Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > GEMMA GALGANI

GEMMA GALGANI

2 juillet 2012

pdf

Je suis GEMMA GALGANI. Sœurs et Frères incarnés, je viens à vous afin, non seulement de vous délivrer ce que j'ai à délivrer mais aussi pour Communier en chacun de vous. En tant que représentante du Manteau Bleu de la grâce, je viens exprimer les qualités qui découlent de l'action du Manteau Bleu de la grâce et des Particules Adamantines, sur votre vie, ici, là où vous êtes, sur Terre, dans ces temps si précieux, si importants : le retour de la Lumière en ce que vous Êtes, tout d'abord, et, sur cette Terre, la fin de l'enfermement. Au-delà des effets qui vous ont été décrits, depuis des années (des effets attendus sur vos Lampes, sur votre Conscience, le sens de ce qu'est l'Unité, de ce qu'est la Lumière), des transformations que vous avez vécues, l'Abandon à la Lumière lui-même, et peut-être l'Abandon du Soi, doit vous permettre, aujourd'hui, de manifester, sur cette Terre, une Présence de qui vous Êtes, plus particulière, plus intense mais aussi avec des caractéristiques précises. L'action de la Lumière, par son intelligence, par l'Amour que vous Êtes, doit vous permettre d'être dans une confiance extrêmement présente, extrêmement nouvelle.

Beaucoup d'entre vous oscillent encore entre les phases de Joie et les phases ordinaires de la vie, d'autant plus que, comme vous le savez, il existe des passages de l'un à l'autre et de l'autre à l'un. Ce qui va disparaître, c'est le sens même de ces oscillations. La disparition de ces oscillations et de ces passages d'une conscience de Je, au Soi, et à la Joie, se traduira, dès l'instant où vous acceptez de laisser la Lumière œuvrer, en totalité, en vous, sans chercher à la maîtriser, sans chercher à la contrôler, en vous Abandonnant à elle mais à un autre niveau, maintenant. Même ce qui a été vécu, dans les étapes qui vous ont amenés jusqu'à présent, jusqu'à aujourd'hui, doit tendre à s'effacer. Cet effacement n'est pas, non plus, un acte de volonté, tout au plus peut-il être, comme cela avait été décrit, en son temps, par HILDEGARDE, ma Sœur, comme une tension vers l'Abandon.

Aujourd'hui, les effets de la Lumière, pénétrant de plus en plus profondément dans la matière, dans ce monde, doit déterminer, en vous, de manière naturelle, l'apparition de certaines caractéristiques, de certains états, au sein même de votre vie ordinaire. L'un des éléments majeurs, durant cette période, est la confiance. Non pas une confiance en vous, non pas une volonté en vous, non pas l'établissement d'une maîtrise, quelle qu'elle soit, mais bien ce qui est préfiguré par ce que vous avez peut être entendu, donné par BIDI, concernant l'Absolu. Vivre la Joie ne doit plus être seulement réservé à vos moments d'Alignement, à vos moments de Paix, à vos moments d'Intériorité. Mais la Joie doit aussi, dorénavant, modifier tous les secteurs de votre vie. Et pour cela, vous n'avez rien à réaliser d'autre que de dire « oui » à la Lumière, de vous effacer, en totalité, dans tous les jeux de ce que vous jouez, dans tous les jeux de votre personnalité, de votre vie ordinaire. Je précise (comme cela, d'ailleurs, vous a été répété maintes fois) qu'il n'est pas question d'abandonner votre vie mais, bien plus, de la vivre d'une autre façon. La vivre d'une autre façon c'est, au-delà de votre rôle d'Ancreur de Lumière qui s'est achevé, de devenir cette Lumière sur la Terre, de devenir ce phare qui n'a aucune volonté, qui n'a aucune confiance en la personnalité mais qui laisse émaner de lui, par Transparence, dans une lucidité nouvelle, la Lumière que vous avez accueillie et qui a transmuté ce qui l'a été en vous. Le Manteau Bleu de la grâce, pour ceux qui le vivent, a irrémédiablement changé la donne de votre conscience.

