Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

8 avril 2006 (1/2)

pdf

Et bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous trouver ici et j'espère trouver ici de nouveaux amis qui voudront bien échanger pour vous aider à traverser cette période extrêmement importante dans l'histoire de l'humanité. Une période qui doit vous permettre enfin d'accéder à votre Soi Divin, à votre Divinité intérieure et cela non pas à titre individuel mais à titre collectif en même temps que la Terre afin que le maximum d'entités incarnées présentes sur la Terre soient capables d'accéder à ces dimensions différentes que celle que vous connaissez depuis 50 000 ans qui est marquée de transformations extrêmement importantes. Il suffit de regarder autour de vous ce qui se passe mais aussi en vous.

Tout ce que vous voyez à l'extérieur, et je l'ai déjà dit, est en train de se passer à l'intérieur de vous. Tous ces changements, toutes ces luttes entre l'ancien et le nouveau qui veut venir, qui n'arrive pas toujours à venir en fonction des attachements, en fonction des circonstances de vos vies personnelles est néanmoins extrêmement important à comprendre aujourd'hui. Il y a un mécanisme extrêmement puissant qui est en train de se mettre en route que vous vivez, chacun, à différents niveaux. Mais si vous êtes ici présents, et si vous permettez que je vous appelle « chers amis », c'est que néanmoins vous êtes engagés dans ce chemin, engagés dans cette transformation. Le plus important est de convaincre votre tête.

Dans un second temps, vous verrez aussi avec la Maman céleste qu'il est important de convaincre le cœur, et d'ouvrir le cœur à cette nouvelle dimension. Mais là, à travers les choses que je veux instituer avec vous, c'est de vous faire comprendre et accepter un certain nombre de choses qui sont, pour nous dans nos dimensions supérieures, extrêmement évidentes et pour vous qui vous mettent en proie à des interrogations par rapport à des souffrances, parfois des résistances, qui vont heurter votre sensibilité d'âme dans le développement de cette nouvelle vibration, dans le développement de cette nouvelle conscience qui est en train d'arriver sur la Terre. Ainsi, je vais d'ores et déjà vous laisser la parole afin que nous puissions échanger le plus possible sur ces évènements et sur ce qui se passe en vous en ce moment. C'est à vous chers amis.

Question : Est-ce que vous pourriez nous donner des informations sur la période dite pascale et l'importance qu'elle revêt par rapport à nos vibrations actuelles ?
Chère amie, de mon vivant, j'ai toujours parlé du grand initié qui s'est incarné sur cette planète que vous avez appelé Jésus Christ. Effectivement, la période pascale est certainement la période de résurrection, la période la plus mystique qui soit, bien au-delà du mystère de l'incarnation qui est fêté à la période de Noël. La période de Pâques correspond à une période d'intériorisation extrêmement importante, de renaissance de la nature bien évidemment, mais aussi une période qui va vous permettre de vous retrouver, de vous resSourcer, de vous aligner avec les nouvelles énergies de la recréation de la Terre. La Terre vivant une période de transformation extrêmement importante, il est évident que chaque période pascale est, en résumé, ce qui doit se passer à un niveau beaucoup plus important et beaucoup plus général. Et chaque année qui s'avance vers cette transformation est une période extrêmement bénie où vous devez trouver votre Divinité intérieure beaucoup plus facilement qu'à d'autres périodes de l'année, quelles que soient les circonstances extérieures et quelles que soient les résistances liées à l'incarnation dans la troisième dimension.

Question : Des personnes se regroupent autour de projets collectifs comme des éco villages, ou des projets d'ordre sociaux, politique, pour changer les choses. Que pensez-vous de ces nouvelles formes de regroupements et de manière d'envisager la société ?
Bien évidemment, cher ami, à chaque période de transformations vibratoires (et pas seulement sur cette planète mais à chaque fois qu'il y a un phénomène de basculement, de transformation d'un niveau de conscience à un autre niveau de conscience, ce qui est en train de se préparer sur Terre), à ce moment là les âmes sont beaucoup plus ouvertes et ont tendance à essayer de se regrouper pour élaborer des nouveaux modes de vie. Effectivement, il y a des affinités vibratoires qui se créent. Il est extrêmement important de poser, je dirais, les jalons d'un nouveau mode de fonctionnement de la civilisation, de la société. Les règles sociales doivent être changées.

Les mécanismes de transformations spirituelles qui étaient décrits aussi bien de mon vivant et pendant les siècles passés à travers les différents modèles (aussi bien les modèles orientaux que les modèles occidentaux) ont toujours fait état d'un cheminement individuel, d'une accession individuelle et personnelle à la dimension divine de l'être humain. Mais les choses sont en train de changer. Nombre d'âmes s'ouvrant à ce nouvel espace de vibration, il y a un besoin de regroupement. Ce besoin de regroupement, d'associer des volontés, des âmes de Lumière, est extrêmement important. Vous devez comprendre un phénomène essentiel, c'est que vous vivez dans un monde que l'on appelle la troisième dimension, monde distancié, séparé où vous et les autres sont différents, où chaque entité se vit comme distanciée, séparée des autres.

