Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV - 2

O.M. AÏVANHOV - 2

27 décembre 2011

pdf

Canalisation du 27 décembre 2011 : 2ème partie

Question : Quelle est la différence entre l'individualité et la personnalité ?
L'individualité, c'est la Conscience Pure (qui n'a que faire de la personne). Vous êtes un individu dans une personne. L'individualité, c'est le Soi. La personnalité, c'est le Je : moi, moi, moi, moi, moi. Mais dans le Soi, y'a pas de moi. Dans le Soi, y'a plus de corps, y'a plus de personnalité. Rappelez-vous ce que nous avons dit : tant que vous n'êtes pas Éveillés (dans les Vibrations ou dans la Délocalisation), vous allez vous assimiler à ce corps et à votre histoire de vie, depuis la naissance (ou, si vous avez fait des recherches spirituelles, peut-être que vous avez eu connaissance de vos vies passées ou en tous cas, de tout ce qui concerne cette matrice). Vous êtes une personnalité. À un moment donné (par les Vibrations, par le Feu du Cœur, par les Alignements, par les Communions, par la Délocalisation), vous vous rendez compte que vous êtes bien plus qu'une personne. Et que vous n'êtes surtout pas cette personne. Ça vous empêche pas, dans la vie de tous les jours, d'être une personne, bien sûr (puisque vous êtes encore incarné, il me semble). Mais vous prenez de plus en plus conscience du Soi, de l'individu, qui n'est pas limité par une forme, par un temps, par un espace, par une souffrance, par une histoire, par une affection, par des émotions, par un mental. Vous devenez la Lumière. Par exemple, en ce moment, vous avez beaucoup de personnes, par ce Passage de la Porte Étroite, et ce nouveau Passage de la Gorge qui se fait par les 7 Marches de la tête (ndr : les 7 vertèbres cervicales) et les 5 semaines de MARIE (Ndr : interventions des 17, 24 et 31 décembre 2011, 7 et 14 janvier 2012), qui ont encore des émotions qui remontent et qui vivent des souffrances. Mais vous n'êtes pas cette souffrance. Acceptez que vous n'êtes pas cela et vous découvrirez l'Unité, tout de suite.

Question : est-il normal d'avoir l'impression d'avoir le cerveau comme embrumé ?
Oui : il doit disparaître complètement. Donc plus il sera embrumé, plus il deviendra de la bouillie et mieux ça sera. Rappelez-vous que l'Intelligence et le Cœur, c'est pas la tête. Dans ce monde, c'est la tête, oui, parce que si vous n'avez pas l'intelligence de la tête, vous êtes incapable de vous nourrir, de trouver du travail, d'avoir une vie, si on peut dire. Donc bien sûr, pour beaucoup d'entre vous, il y a comme un brouillard dans la tête, vous oubliez les choses quotidiennes et, d'ailleurs, vous feriez bien d'oublier aussi que vous êtes une personne et d'oublier toutes vos souffrances du passé. C'est le but. Parce que découvrir le Soi, vivre la défragmentation, la délocalisation, l'Unité, c'est ne plus être identifié ni à ce corps, ni à cette histoire que vous avez vécue. Et ça, c'est terrible, pour la personnalité.

Question : est-il normal d'avoir entendu le son de l'univers et le chœur des Anges il y a déjà quelques années mais de ne plus l'entendre depuis quelques mois ?
Alors là, il faut répondre à cette personne que si elle entendait en permanence le chœur des Anges elle ferait comme MA ANANDA MOYI : elle se met dans un coin et elle bouge plus pendant 10 ans. Donc c'est tout-à-fait logique, là aussi, ça rentre dans le cadre des expériences : la conscience va et vient. Quelqu'un qui a fait une expérience (dans un autre registre) de mort imminente, il a fait l'expérience, à un moment donné. C'est comme s'il me demandait pourquoi il fait pas l'expérience tous les jours.

Question : un engourdissement des jambes fait partie des symptômes de l'Ascension ?
Ils font, bien sûr, partie des symptômes de l'Ascension. C'est, encore une fois, la résistance entre la Lumière blanche et la structure physique, ou l'alchimie de l'Œuvre au Blanc qui se réalise.

