Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

19 mai 2012

pdf

Eh bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver. Je vous transmets toutes mes bénédictions, tout mon amour et bien sur toutes les Vibrations qui vous arrivent en ce moment et qui viennent vous chatouiller, n'est-ce pas ? Alors, comme d'habitude, nous allons échanger ensemble et je vous écoute.

Question : Je vis la Communion avec ma réalité christique, en partie à l'intérieur de moi et en partie à l'extérieur de moi. Comment faire disparaître cette perception d'intérieur, d'extérieur ?
Ce que je peux dire par là c'est que, dans les premiers temps (et ces premiers temps peuvent être très longs, pour un être humain en incarnation), la distinction dedans / dehors, haut / bas, gauche / droite demeure tant que la conscience est multi localisée ou bi localisée. C'est-à-dire quand elle est dans le corps physique, comme dans le corps d'Etreté, ici comme dans les autres Dimensions. La seule façon de faire disparaître, entre guillemets, cette notion de dedans / dehors ne se réalise qu'au sein de la transformation (qui n'en est pas une) au travers de l'Absolu. Dès qu'il y a vécu de l'Absolu, dès qu'il y a non conscience (c'est-à-dire que la conscience du Soi s'arrête), à ce moment là, il y a multi dimensionnalité, multi temporalité qui est indépendante de toute notion d'Intérieur / extérieur. C'est une forme de Rencontre solaire qui n'a plus rien à voir avec une Communion Mystique, avec un membre de la famille ou avec toute autre personne, parce qu'à ce moment là, il y a plus cette notion de dedans / dehors. Donc c'est pas comment faire ? Ya rien à faire. C'est une question de laisser disparaître le Soi. Ça été appelé (par Anaël, par d'autres) : l'Abandon du Soi. C'est-à-dire cesser de miroiter, de faire miroiter, de conceptualiser et de vivre, dans la multi dimensionnalité, encore une forme de distance, même s'il y a Communion entre Soi et tous les autres Soi. Quand nous vous disons, depuis toujours, que nous sommes Un et que les Archanges et nous sommes en vous, ça peut vous sembler poétique mais c'est la stricte vérité. Donc le problème de l'enfermement, c'est que la multi dimensionnalité a été tellement retirée, depuis longtemps, pour beaucoup d'entre nous, que nous n'avons pas la possibilité, quand nous sommes sur Terre, de réaliser cela. Les circonstances, maintenant, sont profondément différentes parce que les franges d'interférence, les séparativités ou les séparations qui existaient (au niveau astral, mental, collectif), n'existent quasiment plus. Et au niveau individuel, elles n'existent plus, non plus, dès l'instant (si on peut appeler ça comme ça) si vous sortez du Soi (si l'on peut dire) et que vous rentrez dans le Non Soi. Avant, la distinction haut / bas, gauche / droite, Êtreté, physique, demeure. Le cerveau n'acceptera jamais que celui qui est n'importe qui par rapport à vous (que ce soit l'être chéri ou l'être qui que vous n'aimez pas du tout ou avec qui vous avez des problèmes), fait partie de vous, intégrante. Nous vous disons sans arrêt que les Archanges et nous, les Anciens, sommes en vous. C'est pas une vue de l'esprit ou poétique pour vous dire qu'on vous aime : c'est la stricte vérité. Mais cette stricte vérité, tant que vous ne la vivez pas, ne veut strictement rien dire, pour vous. Ça signe, simplement, que vous êtes encore fragmentés, encore dissociés, encore dans le peur, et encore dans le doute, même en ayant réalisé le Soi.