La Confiance dont je parle, n'est pas la confiance en vous, ni même la confiance en qui que ce soit sur ce Monde, ni même en qui que ce soit de nos Plans, même si effectivement notre Présence au sein de votre Canal Marial ou dans votre Cœur, est à même de vous réjouir. La Confiance dont je parle est celle qui s'établit d'elle même au sein de la Lumière. C'est un état, qui, lorsque la Lumière est présente et agit d'elle-même, sans aucune intervention de votre part, va mettre fin aux ultimes peurs, va mettre fin aux dernières attaches de la personnalité, aux derniers doutes. Ce n'est pas vous qui créez cette Confiance : c'est Elle qui se crée, dès l'instant où vous renoncez totalement à vous-même. Cela participe des étapes finales, avant d'être Absolu, vous donnant à vivre un déroulement de votre vie qui ne vous appartient plus, parce que vous appartenez à la Lumière, parce que vous Êtes la Lumière. Comprendre et acquiescer à cela, c'est vivre la Joie permanente, c'est ne plus être altéré par quelque circonstance de votre vie, par quelque évènement de ce Monde, c'est demeurer quasiment immobile, dans cet état d'être particulier où la Confiance s'installe. Cette Confiance est l'un des attributs de la Lumière et de l'Amour. Ce n'est pas vous qui la créez, c'est elle qui se crée, à l'intérieur de vous, dès l'instant où vous saisissez le principe de son action. Mais, pour cela, il vous faut, effectivement, renoncer à toutes vues sur ce Monde, à toutes vues sur les lois qui vous sont connues et simplement laisser œuvrer cette Lumière qui vous a remplis, qui vous a transformés. De multiples expressions peuvent être employées : le Passage de la Porte Étroite, la Crucifixion, la Résurrection. Que se passe-t-il dès l'instant où vous décidez, dans votre conscience, de laisser vraiment, réellement et totalement, œuvrer la Lumière ? Eh bien, vous constaterez que l'ensemble des peurs, l'ensemble des attachements de votre personnalité, disparaissent d'eux-mêmes. Vous cessez toute lutte, vous cessez toute appréhension, non pas par un quelconque désir ou une quelconque volonté mais bien par l'action de la Lumière elle-même, qui va réellement transformer ce que vous êtes, qui va réellement modifier, ce qui, il y a encore quelque temps, constituait votre vie. Cette Confiance est l'Amour, parce que l'Amour est confiant et doux et si vous laissez œuvrer l'Amour et la Lumière que vous Êtes, sans y mêler la moindre personnalité, la moindre volonté, si vous vous abandonnez, donc, totalement, à la Lumière et si vous Abandonnez, même, toute prétention spirituelle à être quoi que ce soit et à être qui que ce soit, au sein de ce Monde, si vous acceptez de n'être rien, alors vous deviendrez le Tout, parce que la Lumière comblera toutes les Ombres qui peuvent encore exister.

Il n'y aura plus d'espace, il n'y aura plus de place pour le moindre doute. Votre vie se déroulera, effectivement, dans une grâce renouvelée chaque jour. Mais pour cela, il faut, effectivement, comme cela vous a été préparé, en quelque sorte, par certains Anciens et par BIDI, il faut que vous disparaissiez, en totalité, que rien d'autre n'existe que ce que vous Êtes, c'est-à-dire cette Lumière. La Confiance est là, elle n'est nulle part ailleurs. Alors bien sûr, sur ce Monde, constitué des éléments qui vous ont été donnés et précisés par FRÈRE K (ndr : son intervention du 1er juillet), il est indispensable de vous abandonner, c'est-à-dire de vivre votre propre Crucifixion. Et cette Crucifixion, elle vous est apportée par les circonstances de la vie. Il faut les reconnaître comme telles. Quoi qu'il vous semble perdu, quoi qu'il vous semble à perdre, quoi que vous abandonniez, vous trouverez la grâce. Il ne peut en être autrement car comment ce que vous avez vécu, jusqu'à présent, pourrait vous emmener ailleurs et autre part qu'à l'Essence de votre Être, qu'à la Vérité de l'Amour? Et cela va déboucher, bien sûr, sur la Confiance Absolue, totale et illimitée, venant, par son baume, effacer ce qui pouvait rester de zones d'ombre, de personnalité, de peurs, d'attachements.

