Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > MA ANANDA MOYI

MA ANANDA MOYI

8 avril 2011

pdf

Je suis Ma Ananda Moyi. Que notre communion d'Amour s'élève vers la Source. Frères et Sœurs, je viens vers vous parce que, en tant qu'Étoile et en fonction de ce qui, aujourd'hui, se trouve en vous, autour de vous, en ces temps que vous vivez qui est maintenant arrivé, vous vous apprêtez à vivre tous, plus ou moins profondément, plus ou moins facilement, exactement ce que j'ai vécu de mon vivant. Alors, pour ceux qui ne se seraient pas intéressés à ce que j'ai vécu, je vais tenter de vous en faire part au travers des mots. Mais je vous engage à aller au-delà des mots afin de pénétrer, dans notre communion, le sens au-delà des mots, la Vibration et l'Essence de ce que je veux vous traduire et vous donner. En tant qu'Étoile, associée et résonnant au point AL, je suis le Feu mais je suis aussi l'Eau. Le Feu est très proche de l'Eau. Il en a les mêmes constituants mais agencés différemment. Je suis l'impulsion et je suis ce qui est au début du chemin. Je suis l'Alpha qui conduit à l'Omega. Je suis aussi le lieu où peut s'effectuer, par ma résonnance et ma Présence, l'ultime Retournement qui suit celui réalisé par l'Archange Uriel. Ma vie a donc été l'illustration totale de ce que vous vous apprêtez à vivre et que certains d'entre vous commencent à explorer et à vivre.

Alors, sans rentrer dans les détails de ce que j'ai été, sachez simplement que, durant toute ma vie, j'ai alterné des périodes de Samadhi extrêmement profond et des périodes où j'étais consciente à ma personnalité. Celle-ci, petit à petit, au fur et à mesure des années, s'est totalement effacée devant la Lumière, ayant permis alors de m'élever jusqu'aux états de Grâce les plus absolus. C'est ce à quoi, aujourd'hui, vous êtes conviés par l'appel de la Lumière. Au plus vous accepterez et vous identifierez à ces Vibrations qui vous parcourent, au plus vous serez dans la Joie et au plus vous pourrez aller vers cette dissolution, cette mort qui est, en fait, une Résurrection totale de votre Être intime.

Ne vous fiez pas aux apparences, ne vous fiez pas à ce que vous croyez. Ne vous fiez pas, même, à votre vie car ce que vous vivez n'est pas la Vie. Ce que vous vivez est une fragmentation de la Vie. La vraie Vie est ailleurs mais c'est ici que vous devez la trouver afin de mener à bien votre Résurrection car c'est de cela qu'il s'agit. C'est de cela dont il est question et uniquement de cela. De votre capacité à laisser ce corps et cette personnalité à être envahis par la Lumière, de votre capacité à vous élever vers la Lumière et à épouser la Lumière, découlera votre capacité à vous installer dans la Joie, à vous extraire de ce qui, bientôt, n'existera plus et qui constituait cette vie fragmentaire. S'immerger dans la Joie, c'est en être saturé car tel était mon autre nom : la Saturée de Joie. Quand la Joie naît, elle ne demande qu'une chose en vous, à grandir, toujours et encore, sans limite. Cette dissolution, appelée brahmanique, dans ma tradition, tous les Éveillés de la Terre l'ont vécue et ont essayé d'en traduire la quintessence dans leurs écrits et dans ce qui émanait d'eux-mêmes. Aujourd'hui, vous êtes tous appelés à cela, sans exception. À partir du moment où vous faîtes taire le regard extérieur et que vous osez aller vers votre regard Intérieur, à partir du moment où vous comprenez ce que vous êtes, vous pourrez le vivre. À partir du moment où vous supposez que vous n'êtes pas ce que vous croyez, alors la supposition vous conduira à vivre la Vérité et votre Éternité. Pour cela, il faut déjà accepter que cela soit possible. Il faut aussi un Abandon total à l'étreinte de la Lumière car c'en est une.

