Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > GEMMA GALGANI

GEMMA GALGANI

2 juin 2011

pdf

Je suis Gemma Galgani. Frères et Sœurs incarnés, que l'Esprit soit en vous. Je viens, en tant que Vibration de l'Unité, compléter certains éléments que j'ai donnés, voilà quelques semaines de votre temps. Je viens vous parler de la Voie de l'Unité et de la Présence. Nous avons tous été confrontés, dans nos vies, au principe immuable existant au sein de ce monde, appelé le Bien et le Mal. Le Bien et le Mal, en effet, est ce qui régit l'ensemble des hommes et des femmes, au travers de ce que vit la chair, l'âme et l'Esprit au cours de l'incarnation. L'homme, et la femme, de bonne volonté, va chercher, durant sa vie, à s'établir dans le Bien mais, bien sûr, systématiquement, il existe des fluctuations de ce Bien et des fluctuations du Mal, alternant au sein même de la vie humaine, quelle qu'elle soit. Même la vie la plus lumineuse n'est pas exempte de souffrance et donc, d'altération de sa vie. Le Bien et le Mal font donc partie intégrante de l'âme en incarnation.

La Voie de l'Unité, dont je voudrais vous parler, est, en quelque sorte, une forme de transcendance du Bien et du Mal, où l'âme et l'esprit en incarnation s'élèvent au sein de la Demeure de l'Esprit et y vivent une Conscience où le Bien et le Mal n'existent plus, où ils sont observés comme faisant partie d'un monde où l'Esprit n'existe pas en totalité et surtout, l'Esprit ne connaît pas cette notion de Bien et de Mal. Le Mal fait partie intégrante de la vie incarnée, comme la souffrance et la mort. Le Bien est ce qui est recherché, soit à titre personnel, soit à titre collectif, par l'ensemble des humains. Bien évidemment, la quête individuelle n'est pas la quête collective. La quête individuelle du Bien est, le plus souvent, entachée de désirs, de pulsions n'ayant rien à voir avec le bien commun. Cela s'appelle l'individualisme ou l'ego. Alors, bien sûr, au niveau du Bien collectif, il peut sembler exister des éléments plus motivants et plus lumineux. Et pourtant, beaucoup d'êtres humains, au sein d'un groupe cherchant le Bien, vont s'opposer à un autre groupe d'êtres humains, lui aussi, cherchant le Bien. Simplement, chaque groupe, quelle que soit son importance, n'a pas la même vision, ni la même conception, du Bien. Il arrive même qu'au nom du Bien, certains groupes s'affrontent. Ceci amène irrémédiablement l'âme à se poser la question et à comprendre que le Bien d'un groupe n'est pas le Bien d'un autre groupe. Alors, où est le Bien, où est la Vérité ? Puisque le vécu du Bien d'un groupe n'est absolument pas le même qu'un autre groupe.

Où se situe la Vérité ? Eh bien, la Vérité n'est pas de ce monde. La Vérité est présente au sein de l'Esprit et l'Esprit ne connaît ni le Bien ni le Mal. L'Esprit est au-delà du Bien et du Mal, il le transcende en l'englobant et en le dépassant. Ainsi l'Esprit appartient, de manière définitive, à l'Unité, cette Unité que j'ai portée dans ma dernière incarnation, depuis ma naissance jusqu'à la fin de ma jeune vie, où il m'a été donné de vivre en présence du Christ et de l'Esprit, des Anges, de manière quotidienne. Bien que le corps que j'habitais souffrait, je n'étais pas affectée dans ma Conscience et dans mon Esprit par cette souffrance, tout simplement parce que je m'étais établie au sein de l'Unité. Il vous a souvent été dit que l'Unité est la Joie, que l'Unité est la Paix. Alors, bien sûr, l'Unité, il est possible d'y adhérer comme un concept, d'y adhérer comme un objectif. Mais l'Unité n'est pas un objectif ni un concept. C'est un état de l'être transcendant toutes les limites appartenant à ce monde et à la personnalité. L'Unité ne peut aucunement faire partie de la personnalité.

