Autres Dimensions

Sois qui tu es

JOPHIEL

30 mai 2008

pdf

Ames humaines en incarnation, mon nom est Jophiel. Je suis Ange de la Connaissance et Ange de la Lumière dorée. J'interviens à travers ce canal depuis quelque temps afin de vous donner un certain nombre d'informations, un certain nombre de détails mais aussi un certain nombre de choses beaucoup plus générales concernant l'évolution de l'âme humaine en incarnation. J'aimerais, ce soir, vous entretenir d'une notion capitale. Cette notion attire votre attention sur la notion de l'urgence et de l'importance. Ce qui m'amène aussi à parler de ce qui n'est pas urgence et de ce qui n'est pas importance. Dans votre vie, et dans la vie de toute âme en incarnation, humaine ou non, il existe un projet, il existe des définitions et des plans qui vont guider l'âme en incarnation sur son chemin d'incarnation. Sur ce chemin il existe des évènements, des choses à faire, à réaliser, qui peuvent être qualifiées d'urgentes, d'autres qui peuvent être qualifiées d'importantes. Certaines sont importantes et urgentes. D'autres sont importantes sans être urgentes. Prenons, par exemple, l'évènement, certes, le plus important qui vous arrive quand vous êtes âme en incarnation, ce processus qui est appelé la mort. Bien évidemment, il s'agit d'un évènement important qui vous concerne en premier chef mais que vous n'estimez pas urgent parce qu'il est reporté à un futur qui n'appartient pas à une notion urgente. C'est donc quelque chose d'importance mais de non urgence. Il existe des choses pas importantes et néanmoins urgentes. Par exemple, le fait de devoir vous nourrir. Par exemple, le fait d'aller soulager votre vessie, comme vous dites. Il s'agit d'un phénomène qui n'est certes pas important mais qui, parfois, revêt un caractère d'urgence.

Tous les éléments qui surviennent en votre vie peuvent être qualifiés selon ces deux caractéristiques d'urgence et d'importance. Certes, il est important, voire très important, comme vous le dites, de gagner votre vie. Est-ce que cela est urgent ? Non, cela s'inscrit dans une durée et n'a donc pas un caractère d'urgence mais, certes, cela est important. Vous voyez donc qu'il existe des croisements deux à deux. Vous avez donc des phénomènes qui sont urgents et importants, des phénomènes qui ne sont pas urgents et pas importants que vous qualifieriez de banalité. Il existe des phénomènes qui sont urgents et non importants et des phénomènes qui sont importants et non urgents. Quand je prenais l'exemple de votre mort, car il faut bien comprendre que vous êtes tous en incarnation de nature mortelle, voilà un phénomène important et que vous considérez comme non urgent. Il existe des fois des circonstances de l'incarnation, à titre individuel et à titre collectif, qui vous font changer de regard sur l'importance et sur l'urgence. Il existe des évènements importants qui sont en train de se produire sur cette Terre. Certes, ils ne vous concernent pas puisque cette importance est je dirais, relativement loin de vous, même si vos moyens de communication vous mettent ça en temps réel, à portée d'œil, à portée de vue, à portée d'émotions. Ceux-ci sont des phénomènes importants au même titre que la fin de la vie ou que l'entrée en vie d'incarnation est un phénomène important. Néanmoins, les choses importantes et urgentes sont, par définition, sur toute âme en incarnation, un processus extrêmement difficile à vivre parce que l'importance s'accompagne de tensions mais, néanmoins, tant que le mental peut reporter cela à plus tard, cette importance n'est pas jugée ni urgente ni capitale.