La Lumière vous veut tout entier et pas à moitié. La Lumière est ce que vous êtes, sans exception. Simplement, les poids multiples et variés des conditionnements, des croyances et de la densité de ce monde ont éloigné cette vérité mais elle est en vous, de toute Éternité. Ce Feu, car c'en est un, est le Feu de l'Amour. La Lumière est un Feu d'Amour, un Feu dévorant qui, littéralement, vous transporte et vous élève bien au-delà de la simple condition humaine. Et pourtant, aujourd'hui, c'est dans cette condition humaine que vous trouvez cela, à l'Intérieur. Ce n'est pas une fuite du monde, c'est une fuite de l'Illusion et une rentrée dans la Vérité. Il faut, pour cela, accepter de changer de regard. Ne plus voir avec les yeux mais accepter qu'il soit possible de voir avec le Cœur. C'est être guerrier. Un guerrier pacifique. Celui qui ne se bat pas mais celui qui accepte la Lumière et qui accepte de devenir son bras et son Cœur. Au mieux vous vous laissez aller, au mieux vous allez vers votre Être, au mieux la Lumière vous prendra et vous possèdera en totalité.

Les expériences que vous mènerez, ainsi que je l'ai vécu de mon vivant, sur des périodes très longues de toute ma vie, vous les vivrez dans cet espace de temps très réduit jusqu'à la fin de cette Dimension, de ce monde, qui n'est pas, comme on vous l'a dit, la fin du monde mais bien le réveil à la Vérité. Alors, comme vous l'a dit ma Sœur SNOW, hier, vous êtes dans un rêve. Ce rêve a monopolisé toute votre conscience. Il faut déjà accepter que vous êtes dans un rêve, pour sortir du rêve car, si vous adhérez au fait que ce que vous vivez n'est pas un rêve, vous ne sortirez pas du rêve car, pour vous, cela sera la seule réalité. Comprenez bien, au-delà de mes mots, que je ne vous engage pas à fuir quoi que ce soit mais, bien au contraire, à regarder, en vérité, avec la plus grande des simplicités, cette condition limitée, ce corps que vous habitez, votre vie avec ses joies et ses peines. Que ces rêves soient enchanteurs ou qu'ils confinent au cauchemar, ils n'en demeurent pas moins un rêve et une Illusion totale. Alors, s'extraire de l'Illusion, ce n'est pas abandonner ce corps, cette vie, c'est accepter qu'il y a une autre vie, un autre état. Un état illimité où rien ne vient vous limiter d'aucune façon. La Lumière est là pour vous emporter et vous transporter. C'est d'un ravissement qu'il s'agit. Ce ravissement, le ravissement de la Lumière, c'est ce que vous êtes appelés à vivre si vous l'acquiescez et l'acceptez, en totalité. La Lumière vous veut en entier et en totalité, et pas à moitié.

Alors vous allez être appelés (et vous êtes déjà appelés) à vivre des moments de Grâce, des moments d'Unité, des moments où votre conscience s'élève à l'Illimité et où elle peut rejoindre la Lumière, en totalité. Il vous faut, en effet, toucher cela, y goûter. Le simple fait d'y goûter, sera pour vous un souvenir, au moment où il le faudra. Mais au-delà du souvenir et du goût, pour la plupart d'entre vous, il vous est demandé, par la Lumière, de vous y établir de plus en plus souvent. Vous goûtez alors, sans limite, à ces moments de béatitude, car c'en est une. Au plus la Lumière pénètre cette limitation, au plus vous découvrez l'Illimité, au plus vous devenez la Joie, la Vérité. Vous devenez cet Illimité, vous n'êtes plus limité par le corps, vous en percevez la limitation et vous n'êtes plus identifiés à ce corps, à cette vie, à ce que vous croyez être. C'est ce qui, aujourd'hui, vient à vous, maintenant en totalité. Regardez avec le Cœur ce qui se passe et non plus le regard des yeux. Ce qui vient est cette Résurrection promise et annoncée depuis toujours, dans toutes les civilisations qui vous ont précédés. En Orient, nous appelons ça la fin du Kali Yuga. Le Christ a appelé ça la Résurrection finale. Alors oui, réjouissez-vous par anticipation car il n'y a rien à craindre. Seul, le mental, qui sait qu'il va disparaître, vous insuffle cette peur. Cette peur est, je dirais, une saine peur, si vous l'acceptez, parce que cette appréhension signe, pour vous, déjà le retour à l'Unité, à ce Feu, ce Feu d'Amour remplissant l'ensemble de ce corps limité où la conscience n'a plus d'autre objet que d'être cela car c'est ce qu'elle est.

