Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

6 mai 2012

pdf

Et bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver et je viens pour vous souhaiter, bien sûr, la bienvenue et aussi, bien sûr, comme à mon habitude, pour répondre aux questions que vous ne manquerez pas de me poser. Donc, toutes mes bénédictions vous accompagnent et, d'ores et déjà, j'écoute ce que vous avez à me demander et à poser comme questions.

Question : sentir brûler le point OD de la poitrine a une signification particulière ?
Oui. C'est le passage de la Porte étroite. À partir du moment où le manteau bleu de la Grâce agit, y a une pénétration de cette fusion des Éthers, qui se produit entre votre corps physique et votre corps d'Êtreté, et se traduit par l'activation, bien sûr, de ce qui a été nommé les Portes. Le Manteau Bleu de la Grâce a une action privilégiée sur les Portes ATTRACTION et VISION, qui vient, comment dire, focaliser l'aspect Conscience et Vibratoire sur ces deux Portes qui se rejoignent au niveau du point OD. Et ça peut, bien sûr, déclencher des brûlures sur ce point OD là, comme aussi, L'Étoile OD de la tête. La signification, c'est le passage de la Porte Étroite, c'est l'accouchement, c'est l'expulsion du bébé.

Question : qu'en est-il de brûlures du chakra du Cœur qui se diffusent à l'aisselle droite, autour du point KI-RIS-TI et derrière l'omoplate gauche et qui remontent vers l'avant ?
Alors là, cher ami, tout cela est normal, ça fait partie de ce qui a été appelé le grille-planète. Mais là, c'est le grille-corporel. C'est ton corps qui est en train de brûler, c'est tout à fait normal. L'activité Vibratoire du Manteau Bleu de la Grâce, des particules Adamantines, des rayonnements qui descendent, en quelque sorte, et qui remontent, de la Terre comme du Ciel, ont des effets extrêmement importants. L'année dernière, il y a deux ans, nous vous parlions du chakra du Cœur, de la Couronne Radiante du Cœur. Aujourd'hui, le Cœur ne vit plus simplement un processus lié à l'activation du chakra mais, vraiment, à la transmutation alchimique de ce chakra. C'est la phase finale de l'Ascension qui se traduit par une transmutation totale au niveau cellulaire. Alors, bien sûr, ce n'est plus seulement une Vibration au niveau du Supra mental mais la fusion des Éthers qui se réalise en vous (depuis l'installation, début février, du Manteau Bleu de la Grâce et de l'Onde de Vie) peut se traduire par des phénomènes extrêmement physiques qui touchent surtout le chakra du Cœur, la zone de la poitrine, la zone du dos et il existe, effectivement, on va dire, des propagations de ce Feu sur certaines lignes. Ceci fait partie de ce qui vous sera donné, si on peut dire, dans quelques jours. Bien sûr, au début du Manteau Bleu de la Grâce, nous avons insisté sur le fait de ne pas vous donner les circuits, parce que, rappelez-vous, l'Onde de Vie se propage d'elle-même : elle n'a pas besoin de votre Conscience pour être active, bien au contraire. Maintenant, avec le temps qui s'est écoulé (puisque ça fait maintenant le troisième mois, n'est-ce pas), un certain nombre de choses sont réalisées sur la Terre comme au sein de ceux d'entre vous qui ont vécu l'Onde de Vie (qui est indépendante, je vous le rappelle, de votre Dimension, on peut dire, de Semence d'Étoile ou d'Ancreur de Lumière) et qui se traduit par des manifestations parfois extrêmement physiques et que l'on pourrait appeler des tremblements extrêmement puissants, que cela soit au niveau des différents points, Portes, Étoiles, chakras, qui sont concernés, au niveau de la poitrine et de la tête ou encore au niveau du sacrum. Tous ces processus là n'ont qu'une seule vocation, si on peut dire, c'est justement de réaliser votre propre Ascension. Je profite d'un moment de silence, bien sûr, pour agir au travers de notre Communion de Cœur à Cœur, dans le Feu, dans l'Onde de Vie et à travers le Manteau Bleu de la Grâce. Cela nous vous l'avons dit aussi, depuis de nombreux mois, qu'à chaque fois que l'un d'entre nous (ou que l'une d'entre nous) viendrait à vous, nous établirons cette espèce de Communion particulière qui est, en quelque sorte, la préfiguration de votre propre dissolution.

