Autres Dimensions

Sois qui tu es

Marie

5 novembre 2005

pdf

Je suis Marie, Reine des Cieux et de la Terre. Bienvenue à vous chers enfants. Je suis ici bien évidemment pour vous apporter tout mon amour et ma bénédiction de Mère éternelle. En ces moments que vivent la Terre, viennent des moments extrêmement troublés qui concernent au premier chef la conscience humaine et son manque d'humanité et son manque d'amour, et son manque de ressourcement. En cela, ce qui se passe au niveau des éléments un peu partout de par cette planète illustre parfaitement ce qui passe au niveau de la conscience humaine. Il y a en cette humanité, que mon cœur chérit tant, si peu de retours d'amour, si peu de transformations.

Bien évidemment, il y a les êtres qui entament le chemin de la libération et le chemin de retour à l'amour et de retour à l'Unité. Mais néanmoins, nombre d'entre vous ne sont pas encore au fait du message de mon Fils, de mon Divin Fils. Ils n'ont pas entamé ce chemin du cœur, pourtant si nécessaire, pourtant si indispensable à la réalisation de la fraternité de l'amour sur cette planète.

Nombre de religions vont à l'encontre de cette loi d'amour. Nombre de religions vont vers un sacrifice qui n'est pas un sacrifice sacré mais le sacrifice de la vie, chose qui n'a jamais été demandée dans aucune des religions. Il y a en votre monde et en votre humanité tant de désordre, tant de dérapage, et tant de manque de lucidité que, bien évidemment, la conscience humaine en est troublée et que les êtres humains, qui portent ces mouvements, illustrent parfaitement les chemins de division, les chemins d'errance et de séparation, qui n'est pas aller dans le sens de l'Unité et de la fraternité. Il y a en ces êtres une part d'ombre bien plus grande que la part de Lumière. Et néanmoins, quels que soient les évènement qui surviennent et qui surviendront, à échéance relativement proche, il vous est demandé de ne pas juger mais d'apporter votre amour le plus pur et le plus désintéressé à ces êtres qui, pourtant, sont en chemin de perdition.

L'impact de ces évènements survenants au niveau des consciences humaines est, bien évidemment, majoré, amplifié par les schémas que vous avez introduits dans les fonctionnements de votre société au niveau des images, au niveau des mots, au niveau des concepts erronés qui sont véhiculés par vos modèles aussi bien sur le plan économique que sur le plan gouvernemental et que sur le plan d'humanité tout simplement. Il y a aujourd'hui, au niveau des consciences humaines, bien des choses déviées, bien des choses errantes qui ne vont pas dans le sens de l'Unité. Ces consciences humaines, croyez-le bien chers enfants, ne sont que les porteurs des errances de l'humanité. Ils ne sont pas entièrement responsables de ce qu'ils font, au même titre que mon Divin Fils a dit : « Mon Père, pardonne leur, ils ne savent ce qu'ils font ».

Au même titre, vous devez affirmer que vous leur pardonnez et demandez pour eux-mêmes le pardon de Dieu sur leurs actes insensés qui les privent de vie et qui privent de vie d'autres êtres humains sans distinction. Il n'y a là aucune trace de Lumière, même si au fond de ces âmes brille la Lumière. Elle a été étouffée par les voiles de la noirceur de l'humanité qui se sont eux-mêmes parés, décorés afin de vous envoyer l'image de ce que vous avez permis, de par vos lâchetés, de par vos manques d'engagements, de manifester sur cette planète. Chers amis et chers enfants, il y a en vous une parcelle de cette responsabilité totale de l'humanité. Et mon cœur de mère saigne à nouveau devant tant de déviances, de déviations, et de choses qui tournent le dos à la Lumière authentique, qui pourtant est bien là de toute éternité et qui se renforce activement autour de vous par des vibrations accélérées, par des modifications de l'influence du rayonnement solaire sur cette planète avec la modification de l'inclinaison de l'angle par rapport aux pôles physiques de la planète.

