Autres Dimensions

Sois qui tu es

FRERE K

18 mai 2012

pdf

Je suis FRÈRE K. Frères et Sœurs en humanité, que la Grâce s'établisse entre nous. Je viens à vous, aujourd'hui, pour vous parler de l'équilibre entre les polarités masculine et féminine. Permettant peut-être de vous faire comprendre et assimiler ce qui se joue, durant ces quelques jours, concernant cet équilibre nouveau entre deux aspects, vécus sur cette Terre comme complémentaires et opposés, mais qui, au-delà de cette Terre et au-delà de cette Dimension, concourent tous deux à établir la même Unité.

Dans ce monde d'action/réaction prédomine le principe même de la falsification, le principe de l'alternance de l'action/réaction, du karma. Tout ce qui vous est donné à voir, à percevoir, à ressentir et à vivre, oscille, en permanence, entre ce que vous pourriez nommer le bien et le mal, et qui est représenté, de manière fort juste, par ce symbole extrêmement ancien appelé le yin/yang. Où (comme vous le savez) il y a deux couleurs, le blanc et le noir, et au sein de chaque blanc, existe un peu de noir, et au sein de chaque noir, existe un peu de blanc, chacun engendrant l'autre. Il s'agit d'un équilibre dynamique. Le jour succédant à la nuit, la nuit succédant au jour. Et il en est de même pour les saisons. Il en est de même pour tout ce qui vous est donné à observer et à vivre sur cette Terre. Cet équilibre dynamique se traduit aussi par l'absence de Fusion, et l'absence de possibilité de résolution de cette complémentarité et de cette opposition.

Dans les Mondes au-delà de la Terre et au-delà de cette Dimension, les polarités ne présentent pas cette alternance, ni cette notion d'opposition ou de complémentarité. L'équilibre des polarités (masculine et féminine, telles que vous les nommez) est un équilibre que je qualifierais d'immobile, parce qu'il n'induit pas de mouvement perpétuel de recherche de l'un et de l'autre. Tout ce qui existe, au sein de la vie sur ce monde, traduit ce principe d'alternance, que vous retrouvez depuis l'étage physiologique, cellulaire, en passant par les rythmes mêmes de la Terre, où tout n'est qu'alternance, où tout ne peut s'exprimer qu'à travers un équilibre précaire, nécessitant un mouvement, nécessitant même cette alternance. Le principe de complémentarité peut être vécu, effectivement, sur cette Terre, comme une notion d'équilibre, comme une certaine forme de satisfaction. Pouvant s'exprimer (et vous le savez fort bien) dans la notion de couple, dans la notion, même, liée à la procréation. Cet équilibre, apparent, entre les polarités masculine et féminine, se traduit, le plus souvent, par une alternance, aussi, au niveau du corps physique comme des corps subtils : par cette notion de fluctuation et de mouvement. Aussi, par ce sentiment particulier que vous nommez : aimer, ou ne pas aimer. Et nous le savons tous, nous sommes marqués, en ce monde (où j'ai posé mes pas, comme vous), par la notion de perte, par la notion de manque qui, quelles que soient les circonstances de notre vécu et de notre démarche, va être marqué, en quelque sorte, et nous suivre durant tout notre passage entre la naissance et la mort.

Ce principe de polarité induit donc, quelque part, même dans sa notion harmonieuse, ce principe de manque. Il en est tout autrement, bien sûr, dans les Mondes Unifiés puisque les polarités sont Fusionnées, même si elles s'expriment : par exemple, un Archange exprimera une polarité dite de nature masculine, même dans son Androgynat. Dans l'ensemble des éléments qui vous ont été donnés, durant ces années, permettant de réaliser le Soi, concernant l'activation de ce qui est nommé les Nouveaux Corps (ou les Nouvelles Fréquences de Vie), il est un des Corps, appelé Androgynat Primordial, en résonance directe avec le Point AL et l'Étoile AL (ndr : il s'agit du 12ème Corps). Certes, il existe, dans les principes nommés évolution, sur ce monde, une possibilité de rejoindre un état particulier (nommé Samadhi ou Conscience Turiya), où il n'existe pas cet antagonisme, cette complémentarité ou cette opposition, où il semble exister un équilibre plus long donnant un sentiment de permanence, appelé le Samadhi ou la Conscience Turiya. Ceci représente, en quelque sorte, l'accès à l'Unité, venant transcender et dépasser la Dualité, inexorable, de ce monde.

Il existe donc certains êtres, de plus en plus nombreux (et vous l'êtes, de plus en plus nombreux), capables et aptes à reproduire cet état, où semble exister un équilibre, bien au-delà de l'antagonisme, de l'opposition, ou de toute complémentarité. Toutefois, même en réalisant ce qui a été nommé le Soi, persistera toujours (du fait même de la présence de ce corps et de cette conscience, sur ce monde) l'existence d'un manque, même si celui-ci ne vous apparaît plus du tout dans l'état Turiya. Ce principe de manque représente, très exactement, ce qui a été séparé et divisé, dans cette vie, ici, sur cette Terre, qui est ce principe de Fusion de polarités masculine et féminine. L'activation du 12ème Corps réalise, dans une certaine mesure, la Fusion des hémisphères cérébraux, la réunion (si l'on peut dire) de l'intuition et de la raison permettant de découvrir des vertus profondément féminines : le sens de l'accueil, le sens de la réceptivité, le sens de la création ou de la procréation, le sens même d'une énergie tournée (si l'on peut dire) vers l'Intérieur, vers ce que je nommerais cette réception. Parce que, bien évidemment, la polarité masculine, appelée société patriarcale, est ce qui vous est donné de percevoir dans votre histoire, de connaître, à travers l'histoire de la Terre, depuis des temps immémoriaux. Où il y a eu un principe de domination, je dirais même un principe de prédation, lié, justement, à ce déséquilibre, apparent, entre le masculin et le féminin.