Question : La très vieille âme et très vieux Soi que je suis vit l'aspiration de la Fusion, Dissolution intégrale en Christ ou en Père, pour vivre en Absolu. Comment développer ma vigilance pour maintenir en permanence mon amour pour que cela s'accomplisse ?
Alors là, cher ami, tu n'as pas compris. Il est pas question de maintenir une vigilance, justement. Vivre la Communion avec le Christ, c'est se fondre en Christ, dans la Dimension Christique du Logos Solaire (si cela est ton Double) et nécessite de ne plus exister et non pas exercer une vigilance. Sauf si tu es capable d'avoir, je dirais, une tension absolue vers le Christ, permanente, à chaque souffle. Ce n'est plus une simple vigilance mentale, ni spirituelle : c'est un tel état d'Indicible Amour. À ce moment là, tu disparais en Christ. Mais avant, tant que tu parles de vigilance, tu es dans la contemplation et la contemplation ne permet jamais de vivre la Dissolution. Maintenant, l'histoire d'être une vieille âme n'a rien à voir. Les plus vieux sont les plus rassis donc c'est le plus difficile à extraire de ce monde, contrairement à ce que tu pourrais croire. Ce n'est pas parce qu'ya des nombreuses et ultra nombreuses expériences d'âme que tu es plus tendre et donc plus facile à extraire de ta propre âme. Tu as pris l'habitude de cette limitation dimensionnelle et de conscience, quelles que soient les expériences que tu as menées. Il sera beaucoup plus facile à un enfant de passer le chas de l'aiguille qu'à un riche. Mais le riche, c'est pas celui qui est riche en sous, c'est celui qui est riche, aussi, en expériences. Je parle pas de toi, en général, ni en particulier. Mais saisis bien que la vigilance et le fait d'être ancien sur ce monde ne te donne aucun bonus, bien au contraire.

Question : si les méthodes, les outils utilisés jusqu'à présent pour ce qu'on appelle transformation, transmutation relèvent de la falsification, est-ce qu'en réfutant tout simplement ces enseignements, ces outils, c'est suffisant pour en être dégagés ?
Alors là, chère amie, tu n'as pas vraiment compris ce que dit BIDI. C'est toi qu'il faut réfuter, avant toute chose. Si toi, tu n'es pas réfutée, en tant que personne, en tant que corps, en tant qu'esprit, en tant que mental, en tant qu'entité présente à la surface de ce monde, à quoi te servirait de réfuter quelque chose qui appartient à ce monde qui n'existe pas ? Tu voudrais réfuter les techniques et les méthodes, mais toi, te maintenir où tu es ? La réfutation, c'est d'abord ce corps. C'est ne plus être tributaire de ce corps. Le reste, bien sûr, tu peux le réfuter, mais je te parie ce que tu veux que t'as beau réfuter tous les protocoles et tout ce que tu as fait, dans ta vie, jusqu'à présent, ce n'est pas pour autant que tu réaliseras ni le Soi ni l'Absolu. C'est le principe que vous a raconté BIDI, à plusieurs reprises. Que ce soit le théâtre, l'échelle avec les barreaux, c'est la même chose. Il fallait attendre certaines énergies, certains niveaux de conscience (liés au Manteau Bleu de la Grâce, liés à l'Onde de Vie, liés à l'achèvement de la descente du Supra mental) avant de laisser parler l'Absolu. Parce que, sinon, y aurait quelques années, ça aurait rien voulu dire, pour vous. Y aurait eu un rejet encore plus important qu'aujourd'hui. De la même façon pour ce que l'on nomme le Double. De mon vivant, tous les matins (dès seize ans, dix huit ans jusqu'à la fin de mes jours), je méditais au soleil levant. Pour quoi faire ? Pour Fusionner avec le Soleil, pour Fusionner avec mon Double Christ Solaire. Mais est-ce qu'on pouvait dire ce genre de choses, y'a trente ans, y'a quarante ans ? Vous imaginez. Si on avait fait comme certains grands êtres (qui ont un petit peu anticipé, je dirais), à vous dire que vous aviez un Double, mais la Terre aurait été une vaste orgie, n'est-ce pas ? Ce n'est pas le but. Si, indépendamment de vivre le Soi, on vous aurait dit : « ce monde n'existe pas », mais qu'est-ce qu'on aurait eu ? Parce que vous n'étiez pas mûrs. Il faut replacer ça dans le contexte de la grenouille qui se fait cuire dans son eau. La température monte doucement. Elle cuit, sans s'en apercevoir. Par contre, si on cuit trop vite, la grenouille, qu'est-ce qu'elle fait ? Elle sort du bocal. Et là, vous devez vivre le grille planète, tous, n'est ce pas. Donc ce n'est parce que tu vas dire les protocoles sont falsifiés ou que ce monde est falsifié que tu vas t'en extraire.