Question : à quoi peuvent correspondre des phénomènes de détérioration de la vision ?
Même processus. Quand vous êtes délocalisés, en conscience (que vous soyez dans le corps d'Êtreté ou que vous soyez délocalisés, ici même, sur cette Dimension), vous voyez mais est-ce que ce sont vos yeux qui voient ? Non, puisque vous n'êtes plus dans ce corps. Donc c'est tout à fait normal. C'est la même réponse que je peux faire par rapport aux frictions, aux douleurs des membres inférieurs ou supérieurs, ou d'engourdissement du corps.

Question : et quand on sent son corps comme enfermé dans une armure et décalé ?
Tout-à-fait, c'est le même processus de délocalisation qui commence. Il y en a qui ont une armure plus solide que d'autres. Il y en a qui ont déjà dissous l'armure.

Question : comment dépasser la peur de la mort ?
En comprenant qu'on n'est pas ce corps. Là, encore une fois, à travers ce que je dis et les questions (vous comprenez maintenant, du moins je le pense, de manière beaucoup plus nette), vous voyez très bien que c'est la personnalité qui a peur. Elle vit des processus de délocalisation, donc la personne s'interroge. Pourquoi ? Parce qu'il y a une identification, encore présente, à ce corps, qu'il y a un attachement, qui est encore présent, à ce corps. Si l'attachement n'était plus du tout présent, la personne serait délocalisée à volonté. Elle n'aurait même plus besoin de s'aligner, ni de communier, ni de méditer. En permanence, elle pourrait passer d'un état à un autre. Et c'est ce qui va vous arriver de manière de plus en plus facile et évidente.

Question : sentir des présences Vibratoires sur la nuque ou l'épaule gauche et être traversé par des grands froids, ça peut être une communication avec les autres plans Dimensionnels ?
Oui, c'est plus proche, dans ce cas-là, je dirais, de la fusion. Mais tant que vous êtes à l'intérieur du corps, quand vous sentez ces présences, alors vous avez les frissonnements, les chauds, les froids, vous sentez une présence. Mais si vous vous délocalisez, à ce moment-là, qu'est-ce qui va se passer ? Très simple :vous n'allez plus avoir aucune conscience du corps mais vous allez devenir la Conscience qui est à côté de vous. Parce que la personne qui décrit ce qu'elle vit est encore dans l'attention placée au centre du corps et du Cœur. Mais elle n'est pas délocalisée. Dans ces conditions là, vous pouvez très bien vivre le contact comme une présence qui est là. Mais l'autre étape, c'est quoi ? C'est de ne plus être ce corps qui vit un contact avec une autre conscience mais vous devenez cette autre conscience : « je suis Un », « je ne suis pas ce corps », « je suis la présence qui est là ».

Question : je perds l'équilibre lorsque j'effectue des mouvements de rotation lents. Pourquoi ?
C'est normal. Le lemniscate sacré, c'est quelque chose qui tourne. C'est une Vibration qui est l'arrêt du mouvement du corps et la mise en mouvement de l'Êtreté, si vous préférez, ou de l'Esprit. Donc qu'est-ce qui se passe à ce moment-là ? Il peut y avoir, lors de ces processus de délocalisation, une perte des repères temporaux spatiaux, donc sentiment de vertige. Là aussi, c'est la personnalité qui veut à tout prix vivre ce qu'elle vit, en se maintenant dans ce corps. Rappelez-vous que toutes les expériences que vous vivez, toutes les questions, ont trait à exactement la même chose. Ça veut dire quoi ? C'est que l'expérience, diverse et variée, vous renvoie toujours, finalement, à la même chose : à quoi êtes vous identifié ? Mais ce processus est normal. C'est un processus, encore une fois, d'apprentissage.

Question : sentir que le soleil est soi-même, est une délocalisation de la conscience ?
En totalité. C'est une des multiples formes, des formes infinies, de délocalisation.

Question : même si cela est une impression ou une image dans le Cœur ?
Tout-à-fait. À condition que ça ne soit pas une projection.

Question : les êtres qui ont quitté ce plan sont conscients des transformations en cours ?
En totalité.

Question : et se préparent-ils comme nous à l'imminence du Face à Face avec la Lumière ?
Ils sont préparés. Ils sont, simplement, dans un état particulier qui est, pour vous, ce que vous pourriez appeler un état de léthargie ou de stase, en parfait Samadhi total, attendant de vivre ce qui est à vivre.

Question : entendre prononcer son prénom dans sa tête, du côté gauche mais sans recevoir de message, est lié à un mode de communication à travers le Canal Marial ?
Tout-à-fait. Vous êtes appelés, par une voix chuchotée, qui chuchote à votre oreille gauche : c'est le Canal Marial qui est constitué.