La notion d'Unité est demeurée, en quelque sorte (et vous le savez), un idéal. Certaines informations et certains enseignements vous ont été donnés, en leur temps, par les peuples Intra-terrestres, concernant l'Unification de la Conscience (ndr : voir la rubrique « Humanité en Devenir »). Toutefois, et vous le savez, il est parfois extrêmement difficile de maintenir une harmonie, au sein de ce qui est complémentaire et opposé, dans ce yin et ce yang, dans ce bien et ce mal. Le principe du yin/yang vous dit même que dans tout bien existe un mal, et dans tout mal existe un bien. Ou, si vous préférez rester plus neutre : dans tout blanc existe un noir, et dans tout noir existe un blanc. Et l'un engendre l'autre, et l'autre engendre l'un, en permanence. De cette situation d'équilibre précaire découlent tous les malheurs de la conscience humaine, enfermée et fragmentée, au sein d'une Illusion, au sein d'une corporéité polarisée. Ce qui vous semble, sur ce monde, comme naturel, ne l'est absolument pas, au-delà de l'Illusion. Cet équilibre, recherché de manière fort active, par tout être humain sensé et aimant, n'est, en définitive, que le résultat de ce manque initial, de cette séparation qui est venue altérer, en quelque sorte, cette Création. Ce principe du manque induit, en permanence, une action et une réaction. Cela a même été nommé le karma, et vous a été présenté, par divers enseignements, comme quelque chose d'inéluctable, comme quelque chose à dépasser, mais qui ne pouvait se dépasser qu'en adhérant à ce principe même, à cette philosophie même.

Dès l'instant où vous expérimentez le Soi, dès l'instant, où vous vous maintenez dans ce Soi (par l'intermédiaire du Samadhi, ou par l'intermédiaire de la Conscience Turiya), la notion de fragmentation et de séparation vous apparaît comme caduque. Mais vous ne pouvez nier que, tant qu'il existe un corps polarisé (sexué, comme vous diriez), il existe nécessairement ce principe de manque, quel que soit la façon dont celui-ci s'exprime. Pour un être inséré dans la réalité tridimensionnelle, et qui n'a aucune démarche nommée spirituelle, cela va s'exprimer dans les principes de compétition, comme dans le sens de gagner sa vie, d'obtenir un diplôme, de se marier, d'avoir des enfants et de trouver (en quelque sorte) une place qu'il faut défendre, acquérir et préserver. Cela est inscrit, bien sûr, à tous les étages de l'être, depuis la sphère sexuelle, en passant par la mort, jusqu'à la sphère sociale. Ainsi, toutes les relations sont basées sur ce manque (même si cela n'apparaît pas) puisqu'il existe, en permanence, une conscience tournée vers l'extérieur, vers ce monde, un principe actif faisant réaliser certains objectifs.

Bien sûr, il existe un sentiment de satisfaction, dans cette Dualité, dès l'instant où un élément se trouve en équilibre, que cela soit au niveau social, que cela soit au niveau professionnel, au niveau affectif (à tous les niveaux, peut-on dire). Cet équilibre, vous le savez, est précaire. Il est précaire parce qu'il s'inscrit, de manière irrémédiable, dans l'éphémère. Il s'inscrit, de manière irrémédiable, entre la vie et la mort, et ne présente (comme je l'ai déjà dit) aucune solution de continuité au-delà de la mort. Ce principe même de séparation et de complémentarité crée le manque. Il crée l'action/réaction permanente. Il crée, en permanence, le karma. Il crée, en permanence, des obligations et des devoirs, bien loin de la Liberté, telle qu'elle peut s'exprimer quand la Conscience, elle-même, n'est plus liée à la conscience de ce corps, à la conscience de ces corps subtils, mais passe (en quelque sorte) de l'autre coté. Un certain nombre d'expériences peuvent toutefois être vécues. Je vous ai narré la mienne, à travers la perte et le manque d'un être cher, ce qui a suffi à transformer (en quelque sorte), de manière irrémédiable, ce sentiment de manque, en moi (ndr : intervention de FRÈRE K du 17 mars 2012). La recherche spirituelle va s'exprimer à travers ce que vous nommez une recherche de Lumière, une recherche de l'Unité, une recherche d'Amour, dans son sens le plus élevé, le plus transcendantal, le plus idéalisé, et le plus parfait que vous puissiez imaginer. Alors, bien sûr, certains êtres (par la méditation, par la prière, par l'adhésion à un certain nombre de croyances) ont pu toucher des états d'Unions particulières, que cette Union Mystique concerne le CHRIST, concerne le Soleil, ou tout autre élément considéré et vécu (avant cet élément fondateur et fédérateur, si l'on peut dire) comme extérieur à soi. Cet extériorité traduisant, là aussi, ce principe d'extériorisation de l'énergie de la conscience, elle-même, visant à compléter ce qui semble incomplet.