Y'a deux niveaux : le niveau d'information qui vous fait réfléchir et le niveau transformant qui n'a rien à voir avec ce que tu peux croire ou pas croire. Tu as beau croire que c'est de la falsification, tu as beau ne pas croire et dire que c'est tout à fait vrai, tant que tu ne l'as pas vécu, c'est encore une croyance et ça ne changera strictement rien à ta Vibration, à ta conscience et à ce que tu es. Pourquoi, par exemple, l'Archange Anaël vous a parlé, avant les Noces Célestes, d'Abandon à la Lumière, et pas directement de l'Abandon du Soi ? Mais le Soi, qui savait ce que c'était, sauf ceux qui l'ont vécu ? Il y a quelque chose de dynamique, y'a quelque chose où la vérité est d'abord relative. Une vérité s'en va, une autre apparaît. Une autre vérité apparaît, celle d'en dessous disparaît. Y'a que l'Ego humain qui croit qu'y'a une vérité unique. Sur ce monde, vous n'avez pas de vérité unique ou absolue. Vous êtes obligés, quelque part, jusqu'à un moment donné, d'adopter quelque chose et puis, progressivement, de vous en débarrasser au moment où ça ne vous sert plus. Au niveau de l'approche de l'Absolu, et même de la Présence, c'est exactement comme cela que ça fonctionne. Tant que vous êtes un Ego, vous êtes un Ego. On a beau vous dire tout ce qu'on veut, vous restez un Ego. Tant que vous êtes enfermés, on a beau vous dire que la multidimensionnalité existe, vous le croyez ou pas, qu'est ce que ça change ? Quand on vous dit que nous sommes en vous, tant que vous ne le vivez pas, à quoi ça vous sert ? C'est une croyance, là aussi. On ne bâtit pas l'expérience de la conscience avec des croyances. Et là, il existe une certaine conscience de Soi, ou de la Présence, ou liées à l'Onde de Vie, qui rendent plus facile, si je peux m'exprimer ainsi, ce changement qui va vers l'Ultime. Mais pas avant. Avant, ça ne veut rien dire. Avant, ça participe à la falsification. Regardez, par exemple, ces histoires qui ont été données, de façon abusive, sur l'identification, sur des âmes groupes, des âmes sœurs, où des êtres se précipités, avec leur Ego, dans des relations particulières, sans en vivre l'alchimie, l'aspect essentiel, au niveau de l'âme, au niveau de l'esprit, tout ça parce qu'ils ont cru à quelque chose. Mais le problème de la conscience humaine : dès que vous croyez quelque chose, même sur ce monde, vous le créez. Mais ce que vous créez, si c'est donné trop tôt, ne correspond à rien qui va dans le sens de votre Libération. Bien au contraire. Quand nous vous avons dit, pendant les Noces Célestes et la déconstruction, que tout allait être dévoilé et révélé, vous l'avez vu se dévoiler très progressivement. Et maintenant, ça va de plus en plus vite parce que votre conscience n'est plus placée au même endroit. Il faut vous replacer dans le contexte d'y'a cinq ans, d'y'a dix ans, d'y'a vingt ans. Même dans votre vie, vous savez très bien que vous n'agissez pas (sur le plan social, sur le plan familial, et affectif) de la même façon qu'ya dix ans, c'est pas vrai. Parce que vous êtes insérés dans une linéarité et qu'il est extrêmement difficile de sortir de cette linéarité. Et ce que vous avez conduit, pour certains, en tant que Ancreurs de Lumière, Semeurs de Lumière, suit quelque chose de extrêmement précis, de extrêmement pointilleux. Quelque soit l'endroit où vous prenez le train en marche, vous y arrivez, de façon extrêmement précise, à l'endroit où il faut, pour vous.