Question : dans ce cas-là, comment rester dans l'écoute ?
Eh bien, déjà, ne plus être localisé dans ce corps. Dans 90% des cas, la présence va chuchoter votre prénom jusqu'à tant que vous lâchiez prise. Là, l'appel est une invitation Vibratoire. C'est pas une invitation à prononcer, vous aussi, des mots ou à établir une communication. C'est pas un dialogue. C'est une Communion, c'est différent. La meilleure façon de rester à l'écoute c'est, là aussi, de ne plus être identifié à ce corps ou à cette conscience dans ce corps. Mais, tout cela, vous vivez cela de manière très, très nombreuse : que cela soit les chatouillis dans les oreilles, que cela soit le fait d'être appelé par votre prénom, que cela soit d'être en conscience dans le soleil.

Question : ressentir des engourdissements dans les bras et les mains relève du processus lié aux cervicales dont vous avez parlé ?
Tout-à-fait. Je donnerai les moyens de libérer ça, à la fin.

Question : pourquoi j'ai des douleurs anciennes qui réapparaissent ?
La Lumière pénètre à profusion dans ce Temple. Ce Temple est porteur de certaines blessures, de certaines mémoires. Plus la Lumière entre, plus les zones de résistance vont devenir sensibles. Pas conscientes. Elles peuvent venir du passé. Donc c'est l'alchimie de la Lumière. C'est ce qui a été nommé l'Œuvre au Blanc, parce qu'il faut vous rendre Blanc. Donc vous avez, pour certains d'entre vous, une sorte de résurgence de souffrances du corps ou de résurgence de souffrances psychologiques. C'est le même processus. C'est pas la peine de chercher la cause première, profonde, pour lutter contre. Il faut simplement être conscient que c'est l'action de la Lumière. À ce moment-là, là aussi, c'est une invitation à quoi ? À la délocalisation.

Question : à quoi correspond un tintement de cloche en cristal entendu dans l'oreille?
Mais c'est l'appel de la Lumière, aussi. Avant le chœur des Anges (qui est constitué du chœur des Anges et des Violons), il y a les tintements extrêmement aigus, soit d'une cloche de cristal, soit comme quelque chose qu'on tape brièvement, comme un son très aigu. Ça fait partie des processus, là aussi, de l'Œuvre au Blanc et de l'établissement du Canal Marial. Des deux côtés.

Question : est-ce que cela peut être aussi un son très grave, très sourd ?
Non. Le son très grave et très sourd, comme un vrombissement, n'a rien à voir. C'est lié au processus de décorporation qui n'a rien à voir avec la délocalisation. La décorporation est un mécanisme qui préfigure une sortie dans le corps astral et non pas en Êtreté ou en Unité.

Question : quelle est aujourd'hui la place ou le rôle de l'alimentation ?
La place que vous voulez bien lui donner. Le Christ a dit, et je répète : « ce qui est important c'est pas ce qui rentre dans votre bouche, c'est ce qui en sort ». Maintenant, si votre corps a des limites, c'est logique aussi de les respecter.

Question : comment faire la différence entre ce qui relèverait d'une limite de notre corps, liée à notre physiologie, et de nos attachements à notre corps ?
La limite du corps, c'est quoi ? C'est, par exemple, si tu es allergique à un aliment. Et pourquoi vouloir absorber quelque chose qui fait mal au corps ? Mais vouloir se priver de tel type d'aliment, sous prétexte que ça fait descendre les Vibrations, c'est pas la même chose. Il faut bien différencier ce qui est de l'ordre de l'intolérance (ou de ce qui a des effets réellement néfastes), de ce qui est la volonté personnelle. La différence, elle est très simple à faire : il y a réaction au niveau du corps ou il y a pas réaction au niveau du corps. Vous n'êtes pas ce corps. Donc pourquoi est-ce que ce corps aurait besoin d'être dans tel ou tel état pour accéder à l'Unité ? Vous avez inversé la problématique. C'est-à-dire que vous êtes encore persuadés qu'il faut avoir un corps pur pour accéder à l'Unité. C'est quoi cette histoire ? Que faites vous des Étoiles qui étaient malades tout le temps et qui ont vécu leur Unité ? Se préoccuper d'avoir un corps pur, ou de manger telle ou telle chose, c'est encore la personnalité qui croit ça. J'ai bien parlé de physiologie. Si le corps manifeste une intolérance, il faudrait être stupide pour continuer à manger telle chose. Mais croire que, parce que vous mangez pas ceci ou cela, vous allez accéder à l'Unité, c'est encore une vision de la personnalité, c'est-à-dire de la conscience fragmentée.

