Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > THERESE DE LISIEUX

THERESE DE LISIEUX

29 octobre 2011

pdf

Je suis THÉRÈSE. Frères et Sœurs, daignez accueillir ma Présence et mon Amour. Je reviens, aujourd'hui, vers vous, en tant qu'Étoile. J'ai déjà eu l'occasion d'exprimer beaucoup d'éléments concernant la Voie de l'Enfance. Je viens aujourd'hui, si cela est possible, apporter d'autres mots sur cette Voie, qui ne sont pas issus, seulement, de ce que j'ai vécu quand j'étais incarnée, mais qui sont beaucoup plus adaptés à votre période et à ces Temps, si particuliers, que vous vivez.

Parce que cette période si particulière, au travers de la Voie de l'Enfance, au travers de la Porte Étroite, au travers aussi de la Vibration de la Profondeur, est celle qui est la plus Juste, non pas dans un regard extérieur de ce que vous avez à vivre (avec ce corps, avec votre vie ou avec ce monde) mais, très précisément, dans ce qui, pour vous, est le plus à même de rencontrer qui vous Êtes. Et la question que j'ai envie de vous poser, en définitive, qui est la même pour chaque Frère, chaque Sœur (quel que soit son vécu, quelles que soient ses perceptions) parce que la question sera la même pour l'ensemble de l'humanité, est : qui êtes vous, et surtout, que voulez-vous Être ?

Est-ce que vous Êtes, seulement, la vie que vous menez ? Est-ce que vous Êtes, seulement, vos mécanismes de pensées, vos mécanismes d'émotions ? Est-ce que vous Êtes la vie que vous avez bâtie ? Est-ce que vous Êtes vos enfants, vos parents ? Est-ce que vous Êtes ce personnage, qui vit, ou est-ce que la Vie, qui est en vous, est bien plus que cela ? Est-ce que vous Êtes limités à ce corps ? Est-ce que vous Êtes limités à vos pensées, à votre façon de voir les choses, de les sentir, de les vivre ? Ce qui est en route, vers vous, cette fameuse Étoile qui annonce l'Étoile, elle est l'occasion unique de vous rappeler qui vous Êtes, au-delà de cette chair, au-delà de toute croyance, au-delà de tout attachement. Et la question qui est à se poser est, vraiment, de savoir et de vivre qui vous Êtes. Cela ne peut se réaliser par une quelconque connaissance habituelle. Cela ne peut se réaliser par la conscience limitée. Cela ne peut se réaliser, simplement, par une compréhension, quelle qu'elle soit. Car ce que vous êtes Appelés à vivre, c'est le Retour de la Vraie Vie, celle de la Joie Éternelle, celle dont vous ont parlé, avec éloquence, les Anciens.

Alors, à ce moment précis de cette Terre et des Consciences qui y sont, beaucoup d'entre vous, encore, se posent la question. Quelles que soient, d'ailleurs, leurs perceptions Vibratoires qui, en quelque sorte, vous ont amené et apporté à cette Porte Étroite, parce que, parmi vous tous qui m'écoutez, ici et ailleurs, ou me lirez, vous ne pouvez dénier, aucunement, tout ce que vous percevez. Ce que vous percevez (qui ne s'inscrit pas dans la conscience ordinaire) est, en quelque sorte, un Appel. Que cet Appel soit réalisé par l'une des Couronnes Radiantes, par les Sons (que vous entendez ou que vous entendrez), par vos rêves, par vos nuits, par vos chaleurs, par des modifications (quelles qu'elles soient, mais sortant de l'ordinaire de votre vie) qui vous ont appelés et vous ont apportés, en quelque sorte, à un moment précis de votre vie. Ce moment précis vient vous poser la question de qui vous Êtes. Et, en réalité, c'est la seule question qui est susceptible d'obtenir une Réponse, non pas à travers la compréhension, mais bien, directement, par une Conscience différente. Cette Conscience différente étant celle qui va répondre, en bloc, à toutes vos interrogations, à tous vos questionnements, et dissoudre instantanément l'ensemble de vos peurs, l'ensemble de ce qui peut se présenter dans votre route, aujourd'hui : la Nuit Noire de l'âme, le Choc de l'Humanité, ce qui est à vivre. Parce que ce qui est à retrouver n'est pas le sens de ce qui est à vivre, mais, bien plus, le sens de qui vous Êtes.

