Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > MA ANANDA MOYI

MA ANANDA MOYI

31 mars 2012

pdf

Je suis MA ANANDA MOYI. Sœurs et Frères en humanité, partageons, d'abord, le Don de la grâce.

... Partage du Don de la grâce ...

Les mots que je vous donnerai seront portés par le Manteau Bleu de la grâce et par le Don de la grâce, ouvrant en qui vous Êtes, si ce n'est encore fait, l'approche indicible de l'Extase. Ce que j'ai à dire vient compléter ce que j'ai déjà dit, ainsi que ce qui a été dit par GEMMA (ndr : GEMMA GALGANI), ma Sœur UNITÉ. Je viens donc à vous, en tant que Étoile AL de la Vibration de l'âme, de la Vibration du Feu rédempté, celle qui porte le Manteau Bleu de la grâce et vient le déposer sur vos épaules, afin que naisse, en vos pieds, le Don de la grâce. J'apporte en vous, bien au-delà de mes mots, dans le sens même de ma Présence ici, et de votre Présence ici, des éléments qui sont, si vous le souhaitez, à observer.

Dans quelques jours, nous démarrons ensemble, et vous, et nous, une Célébration. Cette Célébration est ce qui remplacera vos Alignements de 19 heures (ndr : cette nouvelle pratique, effective à compter du 2 avril 2012, est décrite dans la rubrique « Protocoles à Pratiquer / Protocoles Prioritaires » de notre site, sous l'intitulé «Communion collective au Manteau Bleu de la grâce et à l'Onde de Vie »). Ce qui devait être Semé et Ancré sur la Terre, l'a été, au-delà même de tout espoir. La mission (car c'en fut une), non personnelle, a été d'œuvrer à cela. Il vous reste à vivre, si ce n'est déjà fait, ce que vous Êtes, en Vérité, au-delà même de cette personne, au-delà même de cette Présence. Certains, parmi vous, ont vécu ce qui était à vivre par anticipation. D'autres, parmi vous, en vivent les prémices. Et d'autres, enfin, ne semblent rien vivre pour l'instant. Et je m'adresse à vous tous (que vous le viviez ou pas encore) : le Don de la grâce n'est pas réservé, ni à un élu, ni à un appelé, mais est bien inscrit dans la nature même de toute Vie et de toute Conscience.

Comme vous l'ont dit et répété nombre d'Anciens, ce qui est à accueillir, ce qui est à vivre, est l'Abandon du Soi, lui-même, l'Abandon de toute velléité de quoi que ce soit d'autre. Comme ils vous l'ont dit : restez tranquilles, ne faites rien, soyez en Paix. Faites ce que vous avez à faire, dans ce monde ou en vous, mais le Don de la grâce est né. Il s'élève depuis le noyau central de la Terre, vient résonner en vous, sous vos pieds. Venant alors s'élancer vers le haut, dans un tempo qui vous est propre. Il n'y a rien à faire. Il y a simplement, petit à petit ou violemment, à vous reconnaître comme la sève qui monte dans l'arbre au printemps, sans se poser de question, sous l'action, à la fois, du soleil et du réchauffement de la Terre. De la même façon, votre Être embrasé dans cette Joie mystique est votre nature. Il n'y a rien d'autre que l'Amour. Il n'y a rien d'autre que cet Absolu. Quoi que dise et quoi que puisse récuser votre personne, cette immensité est notre Nature à tous, au-delà de toute Joie, au-delà de tout Soi, de toute Présence, de toute justification ou de toute interrogation.

Le Manteau Bleu de la grâce a, en quelque sorte, déjà œuvré au niveau des Portes ATTRACTION, VISION, pour diriger un flux de conscience au niveau de la Porte Étroite, la Porte OD. L'action conjointe de la Lumière Bleue, au sein des Portes ATTRACTION, VISION, vous a conduits, pour certains, à ouvrir cette Porte. Pour d'autres, à sentir cet Appel et cette Majesté. Pour d'autres, le moment n'est pas encore venu. Quelle que soit votre condition et quel que soit ce que vous vivez, dans un cas comme dans tout autre cas, restez tranquilles. Bien sûr, ce qui fait la personne (que vous êtes encore) va souvent essayer de trouver des explications, des justifications, dans les manifestations que vous avez aux jambes ou dans votre corps, les expliquant par des énergies (de ceci ou de cela), les expliquant par des troubles (de ceci ou de cela). Allez au-delà de l'apparence, et laissez Être. Le Don de la grâce, l'Onde de Vie, est votre nature principielle, comme la nôtre.