Question : une délocalisation réussie, c'est une délocalisation dont on n'aurait plus conscience après coup ?
C'est aussi une forme de délocalisation mais le but c'est d'être conscient, à terme. Bien sûr, en ce moment, vous avez des personnes qui occultent, parce que la personnalité a peur. Donc elles vivent des moments d'absence (comme vous dites), comme le sommeil. Il se passe un moment (30 secondes, quelques minutes, quelques heures) où vous comprenez pas ce qui s'est passé : c'est un processus de délocalisation.

Question : est-il normal d'avoir un mental actif alors qu'il ne l'était plus ? comment faire ?
Vivre ce qui est vécu et non pas se projeter comme un spectateur de ce qui est vécu. Être pleinement l'expérience. Ne pas chercher à la comprendre. Mais la vivre. La compréhension vient après. Mais pas dans le temps de l'expérience, bien sûr. Parce que si vous faites marcher la compréhension, dans le moment où vous vivez l'expérience, qu'est-ce qui se passe ? L'expérience s'arrête, bien sûr, puisque ce qui veut comprendre, c'est le mental. Par contre, si vous vivez l'expérience et si vous la laissez se dérouler, quelle qu'elle soit, rien ne vous empêche, après, de jouer avec votre vélo (ndr : le mental). Mais ne faites pas du vélo quand vous vivez quelque chose comme ça.

Question : pourquoi vivre les Vibrations mais sans contacts avec la multi-dimensionnalité ?
Y'a des processus Vibratoires. Après, vous allez vous demander : « mais pourquoi je vis pas cela ? ». Y'a un attachement à vivre quelque chose. Si vous êtes dans l'Abandon à la Lumière, vous vivez le processus. Vous vivez l'expérience. Vous sortez de la localisation de la personne et là, vous rencontrez ce qu'y a à rencontrer. Mais si, dans le temps où vous vivez cela, vous tendez l'attention en vous disant : « il est où ? Il est où ? », et : « pourquoi je vois rien ? », bien évidemment, ça sert à rien. Rappelez-vous que, comme vous le savez, même dans les moments d'Alignement le plus fort, parfois, vous partez. Parfois, vous êtes délocalisés. Ou, parfois, vous restez là. Vous avez le corps qui est complètement endormi et vous constatez que, quel que soit l'état de Joie ou de Feu du Cœur, vous arrivez à émettre des pensées ou à avoir une interrogation mentale (comme c'est le cas, là). Qu'est-ce que ça veut dire ? C'est que vous êtes, encore, malgré ce qui est vécu, dans l'interrogation ou dans le besoin de comprendre. Le besoin de comprendre, il n'est pas dans l'expérience. Il peut être manifesté après mais pas pendant « Je suis UN », « Je suis le Soi », « Je ne suis pas ce corps ».

Question : sentir des caresses sur le haut de la tête est un contact avec des Ệtres de Lumière ?
Pas toujours. Ça peut être des contacts, effectivement. Mais rappelez-vous : c'est les zones comme pour les oreilles. C'est le même processus. L'impression de caresser, de frictionnement, c'est la Rencontre de la Lumière avec ce corps. C'est la conscientisation de cette Rencontre. C'est l'Œuvre au Blanc. C'est la Lumière blanche qui doit transmuter la totalité des cellules (comme disait SRI AUROBINDO, de son vivant). C'est le Supramental. C'est l'action du Supramental, en vous. Toutes les questions que vous avez posées correspondent à cela, sans aucune exception. Y'a pas une question qui est sortie de cela. Mais c'est très bien.

Question : pourriez-vous résumer ce qu'on appelle les différentes « Œuvres » : l'Œuvre au Rouge, l'Œuvre au Blanc, l'Œuvre au Jaune, l'Œuvre au Noir, ... ?
Cela serait beaucoup, beaucoup trop long. Je pense que l'Archange JOPHIEL, avant les Noces Célestes, avait parfaitement exprimé cela. Vous êtes en train de vivre l'Œuvre au Blanc. Donc, ça sert à rien de vous pencher sur les Œuvres qui sont déjà passées. Vivez l'Œuvre au Blanc.

