Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

24 février 2006

pdf

Et bien chers amis, me voici extrêmement content de me retrouver parmi vous. Je vois que vous êtes nombreux à espérer pouvoir poser des questions. Vous savez, comme fidèle à mon habitude, je préfère que nous échangions à travers un dialogue constructif, non pas à travers des questions qui concernent votre évolution personnelle mais bien en ce qui concerne l'évolution planétaire que nous vivons tous ensemble sur nos plans multidimensionnels en même temps que, vous, sur vos plans trois dimensions. Il y a effectivement en ce moment, comme vous le voyez autour de vous, mais aussi en vous, un certain nombre de transformations qui sont en cours. Ces transformations sont extrêmement importantes. Je vous souhaite d'ores et déjà la bienvenue et je vais vous donner la parole afin que nous puissions échanger sur la Lumière et sur les plans spirituels et sur l'évolution présente de la Terre et sur les transformations qui s'y produisent en ce moment et qui vont, comme vous l'avez constaté, en s'accélérant.

Ainsi, je souhaite que nous échangions ensemble afin de vous permettre de trouver plus de sérénité, plus de paix, plus d'amour, plus de joie afin d'évoluer vers plus d'authenticité et afin de trouver réellement, authentiquement, l'essence de qui vous êtes. Cela est extrêmement important. En effet, plus que jamais il vous est demandé de vous trouver vous-même, ce que vous êtes, qui vous êtes, et qu'enfin, vous deveniez réellement ce que vous êtes, contrairement aux difficultés qui existent de par l'existence même de cette dimension (dans laquelle j'ai vécu et dans laquelle vous vivez vous aussi aujourd'hui) qui n'a rien à voir avec la réelle dimension d'où vous venez et la réelle dimension d'où vous êtes. Néanmoins, si vous le voulez bien, nous allons commencer à échanger.

Question : Comment s'explique le développement des virus comme la grippe aviaire ou celui que l'on rencontre à La Réunion ?
Pour commencer, chers amis, comprenez bien que tout ce qui se passe à l'extérieur de vous correspond exactement, proportion pour proportion, à ce qui se passe à l'intérieur de vous. Maintenant, en ce qui concerne ce que vous appelez les virus en tant que tel, ils ont bien évidemment eux aussi une contre partie sur les plans subtils. Ils sont liés tout d'abord à ce que l'on appelle l'élément air. Ils ne sont que la traduction sur un plan dense, matériel, concret de ce qui se passe sur des plans beaucoup plus subtils. Les éléments, à l'heure actuelle et depuis déjà plusieurs mois, sont entrés dans une phase d'expansion extrêmement importante. Mais cette expansion ne se fait pas de manière harmonieuse. Elle se fait en fonction des pensées des humains.

Bien évidemment, le froid, les mouvements de la Terre, les mouvements de l'eau, les mouvements des différents éléments sont en train de se conjuguer à l'heure actuelle pour entraîner en l'être humain, non pas des catastrophes, mais surtout une transformation extrêmement importante. Néanmoins, la résistance produite par l'humanité à cette transformation est en train d'induire en ce moment un certain nombre d'éléments qui ne sont pas, je dirais, de l'ordre de la Lumière mais qui expriment les propres résistances intérieures de l'humanité à l'avènement de quelque chose de profondément nouveau. La constitution de l'être humain, dans sa dimension tridimensionnelle, est un obstacle réel à l'avènement des mondes multidimensioinnels qui vous sont inconnus. Il y a en cela des résistances extrêmement profondes, liées non pas à des facteurs karmiques, mais vraiment à des contraintes dimensionnelles.