A un autre niveau de conscience, en particulier dans la dimension qui s'en vient vers vous et vers laquelle vous allez, que l'on appelle la cinquième dimension, il est évident qu'il n'y a plus de conscience distanciative. Il n'y a plus de conscience séparée. La Lumière, les règles de fonctionnement de la Lumière que vous connaissez dans la troisième dimension, ne sont plus du tout valables dans la cinquième dimension. En effet, les règles de fonctionnement sont profondément différentes. La conscience évolue vers une forme de collectivité. Cela ne veut pas dire que l'on perd l'individualité. Mais comprenez bien que les êtres qui vivent dans l'intra Terre, qui vivent depuis 300 000 ans avec un corps physique (même si ce ne sont pas des humanoïdes mais des delphinoïdes qui vivent dans l'intra Terre dans la cinquième dimension depuis fort longtemps), fonctionnent en personnalité individuelle mais associées en collectif de vingt-quatre âmes. Il n'y a pas des barrières telles que vous les connaissez des pensées, des émotions. Les pensées voyagent et sont captées de manière instantanée car il n'y a pas le filtre de la troisième dimension.

Ce que vous ressentez, pour la plupart qui vous ouvrez à des dimensions spirituelles, c'est bien évidemment cette volonté de vous rassembler, de vous regrouper, c'est le mot le plus exact par des petits groupes, par des collectifs beaucoup moins importants que la société qui bien évidemment fonctionne, elle, selon des règles bientôt périmées effectivement. Et vous avez besoin d'échafauder des nouveaux modes de vie, des nouveaux modes de fonctionnement plus en accord avec la Divinité, la Lumière de votre âme qui pousse fortement en vous pour faire émerger en vous cette nouvelle conscience, cette nouvelle vibration. Alors effectivement les phénomènes de regroupement sont extrêmement importants.

Mais parfois les groupes, vous savez bien, ils éclatent parce qu'il y a encore des personnalités de troisième dimension qui sont là. Mais plus les mois vont passer, plus les années vont passer et plus les groupes vont être solides parce qu'il y aura des affinités vibratoires extrêmement importantes. Ces groupes vont fonctionner un peu comme une unité collective de 24 personnes. Dans ces groupes, il y aura affinité vibratoire, affinité de pensée, mise en résonnance. Vous allez vous apercevoir que dans ces groupes, dans ces regroupements, les entités individuelles vont fonctionner beaucoup plus puissamment à la notion d'empathie, à la notion de sympathie et aussi à la notion de télépathie, à savoir que vous allez entrer réellement en unité collective. C'est un mode d'apprentissage extrêmement important pour le passage dans la nouvelle dimension. Voilà ce que l'on peut dire extrêmement rapidement sur cette notion de regroupement. Elle préfigure, si vous voulez, ce qui est appelé réellement à se passer quand vous serez totalement en cinquième dimension.

Question : Est-ce que ce passage en cinquième dimension que vous venez d'évoquer se fera pour tout le monde en même temps ou à un moment précis ?
La plupart des êtres qui sentent la Lumière qui pousse, la plupart des êtres qui sentent le besoin de changer, ce besoin de se regrouper, comme cela a été évoqué dans la question précédente, sont déjà en partie passés dans la cinquième dimension. Il est évident qu'il y aura ce que l'on appelle une notion de « seuil critique ». Quand suffisamment d'êtres seront prêts à passer et quand la Terre sera prête à passer, tous les êtres passeront en même temps dans la cinquième dimension.

Ce passage a déjà existé. Il y a déjà des peuples qui ont vécu et disparu du jour au lendemain. Je pense aux Mayas. Je pense à certaines tribus amérindiennes, aussi, dans d'autres pays sur la planète, à d'autres époques, qui d'un seul coup ont disparu tous en même temps. C'étaient des phénomènes collectifs qui concernaient quelques groupes en particulier, groupes sociaux qui étaient plus en avance que les autres.

Mais maintenant, le processus est complètement différent car c'est la planète entière qui doit accéder à sa cinquième dimension c'est-à-dire à sa sacralisation. La Terre est une planète sacrée. Elle a un objectif de sacralisation important. C'est ce qui est en train d'arriver. Maintenant, Dieu seul sait le moment précis où cela surviendra. Mais la préparation s'accélère. De plus en plus d'êtres accèdent à cette nouvelle Lumière, perçoivent les mécanismes de fonctionnement de leur âme, perçoivent les mécanismes énergétiques qui sont liés à une révolution intérieure, à une transformation extrêmement importante de paradigme. Vous allez changer de paradigmes. Vous allez changer de modes de fonctionnements. Tout ce qui a été connu, tout ce qui a été appris dans les traditions, dans les religions n'aura bientôt plus de sens car la grande découverte que vous allez faire, c'est que vous êtes votre propre Maître.

Vous êtes Lumière et vous êtes Divin. A partir du moment où vous rentrerez cela dans votre tête, dans votre cœur, dans vos cellules, plus rien ne sera comme avant. Et c'est ce moment là où ce sera le passage en cinquième dimension, le moment où ce que l'on a appelé dans certaines traditions le moment où le voile tombe. Mais, là, le voile ne tombe pas au niveau individuel mais, là, il tombe au niveau de la collectivité, pour ceux qui sont prêts en tout cas. Il y en a qui refuseront, qui auront besoin de refaire des cycles dans la distanciation, dans la séparabilité, dans la troisième dimension. Il n'y a pas de jugements là-dessus. Chacun est libre de faire ce qu'il veut.