L'Unité est la vision de l'Esprit correspondant, aussi, à ce que je développerai tout à l'heure et qui est appelé la Présence .L'Unité est un état où il n'existe nulle souffrance. Même si la souffrance existe au sein de ce monde et elle est perçue, même si la souffrance existe au sein du corps qui est habité, l'Esprit élève, au-delà de cet état, la Conscience, englobe, en quelque sorte, et dépasse largement, en les transcendant, tous les éléments en relation avec le Bien et le Mal. L'Unité est donc un état de la Conscience, avant toute chose, qui touche l'Esprit, qui touche le Christ, le Soleil, peu importent les noms que vous lui donnez mais, en tout cas, un état où il n'existe nulle insuffisance, nulle souffrance, un état qu'aujourd'hui l'être humain peut vivre, individuellement et collectivement, par le retour de la Lumière. L'Unité confère aussi un certain nombre de caractéristiques de l'humeur, venant transcender, littéralement, la personnalité. La personnalité de l'être humain est toujours marquée par le manque, par le désir, par le besoin, par la comparaison et, bien sûr, par l'alternance de Bien et de Mal permanent. L'état d'Unité, quand il s'établit et apparaît, vient bousculer l'ensemble de ce qui était établi auparavant, en permettant de transcender toutes les limites et un ensemble de choses qui étaient issues du mental, propre à la personnalité, et des émotions, propres à la personnalité. L'Unité n'est pas un état mental. L'Unité n'est pas un état émotionnel. L'Unité est, effectivement, un état de Joie. Dès que l'être humain touche cet état, il en a l'intime conviction. Il ne peut plus se poser la question de savoir s'il est en Unité ou pas car il le vit à chaque souffle. Il vit donc l'Esprit et l'Esprit, quand il prend possession de l'âme et du corps vient transmuter l'âme et transmuter le corps, et l'élève à des niveaux Vibratoires bien différents de la cause commune de l'incarnation. Il a, en effet, à ce moment-là, la présence d'une vision panoramique englobante, où toutes les séparations qui existaient auparavant disparaissent d'elles mêmes. Les murs s'effondrent, la personnalité est, en quelque sorte, soumise et transcendée, elle-même, par la puissance de l'Esprit, par la puissance de la Vérité, permettant d'établir la Présence.

Au sein de l'Unité, il n'y a ni affect et pourtant l'être est pleinement présent. Il n'est ni indifférent ni éloigné ni ailleurs mais, justement, pleinement et totalement là, présent à chaque instant et à chaque souffle. Nombre d'êtres ont appelé cela l'Éternel Présent, faisant, là aussi, transcender, dépasser les limites du temps, où la personne n'est plus affectée ni par son propre passé ni par le passé de l'humanité, ni par l'avenir, le sien comme celui de l'humanité. Cet état d'Unité est donc indépendant du temps qui s'écoule, indépendant de toute blessure, indépendant de toute projection. Il se manifeste, avant tout, par la Joie Intérieure où l'humeur, en quelque sorte, n'est plus affectée par le va-et-vient du mental, par le va-et-vient des émotions ou des circonstances de la vie. L'être humain, à ce moment-là, peut faire, peut manifester et conduire sa vie comme tout autre être humain mais la Conscience n'est plus la même. Alors, à ce moment-là, il y a Élévation, Ascension, il y a Transmutation et Résurrection de l'Esprit dans la chair, transmutant, à son tour, la chair et l'élevant dans les domaines de l'Esprit.

Bien sûr, toucher l'Unité nécessite déjà d'accepter, même mentalement, qu'il existe des états bien différents de la Dualité inexorable de l'incarnation, ici, sur cette Terre. En posant déjà cette acceptation, un premier pas est fait vers l'Unité mais toutefois, ce n'est pas encore l'Unité car, bien sûr, l'ensemble des structures de la personnalité va tout faire pour réfuter l'Unité, pour réfuter même la Croyance en cette Unité. La personnalité n'existe que par le jeu de la Dualité, que par l'alternance du Bien et du Mal, faite de satisfactions, de privations. Alors, bien sûr, tous les constituants de la personnalité vont toujours tout faire pour éloigner, en quelque sorte, ce danger de l'Unité. L'Unité est vécue comme un danger, aussi bien par la personnalité que par l'ensemble de l'humanité car l'humanité a peur de perdre un certain nombre de choses acquises au sein de l'incarnation. La personnalité, elle aussi, a peur de perdre son rôle et sa prééminence car en effet, quand l'Unité se déploie, il y a réellement une transcendance et, apparemment, une mort totale de la personnalité, une mort totale de toute revendication car, à ce moment-là, l'être humain devient entier et total, corps/ âme/ Esprit Unifiés dans la même Vibration et dans la même perception de la Conscience. Alors, bien sûr, nombre d'Anciens vous ont parlé, aujourd'hui, des Vibrations qui peuvent exister et se manifester, traduisant d'ailleurs l'accès à cette Conscience Unifiée.

