Autres Dimensions

Sois qui tu es

ANAËL

17 août 2012

pdf

Je suis ANAËL Archange. Bien aimés Enfants de la Lumière et bien aimées Semences d'Étoiles, que la Paix, la Grâce et l'Amour soient en vous. En tant qu'Archange de la Relation et de l'Amour, je viens afin de répondre à vos interrogations. Voilà quelques mois de votre temps, il vous a été possible de découvrir l'Onde de vie et de vivre, pour certains de vous, certains états au-delà des états connus du « Je Suis », afin d'établir ce que vous Êtes, dans l'Absolu, dans l'Ultime, là où n'existent nulle identification, nulle localisation, où vous Êtes l'ensemble du créé et de l'incréé. Certains parmi vous ont fait le choix, ou le non choix, de demeurer au sein de leur Présence, au sein de leur « Je Suis ». L'Absolu n'est pas une quête. L'Absolu, quant à lui, est un état au-delà de tout état, se traduisant, pour vous, par la Dissolution complète de toute notion d'individualité, même en maintenant une personnalité, un corps et une Conscience présente, ici, sur ce monde. La différence se situe à différents niveaux. Nombre d'intervenants vous ont exprimé beaucoup de choses concernant ce qui ne peut être connu. Aujourd'hui, il est temps de revenir sur vos interrogations et vos questionnements, permettant peut-être de vous permettre de lâcher ce qui doit être lâché entre le « Je Suis » et l'Absolu. Ainsi donc, je me propose, à travers les mots, à travers ma Présence et à travers notre interaction et notre Communion, d'aller plus avant vers cette Ultime Présence et vous permettre, peut-être, de lâcher les dernières résistances concernant l'Absolu, que vous Êtes, de toute Éternité. Ainsi donc, nous allons échanger et Communier. Je vous laisse donc d'emblée la parole concernant ces interrogations.