Le défi, peut-être, pour certains d'entre vous (extrêmement puissant parce que dérangeant). Parce qu'au travers de certains attachements qui restaient en vous, la vie va vous mettre face à cela, d'une façon ou d'une autre. Et c'est en cela que se réalisera l'Abandon du Soi ou pas. C'est en cela que se produira une Résurrection heureuse. Si vous acceptez et comprenez que la Lumière est bien plus intelligente que nous (dans notre personne, sur ce Monde), alors vous constaterez très vite que la Lumière est ce que vous Êtes et qu'au sein de cette Lumière il n'y a que l'Amour, que la Confiance. Cet état crée, effectivement, une aura, un champ Vibratoire, autour de vous, ne laissant aucune place à aucune interférence. Mais il faut aussi accepter, quelque part, sur les domaines qui vous semblaient importants jusqu'à présent, de vous laisser dépouiller, en totalité, de ce qui vous semblait important, parce que, justement, ce qui se dépouille et qui s'éloigne de vous, est ce qui vous empêchait d'être vous-même, en totalité, et de vivre cette confiance.

Tant que vous croyez maîtriser votre vie, la Lumière ne peut être là, en totalité. Tant que vous croyez que vous vous dirigez vers une évolution, vers un Monde incarné différent, la Confiance n'est pas là. Ce que vous demande la Lumière, aujourd'hui, est un sacrifice. Elle va vous le demander de manière de plus en plus insistante. Pour certains d'entre vous, cela sera très facile et, pour d'autres, bien sûr, il y aura des choses à transcender et à dépasser. Mais, là aussi, comprenez que ce n'est pas vous qui les transcendez et les dépassez mais bien cette Intelligence de la Lumière et cet Amour indicible qui est bien au-delà de toutes les compréhensions sur ce Monde, de tous les Amours sur ce Monde, et de toutes les Vibrations sur ce Monde. Il vous faut tout lâcher, Intérieurement, afin que cette Confiance s'installe. Les circonstances extérieures de votre vie, dans ce qu'il vous arrive ou vous arrivera, ne sont là que pour éprouver votre confiance en la Lumière, qui est la Confiance. Pour éprouver, en quelque sorte, votre fidélité et votre certitude de Lumière. Non plus comme un objectif lointain, non plus comme une quête (que, peut-être, vous avez menée), mais bien comme le fait de rendre toutes les armes de l'ego et de la personnalité, de rendre tous les doutes, toutes les interrogations sur demain. C'est une invitation, aussi, à vous installer, en totalité, dans ce temps présent, à travers des mécanismes différents où la conscience n'a plus besoin de se projeter dans un désir, dans un but, fût-il le plus noble. Mais, en quelque sorte, ou vous vous arrêtez ou vous concevez et percevez qu'il n'y a pas de but autre que d'être dans l'instant présent, de ne plus exister, de vous effacer, en totalité, afin que la Conscience de la Lumière et la Confiance de la Lumière, agissent, tout d'abord, en vous et par le champ d'énergie, par l'aura qui est générée sur le Monde.

L'Onde de Vie, la Rencontre avec MARIE, que beaucoup d'entre vous commencent à vivre, à titre individuel, ou avec l'une d'entre nous ou l'un des Anciens, tout ce qui se manifeste comme Conscience et Présence de votre côté gauche, n'est pas là pour entretenir un discours, ni pour être vu, simplement, mais bien pour faire résonner, en vous, cet Abandon, cette Confiance. Vous donnant à vivre la réalité et la Vérité de nos contacts. Ne laissant plus la moindre place pour la peur, la moindre place pour la peur, sur ce Monde, concernant quiconque, quelque relation que ce soit, vous installant dans cette Confiance qui est une certitude totale. La Lumière, en quelque sorte, vous teste dans vos derniers retranchements, dans vos derniers attachements. Par quoi êtes-vous intéressés ? Par vos attachements ou par ce que vous Êtes ? Qu'est-ce qui vous motive ? La peur et le manque ? Ou la Plénitude de l'Amour-Lumière ? De plus en plus, vous serez, peut-être, écartelés entre les deux. En définitive, il vous appartiendra, là aussi, comme cela a été dit, de passer cette Porte Étroite. Et la Confiance est un élément majeur parce que la Confiance qu'installe la Lumière, en vous, n'est pas votre confiance, quel que soit votre état de peur, de manque de certitudes, d'interrogations. Si vous accueillez la Lumière, si vous acceptez son action finale, vous découvrirez vraiment ce qui a été nommé cette Demeure de Paix Suprême, tout en restant dans ce corps. Il vous faut mourir à vous-même, mourir à ce que vous avez été, mourir à votre histoire, mourir à toutes les histoires, pour comprendre qu'il n'y a pas d'histoire et qu'il y a la Lumière.