En pénétrant la Lumière, vous sortez du rêve, vous sortez des jeux de la personnalité, de vos fonctions, de vos rôles (ce qui ne veut pas dire que vous allez les quitter, jusqu'au moment final) mais qu'il vous faut accepter. Et cela est très dur à obtenir de votre mental de ne plus jouer aucun jeu, aucun rôle, de ne plus vous identifier à quoi que ce soit d'autre que la Lumière car, si vous portez votre regard, votre attention vers la Lumière, si vous vous tendez vers elle, alors, vous allez devenir cette Lumière. Comprenez bien que cette tension, comme vous l'avait définie ma Sœur Hildegarde, n'est pas une volonté mais c'est une tension d'Abandon. C'est voir et ne voir que cela. C'est n'accepter que cela. Quand je dis que la Lumière vous veut tout entier, cela correspond à cela. C'est-à-dire n'avoir plus que cette idée, cette pensée, cette tension et cet Abandon total. Cela passe par la Foi, la vraie, non pas en quelque chose d'extérieur à vous car, comme je vous l'ai dit, rappelez-vous, cette Lumière, elle est vous et elle est en vous. Elle se révèle par l'extérieur, par résonance, par sympathie, et elle vous appelle en totalité. Répondre à l'appel, c'est céder, c'est laisser les digues qui vous isolaient de l'Amour s'effondrer sous la puissance de l'Amour, sous le Feu de l'Amour car c'est un Feu. Un Feu qui vous nourrit, qui vous remplit, qui dissout, en vous, toutes les illusions. Cet embrasement, car c'en est un, vous transporte dans les domaines où la Joie est éternelle, où plus rien ne peut affecter cet état.

À chaque fois que vous faites un pas encore plus profond dans cet Unité, vous vous apercevez que l'extérieur devient de plus en plus relatif, non pas parce qu'il va se dissoudre, pour le moment, mais parce que vous, vous vous êtes dissous vous-mêmes, dans la Lumière. Alors, vous percevrez, à ce moment-là, la différence entre l'Unité et sa Vibration, son Feu, et la Dualité et son alourdissement, et sa personnalité. Et cela alors se traduira, en vous, pas la jonction, au niveau de vos sourcils, au retournement du point AL et la jonction de AL à AL, comme vous l'a exprimé l'Archange Mikaël. À ce moment-là, il n'y aura plus de retour possible en arrière. Cela veut dire, simplement, que les moments de Joie vont vous saturer. Vous allez vous dissoudre. Vous allez pénétrer, de plus en plus, dans un état qui n'est pas une émotion et qui pourtant pourrait de l'extérieur y ressembler, parce que les larmes de cette Joie ineffable vont vous parcourir. Alors, vous comprendrez la futilité de la personnalité, la futilité des résistances, la futilité des combats car il n'y a rien à combattre, si ce n'est ses propres illusions qui combattent en permanence. Vous vous extrairez du rêve, vous comprendrez alors ce qu'est un rêve, non pas uniquement comme acceptation mais bien comme la réalité et plutôt son absence de réalité. Vous pénètrerez, alors, les domaines de l'ineffable de votre propre Êtreté, ici-même, dans le Soleil, ou dans le Cosmos Unifié. Petit à petit, vous vous extrairez, tout en maintenant un fil qui vous permettra d'être reliés encore à ce voile illusoire, à cette personnalité et ce corps mais vous vivrez, réellement et concrètement, que vous n'êtes pas cela. Que vous êtes un Être de Vibration, un Être de transparence, un Être Illimité où vous êtes partout à la fois, où vous êtes à la fois le Tout dans sa totalité et le rien dans son entièreté. À ce moment-là, vous réaliserez votre Samadhi et vous serez prêts pour vivre ce que, dans ma tradition, nous appelons le Maha Samadhi, c'est-à-dire la fin de l'Illusion, définitive. Vous quitterez alors, en toute lucidité en toute conscience de ce que vous êtes, l'Illusion, sans remord, sans regret, sans poids. Vous deviendrez libres.