Question : y'a-t-il un sens sacré aux grandes fêtes religieuses comme Noël ?
D'abord, Noël, c'est pas une fête sacrée. C'est une fête satanique, en totalité : « NO EL » : j'avais déjà expliqué. Le Noël est directement relié à des fêtes païennes qui sont des fêtes d'adoration à Yahvé, (ou à Ya ou à Yaldébahoth, aux Archontes). C'est certainement pas la fête de la naissance du CHRIST. Donc, c'est pas une fête sacrée. J'irais même plus loin. Toute commémoration, quelle qu'elle soit, même d'un évènement heureux, le plus heureux de votre vie, vous avez envie de le vivre. Donc, vous le commémorez. Mais, commémorer, c'est faire appel au passé. Ça vous éloigne du présent, quelle que soit cette commémoration. Et ça vous éloigne de la délocalisation et ça vous éloigne de l'Ệtreté parce que vous maintenez l'enfermement. Dans la commémoration, l'anniversaire ou le décès, c'est la même chose : vous maintenez l'attachement. Vous vous enfermez encore plus. Ce que vous avez à commémorer, c'est la Vie, la Lumière et l'Amour. Et ça, c'est à chaque souffle. C'est tout.

Question : à quoi correspondent, lors de Communions, la sensation de Vibrations légères et fines dans tout le corps et jusqu'à environ 50 cm autour du corps ?
Œuvre au Blanc. Une délocalisation. Conscience Unifiée.

Question : comment une personne qui, aujourd'hui, sent qu'elle est proche de son Passage, peut se préparer, au mieux, à ce Passage ?
Alors là, la réponse est toute faite : si cette personne sent qu'elle est prête, elle a pas à se préparer puisqu'elle sent qu'elle est prête. Il peut pas y avoir de préparation meilleure que de se sentir prêt. Il faut goûter chaque minute de la Vie. Je parle pas de la vie de ce corps, de cette personne. Mais de la Vie : l'Essence de la Vie, la Lumière et l'Amour. C'est tout. Y'a pas d'autre préparation. Ệtre pleinement conscient et être pleinement dans son Présent, en totalité, plus que jamais.

Question : les dernières Clés Métatroniques seront révélées avant ou après le choc collectif de l'humanité ?
Après. Elles seront révélées à ceux qui en auront l'utilité. Les 5 Clés (premières) Métatroniques (le OD - ER - IM - IS - AL), c'est la restitution de l'intégrité de l'ADN de l'être humain. C'est la possibilité (qui avait été énoncée) de revivre la Multidimensionnalité. C'est ce que vous vivez maintenant. Les autres Clés (les 7 dernières Clés) sont les outils Vibratoires qui vous permettent, non pas de faire l'expérience de l'Ệtreté ou de la délocalisation, mais d'être délocalisé, en permanence.

Nous n'avons plus de questionnements.
Alors, je vais pouvoir, maintenant, vous donner un certain nombre d'éléments, éminemment pratiques, par rapport, justement, à cette délocalisation et à l'accès à la Conscience Multidimensionnelle. Vous vous rappelez, dans l'ordre, vous avez eu : les Noces Célestes, les 9 Marches, les Passages de la gorge. Et, avant ça, vous aviez eu : les Clés Métatroniques, le dévoilement des 12 Étoiles, des 12 points de Vibration de la Couronne Radiante de la tête. Ensuite, la Couronne Radiante du Cœur. Ensuite, cet été, le Déploiement de la Lumière le long de certains Sentiers de Lumière. Nous vous avons donné les Sentiers. La Lumière se déploie depuis la poitrine mais, aussi, depuis la tête. C'est-à-dire qu'il existe des Sentiers, en quelque sorte, entre la tête et le Cœur, entre la tête et le corps. Bien sûr, je ne vais pas parler de cela parce que ça sert à rien d'encombrer (ndr : vous retrouvez toutes ces approches dans les rubriques « messages à lire » et « protocoles à pratiquer »).