Les virus dont vous parlez correspondent à ce qui était annoncé depuis fort longtemps dans nombre de prophéties qui vous ont été données et même par mon divin Maître, Bença Deunov, le grand Melchizedek. Il a été dit que viendrait une période où les éléments seraient déchaînés. Et les virus sont partis de l'élément air qui est un élément extrêmement important. C'est l'élément le plus éthéré qui conduit à l'éther, à ce que l'on appelle la cinquième dimension. Ainsi ce virus correspond aussi à ce qui a été annoncé en des discours certainement un peu plus proches de votre compréhension à l'époque au 19ème siècle, à travers nombre d'apparitions de Marie, qui disait elle-même que la pestilence serait dans l'air. Maintenant, il ne faut pas faire ce que l'on appellerait de la noirceur, ce que l'on appellerait du catastrophisme. Il est important d'être conscient de ce qui se passe. Mais aussi effectivement nous devons essayer de lutter, non pas « contre », mais plutôt de nous ouvrir à cette réalité multidimensionnelle.

Maintenant, personne ne sait, même nous, sur nos dimensions étherées, sur nos dimensions du plus haut où nous pouvons aller (que cela soit moi-même ou Marie, notre mère à tous), nous ne pouvons définir de manière extrêmement précise la succession logique des évènements par rapport à cet élément air contaminé. Mais soyez certains que cela est là maintenant, d'ores et déjà. Tout dépendra de la prise de conscience, non plus individuelle de l'être humain, mais d'une prise de conscience collective, des erreurs de fonctionnements de votre monde à l'heure actuelle, aussi bien en ce qui concerne cette course à la matérialité, cette course au bonheur artificiel mais bien de prendre conscience que vous êtes des êtres spirituels avant toute chose, avant d'avoir à payer vos impôts, avant d'avoir à chercher à vous loger, avant d'avoir à chercher à satisfaire les proches de la famille ou des amis. Vous êtes avant tout un être d'essence divine. C'est cela qu'il vous est demandé de concevoir, de comprendre, d'accepter, d'intégrer, et le virus n'aura plus aucune importance pour celui qui aura fait ce chemin. Mais bien évidemment, il y a des moyens pour lutter contre ce virus, mais l'attitude d'esprit est certainement la chose la plus importante.

Mais puisque vous parlez de ce virus qui vous fait si peur à l'heure actuelle, sachez que ce n'est pas le seul virus. Il y en a d'autres, de part et d'autre de la planète. Tous se réveillent en même temps, de même que les volcans de la ceinture du pacifique se réveille, de même que l'eau s'est décrochée de vos pôles (ce que vos scientifiques ne vous disent pas totalement, de même que vous n'êtes pas totalement au courant de ce qui se passe par rapport à ce virus). Vous ne savez pas réellement, pour le moment, comment il va agir, comme il va se propager, se disséminer, comment il va s'installer dans le temps. Cette année mais peut-être l'année prochaine. Mais nous y sommes. En cela, il est extrêmement important urgent je dirais, plus que jamais, de ne pas se tourner vers l'extérieur car ce qu'il se passe à l'extérieur, car ce qui se passe à l'extérieur n'est que le reflet de votre intérieur à titre collectif.

Il convient de trouver la Divinité le plus vite possible. Là est le rempart. Là est la barrière contre ces forces qui ne sont pas de la Lumière authentique. Il faut bien comprendre cela car on ne peut pas lutter à armes égales. Ce que vous générez à l'extérieur, ce que nous avons généré, tous autant que nous sommes, à partir du moment où nous avons posé nos pieds sur cette Terre, n'est que le juste retour des choses. Il ne s'agit pas d'une punition divine. Il s'agit de la concrétisation des modes de pensées erronées de l'humanité à l'heure actuelle.

Question : Quel travail peut-on faire sur le corps physique afin de faciliter celui du cœur ?
Cher ami, vous évoquez le travail sur le corps physique. Mais je dirais aujourd'hui que le travail le plus important n'est pas tant le travail sur le corps physique. Je n'ai pas dit qu'il était négligeable. Je dis seulement que le plus important est l'attitude d'esprit, l'attitude mentale, l'attitude émotionnelle qui va faire que vous allez vous mettre à l'écoute de, non pas ce qui se passe à l'extérieur mais à l'écoute de votre Divinité. Ce qui veut dire accepter de s'ouvrir intellectuellement, mentalement, affectivement, émotionnellement à cette dimension de la Lumière qui est là, partout autour de vous, et qui ne demande qu'une chose : c'est de pénétrer en vous. Il ne sert à rien de compliquer avec des purifications x ou y. Il suffit simplement de dire, comme le disait le plus grand initié sur cette planète : « Père que ta volonté se fasse, j'accepte tout ce que tu veux, je remets mon esprit entre tes mains ». Et, à ce moment là, la Lumière pénétrera, non pas directement dans le cœur, mais par le septième chakra, Kether, et, à ce moment-là, la Lumière pourra faire son travail de pénétration.