Question : à quoi correspond l'eczéma récurrent que j'ai sur la Porte VISION de la tête ?
En général, la peau est la limite du corps. La peau est la limite de la personnalité, n'est-ce pas, et aussi de l'incarnation. Il peut exister, au niveau de cette peau (surtout quand ça touche des zones aussi importantes), un processus de décristallisation, un processus d'élimination. Y'a pas lieu de s'en occuper. Comme vous dirait notre ami BIDI : « vous n'êtes pas ce corps ». Donc, quelle importance ?

Question : Avoir les mains qui brûlent, c'est lié également à l'Onde de Vie ?
Oui, de la même façon que l'Onde de Vie est née sous les pieds, en avant des points d'acuponcture du rein, si vous voulez, à la jonction du deuxième orteil. Dans certains des trajets de l'Onde de Vie qui parcourent, à un moment donné, l'ensemble du corps (après être focalisée au niveau des deux premiers chakras), il y a une remontée de l'Onde de Vie qui se fait au niveau du Cœur et ensuite au niveau de la tête et ensuite au dessus de la tête. Et après, y'a une circulation qui se fait de l'avant vers l'arrière et de l'arrière vers l'avant. Mais il y a, comme je l'ai dit tout à l'heure, d'autres circulations. Une de ces circulations concerne la mise en œuvre d'une Vibration de l'Onde de Vie qui part du chakra du Cœur et qui sort (si l'on peut dire) par les mains. De la même façon que c'est rentré par les pieds, ça sort par les mains dans la zone similaire. C'est-à-dire c'est pas le chakra de la main, à proprement parler, mais c'est la zone qui est située proche des doigts. Et ça peut effectivement déclencher des brûlures.

Question : avoir les mains et les doigts gonflés avec une perte de sensation qui remonte jusqu'au coude, avec des douleurs au niveau du coude, c'est lié également, à l'Onde de vie ?
Cela peut l'être. Bien sûr, l'Onde de Vie est quelque chose d'extrêmement brûlant (si l'on peut employer cette expression) même si vous ne percevez pas de brûlures. Certains vont sentir un courant d'air frais, en particulier dans les étages inférieurs du corps. Mais bien sûr, cette Onde de Vie, à travers l'action sur ce corps physique, est (vous l'avez compris) la fusion, comme je l'ai dit, de votre corps d'Êtreté avec le corps physique. La gamme Vibratoire du corps d'Êtreté est largement plus rapide, plus intense, que la gamme de Vibrations du corps physique. Si il y a des radiesthésistes qui, par exemple, s'amusent à mesurer votre rayonnement de vie, vous allez vous apercevoir que ce rayonnement est extrêmement amplifié. Mais bien sûr, vous avez tous, en incarnation, des résistances. Quelles sont ces résistances ? Elles se résument en quelque chose qui doit être dévoilé, pour le plus grand nombre, cette semaine, qui correspond à l'attachement de votre propre personnalité, du moi à lui-même. Le moi ne veut jamais mourir, c'est le paradoxe. La personnalité se croit toujours immortelle, alors qu'y a rien de plus éphémère que ce qui est inscrit entre la naissance et la mort. Mais c'est pourtant entre la naissance et la mort que se produit ce processus alchimique que vous vivez.

Alors bien sûr, la peau, le corps, certaines parties du corps, résistent. Elles ne veulent pas mourir. Elles ne veulent pas se laisser transmuter. Donc, tout ce que vous avez exprimé durant cette période (que ce soit au niveau du corps, que ce soit au niveau psychologique, que ce soit au sein de certaines relations) ne fait que manifester, en vous, ce qui ne veut pas mourir. Ça ne nécessite pas d'y porter une attention extrême, simplement d'être lucide. Notre ami BIDI vous dit toujours : restez tranquilles, ne faites rien, soyez observateur ou spectateur, ne participez pas (en aucune manière) à ce qui se déroule dans ce processus alchimique final de fusion. Que ce soit avec votre corps d'Êtreté, que ce soit avec le Soleil, que ce soit avec le Christ, que ce soit avec votre Double, où qu'il soit. Tout cela est strictement normal. Alors bien sûr, pour l'humain qui a été privé, qui a été amputé de sa liaison de Liberté, cela représente quelque chose qui fait interroger, qui pose problème, parfois. Mais au moins vous donnerez de prise à ce corps, au moins vous donnerez de prise à ce que vous vivez dans ce qui est en train de mourir, plus vous serez libéré facilement et plus vous serez joyeux. Mais pour cela, il faut encore le réaliser. Parce que si vous êtes toute la journée en train de vous porter sur quelque chose qui vous grattouille, sur quelque chose qui vous chatouille, sur quelque chose qui vous fait mal dans le corps ou dans la tête, qu'est-ce que vous allez faire ? Vous allez nourrir ce qui fait mal. C'est là le grand sens de ce qui vous a été dit, par les uns et les autres, depuis l'Onde de Vie. N'y attachez pas d'importance.

