Autres Dimensions

Sois qui tu es

RAPHAËL

4 mai 2010

pdf

Je suis Raphaël, Archange. Âmes humaines au sein de ce monde, recevez mes salutations. Mon rôle au sein du Conclave est discret mais, néanmoins, important. Je suis l'Archange qui a été appelé l'Archange de la Guérison. Mon Rayonnement est dans le rouge comme le sang et comme la Vie qui circule au sein de la Terre et en vous. Le sang, lieu de toutes les alchimies et de toutes les transformations. Je suis l'Archange du passage et non du retournement. Je veille à ce que les passages ou les changements se fassent en harmonie. Ainsi, passer de la maladie à la guérison est un passage. Tout passage de la Vie à la mort et de la mort à la Vie au sein de votre Dimension est sous mon influence et sous ma direction. Mon rôle au sein du Conclave, et durant votre période actuelle, est donc de superviser tous les passages. Comme vous le savez, vous êtes à la veille d'un passage et d'un retournement. Comme tout passage existant au sein d'une âme incarnée, il existe un certain nombre d'étapes qui permettent de réaliser ce passage. Ces étapes sont toujours les mêmes, quels que soient les Univers, quels que soient les Mondes, quelles que soient les Dimensions. Le passage implique un passage d'un état à un autre état. Ce passage se traduit toujours, dans une première phase, par une appréhension, par une remise en question, par une négociation et, enfin, par une acceptation. Ainsi va, au sein de votre Dimension, tout phénomène vital et tout passage d'un état à un autre. Passage de l'enfance à l'adolescence, de l'adolescence à l'adulte et de l'adulte à la vieillesse et, enfin, de la vieillesse à la mort. Ainsi donc, tout processus de passage met en branle un certain nombre de résistances et, enfin, un certain nombre de phénomènes de négociations et d'acceptation. Bien évidemment, chaque âme humaine au sein de ce monde, vit les étapes du passage de manière différente. Pour certains, la phase de refus ou de peur n'existe pas. Pour d'autres enfin, la phase de négociation n'existe pas et, pour d'autres enfin, il n'y a aucune difficulté à effectuer ces passages. De la même façon, quand vous passez de la bonne santé à la maladie, il y a passage et, inversement, quand vous passez de la maladie à la guérison, il y a aussi passage.

Le passage est comme une traversée. Au sein de cette traversée, que réalise aussi bien votre corps que votre Conscience, ces phénomènes se produisent. Ces étapes existent aussi bien au niveau de l'atome, que de la cellule, que de votre Conscience. En avoir Conscience est déjà un pas important pour la compréhension et le vécu de tout mécanisme de passage au sein de votre Dimension. Aujourd'hui, on peut dire que vous êtes dans le passage. Ce passage, vous le vivez déjà, pour certains d'entre vous, depuis fort longtemps et je dirais que vous êtes dans les phases ultimes du passage, celles qui précèdent la Révélation finale et le retournement. Voilà mon rôle, voilà mes fonctions au sein du Conclave comme au sein de tous les processus de Conscience existant au sein de cette Humanité et de ce monde.

Voilà, âmes humaines en incarnation, les quelques mots que je souhaitais vous donner sur mon rôle et ma fonction vibratoire, le rouge étant l'élément qui impulse le changement. Ma couleur de Radiation correspond donc à cela, le rouge évoque la chaleur. Nous sommes ici en relation avec le Feu de la Terre, en relation avec votre propre Feu Intérieur celui qui, justement, permet par exemple le passage de l'ego au Cœur et de passer du Feu de l'ego au Feu du Cœur ou encore du Feu du 3ème œil au Feu de la Couronne Radiante de la Tête ou encore du Feu de votre Volonté propre au Feu de la Volonté de la Kundalini. Ainsi donc, ces passages sont illustrés au niveau de vos chakras, de vos Consciences et de ces différents aspects. Ainsi donc, il est normal qu'une âme humaine en incarnation éprouve, lors de tout passage, différents sentiments et différents états de sa Conscience limitée. Aujourd'hui, l'époque du passage que vous vivez vous demande un certain nombre de processus dont certains ont été abordés. Au sein de ces processus, vous l'avez compris, se manifestent des phénomènes de résistances, des phénomènes de négociation et enfin des phénomènes d'acceptation ou d'abandon, ainsi que l'a défini l'Archange Anaël. Ainsi, vous devez concevoir tout ce qui se produit à l'heure actuelle, dans votre Vie, comme un passage et en appréhender en Conscience et intellectuellement même les trois étapes ou les quatre étapes nécessaires car, quand vous avez identifié les quatre étapes, vous identifiez, de la même façon, l'endroit où vous vous situez. La résistance au changement est inscrite dans l'être humain, au sein de cette Dimension falsifiée, comme un moyen de pérennité et de maintien de la Vie dans un état stable. Or, comme vous le savez, la stabilité n'est plus à l'Ordre du jour. Le Feu de la Terre est éveillé par l'action du Conclave, par l'action des douze Archanges qui ont permis au Feu de l'Éther de s'activer et d'aboutir à ce que vous observez, en vous et sur la Terre, au niveau du réveil du Feu de la Terre. C'est ce passage là qui est en cours à l'heure actuelle. Alors, chères âmes humaines ici présentes, s'il est en vous des interrogations par rapport à vos propres passages, je vais tenter d'y apporter l'éclairage nécessaire et l'impulsion nécessaire à la réalisation de ce passage. Ainsi donc, j'attends et j'écoute ce que vous avez à dire par rapport à cela.