Il est effectivement, aujourd'hui, extrêmement dur d'ouvrir directement le cœur. C'est ce que viendra faire tout à l'heure notre mère à tous, et qu'elle en soit bénie car c'est un travail extrêmement difficile. Maintenant, il n'est plus temps d'adopter des rituels compliqués (la prière, l'ouverture du cœur, la prière du cœur), répétés et ânonnés, répétés de façon répétitives, sans cœur justement, qui ne seront pas capables d'ouvrir le cœur. Aucun travail sur le corps n'ouvrira le cœur. Le plus important aujourd'hui, et ce sont les choix qui vont vous être demandés dans les semaines qui viennent, dans les mois qui viennent, dans les années qui viennent, va être simplement d'accepter de recevoir la Lumière du Père, d'accepter ces mondes multidimensionnels. Ou alors, et il n'y aura aucun jugement, de poursuivre l'expérience de la troisième dimension. Cela vous appartient. C'est un choix qu'il faut faire en son âme et conscience. Et cela est un choix d'âme. Ce n'est pas une posture du corps. Ce n'est pas un régime particulier. Ce n'est pas une ascèse particulière.

Ce qui était valable de mon vivant (à travers l'adoration du soleil et les rituels du lever du soleil), aujourd'hui, vous n'avez plus besoin de vous lever, d'aller au bord de la montagne pour regarder le soleil se lever. Vous pouvez rester dans votre lit et mentalement, intellectuellement, spirituellement, visualiser, penser, aimer le soleil et il sera en vous. Les choses ont profondément changé depuis toutes ces années. Les plans spirituels n'ont jamais été aussi proches de la dimension dans laquelle vous êtes et dans laquelle vous vous tenez. Il y a une communication de plus en plus facile entre les mondes multidimensionnels et cette dimension.

La mise en résonance, la mise en vibration se fait de manière de plus en plus intensive, extensive. Il ne tient qu'à vous par une attitude d'âme, d'esprit, de mental, d'affect, mais aussi émotionnelle, de vous ouvrir à cette dimension afin de recevoir la Lumière authentique, afin de pouvoir espérer vous installer dans le « je suis un », dans l'Unité de votre Divinité. Cela ne passe pas par un travail corporel. Bien évidemment, si votre corps fait n'importe quoi, vous pourrez toujours demander à ce que la Lumière descende mais il faut être en accord avec ce que vous demandez, par rapport à la Lumière et au rôle de la Lumière dans votre corps, de respecter ce corps qui est un temple, de ne pas le souiller plus que mesure. Je ne demande pas une pureté de corps, je demande simplement d'être attentif à ce que l'on fait, d'être conscient de ce que l'on fait avec son corps, mais encore plus avec ce que l'on fait avec ses pensées, ses émotions, ses affections. Cela est encore plus important aujourd'hui, plus que jamais. J'ai parlé.

Question : Quelle relation doit-on avoir avec l'argent ?
En voilà, une question extrêmement importante. Tout ce que je peux vous dire c'est que dans la cinquième dimension, ce que vous appelez « argent » n'existe pas. La notion d'argent formalisée par un bout de papier, par un écrit, n'existe absolument pas. Mais néanmoins, dans la troisième dimension, il a été créé l'argent. Et le plus délicat c'est pas que vous ayez créé l'argent (c'est une valeur d'échange), c'est que vous ayez créé quelque chose qui est extrêmement néfaste dans le monde financier, c'est ce que vous appelez « usure ». C'est ça qui conduit votre monde là où il en est aujourd'hui. Maintenant, le comportement de l'être spirituel, en tout cas qui est en devenir vers son Unité essentielle, par rapport à l'argent, doit être une attitude sereine qui doit être de replacer cette énergie à la place où elle devrait être, comme un moyen d'échange nécessaire pour le moment, mais ne pas devenir indispensable et guider le monde comme cela le fait aujourd'hui, où tout être humain est embringué dans une histoire sans fin liée à l'argent, à l'économie. Cela n'a plus pour très longtemps à vivre, n'a plus pour très longtemps à exister.