Et si vous acceptez, à ce moment-là, de ne pas voir ce qu'il vous arrive, ce qu'il arrive autour de vous ou sur l'ensemble de la planète, mais si vous acceptez, plutôt, de vous tourner vers la Profondeur de votre Être, alors, là, toutes les réponses vous apparaîtront, en bloc. Pour ceux d'entre vous qui n'ont pas encore vécu et reçu cette Réponse (à qui Êtes-vous ?), qui Êtes-vous n'est pas une définition, qui Êtes-vous n'est pas dans un rôle ou dans ce que vous avez à vivre, mais qui Êtes-vous est ce que vous avez à manifester, à Recréer, à Être. L'afflux de la Lumière CHRIST qui vient frapper à votre Porte Postérieure, et qui vient, très bientôt, « comme un voleur dans la nuit », est vraiment l'Ultime moment de la Révélation. C'est dans ces moments où l'extérieur pourra être différent de ce que vous attendez, qu'il faudra, de plus en plus, aller vers la Profondeur. Et aller vers cette Profondeur, passer la Porte Étroite, ne peut se réaliser que si vous acceptez, réellement, concrètement, en Conscience, de ne plus comprendre. Parce que, effectivement, pour la raison, ce qui apparaîtra dans votre vie ne peut être compris autrement que par le Vécu direct dans le Cœur, quoi qu'il arrive dans votre vie.

Bien sûr, nous avons tous, en étant incarnés (d'une manière très générale), agi et interagi, en permanence, avec les évènements qui se présentaient à notre conscience ordinaire. Et puis, vient un moment (et ce moment, pour vous, sera collectif), le moment où vous acceptez, ou pas, l'Illumination totale de la Lumière, où vous découvrez que vous Êtes, à la fois, le Tout, à la fois, la Lumière CHRIST, LA SOURCE, l'Enfant de LA SOURCE, l'Enfant de la Vérité. Et que l'ensemble des fonctions qui ont été tenues dans la vie que vous vivez, sans aucune exception, ne sont strictement rien par rapport à la Majesté du CHRIST, et qui va vous demander de venir l'Épouser. Même si, à mon époque (de mon vivant), cela était la façon que j'ai eu de le présenter : Épouser le CHRIST, aujourd'hui, c'est devenir Lui, c'est se reconnaître en Lui et par Lui, au-delà de toute histoire historique. C'est une Reconnexion, une Identification à la Lumière, à la Beauté, à l'Amour, à la Vérité, chose que ne peut aucunement, ni comprendre, ni imaginer, le cerveau, la raison et même l'intuition. C'est un état qui demande à être vécu. Et la meilleure façon de le vivre, c'est, effectivement, de redevenir comme l'enfant, de vivre, en totalité, l'Instant Présent. Parce que la Lumière n'est pas hier, n'est pas demain, elle n'est pas ailleurs que dans ce que vous avez à vivre dans l'immédiateté de la Conscience.