Mais nous allons nous servir de votre corps, qui est le Temple, comme nous l'avons dit au début. Vous avez remarqué que, durant les Alignements, votre tête, souvent, a tendance à aller à un endroit ou à un autre. Il existe, donc, des positions, ou des mouvements, de la tête, qui vont favoriser le Déploiement de la Lumière (un petit peu comme les Sentiers que nous avions donnés et les cristaux qui vous avaient été communiqués). Vous allez pouvoir favoriser, non plus le Déploiement de la Lumière mais le Déploiement de votre Multidimensionnalité. C'est-à-dire la possibilité de vivre la délocalisation de la Conscience : soit par l'accès à l'Ệtreté (dans le Soleil), soit d'exprimer votre Multidimensionnalité dans l'ensemble de ce monde, au-delà de la Communion, au-delà de la Fusion et de la Dissolution. Ça fait partie, d'ailleurs, de ce qui a été communiqué, depuis quelque temps, presque 2 années, par SRI AUROBINDO, sur ce qu'il a nommé, lui-même, les « Postures d'Intégration » (ndr : posture personnelle communiquée par SRI AUROBINDO dans le cadre des décodages Corps / Esprit dont vous trouverez les détails dans la rubrique « accompagnement »). Qu'est-ce que c'est qu'une « Posture d'Intégration » ? C'est ce qui va trouver les lignes de moindre résistance à la pénétration de la Lumière dans le Temple et dans la Conscience, bien sûr. Parmi les éléments (je parlerai pas des positions des mains), il y a quelque chose d'important : la respiration. Ça avait déjà été donné y'a 4 ans (y'a 3 ans et demi) par Maître RAM. Je ne reviendrais pas là-dessus (ndr : « la respiration du Cœur », développée dans la rubrique « protocoles à pratiquer », le 28 mars 2010).

Mais, vous avez quelque chose de fondamental, aujourd'hui (et nous ne l'avons pas communiqué, de manière générale, avant, parce que ça peut se faire que depuis que MARIE fait ses 5 Interventions, en ce moment même) : selon la position de votre tête. On va dire qu'y a 5 positions de la tête. Y'a une position qu'on va appeler « indifférente » : la tête est orientée sur l'axe du corps (elle ne bouge pas, elle est au centre). Vous avez, ensuite : une position de la tête vers l'avant, une position de la tête vers l'arrière (flexion / extension), une position latérale gauche et latérale droit (c'est-à-dire inflexion latérale gauche et inflexion latérale droite). (ndr : flexion = vers l'avant / extension = vers l'arrière / flexion latérale = tête penchée de côté, comme posée sur l'épaule).

Quand vous bougez la tête (quand vous fléchissez la tête, quand vous mettez la tête en extension), vous avez, peut-être, constaté qu'il y a des zones de la poitrine qui s'activent et c'est tout à fait logique. Par exemple : si vous placez la tête en extension, vous allez faire résonner les points OD et le point ER de la poitrine. Vous allez mettre, en résonance, cette partie du Lemniscate Sacré. Donc, vous allez mettre en résonance la partie antérieure. Maintenant, si vous mettez la tête en flexion, qu'est-ce qui se passe ? Vous déployez, à l'arrière de la tête, le Triangle de la Terre et vous activez la colonne vertébrale, la Kundalini et, surtout, la zone du point KI RIS TI. Si vous mettez la tête en inflexion latérale gauche, vous allez faire résonner la Porte de la poitrine (appelée AL) et favoriser le Déploiement de la Lumière sur ce point. Si vous mettez la tête en inflexion latérale droite, vous allez favoriser l'expression de l'Esprit, c'est-à-dire que vous allez déployer (en inclinant le Triangle de l'Eau, du côté droit) le côté gauche, c'est-à-dire le Triangle de l'Air. Et, en même temps, le Triangle de l'Air de la tête. Et, en même temps, surtout, le point de la Porte UNITÉ. Tout cela est logique. Donc, selon les positions de la tête que vous allez adopter dans vos Alignements, si vous avez les yeux fermés, la bouche entrouverte, vous allez faire quoi ? Vous allez favoriser, en vous, l'Œuvre au Blanc. Vous allez réaliser cette alchimie du Feu du Cœur.

