Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

27 juin 2010

pdf

Eh bien, chers amis, je suis extrêmement content de me retrouver parmi vous, en ce jour dédié à l'Énergie de Marie et à la Présence de Marie. Mais Marie, et aussi nous, sommes là, nous, les Croûtons et nous sommes plusieurs à venir avec vous parce que c'est important. Alors, tout d'abord, je vous transmets toutes mes bénédictions, tout mon Amour et j'espère que nous allons avancer ensemble, grandement. Alors, on commence comme d'habitude, chère amie.

Question : j'aimerais bien connaître mon taux Vibratoire.
Alors là, chère amie, il est pas question que moi, de là où je suis, même si je perçois au niveau de vos cocons de Lumière, rappelez-vous que vous donner un taux Vibratoire est peut-être une vérité sur le plan où vous êtes mais que cela va vous figer, de manière inexorable, au niveau où on vous dit. Alors, si vous trouvez que c'est trop bas, vous allez pas être contents. Si on vous dit que c'est très bon, vous allez être rassurés. Donc, vous avez encore systématiquement, je remarque, le besoin de vous rassurer vous-mêmes. Vous rassurer de quoi ? Pourquoi voulez-vous mesurer ? L'important c'est votre capacité à vous établir au sein de la Présence, au sein du Supra mental, au sein de la Vibration du Cœur, au sein du Feu du Cœur, au sein de l'alignement des 3 Foyers. Le reste n'est qu'illusoire et c'est une projection du mental. Même si ça existe, au niveau technologique, même si ça existe au niveau du pendule, aujourd'hui, nous, les Croûtons et l'ensemble de la Confédération, nous vous demandons de vous occuper de votre Cœur, le reste n'a plus aucune, strictement aucune, importance. Donc, tant que vous voulez vous éloigner pour savoir si vous êtes, comment ils disent les radiesthésistes, à 12.000 angström, à 20.000 angström, si l'eau que vous buvez est à tant de Vibrations et si le lieu où vous vivez est à tant de Vibrations, vous retombez inexorablement dans la Dualité. Donc, c'est encore une marque de l'ego. Donc, c'est tout-à-fait possible de mesurer. Mais quelle est la finalité ? Gardez présent à l'esprit que ce qui est important, dans les temps réduits où vous êtes, c'est pas de savoir si vous vibrez à tant ou à tant mais de monter votre Vibration. Donc, à partir du moment où on vous fige dans une Vibration, soit-elle la plus technologiquement mesurée, quel est l'intérêt ? Quel est ce besoin de se rassurer à l'extérieur ? Quel est le besoin que vous avez, de manière compulsive, d'avoir une confirmation à l'extérieur, puisque, aussi bien les Archanges que tous les Êtres éveillés qui se sont succédés sur cette Terre, vous ont toujours dit la même chose : la seule réponse est à l'Intérieur. Et, de plus en plus, nous insistons sur cela. Cela, vous le savez. Mais aussi nous insisterons de plus en plus. À chaque fois que vous allez demander, posez-vous la question de pourquoi il y a cette demande. Et, pour tout, c'est comme cela. Parce que, tant que vous chercherez une réponse à l'extérieur de vous (quand je dis à l'extérieur de vous, c'est par une autre entité que vous-mêmes), vous vous éloignez de vous-mêmes. Alors, c'est vrai que ça fait plaisir à l'égo de savoir qu'on vibre à 15.000 ou qu'on vibre comme le Christ ou qu'on vibre sur la Vibration d'un Archange ou etc. etc. Mais tout ça, c'est des mécanismes extérieurs qui vous éloignent du retournement. Et surtout, ça vous éloigne de la simplicité. Croyez-vous que, nous, où nous sommes, nous passons notre temps à nous mesurer ? Est-ce qu'il viendrait à l'esprit d'un Archange de mesurer la Vibration d'un autre Archange ? Donc, il est important de comprendre que seul est déterminante votre Conscience et sa Vibration. Mais, maintenant, si vous dites avec votre Conscience : « où en est ma Vibration ? », c'est que vous n'êtes pas identifiés à la Vibration au niveau de la Conscience parce qu'il viendrait jamais à l'esprit de la Conscience qui Vibre