Question : une connexion avec un peuple intra-Terrestre est-elle toujours « juste » ?
Bien aimée, les mondes intra-Terrestres (ainsi que tu le sais déjà, du fait de tes contacts) évoluent, qu'ils soient humanoïdes ou non humanoïdes, dans différents secteurs appelés 3ème Dimension Unifiée et, pour certains d'entre eux, tout en ayant maintenu un semblant de forme carbonée, sont d'ores et déjà établis au sein de la 5ème Dimension. En résumé, l'on peut dire qu'il existe autant ou, en tout cas, qu'il existait autant de peuples intra-Terrestres que de races à la surface de cette Terre. La Conscience présente au sein aussi bien des Delphinoïdes de l'intra-Terre que des peuples en résonance avec Telos, ont les mêmes attributs et les mêmes fonctions que vous qui êtes, ici, présents. La prise de forme, la présence d'une Conscience au sein d'une forme (fut-elle humanoïde ou non), est une image. Cette image appartient à un certain mode de fonctionnement, qu'il soit carboné ou à cheval entre le carbone et la silice, il est le même pour chaque Conscience. Maintenant, la notion de compatibilité ne peut être définie par moi mais, uniquement, non pas par ton ressenti, mais par les conséquences sur ton vécu. À toi de voir si en ce que tu es, il y a la Paix. À toi de voir s'il y a, en toi, sentiment de plénitude ou pas. Un être présent, un jour, dans un corps humain, sur cette Terre, a dit et prononcé un certain nombre d'éléments : « on reconnaît l'arbre à ses fruits », « qu'il te soit fait selon ta foi ». Ainsi donc, à travers les différentes possibilités de Communion et de Communication qu'il t'est possible d'établir, il existe un certain nombre de signes et d'éléments te donnant à vivre (non pas lors du moment du contact mais, bien évidemment, après), à voir (dans ta vie au sein de ce corps, dans ta vie au sein de cette Conscience qui est tienne aujourd'hui), à mesurer (si l'on peut dire) les effets obtenus par tel ou tel contact.
Je te renvoie pour cela à ce qui avait été énoncé, voilà plus de deux mois, par le bien aimé JEAN, concernant la qualité et l'origine des contacts que vous établissez (ndr : voir canalisation de SRI AUROBINDO du 21 mai 2012 dans la rubrique « messages à lire »). En effet, les résultats ne sont pas les mêmes selon que tu établisses une relation avec un être appartenant, par exemple, aux Archanges ou avec un être appartenant aux civilisations des Triangles, ou encore appartenant à des Dimensions bien au-delà des Archanges. Entrer en contact se fait par différents circuits et réseaux, présents en toi comme en l'autre Conscience qui te contacte ou que tu contactes. C'est à tes fruits que l'on juge la réalité, l'opportunité et la vérité du contact qui est établi. Il n'y a donc pas de problématique de compatibilité ou d'incompatibilité mais il t'appartient de voir, en toi, quels sont les effets obtenus. Les contacts établis par l'intermédiaire et par la résonance, au sein du Canal Marial, par les Archanges, par les Anciens, par les Étoiles, procurent ce que nous avons nommé la Demeure de Paix suprême. Est-ce que tes contacts avec celui que tu nommes l'un des Gouverneurs de Telos t'a apporté la Paix, la Demeure de Paix Suprême, l'épanouissement et la complétude ? C'est donc à toi qu'il appartient de définir ce que tu dois faire. Jamais un être des Dimensions Unifiées ne t'imposera un choix. Ce choix ne dépend que de toi, encore faut-il savoir s'il y a choix ou pas. Les contacts avec les réalités multidimensionnelles s'établissent à travers le Canal Marial, à travers une localisation précise du contact. Ce n'est, en effet, pas le contenu de ce qui est délivré, ni même la véracité de ce qui est délivré, qui te permet de te faire une opinion, un avis ou une décision mais, bien, les fruits qui sont consécutifs à cette résonance, à cette Communion, à cette communication et à cette interaction. Ainsi, si au travers d'un contact, si au travers d'une mise en communication ou en Communion avec une entité n'appartenant pas au plan dans lequel tu vis, il en résulte doute, peur, interrogation ou mal être, à toi d'en tirer tes propres conclusions.
Le but de toute Communion, ainsi que de toute Fusion, voire de Dissolution, est d'apporter l'état de Paix suprême nommé Shantinilaya. Si cela n'est pas le cas, à toi de voir ce que tu souhaites. Rappelle-toi, en tout cas, que ce n'est jamais à travers la simple véracité ou fausseté des mots employés, des mots entendus mais, bien plus, dans les résultats obtenus de ce contact, que peut se voir la vérité, tout en étant bien conscient qu'il existe un certain nombre, comme je l'ai dit voilà plus de 2 ans (ndr : voir canalisation d'ANAËL du 2 octobre 2010 dans la rubrique « messages à lire »), de vérités dites relatives. Il n'existe qu'une seule Vérité absolue. Il existe une multitude de vérités relatives qui ne sont fonction, en définitive, que de ton propre état de Conscience, que de ton propre état Vibratoire. Plus ta Conscience s'expand et s'élargit, plus le « Je Suis » est présent. Les témoins et les marqueurs qui peuvent te permettre de communiquer ou de Communier avec telle ou telle entité vous ont été exprimés et donnés voilà de nombreuses années. Seul l'Absolu permet de Communier avec toute présence puisque dans l'Absolu il n'existe pas, ni limite, ni séparation, ni appropriation, ni risque de bien ou de mal, au sens où tu sembles l'entendre. Voilà ce que je peux te dire.