Il convient effectivement, dans cette attitude par rapport à l'argent, d'être, je dirais, dans une attitude bienveillante mais aussi circonspecte, très attentive, quel que soit le niveau où vous vivez. Il convient de respecter l'argent comme une valeur, mais ne pas l'envisager comme un moyen de pression, quel qu'il soit, ou aussi comme un moyen d'esclavage. Il convient de se préparer activement à ce que l'on appelle la cinquième dimension qui ne connaît pas l'usure, qui ne connaît pas cette notion d'échange, telle que vous l'avez bâtie. Ce que vous vivez en ce moment, cette souffrance que certains êtres expriment (pour ceux qui sont comme vous dites « branchés »), est lié e à la distorsion entre la cinquième dimension (que certains d'entre vous ont commencé à vivre depuis qu'ils sont branchés, depuis de nombreuses années, de nombreuses semaines, de nombreux mois) et la réalité de la troisième dimension qui est de plus en plus matérielle, de plus en plus viciée, polluée par l'argent. Cela peut créer effectivement un malaise, quelque chose qui est parfois pénible à vivre.

Mais ce qui arrive avec l'argent, ce qui arrive avec votre vie, ce qui arrive avec vos proches, avec votre vie, avec votre travail (et nécessairement aujourd'hui, et surtout à partir du moment où vous dites : « Père que ta volonté se fasse »), ne va pas toujours dans le sens de votre volonté à vous. Et il convient d'accepter ce qui vous arrive, quoiqu'il vous arrive. Là est la clé de la libération spirituelle et c'est certainement la plus importante. Alors, si la volonté spirituelle est de vous rendre très riche, acceptez, remerciez. Et si la volonté spirituelle est de vous rendre très pauvre, sans un sou, alors acceptez, remerciez aussi, car vous ne savez pas ce que cela signifie. Vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez dans l'interprétation action/réaction. Mais sur le long terme, l'intrication, pour vous qui êtes en chemin, est certainement beaucoup plus positive que ce vous croyez et que ce que vous pouvez apercevoir. Soyez certains que très prochainement vous en aurez la vérification, vous en aurez l'explication. Il faut faire confiance totalement. Il faut s'abandonner totalement. Là est la chose la plus importante, ce que l'on appelle la « maîtrise », c'est de laisser faire la volonté de la Lumière. Là est la maîtrise, la vraie maîtrise. C'est la seule. J'ai parlé.

Question : Pourriez-vous développer sur le processus d'échange d'âmes ?
Le processus que vous appelez « échange d'âmes » a été appelé dans les pays anglo-saxons le « walk-in ». Ce phénomène de walk-in correspond à un contrat établi entre deux âmes : une qui est incarnée dans un corps, une autre qui ne l'est pas et qui avait décidé (avant que la première âme ne descende dans le corps) de laisser la disposition du véhicule, pour un certain temps, pour permettre à la seconde âme d'effectuer une mission de nature spirituelle. Ce processus existe, il est réel. Il n'est pas si fréquent qu'on le dit mais il est réel. Il permet à des grands Maîtres ascensionnés, réalisés, de revenir dans un corps pour parfaire une mission.