Aujourd'hui, vous avez un apport magnifique de la Lumière, elle est omniprésente. Il vous suffit de vous laisser, en totalité, posséder par la Lumière. Vous n'avez rien besoin d'autre que d'acquiescer. Vous n'avez rien besoin d'autre que de laisser se faire ce qui doit se faire. Pour cela, il vous faut Être. Il vous faut percevoir et vivre la Vibration de la Lumière, que vous considérez, dans un premier temps, comme extérieure à vous et, dans un second temps, vous vous identifierez à elle. Vous passerez alors, de plus en plus facilement, à ce retournement du point AL. Vous dépasserez la Dualité et l'illusion de ce monde. Vous transcenderez le bien et le mal et vous deviendrez un être Couronné. Couronné de Gloire et de Lumière, le Cœur s'élèvera vers sa demeure d'Éternité. Alors qu'y a-t-il à redouter ? Une fois que vous l'aurez passé, vous comprendrez et saisirez qu'il n'y avait strictement rien à redouter. Que c'est exactement le piège de la personnalité et de l'ego qui vous enfermait. Vous êtes appelés à redevenir illimité, cela vous le savez. Y répondrez-vous ? Accepterez-vous cet illimité ? Accepterez-vous la fin de toutes les limitations ? Rappelez-vous que vous ne pourrez pas emporter ce corps, que vous ne pourrez pas emporter cette personnalité, que vous ne pourrez rien emporter de ce que vous croyez être car il n'y a rien à emporter, strictement rien. Car tout ce que vous emporterez ou tout ce que vous souhaiteriez emporter, serait une illusion et un poids terrible pour votre libération.

Vivre la Liberté, c'est vivre le Cœur, c'est embraser et s'embraser. C'est se posséder soi-même, dans sa vérité et dans son Unité. Alors oui, vous êtes tous invités à cela, sans exception, quel que soit encore ce qui vous semble être un obstacle. Acquiescez à ce que ceci soit une illusion qui n'a aucun poids devant la Majesté et la légèreté de la Lumière, et vous pénètrerez les espaces illimités de votre Samadhi, de votre Joie. Faites ce pas et vous constaterez que les pas suivants deviendront de plus en plus faciles. Vous serez, littéralement, et, dans le sens le plus noble, transportés de Joie, dans un état de ravissement dont vous ne voudrez plus sortir. Vous pourrez alors passer des heures entières dans cet état, dans cet état de contemplation de vous-mêmes, au niveau de la Lumière. Vous serez imperméables au rêve de l'illusion. Bien sûr, le moment n'est pas encore venu de quitter totalement l'illusion mais de vous y préparer. La meilleure des préparations est, effectivement, celle-ci. Elle n'est pas de prévoir ceci ou cela, de manière extérieure. Certains d'entre vous, bien sûr, ont à achever des fonctions, des rôles mais ce ne sont que des fonctions, des rôles. Ce n'est pas la finalité. La finalité est la même pour chaque humain sur cette planète : retrouver la Joie. Car, dans les domaines de l'Unité, il n'existe rien d'autre que la Joie. Toute la Vie est Chant de Gloire. Toute la Vie est louange. C'est ici, dans cette Illusion et dans ce rêve que vous êtes morts. Et c‘est ici, dans cette mort, qu'il faut trouver la Vie avant que la Vie ne vous prenne. De votre capacité à vous établir dans cela, vous vivrez le transport final comme une explosion de Joie illimitée.