de savoir où elle vibre. Elle se contente de Vibrer. Et plus elle Vibre, plus elle a envie de Vibrer, c'est tout. Et il faut vraiment aller et on vous le dit sans arrêt : vers la simplicité. Aller vers la simplicité, c'est aussi aller vers l'humilité. C'est aussi, quand il y a quelque chose qui émerge, comme ça, de vous (comme vouloir une sucette, vouloir un bonbon), d'où ça vient ? Qu'est-ce qui exprime en vous ce désir ? Croyez-vous que la Lumière, elle ait besoin d'une sucette ou d'autre chose ? Elle a besoin d'Être. Être, c'est Être. Ce n'est pas avoir. Ce n'est pas savoir. Dès que vous prononcez la phrase, que j'ai entendue très souvent de mon vivant, comme ici, quand vous dites, « j'aimerais savoir », vous vous faites avoir vous-mêmes. Le but n'est pas de savoir. Le but c'est d'Être. Et quand est-ce que vous accepterez, parce que là les temps sont de plus en plus pressés, je peux vous le dire. Nous en dirons d'autres mots tout à l'heure, au fur et à mesure des questions. Mais l'important est de vous centrer. Vous pouvez faire ce que vous voulez. Vous pouvez faire l'amour, manger une sucette, faire du quad, si vous êtes dans l'Être, y a aucun problème. Mais si vous sortez de l'Être pour compenser, ou pour une notion qui n'a rien à voir avec l'Être et redescendre au niveau Vibratoire, quoi que vous fassiez, ça vous éloigne de l'Être. Par contre, si vous êtes dans l'Être, à ce moment-là, la phrase que je vous dirai et qui est certainement une des phrases les plus importantes, pas d'aujourd'hui, pas de moi, c'est : « aime et fais ce qu'il te plaît ». Et aimer, c'est pas savoir, aimer c'est Être. Le reste est subalterne, comme vous dites. Allez de plus en plus vers la simplicité. L'identification à la Vibration, au Cœur, à sa Vibration, au Feu et à l'alignement des Foyers, tout ça, si vous voulez, est l'essentiel. Le reste ne vient qu'après. Alors, c'est évident que c'est très passionnant de savoir quel est votre Ange gardien, de savoir quelles sont vos lignées mais, si je vous le dis de l'extérieur, ça n'a pas du tout la même valeur et la même efficacité que si c'est vous qui découvriez, par la Vibration, par l'élévation Vibratoire et l'élévation de Conscience qui va avec, que tout ça se révèle. C'est aussi les paroles du Christ qu'il a réellement prononcées : « cherchez le royaume des Cieux et le reste vous sera donné de surcroît ». Ça va devenir de plus en plus capital et de plus en plus urgent. Tout le reste (et plus vous allez avancer dans les jours qui s'annoncent) s'établira de lui-même. Mais vous serez obligés de vous maintenir dans cette Vibration, dans cette Conscience, dans cette Joie, pour éviter de vivre ce que j'ai appelé la Terreur. Ce n'est pas une plaisanterie, ni une vue de l'esprit. C'est la stricte vérité. Mais je vous demande pas de me croire. Je vous demande simplement de vivre ce que vous êtes venus vivre. Et vivre, c'est Vibrer. Et vivre, c'est élever la Conscience. Quand nous vous disons que vous êtes dans une période qui est quand même unique depuis plus de 50.000 ans, ça devrait vous inciter à avoir le feu aux fesses et au Cœur. C'est pas des blagues. Y a rien, non plu,s de sérieux, là-dedans : y a quelque chose de grave. Mais grave, dans le sens de intense, de profond. C'est une période qui a été annoncée, c'est une période qui a été préparée par la Lumière, comme par les forces opposées à la Lumière. La Lumière a gagné depuis presqu'un an. La Lumière s'établit. La Lumière a conquis. Elle a conquis en Étant et elle vous demande d'Être. Il n'est plus temps de faire des fariboles, au niveau spirituel, j'entends. Après, vous faites ce que vous voulez de votre vie. Si vous touchez l'Être, vous pouvez aller cueillir des fleurs, vous pouvez aller au théâtre, ça n'a aucune espèce d'importance. Vivez chaque minute, comme si c'était la dernière, mais vivez-là dans l'alignement, dans l'Être et dans la Vibration. Après, faites ce qui vous plaît.