Continuez à vivre (quoi qu'il vous arrive : à ce corps, à votre vie, à vos relations) parce que l'Onde de Vie vous libère même si ce qui se passe vous semble, comment dire, douloureux, dans ce corps, dans la tête, sur un chakra, dans une relation, dans quelque chose qui se modifie, se termine ou se transforme, parce que ce n'est jamais pour votre mal. C'est toujours pour aller vers la Liberté. Vous n'avez pas les tenants et les aboutissants de ce que vit votre corps. Vous n'avez pas les tenants et les aboutissants de ce que vit votre psychisme, votre Conscience, même. Mais si l'Onde de Vie est née, plus vous restez tranquille, plus cela se passera avec une légèreté qui vous est inconnue. Mais si vous essayez de vous raccrocher, si vous essayez à ce que votre Conscience soit partie prenante d'une souffrance, où qu'elle soit, vous allez nourrir vos propres peurs, vos propres doutes et vous allez renforcer les résistances à ce qui est en train de s'établir. Ce n'est pas pour rien si nombre d'entre nous ont insisté sur ce côté de laisser faire. Parce que, comme nous avons dit, la Lumière est intelligente mais l'Onde de Vie est Supra intelligente. Elle vous restitue à vous-mêmes, même si pour cela elle doit faire en sorte que quelque chose disparaisse, même si c'est votre corps. Donc, plus vous êtes tranquilles, plus vous acceptez de ne pas être ce qui se déroule (je crois que BIDI vous l'a parfaitement exprimé), plus les choses se passeront, vraiment, à merveille. Plus vous sentirez un amour indicible dans votre Cœur, plus vous sentirez des moments de béatitude, d'extase totale (c'est ça qui est le plus important). Parce qu'à un moment donné, comme ça a été dit, vous devenez cette Onde de Vie, et il y a, non pas une capitulation du corps, une capitulation de la personnalité, mais une absorption de ce corps, de cette personnalité, dans quelque chose de beaucoup plus vaste, qui est votre corps d'Éternité. C'est ça l'alchimie que vous vivez.

Alors bien sûr, je conçois qu'il est très difficile de perdre, entre guillemets, certaines choses, ou de croire perdre certaines choses. Mais posez-vous la question : l'Onde de Vie, elle vous rend à ce que vous Êtes, de toute Éternité, Elle vous fait sortir de l'éphémère, Elle vous fait sortir de ce qui a eu un temps et qui n'a plus de raison d'être. Si c'est votre corps tant mieux, si c'est une partie de votre corps, tant mieux aussi. Quoi qu'il se déroule, tout, absolument tout, concourt, que vous le vouliez ou non, à votre Liberté, même si cela n'apparaît pas ainsi dans un premier temps. Rappelez-vous que, au niveau de l'état multi Dimensionnel (que vous ayez vécu la Communion, que vous ayez vécu des Fusions ou pas, que vous ayez vécu des dissolutions ou pas, que vous ayez vécu des délocalisations ou pas ou, maintenant, des multi localisations, ou que vous ayez rencontré votre Double ou pas), tout ça, absolument tout, concourt à votre Liberté et à votre Libération. La personnalité, bien sûr, va vous dire « c'est pas vrai parce que j'ai mal, parce que je souffre, parce que je vis ceci, parce que je vis cela ». C'est une Illusion. Tout ça dépend (comme disaient BIDI et d'autres, aussi, parmi nous) de votre point de vue. Le point de vue de la personnalité ne sera toujours que souffrance. Le point de vue du Soi ne sera toujours que un besoin de persister. Il y a que le point de vue de l'Absolu (du non Soi, du non Être, appelez-le comme vous le voulez) qui vous donnera cette Joie permanente, cet état de rire cosmique, si on peut dire, parce que c'est votre nature. Tout le reste n'existe pas parce que ça ne fait que passer, même ce corps.