Certains évènements survenant à l'heure actuelle sur Terre qui, je vous le rappelle, en cette année 2008 vit une année de bouleversements, vont vous faire envisager les choses différemment. Un certain nombre de choses vont devenir urgence et, parmi celles-ci, certaines seront importantes. Ce sont, certes, ces situations urgentes et importantes qui vont créer en vous le sentiment même de l'urgence et le sentiment de quelque chose qui doit se résoudre dans un temps relativement court et qui a tendance à vous mettre sous pression. Et sous pression, tout le monde le sait, l'âme humaine, à moins d'avoir dépassé un certain nombre de facteurs appelés émotionnels, ou encore appelés mental va se trouver confrontée à une agitation extrême. Alors, je vous engage simplement à considérer un évènement commun à tout être humain, dont j'ai parlé, qui est la mort. Ceci est un phénomène important car il met fin à votre expérience mais, néanmoins, il n'est pas jugé urgent car il appartient à un phénomène lointain. Donc l'importance non urgente ne créée aucune tension. Mais si on vous annonce une maladie qui met en jeu votre vie cela devient urgence et importance et donc cela vous met sous pression. La caractéristique de toute vie en incarnation est de porter un regard identique sur tout ce qui est importance et urgence. Cette urgence et cette importance vont toujours se manifester selon cinq étapes successives. La première de ces étapes va consister à dire « je vis une pression, une tension, une accélération de mon programme de vie qui me fait envisager les choses de manière différente ». La deuxième réaction, commune à tout être humain, est le déni, c'est-à-dire « non, ça n'est pas possible, cela ne me concerne pas ». La troisième étape est la négociation c'est-à-dire vous essayez de négocier avec votre maladie, de négocier avec votre destin, de négocier avec le Divin afin de retarder cette urgence et cette importance qui est l'annonce de cette maladie et cette mort. Et vient enfin la quatrième étape, avant-dernière étape, qui est le chemin vers l'acceptation et la cinquième étape, elle, est, enfin, l'acceptation de l'urgence et de l'importance. Vous voyez donc qu'il existe un processus plus ou moins long, bien évidemment, selon les êtres humains, qui va consister, en quelque sorte, à nier, à voir les choses en face, d'autant plus si cela concerne la chose la plus importante qui est votre vie, bien évidemment.

Vous avez vu, et vous voyez chaque jour, que cette notion d'importance est extrêmement chamboulée. Nombre de personnes vivant sur cette Terre vivent des processus douloureux et envisagent les notions d'importance et d'urgence avec un autre regard. Alors, sachez que l'attitude idéale, en cela, est d'accepter, de manière préalable, que l'urgence et l'importance suivent ce schéma. Quel est l'intérêt de cette connaissance et de ces cinq étapes ? C'est de vous permettre d'intégrer beaucoup plus vite l'urgence et l'importance. Alors, qu'y-a-t-il d'urgent maintenant dans votre vie ? Si je vous dis : « l'important c'est de trouver la Lumière » ? Vous me répondrez « j'ai toute ma vie ». Vous me répondrez « j'ai toutes mes vies » si vous croyez aux réincarnations. Donc vous me répondrez qu'il n'y a pas urgence mais qu'il y a évolution qui ne se fait pas dans l'urgence mais avec un certain temps et donc cela n'est pas urgence. Et même si cela est importance n'ayant aucune urgence, contrairement aux besoins de soulager sa vessie, vous allez considérer que le temps vous appartient et vous allez donc reporter à plus tard la satisfaction de quelque chose qui n'est pas a priori vital. Alors, il faut bien admettre que l'être humain passe son temps à dénier ce qui est urgence et importance. L'urgence et l'importance est quelque chose qui est caractéristique de toute vie sur cette planète durant votre incarnation. Vous êtes confrontés, non pas tous, à la mort, bien évidemment, mais à des changements qui sont des petites morts. Il est extrêmement important de comprendre et d'assimiler que les évènements qui se produisent depuis quelques mois, et qui vont s'accélérer durant cette année, sont des évènements qui vont vous faire réfléchir à l'urgence et à l'importance de votre vie, de votre destin et de votre incarnation.