D'ores et déjà, certains d'entre vous peuvent, réellement, s'immerger dans l'approche de ce Maha Samadhi et commencer à vivre leur Êtreté par ce Feu du Cœur, cet amour qui vous embrase et qui réveille des larmes qui ne sont pas des émotions, ni une exaltation, mais bien la reconnexion à ce que vous êtes. Les chants de louange résonneront alors dans vos oreilles. La Vibration et le Feu de l'Amour envahira toute votre conscience, l'ensemble de ce corps. Vous rayonnerez. Vous étincellerez de Lumière. Vous comprendrez alors ce que signifie le mot humilité et le mot simplicité car, comme quelqu'un vous l'a dit, vous ne pouvez être grands dans l'Illusion et le rêve et être grands de l'autre côté. Il faut devenir minuscule et ne plus exister, tout en maintenant l'illusion de vie du rêve, pour devenir la totalité de la Lumière. C'est à cela que chacun d'entre vous est convié. Il n'existe aucune limitation ni d'âge, ni de maladie, ni de karma. Les seules limitations, maintenant, sont inhérentes à vous-mêmes et seulement à vous-mêmes. Il n'existe aucune circonstance de vos vies, du rêve, qui soit un obstacle. Il n'y a que vous qui les concevez ainsi. Pour autant, il n'y a pas à culpabiliser. Il y a juste à en prendre conscience, lucidité, et à l'accepter. À ce moment-là, vous pourrez vous extraire de cette Illusion et percevoir les jeux d'ombre et de Lumière existant à la surface de ce monde. Vous participerez, alors, au fait de ne plus être de ce monde. Vous participerez à votre propre Êtreté car vous deviendrez cela, avec une facilité, chaque jour plus grande, chaque jour plus importante, de passer dans cet état et de vous stabiliser dans cet état. Le temps n'existera plus, il sera lui aussi dissous. Vous pénétrerez un autre temps où tout est instantané. Vous serez la Grâce. Vous serez la Lumière. Vous serez la Vérité. Vous serez le Chant de la Vie. Vous deviendrez créateurs, vous deviendrez la Source, en totalité. Vous deviendrez l'espace où n'existe nulle question car la Lumière est la réponse, en totalité.

Chaque jour, maintenant, qui passe sur l'horloge de ce temps terrestre, vous voit vous rapprocher de votre Maha Samadhi. Acceptez que cela soit une libération (car c'en est une) et vous verrez que votre vie changera du tout au tout. Vous deviendrez de plus en plus légers, de plus en plus joyeux. Le regard du Cœur confère, quel que soit ce qui est observé, une compréhension au-delà de l'illusion de la souffrance, de la Dualité, de ce que le regard dissocié appelle catastrophe, vous y verrez la Naissance, vous y verrez la Joie, au-delà de l'apparence et au-delà des pleurs de certains. Vous ne serez plus affectés par autre chose que la Lumière. La Lumière vous affectera à la Vérité. Elle vous mènera à la Gloire. Acceptez de n'être plus rien, de sortir de l'illusion, d'un rôle, d'une fonction, d'un sexe, d'un âge. Vous deviendrez ce Cœur palpitant, cette Vérité. Vous vous élèverez alors vers les domaines de l'infini. Vous deviendrez cet infini et vous pourrez en vivre déjà la conscience, même en restant encore dans ce corps et dans cette personnalité.