Il y a réellement une incidence plus forte de Lumière qui se fait jour maintenant. Et néanmoins cette Lumière ne suffit pas pour le moment à transformer cette part d'ombre présente dans cette humanité, puisque cette part d'ombre a réussi à se cristalliser dans des âmes Divines qui ont complètement occulté leur humanité, leur Divinité et leur Lumière. Mais ne jugez point, ne jugeons point. Contentons nous d'être les spectateurs de ces errances qui ne font que manifester à nos yeux et à nos cœurs et à nos oreilles, ce dont nous avons été incapables, nous tous, membres de cette fraternité humaine, par insuffisance de Lumière, de transformer complètement et d'éclairer complètement.

Les éléments naturels aussi ne sont pas en reste et les intrusions (que vous appelez des races bactériennes) qui se manifestent à l'heure actuelle ne sont que le reflet du manque de Lumière, aussi, qui touche maintenant les sphères animales, végétales mais aussi les sphères de décomposition de la Terre et aussi de votre animalité. Néanmoins, en cela, il convient de garder, chers enfants, le cœur ouvert, la conscience ouverte et d'aller vers plus de lucidité à chaque respiration, à chaque minute que vous passez sur cette Terre de ne jamais dévier de la Lumière, de renforcer en vous votre humanité, votre paternité, et votre sens de la liaison à votre Divinité.

Bien au contraire, ces éléments et ces évènements qui surviennent sur cette humanité, doivent ouvrir, éclairer encore plus votre rayonnement intérieur afin d'en faire bénéficier le plus grand nombre à l'extérieur. En chaque acte de votre vie quotidienne, en chaque respiration, il convient d'être relié à votre Divinité et de laisser sortir de votre être la totalité de votre Lumière afin d'irradier et de transcender de beauté mais, pour l'instant, ce n'est point aussi bien éclairé en vous qu'à l'extérieur de vous. Il convient en cela d'être humble, car à partir du moment où vous laisserez la place à la moindre parcelle de vanité personnelle, de volonté personnelle, l'ombre trouvera une brèche où s'engouffrer. Il convient en cela d'être relié à votre Source, de développer de plus en plus votre contrôle de vous-même (et non pas de l'extérieur), de votre maîtrise intérieure afin de devenir une lampe qui brille dans les ténèbres afin d'éclairer ceux qui vous approcheront.

Il y a, chers enfants, la volonté de bien, soyez en sûrs comme j'en suis sûre, de par vos amours maternels et de par vos filiations Divines, de votre filiation à mon Divin Fils. Il y a en vous cette Lumière qui ne demande qu'à s'épandre, qu'à effacer les ombres qui peuvent rester, de par vos incarnations successives et de par vos vies successives mais aussi, et surtout, de par ce qui vous entoure qui cherche à vous opprimer, à vous comprimer et vous empêcher d'arriver au plein potentiel d'âme auquel vous êtes destinés en incarnation.

En cela, il convient aussi de vous préparer à l'allègement lié au phénomène d'élévation, puis d'ascension qui correspond à ce processus si attendu maintenant et qui doit se dérouler dans un avenir si proche, que pour nous dans nos dimensions, cela semble déjà être là. Et, en ce sens, vous devez garder votre maison propre, votre intérieur car nul ne connaît le jour, nul ne connaît l'heure, mais mon Divin Fils se tient à votre porte. Et cet instant, fatidique ou merveilleux selon le sens où on le prend, est quelque chose d'extrêmement proche. Cette illumination totale, cette révélation totale dans la Lumière de mon Fils, est quelque chose qui est à votre porte, qui frappe avec insistance.

Les soubresauts et les convulsions des consciences humaines qui refusent de voir cette Lumière en sont les marques, en sont les signes attendus de la fin d'un temps et des temps de la fin, non point de la vie, mais au contraire, fin de la non vie et arrivée de la vraie vie en fraternité, en humanité, en Divinité. Il vous convient en cela d'être lucides sur vos objectifs, sur vos priorités de vie, sur les choses simples qui font la vraie vie et non pas les choses superflues qui encombrent vos vies et qui créent des attachements et qui créent des illusions supplémentaires qui vous entraînent vers plus de lourdeur, vers moins de légèreté et de Lumière donc.