Question : que pouvez-vous nous dire sur la canicule que l'on vit en ce moment ?
Bien aimée, si tu es attentive, au-delà de l'endroit où tu te situes, il existe, en effet, un certain nombre de bouleversements appelés climatiques, faisant partie de ce qui a été nommé la mise en action des Cavaliers de l'Apocalypse ou Hayoth Ha Kodesh ou règnes élémentaires, traduisant la dissolution des Éléments tels que présentés, voilà 5 ans, par le vénérable ORIONIS (ndr : voir canalisation d'ORIONIS du 9 août 2007 dans la rubrique messages à lire), en relation directe avec ce que vous vivez. En effet, l'ancien Commandeur des Anciens (ndr : ORIONIS) vous avait signalé que cette période verrait la dissolution des Éléments, en vous comme sur ce qui vous est donné d'observer sur cette Terre. Vous êtes rentrés, de plain-pied, dans cette période. Certains humains, sur cette Terre, vivent la canicule, d'autres vivent le Feu, d'autres vivent les tremblements de Terre, d'autres vivent les volcans, etc... Ainsi donc, il existe, de par l'endroit où vous vous situez, à un moment et à un instant donnés, la capacité, pour vous, de trouver au sein de ce qui vous est donné, au niveau élémentaire, ce à quoi vous devez vous ajuster. Il est essentiel de garder présent, dans ta Conscience et, ainsi que l'avait énoncé SNOW voilà peu de temps (ndr : voir canalisation du 19 juillet 2012 dans notre rubrique messages à lire), que si vous êtes Alignés, que si vous êtes dans le « Je Suis » ou Absolu, aucune action des Éléments ne peut aller à l'inverse de votre Conscience. Cela aussi avait été dit par le grand Être qu'a porté cette Terre : « à un moment donné, deux marcheront à côté, l'un sera pris et l'autre restera ». De la capacité, en vous, à vivre les Éléments tels qu'ils vous sont proposés dans l'espace de vie où vous vous situez, à un moment donné, résulte et découle la capacité à vivre votre Libération. Ainsi donc, les Éléments se répartissent, à la surface de cette Terre, en fonction de lois qui peuvent être résumées ainsi : tout d'abord, au sein de l'Illusion, il y a ce qui est nommé rétribution karmique. Ensuite, certaines régions, soumises à l'eau correspondent aux âmes présentes ayant besoin de vivre cet Élément eau. Mais rappelle-toi aussi que certains êtres présents dans l'espace géographique où se situe l'Élément Eau, n'ont absolument pas besoin de vivre l'Eau. À ce moment là, ces êtres seront épargnés par les Éléments, n'ayant rien à purifier par cela. Il n'existe, au niveau de la Conscience, aucune différence sensible et importante entre le fait de vivre l'Eau, de vivre le Feu, de vivre l'Air ou de vivre la Terre. Voilà ce que je peux en dire.

Question : j'ai vécu un état de Dissolution qui ne s'est plus reproduit plus après des allers-retours entre cet état et d'autres états. Que s'est-il passé ?
Comme cela a été dit par BIDI, l'Absolu, une fois qu'il est vécu, permet le passage de la personnalité, au « Je Suis », et à l'Absolu, sans aucune difficulté. Rappelez-vous aussi que nombre d'entre vous étant Libérateurs de la Terre et Semences d'Étoiles, devez maintenir votre présence au sein de ce monde, de cette forme, de cette vie jusqu'aux temps ultimes de cette Dimension. Ainsi donc, certains d'entre vous ayant vécu ce que tu appelles des états et des passages de l'Absolu à la personnalité, peuvent présenter une certaine forme de difficulté à se rétablir au sein de l'Absolu. Toutefois, en ce qui te concerne, ce que tu appelles Dissolution, n'est pas l'Absolu mais l'Ultime Présence. Ainsi donc, tant que l'état Absolu, au-delà de tout état, n'est pas trouvé, il persistera des oscillations de l'humeur, du mental, des émotions, traduisant le passage entre la personnalité et le « Je Suis », ce qui ne peut être le cas quand l'Absolu est vécu. Ainsi donc, par ce que tu exprimes comme une difficulté à retrouver cet état, tu traduis bien, par là même, le non accès à l'Absolu mais à l'Ultime Présence. Ainsi donc, l'Ultime Présence peut représenter des analogies ou des similitudes avec l'Absolu mais il n'est pas l'Absolu. Au sein de l'Absolu, ne peut plus exister la moindre difficulté entre le fait d'être présent au sein de la personnalité et, l'instant suivant ou la respiration suivante, d'être instantanément Absolu, ce qui n'est pas le cas entre la personnalité et le « Je Suis ».

