Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÎVANHOV

O.M. AÎVANHOV

15 avril 2007

pdf

Et bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous trouver pour la première fois ici et de pouvoir vous apporter des réponses aux questions qui concernent votre évolution. Alors tout d'abord laissez-moi vous présenter tout mon amour et toutes mes salutations et nous allons essayer de faire un petit bout de chemin ensemble pour vous aider dans vos évolutions spirituelles qui est la chose, certainement, pour la plupart d'entre vous, la plus importante à l'heure actuelle. Alors si vous le voulez bien je vous donne la parole.

Question: peut-on connaître sa mission de vie ?
Vous avez tous le même chemin, le chemin n'est pas de faire ceci ou cela, de réaliser ceci ou cela, d'être actif dans ceci ou cela. Vous êtes toujours à la place qu'il faut, au moment où il faut, mais le chemin que vous devez emprunter maintenant est le même pour tout le monde c'est à dire qu'il vous est demandé, simplement, d'acquérir ce que l'on appelle la maîtrise, la maîtrise de votre vie, la maîtrise de ce que vous êtes pour accéder réellement et pratiquement à votre Divinité intérieure. Alors, il est extrêmement important pour cela de s'aligner avec soi-même, de faire taire l'ego, de laisser s'exprimer la Divinité intérieure qui est en vous. Ca, c'est totalement indépendant, je dirais, de l'orientation que vous allez prendre que ce soit au niveau professionnel, au niveau affectif, au niveau relationnel etc, etc...Le plus important est de trouver sa sérénité intérieure, je dirais même sa joie intérieure et surtout d'œuvrer pour recevoir ces énergies qui sont déversées à foison sur cette planète. La Lumière est, plus que jamais, de plus en plus importante. Alors il faut vous diriger dans votre chemin vers quelque chose qui va vous apporter une forme de sérénité, une forme de joie intérieure, quelque chose qui va vous permettre de retrouver la Divinité que vous êtes, ça c'est la chose la plus importante. Alors, je pourrais dire aussi qu'il s'agit d'un chemin intérieur c'est à dire de quelque chose qui est en rapport avec votre Lumière intérieure. Alors, ça correspond à ce que l'on appelle la maîtrise. Bien grand mot.

Comment arrive-t-on à trouver la maîtrise ? Lâchez-prise pour trouver la maîtrise c'est à dire abandonnez toutes les velléités de l'ego qui veut s'approprier, qui veut se tracer un chemin parce que c'est un chemin qu'il va trouver, entre guillemets, valorisant c'est à dire quelque chose qui va l'amener à plus de spiritualité, qui est un mot important, mais la spiritualité elle est dans l'instant c'est à dire dans la capacité qu'a une âme a, à l'instant du moment présent, de trouver la Divinité et pour cela il faut lâcher-prise. Lâchez-prise à toutes les volontés personnelles : « je veux ceci, je veux cela, je veux aller ici ». Laissez faire et laissez s'imprimer en soi la divine providence c'est à dire la capacité à laisser œuvrer le divin en vous et pour cela aussi, indépendamment du lâcher-prise, il faut apprendre aussi à lâcher-prise avec les peurs parce que les peurs sont certainement l'obstacle le plus important à la réalisation de votre Divinité intérieure. Alors, comprenez bien que ce chemin est le même pour tout le monde. Aujourd'hui il vous est demandé, quelle que soit la place que vous occupez au niveau social, au niveau affectif, c'est pas de démarrer quelque chose de nouveau, c'est surtout de trouver, dans l'instant présent, cette fameuse fluidité, cette Divinité intérieure, cette unité intérieure qui vous permettra d'être réellement vous-même et ça passe par la maîtrise. Maîtrise égale lâcher-prise et abandon des peurs, ça c'est le même chemin pour toute personne, j'ai parlé.