Vivre l'Unité est la plus grande des joies que puisse vivre un être humain en incarnation car cette Joie ne dépend jamais d'une quelconque circonstance extérieure ni d'une quelconque satisfaction. C'est simplement l'établissement de la Conscience, dans son aspect le plus vaste, qui déclenche cette Joie et cette forme de complétude, où rien ne vient manquer, où rien n'est désiré car tout est établi dans l'Être et dans la Présence. La Présence est donc un état de Conscience particulier où se manifeste la plénitude, la complétude, l'absence de désir, l'absence de besoin, même. Même si l'âme peut parcourir encore tous les plaisirs, entre guillemets, de cette vie, elle n'y est ni attachée ni soumise, elle en est, en totalité, détachée. L'Unité est aussi la transcendance de l'histoire personnelle de l'incarnation, où plus rien ne venant affecter, d'une quelconque manière, l'Éternel Présent qui est trouvé, ne peut intervenir en aucune manière. L'Unité est, effectivement, cet Abandon à la Lumière et ce don total, de soi-même, à la Lumière. Et ce don total s'accompagne d'une absence totale de revendications. L'ego est transcendé et transmuté par le Souffle de l'Esprit et par le Feu de l'Esprit. Même si l'être peut, à ce moment-là, manifester, à des moments donnés, des attitudes habituelles, visibles de l'extérieur, d'une personnalité, il n'en est strictement rien car la Conscience a largement dépassé le cadre de la personnalité pour s'établir dans cette notion d'Êtreté, de Conscience Unifiée et aussi, surtout, d'un état de Présence. Cet état de Présence est un état d'union total avec la Lumière, avec la Vibration de la Lumière et avec l'état Christ, que vous nommez KI-RIS-TI.

Alors, bien sûr, l'Unité peut parfois être une expérience, transitoire et temporaire, pouvant se manifester au cours de certains travaux ou de certains états, liés directement à l'accès à la Joie Intérieure ou au Samadhi. Mais une fois que l'éruption de la Conscience s'est produite au sein de l'Esprit, il faut, bien sûr, laisser se déployer totalement l'Esprit et laisser s'effacer, en quelque sorte, la personnalité, les désirs, tout ce qui fait l'histoire personnelle d'une vie qui n'a plus aucun sens, au sens de l'Esprit. Tant que vous adhérez, vous-même, à votre propre histoire, tant que vous êtes tributaires de vos propres souffrances, vous leur donnez un poids vous empêchant de toucher la légèreté de l'Êtreté. Aujourd'hui, dans les temps qui sont à vivre, temps de l'Ultime Retournement menant à l'Ascension et à la Résurrection, ces notions sont extrêmement importantes à accepter, si toutefois vous voulez rejoindre votre Unité, vivre l'Êtreté et ce qui est appelé la multidimensionnalité. Vous ne pouvez maintenir l'un et l'autre, en même temps. Beaucoup, effectivement, se sont persuadés qu'ils pouvaient maintenir une forme quelconque de personnalité, avec ses joies, avec ses blessures, avec son contenu, et l'accès à l'Unité. Cela est totalement impossible.

Il ne peut exister, au sein du même corps et de la même Conscience, les deux états de la Conscience totalement opposés : l'un qui est fragmentaire, qui enferme et qui limite et l'autre qui est illimité, qui est Liberté, qui est autonomie. C'est soit l'un soit l'autre. Plus le temps va se dérouler dans le sablier du temps qu'il reste à écouler sur ce monde, plus vous allez être lucides sur les phrases que je viens de prononcer. Vous ne pourrez maintenir la Présence et maintenir la personnalité. C'est soit l'un, soit l'autre. Alors, cela peut être appelé un sacrifice, un abandon, un don de soi mais, quoi qu'il en soit, cela va vous apparaître de manière de plus en plus évidente, de plus en plus flagrante, je dirais. Rappelez-vous que l'Unité débouche obligatoirement sur la transparence. La transparence, c'est être capable de se laisser pénétrer et traverser par tout ce qui traverse l'humain normal, sans s'y accrocher. Si une émotion survient, alors la Conscience élargie, la Conscience de l'Unité sait très bien qu'elle n'est pas cette émotion. Si une activité mentale se manifeste logique, dans toutes ces activités que vous avez à mener, la Conscience élargie sait très bien qu'elle n'est pas cela. Il ne peut plus exister d'identification à ses propres émotions, à ses propres activités mentales, à ses propres fonctions, même. Tout cela fait partie, je dirais, d'un aspect discriminatif que la Conscience elle-même va explorer et vivre, de plus en plus, pour tout être humain.

