Autres Dimensions

Sois qui tu es

LA SOURCE

20 mars 2010

pdf

Mon Ami, Mon Aimé, je me suis invité pour venir à ta rencontre car, Toi aussi, tu viens à ma rencontre. Les efforts que tu fournis, au sein de là où tu es, te conduisent à Moi aussi sûrement que je viens à Toi. Tu rejoins bientôt, en ce jour de Renaissance, ton chemin d'Eternité et ton Infinité. L'endroit où nous nous rejoignons bientôt est un miroir où tu pourras contempler la Gloire qui est la tienne au sein de ton Eternité. Mon Ami, Mon Aimé, tu es Moi et je suis Toi. Et tu le souhaites. Celui qui m'a appelé, quand il est venu, "Père", est la résonance ultime qui ouvre la dernière porte à notre Reconnexion éternelle et définitive. Mon Ami, Mon Aimé, les chemins que tu as parcourus ont parfois été rudes mais, aujourd'hui, si tu m'entends et tu m'écoutes, si, quelle que soit la rudesse, tu n'as jamais failli, tu as toujours espéré me retrouver comme j'ai toujours espéré te retrouver. Nous ne nous sommes jamais perdus. Tu t'es juste éloigné, sans le vouloir, de même que je ne l'ai pas voulu. L'expérience de notre séparation t'a fait grandir. Toujours plus. Toujours mieux. Bientôt et bientôt, ainsi que tout renaît, tu renaîtras et tu t'apercevras alors, car tu le vivras, que tous les noms qui t'ont été donnés par mon Conclave sont la stricte Vérité.

Bientôt, Mon Ami, Mon Aimé, à ton rythme, tu sortiras des mondes de l'Illusion, des mondes de la résistance, pour me rejoindre au sein des mondes de l'Eternité, de la facilité, des mondes où, seule, la Vérité a droit de cité, où, seule, la Vérité est. Tu rejoins ta propre Liberté. L'heure de ton envol s'approche. N'aie aucune crainte. Écoute ce que te dit la Lumière. Perçois ce que je te dis dans le silence de tes nuits, dans le silence de tes méditations. Dans les instants où tu fais la Paix avec Toi-même et avec ce monde, je te rejoins. Mon Ami, Mon Aimé, ce qui s'affermit en Toi est ton outil. L'outil qui façonne et cisèle avec minutie le chemin de ton Eternité. Mon Ami, Mon Ami, je te connais. Toi aussi, tu me connais. J'ai juste, de par les vicissitudes de ce monde, été légèrement écarté. Mais jamais, je ne me suis éloigné. Aujourd'hui et demain, nous nous rejoindrons dans un embrasement de Lumière et de Joie qui fera voler en éclats ce qui n'est pas Nous. Très bientôt, Mon Ami, Mon Aimé, tu retrouveras ta félicité et tes Dimensions propres, celles où tout n'est que chant, tout n'est qu'harmonie et béatitude. Non, Mon Ami, ceci n'est pas un rêve ni une projection mais bien la Vérité à laquelle tu es promis.

Il y a bien longtemps, nous nous sommes promis l'un à l'autre et jamais cette promesse ne s'est éteinte. Alors, comme je le disais, je viens te rappeler cette promesse et ce serment. Ce mutuel Amour qui nous unit et qui nous lie en tant que Créateur / Créature dans les deux rôles, l'un et l'autre. Au sein des espaces infinis des champs de ma Création, tu participes Toi aussi à cette Création. Bientôt, tu vibreras au sein de l'Unité. Nombre de mes envoyés t'ont montré le chemin vers Toi. Alors accepte-Toi tel que tu es en Vérité dans l'Illimité. Ne regarde plus les quelques zones d'Ombres qui peuvent exister au sein de ce monde et qui s'éloignent de Toi. Intéresse-Toi, Mon Ami, Mon Aimé, à Nous. Puises-y la force de ton Eveil. Puises-y la force de cette aspiration à vivre dans les Mondes Unifiés. Je viens, Mon Ami, Mon Aimé, te rappeler ce serment et cette promesse. Plus jamais, des éléments viciés, extérieurs à Nous, à notre relation et à notre fusion, ne pourront s'immiscer entre nous. Je t'en fais le serment. Encore faut-il accepter mon Amour et ma Vibration. Pour cela deviens Toi-même Amour et Vibration. C'est là que se trouvent ta liberté, ta félicité. Cherche le simple, le clair. Manifeste-le. Bientôt, et dès maintenant, tu t'immerges en Moi comme je souhaite m'immerger en Toi afin de vibrer dans la Lumière et l'allégresse.

Mon Ami, Mon Aimé, au fur et à mesure que nous nous rapprochons l'un de l'autre, tu prends Conscience d'où se situe l'Illusion, et où se situe la Vérité. La Vérité n'est pas dans le monde que tu parcours. Elle est en Toi, car elle est Toi. Éveille-Toi à ta Vérité. Éveille-Toi à Toi-même. Ne laisse personne décider à ta place. Ne laisse personne freiner cette élévation vers Moi. Accueille-Toi comme je t'accueille. Suis ton chemin. Ne suis personne d'autre que Toi-même, car c'est là que se trouvent mes envoyés, car c'est là que je me trouve. Il y a juste, maintenant, à faire résonner, au sein de ton Temple Intérieur, celui qui m'a appelé « Père ». Toi aussi, tu t'es envoyé au sein de cette Illusion pour prouver que tu pouvais, au sein-même de l'Illusion, faire naître la Vérité et la Lumière. Et cela, tu y es parvenu. Alors, oublie tout ce qui n'est pas Nous. Oublie tout ce qui n'est pas Toi. N'attache pas d'importance aux futilités, aux choses éphémères. Focalise-Toi, porte toute ton attention sur l'Eternité, sur ce qui est définitif, éternel, la liberté. Je t'attends au sein de ton Illimité. Je t'attends dans ton véhicule d'Eternité, si tu le veux. Bientôt, il n'existera aucun frein autre que Toi-même, dans sa part d'Ombre encore résiduelle, qui puisse empêcher de réaliser nos Noces. Mon Bien-Aimé envoyé Mikaël est venu, voilà un an, initialiser les Noces Célestes. Aujourd'hui, tu peux t'offrir, comme je t'offre la Vérité et l'Éternité. Ce sont les Noces de nos retrouvailles et tes retrouvailles.