Alors bien sûr, nombre d'entre vous ayant vécu les premières étapes de cette transformation de Lumière, refusent, pour l'instant, de rendre les armes, parce qu'ils ont l'impression de contrôler, de maîtriser la Lumière. Mais vous ne pouvez contrôler ou maîtriser la Lumière, parce que c'est ce que vous Êtes, au-delà de toute personne, de toute vie et de toute personnalité. Là aussi, il y a un regard différent à porter, il y a une conscience différente qui se manifeste. Vous ne pouvez prétendre être Lumière et être une personne : cela va vous apparaître de plus en plus clairement et cela correspond, en totalité, à la fin finale de ce Monde, dans cette Dimension. Allez-vous accepter ou pas ? Si vous faites un pas, vous constaterez, dans cette acceptation, qu'il y a vraiment une facilité et que la Lumière est un baume qui est à même de faire disparaître tout déchirement, toute interrogation, toute souffrance. Parce que la Confiance de la Lumière remplace, bien avantageusement, la confiance que vous avez pu avoir en elle, la confiance que vous avez pu avoir en qui que ce soit, ou en quoi que ce soit. Mais il faut l'accepter, et il n'y a que vous, encore une fois, qui puissiez l'accepter. Il n'y a que vous qui passez cette Porte, si vous le souhaitez. Nous sommes là pour éclairer cela. Nombre de mes Sœurs vous l'ont dit et répété : que voulez-vous Être, que voulez-vous devenir ?

Mais il vous faut comprendre que vous ne pouvez pas rester sous le Cœur (ndr : 3ème chakra) et être dans le Cœur (ndr : 4ème chakra). Soit vous êtes dans l'ego et la personne (ndr : 3ème chakra), soit vous êtes dans le Cœur. Et si vous êtes dans le Cœur : il n'y a plus personne, il y a juste la Transparence de qui vous Êtes, il n'y a aucune volonté personnelle, il n'y a aucun désir de contrôler ou de maîtriser la Lumière. Il y a juste, comme l'a dit, en d'autres mots, BIDI, cette vie qui se vit et vous qui n'êtes pas cette vie et pourtant, qui êtes dans cette vie. Cette prise de conscience doit se faire et elle va se faire. Cela débouchera, pour chacun de vous, sur un état profondément différent où plus rien ne pourra être comme avant, où plus rien qui vous semblait une certitude, ne pourra être maintenu, parce que la Lumière, effectivement, l'Amour qui est ce que nous sommes, vous veut entièrement.

Alors, vous, que voulez-vous ? Voulez-vous être Lumière ou voulez-vous résister ? Toutes les circonstances de vos vies, de la Terre même, dans sa totalité, va se voir face à cette équation qui conditionnera la destination, qui conditionnera la qualité de qui vous Êtes. C'est vous et vous seul qui accepterez ou qui refuserez. L'acceptation à l'action confiante de la Lumière viendra aussi majorer l'Extase Intérieure, parce qu'il ne peut persister une Extase et un doute, une Extase et une peur. C'est l'un ou l'autre et cela, là aussi, va vous apparaître de plus en plus clairement, de plus en plus évident. Vous ne pourrez pas continuer, quand le moment sera venu, de vaquer à vos occupations ordinaires et Être Lumière. Ce sera l'un ou l'autre, c'est là où vous montrerez ce qu'il vous reste d'attachements, ce qu'il vous reste d'ombres en vous, issues de vos peurs, issues de la personnalité. Ce que je dis par là, c'est que, dans très peu de temps, vous ne pourrez plus être une personne qui a sa vie et la Lumière.