Bien sûr, tout se déroule, pour vous qui êtes ici, dans ce corps. Là est le sens majeur de tout ce qui vous a été dit, voilà peu de temps (depuis l'Onde de Vie et surtout, depuis un mois), concernant le principe de l'enquête sur ce qui est éphémère. Votre corps est éphémère. Vos relations sur Terre sont éphémères. Y'a que l'ego qui croit que vous allez continuer dans d'autres vies, dans d'autres mondes, à retrouver parents, enfants, amis, amants, amours et autres. Tout cela est faux, bien sûr. C'est à ça que vous êtes confrontés aujourd'hui. L'Onde de Vie est une transmutation totale. Cette transmutation totale, elle aboutit à quoi ? Elle aboutit à l'Ascension. Elle aboutit à la disparition de tout ce qui est éphémère et vous le vivez en ce moment. Rappelez-vous que vous êtes incarnés. Donc, si vous êtes incarnés, ça veut dire que vous avez un corps. Donc ça veut dire que vous avez une personnalité. Ce n'est pas à vous de mettre fin à ce corps, à cette personnalité, ou à quoi que ce soit. C'est l'Onde de Vie, elle-même (par cet aspect transmutatoire), qui met fin à ce qui doit prendre fin. Ce n'est pas vous qui décidez. On pourrait dire que c'est le grille planète individuel.

Question : comment apaiser ou rassurer la personnalité quand elle est dans ses peurs ?
Qui parle (je vais faire comme BIDI) ? Qui voudrait rassurer la personnalité ? La personnalité ne peut pas rassurer la personnalité : il n'y a que le changement de point de vue. Ne reste pas dans ce qui a peur, ne reste pas dans ce qui doute, ne reste pas dans ce qui souffre, place toi ailleurs. Ce n'est pas un refus, encore une fois, de la personnalité, ou de ses zones d'Ombre, ou de ses doutes, ou de ses peurs. Parce que tout ce que contre quoi vous voulez lutter, par l'action de votre volonté, va renforcer le doute, va renforcer la peur, va renforcer la souffrance. Vous ne pouvez éviter l'inévitable. De la même façon, quand on vous annonce que vous avez une maladie grave et que vous allez mourir, vous allez vivre votre propre choc, à l'image de ce que disait le bien aimé SRI AUROBINDO sur le Choc de l'Humanité. Là, c'est le choc de la personnalité, tout simplement. Ce choc de la personnalité est salutaire parce qu'il va ébranler, de différentes manières, en vous, ce qui ne veut pas se transmuter. Et ce choc est la Transmutation. Mais vous n'Êtes pas le choc. Vous n'Êtes même pas la Transmutation. Vous assistez à votre Transmutation. Donc, si vous changez de regard et de point de vue, vous ne nourrirez plus la personnalité, vous ne nourrirez plus ces doutes et ces peurs qui s'expriment. Et à ce moment-là, qu'est-ce qui va se passer ? Vous allez partir dans un grand éclat de rire, parce que vous ne serez plus concerné. Ça veut dire quoi, si vous n'êtes plus concerné ? Ça veut dire que vous êtes passé dans le Soi ou dans le non Soi, mais que vous n'êtes plus dans le je ou dans le moi de la personnalité. Tout ça, ça sera expliqué parce que le mois de mai (que vous êtes en train de vivre) est le mois qui va voir le déversement d'énergie de Lumière le plus important que la Terre ait vécu depuis plus de cinquante mille ans. Donc, qu'est-ce que vous voulez nourrir ?

Quand vous avez envie de vous gratter la tête, vous utilisez la main pour vous gratter la tête, c'est logique. Quand vous avez une souffrance dans le corps, ou dans les émotions, ou dans le mental, vous voulez y apporter une réponse, c'est logique : action / réaction. Mais, si vous faites ainsi, ça vous éloigne de la possibilité de l'Action de la Grâce. Or, l'Onde de Vie est le Don de la Grâce. Vous n'avez rien à lui demander. Mais si vous changez de point de vue, et que ce point de vue n'est plus celui de la personnalité, mais le point de vue de l'Onde de Vie, du Don de la Grâce (ou de l'Onde de l'Éther), que va-t-il se passer ? Vous allez voir que, très rapidement, tout ce qui vous semblait insurmontable, tout ce qui vous semblait pénible, va disparaître. Ou si ça ne disparaît pas, vous ne serez plus ce qui se vit. Tous les fondements de cela, je vous engage à les réécouter : ils vous ont été donnés par BIDI, par, aussi, différents intervenants, voilà quinze jours, trois semaines (ndr : voir la rubrique « Messages à lire » de notre site). C'est très exactement ce qui se déroule en vous : vous êtes le théâtre, soit d'une tragédie (si vous êtes dans la personnalité), soit d'une comédie (si vous êtes dans le Soi). Et puis, si vous êtes Absolu, il n'y a plus de théâtre. Vous allez reprendre l'exemple de ce qui avait été donné à travers celui qui joue dans la pièce de théâtre, celui qui observe le théâtre, et celui qui comprend qu'il n'y a pas de théâtre (ndr : voir l'intervention de BIDI du 13 avril 2012 -1).