Question : les planètes ont-elles également une personnalité ?
Bien aimé, le terme est un peu exagéré. Il existe une forme précise d'individualité en ce qui concerne, par exemple, le Soleil : c'est le logos solaire, appelé aussi CHRIST / MIKAËL. Cela veut dire qu'il existe, au sein du Soleil, indépendamment de vos corps d'Êtreté qui étaient présents, la possibilité d'identifier, au sein de ce Soleil, un principe ou logos lié à CHRIST / MIKAËL. La personnalité est, par définition, au niveau de son étymologie, le fait de porter un masque. On ne peut donc pas dire qu'une planète porte un masque et encore moins un Soleil. Un Soleil ou une planète porte et manifeste un principe. Ce principe est relié, par résonance Vibratoire, par résonance d'attraction, à un autre système solaire, à une autre planète, existant parfois, pour vous, à des distances considérables, mesurées en années lumière, qui n'existent bien sûr que dans l'apparence de votre monde. En effet, par exemple, pour la Terre, il est dit que son noyau cristallin est lié à Sirius. Pour vous, Sirius est une étoile lointaine. En fait, il n'existe nulle distance entre le noyau cristallin de la Terre et Sirius. Seule votre vision, liée à l'altération et la falsification, vous fait mesurer, avec vos moyens modernes, une distance entre Sirius et le noyau cristallin de la Terre, alors qu'il n'en est rien dans les Dimensions Unifiées. La personnalité concerne exclusivement ce que vous nommez le principe d'enfermement au sein d'une projection de la Conscience appelée ce corps carboné. L'Absolu au sein d'une forme, transcende, en totalité, tout élément de la personnalité. Le « Je Suis » permet de passer, avec plus ou moins de difficulté, comme nous venons de le voir, entre le « Je Suis » et la personnalité. Ce qui n'est plus le cas quand l'Absolu est vécu. Vous êtes toutefois, en tant que Conscience dite incarnée, soumise (dans une moindre mesure, en étant Absolu) aux principes physiologiques (même s'ils sont modifiés) de l'existence de ce corps, en tant que projection, apparition, au sein de l'Illusion. Tant que tu n'es pas sorti de la vérité relative d'être une personne, une histoire et une mémoire, tant que tu crois qu'il existe en toi une chaîne logique entre tes incarnations, tant qu'il existe en toi la croyance d'une évolution, tu es soumis à ta propre personnalité. Ce qui n'est pas le cas pour un corps stellaire ou un corps planétaire.

Question : recevoir un baiser sur la joue gauche est-il une étape du Canal Marial ?
Oui. Le baiser sur la joue gauche, ainsi que MARIE vous le dira peut-être, nombre d'entre vous l'ont vécu. Entendre son prénom ou recevoir le baiser sur la joue gauche, est le signe de votre filiation à votre multidimensionnalité et le réveil de votre multidimensionnalité. Quelle qu'en soit l'expression, que vous ayez accès ou non à votre corps d'Êtreté, que vous soyez Absolu ou non, l'activation du Canal Marial, le fait d'avoir (indépendamment du Canal Marial), peut-être, reçu le baiser de Marie, correspond au rétablissement de votre Dimension d'Enfant des Étoiles.

Question : cette nuit j'ai vu la silhouette d'une femme voilée. Qu'est-ce que cela pouvait être ?
Ainsi que cela a été dit, l'important n'est pas de savoir qui c'est, même si cette présence était porteuse d'un voile. Il s'agit donc d'une Étoile. Mais en quoi cela peut-il nourrir autre chose que ton propre mental ? L'identification n'est rien. La signification n'est rien. La mise en résonance de l'interaction, de la Communion ou de la Dissolution est, de loin, le plus essentiel à vivre. Cela a été dit, me semble-t-il, voilà très peu de temps, c'est-à-dire hier. Tant qu'il persistera, en vous, le besoin d'identifier, le besoin de sens ou le besoin de signification, posez-vous la question de qui demande cela, si ce n'est l'ego. Celui qui vit une Communion, que cela soit avec KI-RIS-TI, que cela soit avec un autre être humain, que cela soit avec MARIE, que cela soit avec un Archange, n'a pas besoin d'identifier. L'important étant de vivre cette interaction, cette Communion ou cette Dissolution. Le reste ne sert qu'à nourrir le mental.