Il n'est plus temps de nourrir la vie et votre personne, par la Lumière, mais, bien plus, que votre vie et votre personne s'effacent devant la Lumière. Je ne vous cache pas que l'ego ne peut apprécier cela, parce que même les modes de fonctionnement que vous avez, et que vous avez eus depuis des temps immémoriaux, pour certains d'entre vous, ont occulté votre nature, notre nature, qui est Amour et Lumière. Dit autrement, Être Lumière et Amour ne peut s'accommoder d'autre chose que de l'Amour et de la Lumière. Et tant qu'il existe, en vous, une velléité de rester attaché à quoi que ce soit, de rester impliqué dans quoi que ce soit, et bien vous constaterez, par vous-même, que cela est incompatible avec la Lumière. Parce qu'effectivement, comme l'avait annoncé ma Sœur MARIE, voilà quelques semaines, et comme cela vous sera fermement donné, dans ces trois jours qui viennent, par les interventions de MÉTATRON, MIKAËL et MARIE, cette pression de la Lumière est une pression de Libération. Mais pour la personnalité, c'est, bien sûr, l'inverse, c'est la perte de tout repère, c'est la perte de ce qui avait fait vos certitudes, ce qui avait fait votre confiance et votre volonté. Même cela doit être transmuté. C'est le moment où CHRIST disait : « laisse les morts enterrer les morts et suis-moi ».

Que voulez-vous, que décidez-vous, quel est votre pôle d'intérêt ? Êtes-vous attaché à qui que ce soit, ou à quoi que ce soit, ou êtes-vous Libre ? Il ne peut y avoir d'attachement et de Liberté, il ne peut y avoir d'Ombre et de Lumière, en même temps. Ce qui était possible jusqu'à présent, ne sera plus possible. Il faut choisir, non pas avec la tête, mais il faut choisir entre la Lumière et l'Ombre : vous ne pourrez plus composer avec les deux, c'est terminé. Cela va vous apparaître, encore une fois, de plus en plus clairement et de plus en plus évident parce que le vrai choix (non pas les choix qui ont été posés, voilà quelques années, mais ce qui se déroule maintenant) est, en quelque sorte, une confirmation : avez-vous joué avec la Lumière, vous êtes-vous servi de la Lumière ou êtes-vous Lumière ? À vous de comprendre cela et, surtout, de le vivre, dans la vie ordinaire. Ce n'est pas dans les moments de méditation, de prière (ou appelez ça comme vous voulez) que la Lumière doit être là. Elle doit aussi, maintenant, éclairer toute votre vie, tout ce que vous vivez. Et ce ne peut être une décision de l'ego, ce ne peut être une quelconque action de la personnalité qui réalise cela mais bien, en quelque sorte, l'annihilation totale de la personnalité et de tout ce qui comprend cette personnalité : les attachements avant tout, les habitudes, les peurs. Tout cela doit être balayé, non pas par une action de votre volonté mais, par le « oui » franc que vous direz à la Lumière. Parce que, je vous le rappelle, il est une chose de vouloir la Lumière, il est une chose de percevoir la Lumière activant telle lampe ou telle autre lampe, et il est autre chose que de devenir cette Lumière, en totalité, mettant fin à toutes les illusions, à tout ce qui vous privait de Liberté.

L'Amour est Liberté. La Lumière est Liberté. La Libération n'est pas un vain mot. La Lumière vient vous libérer, si vous l'acceptez, mais vous ne pouvez être libéré et maintenir quelque attachement que ce soit. Vous ne pouvez être privé de Liberté et être Libre. Je ne parle pas de la liberté de mouvement, la liberté de pensée. Je parle de la Liberté, la plus fondamentale, de l'Amour et de la Lumière. Alors, bien sûr, quand il y a une vie à mener, beaucoup d'interrogations peuvent se présenter sur ce que vous avez à faire, sur les attachements que vous avez, mais c'est justement là (et seulement là) où se trouve le défi. Voulez-vous suivre le CHRIST ? Voulez-vous répondre à son appel ? Voulez-vous ascensionner ou pas ? Rappelez-vous que vous êtes libre de vos choix mais que l'un de ces choix est la Liberté et que l'autre n'est pas la Liberté. Où placez-vous la Liberté ? Dans la croyance que vous avez le choix ? Ou dans l'acceptation de ce que vous Êtes, en totalité ? L'un et l'autre vont devenir de plus en plus incompatibles, de plus en plus éloignés et, d'ailleurs, cela s'éloignera de la même façon que s'éloigne de vous certaines choses, à l'Intérieur de vous comme dans votre vie. Il n'est plus temps, en quelque sorte, de tergiverser parce que notre Appel va retentir, parce que la constitution du Canal Marial, le fait d'être parcouru par l'Onde de Vie et de vivre l'Extase ou la Joie, revient, en quelque sorte, à vous poser et à vous faire poser la question : suis-je la Joie ou suis-je la peur ? Suis-je l'Amour ou suis-je le manque d'Amour ? Suis-je transparent avec moi-même ? Est-ce que j'accepte que la Lumière prenne toute la place, en totalité, entièrement ? Ou est-ce que je résiste, pour maintenir ma personne, mes attachements, quels que soient ces attachements. Il a été dit, y a peu de temps, que ce à quoi vous êtes attaché vous perd. Et ce à quoi vous resterez attaché vous perdra de plus en plus. Vous n'avez aucun moyen de vous soustraire à cela. Vous n'avez aucune technique qui vous permettrait, en dehors de votre propre positionnement, d'adoucir ou d'éviter ce moment, ce Passage.

