l'Épouse du CHRIST et dans ce Mariage, il n'y a pas de distance, il n'y a pas deux mais il y a Un. Et cela est effectivement une Extase. Donc le CHRIST ne nous ayant jamais quitté, avons-nous la Conscience de sa Présence, au-delà des textes ? Si vous viviez sa Présence, vous seriez Mariés à lui. Et Marié à lui, c'est être Libre, au-delà de toute histoire, au-delà de tout écrit, parce que quand vous vivez cela, aucun écrit ne peut remplacer ce que vous vivez. C'est bien au-delà de vivre la Passion du CHRIST. C'est devenir, en Vérité, le CHRIST, non pas comme une usurpation d'une identité passée mais bien comme un Mariage, il n'y a pas d'autres mots. Et pour cela, il faut se faire très petit, tout petit.

Question : ne plus pouvoir différencier la Lumière Vibrale, le Manteau Bleu de la Grâce et l'Onde de Vie, signe-t-il le début du Mariage Mystique ?
Il est le Mariage Mystique. Il est la Rencontre. De cette Rencontre, qui vous a été appelée (dans les nouvelles Fréquences, les nouveaux Corps, dévoilés par MÉTATRON) l'Androgyne Primordial. Cet Androgyne Primordial est le retour à l'Unité, la Fusion des opposés et des complémentaires, qui donne accès, dès que le Verbe est actif (c'est à dire le onzième Corps) à ce qui vous a été appelé le treizième Corps ou la Fontaine de Cristal ou le Vajra, pour nos amis orientaux. L'Un est l'autre et l'autre est l'Un. Il n'y a plus de distance, plus de séparation. À ce moment-là, vous êtes l'Extase. Nulle distance ne peut exister. Il y a ce côté indélébile qui est fondamental. Ce côté indélébile, dorénavant, vous fait sortir, de manière définitive, de toute illusion.

Question : dans cette Extase, comment voyager avec notre Corps d'Êtreté ?
Je ne suis pas sûre d'avoir saisi la portée de cette question, ma Sœur. Le Corps d'Êtreté est le Soi. L'Absolu est tous les corps et toute absence de corps. L'Absolu est aussi bien le brin d'herbe, que l'atome, que ses constituants. L'Absolu est au-delà de l'Unité, non pas comme supérieur mais bien plus vaste, quelque chose qui est vaste, sans limite. Le Corps d'Êtreté est aussi une limite, même s'il est illimité dans ses déplacements, illimité dans ses transmutations d'une Dimension à une autre. L'Absolu est la Transcendance même des Dimensions. Il n'a pas à voyager. Même s'il donne l'impression d'un déplacement, cela est simultané.

Question : des douleurs dans les jambes peuvent être des blocages liés à l'Onde de la Grâce ?
Non. L'Onde de Vie monte de différentes manières jusqu'au périnée, jusqu'aux, ce que vous nommez les deux premiers chakras, plus ou moins facilement, plus ou moins lentement, plus ou moins rapidement. Certains en sont aux prémices sous les pieds. D'autres ont vécu déjà sa diffusion à l'échelon du corps. Cela ne fait aucune différence. Il y avait des liens qui étaient présents aux chevilles ou aux poignets qui vous maintenaient, en quelque sorte, pour vous empêcher, pour votre propre Unité, d'accéder à l'Unité. Ces liens se sont relâchés, pour beaucoup d'entre vous ou voire, ont disparu. Alors l'Onde de Vie, qui pouvait donner des douleurs, quelles qu'elles soient, des impatiences, eh bien peut s'élancer maintenant, dès l'instant où vous dites « oui » à votre Mariage. Toute douleur ou toute perception, comme cela a été dit (que cela soit sur les Étoiles, sur les Portes ou à quelque endroit de ce corps) a été ce que je pourrais appeler l'ajustement entre ce corps limité et le Corps d'Êtreté. Ce n'était que des témoins ou des points d'appel de la Vibration, l'endroit où se réalisait une alchimie. Il en est de même pour les jambes. Rappelez-vous que le corps est un Temple, quelles qu'aient été ses modifications. Un Temple qui accueille. Mais le Temple, en lui-même, n'est rien s'il demeure vide. À ce moment-là, il n'est plus un Temple, il est un véhicule éphémère.

Nous n'avons plus de questionnement. Nous vous remercions.
Sœurs et Frères, je serai en vous et je serai vous dans cet espace nommé Alignement qui, pour vous, ici, prendra une tonalité profondément différente et qui sera, je l'espère, un avant-goût ou la totalité, même, de la Communion que vous vivrez, de manière plus globale, sur cette Terre, dès le 2 avril (ndr : voir rubrique « protocoles à pratiquer / protocoles prioritaires »). Sœurs et Frères, je vous Aime. Je vous donne ce que vous Êtes : la Grâce. Et je vous dis : à dans quelques instants.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page