Question : qu'entendez-vous par négociation ?
Chère âme, la négociation est le moment où le mental est en phase de capitulation par rapport au changement et au passage. C'est le moment où il existe peut-être le plus d'interrogations et le plus d'incertitudes. Cette phase survient lorsque la phase de résistance est vaincue. C'est la phase où le mental va sans arrêt peser le pour et le contre. À ce moment-là, vous pouvez être sûrs que la solution est proche, au niveau Vibratoire, pas nécessairement en temps car tout dépend, encore une fois, de votre propension à négocier. Si la phase de négociation était terminée et si vous étiez dans l'abandon total, le passage serait terminé. En ce qui concerne ce passage ultime concernant donc l'ensemble de la Vie sur cette planète, bien évidemment, vous n'êtes pas dans la dernière étape mais dans les touts derniers instants. L'acceptation ou l'abandon se décidera après ce qui a été appelé, je crois, par certains intervenants auprès de vous, l'Annonce faite par Marie, et après le déversement par Lord Métatron des dernières clés de la Lumière au niveau collectif. Bien évidemment, il est utile que chacun, à titre individuel, se rapproche au plus près de la phase ultime de la négociation et de l'abandon à la Lumière. Alors, en ce sens et à titre individuel, effectivement tu y es.

Question : comment passer d'un état d'introversion à un état d'extraversion ?
L'introversion et l'extraversion sont uniquement le sens de la direction de la Conscience et de l'Énergie, de la Conscience limitée, bien sûr, et de l'Énergie, au sens personnalité. Passer de l'un à l'autre, est retourner l'Énergie et manifester son Énergie à l'extérieur. Cela correspond à un pôle expressif, créatif et de manifestation, plus important que ce qui a été conduit durant ta Vie jusqu'à présent. Voilà le sens de ce qui a été demandé. Passer d'un mouvement à un autre mouvement, cela n'est pas un retournement, ni un passage, mais simplement, là aussi, un changement de point de vue et un changement de mode de manifestation au sein de l'incarnation.