Simplement, j'attire votre attention sur un évènement extrêmement important qui est la notion de choix. Si vous êtes là, c'est que vous entez en vous les appels de votre âme, vous sentez les appels de la Divinité intérieure. Vous sentez les appels de la maîtrise. Vous allez comprendre que vous n'avez pas besoin de Maître extérieur, vous n'avez pas besoin de gourou. Vous avez besoin d'être vous-même centré en vous authentiquement. Ce qui ne veut pas dire que c'était simple avant. C'est simple aujourd'hui pour une raison qui est extrêmement simple, c'est simplement parce que les énergies divines viennent à vous. Les voiles sont en train de se déchirer. Il est beaucoup plus facile de contacter l'énergie de son âme. Il est beaucoup plus facile d'entrer en contact avec son être intérieur, beaucoup plus que par le passé.

Maintenant vous n'avez pas à vous préoccuper des évènements extérieurs. Rappelez-vous simplement que tout ce qui se passe à l'extérieur se passe aussi à l'intérieur. C'est aussi la meilleure façon de voir les évènements extérieurs. Il ne faut pas faire de catastrophisme et dire : « ouh là là, c'est bien ! », « ouh là là, c'est pas bien ! ». Non. Simplement observer de manière lucide ce qui se passe à l'extérieur et comprendre que ce qui se passe à l'extérieur (cette existence par rapport au passé, cette peur de l'inconnu, l'imminence du danger pour la planète), c'est aussi ce qui se passe à l'intérieur de vous : l'imminence du danger intérieur de faire les choix d'aller vers cet inconnu, vers cette cinquième dimension, vers ce nouvel état de conscience ou vais-je avoir besoin de rester un peu plus longtemps dans la troisième dimension parce que mon âme n'est pas prête encore à rentrer dans l'Unité, à rentrer dans la collectivité de la Divinité et redevenir enfant de la Lumière, enfant de la Loi de Un, enfant de l'Unité. J'ai parlé.

Question : A quoi correspond la quatrième dimension dont on ne parle jamais ?
On en parle jamais, chère amie, car c'est une dimension intermédiaire. Les plans de vie sont des plans dimensionnels et tous les plans dimensionnels ne sont pas occupés par la vie. Il y a des plans qui sont des plans de jonctions, des plans qui sont les liants par rapport aux différents plans vibratoires. Vous avez des Maîtres de Lumière qui viennent de la onzième dimension. Mon vénéré Maître, celui que vous avez appelé Bença Deunov, était en fait un walk-in, qui était le walk-in d'Orionis. Orionis est le gérant d'Orion et le gérant de cette planète, c'est ce que l'on appelle dans la tradition orientale les Lipikas karmiques, c'est-à-dire les Seigneurs du karma, ceux qui ont en charge la destinée de toutes les âmes qui sont présentes sur Terre. Cet être là c'était ce que vous avez appelédans l'Ancien Testament Melchizedek, l'Ancien des Jours. C'est la même entité lumineuse. Et cette entité vient de la vingt-quatrième dimension. Elle ne peut pas descendre jusqu'à la cinquième et encore moins jusqu'a la troisième. Par contre, elle peut descendre ses vibrations, alourdir ses vibrations jusqu'à la onzième. Alors, si un être humain était capable de monter jusqu'à la onzième dimension en vibration, il était capable d'être investi quasiment en permanence par l'égrégore même d'Orionis. Orionis a un rôle extrêmement important sur cette planète, Melchizedek l'Ancien des jours si vous voulez.

Maintenant il faut bien comprendre que toutes les dimensions ne sont pas habitées. La troisième est habitée mais vous êtes constitués de vibrations première et deuxième dimensions. La quatrième est la vibration de ce que l'on appelle la structure mentale avec sa subdivision qui avait très bien décrit par Sri Aurobindo que l'on appelle le mental inférieur, le mental supérieur et le supra mental. Cela est extrêmement important à comprendre. Maintenant dans la quatrième dimension, il n'y a pas de vie possible. Les dimensions de vie sont la troisième, la cinquième et la onzième dimension. Toutes les dimensions intermédiaires sont, en quelque sorte, les dimensions, en restant simple, qui sont liées à des distorsions de l'espace et du temps. Non pas l'espace et le temps tels que vous le concevez mais plutôt à des intrications multi dimensionnelles.

Comprenez bien que je viens de la onzième dimension et je m'exprime à travers un canal qui est dans la troisième dimension et qui a dû remonter jusqu'à la cinquième. Et les plans dimensionnels sont ainsi. Vous avez des êtres qui appartiennent au-delà d'Orionis, qui appartiennent par exemple à la vingt-quatrième dimension qui, eux, sont les gérants des univers et non pas de systèmes solaires, par exemple certains êtres de Sirius, comme par exemple Sereti qui vit sur la vingt-quatrième dimension et qui peut descendre jusqu'à la dix-huitième dimension. Et chaque dimension est occupée par des sphères qui ne sont pas forcément humanoïdes.

Vous avez, lorsque vous arrivez à la vingt-quatrième dimension, plus du tout d'anthropomorphisme. Vous avez des êtres qui sont des structures lumineuses triangulaires et rien de plus mais qui sont néanmoins les régents de l'ensemble des univers et ce sont néanmoins des entités. Ce que vous appelez par exemple les Anges vont se manifester à partir de la cinquième dimension. Ils sont les habitants communs de la cinquième dimension. Certains êtres réalisés qui ont été incarnés sur cette planète et qui ont été des grands guides vivent sur la onzième, voire sur la dix-huitième dimension. Donc, il faut voir les dimensions comme des espaces d'expansion de la Lumière intérieure de chaque être, chacun à son niveau.