Comprenez bien que, de notre côté, nous avons œuvré, depuis de nombreuses de vos années, à cette préparation. Nous savons aussi, pertinemment, que nombre d'entre vous, Frères et Sœurs qui arrivez devant cette porte, à ce moment, sont pris d'une angoisse, d'une peur terrifiante. Cette peur du vide, cette peur du néant qui est inscrite dans la peur de la mort, dans la peur de l'autre, aussi, doit être regardée. Ce n'est pas quelque chose sur lequel vous devez agir, par vous-même, mais bien comprendre que c'est la Lumière qui agira, là-dessus, d'elle-même. Et si elle n'agit pas, ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de Lumière, c'est parce que, vous-même, vous êtes placés en opposition à cela. Il vous faut être lucide, de plus en plus, sur les tenants et les aboutissements de toutes vos actions que vous menez en ce monde, qu'elles vous semblent les plus justes, qu'elles concernent les obligations les plus importantes de votre vie. Parce que vous devez redéfinir et accepter de redéfinir, donc, ce qui est le plus important pour vous. Est-ce la Lumière ? Est-ce l'Amour ? Ou est-ce la projection de votre amour dans quiconque ou vers quiconque, c'est-à-dire vos attachements. Ça se passe maintenant et la vie, du fait de la fin de l'isolement de la Terre, vous amène à cela, chacun à votre façon, pour des choses qui peuvent vous sembler insignifiantes mais pour lesquelles vous constaterez qu'elles n'étaient pas si insignifiantes que ça, ou pour quelque chose qui vous semble tellement énorme que vous aurez peut-être l'impression de ne pas y arriver.

Mais rappelez-vous que l'Amour et la Lumière est votre nature. Que l'Amour et la Lumière sont là, en vous, autour de vous, et partout. C'est donc à vous de voir si vous voulez être Libéré. C'est à vous de voir si vous voulez être la Liberté ou la souffrance. Personne d'autre que vous ne peut décider. Personne d'autre que vous ne peut passer. Nous sommes là, à vos côtés, et en vous, et nous le serons de plus en plus. Nous vous appellerons la nuit et le matin. Nous manifesterons notre Présence à l'emporte-pièce, dans les situations où justement vous n'êtes pas en méditation ou aligné, mais dans les moments les plus inopportuns, à première vue, mais qui sont, d'après ce que nous percevons de vous, les moments les plus opportuns. Nous ne venons pas vous mettre à l'épreuve ou vous tester. C'est la Lumière, qui est en vous, qui teste, en quelque sorte. Êtes-vous la Liberté et la Joie ? Êtes-vous l'Absolu ? Ou êtes-vous dans les résistances de la personne qui veut toujours se nourrir de Lumière et la détourner au profit de la personnalité ? Cela n'est pas l'Amour. L'Amour, c'est tout donner et surtout se donner, soi-même, en totalité. Cela je vous l'ai expliqué, voilà de nombreux mois. Tant que vous ne vous êtes pas donné, eh bien, la Confiance ne peut pas être là. Tant que vous n'avez pas tout remis entre ses mains, de la Lumière et de l'Amour, reste une part d'Ombre, une part de volonté, une part de besoin de contrôler les événements et la vie, mais ce n'est pas la Vie. Cela va vous apparaître, d'une manière ou d'une autre, et vous vous verrez, vraiment, tel que vous êtes sans avoir besoin de projeter sur qui que ce soit (ou sur quoi que ce soit) vos propres manques, vos propres souffrances. Comme le disait FRÈRE K, seulement hier : ce qui se produit à l'extérieur est aussi en vous. Il n'y a ni coupable, ni responsable, ni victime, ni bourreau, ni quiconque d'autre que vous-même. Tout ce qui vous arrive est juste. Tout ce qui vous arrive (et tout ce qui vous touche) est là, justement, pour vous toucher et pour vous montrer, clairement, là où vous êtes. Ce n'est pas un choix réalisé par le mental, mais c'est bien la Vie, elle-même, qui vient vous montrer cela.