Dans un premier temps, bien sûr, la personne a tendance à vouloir observer ce qui se passe, ou ce qui ne se passe pas. C'est logique. Rappelez-vous : vous êtes une personne, apparemment, qui s'observe elle-même. Après cette étape, il reste à vivre, en totalité, le Manteau Bleu de la grâce, le Don de la grâce, et laisser s'élever, en vous, la sève qui vient vous faire Naître, pour de Vrai, ressusciter, en totalité. Dans un temps et un espace (qui ne sont ni un temps, ni un espace) où n'existe nulle question parce que, dans cela, il n'y a que solution, il n'y a qu'évidence de vous-même. Vous vous reconnaîtrez, alors, les uns les autres, où que vous soyez sur cette Terre, permettant alors ce qui est appelé ce Mariage mystique, vous donnant à vivre une Communion totale, bien au-delà de la personne, bien au-delà de toute attache, bien au-delà de tout lien.

Le Don de la grâce est Liberté, cette Liberté qui vous donne l'Autonomie totale, comme le disait FRÈRE K. Vous extrayant, en quelque sorte, de tout ce qui est relatif, tout ce qui est éphémère, tout ce qui est Illusoire. Que risquez-vous ? Seul s'y oppose ce qui est nommé la peur, non pas les vôtres, mais celles de toute l'humanité, de tous les Frères et les Sœurs qui luttent pour trouver l'amour, pour trouver de quoi manger, pour maintenir une famille. Le Don de la grâce vous fait pénétrer dans des espaces sans lutte, où le seul mot qui puisse être employé est évidence, qui vient (comme une providence renouvelée à chaque souffle) vous installer dans votre Nature.

L'Onde de Vie, ce Don de la grâce, vécu et observé comme se propageant en ce corps, à un moment donné, vous l'intègrerez, vous deviendrez cela parce que vous n'Êtes que cela. Et alors, dès cet instant, plus rien ne pourra être, jamais, comme avant. Vous vous reconnaîtrez les uns les autres, et vous reconnaîtrez tout Frère et toute Sœur (qui, même, s'oppose à vous) dans le même Amour, dans le même Don de la grâce. Il n'y a rien à faire. La Terre, Libérée, chante son Chant. Le Ciel a donné l'impulsion. Vous, et nous tous, Enfants du Ciel et de la Terre, dans cette chair, nous avons œuvré. Il est temps, maintenant, de toucher, en quelque sorte, votre salaire d'Éternité, votre Résurrection.

Vous ne rêvez pas. Quel doute pourrait-il exister quand l'Onde de Vie s'installe en vous ? Vous prenant et vous emportant, non pas loin de ce corps et loin de cette personne, mais venant, de manière définitive, irrémédiable, vous ouvrir à l'Amour, en totalité. Non pas l'amour tel que vous pouvez le concevoir, limité, dans cette personne, mais dans cet Amour que tout être humain, quel qu'il soit, recherche indéfiniment, même dans l'expression la plus opposée à cet Amour. Ne jugez pas. Que vous viviez cela, déjà, ou que vous ne viviez rien, ne jugez personne, ni aucune circonstance, parce que le jugement est l'essence même de la division, parce que le jugement est à l'opposé de l'Amour, et éloigne, de vous, l'Amour. Aucun jugement ne doit être, ni sur vous, ni sur quiconque.

Posez-vous dans ce partage du Don de la grâce, ici-même. Appuyez-vous sur vos Frères et vos Sœurs qui le vivent parce qu'ils sont devenus le Don total de la Vie. Et il ne peut en être autrement parce que l'Onde de Vie ne peut être arrêtée, ni dirigée, ni même freinée. Quand la sève monte, elle ne peut plus redescendre, elle ne peut que Rayonner, dans le même Amour, toute conscience, toute Vie. Alors, abreuvez-vous à cela. Il n'y a personne à suivre. Il y a juste à profiter, à se nourrir de ce partage, de ce Don.