Maintenant, les règles de fonctionnement en cinquième dimension sont totalement différentes de celles que vous connaissez dans la troisième. Il y a des êtres qui vivent en cinquième dimension. Vous êtes appelés à vivre en cinquième dimension mais avec votre corps physique transfiguré, transformé avec un ADN complètement transformé, avec des chaînes protéiques qui seront aussi transformées. Mais cela pour l'instant ne doit pas vous occuper. Ce qui doit occuper votre esprit en permanence c'est de vous aligner avec votre être intérieur, retrouver votre propre maîtrise, de retrouver qui vous êtes, c'est-à-dire un enfant de Lumière. Là doit être la seule préoccupation. Et cela est extrêmement simple dans toutes les phases de la vie quotidienne. Ce n'est pas la peine d'aller prier à gauche et à droite, de faire des rituels comme je l'ai fait de mon vivant. Aujourd'hui, la Lumière est là, partout. Il n'y a pas besoin d'aller se lever au soleil levant pour saluer le soleil. Pensez au soleil et le soleil est là.

Vous êtes Lumière et il vous est demandé de faire une vraie révolution, de comprendre que vous êtes des êtres divins et que la période de séparation des dimensions est en train de se terminer. L'apprentissage que vous vivez depuis plus de 50 000 ans est en train de se terminer. Et ceux qui souhaiteront accéder à cette dimension nouvelle, à abandonner le connu pour aller vers l'inconnu, et bien, ils seront capables d'y aller à condition de le vouloir, de le décider, de reconnaître sa maîtrise intérieure, de reconnaître son être de Lumière intérieure et de l'extérioriser, de le laisser éclore comme un enfant qui naît. Voilà ce que l'on appelle l'accès à la cinquième dimension. Ce phénomène de cinquième dimension s'accompagne de ce que l'on appelle, sur le plan vibratoire, une notion de retournement de la conscience qui n'est plus dirigée vers soi mais vers l'extérieur. Retournement de la planète illustré par ce que l'on appelle le retournement des pôles et ainsi de suite. Tout cela est d'une merveilleuse synchronicité géométrique parfaite. J'ai parlé.

Question : Quel est le rôle de l'éducation des jeunes dans cette période de transformation ?
Il faut bien comprendre, cher ami, que tout ce qui a été bâti dans notre monde moderne, même lorsque j'étais incarné (c'est-à-dire, depuis l'école pour tous, c'est-à-dire depuis la fin de la révolution française au XIXème siècle et durant le XXème siècle), tout ce que l'on vous a appris et tout ce que l'on apprend aux jeunes c'est le conditionnement. On leur apprend à être conditionnés, à faire comme ceci et pas comme cela. Et ensuite dans le travail et dans les règles sociales, on vous apprend toujours la même chose, à faire comme ceci et pas comme cela, ce qui est bien et ce qui n'est pas bien en fonction des règles édictées par les autres qui, eux, ne les respectent absolument pas.

L'être humain a été conditionné depuis 50 000 ans et surtout depuis le XIXème et le XXème siècle. On vous parle de société libérale. Mais il n'y a aucune liberté. La seule liberté que vous ayez c'est de trouver l'être intérieur. Donc, il faut faire prendre conscience à vos enfants, si vous en avez, qu'ils sont des êtres divins, que tout ce qu'ils voient à l'extérieur (les traumatismes qui sont vus tous les jours dans votre poste de télévision par exemple, que vous entendez à la radio), c'est avant tout une transformation qui doit se vivre à l'intérieur et ne pas laisser éclore les conditionnements. Les orientaux ont parfaitement compris cela. La plupart des orientaux qui sont venus en France ont essayé, avec le langage de leur époque, de même qu'à mon époque de mon vivant au sein de la Fraternité Blanche Universelle, j'ai essayé d'enseigner cette notion de liberté, mais dès que je suis parti, ils sont repartis dans les habitudes. L'important est de casser les habitudes.

Vous devez absolument instruire les enfants dans cette notion de Divinité. Mais la Divinité ne connaît pas de limites c'est-à-dire qu'aujourd'hui, vous êtes des femmes, des hommes, des enfants, libres, aujourd'hui plus que jamais. Et pourtant vous vivez dans un monde qui vous prive de votre liberté d'être et de votre liberté d'âme. La révolution est importante quand vous prenez conscience de la distance qui existe entre ce que vous êtes en tant qu'être illimité, Divin mais limité parce que vous êtes dans un corps de chair, mais qu'en plus les règles sociales, les règles collectives de la troisième dimension empêchent l'éclosion de cette cinquième dimension. Cela est vrai dans tous les pays, mais surtout le pays dans lequel vous êtes. Je peux vous le garantir.

Question : Il semblerait qu'en France et en Europe, le système éducatif ne permette pas justement ce dont vous venez de parler ? Comment un parent peut accompagner son enfant ?
La meilleure façon d'accompagner un enfant en tant que parent c'est d'être dans cette maîtrise de qui vous êtes. Quand vous êtes réellement qui vous êtes, vous rayonnez cette qualité vibratoire, votre cocon de Lumière s'expanse et vous faites bénéficier ceux qui sont dans votre atmosphère vibratoire de ce rayonnement de Lumière. Plus vous trouverez l'unité, plus vous serez en accord avec vous-même, plus vous rayonnerez cette vibration.