Et la Lumière vient vous Appeler (cela, ma Sœur GEMMA vous l'a dit), et elle va vous Appeler, de plus en plus fortement, si l'on peut dire. Elle va vous Appeler, de plus en plus évidemment, chacun à votre façon, afin de réaliser votre Nature, votre Essence et, enfin, ce que vous Êtes, en Vérité. Et non pas ce que vous croyez être, non pas seulement ce que vous manifestez, non pas seulement ce que vous vivez au sein de ce monde, mais plus la Réalité Transcendante de ce que vous Êtes : un pur Esprit, un Corps de Lumière, un Corps d'Êtreté. Tout cela est à Conscientiser, dans la Réalité de l'Instant, dans le Vécu de l'Instant Présent. Pour cela, il faut, effectivement, que cesse tout ce que sont les mécanismes habituels de la vie (tels que nous l'avons, tous, vécu) : que cela soit la compréhension d'un évènement, que cela soit la compréhension d'un Vécu Intérieur, que cela soit le besoin de satisfaire une curiosité de connaissance extérieure. Parce que, par rapport à ce qui arrive (et que beaucoup d'entre vous commencent à vivre), il n'y a pas d'explication, il n'y a pas de logique, au sens humain. Ce qui vient est la totalité de la Lumière. Et ce qui vient, vient vous demander : qui Es-tu ? C'est-à-dire, de vous identifier à la Lumière ou de rejeter la Lumière. Et rappelez-vous que la meilleure façon de franchir la Porte (que vous seuls pouvez franchir), c'est de vous présenter Nu, face à la Lumière : de vous dépouiller de tout ce qui n'est pas la Lumière, de devenir enfin qui vous Êtes, de toute Éternité, qui n'a que faire de l'éphémère de votre vie, qui n'a que faire de l'éphémère de la conscience limitée et enfermante.

Vous êtes Appelés, par la Lumière, à devenir ce que vous Êtes, c'est-à-dire la pure Lumière. Le CHRIST vient, en quelque sorte, par cette Noce de Lumière, vous Révéler à vous-mêmes. Il n'y a rien d'autre à Réaliser, il n'y a rien d'autre à Conscientiser que cela. En cela, les circonstances de votre vie, quelles qu'elles soient, maintenant (collectivement comme individuellement, pour tous les Frères et les Sœurs incarnés), seront la position la plus juste pour ce que vous avez à vivre. Et ce que vous avez à vivre, c'est-à-dire Réaliser ce que vous Êtes, nécessite d'Abandonner tout le reste. Comprenez bien, et saisissez bien, que cet Abandon est un Abandon de la Conscience. C'est un Abandon total à la Lumière, c'est un Abandon total à la Volonté de la Lumière, nécessitant la disparition de toute volonté personnelle. C'est la seule façon de vivre et d'achever les Noces de Lumière. C'est la seule façon de Réaliser, en Vérité, qui vous Êtes. Non pas à travers une quelconque projection, non pas à travers une quelconque désidentification habituelle de toute vie, mais, bien plus, d'aller au-delà de ces limitations, parce que vous Êtes (comme beaucoup d'Anciens vous l'ont dit) totalement Illimités et totalement Lumineux. Au-delà de toutes les Ombres qui peuvent exister, encore aujourd'hui, peut-être, en vous (quelles que soient vos humeurs, quelles que soient les épreuves ou les joies qui vous sont offertes, en ce moment), dites-vous bien que c'est en vous Abandonnant à la Lumière que vous devenez, en totalité, la Lumière, qui est, réellement et simplement, ce que vous Êtes.

Alors, la Lumière vient vous dire : qui es-tu ? La Lumière vient vous dire : veux-tu être ce que je suis, car cela est ton Essence, cela est ta Nature ? Et, pour cela, il faut, effectivement, comme je l'ai déjà dit, redevenir comme l'enfant (celui qui est dans la spontanéité de ce qui est vécu), se débarrasser de tout poids. Se débarrasser, non pas par la volonté, mais par l'accueil spontané, total, de l'Unité de la Lumière. C'est ainsi que vous deviendrez, en totalité, ce que vous Êtes. Non pas en revendiquant un statut. Non pas en croyant ceci ou cela qui doit arriver. Parce que ce qui doit arriver est arrivé. Comme vous l'a dit le Commandeur des Anciens (ndr : OMRAAM MIKAËL AÏVANHOV) : la phase de l'Ascension, vous la vivez, en ce moment même. C'est très précisément ce qui vous arrive dans vos structures. C'est, très précisément, les Vibrations et la Conscience qui viennent frapper à votre porte. Et, même pour ceux qui encore ne vivent rien (ils le pensent, ils le croient, parce qu'ils ne le sentent pas), vous aussi, vous pouvez accueillir la Lumière, parce que la Grâce vous est offerte, par la Lumière, pour vous. Alors, si vous ne vivez pas encore cette Lumière, dites-vous bien qu'elle n'est pas demain, qu'elle n'est pas seulement, effectivement, dans ce travail des Semeurs et des Ancreurs de Lumière (réalisé, pour certains d'entre vous, depuis de nombreuses années) mais qu'elle est aussi dans la majesté de votre Présent. Et que, plus vous irez vers votre Simplicité, plus vous accepterez de ne rien vouloir, plus vous accepterez de vous laisser rendre Transparent par la Lumière, avec plus grande facilité, alors, vous passerez cette Porte Étroite.