Question : qu'appelez-vous « regroupements » ?
Il existe, sur Terre, un certain nombre d'espaces de regroupements qui sont, en quelque sorte, agencés et coordonnés, aussi bien par des humains ayant quitté récemment l'incarnation, que par les Anges du Seigneur et que par nous-mêmes, Archanges. Ces lieux sont préparés. Ils accueilleront ceux qui devront s'y trouver. Et, pour ceux qui devront s'y trouver, cela ne résulte absolument pas de leur choix personnel mais bien de leur propre état Vibratoire, ainsi que je viens de le définir. Il n'y a donc ni à anticiper, ni à chercher à se rendre sur ces lieux. Cela ne servirait à rien. Ce n'est pas vous qui décidez, ce n'est pas vos affinités personnelles mais bien l'état Vibratoire de ce que vous êtes, à un moment donné, qui crée ce regroupement. D'autant plus que ce que j'appellerais les regroupements finaux, ne se produiront qu'au moment opportun, tel que cela avait été décrit voilà plusieurs années par le vénérable ORIONIS (ndr : voir canalisation d'ORIONIS du 8 août 2008 dans notre rubrique messages à lire), concernant une certaine forme d'utilité qui n'est absolument pas ce que la personnalité pourrait appeler une survie de quoi que ce soit mais, bien simplement, une affinité de Conscience, indépendamment de ce qui vous est perceptible aujourd'hui. En effet, qui peut aujourd'hui, aussi bien dans le « Je Suis », que dans l'Absolu, connaître parfaitement ses origines stellaires et ses lignées ? Il n'existe pas, à travers les yeux de chair, il n'existe pas, à travers la Vibration, de possibilité réelle de vous identifier au sein de vos lignées stellaires ou encore de votre origine stellaire. Et pourtant, il existe bien, sur Terre, un certain nombre de lieux préparés, visant non pas à une quelconque survivance de quoi que ce soit, mais plus à une mise en dépôt d'éléments mémoriels concernant ce que vous avez accumulé comme éléments importants au niveau de l'incarnation. Et cela ne dépend aucunement de ce que vous croyez ou pensez aujourd'hui. Ainsi donc, connaître ces lieux ne vous servirait strictement à rien, même si je vous donnais leurs emplacements. Cela ne vous servirait à rien parce que ces lieux ne sont pas, même s'ils sont localisés géographiquement, installés dans votre Dimension, mais dans une Dimension intermédiaire, en la 3ème et la 5ème dimension. Ils échappent donc à votre regard, de la même façon qu'ils échapperaient à toute quête ou toute curiosité. Vous n'avez pas à vous soucier d'y aller ou de ne pas y aller, parce que de toute façon, si vous devez y aller, ce n'est pas vous qui irez, mais cela sera les Anges du Seigneur qui viendront vous chercher.

Question : il est préconisé de ne pas attendre l'Absolu. Mais comment la personnalité pourrait ne pas attendre l'Absolu quand elle s'intéresse à tout ça ?
Tant qu'il existe une personnalité qui attend quoi que ce soit, l'Absolu ne peut être trouvé. C'est, justement, l'Abandon total de la personnalité (passant par la transcendance de l'ensemble des peurs inscrites au niveau de vos premiers chakras) qui permet d'être Absolu. Ainsi donc, tant que la personnalité veut se saisir de quelque chose, l'Absolu ne peut être révélé. Il n'y a que dans le sacrifice du Soi, dans le sens le plus noble (et je parle bien de sacrifice du Soi et non plus de la personnalité) que l'Absolu est. Comment donc est-ce qu'une personnalité quelconque pourrait prétendre être Absolu. Cela est impossible. C'est toute la différence entre le « Je Suis » et l'Absolu. Le « Je Suis » est la conséquence d'une quête, d'une recherche. L'Absolu est la conséquence de l'Abandon de toute quête et de toute recherche au sein du « Je Suis ». En aucun cas la personnalité ne peut être partie prenante de cette affaire. Je tiens à répéter que seule la Communion (la mise en interaction, si vous préférez, au-delà des mots, entre vous et nous) permet de libérer le Soi, non pas dans le sens, non pas dans la signification, mais bien dans le vécu de cela. Tant que vous persistez à chercher un sens ou une signification, prenez conscience que c'est bien la personnalité qui agit et aucunement ce que j'appellerais la Libération du Soi, l'Abandon du Soi ou du « Je Suis ». Tant qu'il existe l'expression d'une conscience s'orientant sur un sens, sur une signification, vous vous éloignez de ce que vous cherchez, parce que l'Absolu ne peut être cherché, ni connu. Si vous faites de l'Absolu ou de l'Ultime, une recherche, vous ne pouvez trouver quoi que ce soit. Dit autrement et exprimé par UN AMI (ndr : interventions du 17 mars, 10 avril et 2 juillet 2012, dans la rubrique « messages à lire ») : restez tranquilles, installez vous dans ce qui est vécu et non pas dans ce qui demande un sens ou une signification. Tout découle du vécu et non du sens ou de l'explication. Tant que vous persistez à vouloir chercher sens ou signification, vous ne faites que renforcer la personnalité. Vous vous éloignez à la fois du « Je Suis » et de l'Absolu. Il a été dit qu'au moment où se produisent ces Communions ou ces Dissolutions ou ces contacts, quelle que soit la façon dont ils se produisent, c'est dans ces moments là que vous devez rester le plus tranquilles et laisser œuvrer ce qui se déroule. Il n'y a pas d'autres façons de mettre fin à l'éphémère.