Question : quand on vit un passage, en tant que mère, cela impacte sur ses enfants ?
Le lien que vous appelez Mère / enfant est l'un des liens viscéral, au-delà de l'affectif, le plus fort existant au sein de votre densité. Ainsi donc, quand l'enfant ou la Mère, quel que soit l'âge par ailleurs, fait un travail de libération des liens, à ce moment-là, effectivement, l'un ou l'autre peut manifester, au niveau viscéral, la suppression du lien viscéral et, souvent, cela se traduit par ce que vous appelez une élimination. Ainsi que vous le savez, ainsi que peut-être ne l'acceptez-vous pas encore, tous les liens existant au sein de valeurs ayant fait votre société et, en particulier, ce que vous appelez liens familiaux, n'existent qu'au sein de votre Dimension dissociée. La famille est une Création de la matrice. Il y a une famille d'âmes mais cette famille d'âmes est une famille de liberté et de libération, de résonance pure, sans lien, ce qui n'est pas le cas au sein de la famille. Les Archontes ayant induit ce processus de lien appelé filiation ou lien familial, y ont introduit un aspect particulier qui fait que, quand vous avez ce qui a été appelé un karma à résoudre, vous vous réincarnez systématiquement auprès de la personne qui va vous permettre de lui faire régler son karma. Ainsi donc, les liens existant au sein d'une famille ne sont pas des liens de libération, jamais, mais sont des liens d'enfermement à dépasser. Le problème étant que les conventions sociales et morales issues de croyances, bien sûr, vont faire persister des liens au-delà du raisonnable et au-delà de ce qui est souhaitable et nécessaire pour votre libération. Ainsi donc, le plus souvent, ce que vous appelez Amour filial ou Amour familial, n'est qu'un leurre qui vous a été imprimé comme une croyance et à laquelle vous adhérez. Il n'existe pas d'instinct maternel, il existe simplement une croyance qui vous a été imprimée, littéralement, au sein de votre cerveau qui vous fait réagir par rapport à ce que vous appelez la filiation. Ainsi donc, le processus d'âme visant à rétablir, à expulser un karma en se réincarnant au sein d'une personne qui, dans une Vie passée, a été en relation avec vous sur une relation emprisonnante, finalement et en définitif, ne vous libère pas, mais vous emprisonne encore plus. Ceci traduit le machiavélisme parfait des Archontes afin de vous asservir toujours et encore plus au sein de cette matrice. Tout cela est en cours de dissolution. Quand vous échapperez à cette matrice, de manière définitive, et si vous accédez à la 5ème Dimension, ne vous attendez pas à retrouver ceux que vous avez perdus ou ceux que vous aimez, au sens humain, mais à retrouver votre famille d'âmes, ce qui n'est pas la même chose. Ainsi donc, aujourd'hui, ceux parmi vous qui sont sur le chemin de la libération, découvrent que l'on peut aimer sans lien, que l'on peut éduquer sans lien, ce qui est de loin préférable aux liens viscéraux auxquels vous croyez. L'un de vos poètes a dit : « vos enfants ne sont pas vos enfants ». Il exprimait une des plus grandes vérités existant au sein des Univers Unifiés. Vous êtes les enfants, tous, sans exception, de Marie, au sens filial, au sens Vibratoire et au sens spirituel. Paradoxalement, et de manière fort logique sur le plan spirituel, sur le plan Unifié, la seule âme n'ayant pas Marie comme Mère, est le Christ. Christ s'est incarné librement. Christ s'est incarné en passant par la filière génitale mais sans être procréé par voie naturelle, ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas eu procréation, contrairement à ce que certains enseignements veulent vous faire croire. Le Christ est bien né de l'union de ce que vous appelez spermatozoïde et ovule mais par des procédés technologiques, je dirais, et non pas humains. Ainsi donc, Christ incarné et s'étant développé au sein de ce monde dans le ventre de Marie, est la seule âme n'ayant pas Marie pour Mère.

Question : quelle est donc la Mère de Christ ?
Christ est une âme n'ayant pas filiation, au sens spirituel, relation, avec Sirius. Christ est en relation, comme vous le savez, avec Mikaël. Il s'agit là d'un processus que vous appelleriez, au sein de votre monde, je crois, parthénogenèse, qui n'a rien à voir avec la fécondation. Ainsi, souvent, Christ est appelé Christ Mikaël car il est porteur de l'Énergie de Mikaël, en totalité. Bien évidemment, un Archange ne peut féconder quiconque mais, néanmoins, il peut donner librement sa Vibration à une entité, ce qui a été réalisé par Christ Mikaël. Christ n'a pu donc avoir d'autre lien qu'un lien d'âme, au sens d'âme-sœur, au sens le plus noble, avec Marie. C'est en ce sens que Christ, sur sa croix et lors de certains événements, a pu dire à sa Mère biologique qu'elle n'était pas sa Mère.

Question : d'autres entités telles que Christ ont vécu le même principe de Création ?
Non. Il existe des processus que je qualifierais de similaires que vous connaissez. Ils s'appellent les walk-in mais ce processus est différent car il y a, à ce moment-là, un champ de Conscience, un Esprit qui investit un corps élaboré par une autre âme mais à l'âge adulte, sans passer par un développement que vous appelez in utero.

Question : qu'est-ce qui a justifié cette Création particulière pour Christ ?
Cela a simplement permis d'établir un contact formel, matériel, par l'intermédiaire d'un corps sacrifié ayant permis de répandre le sang sur la Terre et de féconder la Terre de manière particulière. Ceci a été réalisé par la crucifixion et ceci a été réalisé par le processus technologique ayant permis de générer, au sein de l'entité appelée Marie, en tout cas dans ce corps-ci, un corps libre, dès avant sa naissance, de lien avec la matrice. Il existe une autre exception que vous connaissez aussi et qui concerne la Source. Lors des premières expériences de la 3ème Dimension dissociée, la Source a maintenu la possibilité de se manifester en créant un corps adulte au sein de cette densité, à volonté, à loisir, la seule limite étant que ce corps créé ne pourrait survivre plus de 14 ans au sein de cette matrice. Ainsi, la Source vous a accompagnés sous différentes formes humaines, sans fécondation in utero, par matérialisation directe d'un corps adulte lorsque le moment et l'histoire le nécessitaient.