La réunification avec vous-même consiste donc à établir une Unité. À transcender et à dépasser le bien et le mal, le principe de manque, à faire disparaître la notion de peur (en résonance directe avec ce manque), afin de vous établir, de manière plus stable, dans les expériences de Samadhi, dans les expériences de Réalisation, ou encore nommées d'Éveil. L'arrivée du Manteau Bleu de la Grâce a rétabli, comme cela vous a été dit, depuis plus d'un an, une jonction : une jonction pour la Terre, une jonction dans votre conscience, dans ce que vous êtes, dans ce corps qui vous porte. Où une alchimie récente vient, en quelque sorte, aboutir à dévoiler le principe qui est au-delà de l'Unité, qui n'est même plus un principe, mais qui, simplement, représente (si l'on peut dire) la résolution ultime de l'antagonisme, de l'opposition, de la complémentarité. C'est le retour de ce qui est appelé la Polarité Féminine de LA SOURCE. Alors, quels que soient les noms que pouvez lui donner (jusqu'à présent : la Shakti, la Shekina, la Polarité Féminine de LA SOURCE), celle-ci, comme cela vous a été expliqué, a été Libérée, aussi, des profondeurs de la Terre. Et restituant, en quelque sorte, à tout ce qui est présent sur cette Terre, son entièreté, son homogénéité et, si possible, ce qui est appelé et nommé Absolu. L'Absolu consiste en ces éléments, qui vous ont été nommés, et progressivement vécus (par certains d'entre vous) : depuis la Communion, en passant par la Fusion, en passant par la Dissolution, en passant par l'Union Mystique, ou en passant par des Mariages Mystiques avec les Doubles, quels qu'ils soient.

Il en résulte, à travers ce qui (par le regard de l'ego) peut apparaître comme une recherche d'un idéal qui ne sera pas atteint, en fait, la possibilité, réelle et concrète, d'atteindre cet état d'Absolu (qui n'est pas un état, comme cela vous a été dit). Cela passe par le Double, il n'y a pas d'autre possibilité. Comme vous le savez peut-être, dans l'histoire de la Terre, le Soleil a été séparé de son Double. Ce Double, nommé de différentes façons, et portant diverses appellations, est ce qui a créé le principe d'isolement, le principe de Dualité. Ce Double Solaire revient à lui, il ne pourra plus s'en écarter. De la même façon, votre Double revient à vous, il ne pourra plus jamais s'en écarter. Ce qui est vécu en haut est comme ce qui est vécu en bas, maintenant, de manière Libre, de manière Libératrice et Libératoire. Vous amenant à vous établir dans une conscience (comme cela a été exprimé en mots) où l'Onde de Vie devient ce que vous Êtes, et où l'Onde de Vie, que vous manifestez et Êtes, peut (si le moment est venu, en ayant dépassé les doutes et les peurs, les conditionnements présents au sein de la personnalité, et ce sentiment de manque) vous permettre de réaliser la finalité, ce qui a été nommé Ascension (que cela concerne ce corps, ou que cela concerne votre conscience sans ce corps). Le Corps d'Êtreté, qui était enfermé dans le Soleil, qui a été Libéré, qui s'est, pour certains d'entre vous, resynthétisé (au niveau du déploiement de la Lumière, tel qu'il vous a été expliqué l'année précédente), aboutit, durant cette année, à vous faire rencontrer ce Double Mystique. Qui peut prendre, comme vous le savez, différentes formes.

Au travers de cette Fusion, réalisant l'Alchimie de votre Lemniscate Sacré avec le Lemniscate Sacré de celui qui est ce Double, le Lemniscate devient entier et plein. La circulation de la Conscience se fait, cette fois-ci, dans un Lemniscate qui n'est plus vertical, mais horizontal, réalisant le principe de l'Alchimie des Croix (telles qu'elles vous ont été décrites au niveau de votre tête, et portées par les Étoiles). Cela se traduit par la réunification de ces Points Vibratoires, au centre, c'est-à-dire au Point ER de la tête, comme au Centre de l'Être, au point ER de la poitrine. Vous permettant de vous approcher, et de vivre cette Présence, cet état de Présence nommé Infini, qui peut, si vous le conscientisez, disparaître lui-même, et (dans une notion qui vous est difficile à saisir, tant que ce n'est pas vécu) de vous établir au sein de l'Absolu. Le deux, enfin, redevient Un. Ce principe est inscrit dans le principe de séparation de ce monde : ce qui a été séparé doit se réunifier, à tous les niveaux. Il n'est pas question de remplacer ce monde, où une élite patriarcale a dominé et contrôlé le monde, par une élite matriarcale. Mais, bien, de réunir ces deux polarités (qui étaient en équilibre de déséquilibre) en un équilibre total, permettant de réintégrer l'Androgynat Primordial.

Ceci se réalise en vous. Et se réalisera, de toute manière, même si cela n'est pas en cours, dans les phases ultimes de l'Ascension de cette Terre. Par rapport à cela, bien sûr, peut se créer, sur cette Terre, pour vous, comme autour de vous, un certain nombre de réajustements, qui vont vous rétablir vers cet état, au-delà de tout état, nommé Absolu. Que cela soit au travers de ce qui vous a été appelé un Double Monadique, ce qui a été appelé la Fusion avec le CHRIST ou avec un Être de Lumière, quel qu'il soit, que ce Double Monadique soit incarné ou pas ne change rien, il faut vous Réunifier. Pas seulement la réunification d'un ego transcendé par le Soi, pas seulement un Soi venant (en quelque sorte) faire resplendir quelque chose au sein de la Lumière et de l'Amour, mais vous établir, dans cette Dimension, au-delà de la notion même de complémentarité. Cela se produit, en vous, au travers de l'apparition du Double, au travers de l'apparition de ce qui est nommé les Ailes Éthériques (au niveau du Point KI-RIS-TI), au travers de la Fusion se réalisant, tel que cela a été décrit par UN AMI, au niveau de votre Cœur, Fusion entre un courant ascendant et un courant descendant (ndr : voir l'intervention d'UN AMI du 7 mai 2012). La rencontre de ces deux courants et de ces deux polarités, va vous faire découvrir, et va établir, ce qui a toujours été là. Mais, parce que la conscience avait été fragmentée, ne pouvait vous apparaître et ne pouvait, même, se manifester et se concrétiser au sein de ce monde.