Question : quand on ne sent rien après avoir demandé une Communion, se passe-t-il quand même quelque chose ou alors il ne se passe rien et il vaut mieux ne rien demander ?
Bien aimée, il convient d'abord de définir si le Canal Marial est perçu, si les sons sont audibles dans les oreilles, et si l'Onde de Vie s'est élancée. Si ces trois conditions sont présentes et si la Communion ne se déroule pas par rapport à une demande précise, cela veut dire que cela ne te concerne pas. Maintenant, si les trois éléments préalables ne sont pas présents, comment veux-tu que s'établisse une Communion ? Comment veux-tu qu'un être multidimensionnel arrive jusqu'à toi, tant qu'il n'y a pas une certaine perméabilité ? La perméabilité est liée à la présence des trois éléments que j'ai donnés, ou tout au moins à deux de ces trois. Si la personnalité (et donc la Vibration de la conscience) est trop présente, même si la Présence est là, tu ne la percevras pas et tu ne bénéficieras pas des effets. Maintenant, là aussi, en fonction de la notion d'affinité (liée, en partie, là aussi, à vos origines stellaires, à vos filiations spirituelles), certaines entités (Archanges, Étoiles, Anciens ou Autres) sont plus à même d'établir cette Communion avec vous, que d'autres. Mais les canaux doivent être perméables. L'installation de ta conscience, soit dans la personnalité, soit dans le « Je Suis », soit en Absolu, va, en quelque sorte, conditionner la possibilité de Communion ou pas. Les marqueurs vous sont connus.

Question : si on est Absolu, cela signifie-t-il qu'on est toujours Transparent ?
L'Absolu au sein d'une forme s'accompagne d'une possibilité de passage entre la personnalité, le « Je Suis », et l'Absolu. La personnalité, puisqu'il existe un corps, peut encore s'exprimer et comme je l'ai dit, il est très facile, pour celui qui est Absolu, de s'installer, à volonté, dans l'Absolu. Mais il a besoin, à ce moment là, de rester en Absolu. Mais l'Absolu ne te permettra jamais de manger ou encore de conduire un véhicule. Il faut donc bien faire usage de ce qu'il reste de ce corps et de cette personnalité. La Transparence demeure comme une capacité de la conscience. Ainsi donc, celui qui est Absolu peut, par exemple, avoir sa conscience occupée à discourir avec un Frère ou une Sœur humain et, en même temps et dans le même temps, Communier avec d'autres Dimensions et vivre une Communion avec un Archange, une Étoile ou un Ancien. La Transparence demeure donc, en quelque sorte, totale. À condition de ne pas faire de cette Transparence une appropriation de la personnalité par rapport à des règles morales ou à des règles de la 3ème Dimension. Rappelez-vous que la capacité de la conscience, de l'expression même de la non conscience ou a-conscience, se fait, pour celui qui est Absolu, sans une quelconque localisation. Il existe, en quelque sorte, une portion ou une partie de la conscience qui permet de mobiliser et de manifester la personnalité, et une autre part de la conscience qui est, elle, demeurée au sein de l'Absolu ou du « Je Suis ». Ce qui n'est pas le cas pour celui qui oscille entre la personnalité et le « Je Suis ». Celui qui oscille entre la personnalité et le « Je Suis » est soit dans l'un, soit dans l'autre. Celui qui est Absolu peut manifester les trois parts de la même façon, dans le même temps et dans tout espace.