Être Amour et Lumière, c'est accepter de ne plus être personne, c'est accepter de disparaître (que cette disparition soit de la Conscience, qu'elle soit symbolique, ou qu'elle soit réelle) parce qu'il n'y a plus aucune importance. Que vous soyez dans ce corps, ou que vous soyez sans corps, vous constaterez que vous demeurez identique à ce que vous Êtes, dès l'instant où vous acceptez, réellement et concrètement, de ne plus être attaché. Tout cela se déroule pour vous, si ce n'est déjà présent, va se dérouler et se déroule, en ce moment. Il n'y a pas, non plus, à réfléchir et à se poser la question puisque la Vie elle-même va vous proposer, très précisément, cela, en des circonstances qui vous sont propres et qui sont, encore une fois, les plus adéquates pour vous : pour Être Lumière que vous Êtes. Quel que soit l'événement vous arrivant (ou quel que soit l'événement arrivant à ce monde), la finalité est (et reste) et demeurera jusqu'au bout la Lumière. Mais non pas une Lumière et un Amour extérieurs mais, bien, la conscientisation que vous Êtes cela, parce que nous sommes tous cela. Si vous prenez le temps d'observer ce qui se déroule dans votre vie, alors, vous comprendrez. S'il ne se passe rien pour l'instant, laissez venir ce qui va venir. Vous ne pourrez plus entretenir le moindre doute et vous poserez le choix, qui n'est pas celui de ce corps, ni celui de ces émotions et de ce mental, mais qui est une réelle transfiguration et résurrection.

Faisons une pause, quelques instants, dans la Communion de mes mots et de votre écoute, avant de reprendre.

... Communion ...

C'est dans cette Communion que se trouve la Vérité, la seule. Nos Frères et nos Sœurs, Anciens et Étoiles (qui venaient surtout de l'Orient, de leur vivant), vous ont parlé de l'Illusion, de Maya. Il reste maintenant à le vérifier. L'Illusion est souffrance. Maya est souffrance. La Lumière et l'Amour est Liberté, totalement. Vous allez en faire l'expérience. C'est vous qui décidez de vivre (ou de ne pas vivre) cette expérience. Mais vous ne pouvez et vous pourrez, de moins en moins, contraindre la Lumière à vos vues, à vos perspectives, à vos souhaits, à vos désirs. La Confiance est là, elle n'est pas ailleurs.