La sève de la Terre atteindra son maximum (chaque jour encore plus élevé et intense) dès le 2 avril. Nous invitons, et nous vous demandons d'inviter, l'ensemble de la Terre à partager, non pas à travers l'expression d'une quelconque volonté, mais bien dans ce don de soi-même au Don de la grâce. Cela est naturel, cela ne demande de vous aucun effort, ni aucune volonté : simplement, de laisser Être, de laisser faire. Viendra un moment (si ce n'est pas déjà le cas) où vous vous fondrez en cette ultime Vérité, cet Absolu. Là, tout ce qui, quelques minutes avant, vous semblait souffrance et séparation, disparaîtra, parce que votre regard sur ce qui vous semblait séparé ne pourra plus exister, ne pourra plus se maintenir. De la même façon, comme certaines expériences vous ont été narrées, vous pouvez observer un paysage, quel qu'il soit, ou un être aimé, avec un regard extérieur : même si ce regard extérieur est rempli de compassion et d'amour, il demeure et reste extérieur. Le Don de la grâce vous fait fusionner, en totalité, avec ce que vous observez. Vous donnant, par les principes nommés Délocalisation, à ne plus être juste une personne, juste cette vie, juste ces plaisirs et ces souffrances, mais à devenir l'Absolu.

Bien sûr, le mental va essayer, en quelque sorte (et c'est son rôle), de vous dire que vous n'êtes pas dignes, que cela n'existe pas puisque vous ne le vivez pas, ou que cela est encore une étape, encore une Illusion. N'écoutez pas ce que peut vous dire quoi que ce soit. Écoutez, simplement, le Chant de la Vie et de l'Extase qui monte en vous, dans ce Temple. J'ai envie de vous dire : ayez confiance. Comment pouvez-vous avoir peur ? Comment pouvez-vous douter ? Cela est, bien sûr, présent dans toute personne mais dès l'instant, ou le moment, où vous serez littéralement abreuvés par l'Onde de Vie, plus rien ne pourra être comme avant. Et pourtant, vous ne perdez rien, vous ne pouvez que gagner votre Éternité, cette béatitude infinie de qui vous Êtes, au-delà même de cette personne, au-delà même de toute vie ici-bas. Vous ne serez plus jamais séparé, plus jamais divisé, plus jamais fragmenté. Plus jamais, vous ne pourrez abriter le moindre doute. Vous serez, alors, l'exacte Vérité de qui vous Êtes. Et cela est pour tous, pour chacun. Que vous le viviez maintenant, ou que vous le viviez plus tard, rappelez-vous que cela est pour tous. Vous Êtes cette Éternité. Bien sûr, l'ego ne peut le concevoir, cela vous a été exprimé, de manière bien plus complète que moi. En définitive, que voulez-vous ? Et en définitive, qui êtes-vous ?

Ne tenez à rien. Soyez Présents. Écoutez et percevez, si vous voulez, et observez, l'Onde de Vie, mais rappelez-vous que vous ne pouvez rien faire. Laissez-la monter, laissez-la Être, parce que c'est ce que vous Êtes. Vous n'êtes strictement rien d'autre que cette Extase permanente, cette capacité à vivre, avec chaque chose, avec chaque être, dans la même Communion, dans le même partage du Don de la grâce. Nulle séparation ne pourra tenir sur cette Terre, parce que, chaque jour, vous êtes plus nombreux à vivre cette Unité et cette grâce. Parce que ce mouvement, si tant est que l'on puisse nommer ainsi l'Onde de la grâce, est infini : aucune Création n'aurait pu être maintenue sans la Présence de cela. Ne jugez pas. Laissez simplement être. Ne vous occupez de rien d'autre. Allez votre chemin, continuez à œuvrer dans ce que la Vie vous a assigné à poursuivre ou à arrêter ou à transformer, mais ne vous occupez de rien d'autre.

La sève monte, quoi que puissent penser les feuilles à venir, quoi que puissent penser les rameaux qui ne sont pas encore nés. L'Onde de la grâce est, elle aussi, Intelligente et Intelligence. Elle vient, en quelque sorte, donner les ajustements finaux et réajuster totalement ce qui doit l'être. Vivre l'Extase, s'installer dans l'Extase, rappelez-vous, est votre Nature. Rien d'autre ne peut tenir devant cette évidence. Chaque minute sera alors action de grâce, état de providence, état où vous Êtes Tout, totalement.

