Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > HILDEGARDE DE BINGEN

HILDEGARDE DE BINGEN

21 juillet 2012

pdf

Sœurs et Frères, je suis HILDEGARDE. Et permettez-moi d'être en votre Cœur, permettez-moi d'être à votre côté, comme je vous prie d'être en mon Cœur et à mon côté. Par la grâce de notre Communion, nous allons évoquer, bien au-delà des quelques mots que je vais prononcer, la grâce de l'Amour. La grâce de l'Amour n'est pas dans des grands discours. La grâce de l'Amour n'est pas simplement faire le bien, ou être bien. La grâce de l'Amour, c'est ne plus être tributaire de quoi que ce soit. C'est n'être plus rien ici, être le plus petit d'entre tous, afin d'avoir accès à Tout. C'est devenir, entièrement, la Lumière : ce que nous sommes. C'est être chacun de vous, ne pas plus tenir à soi qu'à celui qui est en face, celui qui s'oppose, celui qui geint comme celui qui aime. Alors, la grâce de l'Amour se vit, ici et partout. C'est ne plus être attaché à ce corps mais être tous les corps. C'est ne plus être cette âme mais être toutes les âmes. C'est ne plus être un esprit dans un corps, mais être tous les esprits dans tous les corps. C'est ne plus être une histoire, mais toutes les histoires. C'est ne plus être une personne, mais toutes les personnes. C'est donc Aimer, au-delà de toute personne. C'est avoir accès à tout, depuis la musique des sphères, jusqu'à la connaissance la plus intime de ce qui existe sur ce monde, comme dans l'Esprit, comme partout ailleurs. C'est ne plus être affecté par une quelconque limite. C'est, quoi qu'il arrive, à vous comme à tout autre, être et demeurer dans la même grâce de l'Amour. C'est être inébranlable, non pas par la volonté mais par ce que je j'avais exprimé comme une tension vers l'Abandon, c'est-à-dire, réellement, vivre que, de cette tension vers l'Abandon et de cet Abandon total, résultent tous les bienfaits, résulte la fin de toute séparation, où vous êtes, réellement, chacun et chacune, dans l'ami comme dans l'ennemi apparent, dans tout Frère et toute Sœur, dans toute connaissance, dans tout plante (vous donnant la connaissance intime de ces plantes), dans tout ange, dans toute musique. C'est ainsi que, durant l'incarnation que j'ai prise, j'ai pu écrire tout ce que j'ai écrit. Cette érudition n'était pas une érudition apprise de l'extérieur mais vécue dans la grâce de l'Amour. Et aujourd'hui, là où vous êtes, sur cette Terre, tout peut être ainsi. Dès l'instant où vous acceptez de laisser Faire ce qu'il y a à faire, pour Être, vous n'êtes plus dans le faire mais dans l'Être. Alors bien sûr, il y a certains faire qui sont opposés à l'Être. Vous ne pouvez être séduits par les artifices de ce monde et Être. Il faut choisir. Mais dès l'instant où vous avez choisi d'Être, réellement, aucun faire ne peut atteindre l'Être. Et c'est, justement, dans cela qu'il y a la Connaissance. Elle n'est pas le résultat d'une logique, elle n'est pas le résultat d'un apprentissage, elle est spontanée. Parce que, justement, il n'y a plus de barrière, plus de limite et que, quand je dis que je suis dans votre Cœur, que je suis à votre côté, je le suis, réellement. De la même façon, vous pouvez être, réellement, avec moi, et vous pouvez être moi.

D'ores et déjà, sur ce monde, le Manteau Bleu de la grâce a permis, et vous permettra de plus en plus, comme il vous le disait (ndr : CHRIST) : « ce que j'ai fait, vous le ferez, et de bien plus grandes, encore ». Cela est maintenant. Et c'est maintenant que, si vous acceptez de ne plus être enfermé, que la joie inextinguible, que l'Amour le plus inouï, est là et, à ce moment, vous vous apercevez que vous n'êtes, effectivement, plus quoi que ce soit de la vie que vous avez menée. Comme dirait l'un de vos intervenants, tonitruant, il n'y a pas de théâtre (ndr : BIDI). Parce que tout Frère et Sœur que vous pouvez voir, aimant ou souffrant, devient, réellement et entièrement, ce que vous Êtes. Vous donnant à vivre qu'il n'y a aucune séparation, qu'il n'y a aucun monde, qu'il y a juste l'Amour et la grâce de cet Amour. Dans la grâce de l'Amour, c'est être cela, c'est-à-dire non plus une personne mais toutes les personnes. C'est ne plus être sur ce monde, mais y être tout de même. C'est être partout. C'est devenir le Tout et le Rien. Parce que le Rien et le Tout ne sont que les deux versants de la même Vérité. Ne vous contentez pas du médiocre, ne vous contentez pas de peu : soyez le Tout, avec Humilité, parce que vous l'Êtes. La grâce de l'Amour est là, vous l'Êtes.

