Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

4 mars 2006

pdf

Chers amis, bonsoir, je suis extrêmement content de vous retrouver. Ce soir, nous allons inaugurer un nouveau type de travail. Bien évidemment, je continuerai à répondre à vos questions et à vos interrogations dans un premier temps. Ceci est extrêmement important pour vous aider à cheminer. Ensuite nous aurons, dans un second temps, une guérison un peu particulière où j'interviendrai sur chacun d'entre vous personnellement afin de vous aider surtout dans votre cheminement spirituel et de vous montrer ce qu'est l'interaction de la cinquième dimension dans la troisième dimension, à partir du moment où l'énergie de la cinquième rentre en parfaite cohérence, en syntonie avec l'énergie de la troisième dimension. Cela vous montrera l'efficacité des processus qui sont mis en œuvre à cette occasion.

Mais tout d'abord, je voudrais vous dire que je suis extrêmement content car la planète est rentrée enfin dans un processus aussi de syntonisation avec la cinquième dimension. Les évènements qui ont été annoncés sont en train de se dérouler comme prévu avec certes un peu de retard. En Europe de l'Ouest, vous allez assister à ce que nous avions annoncé au niveau du blocage de la circulation, des énergies, etc., etc. Ceci est extrêmement important. Je ne sais pas maintenant si cette avancée précise des évènements surviendra jusqu'à notre niveau ici parce qu'il y a eu un délai extrêmement important entre le moment où les énergies que je vous ai décrites de la fessée cosmique et le moment où elles se sont déclenchées, un délai extrêmement long du fait de la force d'inertie de la planète. Il est extrêmement important de comprendre cela.

Mais maintenant, nous allons pouvoir effectivement agir totalement en synchronicité avec l'énergie de la cinquième dimension. Cela est extrêmement important à comprendre car plus vous monterez dans ce processus, plus vous serez à même d'être dans la dimension de l'âme mais aussi dans la dimension de l'énergie authentique et de travailler sur l'énergie au-delà de l'aspect étherique, de vraiment de rentrer dans la totalité de l'énergie de la cinquième dimension, qui a une particularité je dirais extrêmement différente de ce qui est possible en cinquième dimension. Et cela, vous le concevrez, vous le percevrez, vous l'assimilerez, à partir du moment où je ferai le travail sur vous. Je voudrais tout d'abord que nous dialoguions un petit peu comme nous faisons d'habitude avant de rentrer dans le travail personnel. Alors, je vous écoute.

Question : Quand on ne ressent plus d'émotions risque-t-on d'être déconnecté de la réalité ?
Cher ami, ce n'est pas parce qu'il n'y a plus d'émotion qu'il y a déconnexion de la réalité. C'est un mode de fonctionnement extrêmement nouveau pour toi mais qui va être extrêmement nouveau pour tous. Au fur et à mesure que vous accédez à cette dimension nouvelle, les émotions qui appartiennent, je vous le rappelle, à la troisième dimension, n'ont plus de raison d'être. Vous n'êtes pas dépourvus de vie mais vous accédez à un état de vie où l'émotion n'a plus aucune incidence et plus aucune importance dans votre développement. Ainsi, le plaisir n'est plus considéré comme une émotion et sa recherche n'est pas considérée comme un moteur de la vie. Vous êtes « comme les spectateurs de votre vie » sans émotion aucune, c'est-à-dire vous avancez dans un état de sérénité où vous êtes totalement aligné, syntonisé avec l'énergie de la cinquième. Ceci a été quelque chose qui a été recherché par toutes les traditions, en particulier orientales.

Rappelez-vous qu'il y avait des êtres qui passaient des années, et des années, voire des vies entières, en méditation afin de trouver l'absence d'émotion. Aujourd'hui, de par l'évolution de la sacralisation de la planète et l'arrivée de la cinquième dimension, c'est ce que vous expérimentez. Chacun à son rythme, mais il arrivera un moment où vous ne pourrez plus parler d'émotion car cela ne fera plus partie de mode de manifestations dans la vie de cinquième dimension. Cela ne veut pas dire que la vie devient triste. Cela veut dire qu'il n'y a plus d'émotion comme moteur de la vie. La vie devient elle-même. Sans avoir besoin de ce que l'on appelle l'émotion.

Persiste néanmoins l'intuition et l'instinct qui, eux, n'appartiennent pas au monde de l'émotion. Ainsi, tu peux commencer à fonctionner sans être dépendant, tributaire de tes émotions et sans être dépendant de cette loi d'action/réaction qui fait partie du monde émotionnel. La vie en est profondément transformée. En effet, à ce moment, il devient possible de vivre, d'avancer, de développer un certain nombre de potentialités spirituelles mais aussi dans la vie incarnée, qui fait que l'on trouve la sagesse, la maturité, la sérénité. Ce sont des choses extrêmement importantes.