Alors évidemment, cela va créer à l'extérieur ce que l'on appelle des résistances. Vous allez vous apercevoir que plus vous vous ouvrez à la Lumière, plus les contingences, les contraintes environnementales au sens large (la famille, les amis, les conjoints parfois, la société au sens large) vont à l'encontre de ce que vous découvrez. Alors, cela crée des tensions. Cela crée des tremblements de terre intérieurs. Mais c'est pas grave. L'important c'est de fortifier votre Divinité, c'est de fortifier votre rayonnement divin, de devenir votre propre Maître. Et pour cela, il n'y a pas besoin de faire de la kundalini yoga, de faire des rituels. Soyez simples, soyez Un. Soyez en vous et tout le reste se transformera.

A partir du moment où vous rentrez en résistance, c'est-à-dire en lutte contre ce qui est mort, rappelez vous une grande règle : ce qui est en train de mourir, si vous voulez lutter contre, vous allez l'empêcher de mourir. Il faut dépolariser la conscience des choses qui sont en train de pourrir, les laisser pourrir tranquillement. Elles se transformeront au moment voulu. Maintenant, il est important d'avoir la lucidité, en particulier pour les enfants, pour revenir à cette question, d'être dans ce rayonnement d'amour, même si la lucidité qu'on a de ce qui se passe autour va à l'encontre de cette libération. Il faut bien comprendre qu'il y a des oppositions. A partir du moment où il y a transformation, l'être humain, même à titre individuel, a toujours peur de l'inconnu. Il faut bien comprendre que c'est un grand pas vers l'inconnu. Alors, c'est très facile quand on vient de là d'où je viens, que l'on a vécu de son vivant un certain nombre d'expériences qui donnent la foi totale, parce que l'on sait ce qu'il y a de l'autre côté du miroir, à ce moment là c'est très « facile » à l'intérieur.

Mais à l'extérieur c'est encore plus dur parce que l'on ne se rend compte que des oppositions. Cela fait partie du jeu de la vie. On ne peut pas avoir d'éclosion de quelque chose de nouveau sans affronter, sans se frictionner, en quelque sorte, aux forces d'opposition mais il ne faut pas se battre contre. Il faut simplement grandir en Lumière, grandir en amour, grandir en tolérance et surtout en service et surtout en regroupement. La force vient du groupe, surtout par rapport au système périmé qui refuse de mourir. Cela est normal qu'il refuse de mourir. Il ne faut pas y attacher d'importance. Cela fait partie de la logique de transformation existante à chaque fois qu'il y a un changement d'état vibratoire. J'ai parlé.

Question : Comment expérimenter dans ces regroupements les nouvelles règles sociales plus adéquates avec l'évolution vers la cinquième ?
Chère amie, les regroupements permettent d'expérimenter à l'intérieur du regroupement. Maintenant, si ce regroupement veut imposer des règles à l'extérieur c'est-à-dire à des systèmes sociaux qui sont déjà établis, vous allez au clash, vous allez dissoudre le groupe. Vous pouvez pas lutter contre les forces d'involution ou les forces qui refusent le changement. Il faut essayer d'établir un cocon collectif, non pas complètement fermé au monde mais qui montre au monde l'image de l'épanouissement, l'image de la Lumière, l'image de la concrétisation dans la matière des nouvelles règles de vie. Mais en aucun cas, on ne peut lutter contre. Il faut bien comprendre qu'on ne peut que laisser mourir en soi mais aussi à l'extérieur de soi. On peut changer les structures. Mais si vous voulez changer les structures, cela ne sert à rien parce que vous allez rentrer dans une lutte. Les structures changeront à partir du moment où vous aurez suffisamment changé en vous mais aussi dans le groupe. C'est la notion de l'exemple. Si vous allez affronter ce qui est déjà établi, vous ne pourrez pas lutter contre ce n'est pas possible. Vous serez noyé par le système.

L'important est de grandir en maîtrise. Vous ne pouvez pas imposer votre vision de ce que vous avez réalisé ou de ce que vous avez envie de réaliser. Vous ne pouvez simplement que le réaliser, grandir dans la foi de ce que vous réalisez. A ce moment là, les choses autour de vous changeront de proche en proche. Vos cocons de Lumière seront de plus en plus grands. A partir du moment où vous acceptez la cinquième dimension, les cocons de Lumière grandissent énormément et vous allez toucher de proche en proche, par la grâce de la vibration, ceux qui sont prêts à changer. Mais ceux qui ne voudront pas changer ne changeront pas. Cela fait partie de la liberté aussi. Vous ne pouvez pas imposer, en étant en cinquième dimension, en connaissant la Lumière, la Lumière à ceux qui n'en veulent pas. Cela fait partie de la liberté de l'âme. C'est important à comprendre.