Question : pouvez-vous parler de l'origine du mot AM-OUR ?
Le mot Amour vient de IM, qui est la racine du OD-ER-IM-IS-AL. Le IM qui est lié aux Mystères et l'Amour est un Mystère. Maintenant, OUR est en rapport avec une Clé Métatronique qui ne vous a pas été révélée pour le moment. Mais ça, vous en saurez plus cet été. Le mot Amour est (comme je l'ai dit à de très nombreuses reprises, chacun l'emploie à sa sauce), globalement, un faire-valoir, au sein de l'humanité. Parce que la plupart, vous parlez d'amour, vous faites l'amour et quand vous faites l'amour vous retrouvez une fulgurance de l'Unité mais ça ne dure pas, bien sûr. À moins de faire l'amour 40 fois par jour, n'est-ce pas ? Même si vous aviez la force pour le faire ; la sexualité a un côté, effectivement, sacré. Mais le plus important, je dirais, finalement c'est de faire l'amour à soi-même. Attention, je ne parle pas de se faire l'amour comme vous faites l'amour avec quelqu'un d'autre. Je parle de se faire l'amour à soi-même, c'est de s'aimer soi-même. S'aimer soi-même, ce n'est pas satisfaire des petits plaisirs ou des petits désirs. C'est entrer dans son propre Cœur. C'est écouter ce que dit le Cœur et non pas écouter ce que veut savoir la tête. Alors, la racine du mot Amour : le mot qui correspondrait le plus, au niveau Vibratoire, en rapport avec UR, avec la Lémurie, avec AM-OUR serait, si vous voulez, IM-IM. Et cela vous renvoie, de manière fondamentale, au Mystère de la Création. La Création qui est Amour et Attraction. Mais, bien sûr, quand vous dites « je t'aime » ce n'est pas une Vibration, c'est des sous-entendus. C'est-à-dire qu'il y a déjà la projection de ce que vous avez dans votre tête par rapport au désir de possession. Toujours. Ensuite, bien évidemment, ce mot a été employé à tel point que, dans la langue anglo-saxonne, on différencie l'amour sous différents plans : aimer, aimer bien un tableau. Aimer un tableau ce n'est pas amour avec un grand A ou Love, comme on aime quelqu'un. Et même dans ce grand Love, il y a la notion de possession, surtout entre les êtres humains. Maintenant, moi, qu'est-ce que j'ai aimé de mon vivant le plus, c'était le soleil. J'avais une adoration pour le soleil. Maintenant, vous, ce que vous devez aimer plus que tout, c'est la Source et le soleil, qui est un reflet de la Source et vous-mêmes et l'ensemble de l'humanité. Parce que, tant que vous détestez la moindre personne, même les méchants garçons, à ce moment-là, vous ne pouvez pas être dans l'Amour. L'Amour inclut tout. L'Amour est Vibration de l'Unité. Et l'Unité n'a que faire, la Source n'a que faire, que vous soyez un méchant garçon ou un bon garçon. Elle aime indistinctement et elle nourrit de la même façon tout le monde, comme Marie. Vous avez, pour chaque syllabe sacrée, même inversée, une racine. Toutes les langues que vous appelez indo-européennes, c'est-à-dire la plupart des langues parlées à la surface de la Terre, sont dérivées de ces racines sumériennes. Sans exception. D'ailleurs, y a eu une approche originale qui a été menée par, je crois, peu de temps après que je sois parti de ce plan, par des êtres qui ont trouvé que le cerveau parlait par syllabes et non pas par lettres et non pas par représentations particulières, sauf dans les langues que vous appelez idéogrammatiques. Mais le cerveau reconnaît des syllabes et les syllabes sont des moyens de programmation, dont se servent, d'ailleurs, les mauvais garçons à travers des sigles, à travers des symboles. Mais, de la même façon, les syllabes sont Vibrations et ce sont ces Vibrations syllabiques qui sont perçues et reconnues au sein de la Vibration et au sein du cerveau, avant même la signification du mot. C'est ce qu'on appelle le langage syllabique originel, même s'il a été retourné au sein de ce monde.

