Autres Dimensions

Sois qui tu es

SNOW

6 avril 2011

pdf

Mon nom est Snow. Frères et Sœurs, je viens à vous. Je viens, comme toujours, vous exprimer un certain nombre de choses qui, je l'espère, pourront vous aider dans ce qui est à retrouver aujourd'hui, en ces temps précis que vit la Terre et que vit la Conscience. Il y a peu de temps, j'ai parlé de la nature et de ce qu'elle pouvait vous apporter, car la Conscience de la nature, dans son immense majorité, est d'ordonner, selon le principe du Grand Esprit (ou de l'Unité, si vous préférez). En effet, un végétal, un arbre, certains animaux, ne se posent pas la question de leur place, ce qui est, bien sûr, bien évidemment, une question superflue quand la certitude Vibratoire d'être à sa place n'a aucune raison d'être posée. Comme beaucoup d'entre vous le savent, je suis en résonnance avec l'Etoile (et les fonctions) appelée Profondeur et je vais illustrer cela, si vous le voulez bien, un petit peu comme l'a exprimé, voilà quelques temps, ma sœur Hildegarde de Bingen, quand elle vous a expliqué son expérience d'accès à l'Unité. Je ne vous parlerai pas de ma vie, en tant que personne, car elle n'a aucun intérêt. Le seul intérêt est ce que je vais vous dire car c'est une façon, une manière, d'accéder à votre propre Profondeur. Mes mots, fort simples, rejoindront, bien sûr, ce qui a été dit par nombre d'initiés et d'Êtres éveillés à leur Unité, en Occident, comme en Orient, comme ailleurs. Alors, je terminerai par cette conclusion, avant de développer : la nature, dans sa totalité, n'est que l'extériorisation de vous-même.