Le processus de l'humanité est un processus collectif. Bien sûr (et comme nous vous l'avons toujours dit), chacun d'entre vous en est à un point donné de ce processus collectif, qui n'est pas identique pour tous. Mais viendra un moment où il y aura une forme de synchronicité et de simultanéité de cet Instant de Lumière. La préparation qui est vôtre (quelle que soit votre préparation) est totalement adaptée à ce qui vous est offert maintenant. Cela ne vous est pas demandé, même si la Lumière vient vous appeler, car cela vous est donné. Et c'est à vous, maintenant (comme cela a été dit), de vous donner à la Lumière, qui n'est pas extérieure à vous, même si elle vient du Ciel, même si elle vient de la Terre, même si elle vient de vos Frères et Sœurs ici, et nous, ailleurs. Car cette Lumière est, avant tout, ce que vous Êtes. Et, pour cela, devenir la Lumière, c'est redevenir ce que chacun d'entre vous est, et cela, de toute éternité. Il est temps de laisser tomber les derniers masques. Il est temps de ne plus s'identifier à ce qui peut vous traverser et qui vous éloigne de cela.

L'Appel de la Lumière (comme je l'ai dit) va devenir de plus en plus puissant et, je dirais même, de plus en plus présent, dans votre vie. L'Appel de la Lumière va se généraliser, aussi bien de manière collective que de manière individuelle. Et de votre faculté à aller en Profondeur de qui vous Êtes, à vous poser la question essentielle de votre vie (non pas d'en comprendre ce qui se passe, non pas d'en comprendre ce qui vous arrive), réellement, de vivre ce que vous êtes. Il n'y a rien d'autre à déterminer. Il n'y a rien d'autre à vivre. Il n'y a rien d'autre à vouloir. Parce que si, réellement, vous vous trouvez face à cette Porte Étroite et que vous la franchissez, votre Conscience s'établira, de manière définitive (quoi que devienne ce corps, quoi que devienne votre vie, quoi que devienne ce monde), dans l'endroit où vous êtes. Car vous aurez enfin réalisé qui vous Êtes, par le réveil de vous-même. Alors, encore une fois et, surtout pour ce qui advient, maintenant, de manière collective : ne cherchez pas à comprendre, ne cherchez pas à analyser, ne cherchez pas à prévenir quoi que ce soit mais pénétrez, encore plus, dans votre propre Profondeur. Parce que c'est dans ces moments-là que le CHRIST viendra, comme il l'a dit, comme un voleur dans la nuit. Parce que c'est dans ces moments, où tout peut sembler perdu, que tout est trouvé. Parce que, quand tout peut sembler perdu, eh bien alors, il n'y a rien à perdre de plus. Il y a juste à trouver qui vous Êtes.