La mort de la personnalité n'est pas la fin de la personnalité. C'est le moment où celle-ci est transcendée, subjuguée par la Lumière et où la Lumière prend le contrôle de votre Véhicule, de votre personnalité, le moment où l'ensemble de vos Lampes brille de mille feux, vous permettant de briser les limites de l'enfermement de ce corps. Vous serez ce corps mais vous serez l'Étoile, vous serez l'univers, vous serez la planète. Vous serez l'autre. Vous deviendrez votre Frère, non pas par une compassion, voulant aider de l'extérieur mais vous deviendrez lui, en vérité. Vous comprendrez alors et vous vivrez les paroles du Christ. Vous deviendrez Un avec lui mais aussi avec l'univers. C'est la réalité de ce à quoi vous êtes appelés : un ravissement. Mais, pour cela, il faut vous désincruster de la Dualité, de vos propres souffrances et de la souffrance de ce monde car la souffrance entretient le rêve, même si la souffrance vous fait croire que vous allez sortir de la souffrance. La souffrance est le maintien de l'enfermement, le maintien de la Dualité. Il existe, en vous, quelque chose qui ne souffre jamais. Il est présent en tout être humain, en toute âme. À vous de le révéler et de le laisser naître. La résonance de la Lumière, qui s'étale dans ce monde, est faite pour ça. L'ensemble des Étoiles, des Forces totales de la Lumière Une, sont là pour vous encourager. Mais, comme nous vous l'avons tous dit, il n'y a que vous qui pouvez franchir ce pas. Alors, osez. Osez Être. Osez aller vers ce que vous êtes. Osez sortir de l'illusion. Osez sortir du rêve.

Cela est aujourd'hui à votre portée, à la portée de votre conscience car, effectivement, c'est tellement simple, tellement évident à réaliser. Je vous l'ai dit, quand vous le réaliserez, vous comprendrez à quel point l'illusion et la personnalité peuvent parfois être stupides et inconséquentes. Sortez de la souffrance. Sortez de vos attributions. Sortez de vos croyances. Sortez-en vraiment. Si vous en sortez, vous deviendrez la Joie. Et quand vous aurez goûté à la Joie, vous y reviendrez de plus en plus facilement, de plus en plus aisément et vous vous y établirez de plus en plus car vous saisirez l'inutilité du rêve. Vous ne croirez plus ce que vous ont raconté les religions, les croyances, diverses et variées, spirituelles ou exotériques. Vous n'aurez plus besoin de cela car vous serez dans l'Être, dans la réalisation. C'est à cela que vous êtes appelés, en totalité. Si vous êtes capables de faire ce pas, de l'accepter comme possible, vous n'avez plus besoin de rien d'autre. Vous supprimerez toutes les béquilles, sans exception et vous vous lancerez, vous vous jetterez dans la Lumière. Vous êtes appelés à cela. Le Christ frappe à votre porte. Comme vous l'ont dit les Archanges, comme vous l'ont dit les Anciens, Il est là de toute Éternité. Mais les voiles de l'enfermement pesaient et empêchaient de révéler cela. Aujourd'hui, les circonstances ont changé. Le Feu du Ciel et le Feu de la Terre se sont rencontrés. Le Feu de votre Terre et de votre Ciel, en vous, demandent à se rencontrer. Les chaleurs, que vous percevez aux extrémités ou en certains points de votre corps, ne traduisent que cela. Nombreux sont ceux qui vous ont dit que vous étiez Vibration, que la conscience était Vibration. C'est la stricte vérité. Ce corps même que vous habitez n'est rien d'autre qu'une onde, une fréquence densifiée, limitante et enfermante. Alors qu'aujourd'hui l'onde qui vient est libérante. Elle vous extrait de l'illusion. Elle vous invite à la légèreté. Elle vous invite à la Joie car c'est ce que vous êtes.