Question : comment pratiquer le questionnement avec le Cœur, le choix avec le Cœur ?
Ça fait partie des enseignements qui ont été donnés par le maître RAM, je crois. Il suffit de vous placer d'abord en alignement, en méditation, en prière, en recentrage, employez le mot qui vous convient. De poser la Conscience dans le Cœur, en s'aidant éventuellement de la respiration, de postures, de cristaux, de ce que vous voulez. De percevoir la Vibration et la rotation du Chakra du Cœur. Au sein de cette rotation ou de cette Vibration, plus ou moins forte, vous allez, à ce moment-là, poser votre question ou votre interrogation. Et vous allez voir ce qui se passe, à ce moment-là, au niveau de la Vibration du Cœur. Soit celle-ci ne bouge pas, c'est déjà pas mal. Soit elle s'amplifie, la réponse est oui. Soit elle disparaît en totalité et la réponse est non. C'est valable pour les choix. C'est valable pour tout. C'est ça, la réponse du Cœur, c'est plus la réponse de la tête, de la logique, du plaisir, des attachements, de l'affectif. C'est la vraie réponse du Cœur qui est en rapport avec votre chemin.

Question : poser une question à l'autre, sans attendre de réponse, simplement pour permettre à l'autre de s'exprimer, est-ce juste ?
Pas du tout parce que la réponse va être colorée, d'abord, de la compréhension de l'autre. Vous voyez déjà que, pour le même mot (tout à l'heure nous parlions du mot Amour), chacun a un vécu, une compréhension et un sens donné, même au niveau Vibratoire, qui est profondément différent. Même le mot Lumière. L'Ombre aussi, elle parle de Lumière. Elle va pas vous parler du diable crochu, bien sûr, mais on emploie les mêmes mots. Comment voulez-vous vous fier aux mots ? Donc, à partir du moment où vous posez une question à quelqu'un, faut-il encore qu'il ait compris la même chose que vous. Les mots ne sont pas absolus, jamais. Chaque mot, s'il n'est pas accompagné de Vibrations, a toujours une coloration différente pour chacun. Un exemple très simple : si je vous demande d'imaginer une chaise, vous savez tous ce que c'est qu'une chaise. Tout le monde le sait, n'est-ce pas ? Mais si je vous demande de voir une chaise ou de penser à une chaise, il y aura autant de descriptions ou de dessins, c'est pareil, que d'êtres humains présents dans la pièce. Mais c'est pareil pour le mot Amour. Rendez-vous compte, déjà, pour les objets. Alors, vous imaginez bien pour les concepts qui ne sont pas des objets. En plus, quand vous posez une question à l'autre, il y a toujours un niveau qui correspond au niveau visible de la question que vous posez et il y a un niveau invisible qui est votre propre projection. C'est toujours comme ça.

Question : comment répondre à une question pour laquelle je n'ai pas la réponse ?
Alors, si tu réponds, c'est que tu mens. L'honnêteté consiste à dire quoi ? Que tu n'as pas la réponse. Ou alors de faire silence, de ne pas répondre. D'abord, il faut bien comprendre que, cher ami, ce que tu définis veut dire que déjà, à travers la question que tu poses, c'est que tu te sens agressé à travers les questions, n'est-ce pas ? Y a beaucoup d'êtres humains qui posent des questions pour se rassurer eux-mêmes mais ils se rendent pas compte que, pour se rassurer eux-mêmes, ils mettent l'autre dans une situation intenable. Ça s'appelle du non-respect et ce non-respect, souvent pour celui qui pose la question, est appelé amour. Et c'est comme ça dans toutes les relations. Que ce soit au sein d'une assemblée politique comme au fond d'un lit avec votre mari ou votre femme. Il faut être lucide de tout cela.