Le Manteau Bleu de la Grâce a recouvert, de ses Ailes, la Terre, votre complexe physique et subtil sur ce monde, les Points de pénétration (je vous en ai parlé longuement, l'année précédente), concernant l'Axe ATTRACTION/VISION. Ce qui se réalise, aujourd'hui, à travers ce Double, crée un équilibre des polarités masculine et féminine, qui s'installent (par Fusion de l'un dans l'autre, et de l'autre dans l'un, de la même façon) dans ces deux polarités qui avaient été séparées. Vous êtes appelés à devenir, comme cela avait été annoncé, des KI-RIS-TI, c'est-à-dire les Fils Ardents du Soleil, ceux qui ne connaîtront plus la soif, ceux qui seront abreuvés à La Source d'Eau Vive. Qui, jamais, ne permettra à une quelconque soif d'apparaître ou de réapparaître. Cela signe la fin de l'enfermement, cela signe la fin de l'Illusion, la fin de la division, la fin de la prééminence d'une polarité sur une autre (dans un équilibre dynamique), mais bien, l'installation au sein du Centre, l'installation au sein de cette Fusion de l'Androgyne Primordial.

Bien sûr, il existe encore, même pour ceux d'entre vous qui ont réalisé le Soi, un certain nombre d'attachements, représentés par les doutes et les peurs, qui viennent encore (si je peux m'exprimer ainsi) brider votre capacité et votre possibilité de vous établir au sein de cette Unité Finale, représentant le principe de Fusion et de Dissolution des polarités, des antagonismes, et des complémentarités. Ceci est une réalité. Elle vous est donnée à vivre au sein du Soi, elle vous est donnée à vivre, à travers ce que j'ai nommé l'Alchimie du Lemniscate Sacré, l'Alchimie de l'Onde de Vie, s'écoulant de l'un à l'autre, et de l'autre à l'un, réalisant une Unité nouvelle, bien au-delà de ce qu'il vous est donné de vivre tant que ceci n'est pas réalisé. Saisissez, aussi, comme cela vous a été dit, qu'il n'y a pas de recherche à mener parce que, comme l'Absolu, ce principe d'équilibre, statique et final, Ultime, vient à vous de manière spontanée. Dès l'instant où l'ensemble de ce qui vous enfermait, dans l'absence de liaison entre ce qui est nommé le 1er chakra et le 4ème chakra (ou, si vous préférez, la sphère pelvienne et la sphère cardiaque), dès l'instant, où les barrages (si l'on peut dire) qui maintenaient la séparation, ont disparu. Ces barrages ont été nommés la peur et le doute, parce qu'il n'y a rien de pire, dans ce monde et sur ce monde, que la peur et le doute, qui sont inscrits, même, dans la cellule, de par le traumatisme initial qu'a représenté la séparation et la division d'avec ce Double.

Cette vision, que j'exprime avec des mots, vous fait penser et imaginer qu'il existe un Double, c'est-à-dire qu'il existe deux entités différentes, pour vous, sur ce monde, qui se réunifieraient. En fait, ces deux consciences, ces deux entités, ne sont au départ qu'une seule et même entité. Que cela concerne le CHRIST, que cela vous concerne, en tant que Fils Ardent du Soleil, que cela vous concerne avec une autre entité de Lumière, quelle qu'elle soit, c'est le même principe, c'est la même description. L'Absolu correspond, dorénavant, à cette capacité de transcender la peur et le doute, quel qu'il soit, et en quelque sorte, à faire voler en éclats l'ensemble des limites, l'ensemble des cadres, l'ensemble des fonctions de l'incarnation, qui est, en fait, un principe de séparation. Encore une fois, au travers de cela, il n'est pas question d'abandonner la matière, mais bien de spiritualiser la matière. La spiritualisation de la matière ne peut se réaliser que si le Double est présent. Ceci est le principe même de l'Ascension, tel qu'il doit se vivre pour chacun de vous, au moment final de la Rencontre, totale et intégrale, avec la Lumière Vibrale. La descente de la conscience, la descente du Supramental, la remontée de l'Onde de Vie, préparent, en vous, cette Rencontre Ultime. Afin de vous établir, si telle est votre Réalité, au sein de l'Absolu, ou au sein de la Présence Infinie du Soi accompli.