La logique de la Lumière n'est pas la logique de la raison humaine. La logique de ce qui est à vivre, est simplement de vous rendre à ce que vous êtes, et rien de plus. Tout le reste ne sont que des moyens éphémères et transitoires. Quoi qu'il arrive, à vous, autour de vous, comprenez simplement que vous n'avez pas à comprendre. Comprenez simplement qu'il vous faut, encore plus (et plus les évènements seront, en vous, comme à l'extérieur de vous, de plus en plus pressants, de plus en plus présents, plus ils seront, en quelque sorte, un Appel de la Lumière), vous donner à Elle. C'est-à-dire vous donner à vous-même, bien au-delà de tout jeu, de toute apparence, de tout rôle et de toute fonction. Le devenir s'établira de lui-même, par l'Intelligence de la Lumière qui, cette fois-ci, n'agira plus à titre seulement individuel, selon votre vie, mais pour la collectivité totale des Frères et des Sœurs qui sont dans la chair, à ce moment-là. Comme vous l'a dit le Commandeur : vous êtes, de façon imminente, à cet Instant. À cet Instant que vous n'avez pas à rechercher sur un calendrier, parce qu'il s'inscrit en vous, dès maintenant. C'est cela qui est possible par l'Appel de la Lumière, par la Présence de la Lumière, sur ce monde.

Il vous convient de réaliser votre Nature et votre Essence, qui est Lumière. Tout le reste ne sont que des futilités. Tout le reste ne sont que des moyens qui vous sont donnés pour vivre ce que vous avez à vivre. Alors, rappelez-vous mes mots : quel que soit ce que la vie va vous apporter et vous donner à vivre (que vous soyez dans la Joie la plus extrême, que vous soyez dans la Nuit Noire de l'Âme, que vous soyez dans la souffrance ou dans la joie, que vous soyez dans la difficulté ou dans l'opulence), cela n'a strictement aucune importance. Dès l'instant où vous acceptez de saisir (non pas de comprendre mais de saisir) que vous n'êtes pas cela et que vous êtes simplement la Lumière du monde, que vous êtes le CHRIST que vous avez suivi pour être devenus Lui, à ce moment-là, la dimension réelle de CHRIST, Fils Ardent du Soleil, vous inondera de sa bénédiction et de sa Présence. Il vous appellera, un à un, à vivre la Vérité. Mais, pour cela, il faut tout lâcher. Tout lâcher, encore une fois, ne veut pas dire abandonner père, mère, famille ou autre mais, simplement, tout lâcher dans la conscience, tout lâcher dans les croyances, tout lâcher dans les peurs, quelles qu'elles soient. Et accepter que Tout s'accomplisse, en vous, comme Tout est accompli dans le Ciel et est en train de s'accomplir sur la Terre.

Vous êtes à ces moments cruciaux. Vous êtes à ce moment de cet Ultime Passage, cet Ultime Retournement. Beaucoup d'entre vous, sans pouvoir y mettre des mots précis ou des images précises, ont ce ressenti. D'autres ne l'ont pas, parce que le moment n'est pas encore venu pour eux, à titre individuel, de vivre cet évènement collectif. Pour eux, peu importe, car le moment viendra bien assez tôt. Car nul être ne pourra se soustraire, sur cette Terre, à l'action de la Lumière. Cela correspond, point pour point, à ce qui avait été énoncé comme le Serment et la Promesse du Retour de la Lumière. Vivre la Lumière doit vous permettre de vivre tout le reste (de ce corps, de votre vie, de ce monde) avec la plus grande des facilités. Parce que, si vous pénétrez et si vous passez cette Porte, plus rien ne sera comme avant, plus rien ne pourra être affectant pour vous, quoi qu'il arrive à ce corps, quoi qu'il arrive autour de vous ou à cette Terre. Parce que vous serez devenus l'Unité, le Soi, comme disent les Anciens. Vous aurez alors Réalisé le CHRIST, en vous. Et, pour cela, il faut ne plus être dans la tête. Pour cela, il ne faut plus être dans une logique de projection de la raison. Il vous faut, dans les moments spirituels (et ces moments de Lumière qui vont être, pour chacun d'entre vous, démultipliés, à une façon qui vous est propre), répondre à la Lumière. Et, répondre à la Lumière, c'est se donner à la Lumière. Se donner à ce que vous Êtes.