Question : quel est le rôle de ma vie ?
Cher ami, la réponse, elle est au niveau de ton Cœur. Qui a mieux la réponse que toi-même ? Qui a mieux la réponse que ton être profond ? Le seul rôle que vous avez à mener, dorénavant, c'est de vous établir au sein de l'Être. C'est le rôle le plus important, c'est ce que je disais précédemment. Établissez-vous dans ce rôle-là, qui est le seul rôle, le reste ne sont que des comédies. Après, vous faites ce qu'il vous plaît. Mais vous ne trouverez, au sein de la vie, surtout maintenant avec l'accélération Vibratoire, avec l'accélération du monde, avec la durée de vie qui est beaucoup plus longue depuis 3-4 générations, vous ne trouverez aucune satisfaction durable au sein de l'éphémère. Même si je sais que les amoureux se disent l'amour éternel, si possible jusqu'à la tombe, bien sûr, ça rassure. Tout le monde se croit éternel. Mais l'éternel, il n'est pas au sein de l'éphémère. Alors, vous n'avez pas tous la même perception et vécu du temps qui passe. D'abord, Soyez. Après, amusez-vous à vous projeter dans 10 ans, dans 20 ans, faites, comment on dit, des plans sur la comète, si vous voulez. Mais tant que vous vivez dans le futur, vous n'êtes pas dans le présent. Et tant que vous êtes dans le passé, vous n'êtes pas non plus dans le présent. Il faut savoir aussi ce que vous voulez. On ne peut pas Être et vouloir avoir. On ne peut pas Être et se projeter sans arrêt dans le futur. On ne peut pas Être et être soumis aux influences de son propre passé. On ne peut pas Être et être dépendant d'une autorité extérieure. Alors, il faut savoir si vous voulez Être ou pas. Le reste est superflu, le reste vient tout seul. Une fois que vous êtes dans l'Être, les synchronicités, la fluidité de l'Unité, toutes les lois d'attraction et de résonance se mettent en œuvre pour que votre vie se déroule selon le plan de l'Être, qui est perfection, qui est abondance et qui est sérénité. Tant que vous n'êtes pas dans l'Être, ne cherchez pas la sérénité. Vous la trouverez pas. Et ça sera de plus en plus vrai dans les jours et les semaines qui viennent. Rappelez-vous, aussi, que vous posez des questions fort logiques, qui vous éloignent de l'Être. Aujourd'hui l'Être est à portée de main. Vous êtes aidés comme jamais mais, encore une fois, y a que vous qui pouvez faire ce pas. Que vous, et seulement vous, personne d'autre. Et nous vous engageons à faire ce pas, bien sûr, parce que c'est important pour vous. Alors, de savoir si le rayon rose, il va descendre demain, si Marie, elle va arriver dans un vaisseau de couleur bleue ou jaune ou rose, ça n'a aucune espèce d'importance. De savoir si une comète va franchir votre ciel, tout ça ce sont des choses que nous vous avons données au fur et à mesure du temps. Mais, comme vous le constatez, le discours des uns et des autres va être de plus en plus dans cette notion d'urgence à Être. Je dirais qu'il faut vous réjouir : les carottes sont cuites. Il est plus temps de faire cuire autre chose. Et rappelez-vous aussi que vous serez, sur le plan Vibratoire, au bon moment, au bon endroit, au bon lieu et avec les bonnes personnes. Plus vous serez alignés avec votre Cœur, plus les projections de désir (« ah mais oui, mais là, c'est pas bien », « ah mais oui, çui-là, il est comme cela », « ah ben oui, là, il me manque cela ») n'auront bientôt plus cours. Vous serez tellement contents d'avoir trouvé la Vibration du Cœur, à ce moment-là, parce que le seul contentement sortira de là. Le reste ne sera que stérile. Le reste ne sera que souffrance et ce n'est pas une blague, ce que je vous dis. Vivez chaque minute et, je l'ai déjà dit l'année dernière, comme si c'était la dernière.

Question : Existe-t-il un marqueur de l'établissement du Feu du Cœur ?
Oui. Là, c'est pas une question de sentir la Vibration. Tous les êtres qui ont rencontré Marie, même sans croire à Marie, reconnaissent la Vibration de leur Mère. Pour le Feu du Cœur, qui est votre Vibration en tant qu'Être ardent, en tant qu'Être Unifié, dès qu'elle vous tombe dessus et que vous la vivez, vous ne pouvez que constater qu'il y a le Feu du Cœur. Mais ce Feu du Cœur n'est plus une Vibration, il n'est plus une pulsation, il n'est plus une respiration, il est un Foyer qui consume sans consumer. Il peut difficilement être décrit avec des mots. C'est ce que j'essaie de faire. Mais dès que vous le vivez, vous savez ce que c'est. Maintenant, quand on arrive à cette alchimie du Cœur, c'est-à-dire à percevoir la Vibration du Cœur, à commencer à mêler la respiration et la pulsation cardiaque, qu'est-ce qui se passe ? Il se passe que vous respirez avec le Cœur. Vous n'avez plus l'impression que le Cœur est deux, boum-boum. La respiration, c'est deux aussi mais c'est plus ample et, d'un coup, vous passez dans le Feu du Cœur. On est, ici, bien au-delà du switch de la Conscience.