Question : Auriez-vous des préconisations sur ces règles de fonctionnement ?
Il y a quelque chose à comprendre à ce niveau là. Au niveau d'un regroupement, qu'il soit de 3 individus, de 10 individus ou de la cellule collective des 24 unités, dans ce cas là il n'y a pas de notion de démocratie. Ce sont des conneries, cela ne veut rien dire. Il y a une notion de consensus total. Il y a pas de règle de majorité car, à partir du moment où il n'y a pas la totalité de la conscience collective qui va dans le même sens, s'il y en a un qui n'est pas d'accord, cela veut dire nécessairement que la décision n'est pas bonne. Au niveau de la conscience collective et du groupe en particulier, il doit y avoir une unité collective. Ca veut bien dire que ces 24, ou ces 3, ou ces 6, ou ces 12, fonctionnent comme un seul homme et vont tous dans le même sens. Tant qu'il y en a un qui s'oppose cela veut dire qu'il n'y a pas d'unité au niveau du groupe. C'est extrêmement important.

En troisième dimension, vous avez fonctionné, en tous cas depuis plusieurs siècles, à peu près en démocratie c'est-à-dire parce que vous croyez qu'il y a une majorité que tout va bien, et bien pas du tout. La preuve, vous le voyez aujourd'hui dans votre pays, dans tous les pays où la démocratie a été instaurée. La démocratie est quelque chose de diabolique. C'est quelque chose qui divise encore plus. C'est la même origine : démo - cratie, démo - niaque. La même chose : démos le peuple, diabolique : en travers. La seule façon, et j'en ai parlé de mon vivant, d'avoir un groupe cohérent, c'est que ce groupe soit relié à son unité collective et ensuite que ces unités collectives aillent toutes dans le même sens parce qu'elles sont reliées à ce que l'on appelait la synarchie, c'est-à-dire un gouvernement dont l'origine n'est pas située dans votre dimension. Mais cela les hommes politiques qui sont de la troisième dimension ne le voudront jamais.

Tous ceux qui se revendiquent, même aujourd'hui, qu'ils sont dans des énergies alternatives (« nous sommes le renouvellement du monde politique »), c'est faux puisqu'ils fonctionnent dans la démocratie. La seule façon de fonctionner et vous ne la connaîtrez pas dans la troisième dimension, il faudrait déjà l'avoir présent à l'esprit, ce sont les règles synarchiques c'est-à-dire qu'il y a un collège qui n'est pas dans la dimension dans laquelle vous êtes et certains êtres sont reliés authentiquement à des dimensions supérieures. C'est ce qui s'est passé dans l'ancien temps, dans les temps bibliques, avec les 24 vieillards c'est-à-dire le gouvernement occulte de la planète qui gouvernait en fonction des règles spirituelles bien plus élevées que la troisième dimension. Ca a existé lors de ce que vous avez appelé l'Age d'Or.

A certains moments, dans cette période de 50 000 ans, les règles de fonctionnement social n'étaient pas prises en compte à travers l'unité collective. Il fallait recréer une unité collective de manière à connecter une unité collective située sur des plans vibratoires beaucoup plus hauts. C'est ce que l'on appelle la synarchie. C'est le mode spirituel, c'est la gouvernance spirituelle. Cela n'a rien à voir avec les règles démocratiques actuelles. Mais rassurez-vous, dans la troisième dimension il ne peut pas en être autrement parce que l'on est divisé, séparé. Il faut que la majorité l'emporte. Il ne suffit pas de 51% car cela veut dire qu'il y en a 49% qui sont contre vous. C'est important à comprendre.

Par contre, si un collectif, un groupe, une unité collective au sens où je l'entends, accède à la cinquième dimension et prends ses informations à partir de la onzième, il ne peut pas y avoir d'erreur. Vous avez par exemple les peuples de l'intra Terre (que certains d'entre vous ne connaissent pas mais il y a des peuples qui vivent dans la Terre, dans ce que vous avez appelé l'Agartha) où il n'y a pas de problèmes de démocratie car ils vont tous, sans exception, dans le même sens. Il ne peut pas y avoir quelqu'un qui dérogerait à la règle collective car tout le monde va dans le même sens de la Lumière. Tout le monde va dans le sens de l'expansion de la Lumière et pas dans le sens de la rétraction de la Lumière. Or, la troisième dimension passe son temps à aller (ce n'est pas un jugement de valeur à ce niveau là) d'expériences en expériences, expansion/rétraction. C'est pareil pour la démocratie. Mais jamais la démocratie ne nommera la Lumière. C'est pas possible. Je les entends réfléchir.

Question : Le fait d'être dans cette démarche alternative ne serait-il pas un moyen de sensibiliser davantage de personnes et d'élargir l'audience de ce genre d'alternative ? Est-ce qu'il n'y aurait pas là, quand même, un avantage à faire cela ?
Il y aurait un avantage mais, chère amie, il faut bien comprendre que dans le pays dans lequel vous êtes, la France, plus de la majorité des gens, plus de 50% sont d'accord avec ces mouvements alternatifs. Tout le monde sait, même ceux qui croient en rien, que la Terre va dans le mur directement, droit devant. Tout le monde sait que les théories de la croissance infinie sont impossibles à réaliser. Tout le monde sait que les carburants fossiles sont épuisés dans dix ans, dans vingt ans. Tout le monde sait qu'il y a l'énergie libre. Tout le monde en rêve. Elle est réalisable bien évidemment. Maintenant si vous donnez vos voix à des hommes politiques ils les adapteront à la troisième dimension.