Alors, bien sûr, cela vous a été dit, le marqueur le plus important de l'Unité, au-delà des aspects Vibratoires qui vous ont été donnés, c'est, bien sûr, la capacité à être dans la Joie, quelles que soient les circonstances de votre humeur, quelles que soient les circonstances de vos émotions, quelles que soient, même, les circonstances de votre environnement. L'Unité est donc bien plus élargie qu'un simple concept ou qu'une simple adhésion à un principe. C'est un état de Conscience, réel et authentique, mettant fin aux luttes, mettant fin à la personnalité dans ce qu'elle a de limité, dans ce qu'elle a de fragmenté et de souffrances. Même si il existait une souffrance, au sein du corps, celle-ci est vécue en total détachement, en harmonie totale car il ne peut plus y avoir, à ce moment-là, même une identification à une quelconque souffrance manifestée par la chair ou par l'émotion elle-même. Vivre l'Unité va déployer, au fur et à mesure du déploiement de la Lumière, maintenant réalisé depuis l'Ultime Retournement, pour vous, la possibilité de pénétrer, de manière lucide et totalement consciente, cette Conscience Unitaire et de la vivre. Mais rappelez-vous, rappelez-vous cela : cela sera toujours l'un ou l'autre, mais jamais les deux. C'est à ce moment que vous comprendrez et vivrez l'Abandon, ou non, en totalité, à la Lumière, vérifiant, par là, s'il vous est possible de vivre la dernière Crucifixion.

Pour cela, bien sûr, il vous faut dépasser un certain nombre de conditionnements liés à l'humain lui-même, au sein de cette Dimension, dépasser certains attachements inhérents à toute vie, dont les plus importants sont, bien sûr, les peurs et surtout la peur de la mort ou la peur de l'annihilation de votre propre personne. Car si vous êtes établis vraiment dans l'Unité, dans la Conscience élargie, dans la Conscience de l'Esprit, quelle peur peut-il exister au sein de ce corps, quelle peur peut-il exister au sein de la personnalité qui est transcendée et qui s'est effacée devant l'Esprit et devant la Vérité ? Être Présent à soi-même, être Présent à Christ et à la Lumière ne peut être compatible, en aucune manière, avec une peur. La peur va vous ramener inexorablement à la conscience fragmentée et vous éloigner de la Conscience de l'Unité et du vécu de l'Unité. Alors, bien sûr, si j'insiste sur cela, c'est que la période qui s'ouvre à vous, ainsi que cela a été dit par Marie et par des Archanges et même par les Anciens, cela va vous apparaître de plus en plus évident. Une certaine forme de tension peut se faire à l'intérieur de l'être, tension vers la personnalité et ses peurs et tension vers l'Unité. Cela fait partie, réellement, de l'étape qui s'ouvre devant vous maintenant : allez-vous accepter, réellement, de vivre l'Unité ? Allez-vous réellement accepter de devenir la Lumière ? Ou allez-vous demeurer prisonnier au sein de ce corps, prisonniers au sein de vos limites, prisonniers au sein de vos conditionnements. Cela n'est pas une décision mentale, cela n'est pas un désir qui va réaliser cela. Ce n'est pas non plus la volonté personnelle mais bien cette tension vers l'Abandon, dont vous avait parlé un jour ma Sœur Hildegarde, et qui correspond vraiment à votre capacité à démontrer votre aptitude, réelle, à vous établir dans la Conscience Illimitée.