Mais, bien sûr, l'Ego a besoin de croire, a besoin de se justifier, etc etc. Mais je dirais que la première chose à réfuter, comme dit BIDI, c'est déjà soi même. Tant que tu es identifié à ce corps, enfermé dans ce corps, et identifié à tes pensées, ça risque pas de changer. Le problème de l'être humain (et vous le voyez à travers d'innombrables démarches spirituelles, sur ce monde) c'est que beaucoup, beaucoup d'êtres humains ont voulu prendre la Lumière et rester dans la personnalité. C'est ce que disait Sri Aurobindo quand il fut Saint Jean : « il y aura beaucoup d'appelés et peu d'élus » parce que les appelés sont ceux qui ont senti cette Lumière arriver. Le Supra mental il est pour tout le monde : il n'appartient à personne. Et vous avez encore, dans ce processus là (qui est général, offert à toute la Terre, par des circonstances astronomiques, par des circonstances extrêmement précises), encore des êtres qui sont persuadés d'être les dépositaires de cela. Vous voyez le niveau de l'Ego sur Terre. Et plus le niveau va monter, de la Vibration, plus les ego vont éclater. Donc commence par te réfuter toi-même. La réfutation ne conduit pas à ignorer. Imagine une mère de famille qui a un enfant, qui a la responsabilité d'un enfant, qu'est-ce qu'il arrive si elle reste au niveau de l'ego et elle réfute son enfant, qu'est ce qui va se passer ? La réfutation n'est pas destinée à abandonner quoi que ce soit mais à changer de niveau, de point de vue. Continuer à faire (s'occuper d'un enfant, s'occuper de ce que la vie vous donne), mais être conscient que vous n'êtes pas ça. Et je crois que BIDI vous l'a dit : attention que l'ego ne s'approprie pas ces paroles pour en faire quelque chose qui va à l'opposé de ce qui est l'objectif. Parce que l'ego a très vite fait de récupérer la Lumière (ou pour récupérer quoi que ce soit) pour l'organiser à sa façon, à sa sauce.

Question : Comment fait-on pour réfuter son corps, sa personnalité ?
Déjà, t'es mal partie quand tu dis : « comment je fais pour réfuter mon corps ». BIDI vous a insisté, là-dessus. C'est pas quelque chose qui vient du jour au lendemain, bien sûr. C'est une pratique mentale qui vise à faire disjoncter le mental. Réfuter le corps, c'est très simple. C'est dire : « je ne suis pas ce corps ». Tant que tu es identifié à ton corps, tu es dans l'ego, ou dans une personne, et dans une personnalité. Le corps est un Temple. Il a servi à installer le corps d'Êtreté et la Lumière. Mais après, pour que la conscience soit dans ce corps, il faut bien que la peur de perdre ce corps, la peur de sortir de ce corps, disparaisse. Y'a deux mouvements, ça vous a été expliqué : la descente de la Lumière et la remontée de la Lumière. Y'a pas de technique. Tu auras beau taper ton corps en disant qu'il n'existe pas, il va te faire souffrir quand même. Mais qui souffre, comme dirait BIDI ? Tout ce qu'il vous dit est destiné, il vous l'a dit, à entraîner un échauffement parce que, bien sûr, le mental va regimber, il va être en colère, il va se dire : « mais comment on fait ? ». Quand vous aurez compris qu'il n'y a rien à faire, il lâchera prise. Mais c'est très bon signe que ça se passe comme ça. De toute façon, ce corps, on le lâche tous, dès qu'on meurt, n'est-ce pas, qu'on le veuille ou pas. En fait, on pourrait dire, sur un plan philosophique, mystique : il vous faut conscientiser, d'ores et déjà, que ce véhicule (qu'il soit un Temple parce qu'il a accueilli la Lumière) mais aussi il est faillible, il disparaîtra. Tu es poussière et tu retourneras poussière. Il faut vous graver ça dans ce corps. Or, vous, vous n'êtes pas poussière, n'est-ce pas ? Ce qui retourne à la poussière, c'est le corps, qui a été emprunté à la Terre, qui s'est construit avec les matériaux de la Terre.