A partir du moment où ton chemin spirituel te conduit à l'accès à cette ouverture à la cinquième dimension, il est évident qu'il va y avoir des moments d'exaltation, de plénitude et des moments de découragements. L'un comme l'autre, aussi bien le mouvement de plénitude que le mouvement de dépression, est lié à la troisième dimension puisqu'il y a émotion. Il convient de comprendre qu'à partir du moment où l'on se centre dans le cœur (excepté le moment où l'on doit éliminer des choses par le cœur par rapport au pardon, par rapport à la souffrance, par rapport aux erreurs, et ainsi de suite) vient la paix du cœur. La paix du cœur est un état de stabilité où il n'y a plus ni excès, ni vide, ni exaltation, ni souffrance mais comme un lac tiède, calme, où la surface est parfaitement lisse. Il n'y a plus d'émotion possible parce que l'on est complètement aligné avec son centre. Il ne faut pas confondre ce qu'était le chemin spirituel de la troisième dimension (qui nécessitait à travers l'émotion et l'exaltation de l'émotion à trouver la Divinité à travers l'épuration de l'ego et donc le travail sur le troisième chakra qui est lié à l'ego, qui était un travail essentiel de maturité pour monter au cœur), cela c'était l'ancien temps tel que c'était décrit dans la tradition orientale au sens large (aussi bien bouddhique qu'ayurvédique).

Mais aujourd'hui ce qui vous est demandé avec la cinquième dimension c'est de vous centrer dans le cœur. Dans un premier temps, il y a effectivement des mouvements d'énergie mais au bout d'un moment, qui est différent selon les âmes, il y a une paix, une sérénité, qui s'établit comme un lac lisse sans vague. Et à ce moment là, on trouve l'Unité de la Divinité. Cette Unité de la Divinité n'est pas une exaltation comme dans l'ancien temps. C'est pas les larmes. C'est pas l'exubérance de l'énergie. C'est un état d'alignement total où la personnalité est transcendée, où elle laisse place à la totalité de l'énergie de l'âme qui correspond à cet aspect de détachement émotionnel qui n'est pas quelque chose d'artificiel qui a été travaillé mais simplement qui est le garant de l'incarnation de la cinquième dimension. C'est profondément différent. J'ai parlé.

Question : Pourriez vous nous parler des Hayoth Ha Kodesh ?
Ce sont les trônes qui sont au plus proches de Dieu. La forme manifestée a été les Séraphins. Mais les Séraphins sont bien une image de la réalité. Ce sont des Agni Deva, des êtres de feu qui sont liés à la structuration de la cinquième dimension et non pas de la troisième dimension. Maintenant cela sert à rien de se référencer aux archanges, trônes, vertus, etc, etc. Contentez-vous simplement de retenir le nom vibratoire hébreu Hayoth Ha Kodesh parce que ce sont les particules élémentaires les plus proches du trône de Dieu, elles sont reliées directement à l'énergie du grand Maître Orionis. Ce sont elles qui sont chargées de structurer l'avènement de la cinquième dimension. Elles participent en cela à une nouvelle forme de la Lumière, à une nouvelle construction de la Lumière. Vous allez apprendre, dans un premier temps à les vivre, à les sentir. Et après, quand vous serez dans l'acceptation totale de votre Divinité (certains ont commencé le chemin depuis longtemps mais tous maintenant vous devez achever le chemin) c'est-à-dire exprimer la grande phrase « Père que ta volonté se fasse et non la mienne », « je remets tout mon esprit entre tes mains, à la Lumière, aux Hayoth Ha Kodesh, à Orionis, à Jésus, à Marie, à Mikaêl » (afin que ceux-ci puissent prendre tout l'espace de votre personnalité, afin que ceux-ci puissent vous délivrer la totalité de la Lumière qu'ils sont censés vous transmettre), vous redeviendrez les enfants de la loi de Un que vous avez toujours été. Afin que les barrages, les barrières, les obstacles, les freins qui ont été mis à votre développement spirituel n'existent plus, afin que vous redeveniez réellement vous-même avec des modes de fonctionnement qui n'ont plus rien à voir avec la troisième dimension. C'est cela qui est en train de se faire en ce moment.

Et bien, chers amis, je vous remercie d'avoir accueilli toutes ces énergies. Je vous apporte tout mon amour et toute ma bénédiction. Et restez centrés comme cela, même après mon départ. Laissez œuvrer en vous la Lumière authentique. Soyez bénis.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page