Mais il existe un autre processus qui est mis en œuvre depuis très peu de temps et qui est lié à ce que l'on appelle le rapprochement des dimensions entre la troisième et la cinquième dimension. Ce processus a été appelé le walk-in bidirectionnel où il y a échange d'âmes entre deux corps vivants : un corps étant ici dans votre troisième dimension et un autre corps se situant ailleurs, soit dans une troisième dimension intra terrestre ou dans une dimension autre, n'ayant rien à voir avec la dimension dans laquelle vous vivez. Il y a donc échange d'âmes mais sans qu'il y ait nécessité de rupture de la corde d'argent, sans qu'il y ait obligation, pour la première âme de disparaître dans l'éther. Ce processus est appelé à se développer. Il correspondrait, sur le plan on dira habituel, physiologique, médical à ce que vous appelleriez une dissociation. Et c'est un phénomène extrêmement précis et particulier où l'âme est à la fois dans son corps habituel mais aussi dans un autre corps et en même temps qu'il y a une autre âme dans votre corps et à la fois dans l'autre corps.

C'est un processus extrêmement nouveau qui correspond à des processus qui ont été initialisés voilà maintenant un certain nombre d'années, qui correspond au passage du verseau, mais aussi à l'avènement de la cinquième dimension. Cela est rendu possible seulement depuis ce moment là. Cela n'existait pas auparavant. Avant, vous aviez des cas de possession ou d'adombrement, qui ne sont pas tout à fait les mêmes processus d'échange d'âmes. Le processus de channeling, dans certains cas, correspond aussi à des processus d'échange d'âmes sans qu'il y ait d'effets néfastes de l'âme qui accueille dans le corps. J'ai parlé.

Question : Quelles sont les différences entre ce que Rudolf Steiner a appelé les trois forces : luciférienne, arihmanienne et Christique ?
Depuis l'avènement même de la troisième dimension, voilà 50 000 ans, un certain nombre de forces sont à l'œuvre mais aussi bien à l'intérieur du corps incarné qu'à l'extérieur du corps. C'est exactement la même chose. Il faut bien comprendre cela. Il y a des forces qui tendent à faire involuer l'être humain, à le ramener à une fossilisation, à la matérialité, à l'absence de Lumière, c'est ce que Steiner avait appelé les forces arihmaniennes. C'est aussi les forces qui ont été appelées sataniques, diaboliques parce qu'elle s'opposent à l'évolution de la Lumière. Le problème ne vient pas de ces forces là. Elles sont très faciles, a priori, à identifier, aussi bien à l'extérieur de soi qu'à l'intérieur de soi. Le problème vient des deux autres forces.

Vous avez une force qui a été qualifiée par Steiner de luciférienne. Et vous connaissez tous l'histoire de Lucifer. Et vous avez une troisième force qui est la force Mikaëlique ou Christique, c'est la même, ce que j'appelle moi la Lumière authentique. La Lumière luciférienne (car elle est aussi une Lumière, ce n'est pas de l'ombre), a pour vocation de vous emmener dans une Lumière mais en vous détachant, en vous décrochant, de votre véhicule physique. Cela correspond à l'illusion spirituelle de vous faire croire que vous pouvez toucher la Lumière (ce qui est le cas quand vous mourrez bien sûr) mais en abandonnant le corps, en laissant le corps libre de faire ce qu'il veut. Il va donc vous couper de votre incarnation et vous faire errer dans une Lumière illusionnelle, dans une Lumière qui n'est pas de l'ombre mais dans une Lumière qui ne participe plus à la volonté du Christ, et à la volonté Mikaëlique, et donc à la volonté des plans spirituels, mais qui participe à un plan qui a été dévoyé, qui a voulu faire en sorte que l'âme humaine retourne à la Lumière mais sans spiritualiser, sans ascensionner la matière. Voilà la différence entre les deux. Mais ces deux forces appartiennent à la Lumière. Simplement, il y en a une qui est la Lumière authentique, qui porte, comme on dirait, le tampon de la Divinité et l'autre qui ne porte plus le tampon de la Divinité mais qui cherche à évoluer pour son propre compte. Là se trouve l'illusion spirituelle. Là se trouve les choses qui veulent vous emmener vers la Lumière mais sans emmener l'ensemble de vos véhicules.