Tout ceci est en route vers vous. Quels que soient les manifestations de votre corps, quels que soient les manifestations du déroulement même de votre vie, si vous sortez du regard de la personnalité, si vous sortez du regard de la division, si vous sortez du regard du manque, si vous sortez du regard du traumatisme (quel qu'il soit), à ce moment-là, cela se dévoilera à vous de manière extrêmement simple, encore une fois, sans effort et sans recherche. Parce que nous ne sommes plus (et vous n'êtes plus) dans les temps d'une recherche quelconque. Parce qu'il n'y a rien à chercher. Parce que tout est là. Pour cela, faut-il encore que votre regard, votre point de vue et votre conscience, acceptent ce principe même, acceptent cette Rencontre, cette Union. Tout cela, encore une fois, même si cela ne semble pas vous concerner, ou paraît bien loin de vos préoccupations actuelles, est, je le répète, un évènement inexorable et inéluctable. Quel que soit le moment où il est à vivre (ou qu'il soit déjà vécu), il représentera, pour vous, ce que j'appellerais une certitude totale : il ne peut exister le moindre doute, la moindre peur, la moindre interrogation, la moindre suspicion, par rapport à cet évènement, car c'est, vraiment, ce que je nommerais un évènement. Cet évènement n'a pas à être recherché. Bien sûr, s'il se produit, il va possiblement induire, au niveau de ce que vous êtes (dans ce qui reste de personnalité, d'ego, ou de corporéité), une interrogation. Mais même cette interrogation ne pourra venir à bout de la certitude qui est la vôtre. Parce que cette certitude ne s'exprime pas à travers le mental, ne s'exprime pas à travers les émotions, ne s'exprime pas à travers les affects, ne s'exprime pas à travers la sphère appelée Éros, mais s'exprime, uniquement, à travers l'Alchimie Vibratoire qui réalise l'Unification des Doubles. Et créant, à ce moment-là, par lui-même, par le principe de Dissolution et de Fusion, l'Absolu. Le recréant, le révélant, et le dévoilant.

Quelles que soient les circonstances où cela se produira, quel que soit le temps (ou le moment) où cela se produira, pour vous, vous le reconnaîtrez, parce que c'est une reconnaissance instantanée, qui ne fait appel à aucune opposition. Rappelez-vous que les seuls obstacles sont vous-même, au niveau des peurs et des doutes. Ces peurs et ces doutes voleront eux-mêmes en éclats, dès l'instant où l'intensification du Rayonnement du Soleil Central, dès l'instant où l'intensification de l'Onde de Vie, Libérée par la Terre, permettra cela. Quelles que soient vos résistances, quelles que soient vos oppositions, vous ne pourrez vous opposer, vous ne pourrez résister à ce qui est inéluctable et inexorable. L'équilibre, ainsi, des polarités masculine et féminine deviendra une évidence totale, parce que l'état est Ultime. Et que cet Ultime ne peut représenter aucun équivalent de ce que peut vivre la conscience, aussi bien dans l'ego que dans le Soi le plus Infini. Dès cet instant, vous aurez alors (si l'on peut dire) enclenché, en vous, ce processus qui est nommé l'Ascension. Il n'y a rien qui puisse vous faire douter. Il n'y a rien, encore une fois, quel que soit l'état de votre corps, l'état de votre affect, l'état de vos liens, quels qu'ils soient, qui puissent s'opposer à cela. Ceci représente ce qui a été appelé le Serment et la Promesse, de retrouver ce avec quoi vous aviez été séparés. Quel que soit ce qui est à l'autre bout, de votre bout, il ne s'agit, en fait, que d'un lien de Liberté, que d'une Libération totale, qui se met en œuvre à l'heure actuelle.

Mes mots ont été très courts. Je me doute qu'ils appellent de votre part un certain nombre de questionnements, et je suis là, maintenant, pour y répondre, exclusivement par rapport à ce que je viens de dire.

Question : quand on pense avoir rencontré son Double incarné, il y a lieu de provoquer une rencontre physique ?
Ma Sœur, qu'appelles-tu rencontre physique ? Cette rencontre est une Rencontre d'Éternité. Pour certains, elle doit s'accomplir sur tous les plans, pour d'autres, non. Cela dépend, bien sûr, de nombre de facteurs. Ces facteurs ont pour nom, simplement, le doute et la peur. Dès l'instant, où il y a acceptation, c'est-à-dire, dès l'instant où tu ne penseras plus avoir rencontré, mais où tu auras cette certitude que je viens d'évoquer, l'ensemble du Ciel, l'ensemble de la Terre, concourra à établir cet Absolu. Il ne peut exister le moindre obstacle.