Il n'y a pas d'autre façon de Réaliser qui vous Êtes, en totalité. Et le sens même, la logique de la Lumière (dans tout ce qui se déroule dans votre vie, comme dedans, comme dehors) n'est, qu'en définitive, le moyen de vivre cela, dans la plus grande harmonie. Ne jugez pas ce qui est extérieur. Ne jugez pas vos Frères et vos Sœurs car ils sont une partie de vous, et ils ne vous donnent à voir, en définitive, que ce qui, en vous, n'a pas voulu être vu. Mais, maintenant, il n'est plus temps de juger cela. Il n'est plus temps de comprendre cela. Il est juste le temps de se donner, de s'Abandonner à la Lumière. Et, comme vous le savez déjà, pour beaucoup d'entre vous, l'Intelligence de la Lumière agira de manière de plus en plus foudroyante, en vous. Et alors, à ce moment-là, vous vivrez la Joie. Vous ne pourrez plus avoir la moindre question, la moindre interrogation, le moindre doute. Le mental ne pourra plus interférer. Vous serez devenu le Maître de la Lumière, votre propre Maître. Et, ni le mental, ni les émotions, ni les peurs, ni l'environnement, ni la famille, ni le travail, ni quoi que ce soit de la vie de la personnalité, ne pourra être perturbé parce que vous serez devenu la Lumière et vous ne serez plus cette personnalité. Vous ne serez plus la souffrance et la résistance. Vous serez le Feu de l'Esprit et vous vivrez le Feu de l'Esprit, en totalité.

Voilà les mots que, en tant qu'Étoile, il m'a été demandé de vous transmettre. Il n'y a rien de bien nouveau parce que tout cela, dit autrement, je vous l'avais déjà dit. Mais simplement, maintenant, il faut adapter tout cela à la collectivité humaine, à l'ensemble des Frères et des Sœurs, parce que le moment où le ciel se déchirera sera à nul autre pareil. Les signes des Cieux sont déjà abondants, pour ceux qui les ont vécus, en d'autres endroits que ce pays : tout ce qui s'est passé dans les semaines précédentes dans vos cieux. Alors, bien sûr, si le regard de la personnalité prédomine, vous appellerez cela un processus naturel (comme les aurores qui ont eu lieu). Et pourtant, ces aurores (dites naturelles, c'est-à-dire explicables) traduisent la volonté du Soleil et traduisent la volonté du CHRIST, sur cette Terre, pour cette Terre, afin que vous retrouviez, en totalité, ce que vous êtes, c'est-à-dire qui vous êtes : un Être de Lumière et non pas un Être éphémère qui est destiné à souffrir, un Être d'Abondance et de Joie. Mais cela vous ne pouvez le vivre, en Vérité, en Totalité, que si vous acceptez de devenir comme l'Enfant et de ne pas laisser autre chose que cette Enfance vous perturber, vous altérer et vous éloigner. Bien sûr, comme vous le savez, le mental va aussi être de cette partie. Il va essayer de vous dire que tout ce que vous vivez n'est pas vrai. Il va essayer de vous dire que tout ce que vos yeux voient, et que tout ce qui se passe sur Terre et qui se passera sur Terre, n'a aucune incidence sur votre vie. Mais bien sûr que cela est totalement faux. Alors, n'écoutez pas votre mental, n'écoutez pas la raison mais tendez l'oreille et le Cœur vers CHRIST, tendez le Cœur et l'oreille vers MARIE (pour ceux d'entre vous dont le Canal Marial est parfaitement activé), vous donnant à percevoir et vivre Notre Présence, ou l'une de nos Présences, à vos côtés, car cela est la stricte Vérité.

Voilà ce que m'a chargé de vous dire l'Assemblée des Étoiles. Je reste avec vous, encore quelques instants, avant de participer, à l'Intérieur de chacun de vous, dans la Grâce et la Communion, à votre espace d'Alignement, qui est aussi le nôtre. Si vous avez des questionnements, si vous avez des choses à me demander, par rapport à ce que je viens de dire, je vous écoute et je rends Grâce pour ce que vous avez à me dire.

