Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > ANAËL - 1

ANAËL - 1

23 mai 2009

pdf

Toute forme doit disparaître pour laisser place à une nouvelle forme. Toute conscience doit disparaître afin de transmuter ce qui doit naître. Ceci est dévolu à un grand rayon appelé, en votre langage humain, rayon de la destruction. Ce rayon de la destruction est porté, dans les mondes de la limite de l'anthropomorphisme, par l'Archange Uriel, celui qui déclenche le retournement, à condition, bien évidemment, prenez-en conscience, que vous ayez accepté de laisser mourir en vous ce qui doit mourir.

La destruction n'est pas la souffrance. La destruction est Joie et renaissance. Le feu en est l'agent. Le feu en est l'élément purificateur. Ce feu qui a été induit au sein de votre nouvelle assise, et qui continuera à l'être par l'effusion de la radiation de l'ultraviolet au sein de vos nouvelles fondations, au sein de votre Temple Intérieur, doit être maintenant suffisamment affermi afin de brûler en vous les fondations plus basses, situées au niveau de votre corps de manifestation, au sein de cette densité. Ainsi, il vous convient de vous identifier, dans la mesure de votre possibilité, au niveau de la conscience de ce feu. C'est ainsi, par ce désir ultime de la personnalité de la fusion avec le feu, que peut naître, totalement, la rose en vous afin que vous puissiez en exhaler la couleur, le parfum, l'Essence. Ainsi est le dernier des désirs conscients de votre personnalité. Ainsi s'exprime la fin de la personnalité, si telle est votre désir conscient, concret, réel et véritable.

Bien aimés Maîtres de la Lumière, les mots que je prononce sont captés à différents niveaux de votre être. En certains niveaux de votre être existe, non pas la Joie, mais la moquerie et la médisance. Ces éléments font partie de votre personnalité qui doit disparaître au travers du rayon de la destruction. Cela ne peut être réalisé, comme nous vous l'avons toujours dit, que par vous-même. Nous pouvons vous proposer mais c'est vous, en définitive, qui acceptez. Un grand pas de votre histoire personnelle, de votre légende personnelle, va vous emmener là où réside le Soi, là où réside l'éternité, là où réside la Joie éternelle, là où réside et où se situe votre demeure de paix suprême. Cela doit s'exprimer de par votre dernier désir au sein de cette personnalité. En cela, le sens du sacrifice et du dernier serment, comme une image en miroir, signe le serment de votre personnalité, par ce désir et par cette impulsion à retourner dans la Lumière et à manifester cette Lumière (à chaque souffle, à chaque respiration, à chaque instant, de ce corps dense). Vous n'êtes pas ce corps dense. Vous êtes au-delà de ce que vous croyez. Vous ne pouvez pénétrer votre corps d'éternité en adorant ce corps dans lequel vous êtes. Néanmoins, il convient de comprendre qu'il est votre Temple Intérieur où se situe votre Temple Divin.

Voilà, bien aimés Maîtres de Lumière. Soyez en paix. Votre chemin est un chemin de Gloire mais vous ne pouvez être dans la Gloire et dans l'illusion de la petitesse. J'ai parlé.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page