Autres Dimensions

Sois qui tu es

RAM

21 décembre 2008

pdf

Je suis RAM. Recevez ma paix. Je viens, en ce moment, à travers ma présence, vous aider par la vibration, par le silence et par les mots à aller en votre être intérieur, en l'espace où ne se trouve aucune tension, en un espace où se trouve l'équilibre, en un espace où se trouve la paix. Il s'agit du seul espace, par ailleurs, où vous pouvez trouver la paix, l'équilibre et ce que vous êtes. Voilà de multiples semaines que je viens discourir, émettre cette conscience particulière qui est la conscience de l'être arrivée au centre de lui-même, là où se résolvent toutes les tensions et toutes les oppositions, là où se trouvent la solution, la clé, la porte et la Lumière. Je vous ai affirmé que l'obstacle le plus fort à l'accès à votre intériorité était le mental et que, d'un autre coté, ce même mental pouvait être domestiqué afin de vous aider à aller vers le silence. Dans ce silence et dans cette paix qu'allez-vous trouver ? Vous allez trouver la certitude et l'évidence de ce que vous êtes. Vous allez trouver la paix que vous recherchez. Vous allez trouver la sécurité que vous recherchez. Vous allez trouver un sens à ce que vous êtes et à qui vous êtes. Il n'y a pas de question qui n'ait de réponse au sein de cet espace parce que toute question se résout par l'équation de l'amour. Toute question qui n'aurait pas de réponse ne serait qu'une question qui n'a pas de sens dans votre vie. En effet, l'espace du cœur est l'espace de la résolution. L'espace du cœur est l'espace où il n'y a pas de question, ni sur votre vie, ni sur le sens de votre destin, ni sur des choix duels. En pénétrant le temple du cœur, en l'ouvrant, vous entrez dans l'évidence et la transparence. Entrant en évidence et en transparence vous vous apercevrez qu'il ne peut exister, dans cet état particulier (qui correspond à une autre dimension que vous avez éveillée en cette dimension) il ne peut y avoir d'espace d'interrogations, d'espace de peurs, d'espaces de projections. Vous vivrez la totalité de l'instant. Cela ne vous déconnectera pas de votre réel mais vous permettra de le rendre en harmonie avec votre état intérieur. Tout ce qui vous coûte, tout ce qui est effort, n'est pas la Lumière. La Lumière est transparence, la Lumière est évidence, la Lumière est vérité. Quand survient un problème, quel qu'il soit, il vous suffit, quand vous avez trouvé le chemin de votre cœur, d'être suffisamment à l'intérieur de celui-ci pour que celle-ci se modifie. Et si celle-ci se modifie, vous allez en conclure que votre état intérieur est juste. Et si celle-ci ne se modifie pas vous allez en conclure que votre état intérieur n'est pas juste. Il n'y a pas d'autre vérité que celle-ci.

A partir du moment où vous activez, non pas mentalement, intellectuellement mais réellement et consciemment, cet étage de votre être, vous allez pénétrer un espace où se trouve la joie, un étage où se trouve la vérité, un étage où se trouve l'Unité. En l'Unité tout se résout, certes pas toujours selon ce que votre mental souhaiterait, pas toujours nécessairement dans le sens de la satisfaction immédiate mais, néanmoins, si vous agissez en percevant cette transparence, cette évidence, cette vérité, cette Unité et cette Lumière, les choses se dérouleront (malgré les apparences dans certains cas) dans le sens d'une plus grande Lumière, d'une plus grande vérité, d'une plus grande transparence et d'un plus grand amour. Les pièges du mental et de l'ego peuvent se situer dans la négation de cet état intérieur. Le plus dur est l'initialisation car, comme je le disais, vous saurez instantanément que vous y êtes arrivés quand vous y serez arrivés car cela sera pour vous une nouvelle naissance à l'Unité tout en persistant à vivre les phénomènes duels liés aux jeux de l'incarnation. Cet état d'Unité créé autour de vous un champ vibratoire profondément transmutant mais aussi profondément dérangeant. Vivre l'Unité peut paraître, pour quelqu'un qui est dans la dualité, comme exécrable parce que venant heurter, violer et pénétrer sa dualité c'est à dire ce qui fait sa vie au niveau de son mental qui passe son temps à diviser, à séparer. L'Unité est un état d'unification avec vous-même. Le monde n'est pas Unité. Le monde dans lequel vous vivez est l'incarnation la plus totale de la dualité à son comble.