Question : lorsqu'on rencontre son Double, il ne peut pas y avoir de doute sur le fait que c'est bien son Double ?
Ce que j'ai expliqué : au-delà de toute rencontre solaire, possible et normale, dans les Dimensions Unifiées, en effet, dès que vous êtes Libérés du principe d'isolement, dès que vous retrouvez votre Éternité, comme vous le savez, il n'y a plus de fragmentation, il n'y a plus de limite. Vous êtes à la fois la Source, à la fois l'Absolu, à la fois un Archange, à la fois un Être de Lumière. Vous pouvez fusionner, à ce moment-là. Mais cette fusion-là est une Rencontre, bien au-delà (au niveau de la qualité Vibratoire vécue par la Conscience) de l'Extase ou du Samadhi le plus important, possiblement atteint par l'être humain en incarnation. La Rencontre du Double est bien au-delà, quel que soit ce Double. Parce que cela se traduit, de manière horizontale et verticale, par une unification du Lemniscate Sacré. Ce n'est pas la pensée qui va créer la certitude, c'est la Vibration elle-même qui aboutit à l'arrêt de la Vibration, c'est-à-dire à l'Absolu. Donc, il n'y a pas à se poser de question par rapport à cela. L'évidence est telle que tu ne peux nier ce qui se produit, à ce moment-là. Cela n'a strictement rien à voir avec un quelconque sentiment amoureux ou un sentiment spirituel ou mystique. C'est bien au-delà. Comment pourrait-il exister un doute, quel qu'il soit ? Dès l'instant où les doutes et les peurs, qui sont présents au sein de la personnalité, n'existent plus, comme vous le savez, l'Onde de Vie s'élance pour ressortir par le sommet du crâne et fusionner avec le Vajra, réalisant ce qui est nommé, la Merkabah interdimensionnelle personnelle. À ce moment-là, ayant transcendé et dépassé les limites de l'incarnation, la matière est spiritualisée, ce qui a été décrit par UN AMI comme étant ce frissonnement et ce tremblement du corps. Dès cet instant et dès l'instant où se produit cette Rencontre (qui n'a rien à voir avec une rencontre ordinaire ou même spirituelle), il ne peut subsister le moindre doute, pour l'un comme pour l'autre, où qu'il soit. Nombre d'Étoiles vous ont décrit leur mariage avec le Christ, leur expérience et leur vécu : leur vie est devenue une union mystique, permanente et sacrée, avec le Christ. De la même façon, que ce Double soit un Être de Lumière présent dans le Soleil, ou ailleurs, un Archange, ou toute figure. Rappelez-vous qu'il n'y a pas de séparation, donc il ne peut exister la moindre mise en avant d'un questionnement, quel qu'il soit. Seul ce qui reste de personnalité, même en ayant dépassé les doutes et les peurs, peut vous faire hésiter. L'aspect Vibratoire, encore une fois, dépasse tout ce qui peut être compris, tout ce qui peut être vécu sur cette Terre. Parce qu'il existe, réellement, une alchimie entre ces 2 consciences. L'alchimie se réalise non pas seulement au niveau cellulaire, mais, bien plus, au niveau des centres d'énergie, des centres de Conscience, des Étoiles, des Portes, de l'ensemble des structures, où qu'elles soient, réalisant une parfaite synchronicité et une parfaite alchimie et symbiose totale.

Question : quelle est la distinction entre l'établissement dans le Soi Infini et l'Absolu ?
Le Soi Infini est l'état appelé l'ultime Samadhi, celui qui vous fait découvrir la Dissolution même de la Conscience mais qui, pour autant, n'est pas la Dissolution de la Conscience qui, comme vous le savez, est Absolue. La non-Conscience est Absolue. Le principe de l'alchimie, que je viens de décrire, entre 2 Consciences qui se sentaient séparées et qui étaient effectivement séparées (que cela soit avec votre Double appelé Êtreté, avec votre Double éthérique reconstitué, ou avec ce Double monadique, ou avec le Christ), c'est très exactement cela qui se rétablit. Dès l'instant où le Soi est manifesté, l'Éveil ou la Réalisation, la Libération suit. Mais elle ne suit pas dans le sens d'une logique. Elle suit dans le sens d'une Transcendance qui n'a pas de continuité. C'est, justement, ce Double qui permet de réaliser cela. Il ne vous apparaît pas nécessairement, où qu'il soit, dès le début de l'activation de l'Onde de Vie, ni même dans la finalité de l'Onde de Vie. Parce que, comme vous le savez, il y a, à ce niveau-là et en vous, dans ce corps, une transmutation qui s'achève, concernant les doutes et les peurs, concernant la ré-unification des 3 Foyers au sein de ce qui a été nommé le Caducée d'Hermès. Dès l'instant où les ailes éthériques apparaissent, vous êtes sur le point de dévoiler l'Ultime. C'est à ce moment-là que se réalise et se concrétise l'Ascension. Il s'agit bien d'une spiritualisation de la matière et non pas d'une fuite de la matière. La différence entre l'Infinie Présence et l'Absolu c'est, justement, le moment où se vit, inconsciemment ou consciemment, je dirais, cette Rencontre avec le Double, se traduisant, au sein de la Conscience, par ce frémissement et ce tremblement, se produisant, au sein de ce corps, par la mise en circulation du Caducée d'Hermès, se traduisant, au sein de cette Conscience incarnée, par l'activation de l'ensemble des Étoiles de la tête, se réunifiant au niveau du point ER. Vous donnant à vivre, comme mécanisme ultime de la Conscience, le point central de la tête, l'ensemble du Lemniscate Sacré, l'ensemble des Portes, la montée de l'Onde de vie, l'éveil de la Kundalini, dans sa totalité.

Question : S'il n'y a rien à faire, ainsi que c'est répété régulièrement, qu'est-ce qui explique la différence de vécu entre certains humains et d'autres ?
De la même façon que, durant les Noces Célestes et lors de leur achèvement, certains êtres ont touché et vécu leur corps d'Êtreté, d'autres non. De la même façon, vous êtes dans cette étape de fin des Temps et non pas de fin du monde, mais de transformation radicale d'un monde. Certains d'entre vous ont maturé plus vite. Sur le même rosier, les roses n'éclosent pas en même temps. Tout dépend de la qualité de la sève, tout dépend de la qualité d'ensoleillement qui vous est parvenu, que vous avez accepté, ou non. In fine, tout le monde, sur cette Terre, vivra cette Rencontre. Vous n'avez pas à la rechercher, parce que la recherche traduit, simplement, un désir, où qu'il soit situé. Tant que cela demeure un désir, cela vous est fermé. La Rencontre vient à vous, l'Absolu ne peut être recherché. Tant que vous en faites un idéal (spirituel, sensuel, complémentaire masculin-féminin), vous vous trompez. Ceci est appelé le Retour du Christ. Le Christ vous l'avait dit : «Moi et mon Père sommes Un».