Il vous convient aussi de veiller à vos canaux, à vous relier à votre Source Mère, à votre Source Père, à ceux ou celles que vous appelez vos Maîtres spirituels, non pas en tant qu'êtres qui vont venir vous imposer leur volonté mais vous apporter l'éclairage supplémentaire pour guider vos pas dans cette vie afin de vous permettre d'augmenter votre potentiel de Lumière, votre potentiel d'amour. En cela, je suis déjà au courant qu'un être faisant partie de la hiérarchie des Melchizedek, bien antérieur à mon Divin Fils, assure la protection de ce lieu et de vos personnes (ndr : M.O. Aïvanhov). En ce sens, il est un maître authentique qui, de par son incarnation récente, est capable de vous apporter des éclairages bien plus précis et ponctuels sur le déroulement de vos vies que moi-même ne peut le faire du haut des dimensions dans lesquelles je vis, car mon cœur de Mère n'a qu'une seule volonté qui est d'augmenter votre lampe intérieure, d'augmenter votre Divinité et votre humanité au niveau de votre cœur. En ce sens, je ne peux que révéler les chemins d'âmes. Je ne peux que révéler les Lumières inhérentes à la Lumière, ce qui fait que j'ai bien évidemment un rôle de protectrice, d'éveilleuse, de dévoilement de la Lumière que vous êtes et peut-être un peu moins dans les faits et gestes de votre vie quotidienne.

Ce qui m'importe le plus en fait, c'est d'ouvrir totalement votre cœur afin qu'il devienne une fontaine jaillissante d'amour, afin qu'il devienne une lampe qui éclaire le monde et surtout votre chemin et le chemin de vos proches. Il y a en effet dans votre cœur la totalité de la Divinité. Très peu d'êtres humains, aujourd'hui et jusqu'à présent, depuis 2 000 ans, ont réussi à imiter le chemin de mon Fils et à faire des choses telles qu'il les avait faites. Ils étaient tellement peu importants qu'ils ont laissé des traces importantes sur la surface de cette planète dans la religion originelle qui avait été créée et qui depuis a été bien dévoyée et transformée, comme d'habitude, pour y mettre un pouvoir temporel et non plus un pouvoir spirituel, ce qui est la chose la plus grave à nos yeux. Remplacer un pouvoir spirituel par un pouvoir temporel, est un acte de noirceur, un acte contraire à la volonté de Dieu.

Néanmoins, en ces temps de conscience troublée de l'humanité, les porteurs de Lumière deviennent des torches et des flambeaux qui sont à même de déblayer, de transformer, de brûler les choses qui doivent l'être. Et je vous demande ainsi de devenir les porteurs de cette Lumière, les torches et les flambeaux de mon Divin Fils, de rayonner cette énergie d'amour, qui ne demande qu'à sortir, qu'à s'exprimer, qu'à devenir une fontaine jaillissante qui irradie tout ce que vous touchez, tout ce que vous approchez. Il y a en vous, âmes humaines, la capacité, à travers la volonté de bien qui est en vous, de transformer, d'éclairer tout ce que vous touchez, depuis les aliments mais aussi tout ce que vous regarder. De par la puissance de votre âme, de par la puissance de la Lumière, vous êtes déjà capables d'amoindrir la portée de ces actes de barbarie, de violence qui se manifestent partout sur cette planète souvent au nom d'un Dieu vengeur qui n'existe que dans les Esprits de ces forcenés qui ont oublié leur propre Divinité intérieure et qui pensent servir une Divinité extérieure qui n'a rien à voir avec la Lumière, qui n'a rien à voir avec la vie, mais a plutôt à voir avec les forces qui vont dans le sens contraire à l'expression de la vie et à l'élévation, de même qu'à la conscience. Ces forces vous entraînent vers un phénomène d'alourdissement, vers un phénomène de descente et de chute au plus profond de l'involution.