Mes mots, comme chaque intervenant, ne sont plus seulement une énergie ou une Conscience qui descend à vous, une Conscience extérieure. Cette Conscience est vous-même, nous vous l'avons dit. Seul le regard séparé de la personne, dans cette humanité, en a fait un extérieur, y a posé une distance, un cloisonnement. Cela se termine. « Nous sommes Un » n'est pas un dogme, n'est pas une adhésion, mais, réellement, un vécu. Dès l'instant où l'Onde de la grâce se fait jour en vous, dès l'instant où elle remonte, dès l'instant où les ultimes peurs de l'humanité sont transcendées, vous devenez la Transcendance, vous devenez la beauté. Et vous constatez que c'est ce que vous avez toujours été, que ceci a toujours été là, et que ce n'est que le jeu de la personne de s'être, apparemment, éloigné. Vous êtes l'Amour, vous êtes l'Extase, vous êtes ce Mariage avec toute Conscience. Ne soyez plus séparés. Ne soyez plus divisés. Soyez, réellement, la beauté, et vous verrez que, sans le vouloir, sans le désirer, sans l'imposer, tout changera. Ce changement, qui n'en n'est pas un, est en fait une réelle transcendance, vous faisant passer (comme l'ont dit les Anciens) du limité à l'Illimité, du relatif à l'Absolu, de la transformation à la Transcendance. Vous serez le Tout, vous l'Êtes. Cela n'a jamais cessé, cela n'a jamais pu être retiré et ôté.

Chaque jour, l'Onde de la grâce va finir de dévoiler, de révéler ce que la Lumière Vibrale a entrepris. Fondamentalement, le Don de la grâce et la Lumière Vibrale (l'une qui descend et l'autre qui monte) vont s'unir. Vous donnant cet Ultime, cet Absolu. Là où ne peut exister que des réponses, que des solutions. Le reste de la vie se déroulera, bien sûr, comme il doit se dérouler jusqu'au moment où la Terre l'aura choisi. Mais vous savez qu'elle l'a choisi, les signes sont innombrables (je parle de vos signes Intérieurs). Que l'évidence de l'Onde de la grâce soit là, ou qu'elle en soit, simplement, à ses prémices, la Légèreté et la beauté vous tendent leurs bras.

Comme les Anciens vous l'ont dit, il n'y a plus d'enseignement, il y a juste à Être ce que vous Êtes. Il y a juste à pacifier ce qui n'est pas pacifié en vous, non pas dans une colère (fût-elle la plus juste), non pas dans un déni (de qui que ce soit ou de quoi que ce soit). Faites la Paix avec vous-même. Faites la Paix avec le monde entier. Parce que vous êtes la Paix. Et tant que cette Paix, ce Silence, n'est pas là, la résistance vous donne l'impression et l'Illusion que vous n'êtes pas digne ou que vous n'êtes pas prêt. Ça, ça sera toujours le jeu de la personne, et rien d'autre. Faites la Paix avec vous-même. Faites ce qui est bon, pour vous, pour trouver cette Paix, que cela soit, comme l'ont dit certaines de mes Sœurs, d'aller dans la nature (ndr : voir notamment l'intervention de SNOW du 17 mars dernier), de marcher dans la rosée, de changer dans la personne ce qui vous semble important. Mais n'en faites pas une finalité, parce que la finalité n'est pas celle-là. Vous êtes le Don de la grâce. Vous êtes le partage de la grâce. Vous êtes cette Union mystique avec votre Double, avec le CHRIST, avec la nature, avec chaque Frère, chaque Sœur. Brisant ainsi les réticences et les peurs de la personne qui y mettait, jusqu'à présent, ses propres limites, ses propres barrières, ses propres souffrances, ses propres engrammes. Ne vous occupez plus de cela, mais faites la Paix. Et vous verrez (parce que vous vivrez, en totalité, l'Onde de la grâce) : vous deviendrez ce qui est vécu parce que vous n'Êtes que cela. Il n'y a pas, dans mes mots, de promesse, il n'y a pas d'espoir, il y a juste l'évidence. Parce que, en quelque sorte, comme vous l'expliquera un autre Être, bientôt, cela est logique, bien plus logique que la souffrance, bien plus logique que la loi de karma d'action / réaction, bien plus logique que les lois physiques de ce monde.