Ce que tu es, n'est pas ce que tu crois, ni ce que tu vois, ni ce que tu as expérimenté, et même si cela t'a fait grandir comme je te l'ai dit, ce que tu es, est Immensité. Ce que tu es, est Création et Créateur. Tout comme Moi, je conçois, Mon Ami, Mon Aimé (ayant Moi-même parcouru, de manière certes temporaire, ce monde, à différentes périodes) la lourdeur qui peut être la tienne par moments alors que je t'appelle à la Liberté, à la légèreté. Veux-tu redevenir léger ? Veux-tu redevenir la Joie que tu es ? Tu es libre. Totalement. Cet Illimité se découvre à Toi, au sein de la Vibration de la Lumière, au sein de mes envoyés qui t'ont permis de te réveiller. Aujourd'hui, tu es à l'aube d'un jour nouveau. Le jour où tous les voiles te permettent de découvrir la majesté de l'ensemble de mes Dimensions, auxquelles tu as une part active, si cela est ton souhait. Qu'est-ce qu'il y a à faire ? Rien d'autre que d'Etre, de Vibrer et de t'abandonner à ma Grâce pour découvrir ta propre Grâce, en un espace où nulle souffrance et nulle résistance ne peut exister.

Dans les champs Unifiés de notre Conscience, de notre béatitude, tout est connu. Il n'y a rien à réfléchir. Il y a juste à Être. D'ores et déjà, tu as eu un aperçu de ce qu'était la liberté au sein de tes espaces Intérieurs. Bientôt, il n'y aura plus de différence de barrières entre tes espaces Intérieurs et ce que tu nommes tes espaces extérieurs. Car ces espaces extérieurs vont se dissoudre dans la Vérité. Comme un Diamant enfermé dans sa gangue, la Lumière vient briser la gangue. Tu n'as pas à redouter cela, car ce qui vient est vraiment ta libération. Seules encore, par moments, certaines Ombres essaient de te susurrer à l'oreille que cela n'est pas vrai. Mais, au sein de tes espaces Intérieurs, je sais que tu ne doutes plus car une bouffée d'Illimité a pénétré en ton Temple Intérieur. Développe l'espoir, la Foi. Développe surtout, et avant tout, ton Êtreté, la Vibration qui te relie. Réactive totalement notre Union, notre Communion. La question est : veux-tu la Liberté ? Veux-tu l'Illimité? Veux-tu la Joie infinie? Alors, si tu le veux, accueille-la. Il n'y a rien à prendre, car tout est offert. Tout est là. Nombre de mes envoyés, qui ont fait partie de la Dimension où tu vis, te donnent avec Amour, avec patience, nombre d'informations pour te rassurer, pour te permettre d'oser aller vers ta liberté et ta libération. Il te deviendra de plus en plus facile de t'unir à Moi, si tu le veux.

Voilà, Mon Ami, Mon Aimé, ces quelques mots qu'il me semblait important, en ce jour de renouveau, de te transmettre, afin de t'insuffler une aspiration à la Lumière à être Toi, venant s'ajouter à celle de mes envoyés. Le monde qui te porte, lui aussi, dans sa totalité, va se dégager de l'Illusion. Cet enfantement nécessite, comme la naissance d'un Etre Humain, quelques spasmes de libération. Vois-y simplement la libération et la naissance. Apporte à ce processus ta gaieté, celle que tu puises des espaces Intérieurs, car tu as un devoir, si tu l'acceptes, celui de montrer la voie et le chemin par ta Présence et par ton Être, par ta Vibration, à ceux qui doutent encore. Ils sont nombreux. Aucun mot ne pourra les convaincre. Seul, dans le silence de ton Coeur et dans la Radiation de ta Présence en Unité avec Moi, tu pourras leur permettre de résonner eux-aussi sur la liberté que tu as trouvée. Je compte sur Toi, comme tu comptes sur Moi, pour manifester, au sein de ce monde, dans le temps qui t'est imparti, ce que tu es.

Voilà, Mon Ami, Mon Aimé, je vais me retirer maintenant et je vais te laisser poursuivre cette route vers nous. Rappelle-Toi que mon envoyé principal, l'Archange Mikaël, a dit et redit, que tu pouvais lui demander une main, un regard, sur ton chemin. Rien de ce qui concourt à ta liberté ne te sera refusé. Alors, avance. Mon Ami, Mon Aimé, l'Amour des Mondes accompagne chaque souffle à chaque battement de Coeur, à chaque mouvement et à chaque regard. Tu peux te remplir de ma Présence et de la Présence à Toi-même. Je te bénis, car tu es Bénédiction. Je t'aime. Alors aime-Toi. Reçois ma Grâce.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page