L'important c'est le chemin de groupe à titre individuel mais aussi à travers l'unité collective. Et cela c'est ce que l'on appelle des îlots de survie. Vous ne pourrez pas obliger ceux qui ne veulent pas changer à changer. Ce n'est pas parce que vous leur montrerez de faire pousser des légumes ou de recycler le papier, de recycler les excréments ou de recycler ce que vous voulez que ça va les faire changer parce qu'ils ne sont pas dans cette démarche. Par contre, il y a beaucoup de gens qui sont prêts à changer.

Mais le plus important que l'on ait à faire c'est de changer soi-même à l'intérieur et d'adopter déjà, pour soi, des règles de fonctionnement. Maintenant, le danger qu'il y a, à travers ce que vous appelez la politique, serait de créer une force à travers ces énergies louables, je dirais, de cinquième dimension, qui va aller à l'encontre de ces mouvements politiques existants et de cette dichotomie malheureuse gauche/droite, droite/gauche un petit peu comme si on avait oublié qu'il y avait trois dimensions et donc trois pôles et pas deux pôles. On a toujours voulu opposer deux pôles l'un à l'autre alors qu'il y a toujours eu une troisième voie qui n'est pas la voie du centre mais qui est la voie du consensus qui n'a rien à voir avec ce que vous vivez en troisième dimension.

Maintenant, la sensibilisation, au sens où cette dame pose cette question, correspond à quelque chose qui est néanmoins visible tous les jours. Même ceux qui refusent de voir savent parfaitement qu'il y a quelque chose qui va pas. C'est évident. Il n'y a pas besoin d'études scientifiques pour savoir que le climat est complètement détruit, que la Terre a perdu toute son homéostasie, toutes ses capacités de régulations. Les paysans le savent. Les gens qui écoutent la Terre le savent. Il n'y a pas besoin de rentrer avec les dimensions supérieures pour voir que l'on va tous mais tous sans exception, à une révolution. Il y en a qui vont aller dans le mur et qui vont accepter la révolution. Et il y a ceux qui ne vont pas l'accepter. Mais c'est comme ça.

La sensibilisation est extrêmement puissante. Mais la meilleure sensibilisation que vous puissiez faire c'est d'augmenter votre cocon de Lumière, c'est d'augmenter votre maîtrise sans vous préoccuper du reste. Le reste viendra. Les regroupements sont importants à l'échelon purement local. Il y aura d'autres regroupements, mais beaucoup plus tard, qui seront aidés par les forces de Lumière, par les forces dites extraterrestres qui viendront faire des regroupements beaucoup plus importants, dans des lieux extrêmement précis, pas uniquement en France d'ailleurs mais surtout en Amérique Latine. Mais cela, c'est pour plus tard. Pour l'instant les regroupements qui vous sont demandés ce sont les gens de même affinité à condition encore une fois que vous soyez dans le consensus. C'est extrêmement important. Vous n'aurez pas ce consensus dans les mondes politiques car vous irez à l'encontre d'autres forces qui sont en train de mourir. On ne peut pas lutter contre. Il faut les laisser mourir en paix.

Question : Comment fluidifier l'installation de ces regroupements pour qu'ils puissent se développer malgré le contexte extérieur ?
Chère amie, tu évoques là un problème extrêmement délicat effectivement puisque, de toute façon, à partir du moment où vous allez évoluer en cinquième dimension, vous allez gêner autour de vous. Et si vous vous regroupez en plus, cela va gêner encore plus les autres. Comment cela, des êtres qui échappent au conditionnement ? C'est inimaginable pour la société française. Mais ce n'est pas important car du temps du Christ c'était la même chose. C'était aussi extrêmement compliqué. A partir du moment où il y a une nouveauté qui intervient (et la nouveauté d'aujourd'hui est autrement plus importante que celle d'il y a deux mille ans) il y a l'arrivée d'une nouvelle dimension. Alors effectivement, les résistances vont être de plus en plus fortes. Mais au fur et à mesure qu'il y aura des résistances, au fur et à mesure que vous aurez l'impression que c'est lourd, au fur et à mesure que vous résisterez, non pas en opposition, (il ne faut pas lutter contre mais résister à cette pression), au fur et à mesure que vous résistez à ce que vous appelez cette lourdeur, au fur et à mesure votre cocon de Lumière, votre dimension spirituelle, s'agrandit de plus en plus. Elle est contrainte, elle s'agrandit de plus en plus, elle étouffe. Et à un moment donné, elle va résonner de plus en plus. Cela est une vérité extrêmement importante à comprendre.

Il n'y a pas de fatalité même si cela vous semble extrêmement lourd, même si cela effectivement sera de plus en plus lourd. Il ne faut pas se leurrer. On ne va pas laisser quelques êtres sur cette planète trouver la Lumière. Les forces résistantes, les forces qui veulent rester dans la troisième dimension (je ne parle même pas des forces involutives, celles qui tirent les ficelles des marionnettes, même les autres sont au courant qu'il y a quelque chose qui arrive), elles veulent surtout pas que cela arrive. Elles ne veulent surtout pas que ces êtres accèdent à cette Lumière parce qu'ils sont dans l'ombre. Ils ont peur. Ce n'est pas parce qu'ils sont négatifs, même s'il y en a quelques uns, c'est parce qu'ils ne connaissent pas cela.