Pour cela, au-delà de la Joie, qui en est le marqueur principal, un certain nombre d'éléments peuvent se dérouler dans vos vies, qui signeront votre adhésion et votre vécu de l'Unité. Un certain nombre d'éléments liés à la loi de la Grâce, à la loi de l'Attraction vont remplacer, petit à petit, les poids de vos vies. Parfois, des événements qui peuvent être, de prime abord, considérés comme traumatisants pour la personnalité vont, dans l'ensemble, concourir à vous établir dans la Vérité de l'Unité. C'est dans ces circonstances qu'il vous faudra démontrer, à vous-même, que vous êtes réellement dans l'Unité. Il est très facile de se proclamer dans l'Unité quand, effectivement, tout va bien dans la vie de la personnalité. Il en est tout autrement quand les circonstances de la vie de la personnalité sont profondément défavorables. C'est à ce moment-là qu'il faut s'élever dans la Vibration, au dessus de la petite personne, afin de s'établir réellement dans l'Unité. C'est à ce moment-là, et seulement à cette condition, que la Présence se révèle à vous, que le Christ vous apparaît, que la Lumière vous inonde et vous transporte dans l'Extase. Au fur et à mesure que vous serez transportés dans cette Extase, au fur et à mesure que vous serez crucifiés, alors, à ce moment-là, petit à petit ou de manière foudroyante, vous vous détacherez de l'Illusion, en totalité. En effet, quand les Anciens vous disent que ce monde est totalement illusion, quand les Archanges vous disent que votre vie même est une illusion, ils ne veulent pas dire par là que la vie est illusion mais justement, la Vie est tout, sauf l'illusion de la vie que vous croyez vivre. La vraie Vie, la Voie, la Vérité et la Vie sont dans l'Esprit et pas dans la chair.

Aujourd'hui, il vous est demandé de transmuter la chair et de l'élever. Beaucoup ont suivi, beaucoup ont adhéré à ce que les uns et les autres nous vous avons dit. Il vous reste, maintenant, à le prouver. Il vous reste, maintenant, à le démontrer, en vous établissant dans votre Unité. Et pour cela, quelles que soient les circonstances de vos vies, quels que soient vos âges, quels que soient vos handicaps, quelles que soient vos souffrances, rappelez-vous : rien de tout cela vous appartient car vous n'êtes pas cela. C'est à cela que vous conduit l'Unité : vous désidentifier totalement de tout ce qui fait la vie au sein de la chair, sans pour autant quitter la chair mais en la transmutant. Vous ne pouvez maintenir une quelconque illusion car l'heure est venue de vivre la transparence. Marie vous l'a dit : la transparence vient à vous, elle vient dévoiler, en totalité, ce qui doit l'être. Si vous êtes Lumière, si vous êtes dans l'Unité, il n'y aura rien d'autre à dévoiler. Mais vous ne pourrez vous mentir à vous-même. Vous vous verrez de manière de plus en plus claire car, effectivement, le moment du Jugement Dernier, tel qu'il a été appelé par les prophètes, correspond uniquement au face à face avec vous-même. Mais non pas vous-même dans ce corps mais vous-même dans la Vérité. Ce Jugement Dernier est une Vérité car, à la mesure avec laquelle vous avez jugé, vous vous jugerez vous-même. Il n'y a pas de jugement extérieur à vous-même, ça n'existe pas, c'est vous-même qui vous jugez et qui vous pesez à l'aune de la Lumière et de la distance existant entre ce que vous croyez être Lumière et la Vérité de la Lumière. Cela, il vous faut le conscientiser. Je vous parle, bien sûr, à vous qui cherchez à vivre cette Unité.

Maintenant, rappelez- vous, aussi, que si vous ne vous mentez pas à vous-même, que si vous êtes séduit par la matière, vous n'avez pas non plus à culpabiliser de quoi que ce soit car il vous sera fait exactement selon votre Vibration. De toute façon, ainsi que Marie vous l'a dit, c'est l'ensemble de l'humanité qui vit sa Libération. Simplement, cette Libération conduit à un devenir différent selon ou non que vous soyez établis dans votre Présence et dans votre Unité. Il n'y a pas un chemin meilleur qu'un autre, il n'y a pas une Vibration qui est meilleure qu'une autre, il y a de nombreuses Demeures à la Maison du Père ou de la Source. À vous de vous y établir, en accord avec vous-même. Le plus important, c'est l'accord avec vous-même car celui qui aura eu une vie juste, en total accord avec lui-même, sera beaucoup moins impacté par le dévoilement et le déploiement de la Lumière que celui qui s'est menti à lui-même et a menti à la Lumière. Tout cela, c'est quelque chose que vous allez vivre, c'est quelque chose qui vient à vous, dorénavant et qui fait partie du déploiement de la Lumière en totalité. Bien sûr, certaines de mes Sœurs vous ont parlé des chemins les plus rapides pour aller vers cela : l'Innocence, l'Enfance, la Simplicité, l'Humilité. Certains Archanges vous ont parlé des quatre Piliers. Tout cela regroupe les mêmes concepts mais surtout les mêmes vécus à réaliser et à manifester. Rappelez-vous que, plus les jours et les semaines de votre temps vont avancer, moins vous pourrez mentir, à vous-même comme à l'extérieur, car le face à face vous révélera, à ce moment-là, vos propres mensonges. Le mensonge appartient à la personnalité. Il ne peut appartenir aucunement à la Conscience de la Présence et à la Conscience globalisée, la Conscience Unitaire.