Question : il a été dit hier qu'étant Absolu, on ne peut pas être affecté par la souffrance ou la maladie. Alors, pourquoi y aurait-il, malgré tout, souffrance et maladie qui sont le reflet de déséquilibres ?
Cela est une conception, mais cela n'est pas la vérité. Ce corps est soumis à un certain nombre d'éléments, indépendants de votre conscience, indépendants de votre histoire, qui appartiennent à l'histoire collective de la Terre. Par exemple, vous avez beau être Absolu, ce corps sera soumis aux mêmes poisons et aux mêmes polluants que tout un chacun. Ce corps est faillible et mortel, ainsi donc concevoir et penser qu'être Absolu permet d'éviter toute maladie ou toute atteinte de ce corps est une illusion. Ne pas être affecté veut dire que la conscience, n'étant pas prisonnière du corps ou d'une histoire, ne peut en aucun cas être altérée par une maladie. Vouloir que ce corps soit en parfaite santé, comme le reflet et le témoignage d'un état Absolu, n'existe pas. Les liens entre le corps et autre chose sont surtout des liens entre le corps et l'histoire de l'âme, que cette histoire concerne cette vie ou d'autres vies. Pour l'Esprit ou Infinie Présence, cela n'est plus le cas. Et pour l'Absolu, encore moins. Puisqu'il existe une non-localisation de la conscience ou une possibilité, pour la conscience, de fonctionner aussi bien dans ce corps qu'ailleurs, il n'y a aucune raison, pour l'Absolu, que ce corps puisse affecter l'Absolu. Il évolue, comme vous l'a dit BIDI, pour son propre compte. La différence est majeure : celui qui est Absolu n'a pas besoin de gérer ce corps, il obéit à ses besoins et à ses demandes mais il n'existe plus de liens entre l'âme et le corps. Je vous renvoie, pour cela, à ce qui avait été exprimé, voilà plus d'un an, par MA ANANDA MOYI (ndr : son intervention du 21 août 2011 dans la rubrique « messages à lire ») concernant le retournement de l'âme, une fois que l'axe Attraction-Vision était transcendé. Tant que l'âme dirige le corps, vous êtes soumis à la matérialité sous toutes ses formes d'expression et, dans ce cas là, effectivement, il existe une symbolique du corps correspondant à la symbolique de l'âme. Chaque atteinte peut être liée à une altération sur ce monde, ce qui n'est pas le cas quand vous êtes Absolu, et quand l'âme est donc retournée vers l'Esprit et non plus vers le corps.

Question : cela signifie-t-il qu'étant Absolu, il n'y a pas la capacité de régénérer les cellules ?
L'Absolu ne s'occupe pas du corps. Quel serait l'intérêt, pour l'Absolu, de s'occuper de ce corps, puisque dès l'instant où la personnalité et l'âme lâchent prise par rapport à ce corps, celui-ci n'est plus soumis aux influences de l'âme, aux déséquilibres de la personnalité. Ce corps évolue donc pour son propre rythme et sa propre finalité, qui est sa disparition. Si, par là, tu entends que la Lumière ou l'Absolu vont guérir ce corps, tu ne fais qu'exprimer l'attraction de l'âme vers le corps. Et absolument pas le retour de l'âme vers l'Esprit. L'ensemble des mystiques, dans toutes les traditions, dans toutes les civilisations, et en tout temps, ont montré un certain nombre d'éléments sur ce corps appelés : sidis (ou pouvoirs de l'âme). Des phénomènes mystiques se sont produits, comme, par exemple, l'incorruptibilité de la chair. Mais pour autant est-ce que l'âme est encore prisonnière de ce corps incorruptible ? Absolument pas. La Résurrection ou la Renaissance n'est absolument pas une Résurrection dans la chair. Comment est-ce que ce qui est éphémère pourrait devenir Absolu, ou Éternel ?

Question : pourriez-vous développer sur le lien entre le corps causal et le son ?
Chaque corps émet un son. Tout est vibration et tout est son et il existe un lien entre chaque partie de ce corps et un son. Il existe un lien entre chaque énergie, chaque corps, chaque partie du corps, et un son, mais il n'y a pas de particularisme. Il existe donc, comme je le répète, une capacité au son à libérer certaines entraves. C'est cela qui a été exprimé par BIDI. D'où l'utilisation d'une certaine fréquence visant, comme il vous l'avait dit, à dépasser le corps causal. Mais là s'arrête cette particularité. Chaque élément de votre visible, chaque forme de votre visible, peut être traduite par une mise en fréquence sonore. Que cela concerne une forme géométrique (simple ou complexe), que cela concerne un corps humain, un corps animal ou un corps végétal. Il existe, en effet, ce que l'on pourrait nommer une signature. Cette signature de forme, cette signature de conscience, correspond à un son. Ce son n'appartient pas nécessairement à la gamme qui vous est audible.