Je vais vous donner un autre exemple qui est très frappant : imaginez que vous rentrez dans une pièce, et que cette pièce est dans la pénombre, et que vous voyez une corde (une corde, comme pour grimper à une corde : une corde épaisse). Dans la pénombre, vous percevez avec vos yeux que cette corde est un serpent, qu'est-ce que vous avez ? Vous avez peur. D'un coup, la Lumière arrive et elle vous montre que ce que vous avez pris pour un serpent est une corde totalement inoffensive. Vous allez rire de vous-même mais, néanmoins, vous avez eu peur. Tout vient du point de vue. Si vous faites cesser un point de vue donné, vous verrez par vous-même que l'Onde de Vie va vous remplir de Grâce, de rire, de Joie. Parce que vous rentrez dans l'Éternité, vous n'êtes plus dans l'éphémère de l'action / réaction, du corps, d'une souffrance, d'une relation, de quelque chose qui est soi-disant perdu. Il n'y a rien à perdre.

Alors, certains, parmi vous, vont voir se renforcer, aussi, des processus où vous allez comme sombrer. Vous savez qu'y en a qui ont de moins en moins de neurones, les vélos tournent de moins en moins,y a plus de selle, y a plus de pédales, y a plus de vitesses, y a plus de freins, mais bientôt, y a plus de vélo non plus. Qu'est-ce que vous faites, dans ce cas-là ? Si y a plus de vélo, vous pouvez plus pédaler, n'est-ce pas ? C'est exactement ce qui est en train de vous arriver. Alors, bien sûr, chacun d'entre vous en est à un stade différent. Y en a qui vont dormir vingt heures par jour, d'autres qui vont plus dormir du tout, mais ça participe de la même transformation finale, ultime, qui est cette Transmutation Alchimique. De votre propre Fusion, d'abord, de votre corps physique et de cette personnalité, avec l'Êtreté. Ensuite, de cette Fusion, ou de ce Mariage Mystique, avec votre propre Double, quel qu'il soit. Et quand vous réalisez cela, vous êtes encore plus dans l'Amour, vous ne pouvez pas rejeter quoi que ce soit. Vous ne rejetez plus votre personnalité, simplement, elle est transcendée. C'est ça, la Liberté. C'est ça, la Libération. C'est ça, l'Absolu. Alors, bien sûr, la personnalité va vous dire qu'elle va faire disparaitre elle-même, et elle a très peur. C'est normal, parce que la personnalité est attachée à la personnalité, ça fait partie, même, du principe d'enfermement. Parce que, comme vous le savez (nous vous l'avons souvent dit), vous êtes localisés dans un temps, dans un espace, dans un corps. Alors, on a beau vous parler d'autres Dimensions, on a beau vous parler de Voyage dans le Soleil, on a beau vous faire vivre (parce que la Conscience permet cela) des processus de Communion, des processus de Fusion, tant que vous le vivez pas, ça ne reste que des mots, ça ne reste que des chimères. Mais pour cela, il faut déjà vous débarrasser, dans votre tête, de ce que cela est une chimère. Parce que si vous donnez poids, pendant que l'Onde de Vie est là, vous renforcez le poids, vous ne vous allégez pas.

L'Ascension est bien un processus d'élévation, avec ou sans le corps, mais c'est bien un processus de Libération de la conscience qui était enfermée. Donc, pourquoi voulez-vous vous plaindre si ce processus de Libération passe, pour vous, par le fait de dormir, par le fait de croire perdre quelque chose ? Votre Liberté passe par là, pour vous. Quoi qu'il se passe en vous, quoi qu'il se passe autour de vous, de votre capacité d'accepter (non pas d'accepter d'être fouetté, n'est-ce pas, mais d'accepter que vous n'Êtes rien de tout cela, tout en le vivant, parce que vous n'Êtes pas cela) découlera la facilité et la Légèreté. Vous le constatez, d'ailleurs, et vous le constaterez de plus en plus, durant ce mois de mai : ce à quoi vous vous opposez, se renforcera. Ce à quoi vous acquiescez, vous allègera. Toujours pareil, à un autre niveau : action / réaction, ou Action de Grâce. Il ne dépend que de vous de vous établir dans l'un ou dans l'autre. Et de personne d'autre.