Faites la Paix. Ne jugez plus qui que ce soit ou quoi que ce soit. Ne projetez pas d'amour parce que vous Êtes l'Amour. N'imaginez pas cette Onde de Vie parce qu'elle est inimaginable. Laissez-vous Être, au-delà de l'Abandon à la Lumière, au-delà de l'Abandon du Soi lui-même. Soyez Simple. Soyez Humble. Soyez le plus petit sur cette Terre. Non pas dans la négation ou le déni de vous-même mais bien dans cette Humilité sincère parce que, quand le relatif de la personne se fait tout petit, alors le Tout et l'Absolu ne peuvent qu'être présents (conscientisés, en quelque sorte, dans un premier temps), afin que vous deveniez, en totalité, cet Absolu, dans un relatif, dans ce corps, dans tout autre corps. Dans cette Union mystique, dans ce Mariage mystique (avec chaque Être, chaque Conscience, avec le Soleil, dans le Soleil, avec votre propre corps, dans ce corps, avec tout être humain), vous ne pourrez plus jamais ériger de mur, vous ne pourrez plus jamais vous détourner de quelque Frère ou quelque Sœur que ce soit, parce que vous êtes la même Onde, parce que vous êtes la même grâce. Parce que c'est la même Lumière qui est venue à vous. Parce que c'est les mêmes réponses qui sont intervenues dans vos Étoiles de la tête, dans vos Portes, dans vos Lampes, dans ces Foyers qui se sont ouverts, et dans ce Feu qui s'est révélé.

Et même si vous n'avez rien vécu de tout cela, vous êtes encore plus proches de la Vérité, de l'Absolu. Oubliez tout ce que vous avez appris. Oubliez tout ce que vous avez mémorisé. Oubliez toute souffrance. Car vous n'Êtes pas cela : tout cela est extrêmement éphémère et ne peut aller au-delà du temps de cette vie, qui est vôtre, entre la naissance et la mort. Mais vous n'Êtes ni ce qui est né, ni ce qui meurt. Et l'Onde de Vie, le Don de la grâce, vient vous le Chanter, parce que vous êtes le Chant de la Vie, parce que vous êtes le Chant de la grâce. Et c'est logique, parfaitement logique. Ce temps particulier de la Terre ne fait que vous renvoyer à l'Éternité et à l'Illusion de tout temps. Que voulez-vous risquer ? Que pouvez-vous perdre ? Que pouvez-vous gagner, même ? Ne vous posez plus de question. L'Humilité, c'est cela. La Simplicité, c'est aussi accepter l'évidence de l'Amour, l'évidence de KI-RIS-TI, l'évidence de chaque Frère, de chaque Sœur, fussent-ils aimés ou détestés, encore, par la personne. Vous n'avez rien d'autre à vaincre que vos incertitudes. Il n'y a pas de résistance qui puisse tenir quand la sève monte. Vous Êtes cette Éternité. Communiez à vous-même, Communiez au Don de la grâce et partagez, au-delà de toute chair, au-delà de toute possession et de tout lien. On pourrait même dire qu'il n'y a pas plus proche de vous que celui que vous avez rejeté, pour une raison ou pour une autre, qui vous est propre.

Bien sûr, pour ceux qui observent, l'Onde de Vie suit un certain circuit, une certaine logique. Mais, à un moment donné, vous n'aurez plus besoin de nourrir le besoin de perception, le besoin d'observation. À ce moment-là, vous serez prêt à communier. Et cela est maintenant. Il ne tient qu'à vous et qu'à vous seul. Tant qu'il existe le doute, l'incertitude, ce n'est que l'ego qui peut s'exprimer, la personne elle-même et absolument rien d'autre. Parce que, quelque part, l'ego sera toujours attaché à son vécu, à ses souffrances comme à ses joies, quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse pour s'en débarrasser. Vous êtes la grâce. Vous êtes Absolu. Vous êtes beauté. Que peut-il être d'autre ? Le temps de la Terre est venu. Ce qui se passe, en vous, se passe sur Terre. Ce qui ne se passe pas encore en vous, se passera sur Terre, et donc en vous. Seul le mental va essayer d'instiller une séparation, un doute parce que le mental sera toujours fragmenté et ne pourra jamais accéder à l'inconnu. Vous êtes l'Onde de grâce, au-delà de toute identité à une personne.