Question : le Double peut nous approcher avant qu'il y ait sa Rencontre, ou pas ?
Ma Sœur, dans quel sens entends-tu «approcher» ? Il peut se manifester en rêve, mais l'approche est avant tout Vibratoire, avant même toute identification.

Question : on peut ressentir la présence du Double, avant qu'il y ait la Rencontre ?
Oui. Soit dans le dos, arrivant dans votre dos. Soit arrivant au niveau du canal marial, c'est-à-dire à gauche de votre corps. Comme une présence. Et c'est une présence. Quelle que soit la localisation de ce Double, il y a une présence, à votre côté, qui pénètrera, en vous, par la gauche, par le sommet du crâne ou par l'arrière, au niveau des ailes éthériques.

Question : Dans la phrase «Moi et mon Père sommes Un», à quoi fait référence le mot Père ?
ABBA. La Source. Le Christ est le modèle de la Source. Il a refusionné avec son Éternité qui était, pour lui, la Source. Parce que le Christ (le personnage, nommé, historique, était Jésus), il a incorporé son Double. Á ce moment-là, il a pu accomplir son ministère, durant 3 ans. Pas avant. «Moi et mon Père sommes Un» ou «moi et mon Double sommes Un», traduit le principe d'un Absolu. Encore une fois, le mot principe n'est pas adapté, mais il n'existe pas de mot. Le plus grand des écueils serait peut-être de rechercher ce Double. Parce que, dès l'instant, comme je l'ai dit, où il y a recherche, il y a désir, quelle que soit l'expression de ce désir. Le Double vient à vous dès l'instant où vous avez réalisé, je vous le rappelle, votre Unité, sur ce monde. Découle alors l'Unité dans le cosmos, dans toutes les Dimensions. Ce que vous pouvez regarder, avec votre regard de la raison, de la personnalité ou du Soi, peut vous sembler particulier, dans la mesure où vous avez tendance à considérer que vous êtes entier, à vous tout seul. Non. Les mystiques de tout temps vous ont parlé (même sans mettre ce mot parce qu'ils n'avaient pas la possibilité de le mettre) de cette Rencontre. Que cela soit notre Commandeur (ndr : O.M. AÏVANHOV) avec le Soleil, que cela soit d'autres Anciens, cela a été beaucoup plus expressif pour ce que nous nommons les Étoiles et beaucoup d'autres femmes. Parce que, pour elles, il était beaucoup plus facile d'accueillir la partie manquante qui était, si l'on peut dire, beaucoup plus active sur ce monde, que j'ai nommé le patriarcat. L'énergie masculine était, en effet, beaucoup plus abondante que l'énergie féminine. Ce qui explique, de manière constante, quelles que soient les religions, quelles que soient les cultures, que l'entité féminine a toujours manifesté, de façon plus intense, cette Fusion et cette Rencontre. D'autant plus qu'il existait, si je peux m'exprimer ainsi, un modèle nommé Christ.

Question : Nombre d'intervenants nous ont dit que tout était en nous, les Archanges, les Étoiles. Donc notre Double serait également en nous ?
Á condition de le reconnaître. C'est le principe même de la séparation, ainsi que je l'ai expliqué. Il est une chose de savoir que les Archanges sont en vous. Il est autre chose que de le vivre. Il en est de même pour le Double. Est-ce que le Christ vous a dit qu'il était le Père ? Ici, dans ce corps limité, il y a Fusion, il y a Unité, il y a Absolu. Pour autant, manifestes-tu les attributs d'un Archange, ici sur ce monde ? Il est inscrit dans ta réalité, au sein même de l'ADN.

Question : Pourriez-vous préciser la différence entre délocalisation et Communion ?
La communion se vit dans votre corps. La délocalisation vous appelle à exprimer votre Conscience ailleurs que dans ce corps : dans le corps d'Êtreté, dans un Archange, ou encore dans le Double. La délocalisation peut aussi correspondre à un processus particulier, réalisé au travers des diverses informations que nous avons données, les uns et les autres, depuis ces années. En particulier, le processus de walk-in conscient bidirectionnel où il y a un échange de corps et d'âme. La Communion se vit dans une conscience encore fragmentée. La délocalisation, ainsi que la multilocalisation, qui survient plus tard, réalisent la fin de la fragmentation, permettant de vous rendre compte de ce que disait, encore hier, Marie. Quand vous êtes au-delà de la séparation, votre Conscience n'est pas affectée par une quelconque multilocalisation, ce qui vous est impossible, encore, de ce côté-ci, où vous êtes. Dès l'instant où l'Absolu est là, vous êtes, à la fois, ce corps, à la fois, l'autre corps, mais, en même temps, le corps d'Êtreté. Et votre Conscience est présente, de la même façon, dans ce corps de chair que dans le corps d'Êtreté, que dans le corps du Double. Correspondant, encore une fois, à ce qu'avait dit le Christ : «Moi et mon Père sommes Un». Ce qui surgit est une révolution totale, sans solution de continuité. Et pourtant, c'est très exactement ce que vous Êtes. Nombre d'entre nous vous ont dit que vous n'étiez ni ce corps, ni ce monde, ni cette réalité : l'ensemble des filtres posés par la séparation et l'axe Attraction/Vision vous empêchent de voir clairement cela et de le vivre. Vous le vivez, dès l'instant où il y a la Rencontre. Nous ne pouvions évoquer cela tant que n'était pas installée, pour nombre d'entre vous, l'Onde de Vie. Parce que rappelez-vous que c'est, dans un premier temps, la Rencontre du Supramental et de l'Onde de Vie qui vous donne à vivre l'ouverture à cette possibilité. Il ne servait à rien de concevoir, de parler, d'exprimer quoi que ce soit concernant ceci, tant que n'était pas actif, en vous, la possibilité de le vivre.