Question : Juste avant de passer la Porte Étroite, la Vibration s'amplifie ou s'arrête ?
Ma Sœur, les deux sont possibles. Elle peut s'amplifier démesurément mais elle peut aussi s'arrêter instantanément. Parce qu'il s'agit, à ce moment-là, dans ce 3ème Passage de cette Porte, aussi, d'un Retournement. Ce Passage Ultime de l'ego au Cœur peut s'accompagner aussi bien par un sentiment d'explosion et de dissolution, que par un sentiment d'annihilation, appelé la Nuit Noire de l'Âme. Chacun doit le vivre, en Conscience, et à sa façon. Les deux sont donc possibles mais, en tout cas, ce qui est repérable, c'est que quelque chose se passe.

Question : Comment lâcher une relation, en Conscience, tout en la continuant ?
Cela signifie ne plus être attaché. Aimer. Aimer dans la Liberté et non plus dans l'attachement. Mais cela n'a pas à être réalisé. Cherchez le Royaume des Cieux, tout d'abord, et tout le reste s'établira. Il n'est plus temps, maintenant, de vouloir résoudre telle chose ou telle chose, parce que c'est à la Lumière de résoudre ce qui est à résoudre. Il n'est plus temps d'œuvrer. Il n'est plus temps de faire. Chaque jour qui vous rapproche de certaines choses doit vous amener, de plus en plus, à réaliser que tout se fera dès l'instant où vous vous établissez dans l'Être. Et que, dès l'instant où vous lâchez, dès l'instant où vous Abandonnez ce qui semble vous tracasser, eh bien, à ce moment-là, la Grâce, la Grâce de la Communion et de la Lumière permettra d'agir. Mais ce n'est pas vous qui agissez, c'est la Lumière.

Question : Qu'est-ce exactement que l'Enfant Intérieur ?
L'Enfant Intérieur (au-delà de certaines notions correspondant à l'âme), c'est celui qui n'a ni présent, ni passé, ni futur, parce qu'il est le Présent. C'est celui qui n'a nulle référence, dans une compréhension. C'est celui qui n'a nulle référence, dans un passé. C'est celui qui n'a nulle projection, dans un futur. C'est celui qui est établi dans l'Innocence, dans la Pauvreté. C'est celui qui vit le CHRIST et qui accepte que le CHRIST n'est pas un Sauveur mais que le CHRIST est la Vérité essentielle de la Lumière. Et donc, l'Enfant Intérieur, c'est la Vérité de ce que tu es, quand tu as Abandonné tout ce que tu n'étais pas.

Question : Quand on ressent les blessures de cet Enfant Intérieur, c'est l'âme qui interagit ?
Oui, parce que l'Esprit n'a aucune blessure. Il est ce que vous êtes et ce que nous sommes, tous, sans aucune exception. Dès l'instant où il existe un sentiment de blessure de l'enfant interieur, nous ne parlons pas du même Enfant Intérieur. L'Enfant Intérieur ne peut être blessé, aucunement, par tout ce qui est inscrit dans la Matrice : que cela soit le vécu de l'enfance, fut-il le plus difficile au monde, fut-il le vécu de l'instant, le plus dramatique, de la perte d'un proche. Quelles que soient les circonstances liées à l'incarnation et à la Matrice, il n'y a que des blessures de l'âme. L'Esprit ne peut être blessé car il est, de toute Éternité.