Mais si vous-même vous devenez un exemple à travers ce que vous construisez, malgré les résistances extérieures, si vous-même vous grandissez en Lumière, peut-être qu'un jour cette vibration va toucher ces êtres et peut-être qu'à ce moment là ils accepteront. Il n'y a pas d'autre alternative. Il faut continuer à travailler, continuer à œuvrer, continuer à résister à travers cette compression qui vient de cette troisième dimension qui essaye de vous enfermer, en luttant, en luttant de plus en plus, non pas en affrontant mais augmentant la force inverse d'expansion qui est en vous. Cela est le cheminement spirituel normal. De même qu'il faut travailler la terre parce qu'elle donne quelque chose, il faut labourer l'âme aussi. Et en ce moment, vous vivez le labourage de l'âme, tous.

L'accès à une dimension nouvelle ne se fait pas comme ça par un coup de baguette magique en faisant cuicui les petits oiseaux et en laissant tomber la Terre. Non. Il faut être avec la Terre. C'est pour cela qu'aujourd'hui vous avez beaucoup de gens qui, comme vous dites, sont en train « de péter les plombs » c'est-à-dire qui sont en train de s'évader dans des mondes chimériques, dans l'utopie, dans tout le monde il est beau, dans tout le monde il est gentil. Ca, c'est pour les mondes de la cinquième mais ce n'est pas pour tout de suite, pas dans la troisième dimension. Quand vous serez dans la cinquième, là, oui, vous serez dans les mondes de Lumière où il n'y a plus de divisions. Tout est harmonieux. Tout est structuré, même la Lumière est structurée. C'est un petit aperçu de ce que vous vivrez dans la cinquième.

Mais là, dans la troisième, vous êtes en résistance. Et ce qui se passe à l'extérieur se passe à l'intérieur. Bien évidemment, en nous, il y a des choses qui ne veulent pas mourir : certains attachements, certains conditionnements, certaines peurs aussi. Alors considérez bien que si même en vous c'est dur parce qu'il y a les peurs de l'inconnu, dites vous bien que pour ceux qui n'ont pas eu la chance de croire à cela et de vivre un petit bout de la cinquième dimension, ils ne peuvent être qu'en résistance par rapport à ce que vous vivez. Ils ne peuvent essayer que de vous mettre des bâtons dans les roues parce que ça leur fait peur. Donc, il faut continuer à expandre les cocons de Lumière, continuer à trouver cette dimension de service, cette dimension d'amour, cette dimension de l'Unité de la Divinité. Et cela s'appelle la maîtrise, se maîtriser. C'est cela la maîtrise

Question : Pour ceux qui voudraient se regrouper, y a-t-il des lieux plus favorables ?
L'être humain a la capacité de créer des lieux vibratoires. Il n'y a pas à chercher un lieu vibratoire précis. Il y a effectivement des différences vibratoires importantes selon les régions, selon les localités aussi. Maintenant le lieu deviendra ce que vous y mettrez. Alors, maintenant, même si le lieu n'est pas vibratoirement élevé, c'est à vous d'œuvrer en sorte pour qu'il se transforme. C'est extrêmement important. Apparemment, vous exprimez tous ici la notion de soif de vous regrouper alors faites-le. Si vous estimez que vous étouffez trop dans ce pays, alors changez de pays. Si vous estimez que vous étouffez trop dans le village où vous êtes, alors changez de village. Demandez aussi à ce que la Lumière se fasse sur vos aspirations.

Il y a aussi une merveilleuse règle : plus on se rapproche de la cinquième dimension (quels que soient les obstacles extérieurs), il y a quelque chose qui doit se développer, c'est ce que l'on appelle la synchronicité de l'Unité. A partir du moment où vous rentrez dans la synchronicité habituelle (c'est-à-dire que les choses se passent, comme je dirais, sur des roulettes), à un moment donné, vous allez rentrer dans la synchronicité de l'Unité. A ce moment là tout sera mis en place de manière magique. A partir du moment où vous acceptez totalement votre Divinité, si vous faites comme le Christ sur sa croix qui a dit : « Père que ta volonté se fasse et non la mienne », « je suis mon propre Maître mais je remets ma volonté à une volonté supérieure », à ce moment là, les choses ne se feront pas toutes seules mais elles seront beaucoup plus fluides, beaucoup plus naturelles.

S'il y a trop de résistances par rapport à ce que vous voulez faire, à ce moment là posez vous la question de la justesse de ce qui est à faire. Il faut pas non plus devenir paranoïaque et croire que dès qu'il y a quelque chose qui vient en opposition ce sont les forces de résistances. Parfois aussi la résistance est uniquement intérieure et non pas extérieure. Et ce que l'on fait n'est pas en accord avec l'unité de la Divinité que nous sommes. Et, à ce moment là, bien évidemment, les plans spirituels mettent un petit peu le oh-là pour rectifier le tir, je dirais.

Alors, à partir du moment où les choses rentreront dans la fluidité de l'Unité, dans la synchronicité de l'Unité où les choses seront simples, plus simples, alors, à ce moment là, vous êtes vraiment dans votre chemin. A ce moment là, les obstacles doivent se taire. Il faut poser les fondations, agir bien évidemment, mais, à ce moment là, les choses doivent se faire. Les choses se déroulent normalement, presque normalement, en tous cas beaucoup plus facilement. Ca, c'est une grande règle spirituelle.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page