Or le phénomène ascensionnel nécessite un phénomène de transsubstantiation de l'ensemble de vos véhicules, de l'ensemble de vos corps, y compris le corps physique qui doit se spiritualiser, devenir Lumière, qui doit transformer son ADN, qui doit transformer sa carcasse cellulaire, protéique, en d'autre molécules, d'autres atomes. Là est l'évolution au sens Mikaëlique du terme, au sens Christique. Et il est très important aujourd'hui de faire la différence entre ces deux dimensions. Ce sont deux mondes différents. Et les deux sont en compétition. Là où cela devient compliqué c'est que, dans certains cas, les forces lucifériennes peuvent se marier aux forces diaboliques pour œuvrer de concert, pour entraîner, j'aime pas trop ce mot, ce qu'il est convenu d'appeler « la chute ». Mais aujourd'hui, de par la présence des plans Mikaëliques qui sont présents vibratoirement depuis de nombreuses années, mais qui se renforcent au fur et à mesure du temps qui passe, il est extrêmement facile de se relier à l'égrégore Mikaëlique, de demander la protection de Mikaël, de demander le manteau bleu de Mikaël afin d'être protégé du piège de l'illusion. Cela, c'est extrêmement important.

Question : Il semblerait qu'il y ait en incarnation, dans un corps de synthèse, la présence du Père et, dans un corps physique, la présence du Fils. Pourriez-vous confirmer ?
Je ne peux pas confirmer. Je peux simplement dire que tout être humain, ici présent, est lui-même le Christ, que tout être ici présent, à partir du moment où il s'ouvre au Père, devient la vibration du Père. C'est ce qu'il vous est demandé pour le passage en cinquième dimension. Ne vous attendez pas à un sauveur qui viendrait de par les airs ou de sous la Terre vous apporter sa bénédiction, et vous tirer par la main et vous dire : « Viens monte ! ». Ca c'est pas vrai. Ce sont des foutaises. Le seul être qui est capable d'ascensionner, il doit le faire lui-même par une décision délibérée, qui est « Père j'accepte la Lumière qui est. Père je remets mon esprit entre tes mains ». Celui-là est un maître. Celui-là est Christ. Celui-là deviendra le Père.

Il n'y a pas d'entité individualisée présente aujourd'hui, à titre christique ou à titre de Père, de même qu'il n'y a pas d'entité, aujourd'hui, qui représente Mikaël. Mais certains médiums ou channels peuvent recevoir la présence Mikaëlique, bien évidemment, mais ces entités spirituelles appartiennent à des mondes dimensionnels qui sont bien au-delà des possibilités de prendre un corps. Ils peuvent, bien évidemment, comme cela a été écrit, créer des corps. Mais où est l'intérêt de créer un corps dans la troisième dimension alors que nous sommes dans une phase ascensionnelle, dans une phase où nous devons ascensionner et où il est demandé à tout être humain, présent dans cette troisième, de devenir lui-même un propre maître, son propre maître et de devenir le Christ.

Le Christ reviendra, non pas dans un corps physique. Il reviendra à travers la nuée, comme cela a été écrit, c'est-à-dire à travers une dimension autre, supérieure, et non pas dans un corps de chair. Celui qui prétendrait être le Christ aujourd'hui, tout seul, je ne sais pas qui il est ? Maintenant si vous tous, ici présents, à travers le travail de Marie, à travers ce que vous voulez devenir, vous me dites : « Nous sommes Christ ». J'accepte. Si vous me dites : « Je suis Père ». J'accepte, mais pas au niveau d'une entité individuelle incarnée ou qui a fabriqué son propre corps. Aujourd'hui, nous sommes dans un passage vers la cinquième dimension, vers le passage à la Lumière authentique. C'est cela dont il est question.

Question : Comment discerner l'illusion de la réalité ?
En étant dans la réalité. En France, vous appelleriez cela une réponse de Breton ou de Normand. L'illusion correspond au principe de résonance. La réalité correspond aussi au principe de la résonance. Si vous êtes authentique avec vous-même, si vous êtes alignés avec l'essence de qui vous êtes, si vous faites un effort conscient, réel, non pas de pouvoir spirituel, non pas de pouvoir humain, mais réellement dans le sens le plus noble du terme, à ce moment là vous êtes dans la réalité. Maintenant, je pourrais vous répondre, effectivement, que les êtres qui sont dans la réalité perçoivent et ressentent un certain nombre de stigmates extrêmement précis qui ont été décris dans la tradition orientale, voilà bien longtemps, qui sont : l'auréole des Saints, les sidhis, les pouvoirs de l'âme, et bien d'autres choses encore, qui sont l'éveil des chakras, l'éveil de la kundalini, etc, etc. Mais aujourd'hui, comprenez bien que cela appartient à l'ancien monde.