Quelle est la chose la plus importante ? Quelle est la chose la plus urgente ? Est-ce que le sens de l'urgence va changer l'importance de ce que vous vivez ? Est-ce qu'enfin vous allez considérer que les choses importantes et non urgentes deviennent maintenant urgence ? Face à cette évolution de la conscience qui se créé dans le temps et l'espace en incarnation vous allez être amenés à entrer plus ou moins en acceptation de ce qui est à vivre. En ce sens, nombre d'enseignements vous ont parlé du lâcher prise, de l'abandon, de la maîtrise et d'un certain nombre de processus qui sont à abandonner pour se réaliser soi-même. La première chose est de ne pas résister. Ne pas résister ne veut pas dire abandonner et laisser-faire. Ne pas résister veut dire ne pas aller dans le sens de la personnalité mais accueillir l'énergie du changement, l'énergie de l'urgence et de ce qui devient importance pour vous. Certains d'entre vous jugeront important de changer d'emploi, Certains d'entre vous jugeront important de changer de compagnon, Certains d'entre vous jugeront important de changer de lieu. Et vous ne pouvez résister à ce signal que vous envoie votre âme. Car, effectivement, qu'est ce qui vous fait dire que le signal vient de l'âme mais pas de l'ego ou de la personnalité ? Ceci est extrêmement important à comprendre. Les signaux de l'âme sont des signaux qui peuvent se manifester par différents canaux. Le premier de ces canaux est le rêve et la récurrence du rêve. Le deuxième de ces canaux est un sentiment profond de justesse par rapport à la demande intérieure de changement. Mais, souvent, les contingences sociales, les contingences matérielles, les contingences affectives, vont vous faire dénier, renier en quelque sorte, cette volonté de changement de votre âme. Si vous laissez l'importance passer, croyez vous que cela va devenir avec le temps moins important, en cette année particulière ? Non. Car au fur et à mesure que le temps s'écoulera, au fur et à mesure que vous avancerez vers la fin de cette année, vous verrez cette importance avec une notion d'urgence. Et dans l'importance et l'urgence, rappelez-vous, on ne fait rien de bien. Car, dans l'urgence et l'importance, l'être humain est sous pression. La pression dénature et altère le jugement, la pression dénature et altère les émotions, fait perdre le sens des valeurs et le sens des priorités. Alors, il est extrêmement important de vous fier à vos rêves, à votre ressenti intérieur, à ce que demande votre âme pour vous libérer de la pression. Et ne pas confondre la pression de l'urgence et de l'importance, avec la pression de la situation. Certaines âmes se trouvent aujourd'hui confrontées à des réalités dérangeantes nécessitant une attention toute particulière, nécessitant des changements parfois difficiles, parfois faciles.

Mais le changement, pour l'être humain, peut être source de bonheur, source de malheur. Il est souvent, bien évidemment, source d'inconnu car vous ne pouvez connaître les choses nouvelles sans avoir coupé avec l'ancien. Ceci est tout à fait juste pour l'évolution de votre âme. Aujourd'hui votre âme aspire, de manière urgente et importante, à vous faire retrouver le chemin de la Lumière. Retrouver le chemin de la Lumière n'est pas sortir de l'incarnation, n'est pas mourir mais s'éveiller à quelque chose d'entièrement nouveau, à un nouveau mode de vie où l'ancien peut ne plus avoir aucune place. Ce qui, hier, avait encore de la valeur pour vous, se retrouve sans valeur. Ce qui faisait les fondements de votre vie, de votre recherche, de votre sécurité, deviennent totalement obsolètes. C'est une année où l'âme humaine, dans son mental dans ses émotions, dans son corps, doit s'adapter. Cette adaptation est urgence et importance car c'est un signal qui vient du plus profond de votre âme. C'est l'appel de la Lumière à votre Lumière. Vous ne pouvez ignorer plus longtemps ce signal. Vous pouvez y résister. Qui dit résistance à la Lumière, dit maladie. Qui dit résistance à la Lumière, dit souffrance. Qui dit résistance à la Lumière, dit quelque chose qui va être désagréable. Alors qu'il suffit d'ouvrir simplement sa porte à la Lumière, ne serait-ce qu'un instant, pour comprendre que l'urgence et l'importance qui viennent vers vous ne sont ni des punitions ni des moyens de vous déstabiliser mais, bien au contraire, la Lumière qui vient vers vous pour vous permettre de retourner à la maison. Retourner à la maison ne veut pas dire sortir du corps. Retourner à la maison ne veut pas dire mourir. Retourner à la maison veut dire simplement s'ouvrir à la dimension de la Lumière et accepter que tout ce qui concerne et touche votre vie soit transformé par la Lumière. Alors, certes, il y a certains abandons qui peuvent être vécus comme des petites morts mais je vous assure que ces petites morts ne sont rien par rapport à la vraie mort. Personne ne veut votre mort. Ni la Lumière ni l'Ombre ne veulent votre mort. L'un et l'autre veulent que vous restiez en vie. L'Ombre pour se servir de vous. La Lumière aussi pour se servir de vous mais dans une finalité qui est, bien évidemment, différente. La Lumière veut que vous redeveniez Lumière, que vous vous rappeliez la Lumière que vous êtes afin d'éveiller la Lumière partout en ce monde, afin que vous deveniez un phare pour vos frères, pour vos sœurs et pour ceux qui vous approchent de manière hasardeuse ou provoquée. L'Ombre ne veut pas, bien sûr, que votre Lumière explose. Elle veut vous maintenir dans des schémas qui vous attachent, dans vos stress, dans vos souffrances, afin de générer encore plus de souffrances, afin de générer encore plus d'attachements, afin de cultiver l'Ombre, quelle que soit la Lumière qui vous pénètre. Alors, qui voulez-vous servir ? L'Ombre ou la Lumière ? Certains êtres incarnés sur votre Terre ont dit, en des temps reculés « nul ne peut servir deux maîtres à la fois ». Et je dois dire que l'être humain en incarnation a souvent le don pour servir les deux maîtres en même temps. Malheureusement ou heureusement, tout dépend de votre point de vue, aujourd'hui il vous est demandé de choisir entre l'Ombre et la Lumière. Vous ne pouvez pas revendiquer la Lumière et cultiver l'Ombre. L'Ombre ce n'est pas seulement les autres. L'enfer c'est vous-même.