Question: pourquoi, quand sa voie est d'aider les autres, ça provoque aussi des doutes, des peurs ?
Chère amie, par rapport à ce que je vois à travers tes cocons de Lumière, l'aide à l'autre est importante mais il faut te poser d'abord la question du pourquoi cela est important. Alors, certainement qu'il y a ce que vous appelez des blessures affectives qui sont là et qui traduisent certainement des périodes de manque ou de difficultés affectives à certains moments de la vie. Alors, souvent, quand on a vécu cette période de manque affectif, à certaines périodes, bien évidemment on n'a pas envie que ça arrive aux autres. Alors, dans ces cas là, on est plus porté, bien évidemment, à aider les autres, c'est dans la logique humaine mais ça fait partie aussi du cheminement spirituel. Alors, aider l'autre c'est quelque chose qui peut se faire de différentes façons mais, déjà, regarder l'autre, sourire à l'autre c'est déjà une aide à l'autre. Alors, maintenant, est-ce que ça doit prendre une forme professionnelle ? Il est important pour cela de définir si c'est quelque chose qui vient des profondeurs de l'âme ou si c'est uniquement pour répondre à une souffrance. Les deux, bien évidemment, possèdent un objectif, je dirais, un peu différent et quand il s'agit d'un besoin vital de l'âme, il faut se lancer à corps perdu, je dirais, dans cette demande de l'âme. Alors, maintenant, quand c'est lié à cette période de vide affectif étant survenu dans l'expérience de l'incarnation, il faut déjà, dans un premier temps, bien comprendre les rouages qui ont conduit à vouloir à tout prix aider l'autre, vouloir aimer l'autre, peut-être pour ne pas être face à sa propre blessure de manque affectif. Dans ces cas là, l'aide peut être extrêmement profitable pour l'autre mais c'est pas pour autant que la blessure intérieure va guérir. Alors, dans un cas comme dans l'autre, il est important d'abord de nettoyer devant sa porte c'est à dire de comprendre, guérir, dépasser, transcender la blessure affective. Ca peut se faire de maintes et maintes façon, bien sûr, mais c'est certainement une démarche capitale qui participe aussi à la propre maîtrise intérieure c'est à dire on ne peut pas trouver sa maîtrise intérieure en aidant l'autre, même en s'oubliant dans l'autre, ça il faut être grand mystique pour faire cela, il faut s'appeler Mère Teresa par exemple mais il n'y a pas beaucoup de Mère Teresa sur terre. On ne peut donner, aimer que si l'on s'aime soi-même totalement, bien évidemment, sans ça, il restera quelque part toujours cette blessure qui s'aggravera avec les années.

Question: que pensez-vous de l'astrologie ?
L'astrologie est un moyen de connaissance, est un moyen d'appréhension des rouages de l'univers au niveau de la personne en incarnation. L'astrologie est extrêmement importante mais il faut pas perdre de vue qu'il ne faut pas faire de l'astrologie quelque chose qui serait prédictif ou quelque chose qui serait déterminé parce que la liberté de l'âme est au-delà des contraintes et des influences astrologiques. Autant, au niveau planétaire, il y a prédestination liée aux mouvements planétaires, aux passages des comètes qui représentent les êtres cosmiques. Mais, au niveau individuel, c'est comme pour le soleil, vous êtes libres de vous mettre au soleil et de vous brûler, de protéger votre peau avec des crèmes ou de rentrer à l'intérieur de la maison pour ne pas subir l'influence du soleil. Alors, au niveau des planètes d'astrologie et des influences astrologiques, c'est exactement la même chose qu'il faut comprendre c'est à dire que ce n'est pas inéluctable. C'est comme la maladie, il faut l'accepter ou la refuser, ce qui ne veut pas dire que l'astrologie n'est pas juste, ça veut dire simplement qu'il ne faut pas en faire un outil de détermination et de déterminisme. C'est quelque chose qui doit être comme tout le reste : transcendé et dépassé. Alors, on peut concevoir l'astrologie comme un moyen de connaissance, dans un premier temps, des influences astrales qui viennent s'impacter dans l'incarnation. Mais il ne faut absolument pas en rester là. Il faut surtout voir comment casser tous ces conditionnements.

L'être humain est un être de liberté, vous avez du mal à le croire parce que vous avez passé des milliers d'années et des centaines d'incarnations à vivre conditionné, conditionné par le lieu dans lequel vous viviez. On vous a dit que vous étiez des êtres faits de matière, on vous a dit que vous étiez des êtres conditionnés par les parents, par l'éducation, par le milieu dans lequel vous vivez et bien tout ça c'est faux. Tout ça c'est le passé. Tant que vous acceptez ces conditionnements vous êtes prisonniers de ces conditionnements. Alors, l'astrologie de naissance est aussi un conditionnement, un conditionnement, certes, voulu par l'âme dans sa descente en incarnation mais qui emprisonne l'âme. Il est important que l'être humain retrouve sa liberté totale, la liberté que j'ai appelée la maîtrise, au préalable, est aussi le moyen de dépasser tous les conditionnements. Alors, vous ne pouvez pas passer votre vie à étudier tous vos conditionnements parce qu'ils existent depuis des millénaires et vous pouvez pas trouver la Lumière comme cela. Jésus disait « cherchez le royaume des cieux et le reste vous sera donné de surcroît » c'est certainement la chose la plus importante à faire. Alors, cherchez le divin en vous, cherchez la fluidité en vous, cherchez la maîtrise, abandonnez-vous, lâchez-prise par rapport à votre volonté personnelle, là, est la solution. Maintenant, l'important c'est d'être soi-même.