Question : cette manifestation de la Source va se reproduire ?
Il n'y a pas d'utilité que cela se reproduise.

Question : il y aurait une nouvelle Création de type Christique pour accompagner le passage ?
Le Christ reviendra comme il est parti, dans la nuée, dans les Vaisseaux de Lumière, comme Marie, mais dans un contingent qui n'est pas encore proche de votre Soleil.

Question : cette forme de démultiplication de l'Énergie Mikaëlique par Christ s'est-elle produite avec d'autres Archanges ?
Ce n'est pas son Énergie, c'est sa Conscience, en totalité, qui s'est divisée en deux parts identiques. Seul Lord Métatron a essayé de réaliser le même processus mais qui n'a pu être mené à son terme du fait de la puissance Vibratoire, incommensurable et incompatible avec la Vie humaine, de l'Archange Métatron.

Question : ma maladie va-t-elle passer au stade de la guérison ?
Chère âme, il faut accepter, même sans en comprendre, pour le moment, les tenants et les aboutissants, qu'il existe un certain nombre de maladies qui ne peuvent passer vers une guérison. Certaines de ces maladies sont des maladies décrétées par l'âme elle-même comme moyen d'évolution. Je ne parle pas de maladies karmiques qui, elles, peuvent toutes passer vers la guérison, sans exception. Il existe néanmoins des processus morbides de maladies constituées qui sont des moyens, justement, de passage mais là, non pas de la maladie à la guérison, mais la maladie permet le passage de la Conscience à un autre état plus éthéré et plus élargi. Ceci te concerne.

Question : comment intégrer, dans la vie, le contenu de toutes les interventions de vos plans ?
De manière systématique, la compréhension, les mécanismes de résistance permettant la négociation qui, pour certains d'entre vous, est d'arriver à l'étape de l'acceptation, peut, dans certains cas, effectivement se bloquer à la phase tout à fait finale du processus. Vous n'êtes pas responsables de ce blocage final. Ce blocage final est directement issu d'engrammes mémoriels en relation avec la peur du vide et la peur du manque, en relation, aussi, avec la peur de l'abandon. Ceci est inscrit au niveau de vos structures mémorielles cérébrales indépendamment même de votre histoire personnelle. Certains d'entre vous, au niveau de liens familiaux justement, ayant vécu ces engrammes de manière plus forte que d'autres au sein des lignées héréditaires familiales, n'arrivent pas à dépasser ce processus. Ce processus peut être dépassé par des processus mis en œuvre au niveau Vibratoire. Il en existe de nombreux faisant appel à certaines formes de prières ou à certaines formes de contact avec ce que vous appelez la nature. Il existe aussi, je crois, des cristaux qui permettent cela. Les étapes qui dépendent de vous dans tout passage sont, bien évidemment, le refus, bien évidemment, la négociation et, bien évidemment aussi, l'abandon conscient mais, dans certains cas, restent non plus des résistances mais des refus inconscients en relation systématiquement avec cette notion de peurs auxquelles vous n'avez aucune possibilité d'accès par votre Conscience.

Question : je ne ressens pas la Vibration du Cœur. Dois-je en déduire que le passage de l'ego au Cœur ne s'est pas fait ? Comment effectuer ce passage ?
Le passage de l'ego au Cœur correspond à ce qui est appelé l'activation des Nouveaux Corps. Avant d'activer les Nouveaux Corps, il faut déjà que l'Énergie de l'Esprit-Saint descende de la tête au Cœur ce qui n'est pas la même chose de monter de l'ego au Cœur, c'est une étape ultérieure. Il n'y a rien à faire remonter tant que tout n'est pas descendu. Le passage que vous effectuez, sur un sens général de Translation Dimensionnelle qui interviendra avec le retournement, nécessite toujours un mouvement haut / bas puis bas / haut. Vous ne pouvez faire le bas / haut tant que vous n'avez pas fait le haut / bas. Le passage à ce niveau là s'accompagne donc, indépendamment de l'évolution de votre Conscience par rapport aux étapes que j'ai définies, par une double dynamique énergétique, allant les deux en sens inverse. Ce n'est que quand les deux mouvements sont accomplis que pourra survenir le retournement. Je répète, vous ne pouvez faire monter que ce qui est descendu. Sinon, vous montez à vide. L'Esprit doit pénétrer la matière afin de transmuter la matière et que la matière se spiritualise. Vous ne pouvez spiritualiser la matière sans l'aide de l'Esprit, c'est impossible.