Question : si le changement de point de vue n'est pas permanent, qu'en est-il ?
C'est un apprentissage. L'apprentissage est fait de va-et-vient, entre la conscience ordinaire (le moi je-personnalité), la Conscience du Soi, et la Conscience du non Soi (ou a-conscience, comme dirait notre ami BIDI). C'est un apprentissage. Cet apprentissage a commencé, déjà, depuis le début de cette année, quand nous vous avons parlé des processus de Délocalisation, de Fusion, de Dissolution, qui se structurent (si l'on peut dire ainsi) dans votre Liberté nouvelle. Un bébé qui naît à ce monde, humain, ne sait pas marcher d'emblée : il y a un apprentissage. En ce moment, vous vivez l'apprentissage de la Grâce, vous vivez des instants de Grâce, vous vivez des instants de résistance, vous vivez des instants légers, vous vivez des instants lourds. Pour vous permettre de voir ce qui est agréable et désagréable. Maintenant, si vous voulez rester lourd, c'est votre choix. Donc, la permanence du non Soi ne peut se faire que dès l'instant où l'ensemble des doutes et des peurs de la personnalité (qui correspond à ces fameux attachements de la personnalité à elle-même) sont totalement transcendés. À ce moment-là, qu'est-ce qui disparaît ? Vous devenez multi-localisé, et bien sûr, il ne peut exister la moindre peur, de la mort ou de quoi que ce soit. Parce que vous savez que vous avez mis fin à votre éphémère, à votre éphémère de conscience. Dès cet instant, quoi qu'il arrive à ce corps, ça n'a plus aucune espèce d'importance. Ce n'est pas un acte de déni, c'est la Vérité du vécu de la Conscience qui s'établit dans l'Absolu. Mais, encore une fois, y en a qui y arrivent du premier coup, c'est comme pour le permis de conduire. Y en a d'autres, il leur faut deux-trois expériences avant d'y arriver.

Question : cela signifie que si des processus d'identification persistent, de façon ponctuelle, ceci est lié à la persistance de la personnalité ?
Bien sûr. Si la personnalité est transcendée, si la transmutation alchimique est terminée, qu'est-ce qui se passe ? Vous avez accès à votre Double, vous avez accès à des Fusions. Donc, vous savez pertinemment, par votre vécu, que quoi que manifeste la personnalité, elle n'est pas vous. Donc, comment est-ce que ce qui n'est pas vous, pourrait perturber ce que vous Êtes, vous ? Tous les processus de l'Onde de Vie, des Extases, des états de Béatitude qui se produisent (qui sont bien au-delà de la Joie), concourent à vous établir dans votre Éternité, à vous rendre Libre, totalement. Maintenant, quand vous voyez quelque chose qui vient de la personnalité, c'est pas la peine de lui donner à manger. Il suffit de savoir, et de mettre en pratique, que vous n'Êtes pas ce corps, que vous n'Êtes pas cette personnalité. Et le mettre en pratique, ça veut dire : vivre l'Onde de Vie, s'établir dans la Joie et la Béatitude, dans le rire, plutôt que dans ce qui fait mal. Ça semble compliqué pour la personnalité, mais dès que le mécanisme est compris, c'est très facile. C'est pour ça que certains d'entre vous ont besoin, je dirais, d'une espèce de grande gifle cosmique pour se réveiller, maintenant. Comme disait notre ami BIDI : faites ce qui est à faire, mais vous n'Êtes pas ce qui se fait. Ça n'empêche pas de faire, sauf si, bien sûr, la transmutation vous appelle à dormir vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Mais c'est quand même pas le cas pour tout le monde, n'est-ce pas ?