Question : j'ai ressenti une Vibration qui est remontée depuis le pied gauche, pour arriver au pouce gauche. S'agit-il de la manifestation de mon Double ?
Je vais te répondre que, dans les temps actuels, vouloir expliquer ce que tu vis n'a aucune importance parce que, expliquer ce que tu vis, nourrit ton mental. Tu devrais plutôt te nourrir de l'expérience qui est vécue parce que, bien sûr, nous vous avons donné un certain nombre d'éléments, par rapport aux Portes, par rapport aux Étoiles, par rapport aux circuits de la Vibration ou du Supra Mental. Mais quand tu es dans une expérience, quelle qu'elle soit, avec des cristaux, avec un partenaire, si tu passes ton temps à analyser ce qui se passe ou à le voir, tu sors de l'expérience. Il faut plutôt, surtout maintenant, entrer, en Conscience, dans le processus qui se vit et non pas se placer comme celui qui va observer ce qui se déroule parce que, si tu l'observes, ça veut dire quoi ? C'est très bien pour Réaliser le Soi mais c'est très mal pour ne pas vivre pleinement l'expérience de la Vibration. Nous vous avons déjà expliqué cela, par rapport à l'Onde de Vie. Donc vouloir expliquer que Tartanpion, il passe à tel endroit, ça va te rassurer ton mental, mais qu'est-ce que ça va déclencher d'autre ? L'explication ne débouche sur rien. Nous avons dit, au départ, que nous vous avions donné le minimum d'éléments sur l'Onde de Vie, de manière à ne pas influencer votre mental parce que l'Onde de Vie agit toute seule. Maintenant, sur les processus qu'on va appeler induits (par des cristaux, par un partenaire, par des yogas), bien sûr qu'il se passe des choses. Maintenant, si je t'explique pourquoi tu as une douleur dans l'index en faisant telle chose, qu'est-ce que ça va changer à ce que tu vis ? Vous n'êtes plus dans le temps des explications. Vous êtes dans le temps du vécu. Il faut vous mettre ça, de plus en plus, dans la tête et dans le Cœur. C'est le mental qui veut savoir parce que, lui aussi, veut être nourri, il veut participer à la fête, mais il ne peut pas y participer. Vous savez très bien qu'au niveau du corps, il existe un symbolisme, vous savez très bien qu'il existe des chakras, des nadhis, des méridiens, des circuits. Vous auriez beau les connaître (la description parfaite et totale) et avoir une connaissance académique des chakras, qu'est-ce que ça change si vous ne vivez pas les chakras ? Ça changera jamais rien. Pareil : vous pouvez parler du CHRIST pendant des heures (y'a même des études, pour ça, ça s'appelle la théologie), qu'est-ce que ça change si vous ne vivez pas le CHRIST ? Vous tombez dans quoi ? Dans une adoration, dans une contemplation, dans une illusion. Vous aimez une illusion mais vous n'êtes pas dans le vécu, or rien ne remplace le vécu. Vivez ce que vous avez à vivre. Après, ça ne sert à rien, il n'est plus temps de s'amuser à ce genre de choses. De plus en plus (et MARIE vous l'a dit), l'intensité Vibratoire du Manteau Bleu de la Grâce, du Supra Mental, Particules Adamantines, de l'Esprit Saint, Radiations de l'Ultra Violet, va vous faire disjoncter totalement parce que l'ego va disjoncter. Ceux qui sont prêts s'établiront, tout naturellement, dans le Corps d'Êtreté ou transmuteront ce corps physique. Les autres, qu'est-ce qu'ils vont faire ? Ils vont se raccrocher à un mental. Maintenant, ceux qui ont aucune notion de cela, il sauront même pas ce qui est en train de se passer.