Question : y a-t-il une différence entre Présence et Êtreté ?
Oui, totalement. D'abord, il faut comprendre que l'Êtreté est un corps. Que ce corps est un corps qui vous est inconnu. Que la Présence est la Présence à soi-même : c'est l'alignement de la Conscience au sein du Cœur, se manifestant par le switch de la Conscience et par la Vibration du Cœur. Au sein de cette Vibration du Cœur, s'établit la possibilité d'établir un contact avec la Dimension de l'Êtreté et la Dimension ou la Vibration aussi, de l'Êtreté. Donc la Présence, c'est déjà être présent à soi-même, c'est être aligné dans l'instant. C'est être capable de s'établir dans la Vibration du Supra mental, là où le mental ne vient plus perturber, là où les émotions ne viennent plus perturber. C'est au sein de cette Présence que peut s'établir l'Êtreté. Ce sont, je dirais, des étapes successives. Les mots qui sont employés par les Archanges, ou par nous-mêmes, quand nous avons décidé d'employer le mot Lumière Vibrale, c'était évident que nous voulions différencier, débanaliser, en quelque sorte, le mot Lumière (parce que tout le monde emploie le mot Lumière à toutes les sauces, comme le mot Amour) et de faire attirer votre Conscience sur le fait que la Lumière est Vibration. Et ça, vous le savez, sur le sens physique, bien sûr, mais que, au niveau spirituel et au niveau de vos différents corps, c'est aussi une vérité. C'est-à-dire qu'on peut très bien percevoir une Lumière en tant que processus de visualisation, même par le 3ème œil. On peut imaginer voir le soleil. On peut avoir l'effet du soleil. À ce moment-là, il y a une différence. Dans un cas, je suis dans mon imaginaire, qui m'est propre donc j'imagine que je vois le soleil, je suis sur la plage et je vois la plage, je vois l'eau, je vois le soleil. Ça, c'est l'imaginaire. Mais cet imaginaire a le moyen de toucher ce que on appelle le monde imaginal, c'est-à-dire le monde des archétypes et de la Vibration. L'exemple que j'ai déjà donné, voilà 4 ans, c'était très précis, je m'en rappelle, imaginez, je dis : ah je vois le soleil. Ça vous fait ni chaud, ni froid, n'est-ce pas ? Si je veux transcrire cette émotion pour vous, qu'est-ce que je vais faire ? Je peux peindre, dessiner ou décrire ce que je vois. Ce que je vois est tout à fait réel, si je le vois, mais néanmoins, il appartient au monde imaginaire. Par contre, si je dis que je vois le soleil et que vous commencez à avoir un coup de soleil, là, nous sommes dans le monde des archétypes. Qu'est-ce qui différencie ? C'est la Vibration. Alors, bien évidemment, certains artistes très doués sont capables, par la peinture, par exemple, de faire suggérer la Vibration par la couleur de ce qu'ils ont vu, mais la différence essentielle, c'est que l'imaginaire vous est propre et n'est pas porteur de Vibration à l'extérieur de vous. L'imaginal, c'est autre chose. L'imaginal, c'est vraiment accéder à l'Essence de la Vibration. C'est-à-dire à ce qui est au-delà même de la forme. C'est-à-dire l'effet.

Question : j'ai vu un lemniscate horizontal, correspondant à la Couronne Radiante du Cœur, avec un lemniscate vertical, correspondant à la Couronne Radiante de la tête, fusionner avec celle du Cœur. Tout ceci correspond à la réalité ?
Là aussi, on est dans l'imaginaire. Il existe des lemniscates sacrés, qui sont des circuits énergétiques, qui peuvent être une représentation que vous en avez au sein des structures qui vibrent et l'Archange Mikaël vous avait parlé du lemniscate sacré qui croisait au niveau de la gorge, n'est-ce pas ? D'ailleurs il y a pas deux lemniscates, cher ami, il y en a beaucoup plus et, de la même façon, au niveau du Chakra couronne, coronal, vous avez des points de Vibration qui vous ont été dévoilés. Ces points sont unis selon des principes d'opposition, un à un, mais aussi latéralement. Vous pouvez très bien imaginer qu'entre un point ou deux points et deux autres vous avez un lemniscate et c'est une vérité. Cher ami, on va être clair. Ce que tu vis, est ta vérité. Elle est vraie pour toi. Au sein de cette Dimension, il n'existe aucune Vérité absolue. La seule Vérité absolue, c'est l'accès à l'Êtreté, tout le reste est relatif.