Question : la possibilité de le vivre est active dans toute l'humanité, chez tout humain ?
Non. Cela ne sera actif, pour la grande majorité des êtres humains, qu'au moment ultime. Parce que les forces de résistance sont encore très fortes, sauf pour ceux d'entre vous qui ont transcendé leurs dernières peurs et leurs derniers doutes. Rappelez-vous : l'équilibre Yin-Yang de ce monde est vécu comme une complémentarité et un antagonisme. Ce qui est strictement l'opposé, dans l'Absolu. Il y a une synchronicité se produisant dans ce corps et ce que j'ai dit, qui est la réunification du Soleil avec son Double.

Question : peut-on avoir plusieurs Doubles ?
Non. Il peut exister ce que vous nommez mariage mystique avec de multiples entités, comme vous le réalisez quand vous sortez en Êtreté, avec un Archange ou avec toute Conscience libérée. Il existe un Double nommé éthérique, qui est, en fait, simplement, votre éthérique, reconstitué dans sa Dimension d'origine, qui se superpose à votre propre corps éthérique, venant modifier, comme cela a été exprimé, votre propre vitalité, votre propre physiologie. Il existe, enfin, un seul et unique Double vous donnant à partager et à unifier et à alchimiser, dans une symbiose, le Lemniscate Sacré, l'Onde de Vie et l'ensemble des structures. Il n'en existe qu'un. Les différents Doubles dont il a été fait état sont : le Double éthérique, éventuellement un Double correspondant à un corps subtil, mais le plus important, bien sûr, est le Double nommé Cosmique. C'est les seuls Doubles dont il vous a été fait état. Le Double éthérique est vous-même. Nous pourrions dire, pour celui qui se multilocalise, que le corps d'Êtreté est son Double. Mais il n'existe qu'un seul Double et un seul. Le seul qui vous permette de réaliser l'alchimie et la symbiose de l'Onde de Vie et de l'ensemble des chakras et de l'ensemble du Caducée d'Hermès.

Question : une rencontre avec Marie, il y a un certain nombre d'années, peut être une expérience mystique ?
Quoi qu'il en soit, c'est une expérience mystique. Maintenant, cela était impossible, voilà quelques années. Donc, ça ne peut être qu'une rencontre mystique. Dorénavant, Marie peut se manifester en tant que votre Double. Mais, encore une fois, ce n'est pas une expérience, puisqu'il s'agit de la Fusion définitive des principes de l'Onde de Vie, des principes cellulaires, des chakras, ainsi que du Caducée d'Hermès. Vous ne pouvez vous tromper par rapport à cela. Seul le mental cherche et se trompe.

Question : Est-il exact qu'il faut procéder avec le Double comme avec l'Absolu, c'est-à-dire ne rien rechercher puisque toute recherche nourrirait davantage le mental ?
C'est exactement ce que j'ai dit, dans l'énoncé même de mes propos. Tant que vous cherchez quoi que ce soit, vous êtes dans l'erreur. Le Double est une évidence qui s'impose et qui ne peut, en aucun cas, exprimer un désir ou une recherche. Nous avons bien conscience, les uns et les autres, de cette raison qui nous a fait ne pas parler de cela bien avant, parce que les projections sont inhérentes à la nature humaine, de rechercher un complément. Mais vous ne pouvez chercher un complément, il se dévoile quand les conditions sont réunies. Ce n'est, en aucun cas, un acte mental. Ce n'est, en aucun cas, une complémentarité, au sens humain. Si nous vous le dévoilons maintenant, c'est parce que le Manteau Bleu de la Grâce a œuvré, parce que l'Onde de Vie (pour ceux d'entre vous pour qui elle est née, pour qui elle s'est élevée) rend possible ce processus. Mais, encore une fois, il n'y a pas à rechercher d'explication, de raison, de justification, parce que, quand cela se produit, rien ne peut résister. Il existe des situations personnelles où la Rencontre du Double n'est pas permise, du fait de ces situations personnelles qui entraîneraient des souffrances et des éléments de résistance. Que ce Double soit incarné, ou pas, ne change rien. Dans l'histoire de cette planète (et en Occident, en particulier), quand une âme, un corps, rencontrait le Christ, elle rentrait dans les Ordres. Que feriez-vous, aujourd'hui, si l'ensemble de votre vie n'a pas été épurée et préparée à cela ? C'est en ce sens que l'information est utile, mais qu'elle ne doit déboucher, en vous, sur aucune recherche et aucun désir. Laissez les choses venir à vous. Elles viendront au moment qui est le plus adapté, pour vous, comme pour l'ensemble des relations, quelles qu'elles soient, autour de vous.

Nous n'avons plus de questionnement. Nous vous remercions.
Frères et Sœurs en Humanité, vivons, ensemble, un moment de Communion et de Grâce, dans le Manteau Bleu de la Grâce.

... Partage du Don de la Grâce ...

Frères et Sœurs en Humanité, à bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page