C'est l'illusion de la personnalité qui vous fait croire que vous êtes cette souffrance, ce karma, ce sexe, cet âge. Sortez de là et rentrez chez vous. C'est l'invitation de la Lumière, c'est mon invitation, c'est l'invitation de tous les Anciens et de toutes les Étoiles. Il n'y en a pas d'autre. Alors, bien sûr, chacun et chacune, avec ses mots, espérant vous faire résonner et vibrer à la vérité de l'Unité, nous avons tous le même but : vous voir parcourir ce dernier pas, cet ultime Retournement. Nous vous attendons et nous vous attendrons jusqu'au dernier instant de votre propre illusion. La Terre se libère de l'enfermement. Elle est très proche, comme vous le savez, de sa délivrance finale. Elle a déjà accouché de sa nouvelle Dimension. Les Anciens vous ont dit qu'il n'y avait plus qu'à concrétiser ce retour de la Lumière qui est déjà créé et réalisé dans les Dimensions Unifiées, en totalité. Ainsi que vous le voyez, les animaux retournent ainsi à leur domaine d'Unité. Il ne reste plus que l'humain qui n'a pas encore totalement saisi, dans sa totalité, que c'est la fin du temps du rêve et que c'est l'heure du retour à la Vérité et à l'Unité.

Trouver la Joie et vivre la Joie c'est accepter de ne plus être aucune souffrance. Si un signal de souffrance existe, quel qu'il soit, c'est une invitation à aller vers la Joie. C'est comme ça que vous devez le vivre car c'est la stricte vérité. La souffrance, la peur, n'est que la résistance à la Joie, rien d'autre. La Joie est déjà là. Elle y a toujours été. Élevez-vous vers la Joie, allégez-vous. Libérez-vous de vos fardeaux et de vos enfermements, non pas par votre volonté personnelle de vous libérer mais par l'action de la Lumière. Cela montrera, par là-même, votre capacité à vous laisser transporter par la Lumière. Car la Lumière est agissante avec une efficacité beaucoup plus grande que celle que vous n'aurez jamais par votre mental, votre raison et votre intellect. Car la Lumière fera en sorte que vous deveniez cette Lumière. De plus en plus, elle ne tolèrera pas la moindre zone d'Ombre, en vous comme à l'extérieur de vous et elle fera tout pour que vous réalisiez votre Samadhi. Alors, faites confiance à la Lumière, laissez-la agir. Vous n'avez plus à agir, vous avez à Être. Vous avez à vibrer dans l'Unité du Feu de l'Amour. Tout le reste est superflu. Tout le reste ne vous entraîne que vers encore plus de rêve, encore plus d'illusion, encore plus d'illusion de maîtrise et de pouvoir. Pouvoir sur quoi ? Sur l'autre ? Sur votre vie ? Pouvoir sur l'illusion, sur le rêve, renforcer le rêve ? À vous de choisir. Vous avez dorénavant toutes les possibilités qui s'offrent à vous : aller vers l'Illimité, le vivre ou rester limité. Être dans la Joie ou rester dans la souffrance. Accepter de ne plus être quoi que ce soit au sein du rêve, c'est accepter d'être en Vérité et en Unité.

C'est une expérience qui vous est proposée et cette expérience elle est salutaire dans le sens qu'elle est votre salut et votre libération. C'est la seule façon d'être votre propre sauveur. Il n'y aura jamais aucun sauveur extérieur, si ce n'est vous-mêmes. Croire en une autorité extérieure, c'est déjà se limiter. Vous êtes appelés à vivre, très bientôt, comme vous l'a dit l'un des Anciens, Frère K, l'Illimité et l'autonomie. Le voulez-vous ? Vous tendez-vous vers cela ou pas ? C'est la seule question. Posez-vous la à chaque minute de votre vie, jusqu'à en faire une obsession de votre mental et vous verrez qu'il capitulera et que la Lumière, à ce moment-là, se répandra tel un torrent de Feu, en vous. Chaque jour qui passe, vous constaterez que quand vous lâchez, alors le torrent de Feu de cet Amour infini devient de plus en plus grand. Par les Vibrations que vous percevez dans la tête et dans le Cœur, vous comprendrez que vous êtes en phase de ravissement.