Or, aujourd'hui, la planète se trouve dans une phase de sacralisation où il vous est demandé d'éveiller votre plein potentiel Divin. Vous n'avez aucune crainte à avoir par rapport à ce que vous affirmez être comme enfant de la Lumière et Source de la Lumière car, aujourd'hui, les consciences troublées qui se posent beaucoup de questions sont beaucoup plus à même d'accepter le message de Lumière que vous délivrerez. Il ne faut pas avoir honte d'être ce que vous êtes c'est-à-dire des enfants de la Divinité et Divinité vous-mêmes et enfants de Lumière et Lumière vous-mêmes.

Il vous faut oser affirmer la Lumière que vous êtes. Il vous faut oser laisser s'échapper de votre cœur la totalité de l'humanité que vous êtes : Humanité, Divinité, Lumière. Vos mots, vos regards doivent irradier ce que vous êtes. Il ne doit y avoir en vous aucune faille, aucun doute sur la réalité de ce que vous êtes et sur la réalité de ce que vous vivez. Ce que vous vivez vous transforme, vous affine et vous épure, vous emmène vers plus de légèreté afin de faciliter le phénomène d'élévation et d'ascension. Regardez le chemin parcouru. Regardez un tout petit peu derrière vous sur ces quelques mois passés sur ce que vous êtes devenus, ce que vous allez devenir et je vous assure que vous pourriez aller bien plus vite si vous n'étiez pas dans le doute de la Lumière totale et dans l'affirmation par contre de la Lumière totale que vous êtes.

En cela, il vous convient de laisser de côté l'outil mental, de laisser simplement votre cœur s'ouvrir totalement à la volonté de votre Père et de mon Divin Fils. En cela, il va vous devenir possible d'irradier cette Lumière en permanence. Il va vous devenir possible de parler, de regarder avec les mots et le regard de l'amour. Il va vous devenir possible de toucher, de rayonner l'amour.

Et je voudrais maintenant, mes chers enfants, vous aider à faciliter cette ouverture du cœur. Et je vais vous demander maintenant de vous recentrer dans votre cœur, de vous retourner vers votre intérieur, là où se trouve votre Divinité au milieu de votre poitrine, au centre des trois cœurs se trouve votre atome germe, l'Esprit Divin que vous êtes, cet Esprit Divin qui aujourd'hui, ne demande qu'à rayonner, se manifester, s'épandre, pour vous amener totalement dans des mondes de sphères spirituelles où il n'y a plus d'ombre, où il n'y a plus de division, où il n'y a plus de jugement. Et en tant que Mère, aujourd'hui, il m'est permis à chaque intervention de vous nourrir encore plus de cet amour, de cette humanité, de cette Divinité dont vous êtes les témoins. Nous allons faire cela maintenant pendant quelques instants de silence. Il n'y aura pas, à travers mon intervention de ce soir, la possibilité d'interrogation car mon travail est bien au-delà de l'interrogation.

Je suis venue vous apporter ce supplément de Lumière, ce supplément d'ouverture de cœur afin de vous permettre d'être un peu plus dans la joie de votre Divinité intérieure. En cela, je vous demande d'accueillir dans le silence la vibration d'amour de mon Divin Fils et de mon cœur de Mère.

Et bien voilà, chers enfants, après ce travail sur votre intérieur, je vais maintenant vous apporter mon amour et ma bénédiction. Je vais vous saluer et je vais laisser la place à celui qui vous enseigne maintenant, dans quelques minutes, auprès duquel vous allez pouvoir dialoguer et échanger. Je vous aime et je vous apporte ma bénédiction. Je vous bénis et je vous dis à très bientôt. Et je vais maintenant laisser la place. (ndr : à O.M. Aïvanhov)

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page