Par ma Présence, à votre côté, en votre Cœur, comme votre Présence en moi, cela Est. Encore une fois, aucun Faire ne peut oblitérer cela. Le Manteau Bleu de la grâce vous donne à vivre, sur ce monde, une amplitude bien plus vaste que ce corps. Vous êtes, chacun des Frères et des Sœurs, vous êtes chaque arbre de cette Terre. Il vous l'a dit : « ce que vous faites, au plus petit d'entre vous, c'est à moi que vous le faites » (ndr : CHRIST) et vous le vivez. Il n'y a nulle histoire humaine qui puisse tenir dans la grâce de l'Amour. Il n'y a aucun conflit qui puisse tenir dans la grâce de l'Amour. Il n'y a rien qui puisse résister à la grâce de l'Amour.

Tout ce qui pourrait sembler exister est simplement la non-installation complète de la grâce de l'Amour. Osez être la grâce de l'Amour, parce que, dès l'instant où vous y serez, vous êtes Libéré, en totalité. Au delà de votre effet de Libérateur, vous êtes Libéré. Alors, un sourire sans fin naîtra dans votre Cœur, dans votre âme, dans votre Esprit et dans l'Êtreté. L'Absolu est là. Vous vivrez, par vous-même, que, dans la grâce de l'Amour, il ne peut exister aucune distance, aucune exception, aucune exclusion. Mais que ceux d'entre nos Frères et nos Sœurs qui sont incarnés et qui décident de ne pas être cela, vous les laisserez aller leur chemin, parce que c'est leur vérité, c'est leur liberté. Ils sont vous, rappelez-vous. De la même façon que, dans un corps physique, il y a des parties qui ne peuvent pas se voir : le dos ne peut pas voir votre genou. Ils n'ont pas les mêmes fonctions et pourtant, ils constituent le même corps. Il ne viendrait jamais à l'esprit du dos, de rejeter le genou. La grâce de l'Amour, c'est cela. C'est l'absence totale de jugement de quoi que ce soit. Ce n'est pas un laisser faire mais un laisser Être. La grâce de l'Amour est là. Elle ne vous empêche pas de faire (et ma vie en a été l'exemple), bien au contraire. Laisser Être vous remplit, encore plus, de vie, encore plus d'enthousiasme, ici comme ailleurs, ici comme partout, en votre corps, comme en tout corps, parce que le vaste (que vous êtes devenu) résonne à tous, à ceux qui vous regardent, à ceux qui vous approchent, et même à ceux qui se détournent. La grâce de l'Amour, c'est ça. C'est que aucune circonstance extérieure ne peut altérer quoi que ce soit. Aucun état Intérieur ne peut altérer quoi que ce soit. La Fontaine de Cristal se déverse en vous, et se déverse sur le monde, tel un jaillissement de Lumière.