La Conscience, enfermée dans un corps, considère qu'elle est strictement ce corps et que tout ce qui est extérieur ne peut être compris, ne peut être analysé que par les yeux, le cerveau, en fonction de son utilité, de son inutilité, voire de sa dangerosité, par rapport à, justement, ce qu'est ce corps et ce qu'il contient de limité et de parcellaire. La nature est, en fait, et l'ensemble de ce monde, n'est qu'une projection. Tout d'abord projection de vous-même à l'extérieur de vous-même, créant une identité temporaire, éphémère qui se traduit par la naissance et par la mort : le moment où vous entrez et le moment où vous sortez, en Conscience, de cette sphère. Bien sûr, certains peuples, situés de l'autre côté d'où j'étais, font partie des peuples appelés natifs, ont exprimé cela sous une autre forme mais ça revient strictement au même, en disant que cette vie est un rêve et, comme tout rêve, il signifie qu'à un moment donné il faut sortir du rêve, pour rentrer dans la Vérité du Grand Esprit ou de l'Unité, si vous préférez. Certains peuples ont eu la capacité, de par leur culture, de par leur ADN même, de ne jamais perdre leur connexion au Grand Esprit. J'ai déjà exprimé cela voilà très peu de temps, par rapport au chant de la Terre, le tam-tam de la Terre qui se réveille. Certains d'entre nous, comme d'autres peuples natifs et d'autres tribus, ont maintenu cette connexion à une Conscience beaucoup plus grande qui était la Terre et qui est toujours la Terre. Je suis en résonnance avec, vous le savez, Profondeur. La profondeur est sur un axe particulier appelé Clarté-Profondeur. La Clarté est donc liée à la Profondeur et la Profondeur est liée à la Clarté. Il s'agit d'un axe de résonnance particulier, un peu comme certains vous ont dit : Ici et Maintenant. Ici et Maintenant faisant appel à une localisation dans le temps et dans l'espace. Clarté et Profondeur fait appel à une localisation différente. Cette localisation est d'abord le Cœur de l'Être, la Profondeur, procurant la Clarté, la Clarté de la vision Intérieure appelée, par Snow, moi-même, cette Profondeur, mais appelée aussi, par No Eyes, la Vision du Cœur. La Vision du Cœur est une vision Intérieure, ne passant plus par les yeux. De la même façon, la Clarté n'est absolument pas liée à un éclairage extérieur venant éclairer des ombres mais est, avant tout, un éclairage Intérieur, sous l'action de l'Esprit-Saint, comme vous le nommez, que nous appelons le Grand Esprit. C'est le moment où il n'y a plus de séparation et plus de coupure entre la conscience de votre rêve et la conscience des autres rêves. C'est le moment où vous allez pouvoir saisir, car vous le vivez, que l'arbre, comme n'importe quel insecte ou n'importe quel animal, est relié, comme vous et comme nous tous, à quelque-chose qui n'est pas apparent d'emblée, du fait de la projection qui est superficialité et, en quelque sorte, négation de la Profondeur. Vous êtes certainement au courant d'énormément de légendes, d'histoires concernant les peuples indiens et leur façon d'aborder la vie, même lorsqu'ils devaient tuer un arbre ou tuer un animal, pour continuer leur propre vie, leur propre rêve, en interrompant le rêve d'un autre. La Clarté est effectivement la reliance qui va vous donner le vrai sens, par l'intermédiaire de la Vibration et de la communication, de la Conscience d'un arbre à vous-même, d'un aigle à vous-même, permettant d'ailleurs, comme certains chamanes dans toutes les traditions l'ont exprimé, de pénétrer directement le rêve d'un aigle et de voir par les yeux de l'aigle ou encore de pénétrer dans un arbre et de vivre la Conscience de l'arbre. Aller en Profondeur, c'est ne pas s'enfermer, c'est, au contraire, s'ouvrir vers une perception nouvelle. Cette perception nouvelle est, aujourd'hui, depuis quelques mois, extrêmement facilitée par la qualité de la Lumière et le déversement du Grand Esprit sur la Terre qui est de retour, vous permettant alors, pour certains d'entre vous, de découvrir, qu'en fait(et illustrant par-là des discours pouvant être très beaux mais non intégrés quand ils ne sont pas vécus), que tout est inter-relié et interdépendant et que, finalement, il n'y a qu'une seule et unique Conscience. Ce n'est que l'illusion du rêve qui nous fait croire, les uns et les autres, que nous sommes seulement ce corps et seulement ce mécanisme d'action. Le chamane a transcendé et transfiguré son illusion, son propre rêve, en acceptant qu'il rêve, et peut donc alors pénétrer le rêve d'un arbre ou de tout animal totem et devenir, en Conscience et en Vérité, cet animal, ce végétal.

La Profondeur, qui est un mouvement qui consiste à aller au plus profond de Soi, même en passant par des zones appelées d'Ombre, ne va jamais vous emmener vers une quelconque dissolution (mais ça, c'est la Conscience du rêve qui le pense) mais, au contraire, vous dévoiler, par la Clarté, cette notion de Conscience Une où le Grand Esprit est omniprésent dans tous les rêves et dans toutes les consciences. À ce moment-là, vous allez pouvoir communier ce qui était bien au-delà de la communication avec toutes les consciences. Bien sûr, comme vous le savez, ce monde, en totalité, est une Illusion et pourtant nous y avons tous été insérés. La différence entre la Conscience du rêve de l'Homme, de chaque homme et la Conscience du rêve de la nature, c'est que l'Homme ne vit pas cette communion. Il y a, en quelque sorte une coupure, sans même parler de ce qui est au-delà. Or la nature est, encore une fois, Consciente, consciente de sa non-séparation. Ainsi donc, l'être qui est capable de porter sa Conscience vers un arbre, vers un aigle, ne mettant plus de barrière, de séparation entre sa Conscience et une autre conscience, même du rêve, par un mécanisme extrêmement précis se déroulant à l'intérieur du Cœur et aussi du point Profondeur, va pouvoir aller communiquer et communier avec ce qui semblait, avec le regard des yeux, comme séparé, divisé et totalement distinct de notre propre Conscience, dans ce corps du rêve.