Le plus important c'est d'être authentique avec soi-même. A partir du moment où vous êtes authentique avec vous-même, vous êtes authentique avec le monde qui vous entoure et l'illusion n'a plus de prise sur vous. Tant qu'il y aura, en vous, une zone d'ombre, persistera une zone d'illusion. Maintenant, je conçois que cela puisse être extrêmement difficile à comprendre intellectuellement mais ce n'est pas uniquement une compréhension intellectuelle car aujourd'hui vous avez réellement cette Lumière authentique qui est là, partout, qui vous baigne. Vous avez les deux forces en présence. Si vous regardez avec un regard séparé et divisé (le regard de l'illusion), vous allez voir des virus terrifiants qui veulent vous tuer. Vous allez voir des séismes, des catastrophes comme la Terre n'en a jamais connu. Maintenant, si vous voulez voir la réalité de ce que vous êtes, vous ne verrez que cela, à partir du moment où vous serez authentique avec vous-même. Et cela ne correspond pas à un dogme. Cela ne correspond pas à un modèle religieux. Cela ne correspond pas à une tradition quelle qu'elle soit.

Nous sommes aujourd'hui présentement au-delà des traditions, ce qui ne veut pas dire qu'il faut rejeter les traditions totalement mais il faut les dépasser, c'est ce que disait Krishnamurti, c'est que disait Sri Aurobindo et d'autres Maîtres hindous que j'ai rencontrés de mon vivant. Ils étaient dans la vérité, c'est-à-dire qu'il faut abandonner, il faut tuer tous les modèles, il faut être soi-même. Etre soi-même nécessite de ne plus faire référence à quelque chose d'extérieur à soi, de ne plus faire référence à un passé, mais être totalement centré dans l'instant, comme ce que vous vivrez, dans peu de temps je crois, avec Marie, avec notre maman. Là est la vérité essentielle et la chose primordiale qui doit occuper vos nuits et vos jours. J'ai parlé. Avec véhémence certes, mais j'ai parlé !

Question : Pourriez-vous développer sur le lien entre la Terre et Orion ?
Ca, c'est une question extrêmement longue. On va donner quelques éléments si vous le voulez bien, sans cela nous allons passer beaucoup trop de temps. Il y a maintenant plus de 50 000 ans, notre vénéré Maître qui a créé l'ordre de Melchizedek (qui est Orionis, qui est le Régent d'Orion, qui a été Melchizedek, qui a été aussi Bença Deunov, eh oui) a décidé, en tant que Régent de ce système solaire, de faire incarner une vibration particulière sur les êtres qui étaient alors présents sur cette planète. Je passe les détails. Orion est donc directement relié à ce que vous vivez.

Le Maître Orionis a été celui qui a initialisé le niveau de conscience que vous expérimentez depuis 50 000 ans, et en tant que tel, il a la garde, l'assurance, du bon achèvement de son plan qui se termine maintenant. Orion a joué un rôle fondamental, en particulier le baudrier d'Orion avec certaines des étoiles et planètes habitables qui étaient là, qui sont toujours là, mais sur des mondes dimensionnels autrement plus élevés que celui que vous connaissez. En effet, Orionis (ou Melchizedek) viennent de la dix-huitième dimension. Ce sont ceux qui, en quelque sorte, ont accompli la volonté des énergies au plus proche du Père (que l'on appelait et que l'on appelle toujours les Hayoth Ha Kodesh) de manière à créer ce niveau de dimension trois qui n'est pas une constante dans les systèmes solaires et dans les vies existant partout dans les univers. Aucune vie n'est obligée de passer par telle dimension ou telle autre dimension, cela n'est pas une règle absolue.