Question : comment passer de l'observation (du fait d'être observateur des manifestations de la Lumière en nous) au fait de vivre cette Lumière ?
En cessant d'observer, y'a pas d'autre solution. Quand vous vous surprenez en train d'observer, c'est que vous observez une Vibration, en particulier pour l'Onde de Vie. Donc vous observez. Si vous observez, l'Onde de Vie ne peut pas finir et actualiser ce qu'il y a à faire. Il faut cesser d'observer. Je sais pas moi, jouez aux cartes pendant que l'Onde de Vie, elle remonte, allez au restaurant. C'est très simple, de ne pas observer. Est-ce que tu observes tes pieds, où ils sont placés, quand tu marches ? C'est le même principe. Est-ce que tu observes ta respiration ? Un processus qui surgit n'est pas automatique, d'accord ? La respiration, elle se fait automatiquement. Je sais pas, va dans la nature mais ne t'occupe pas de ce qui se passe dans ce corps : ça se passe indépendamment de toi. Dès l'instant où ton attention n'est pas portée, c'est à dire que tu n'observes pas, le processus se déroulera, il n'a pas besoin de toi. Est-ce que ton sang a besoin de toi pour circuler ? Est-ce que tes pieds ont besoin de toi pour marcher ? C'est comme si tu marchais dans la rue et que tu étais avec ton attention portée sur tes pieds et ta marche et tu ne vivais pas ce qu'y avait autour, alors que tu es partie en promenade pour regarder le paysage. C'est le même principe pour l'Onde de Vie. Nous avons dit que, pour les Étoiles, pour les Portes (nous vous avons donné, surtout UN AMI, des yogas, des pratiques), il fallait porter l'attention, porter la conscience, pour conscientiser, actualiser et mettre en service. Mais, dans le sens de la remontée, c'est absolument contraire : nous n'avons pas affaire aux mêmes Vibrations, aux mêmes qualités Vibratoires et à la même conscience. Je crois que l'Archange ANAËL vient après moi, pour vous parler, justement, Onde de Vie et Vibration. Il vous donnera, je pense, des éléments un peu plus importants que ce que j'ai dit, moi.

Question : quand on commence à se sentir observateur, partir ailleurs, en conscience, peut amener à dépasser la conscience de l'observateur ?
Mais fais des choses beaucoup plus simples. Pourquoi tu te sers de ta conscience, elle-même, pour partir ? Je t'ai dit, va au cinéma, promène-toi dans la nature, fais des choses beaucoup plus simples parce que, si tu dévies ta conscience sur le fait de vouloir partir, c'est encore une volonté, c'est encore une action. Si tu marches, tu observes la nature. Ce qui se fait avec l'énergie montante, se fera tout seul. Y'a pas besoin de chercher midi à quatorze heure.

Question : réfuter l'observateur lorsque ça se présente, est utile ?Ni utile, ni nécessaire, faire autre chose. Dans les exemples qu'il vous a donné, ça serait, comment il a expliqué ça : sortez du théâtre. Faites autre chose, je peux pas vous dire mieux. L'Onde de Vie, elle n'a pas besoin de vous.

Question : ne rien faire, correspond aussi à ça ?
Il me semble que c'est des choses que vous a répété, des milliers de fois, BIDI, non ? Et vous demandez encore s'il faut faire quelque chose. Qu'est-ce qui demande, sans arrêt, ce qu'il faut faire, alors qu'on vous dit : il ne faut rien faire ?

Question : Qu'entendez-vous par le mot disjoncter, que vous avez employé tout à l'heure ?
Le moment où t'arriveras plus à poser la moindre question et tu sauras même plus qui tu es.

Question : pour accueillir l'Onde de Vie, il n'est donc pas nécessaire d'être en méditation ?
Mais certainement pas. Qui c'est qui vous a dit ça ? Nous avons toujours dit que c'était un processus naturel. C'est comme si tu me disais : la respiration est un processus naturel, qu'est-ce qu'il faut que je me mette à respirer pour savoir respirer ?