Question : ces jours derniers, j'ai été stressée par des situations de famille et administratives, lourdes, sans avoir le ressort de prendre du recul. Qu'est-ce qui peut expliquer cela ? Ça prouve simplement que la personnalité s'est laissée prendre au piège de la personnalité. Elle a trouvé des occupations familiales, des stress familiaux, des choses à résoudre pour exister et se maintenir. C'est l'illustration de ce que je disais : si tu donnes poids à cela, qu'est-ce qui va se passer ? Tu vas être dans la souffrance, dans le stress, dans la diminution de ta Conscience. C'est pour ça qu'il faut être capable (et c'est tout à fait possible) de faire ce que la vie vous demande, quoi qu'elle vous demande, sans être impliqué dans cela. Si vous êtes impliqué, ça veut dire quoi ? Si vous souffrez, ça veut dire quoi ? Ça veut dire que vous avez nourri votre personnalité, c'est évident. Ça ne vient jamais de l'extérieur. Bien sûr, tu vas me répondre que c'est ton père, ou ta mère, ou tes enfants, qui sont malades, que c'est des contraintes qui viennent de l'extérieur. Ça tient pas la route : y a rien d'extérieur. Le monde (comme ça a été dit) est en toi. C'est la représentation que tu te fais du monde qui va attirer à toi ce que tu as à vivre. Si ta représentation du monde est inscrite au sein de la personnalité, bien évidemment que la vie va te présenter et te servir un plat qui est un peu dur à avaler. C'est le principe de l'Attraction, de la Loi d'Attraction et de Résonance. C'est simplement destiné à te montrer ce qui reste en toi comme attachements. Et donc, ce qui se manifeste au sein de l'action / réaction. Alors, ça peut être un mari, ça peut être un parent, un enfant, une situation professionnelle, peu importe, mais c'est toujours le même scénario, c'est toujours la même problématique.

N'oubliez jamais que la personnalité a pour unique fonction de vous raccrocher à la personnalité. L'Onde de Vie n'a qu'une fonction : vous rendre votre Liberté. Là aussi, ça rejoint ce que j'appelais les points de vue. Où te places-tu ? Si, de manière définitive, tu touches à l'Absolu, et tu t'établis dans cet Ultime (qui n'est pas un état intermédiaire, qui n'est pas seulement une expérience), qu'est-ce qui va se passer ? Toutes les circonstances de ta vie vont te Libérer. La Vie est magique quand l'Onde de Vie est là, mais faut-il encore que vous l'acceptiez. Voulez-vous être Libérés ? Voulez-vous vivre la Libération, ou pas ? Mais c'est l'un ou l'autre, de plus en plus, ça sera l'un ou l'autre : ça peut pas être les deux puisque c'est une transmutation alchimique, c'est le Passage d'un état à un autre état. Vous pouvez pas prétendre vivre l'Ascension, la Liberté, la Libération, et être englué dans des choses obscures. L'Onde de Vie est une Grâce, et cette Grâce, elle chamboule tout, autour de vous. Mais si vous voulez pas que ça chamboule, restez dans la personnalité, mais alors, à ce moment-là, ne vous plaignez pas.

Il y a quelque temps, nous avons parlé de synchronicité, de Fluidité, de Fluidité de l'Unité. Tout ça, maintenant, doit être, là aussi, transmuté. En quoi ? En Don de la Grâce, en transmutation et en Mariage Mystique. Si vous vivez cela, plus rien de la personnalité et de la vie étriquée ne pourra vous affecter, en aucune manière. Mais il n'y a que vous qui pouvez le vivre. Encore une fois, y a que vous qui pouvez franchir cette Porte, comme ça a été dit de différentes façons. Mais vous ne pouvez, maintenant, maintenir les deux états. C'est le propre de la personnalité, et même du Soi, de croire qu'il y a une Lumière ineffable, quelque chose qui va durer tout le temps, dans ce monde. Mais c'est parfaitement impossible puisque vous êtes inscrits dans quelque chose qui est éphémère. L'Absolu n'est pas éphémère. Tout ce qui est éphémère est tout sauf Absolu. Comme dirait FRÈRE K, ça appartient au connu. Tout ce qui est connu doit mourir, sans aucune exception. De la même façon, comme ça a été dit : quand vous dormez, ou quand vous mourez, le monde n'existe plus pour vous. Peu vous importe, quand vous dormez, que telle personne meure à ce moment-là, vous ne le saurez pas. C'est dès que vous vous réveillez, qu'on vous apprend la mort, que vous souffrez. Mais quand vous dormez, avant de le savoir, est-ce que vous souffrez ? Posez-vous la question.