La position indifférente et neutre, elle travaille sur ER / ER. Mais, maintenant, vous avez, des fois, la nécessité de travailler sur la Porte OD ou sur la Porte KI RIS TI. Et, spontanément, vous observez que la tête peut se mettre dans une position donnée (dans vos Alignements comme en dehors). Et, ensuite, vous avez quoi ? Une fois que vous avez mis la tête dans l'une des positions (ou dans les 4 positions), vous allez pouvoir faire des mouvements. Les mouvements de la tête ont été décrits dans beaucoup de yogas. Vous avez certains médiums (y'a déjà plusieurs dizaines d'années) qui avaient reçu des moyens de libérer le Passage postérieur de la tête. Non plus de la gorge, en avant, mais le Passage des 7 vertèbres cervicales qui consiste à tracer, avec la tête, un Lemniscate dont le point de croisement du Lemniscate (du « 8 », symbole de l'Infini) serait le point central de la tête. Et vous déclenchez des cercles : vous dessinez un « 8 », à plat, avec votre tête, dont le pivot est, bien sûr, la gorge. Vous allez, à ce moment là, créer un Déploiement de la Lumière, de manière beaucoup plus intense que ce qui existe avec les Sentiers ou avec les cristaux (ou avec ce qui a été donné cet été par UN AMI, par d'autres Intervenants).

Vous allez, donc, travailler sur vous-mêmes. Vous allez, de cette façon là, favoriser l'Œuvre au Blanc, en vous. Vous allez favoriser votre délocalisation. Voilà le sens d'une des parties de ce qui est donné dans les Postures d'Intégration, par SRI AUROBINDO, dans les décodages. Retenez, simplement, cela : vers l'avant, vers l'arrière, vers la gauche, vers la droite. Et, ensuite, le Lemniscate avec la tête. Si vous faites cela, vous allez favoriser la Vibration mais, aussi, la délocalisation de la Conscience. Il existe, au niveau du cou, une zone de Passage (en particulier, dans la région postérieure). À l'avant du cou, c'est quoi ? C'est l'air qui passe. C'est les émotions. C'est la parole. C'est le Verbe. C'est le souffle. Qu'est-ce qui se passe, au niveau de l'arrière, dans les mouvements de la tête ? C'est la Terre, c'est-à-dire c'est le Sang de la Terre, le corps lui-même. La Lumière, à ce moment là, transmute, en totalité, le corps et vous permet de vivre la délocalisation, c'est-à-dire, en quelque sorte, la désidentification, consciente, de votre corps. Essayez. Faites l'expérience. Je ne peux pas vous dire mieux, aujourd'hui.

Voilà ce que j'avais à vous communiquer, surtout dans la période où MARIE intervient, dans cette période des 5 semaines. Nous sommes au milieu, très précisément, aujourd'hui, de ces 5 semaines. Ce travail du corps est, aussi, un yoga, si on veut : c'est ni le Yoga de l'Unité, ni le Yoga de la Vérité, ni tout ce que vous a donné UN AMI, mais c'est, simplement, la façon que ce corps a de manifester la délocalisation de votre Conscience. Parce que vous déverrouillez (en faisant comme je l'ai dit) les Portes : à la fois les Portes OD, les Portes ER, la Porte KI RIS TI, la Porte UNITÉ et la Porte AL. Voilà ce que j'avais à vous donner. Est-ce que c'est clair ? C'est pas la peine de vous déclencher des torticolis, hein. Un mouvement léger. Vous êtes pas obligés de faire des grands « 8 », non plus. C'est l'intention qui compte. Vous faites ces « 8 » avec la tête, même s'il est pas parfait à reproduire et vous allez constater, à ce moment là, l'amplification colossale des Vibrations de OD, de ER, de UNITÉ, de AL de la poitrine et de KI RIS TI, du façon synchrone. (Ndr : vous trouverez une présentation de cette pratique dans la rubrique « protocoles à pratiquer »).

Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.
Alors, chers amis, je voudrais, d'abord, vous remercier beaucoup pour toutes les questions très intelligentes. Et vous avez vu, je vous avais dit, avant, que toutes les questions iraient dans le même sens. Et c'est parce que c'est normal. C'est les interrogations que vous avez, en ce moment. Les réponses, je vous les ai données. Mais, la plus belle des réponses, c'est ce que je vous ai dit à la fin (ndr : la pratique des mouvements de la tête). Vous comprendrez très vite. Et peut-être que je reviendrai, avant la fin des Interventions de MARIE, causer un peu avec vous, si vous le voulez bien, toujours. En attendant, je vous transmets tout mon Amour, toutes mes Bénédictions et, surtout, je vous dis : « très bonne Délocalisation ». À très bientôt.

___________________________________________________________________________________________________

NDR : la dernière partie de cette intervention sur les postures est résumée, avec des schémas, dans la rubrique « protocoles à pratiquer / délocalisation de la Conscience »

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page