Question : Qu'elles sont les manifestations de la Rencontre ?
Elles sont innombrables car il sera fait, comme cela a été dit : à chacun selon sa Foi. Mais vous saurez, indéniablement, sans l'ombre d'un doute, pour qui que ce soit sur cette Terre, que le moment est arrivé, à votre façon. Rappelez-vous aussi l'Annonce de Marie. Rappelez-vous aussi le Son du Ciel et de la Terre. Tous ces évènements, nous ne vous avons jamais, ni donné de date, ni dit dans quel ordre ils s'agenceraient, mais vous le saurez, à ce moment-là. Il ne sert à rien de le savoir, de le prévenir ou de l'anticiper car Il vous l'avait dit : Il viendra comme un voleur dans la nuit. Et ce moment n'est pas à chercher à l'extérieur, ou dans un temps, mais il est à vivre, en vous, dans la Profondeur de qui vous êtes, dans l'Esprit. Il n'y a que la personnalité qui va vouloir savoir, pour prévoir, qui va vouloir anticiper et connaître. Rappelez-vous : il n'y a rien à connaître et à comprendre. Il y a juste à Être. L'Enfance, c'est cela : accepter de n'être rien (à la surface de ce monde) pour être Tout (dans l'Esprit).

Question : Lorsque la Lumière se manifeste par un Point ou une Porte, peut-on répondre à cet Appel en émettant la Grâce ou en Communiant avec ce Point ou cette Étoile ?
Ma Sœur, il me semble que c'est très précisément ce qu'ont dit GEMMA et MA (ndr : intervention de GEMMA GALGANI du 24 octobre 2011 et de MA ANANDA MOYI du 27 octobre 2011). C'est exactement cela qu'il faut réaliser. Et d'ailleurs, vous constatez (et vous constaterez, en nombre de plus en plus important) qu'au-delà, encore une fois, des moments d'Alignement, de Grâce et de Communion, parfois (et de plus en plus souvent) la Lumière vient frapper à votre Porte avant que le CHRIST ne frappe à la Porte. Bien sûr que, dans ces instants-là, il vous faut Communier. C'est d'ailleurs l'une des meilleures façons d'aller vers la Voie de l'Enfance et de la vivre : ne pas se poser de question, ne pas chercher à comprendre pourquoi ou comment mais, simplement, le vivre, en Accueil total et en Communion totale.

Question : la Nuit Noire de l'Âme est un préambule au Passage de la Porte Étroite ?
Elle est un préambule indispensable. Simplement, ce que vous ne connaissez pas, tant que vous ne l'avez pas vécu, c'est la durée. Cela peut prendre une fraction de seconde, comme durer plusieurs moments. C'est d'ailleurs le marqueur de ce Passage. Certains d'entre vous l'ont déjà réalisée, par anticipation, voilà quelque temps. D'autres croient l'avoir vécue et ne l'ont pas encore vécue. Mais tout cela participe de la même révélation, du même déploiement de la Lumière. Mais vous n'avez pas à rechercher quoi que ce soit, là non plus. Si vous êtes dans la Joie, c'est que vous avez à vivre la Joie.

Question : notre Enfant Intérieur peut-il nous parler, nous aider, ou est-ce une illusion ?
Ce n'est pas une illusion. C'est simplement l'enfant intérieur de l'âme qui peut, parfois, se manifester comme une voix Intérieure. L'Enfant Intérieur dont je parle, n'a rien à dire, n'a rien à manifester, n'a rien à conseiller : il a juste à Être.

Question : il y a donc un enfant intérieur de l'âme et un Enfant Intérieur de l'Esprit ?
Il y en a une multitude. Il y a aussi l'enfant farceur de la personnalité. Il y a l'enfant rebelle de celui qui n'accepte pas la Lumière. Il en existe une infinité. Mais la Voie de l'Enfance dont je parle est la Voie de l'Esprit. Cet Enfant Intérieur là n'a strictement rien à voir, ou à faire, avec les autres Enfants, parce que, lui, il est silencieux, il ne demande rien.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Frères et Sœurs, vivons un moment de Communion avant de vivre la Communion collective des Frères et Sœurs, partout sur cette Terre, qui sont reliés à l'Unité et à la Liberté. Je rends Grâce pour votre accueil, votre écoute. Je rends Grâce pour votre Présence. Je vous dis à tout de suite, à l'Intérieur de vous. Communions d'abord, dans ce cercle, ici.

... Effusion Vibratoire / Communion ...

Avec tout l'Amour qui est le nôtre, je vous dis : à dans quelques instants.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page