Question : n'est-ce pas paradoxal que les intervenants nous disent régulièrement de ne pas trop faire travailler le mental alors qu'ils nous amènent à poser des questions ?
Bien aimée, au moment où tu m'écoutes, es-tu dans la personnalité, dans le « Je Suis », ou dans l'Absolu ? Il existe différentes façons de nourrir le mental. Au travers de mes mots et des Vibrations, si tu persistes à demeurer au sein de l'action de nourriture du mental, bien évidemment, tu y demeures. Si tu es capable d'aller au-delà des mots que je prononce, ta Présence et ton Présent s'installent. Tu n'as plus aucun souvenir des mots que j'ai dit et tu vis notre Communion. C'est aussi simple que cela. Tout dépend de ce que tu écoutes, au travers de qui tu es, ici, en cet instant. Si tu demeures au niveau des mots, qu'est-ce qui écoute ? Effectivement, le mental. Si tu es immergée dans la Vibration de notre Communion, aucun mot ne peut altérer cette Communion et alors tu t'établis dans le « Je Suis ». Et si tu t'endors, alors tu t'approches de l'Infinie Présence ou de l'Ultime Présence. Ainsi donc, si, par exemple, je restais silencieux, combien d'entre vous vivraient la personnalité, combien d'entre vous vivraient le « Je Suis », et combien d'entre vous s'endormiraient au sein de l'Absolu ? Tout dépend, dans cette Communion, de ce que tu prends et accueilles de ce que j'émets. Tu peux, effectivement, pour les mêmes mots ou par le même silence, t'installer dans la Présence du « Je Suis », dans la personnalité ou être Absolu. Et cela est différent pour chacun d'entre vous, en cet instant précis.

Question : le vécu élimine-t-il la connaissance ?
Le terme éliminer est mal choisi. La connaissance, ainsi que cela a été développé, fort longuement, par l'Archange JOPHIEL (ndr : voir les différentes interventions de 2008 dans notre rubrique messages à lire), avant les Noces Célestes, est le piège de cette matrice. Tant qu'il existe une volonté de se saisir d'un sens ou d'une explication (que tu peux appeler connaissance), tu t'éloignes de la Vérité. Aucune connaissance n'est Vérité. Parce que la connaissance est fonction de ce qui est connu ou connaissable au sein de ce monde. Le « Je Suis » et l'Absolu n'ont strictement rien à voir avec une quelconque connaissance. C'est justement la disparition de toute connaissance, quelle qu'elle soit, qui permet au « Je Suis », et encore plus à l'Absolu, d'être. Tant qu‘il y a connaissance, il y a illusion. Et d'ailleurs cela avait été dit : « quand j'aurais la connaissance de tous les mystères, quand je parlerais la langue des Anges, si je n'ai pas l'Amour, je ne gagne rien ». Tu peux connaître tous les mystères de ce monde, tu peux connaître tous les systèmes d'organisation dits occultes ou ésotériques, cela n'ouvrira jamais ton cœur. Seul l'ego le croit. Ainsi donc, ce n'est pas à proprement parler une élimination, mais une transcendance. Renoncer à toute forme de connaissance, c'est retrouver la voie de l'innocence, de l'Enfance, de la Simplicité. À ce moment là, le « Je Suis », l'Infinie Présence et l'Absolu, sont très proches. Mais tant qu'il existe, au sein de la personne, le besoin de s'approprier quoi que ce soit, ou de connaître quoi que ce soit, tu n'es pas Libre et tu n'es pas Autonome. Ce qui veut dire que toute forme de connaissance est une aliénation faisant le jeu de la matrice, de l'illusion et de la falsification. Croire que la connaissance va te permettre d'être dans le « Je Suis », ou Absolu, est un piège majeur. Le « Je Suis » (et à raison de plus, l'Absolu) ne dépend d'aucune histoire, d'aucune connaissance, d'aucune personne. Parce que toute connaissance n'est qu'ignorance, comme dirait BIDI. Parce que toute connaissance n'est qu'une privation de l'Autonomie. Tu ne peux pas Être et connaître. C'est l'un ou l'autre. Ce n'est donc pas une élimination, mais bien une transcendance ou un choix.

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions
.Bien aimés Enfants de la Lumière, bien aimés Enfants de la Liberté, établissons-nous dans notre Grâce commune. Établissons-nous dans ce qui est à vivre.

... Partage du Don de la Grâce...

ANAËL vous dit à toute à l'heure.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page