Aucune forme ne peut abriter ce que vous Êtes, même si vous demeurez dans toutes les formes. La grâce de l'Amour est la Beauté. La grâce de l'Amour est la Vérité. Elle est inaliénable et inaltérable. Elle est ce que vous Êtes. Elle est ce que tout Est. À ce moment-là, vous vous demandez même comment vous aviez pu être absent à vous-même et vous vous pardonnez, comme vous pardonnez à tout, parce que la grâce de l'Amour ne peut faire autrement. Parce que vivre la grâce de l'Amour, c'est donner la grâce, non pas comme un acte de volonté mais parce que cette grâce émane, en permanence, sans rien vous demander, vous donnant à entendre le chant de l'univers, le Chœur des Anges, à vivre cette béatitude permanente, quoi qu'il arrive, parce que rien n'arrive. Vous êtes justement sorti de tout ce qui arrive, comme de tout ce qui part. La grâce de l'Amour, c'est cela et c'est ce que nous sommes tous, en l'Un et en l'Autre. C'est ce que nous sommes, chacun, en tous. Il n'y a plus de distance, vous êtes définitivement Libéré. La grâce de l'Amour est notre nature. Il n'existe aucun mur qui puisse être un obstacle à la grâce de l'Amour. Rien ne peut se perdre, rien ne peut se gagner, tout y est déjà. Dans la grâce de l'Amour, tout est su, tout est vu, mais pas avec un regard discriminant, pas avec quelque chose qui va séparer, mais qui va voir, au-delà de toute différence, ce qui sous-tend la même nature. Parce que celui qui ne voit pas la grâce l'est tout autant que vous qui la vivez. Fondamentalement, il n'y a aucune différence, si ce n'est pour le regard de celui qui est divisé, lui-même. La grâce de l'Amour vous donne des ailes, elle vous couvre de son Manteau, elle fait jaillir, de vous, la grâce, en permanence, indépendamment de toute volonté. Elle vous met dans cette Éternité. Elle englobe tout ce à quoi votre regard et votre Cœur peut accorder une attention. Il n'existe nul recoin de ce corps, comme de tous les corps, comme du monde, comme de la Terre, comme de tous les mondes, qui échappe à la grâce de l'Amour.

La Libération est là, dans cette grâce, dans cet Amour, dans cet état, au-delà de tout état, où tout est accessible, où rien ne peut se fermer ou se refermer. Là où vous déposez tous les illusoires fardeaux de cette vie, de ce corps, de vos affections. Vivre cela, c'est aussi bien vivre en CHRIST, que vivre en tout autre, avec le même Amour, la même Présence, la même qualité. C'est à vous qu'il appartient de décider. C'est à vous qu'il appartient de voir la grâce de l'Amour ou autre chose. La grâce de l'Amour vous comble, elle comble l'univers, comme elle comble ce monde. Elle est l'action sans faire. La grâce de l'Amour est Être et c'est cet Être, lui-même, qui fait, et non plus vous. Et cet Être connaît tout. Rien ne peut lui être caché, rien ne peut lui être occulté. Si vous êtes capable de tout arrêter, une respiration, la grâce de l'Amour est là. Rien ne peut s'opposer à la grâce de l'Amour, sauf vous. Et donc, c'est à vous de voir. Mais cela est présent, totalement, à portée de Cœur. Nous sommes là pour ça, comme vous êtes là pour ça.

Au-delà de toute histoire, et au-delà de tout ce qui a pu être altéré sur cette Terre, l'Amour a toujours été là, parce que sans Amour, aucune ombre même ne pourrait exister, parce que sans Amour, aucune altération ne pourrait voir le jour. La grâce de l'Amour, c'est vivre ça. C'est ne plus se perdre dans les méandres des interrogations, des questions, des doutes. C'est laisser œuvrer la grâce. Et ce monde et vous-même vous donneront à voir, à vous-même et au monde, pour la même réalité vécue, deux aspects diamétralement opposés : la grâce de l'Amour ou la haine et la peur. Alors bien sûr, vous pourrez vous demander comment, dans le même temps, dans le même espace, dans le même réel objectif (en tout cas pour l'œil de la raison), certaines Sœurs et certains Frères vivront la grâce de l'Amour, certaines Sœurs et certains Frères vivront l'inverse. Il n'y a pas d'inverse. Il y a juste la non-reconnaissance. Mais, en définitive, allez au-delà de cette question et laissez Être, parce que votre meilleure façon de Libérer le monde, c'est la grâce de l'Amour. Bien sûr, la main tendue, nourrir un être qui a faim, est important, mais s'il n'y a pas la grâce de l'Amour, cela ne répond qu'à un besoin de l'instant.