Aujourd'hui, l'Esprit se déverse, de manière beaucoup plus forte, sur la Terre. Comme vous le savez, le temps du rêve s'achève. Le Grand Esprit est de retour et vient transformer, par la Lumière, tout ce qui n'est pas la Lumière. Maintenant, si vous allez en Profondeur, tout ce que les grands êtres qui s'expriment vous permettent, par différentes techniques, appelons-les comme ça, d'aller vers vous-même. La nature est aussi un moyen d'aller vers soi-même car, quand vous ne mettez plus de distance, quand vous communiez avec n'importe quelle autre Conscience du rêve, communication qui, je vous le certifie, est beaucoup plus facile que la communication entre deux êtres vivants, humains, parce que cette communication ne peut pas passer par les mots, elle passe par un langage Vibratoire qui transcende et dépasse totalement ce qui peut être lié à l'échange de mots, où vous n'êtes jamais certains que, quand vous prononcez une phrase, même la plus simple, que votre frère qui l'entend, entend la même chose que vous, puisque chacun a sa propre représentation du rêve, qui est profondément différente. Ce qui n'est pas le cas dans la nature car, au sein de la nature, il y a une communion qui, justement, est issue de la reliance et du fait de l'absence de mots. Le mot est un obstacle majeur à la communion, justement parce qu'il est issu de représentations et de Vibrations qui ont été profondément altérées. Le chant d'un oiseau obéit toujours à une même règle de reliance, ce qui n'est pas le cas des mots humains issus directement, non pas d'un programme de vie parfaitement harmonieux (comme pour un oiseau ou pour un batracien, par exemple) mais les mots sont issus de votre culture, de votre éducation et d'un certain nombre de choses qui ont été vécues et qui vont servir de base à la manifestation même des mots de l'être humain.

Alors, aller en Profondeur, dans ce mouvement d'aller vers la nature, va vous donner accès à cette reliance et à cette communion. La nature a toujours un message à vous donner, elle illustre à la perfection et elle, elle sait, contrairement à nos Frères humains qui, eux, n'ont pas cette reliance, des moyens d'accéder à nous-mêmes et de découvrir dans cette Profondeur, au-delà des mots et au-delà du regard des yeux, une Clarté nouvelle, Clarté qui permet à l'Homme en quête de se trouver. En fait, cette Quête n'est pas une marche vers l'extérieur ou une marche vers l'Intérieur. C'est trouver la Profondeur et cette Profondeur est un état d'esprit ou un état de Conscience à manifester, à créer. La communication avec le Grand Esprit, avec les Ancêtres, aves les Anges, nécessite certaines aptitudes plus poussées, je dirais, que la reliance et la communion avec la nature. Or, aujourd'hui où le souffle du Grand esprit est partout, aller vers la nature c'est aussi aller vers Soi et c'est aussi aller vers la Multidimensionnalité et, donc, communiquer en reliance aves les autres Dimensions et leurs habitants. Mais je dirais que la nature tombe sous le sens et que sa Conscience, sa Vibration, est beaucoup plus facile à intégrer que la Conscience de vos Frères et de vos Sœurs ou la Conscience des êtres situés dans les Dimensions que vous appelez Unifiées. Vous êtes reliés, même si vous n'en avez pas encore une totale profondeur et lucidité, vous êtes effectivement de nouveau connectés au chant du Grand Esprit et au chant de la Terre. De cette connexion, peut résulter un accès plus facile à votre propre Profondeur, bien au-delà d'une méditation, bien au-delà d'une volonté de vous aligner, de recevoir. L'axe où je suis, de la Profondeur et de la Clarté, permet de s'installer dans la concrétisation ou la matérialisation, si vous voulez, de votre non limitation à ce corps ou à ce fonctionnement.

Je suis Snow et je vous transmets maintenant toute ma gratitude pour votre écoute Que le souffle du Grand Esprit vous anime. À bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page