Ainsi, vivre l'Unité, c'est adopter un comportement en accord avec cette Unité mais, bien sûr, cela ne doit pas être une contrainte imposée comme une morale ou quelque chose d'extérieur. C'est quelque chose qui est vécu directement par la Conscience elle-même. Lors de l'Ultime Retournement qui est en cours, sur la planète comme en vous, vous allez devoir conscientiser cela, tout cela, vous allez devoir l'éprouver et vous forger, par là-même, dans l'Unité ou dans la non Unité. Rappelez-vous que l'Unité, cet état particulier de la Conscience humaine, vous élève au-delà de toute souffrance. En vous élevant, elle ne vous désincarne pas mais elle vous permet de vivre l'incarnation de manière beaucoup plus complète que ce qui a été le cas jusqu'à présent, pour la Conscience humaine, dans sa totalité. Cette vision panoramique, ce point de vue profondément différent de l'Unité est quelque chose de bien réel. L'âme humaine qui expérimente cela, la personnalité qui l'expérimente, le sait de manière immédiate, elle ne se pose plus la question de savoir si elle l'a touché ou pas. Car cela transparaît, en totalité, dans les Vibrations, dans la Joie, dans la vie elle-même qui se déploie alors selon le principe de la Grâce et non plus selon le principe du libre arbitre, selon le principe de l'action/ réaction. La vie devient libre. Quelles qu'en soient les souffrances, quelles qu'en soit les conditions, elle est totalement libre et affranchie de ces conditions et de ces circonstances. Voilà ce que vous êtes appelés à manifester, de plus en plus. Voilà ce qui est appelé à grandir, à éclore en vous, jusqu'à l'heure de ce qui est appelé le Jugement Dernier, qui n'est autre que votre Résurrection dans l'Éternité.

Alors, bien sûr, plus vous serez établis dans l'Unité, de manière totale, moins vous serez, en quelque sorte, affectés d'une quelconque manière par le Choc de l'Humanité, parce que vous serez déjà devenus la Lumière, vous serez déjà devenus transparents. Et la Lumière, alors, ne rencontrera aucun obstacle à l'intérieur de votre Conscience : vous serez devenus la Source, vous serez devenus le Tout et vous serez le Rien, en même temps. Alors je vous engage, fermement, à aller au-delà des mots. Je vous engage, fermement, à vivre cela et, pour cela, il n'y a pas d'autre choix que de plonger littéralement vous-même dans cet état d'Abandon, dans cet état de don de soi à la Lumière, en totalité. L'ensemble des Vibrations et l'ensemble de vos perceptions Vibratoires permet cela, maintenant, en totalité. Comme vous l'a dit Marie, les Couronnes se fusionnent et surtout, l'embrasement par le Feu de l'Esprit, se traduisant par l'Éveil de la Kundalini, va se faire de plus en plus sensible, en vous, et vous observerez d'ailleurs, à cette occasion, par l'Éveil même de ce dernier Feu, s'il existe en vous des zones de résistance ou pas. Rappelez-vous qu'il n'existe aucun obstacle physique, aucun obstacle extérieur qui puisse empêcher cette montée fulgurante de la Kundalini. Seuls peuvent exister, en vous, les obstacles liés à la personnalité.

Absolument rien ne peut exister de l'extérieur car même les circonstances de vos vies sont déterminées par vous-même et seulement par vous-même. Il n'existe (comme vous le constaterez, si vous touchez ces états) absolument rien d'extérieur car, dans l'Unité, l'intérieur et l'extérieur ne font plus qu'un : vous êtes à la fois ce corps mais vous êtes à la fois tous les corps de la planète. Vous êtes à la fois les étoiles, vous êtes le grain de sable. Cela n'est pas une vue de l'esprit mais bien un vécu de l'Esprit. Voilà ce qui est appelé à se déployer, voilà ce sur quoi votre mental, même votre mental, doit se pencher de manière des plus sérieuses. Tant que vous revendiquez pour vous-même, vous n'êtes pas dans la Lumière. Tant que vous jouez un rôle par rapport à un autre être humain, fût-il un pouvoir, fût-il le besoin de l'aider, vous ne pouvez être dans l'Unité mais vous jouez encore le jeu de la Dualité, avec ses différentes composantes. C'est de cela qu'il faut vous extraire, de manière urgente, par le déploiement de la Lumière qui vient à vous. Voilà les quelques mots complémentaires que j'avais à vous donner, sur l'Unité et le Présence, sur la Voie de l'Unité. S'il y a, en vous, des questionnements par rapport à cela, de manière générale, non pas individuelle, alors nous allons, ensemble, essayer d'avancer plus, peut- être, sur cela.