Question : quel est l'indicateur qui montre qu'on a reconnecté son corps d'Êtreté ?
Le meilleur indicateur en est le Feu du Cœur, l'activation de la Couronne Radiante du chakra du Cœur et l'accès au Samadhi.

Question : dans une même famille humaine, terrestre, des âmes pourraient-elles faire partie d'une même famille stellaire ?
Il n'y a pas d'objection à ce que cela se réalise mais je dois dire que cela est plutôt rare car les âmes que vous retrouvez sont, d'une manière générale, des âmes avec qui vous avez eu, pour le moins, au sein d'une même famille, des accrocs qui ne sont pas vraiment liés à l'Amour mais plutôt à la haine et à la destruction.

Question : pourquoi ai-je développé une pathologie au niveau de la gorge, lieu de passage ?
Ce qui est en rapport avec ce que vous appelez le chakra de la gorge est en relation, de manière constante, avec tout acte de Création ou de dé-Création et en relation directe avec l'abandon, la perte, le deuil. Il n'existe pas, à ce niveau, de pathologie dite karmique. Les pathologies dites karmiques se manifesteront systématiquement en résonance avec le 5ème chakra et, surtout, en couplage avec ce que vous appelez le chakra situé sous le nombril, 2ème chakra. Il n'existe donc, à ce niveau, que des matérialisations en relation avec des syndromes de perte, de deuil, d'abandon, de manque, n'ayant pas été digérés. Il s'agit donc de quelque chose qui est resté en travers de la gorge. Il n'y a pas d'obstacle, excepté soi-même, dans la non résolution de la peur à la guérison du chakra laryngé. Le seul centre de Conscience sur lequel vous ne pouvez agir vous-même par votre Conscience ou par votre propre éveil, est l'atteinte de ce qui est appelé le 2ème chakra. Il n'y a donc pas de barrière karmique ou autre qui tienne. La seule barrière qui tienne dans l'existence d'une maladie est j'appellerai cela un contrat d'âme que vous avez passé en descendant au sein de cette matrice, en vous réincarnant donc pour dépasser, non pas un problème karmique, mais évoluer de manière un peu différente.

Question : les problèmes de santé peuvent être liés, malgré tout, aux parents ?
La seule Source est soi-même. Il est très facile de porter la cause à l'extérieur. Bien évidemment, il y a des événements traumatisants au sein de ta Vie et de ta famille mais n'oublie jamais que le principe d'attraction et de résonance œuvre à plein, là-aussi. Il n'est donc pas question de reporter une faute à l'extérieur de Soi, ni à l'Intérieur de Soi. Le point de vue qui attribue un événement survenant au sein de votre corps ou de votre Conscience comme extérieur n'est qu'une Illusion de plus au sein de votre densité. Quel que soit l'événement qu'il vous arrive ou qu'il vous est arrivé, celui-ci ne fait que répondre à la Loi d'attraction. Il n'y a rien d'extérieur à vous qui se manifeste, il n'y a pas de faute extérieure à vous, de même qu'il n y a pas de faute intérieure, il y a simplement un principe d'attraction et de résonance. Ainsi, vous créez vous-mêmes vos propres manifestations venant de cette Vie ou d'autres vies mais ce qui se manifeste à vous n'est là que pour manifester ce que votre Conscience a créé, quel que soit l'événement qui survient en vous sans exception. Il n'y a pas de fautif à l'extérieur, il n'y a pas non plus de fautif à l'Intérieur. Tant que vous chercherez, au sein de la dualité, une responsabilité, vous ne pourrez vivre l'Unité. Jamais.

Question : où en suis-je dans ma préparation à la Translation Dimensionnelle ?
Je ne peux définir de l'extérieur ce qui vous appartient en propre. Si je te dis que tu y es arrivée, cela te satisfait-il ? Si je te dis que tu en es très loin, cela te satisfait-il ? Cela ne serait que de la satisfaction et ne serait, en aucun cas, la réalité. Devenir autonome, devenir Maître, ne s'obtient qu'à travers l'abandon à la Lumière. La maîtrise est liée à l'abandon. Être Maître de soi-même, c'est aussi la confiance en sa propre Vibration. Il n'appartient à aucun être, à aucune Conscience, de définir où vous en êtes car le problème n'est pas de dire où vous en êtes mais le problème est d'Être et à partir du moment où vous définissez un endroit où vous êtes, c'est que vous reconnaissez que vous n'êtes pas dans l'Être. Définir où vous en êtes, définira un autre point où vous en serez dans quelques jours, dans quelques semaines, cela vous fera échapper à l'Être.

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions.
Chères âmes, je vous dis à très bientôt. Recevez ma gratitude pour m'avoir permis de vous exprimer parmi vous. A bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page