Tout phénomène est duel. Il ne peut y avoir d'action sans réaction. Il ne peut y avoir de mal sans bien. Il ne peut y avoir de contraction sans expansion. Il ne peut y avoir de joie sans peine. Il ne peut y avoir de peine sans joie. Seul le cœur permet cela et cela ne dépend pas d'une situation extérieure, d'une situation physique ou d'une situation psychologique. Tant que cela demeure c'est que vous êtes attachés à vos propres souffrances, quel que soit le niveau où cela se situe. Il n'est pas d'autre vérité même si cela peut, dans certains cas, être dur à accepter, à comprendre et surtout à intégrer. Mais le moment où vous pénétrerez dans ce temple intérieur vous fera apparaître cela à vous aussi comme une évidence. L'intensité du rayonnement reçu sur chaque individu, en ce moment, sur la planète, correspond à ce qui a été appelé l'heure ou le moment où l'on vient frapper à votre porte, où le rappel de votre divinité se rappelle à vous. Allez-vous y répondre ou allez-vous continuer à entretenir des règles sociales, des règles de croyances, des règles construites et illusoires ? Tout dépend, encore une fois, de vos croyances mais toutes ces croyances en la dualité, les croyances de la nécessité d'un être extérieur pour trouver votre complétude, la nécessité même d'un toit et d'un lit (qui vous semblent pourtant correspondre à des besoins et des satisfactions fondamentales de la vie) ne sont que des illusions. Ce que je dis est la vérité, elle n'est peut être pas la vôtre. Chacun a sa vérité mais la vérité est une en essence et dans sa finalité. Vous devez pénétrer et vous ne pourrez pénétrer dans l'espace du cœur qu'au moment où vous aurez abandonné et lâché prise avec toute vos croyances illusoires sur le déroulement de la vie. Vous avez été conditionnés par vous-même, d'une part, par la société, d'autre part et par l'incarnation, pour une troisième part, à accepter un certain nombre de limitations. Limitation de votre accès à votre divinité. Limitation de votre accès à votre souveraineté. Limitation de votre accès à l'Unité. Ceci prend fin, si vous l'acceptez, si vous le souhaitez du plus profond de l'Esprit qui demeure en vous. Voici maintenant ceci exprimé au travers de la vibration et de la Lumière.

... Effusion d'énergie ...

Pour compléter ceci de quelques mots vous êtes à une fin de cycle, vous êtes dans une période qui correspond au retournement. Vous êtes dans l'année que l'archange Jophiel a appelé « la confrontation ». Vous serez, l'année prochaine, dans l'année de l'éveil et du réveil, pour certains d'entre vous, mais ne croyez pas que le reste de l'humanité va vous regarder comme des sauveurs. Ils vont vous regarder comme des ennemis parce que le principe de la vie en dualité correspond à la négation de l'Unité et ceux qui vivent dans la dualité, et à juste titre, qui ont besoin de poursuivre certaines formes d'expériences duelles, ne peuvent accepter l'Unité que vous représentez. Si vous décidez d'aller vers votre cœur, les tensions mises en jeu entre les groupes d'individus, entre les pensées (mêmes unitaires et duelles) seront illustrées et accompagnées par les tergiversations de divers ordres sur lesquelles il ne m'appartient pas de m'étendre. Retenez, et je l'ai déjà dit à de nombreuses reprises, que toute peur est une projection du mental dans l'avenir. L'Unité ne connaît pas la peur. L'Unité peut s'accompagner de circonstances extérieures dramatiques, dans tous les sens du terme, et néanmoins l'Unité demeure. Les évènements, quels qu'ils soient dans cette dualité, essaient très souvent de vous attirer à eux par la séduction, par la convention, par les lois, par les croyances et par la peur.

L'Unité est un état qui se suffit à lui-même, qui n'a que faire de ce qui se passe à l'extérieur. En temps linéaire (ce que j'appelle « temps linéaire » est un temps hors de la fin du cycle que vous vivez) il est tout à fait possible de poser les fondations et de construire un certain nombre de choses à travers la rencontre avec sa propre Unité. Cela peut être une religion. Cela peut être une philosophie. Cela peut être une école. Cela est valable en temps linéaire mais pas en fin de cycle. En fin de cycle il vous est demandé uniquement de vous concentrer et de vous attacher à ce que vous êtes et à rien d'autre. Le reste n'a pas besoin de vous pour se dérouler et pour arriver. La sollicitation de votre être intérieur doit devenir le leitmotiv de votre conduite si toutefois vous souhaitez l'Unité. En Unité, rappelez-le vous, tout se dissipe, mais l'accès à l'Unité est à la fois extrêmement simple mais, en même temps, extrêmement complexe. Cela deviendra simple et cela est peut-être simple, pour certains d'entre vous, au fur et à mesure que vous vous rapprochez de l'essence située au centre de votre être. Par contre, si cela vous semble compliqué, si cela vous semble irréalisable, si cela vous semble hors de portée, alors, à ce moment là, posez-vous la question, peut-être n'en avez-vous pas fini avec vos choix de dualité. L'Unité est un état intérieur qui ne peut tromper. Il ne ressemble à rien d'autre. Il ne ressemble pas à une satisfaction des sens, il ne ressemble pas à une satisfaction intellectuelle, il ne ressemble pas à une satisfaction émotionnelle et encore moins à une satisfaction spirituelle. C'est avant tout un état d'être qui se suffit à lui-même parce qu'il est la totalité de l'être réalisé. Voici maintenant la réponse par la vibration et par la Lumière.

... Effusion d'énergie ...

Alors, frères et sœurs, nous allons, si vous le voulez bien, accueillir la vibration de l'Unité et du silence en nos cœurs. Ceci sera ma bénédiction et l'amour de mon intervention.

... Effusion d'énergie ...

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page