Question : l'un des marqueurs de l'Unité est de vivre les choses difficiles sur un autre niveau ?
Chère Sœur, chaque âme a une destinée et un chemin différent, dans l'incarnation et dans l'Esprit. La Lumière peut parfois trouver des chemins abrupts, de manière à vous rapprocher d'elle. Alors, effectivement, un certain nombre d'éléments difficiles peuvent se manifester mais ces éléments difficiles concourent à grandir la Lumière. La Lumière permet de le voir clairement. Le principal est de ne pas succomber à cette souffrance, quelle qu'elle soit, et de rester dans l'Unité. Il a existé, dans l'histoire humaine, de très nombreux exemples de Consciences ayant vécu leur Unité en totalité, ayant été affectées, aussi bien de maladies très graves que de circonstances de vie parfois très pénibles. Mais toute la différence vient justement de la Conscience Unitaire qui n'est plus identifiée à tout cela. Maintenant, la Joie, quelles que soient les circonstances extérieures, est apparente. Il ne peut plus y avoir d'affect lié à une souffrance quelle qu'elle soit au sein de l'Unité. Rappelez-vous aussi que lors du dernier passage, effectué voilà peu de temps (l'avant dernier Retournement, l'Ouverture de la bouche), un certain nombre d'Ombres se sont éliminées par la Conscience elle-même, vous ayant permis de voir clair sur ce qui était encore là. Il a été d'ailleurs insisté sur le fait de ne pas donner poids à ce qui était vu et vécu mais, simplement, en le regardant, en l'acceptant, il y avait transcendance de cette forme de souffrance. Cela est valable aussi pour les dernières choses ayant besoin d'être éclairées, afin de trouver la transparence totale de l'Unité et de la Présence. Mais rappelle-toi que, quel que soit ce qui se manifeste à l'extérieur ou dedans, le plus important est de trouver la Joie et la Paix car l'Unité est Joie et Paix. Il ne peut en être autrement.

Question : l'installation dans la Conscience Unitaire est uniquement un choix de Conscience ?
Oui, en aucun cas il ne peut être un choix de la personnalité. Car la personnalité fera tout pour vous éloigner de cet état car elle sait très bien que cela signe sa fin, sa fin en tant qu'élément moteur et dominant car, à ce moment-là, la personnalité devient, en totalité, soumise à l'Unité. On pourrait, en avançant plus encore, dire que ce choix n'est pas un choix, c'est un établissement naturel dès que la Dualité est transcendée et dépassée. Cela a été appelé : réaliser le Soi. Cela a été appelé la Réalisation. Cela a été appelé de différents noms. Mais cela recouvre toujours la même réalité, même si, selon les cultures, les époques, les descriptions ont pu, parfois, être différentes.

Question : si la personnalité n'est pour rien dans l'établissement dans l'Unité...
Elle ne peut absolument rien, bien au contraire.

Question : ... comment développer ces accès à l'Unité et ces moments de Grâce ?
Simplement en faisant taire, sans la contraindre, tout ce qui est de l'ordre de la personnalité. Cela est le but de l'éclairage de la Lumière, qui vient montrer les zones d'opacité, les zones fragmentées existant dans toute personnalité. Alors, à ce moment-là, le simple fait d'accepter d'être éclairé par la Lumière concourt à établir l'Unité et la Grâce. Cela correspond, point pour point, à un ensemble d'enseignements majeurs que vous avait donné l'Archange Anaël, Archange de la Relation et de l'Amour, voilà maintenant deux ans. C'est cela, l'Abandon à la Lumière.