C'est à cela que tous nos mots, désormais, vous appelleront. À cet Ultime, à cet Absolu, porteur de toute évidence. De la même façon que la Lumière vous a appelé (à certains moments), l'Onde de Vie vous appellera à chaque moment, à chaque souffle. Ne vous détournez pas de la Vie parce que vous êtes la Vie. Parce qu'il n'y a pas d'autre Voie que d'Être la Vie. Parce qu'il n'y a pas d'autre Vérité que d'Être l'Amour et cette Extase.

L'Onde de Vie, vous vous apercevrez qu'elle est peut-être plus compréhensible (si tant est que je puisse dire ce mot), plus accessible, dans l'espace de vos nuits, dans l'espace de vos sommeils, dans l'espace où vous avez lâché. Mais dès l'instant où vous avez lâché une première fois, plus rien ne pourra être comme avant. Ne soyez pas troublé car il n'existe aucun trouble dans la pureté de l'Onde de Vie, dans la pureté de qui vous Êtes. Ne vous jugez pas, non plus. Même si votre ego semble revendiquer quoi que ce soit, en opposition ou en contradiction avec l'Onde de Vie, ce n'est pas grave, car tout cela passera, car tout cela est éphémère et ne peut être inscrit dans aucune réalité définitive. Vous êtes Absolu, rien d'autre.

Nous sommes vous. Vous êtes nous. Il n'y a nulle autre présence, en définitive, que l'Onde de Vie, ce Don de la grâce à partager, cette Extase à vivre, devenant permanente. Vous êtes la Vérité, il n'y a pas d'autre Vérité. Allez au-delà de tout ce qui vous est apparu, jusqu'à présent, comme vrai. Allez au-delà de tout éphémère, allez au-delà de toute limite, au-delà de toute chair (la vôtre comme de toute autre). Aimez-vous les uns les autres, comme il vous a Aimés, et non pas comme vous souhaiteriez aimer, dans la personne, dans le limité. Cela n'est pas de l'Amour, cela était de la peur et du doute : peur du manque, peur de l'abandon, peur de la perte. Vous ne pouvez rien perdre, il n'y a rien à perdre et rien à gagner. Vous êtes Absolu, vous êtes Amour, la Voie, la Vérité, la Vie. Bien au-delà de tout jeu, de tout rôle, de tout (même) devenir spirituel, vous Êtes cela. Alors, vivons un moment de partage de grâce et (si j'en ai le temps et si vous en avez l'envie, par rapport à ce que je vous ai dit, par rapport à ce partage) je vous écouterai alors. Mais tout d'abord, vivons.

... Partage du Don de la grâce ...

Et maintenant, écoutons-nous, écoutons ce que nous avons à nous dire, écoutons ce que nous avons à nous donner, je vous y invite.

Question : l'Onde de Vie pénètre-t-elle dans notre personnalité illusoire (notre ego) ?
Oui, c'est elle qui vient mettre à mort et vous faire ressusciter. Vous êtes la Résurrection. Quand je dis que vous devenez l'Onde de Vie, quand vous devenez cette permanence, cette immanence, quel ego, quelle personne, pourrait résister ? Vous êtes emporté dans votre Demeure d'Éternité, de Vérité et de Beauté. Il n'y a même pas à se poser cette question. L'ego ne peut se saisir, d'aucune manière, de l'Onde de Vie. Autant l'ego, jusqu'à présent, pouvait vivre la Lumière et se l'approprier et vivre une transformation (que vous avez vécue, certainement). Mais la transformation n'est pas la transcendance. L'Onde de vie est votre nature principielle, la Réalité Ultime, et ne s'embarrasse pas de ce qui est limité, de ce qui est éphémère, de ce qui est jugement, déni, doute ou Illusion. L'Onde de Vie est partout, absolument partout. Rien ne peut échapper, ou se soustraire, à ce qui a été Libéré. Vous apportant la Liberté, et donc l'Autonomie, et donc cet inconnu. Vous Libérant de tout connu et de toute limite. Vous êtes l'inconnu et non pas le connu. Cet inconnu qui se déploie, cette sève qui monte, montera d'autant plus que tout connu s'efface. Non pas en dédaignant ou en mettant fin à quoi que ce soit, mais bien comme une invitation à cette Vie nouvelle, qui Est, de toute Éternité. Il n'existe aucune personne pour tenir et détenir l'Onde de Vie. Vous ne pouvez détenir ce que vous Êtes, en Vérité, ni tenir ce que vous Êtes. Vous ne pouvez qu'être le Don, total, inconditionnel et inconditionné.