Mais c'est vrai que l'époque actuelle va vous appeler, de plus en plus, à conscientiser tout ce que vous avez vécu, tout ce que vous avez Vibré : c'est les travaux pratiques. Si vous en restez à la théorie, à quoi ça vous sert ? À rien. Ça nourrit l'ego. De même qu'une connaissance ésotérique va toujours nourrir l'ego, elle va vous donner un sentiment de progression. Mais là, vous n'êtes plus dans une progression, vous êtes dans une transmutation alchimique finale. C'est pas quand vous avez quatre-vingt-dix ans que vous allez regretter de ne pas avoir appris à faire du vélo (ou de la couture, c'est pareil). Rappelez-vous que l'Onde de Vie est, au-delà de la Joie, Béatitude, Extase, Intase, rire, mais rire cosmique (appelez-le comme vous voulez). Mais ce n'est pas de ce monde parce que ce monde, ici, sur Terre, a été amputé de quelque chose. Il y a tellement de tabous dans l'incarnation, du fait de la rupture de la multi-dimensionnalité, il y a tellement de cadres, tellement de rigueur, tellement de friction, tellement de lourdeur. Aujourd'hui, c'est la Liberté qui vient. Quel est votre point de vue ? De plus en plus, chaque jour qui va passer (avec l'afflux de Lumière, avec l'afflux de particules Adamantines, avec l'afflux de l'Onde de Vie), vous allez vous trouver, de façon de plus en plus intense et paroxystique, à devoir établir le choix de où vous vous mettez. Est-ce que, quand vous êtes mort, vous vous souciez de savoir si vous avez fait votre lit ? Regardez le ridicule de la situation. D'un coté, vous avez l'action / réaction. De l'autre coté, vous avez l'Action de Grâce. Et ce n'est plus des mots, ce n'est plus simplement des chakras, qui sont ouverts ou fermés. C'est la Conscience, directement. Où placez-vous votre Conscience, où êtes-vous ?

Alors, bien sûr, l'ego, je l'entends d'ici, il va dire : « oui, mais j'ai ceci à faire, oui, mais je suis encore dans la matière, oui, mais j'ai encore des obligations, quelles qu'elles soient ». Plus que jamais, il va vous susurrer ça, dans la tête, et ça va tourner en boucle. Libre à vous de savoir ce que vous voulez être, parce que si vous acceptez de franchir la Porte, vous allez vous apercevoir de quoi ? D'abord, vous allez rire de vous-même. Mais vous allez vous apercevoir que ce qu'y avait à faire est toujours là, mais vous le ferez, mais vous serez plus du même endroit pour le faire, quoi que vous ayez à faire, quoi que la vie vous donne à faire. Mais tant que vous changerez pas d'emplacement de votre conscience, ça sera comme ça. Soit vous restez dans l'éphémère, soit vous accédez à l'Absolu. Soit vous restez dans le connu, soit vous vivez l'Inconnu. Et à ce moment-là, le connu ne pourra plus être, jamais, le même. C'est les travaux pratiques, ce mois-ci. Vous savez, c'est mes mots à moi, mais bien sûr, d'autres mots seront employés, et MARIE vous parlera de ça mieux que moi (ndr : intervention du 6 mai), mais en définitive, c'est exactement ça qui se déroule. Voulez-vous être des tristes sires ou voulez-vous être des Êtres Libérés ? Je vous rappelle que le principe de la falsification c'est le principe de la Dualité. C'est vous entraîner à exprimer, en permanence, soit la volonté de bien, soit à lutter contre le mal, à améliorer quelque chose : action / réaction, le monde ne tient que par cela. Si y a plus d'action / réaction, c'est très simple : il n'y a plus de monde, il n'y a plus d'Illusion. Tout ce que je vous dis et ce qui va vous être dit, durant cette période du mois de mai, c'est destiné, réellement, à vous donner à voir là où vous êtes : ce que vous manifestez, ce que vous vivez. Depuis de nombreuses années, avant les Noces Célestes, durant les Noces Célestes, je vous ai parlé du grille planète, je vous ai parlé de la venue de la Lumière, des modifications qui allaient survenir sur Terre (les volcans, les vents, les pluies). Vous êtes dedans, qu'est-ce qu'il vous faut de plus ? Alors, vous allez vous accrocher à ce qui est en train de mourir ? Ou alors, vous allez aller vers la Vie, la Vraie.

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions.
Alors, chers amis, je vais vous transmettre toutes mes Bénédictions. Nous allons vivre quelques minutes de Communion, si vous voulez bien. Je suis intervenu, comme d'habitude, en tant que vedette américaine, avant que MARIE ne prenne la parole. Je vous transmets, encore une fois, toutes mes Bénédictions. J'aurai, bien sûr, l'occasion de revenir vous embêter, moi aussi, n'est-ce pas. Je vous envoie tout mon Amour, je vous dis à très bientôt. Portez-vous bien. Vivons quelques instants de recueillement.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page