Question : si on vit déjà les états Unitaires, pourquoi n'y a-t-on pas accès plus facilement?
Cela est simplement lié, encore une fois, à l'opacité de la personnalité. Rappelez-vous que la personnalité fera tout pour vous éloigner de cet état. Alors, bien sûr, un certain nombre de techniques, de façons de procéder vous ont été données par les Anciens, par exemple. Mais, au-delà de cela, l'Abandon à la Lumière se réalise et permet de pénétrer, je dirais, l'Éternité de l'Êtreté, de la Présence, de l'Unité quand le sacrifice ultime est réalisé, c'est-à-dire quand la personnalité accepte de s'effacer totalement. Cela a été appelé de différents noms aussi, l'humilité et la simplicité étant les éléments les plus importants. Tant qu'il existe, au sein de la personne vivant dans la chair, un désir d'appropriation de quoi que ce soit, même si cela semble justifié selon les règles morales, sociales, éthiques de l'humanité incarnée, il ne peut y avoir d'Abandon à la Lumière. La Lumière, l'état Christ, demande un abandon total de ce qui n'est pas la Lumière. Et cela nécessite un éclairage, cet éclairage se fait plus ou moins puissamment, plus ou moins rapidement, selon chaque chemin. Mais rappelez-vous aussi que, quand il vous a été dit que tout est déjà là, c'est effectivement le cas. Il n'y a rien à chercher à l'extérieur. Cela aussi, est une prise de conscience. Cela aussi est la Vérité de l'Unité. Vous avez pu mener nombre de vies à méditer, à prier, à vous rapprocher de cet état mais pénétrer cet état, en totalité, ne peut se faire que réellement quand il y a sacrifice total de la personnalité, non pas dans son annihilation et sa disparition même de l'incarnation, puisque tout doit se réaliser ici. Et quand vous n'acceptez pas de n'être rien, vous ne pouvez devenir le Tout, si vous êtes encore quelque chose sur ce monde. Cela, bien sûr, ne veut pas dire non plus qu'il faut vous retirer quelque part où n'existe plus rien. Ce mécanisme se passe à l'intérieur de vous et non pas dans une quelconque possession extérieure. Car vous pouvez ne rien avoir et désirer posséder le monde et vous pouvez posséder beaucoup, tout en n'ayant rien.

Question : l'Unité, c'est être Ici et Maintenant dans la Joie ?
Oui, l'Unité est dans l'Ici et Maintenant car l'Unité ne connaît que ce temps. Elle ne connaît pas la conception linéaire du temps et la Conscience vivant sa réalisation, échappe à l'emprise du temps, elle est multidimensionnelle. Elle ne peut exister ni dans l'instant suivant ni dans un quelconque passé qui n'existe qu'au sein de ce monde. Là aussi, il peut s'agir d'une technique ou d'un moyen de vous rapprocher de l'Unité, c'est de vous centrer, à chaque respiration, dans l'Ici et Maintenant et de vous demander, à chaque fois, si vous êtes dans l'Ici et Maintenant. Mais cela ne suffit pas. Il faut aussi s'abandonner à la Lumière. Et cela est effectivement plus facile si vous êtes Ici et Maintenant, si vous n'êtes pas dans l'instant suivant ou dans votre passé.

Question : comment vivre l'Unité lorsqu'il existe des mises en Lumière de nos Ombres ?
Chère sœur, la mise en Lumière des Ombres est ce qui permet d'atteindre l'Unité. Le tout, c'est de ne pas s'attarder à ce qui est vu. Il faut acquiescer à ce qui est vu comme Ombre. La personnalité va te faire croire que tu es ces Ombres. L'Êtreté va te sortir de ces Ombres, non pas en les rejetant au loin, non pas en les enterrant mais en les éclairant.

Question : si la Joie n'est pas durable, c'est dû exclusivement à des ombres non révélées ?
Oui, car il n'existe aucune raison, quand la personnalité est transcendée, crucifiée, éveillée, quand la chair est transmutée, il n'existe aucune raison pour que la Joie ne soit pas durable et éternelle, quelle que soit la circonstance, les circonstances de la vie de cette chair. Il existe des expériences et l'ensemble de ce que vous avez vécu vous a conduit à vivre certaines expériences. Aujourd'hui, ce n'est plus l'expérience qui est à vivre mais c'est l'état, et cela passe par un choix crucial. C'est le cas de le dire.

Nous n'avons plus de questionnement. Nous vous remercions.
Frères et Sœurs, que ma Présence parmi vous éveille, en vous, votre propre Présence. Ceci sera ma bénédiction pour vous. Que la Présence de l'Unité se révèle. À dans quelques instants.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page