Question : j'ai Fusionné avec mon Double Monadique, personne incarnée que je voyais régulièrement mais que je ne vois plus. Pourquoi je n'arrive plus à y retourner ?
Alors ça, c'est une affaire à régler entre vous deux. Les Fusions Monadiques se produisent, quelle que soit la distance, quelles que soient les rencontres. Ça n'a rien à voir avec une rencontre physique. Elle peut se produire, ne pas se produire. Ça n'a aucune espèce d'importance parce que, de toute façon, quand il y a une Fusion avec le Double Monadique, ça ne s'arrête jamais. C'est indépendant du physique, n'est-ce pas. Bien sûr, c'est agréable, comme je faisais, d'aller méditer au Soleil tous les matins, c'était un rendez-vous quotidien mais le rendez-vous, tu peux le donner où tu veux, quand tu veux. S'il y'a une notion de manque, avec quelque chose qui est dans la chair, pose-toi la question : pourquoi y'a un manque ?

Question : qu'est-ce qui m'empêche d'aller voir cette personne ?
Qu'est-ce qui l'empêche ? Tu parles sur le plan de la chair ou sur le plan de la Conscience ?

Question : De la chair.
Mais pour qui y'ait la chair, il faut que les deux soient au courant, non ? Mais c'est exactement ce que nous vous avons dit : quand l'Onde de Vie est née, si y'a peur et doute d'un côté, y peut y'avoir Rencontre et Fusion Monadique, c'est pas possible. Il faut que les deux soient rentrés dans la Transparence et dans le dépassement des peurs et des doutes. Sans ça, y'a pas de Rencontre possible et encore moins de Fusion. Mais il y' a reconnaissance du Double Monadique, si les deux se reconnaissent. Pose-toi la question. Le Double Monadique est une reconnaissance mutuelle.

Question : Mais comment savoir si l'autre est au courant, si on le sent seulement en soi ?
Mais ce n'est pas être au courant : ça se passe indépendamment de soi. Il y a une jonction Vibratoire. Si la jonction Vibratoire se fait d'un coté et pas de l'autre, qu'est-ce qui se passe ? Est-ce que c'est vrai ? Est-ce que c'est faux ? Est-ce que c'est une projection ? Les deux sont nécessairement connectés. S'ils sont pas connectés, pose-toi la question du pourquoi. Si lui, ne le vit pas, ça veut dire que vous n'êtes pas connectés.

Question : Comment savoir si l'autre le vit ?
Mais s'il le vivait, il te le dirait tout de suite. Voilà pourquoi nous n'avons pas parlé du Double, avant : vous allez tous rentrer dans des projections, vous allez sentir des choses et vous croyez que c'est votre Double. Voilà le danger qu'il y a, avec ces choses là. Si il n'y a pas de reconnaissance, ça veut dire que le Double Monadique n'est pas constitué, reconstitué, c'est aussi simple que ça. Que ça soit vrai ou faux, ne change rien. La Rencontre du Double est une Rencontre Mystique. Si la Rencontre Mystique redescend de plan, il ne peut pas y'en avoir un des deux qui est dans l'ignorance, c'est impossible. Et rappelez-vous ce que nous avons dit, les uns et les autres : le Double Monadique, dans quatre-vingt dix pour cent des cas, n'est ni incarné, ni présent sur Terre, en même temps que vous. C'est souvent le CHRIST, ou un Être spirituel, ou alors votre Double Monadique mais qui attend ailleurs. Donc, méfiez-vous, à ce niveau-là, des projections. La reconnaissance de ce qui est appelé des âmes-sœurs, sont des reconnaissances karmiques, ça n'a rien à voir avec le Double Monadique.

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions.
Alors, je vous remercie, je rends Grâce pour toutes ces questions. Je vous transmets tout mon Amour, toutes mes bénédictions. Je vous dis à très bientôt et portez-vous bien.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page