Vivre le Samadhi et l'expérience du Samadhi va, à un moment donné, entraîner la continuité de votre propre Samadhi. Vous deviendrez alors la félicité. Vous deviendrez saturés de cette Joie. Vous deviendrez irradiants et transparents d'Amour et de Lumière. Vous n'aurez plus besoin de mots, vous n'aurez plus besoin d'actes car vous serez, vous-mêmes, devenus l'acte et le Verbe. À vous de décider, à vous d'Être. Nous sommes là, avec vous, pour vous. Nous vous soutenons mais nous ne pouvons être à votre place, aucune d'entre nous, ni aucun des Anciens. Même si la résonance des Anciens et des Étoiles se manifestent en vous, parce que vous les sentez effectivement, en définitive, c'est vous et vous seuls qui réalisez.

Nous allons poursuivre mais nous allons d'abord, ensemble, communier, aux mots que j'ai prononcés en Esprit et en Vérité, quelques minutes. Afin que ces paroles, ce Verbe, s'inscrivent en vous, soient gravés de manière indélébile, dans l'œil de votre Cœur et dans le Cœur de votre conscience.

... Effusion Vibratoire ...

Réalisez que vous êtes le Cœur. Réalisez que vous êtes le Souffle. Réalisez que vous êtes l'Unité. Réalisez que vous êtes l'Amour. Tous les attributs de la Lumière. Accueillons la Source. Accueillons la Vibration de l'Un. Établissons la Communion. Cette qualité d'union, cette Communion, ne dépend que de vous, parce que je suis présente en vous comme vous êtes présents en moi. Car dans la Vibration de l'Unité il n'y a pas de distance, il n'y a pas de séparation. Tout est Communion. Tout est Joie. Cet instant, cet Ici et Maintenant que nous vivons, nous élève et nous transporte. Gravons, en vous, le temps de la Grâce. La Source qui vous disait que vous passez de la distance à la coïncidence, de la Dualité à l'Unité. Ici et Maintenant car Ici et Maintenant est en dehors de tout temps et de tout espace. Ici et Maintenant vous fait embraser. Vous êtes aussi bien l'Eau, que le Feu, que l'Air, que la Terre. Vous êtes la Vibration de l'Amour car vous êtes l'Amour. Ce n'est pas une croyance, une projection mais c'est un vécu. Communions.

... Effusion Vibratoire ...

Soyons ensemble la Joie, par la Communion. Devenons ce sacre et ce sacré. Fusion et Réunion.

... Effusion Vibratoire ...

Ensemble, communions et élevons. Élevons-nous à la Grâce. Rappelez-vous que vous êtes l'Éternité, que ce qui disparaît n'est pas la Vie, bien au contraire, mais l'illusion. Devenez ce Cœur que vous avez toujours été. Devenez la Joie car l'Amour et la Lumière ne sont que Joie. L'ensemble des Univers, l'ensemble des Dimensions ne sont que Joie, la Joie et la Perfection. Elle est le témoin et le marqueur de l'Amour et de l'Unité. Vous qui êtes là et ailleurs, vous qui entendez, au-delà de mes paroles, la Vibration de l'Amour, communions dans l'Un, communions dans la Source, dans le Feu, ce Feu qui dévore et qui pourtant ne brûle pas, ce Feu de Joie. Communions.

... Effusion Vibratoire ...

Fondez-vous dans la Joie et dans l'Unité car vous êtes cela. Que vous soyez là ou ailleurs, je grave en vous l'Éternité de cet instant.

... Effusion Vibratoire ...

Je vais vous laisser maintenant dans cet état. Cela n'appelle aucune question car vous êtes la réponse. Je vais me retirer, en vous. Je vous aime, certes, mais, au-delà de cela, nous sommes l'Amour, et vous et moi car, au-delà de vous, vous êtes moi et, au-delà de moi, je suis vous, partout. Communions et à bientôt, dans l'Éternité.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page