Il n'y a rien d'extérieur qui ne soit vous-même. Alors, si des choses vous semblent déraisonnables, obscures dans vos vies et dont vous avez l'impression de ne pas vous débarrasser, c'est que, quelque part, il y a résistance à l'établissement de la Lumière. Rappelez-vous que nombre d'êtres humains, comme vous le voyez chaque jour sur vos moyens de communication modernes, voient leur ordre de priorité, voient l'urgence et l'importance de certaines situations, modifier totalement leur façon d'appréhender la vie et leur rapport à la mort. Ne voyez pas dans mes paroles quelque chose qui pourrait vous faire peur. Mon but n'est pas de faire peur. Ne comptez pas sur moi pour vous parler d'évènements qui pourraient vous toucher. Vous n'avez pas besoin de moi pour cela, vos moyens de communication s'en chargent tous les jours. Mais, bien évidement, vous l'avez compris, pressenti et ressenti au plus profond de votre vie, dans vos rêves, dans les résistances de votre propre vie : c'est l'année du grand changement. Alors, ne vous attendez pas, bien sûr, de passer d'une dimension à une autre dimension en cette année mais c'est l'année ou vous préparez totalement ce qui va advenir, où vous préparez, en tant qu'être humain, non plus à faire des choix (parce que les choix ont été fait, certainement, pour la plupart d'entre vous depuis fort longtemps) mais l'année où vous devez vous consacrer à votre Lumière. Je sais que nombre d'êtres de Lumière qui n'appartiennent pas aux dimensions angéliques (je pense, en particulier, à certains maîtres qui ont été incarnés et qui sont décédés voilà peu de temps) se manifestent en masse, je dis bien en masse, aujourd'hui, à de multiples channels, aussi bien dans les traditions orientales que dans les traditions occidentales. Ils sont là pour vous aider à cultiver votre Lumière. Certains vont œuvrer beaucoup plus terre à terre, je dirais, c'est-à-dire vont vous aider à vous dégager de vos attachements matériels. Certains êtres vont vous aider à trouver les détachements spirituels afin de faire mourir vos propres croyances à des modèles périmés. La Lumière n'a pas besoin de modèles, la Lumière n'a pas besoin de religion. Elle a besoin que vous soyez reliés, vous-même, en tant qu'être de Lumière sans passer par un intermédiaire qui va vous vendre une espèce de libération qui n'existe qu'à l'intérieur de vous. Nombre de channels aujourd'hui reçoivent des informations de toute part et, comme vous le remarquerez, toutes les informations vont dans le même sens. Il n'y a pas de voie divergente.