Sœurs et Frères, la Paix, la Demeure de Paix Suprême, est accessible maintenant, ici, là où vous êtes. Elle n'est pas une fuite, elle n'est pas ailleurs, quand votre conscience ne sera plus ici. Elle est maintenant. Je vous invite à déposer les armes. Le meilleur témoin de ce dépôt des armes est l'Onde de Vie. La première vague a œuvré, pour ceux d'entre vous qui étaient les plus proches de cette Vérité, de cette Liberté. Vous êtes tous conviés, maintenant, à le vivre. Pour cela, il faut rendre tout ce qui n'est pas vous. La Liberté est là, elle est à ce prix, celui du sacrifice. Elle n'est pas dans la fuite de la vie, parce que la Vie est (et sera toujours), dans ce monde comme dans tout monde, dans La Source comme dans l'Absolu. Mais c'est bien une attitude nouvelle, une compréhension, réelle et nouvelle, de ce qui doit se jouer, de ce qui doit se vivre. Et rappelez-vous que vous avez la Liberté de choisir. Et si, à partir des jours qui viennent, l'Onde de Vie ne naît pas, c'est que vous résistez. Il faudra vous rendre à cette évidence. Si vous ne résistez plus, l'intensité de l'Onde de Vie (comme, l'année précédente, l'intensité de la Lumière Adamantine a permis l'ouverture de la Porte KI-RIS-TI), aujourd'hui, vous libère, à condition que vous l'acceptiez. Acceptez-vous de disparaître ? Acceptez-vous d'Être Amour ? Non pas l'amour humain que vous avez projeté dans vos affections diverses et variées, mais l'Amour de la Vie et l'Amour de l'Amour. Les relations, toutes vos relations, sont amenées à changer. Les relations qui s'établissent entre nous et vous, par le Canal Marial, sont des relations d'Amour Vibral, Vrai, Authentique. Est-ce que l'ensemble de vos autres relations est marqué par cela, ou est-ce que cela est différent ? Vous aurez l'opportunité de faire la différence entre l'Amour vécu par le Canal Marial (avec le Double, quel qu'il soit) et l'amour humain. Ils n'ont rien à voir l'un avec l'autre. Je dirais même que tout les oppose. À vous de voir, et à vous de vivre, et à vous de vous déterminer. Le témoin de vos résistances sera maintenant l'existence (ou la non-existence) de l'Onde de Vie, sa perception (ou sa non-perception). Et l'Onde de Vie est aussi cette Confiance en la Vie (et non pas en cette vie que vous avez vécue au sein de cette personne). Cela va être réalisable et conscientisable, de plus en plus, parce que les circonstances même de votre vie vont vous amener à comprendre cela. Même si cela peut vous paraître difficile, l'important n'est pas que ce soit difficile ou aisé, c'est d'en être conscient, parce que vous n'êtes pas, non plus, ce qui est facile ou ce qui est difficile : vous Êtes bien plus que tout cela.

Acceptez-vous d'être l'Amour et la Liberté ? Ou préférez-vous rester la souffrance et l'enfermement, même si vous êtes Libérés ? Le Manteau Bleu de la Grâce, le Supramental, l'Onde de Vie sont une alchimie, c'est une Tri-Unité. Cette nouvelle Tri-Unité, qui vous donne à vivre ce que vous Êtes, dès l'instant où vous vous éloignez de ce que vous n'êtes pas (comme dirait BIDI), de tout ce qui est éphémère, de tout ce qui ne fait que passer, même si cela, pour vous, vous semblait fondamental, mais vous n'êtes rien de tout cela. Comme BIDI vous l'a dit : que reste-t-il, quand vous partez, de tout ce que vous avez construit au sein de cette vie, de cet éphémère ? Strictement rien. Alors, voulez-vous être rien ou voulez-vous Être Tout ? Il n'y a pas d'autre possibilité. La Liberté, l'Amour et la Lumière et, de l'autre côté, la non-confiance, la peur, le doute, la souffrance. Cela va vous apparaître, vraiment, de plus en plus facilement. Et il n'y aura personne d'autre à blâmer que vous-même. Quoi que vous fasse vivre un Frère ou une Sœur, quoi que la Vie vous fasse vivre (que cela soit dans ce corps, dans vos relations, dans quoi que ce soit), il n'y a que vous et vous-même, puisque ce monde est une projection totale. Vous allez le vivre, si vous ne résistez pas.

Voilà ce que j'avais à vous dire dans cet espace. Vivons un autre moment et instant de Communion, avant de voir si vous avez des questions (et exclusivement par rapport à cela), d'une manière générale. Vivons, alors, cette Communion.


... Communion ...

Je suis GEMMA GALGANI. Je me donne à vous, en l'Amour, en l'Unité, en la Joie, et en toute Confiance. Et vous, avez-vous cette Confiance ? Êtes-vous cette Confiance ? Non pas celle qui vient de votre personne, mais bien de ce que vous Êtes. Je vous aime et je vous dis à bientôt. Si vous avez des questions, je les écoute, néanmoins.

Question : Si toute l'humanité est Libérée, est-ce que ça signifie que cette Liberté s'obtiendra dans la douceur ?
Elle s'obtiendra dans la douceur pour ceux qui ne résistent pas. Ceux qui résistent, souffriront. Mais cette souffrance même est une Illusion, mais pas pour eux.

Nous n'avons pas de questionnement. Nous vous remercions.
Je rends grâce à votre présence, à notre Communion. À bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page