La grâce de l'Amour vous libère et vous allège. Elle vous extirpe, littéralement, de tout ce qui n'est pas elle. Nos Présences sont là pour ça. Nous sommes à vos côtés, en vos Cœurs, comme vous êtes à nos côtés et en nos Cœurs. Ne vous occupez de rien d'autre, laissez Être. Le faire se fera. Mais le faire, en étant en l'Être, n'est pas la même chose que faire en étant dans le vouloir faire. C'est à cela que vous êtes appelés, c'est à cela que vous manifestez, ou non, votre Abandon, à la grâce et à la grâce de l'Amour. Comme vous l'ont dit mes Sœurs, comme vous l'ont dit les Anciens, les Archanges, nous sommes là et nous sommes là pour vous, jusqu'au moment où vous réalisiez que nous sommes vous. Non pas comme une transposition, non pas comme un jeu de mots, non pas comme une permutation, mais bien comme l'essentielle Vérité. Et cela aussi est la grâce de l'Amour.

Vous êtes la Voie, la Vérité et la Vie, parce que la Voie, la Vérité et la Vie est très exactement l'attribut tri-unique de la grâce de l'Amour. La grâce de l'Amour vous appelle à dépasser, à transcender, tout ce que vous croyez être, tout ce que vous avez pu être, tout ce que vous faites ou avez fait pour vous établir à une autre octave dans l'Absolu, dans la Beauté. Quel que soit celui d'entre nous qui vient vous appeler ou vous chercher, c'est dans votre résonance commune que se trouve la grâce de l'Amour. Non pas plus en nous qu'en vous, mais, bien plus, entre nous, parce qu'entre nous il n'y a pas l'un et l'autre, et l'autre et l'un, il y a Un, il y a Joie, il y a Paix et il y a la grâce de l'Amour. Vous êtes tous appelés, parce que nous nous sommes appelés, les uns et les autres. Rappelez-vous que, durant ces temps, vous avez juste à Être et absolument rien à chercher, parce que tout est là.

La grâce de l'Amour vous nourrit et vous donne accès à tout ce qui est nécessaire. Non pas pour satisfaire les faire, indépendants de l'être, mais bien pour Être. Abandonner le Soi, s'Abandonner à la Lumière, se tendre vers l'Abandon, se tendre vers la Lumière, c'est réaliser tout cela, dans le même espace et dans tous les espaces, et cela vous comble de Paix et de Joie. Il n'existe plus d'attachement : tout devient Liberté et Libération. Toutes les relations deviennent paisibles, parce que la grâce de l'Amour œuvre, bien plus facilement, que ce que vous décidez de communiquer ou d'échanger. Parce que la grâce de l'Amour n'est pas seulement un échange : elle est un Don total, une permutation totale, où tout sens de distance et d'identité disparaît complètement, absolument. Vivre la grâce de l'Amour, c'est rentrer chez soi, au-delà de tout être, c'est s'établir dans ce qui n'a jamais de fin et qui n'a jamais commencé. C'est sortir de toute projection, de toute souffrance, de toute illusion. C'est là où rien d'autre ne peut être perçu, que cette même grâce, ce même Amour, partout et en tout. Le Manteau Bleu de la grâce, quand il est déposé sur vos épaules, ouvre encore plus la Porte arrière de votre Temple au niveau de KI-RIS-TI et vous installe, de plus en plus, dans un état de Paix où règne la Beauté.

Les quelques mots que j'emploie sont bien faibles pour décrire le vécu, mais ils permettent de rendre témoignage, au-delà des mots. Dans le silence de vos Voiles (quels que soient ces Voiles) se trouve la grâce de l'Amour qui n'a jamais bougé, qui n'est jamais partie, qui n'est jamais revenue. Ainsi, je vous invite à être à mon côté, à être en mon Cœur, et à être moi, dans cet espace de Communion. Je vous invite à mettre l'Amour par-dessus tout, parce qu'il n'y a rien d'autre, parce que ce que vous donnez, vous vous le donnez à vous-même, parce qu'en définitive c'est en vous donnant que vous vous trouvez. Tout ce qui n'est pas donné, est perdu. Cela est la grâce de l'Amour et c'est ainsi, parce c'est le seul mécanisme qui rende compte de la Beauté, qui permette son expression.

Je passe, d'emblée, pendant un silence de quelques instants de votre temps, dans la Communion à la grâce, dans la grâce de l'Amour, et tout simplement dans la grâce.

... Partage du Don de la grâce ...

Que la grâce soit notre Demeure d'Amour.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page