Aussi bien les êtres désincarnés depuis peu, que les lignées angéliques, que les êtres intra-Terre, que les hiérarchies encore plus hautes situées sur les plans dimensionnels, vont dans le même sens. Vous êtes entrés, dans ce qu'on appelle, dans la Bible, les temps réduits, les temps de l'urgence et de l'importance. Quel est votre destin ? Quel est votre chemin ? Quel est votre désir le plus profond. Etes-vous prêts à assumer ce désir profond ou n'êtes-vous pas prêts à l'assumer ? Là est la question. Rappelez-vous les paroles de ce lui qui fut le Christ : « je viendrai comme un voleur dans la nuit, tenez votre maison propre ». Car si je viens à l'improviste la nuit et que votre maison n'est pas propre, si vous n'avez pas nettoyé vos attachements, si vous n'avez pas nettoyé vos peurs (non pas en vous y intéressant mais en cultivant votre Lumière intérieure), à ce moment là vous ne pourrez pas aller là où vous voulez aller. Et qu'y a-t-il de plus important que d'aller là où vous voulez aller, là où vous devez aller ? Je suis sûr que nombre d'êtres humains ont, au fond d'eux, la présence de cette Lumière qui s'éveille. Le problème c'est que vos attachements, et vos vies, et vos vies passées, ont bâti autour de vous des remparts à la Lumière. Ce n'est pas la société qui vous empêche de trouver la Lumière. Ce n'est que vous-même qui vous empêchez de trouver la Lumière. Si vous vous dites que le plus important de votre vie c'est de trouver la Lumière, alors faites ce que Jésus disait à ses disciples : « abandonne père et mère et suis moi ». Car la question est là : êtes-vous prêts à suivre la Lumière ou êtes-vous prêts à suivre la société ? Le plus important se situe à ce niveau. Il va falloir décider et essayer de décider, bien évidemment, avant que l'urgence et l'importance ne vous mettent une pression tellement importante que vous n'ayez plus tous les éléments de clarté nécessaire dans votre mental et dans votre émotion pour choisir. Retenez cela : l'urgence et l'importance est quelque chose qui vient vers vous, qui est déjà là, pour certains d'entre vous, qui nécessite des choix, non pas intellectuels mais concrets, dans votre vie concrète et pas dans le fait d'aller prier dix heures par jour. Car vous ne repousserez pas, même par la prière, les choix qui sont demandés. Voilà le message, l'information, la communication que je voulais vous donner sur l'urgence et l'importance. Maintenant si vous avez une ou deux interrogations sur ce phénomène d'urgence et d'importance je veux bien y répondre avant de vous laisser à ce pourquoi vous êtes venus c'est-à-dire trouver la Lumière et vous abandonner avec une effusion de Lumière.

Question : avez-vous la possibilité de dire à chaque personne ici présente ce qui, aujourd'hui, est urgence et importance dans son cheminement ?
Pour tout le monde, c'est une seule chose et c'est la même : la Lumière. Si vous jugez important et urgent de déménager, je vous répondrais que le plus important est la Lumière. Laissez la Lumière couler en vous, d'abord. Ne résistez pas. Pour tout le monde, c'est la même chose. Il n'y a pas de spécificité individuelle. Je dirais que c'est un phénomène collectif, qui n'est pas encore planétaire. Comme vous l'avez vu, il y a certains peuples, certaines races qui ont été touchées, dans un premier temps. Ce n'est qu'un début. Les autres peuples, les autres races, suivront. Servez-vous des exemples de ceux qui se sont sacrifiés en premier pour comprendre les enjeux de cette année que vous appelez 2008.

Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.

Et bien, âmes humaines en incarnation, recevez ma bénédiction. Avant de me retirer et de vous laisser pour votre guérison (car je crois que c'est le but de votre réunion) je voudrais vous transmettre mon effusion de la radiance de l'Ange. Je vous demande simplement de clore vos yeux, de décroiser vos membres et d'accueillir. Je vous dis certainement à très bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page