Question : utiliser des aimants sur le corps physique fait-il barrage à l'Onde de Vie ?
Chère Sœur, que peut-il exister qui puisse faire barrage à la Vie ? Que peut-il exister, à la surface de ce monde, qui puisse résister à l'Onde de Vie, même dans son déni, même dans la violence la plus exceptionnelle que l'être humain est capable d'infliger, ou de s'infliger. Cela même ne peut plus tenir et ne pourra plus tenir. Vous le verrez, ici-même, si ce n'est déjà fait. Le seul barrage à vous-même est vous-même, en résonance avec vos doutes, avec la personne, avec la peur. Comment la Vie pourrait être un quelconque péché, un quelconque jugement, si ce n'est dans le mental et l'esprit humain, dans ses connaissances toutes relatives, dans ses croyances toutes éphémères ? Rappelez-vous : l'Absolu ne peut être connu au sein de ce qui est connu. Mais l'Absolu n'exclut pas la personne, ni la personnalité, mais l'englobe parce que l'Absolu englobe et prend tous les limités, tous les relatifs. Nul ne peut s'opposer, et rien ne peut s'opposer, à la Vérité.

Question : comment les personnes qui ne sont pas dans cette démarche vont-elles vivre l'Onde de Vie, en particulier physiquement ?
Ma Sœur, l'Onde de Vie n'est aucune démarche, justement. L'Onde de Vie ne sera jamais une recherche, ni une spiritualité, quelle qu'elle soit. L'Onde de Vie est évidence. Comment même celui qui dénie l'évidence peut persister dans le déni de l'évidence ? Cela n'a qu'un temps, cela n'est qu'éphémère. Qui peut, en définitive, refuser l'Extase, refuser l'Absolu ? Seul l'ego peut croire cela possible. Mais l'ego, lui-même, est éphémère : il est inscrit entre une naissance et une mort. Au-delà, il n'existe pas, il n'a aucune persistance et aucune consistance. L'Onde de Vie est la plénitude, la légèreté et la densité de l'Amour. Encore une fois, absolument rien ne peut s'opposer à la Résurrection. Tout ce qui est éphémère doit mourir à l'Éternité, se rendre à cette Éternité, mourir à ce qui est éphémère, afin de Vivre. Il n'y a pas d'ego qui tienne, il n'y a pas de personne qui tienne, il n'y a pas de monde qui tienne ou qui puisse résister à l'Onde de Vie.

Question : comment stabiliser cette expérience de manière permanente ?
Il n'y a rien à faire, là non plus : juste vous donner totalement. Marié avec vous-même. L'Onde s'installe une fois qu'elle est née, pour chacun, selon son propre rythme. Il n'y a rien à essayer de favoriser. Cultivez la Paix. Cultivez l'Humilité, la Simplicité. Ne soyez rien, strictement rien de vos croyances, rien de vos Illusions, rien de vos possessions, rien de vos amours terrestres, rien de vous-même. Vous ne pouvez contrôler ce que vous Êtes. Vous ne pouvez maîtriser ce que vous Êtes.

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions.
Sœurs et Frères en humanité, je rends grâce, encore une fois, dans le partage du Don de la grâce et dans le Manteau Bleu, à notre Communion. Je vous dis donc à bientôt, et installons-nous, le temps de quelques respirations, dans cette Éternité.

... Partage du Don de la grâce ...

Au revoir.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page