Question: comment trouver sa véritable place dans cette vie ?
Et c'est quoi la place, chère amie ? C'est une question que je te pose. Qu'est-ce que tu appelles la place? Alors c'est là où je voulais en venir : il faut, quand on a l'impression de ne pas être à sa place, il faut déjà définir ce qui n'est pas à sa place. Quand on est dans une situation où on n'est pas dans la fluidité ? Quand on n'est pas dans le sentiment de joie intérieure ? Il faut déjà définir ce que l'on n'est pas, ce que l'on ne veut pas, ce que l'on ne supporte pas, le sentir du plus profond de son être ce que ça génère et puis, après, bien évidemment, il faut demander de l'aide : « que ta volonté se fasse et non la mienne ». Ca peut être la prière, ça peut être la supplication, ça peut être l'invocation, mais il faut demander de l'aide. Il suffit pas de dire « je ne me sens pas à ma place » et puis se donner des coups de fouet toute la journée parce que ça ne change rien, tout ça. Il faut avoir le courage de se libérer de ses chaînes. Alors, il faut demander de l'aide, c'est aussi simple que cela. Il faut vous adresser vous-même à vos guides, dès que le silence intérieur est fait. Alors, effectivement, c'est plus agréable quand ça passe par quelqu'un d'autre, ça oblige à ne pas faire les efforts soi-même mais il faut les faire soi-même.

Question: pourriez-vous nous parler des multiplications des séismes sur la Terre ?
La terre est en train d'accoucher. J'ai déjà dit qu'il y avait une révolution au niveau des éléments, que ce soit l'air, que ce soit l'eau, le feu, la terre et bientôt l'éther. Vous êtes rentrés dans les périodes de remue-ménage intense, aussi bien au niveau intérieur qu'extérieur, c'est la période où on doit trouver la maîtrise, c'est la période où la Terre vibre, se secoue, se débarrasse des parasites pour préparer son phénomène d'ascension, au même titre que l'être humain doit lâcher-prise pour trouver la maîtrise, pour s'abandonner à la maîtrise, pour ascensionner, si tel est son souhait. Alors, ce que vous observez, et que vous allez observer dans les semaines qui viennent, est, bien évidemment, tout ce qui a été annoncé depuis fort longtemps où il ne restera comme important que l'essentiel c'est à dire l'amour et pas tout le reste que vous avez bâti dans la troisième dimension. Cela va s'étaler sur quelques années, très peu d'années. Alors, il ne faut pas avoir peur, au contraire, c'est l'arrivée et la venue de l'amour et la disparition de tout ce qui n'est pas amour authentique, véridique, de tout ce qui élucubration mentale, intellectuelle, émotionnelle, tout ce que vous avez bâti par peur (des assurances de ceci, des assurances de cela) et bien tout ça n'existe plus. Mettre l'argent à la banque parce que c'est eux à qui vous avez donné votre argent parce que vous avez peur de le garder, et bien, tout ça n'existe plus. Tout ce qui a été bâti par les forces de l'ombre doit disparaître, toutes les ombres à l'intérieur de vous doivent disparaître, l'ombre ne peut pas coexister avec la Lumière. Ca, c'était le cas dans ce que vous avez vécu depuis des centaines de vie mais bientôt cela ne sera plus possible. Il doit y avoir séparation entre l'ombre et la Lumière parce que, dans d'autres vibrations, d'autres dimensions, il n'y a plus de place pour l'ombre, la Lumière est partout. Ce que vous vivez à l'intérieur est le reflet de ce que vous voyez à l'extérieur.

Question: peut-on se faire aider par un défunt de sa famille ?
Mais pourquoi aller chercher de l'aide avec les désincarnés, même si ils sont dans la Lumière ? L'aide elle vient de soi-même, elle vient d'une attitude intérieure de maîtrise. Il faut arrêter de compter sur les désincarnés ou sur les membres de la famille même si on les a aimés, choyés. Aujourd'hui vous arrivez dans une nouvelle dimension de vie où même si le christ est important, la Lumière est importante, vous êtes vous-même le Christ, vous êtes vous-même la Lumière. La seule différence entre vous et moi c'est que vous, vous ne le croyez pas et que vous ne le savez pas encore mais nous sommes tous Lumière. Alors, à partir du moment où vous envisagerez toujours la Lumière comme extérieure à vous, comment voulez-vous devenir Lumière ? Il faut accepter la Lumière en soi. Vous êtes Lumière, de tout éternité et vous allez, en quelque sorte, refuser de le voir pour le besoin de l'émotion, pour le besoin de l'incarnation, pour les besoins de la famille, pour les besoins d'une autre âme dont vous aviez la charge. Vous avez accepté de vous détourner de la Lumière mais vous êtes de toute éternité Lumière mais c'est cet héritage là qu'il faut re-découvrir aujourd'hui.

Et bien, chers amis, j'espère vous revoir un de ces jours. Je vous apporte tout mon amour, toute ma bénédiction et j'espère avoir été d'une quelconque aide à votre cheminement. Alors, je vais maintenant me retirer. Recevez tout mon amour et je vous dis à bientôt peut-être.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page