Question : si une Création a pour vocation de devenir supérieure à son Créateur, que signifie l'échelle de valeur supérieur / inférieur dans les mondes Unifiés ?
Rien du tout. C'est vous qui émettez sur le mot supérieur, à travers cette question, un jugement de valeur, moi, je n'en mets aucune. Quand je dis supérieur, je parle d'état Dimensionnel. Ce qui est supérieur est simple : les niveaux les plus élevés n'ont plus aucun anthropomorphisme. Mais ils ne sont pas supérieurs à nous. Ils sont simplement dans une forme de Conscience qui Vibre différemment. Et elle est appelée supérieure, non pas parce qu'elle est supérieure, simplement parce qu'elle comporte plus de simplicité et plus d'élévation vers la Source. Le mot élévation aussi ne doit pas être pris dans le sens où nous sommes loin de la Source, nous. Puisque nous sommes, tous, inter reliés, dans les Dimensions Unifiées. Simplement y a des Consciences qui expriment des potentialités différentes et des formes différentes, des Vibrations différentes et des agencements différents.

Question : en quoi l'homme sera supérieur à son Créateur, en l'occurrence sa Créatrice Marie ?
Attention, votre Créatrice de ce corps biologique, et seulement de ce corps biologique. Vous n'avez pas été créés, in extenso, par Marie. Elle est votre Créatrice, bien sûr, mais vous êtes votre propre Créateur, bien sûr, aussi. Donc il y a une relation de filiation, pas spirituelle mais génétique, par rapport à Marie. Vous pouvez avoir très bien des filiations spirituelles qui n'ont rien à voir avec les lignées de Sirius, la plupart d'entre vous, d'ailleurs, c'est le cas. Mais votre Créatrice est Marie, au sein de la Dimension que vous habitiez, avant que celle-ci ne soit polluée. Quand une forme biologique douée de Conscience est créée, cette forme est appelée à devenir de loin supérieure à la Dimension originelle de Marie. Ce que veut dire supérieur, dans ce sens-là, c'est devenir encore plus simple que Marie, c'est-à-dire devenir un triangle ou une planète ou carrément une étoile. C'est en ce sens que Mikaël vous a appelés Semences d'Étoiles. Car, ayant participé à une Création au sein de structures carbonées, vous serez tous, un jour, un vrai Soleil ou une vraie planète et pas un ange, désolé.

Question : au-delà de l'absence de mots, qu'est le Silence au sein de l'Illimité ?
Ça, c'est une question pour UN AMI ou pour Sri Aurobindo mais je dirais, dans mon modeste langage, que c'est, pour moi, la dissolution dans le Tout. C'est le moment où tous les repères disparaissent. Vous ne savez plus qui vous êtes, vous ne savez plus où vous êtes, vous ne savez plus rien, sauf que vous Êtes. C'est ça, le Silence : la perte totale de tout repère. Il n'y a rien d'extérieur où se raccrocher. Il y a juste à manifester l'Être.

Question : en quoi Silence Intérieur et Joie Intérieure peuvent-ils se rejoindre ?
Parce que la Joie n'est pas exaltation ou exubérance. La vraie Joie dont on vous parle, dont parle Sri Aurobindo, dont parle UN AMI et d'autres, y a pas d'autres mots, c'est difficile. Le Feu du Cœur, aussi, est une Joie mais à un autre niveau, à un autre état d'expansion et de dissolution. Dans le Feu du Cœur, vous êtes identifiés à Shiva ou à la Source, si vous préférez, ou à Mikaël. Vous devenez vous-mêmes la Vibration Mikaélique qui est d'ailleurs en vous, comme l'a dit Mikaël lui-même. Comme Marie est en vous, déjà. Comme le Christ est en vous. Comme l'ensemble de la Création est en vous. Quand je dis en vous, c'est au sein de l'Être, même dans ces structures biologiques pourtant falsifiées.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Alors, chers amis, je vous dis, quant à moi, à très bientôt. Portez-vous bien.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page