Orion, la constellation d'Orion, le baudrier d'Orion et en particulier l'étoile Almilam, et Mintaka dans une moindre mesure, sont deux des trois étoiles qui sont intervenues de façon extrêmement prégnantes sur l'évolution de cette planète. Cette évolution a été décidée. Nous n'avons pas, même moi, à juger, de ma dimension, du pourquoi, du comment, du pourquoi cette dimension troisième a été insérée dans le développement de la terre. Néanmoins, voilà le rôle d'Orion. Effectivement, il est extrêmement important. Et depuis cette époque, Melchizedek, le bien aimé Orionis, mon grand Maître, s'est incarné à quelques reprises et a aussi fondé un ordre que l'on appelle l'ordre de Melchizedek où les bénis Elohims, les petits Dieux, ont suivi l'incarnation depuis 50 000 ans. Ils ont fait le sacrifice de leur dimension dix-huitième pour accompagner cette humanité jusqu'à son terme.

Certains des bénis Elohims ont chuté, d'autres sont encore présents sur Terre. Ils portent en eux la vibration de l'ordre des Melchizedek qui est une énergie extrêmement particulière qui est liée à la couleur bleue et à la couleur dorée. Le rôle des Melchizedek est un rôle initiatique. On les appelle d'ailleurs, ces Melchizedek, qu'ils soient incarnés ou pas, les initiateurs ou les Maîtres instructeurs car ils connaissent la structure énergétique totale des multidimensions de l'être. Ils ont une connaissance extrêmement précise de la nature humaine. Voilà ce que l'on peut dire sur Orion. Il y a donc une filiation réelle par rapport à Orion. On pourrait dire bien d'autres choses mais cela serait trop long. Autre question.

Question : Que pensez vous de ceux qui dédient leur vie à la méditation ?
Ils méditent. Ils prient pour tous les autres humains. C'est tout à leur honneur. Heureusement qu'il y a des êtres qui prient. Heureusement qu'il y a des êtres, des Maîtres qui se sont incarnés tout au long de votre histoire, de notre histoire, pour éviter le pire. Mais aujourd'hui cela n'a plus réellement de raison d'être. Il ne sert à rien de partir faire des voyages à l'autre bout de la planète pour rencontrer une tradition, pour rencontrer un Maître, quel qu'il soit, c'est vous le Maître. C'est ce qu'il vous est demandé d'être. Devenez un Maître ! Osez aller de l'avant. Devenez la Lumière que vous êtes. Voilà ce qui vous est demandé. Je m'emporte. Autre question.

Question : Est-il bon et utile de se faire ouvrir les chakras ?
Avec une clé de douze ou clé de quatorze ? Les chakras, demandez à la Lumière de les ouvrir. Il y a des êtres qui ouvrent les chakras, oui ! Mais ils les ouvrent à quoi ? Il est ouvert à la Lumière ? Il est ouvert à l'ego ? Est-il ouvert à l'émotionnel ? Ou est-il réellement ouvert sur les plans spirituels ? Vous savez, quand on dit qu'un chakra s'ouvre, qu'un chakra reçoit la Lumière, et bien, il y a un certain nombre de modifications qui surviennent. Si vous n'avez pas les perceptions de ces modifications, il n'y a pas d'ouverture. Cela est concret, réel, authentique. Mais, aujourd'hui, il est évident que de vous faire ouvrir les chakras, quelles que soient la technique, que vous payiez mille dollars, ou que cela soit gratuit, cela n'a aucune espère d'importance.

Il est important d'être soi-même. Si vous êtes vous-même, ils s'ouvriront tous à la Lumière. Vous recevrez la Shakti, l'Esprit Saint, la Shekina. Vous ouvrirez vos chakras à ce moment là. Maintenant, vous pouvez trouver des Maîtres sur votre chemin qui vont ouvrir vos chakras mais ce n'est pas pour cela qu'ils vous transformeront en Maître. Vous serez toujours le disciple et eux les Maîtres. Vous voyez la différence. Aujourd'hui, il vous est demandé de devenir un Maître ! Vous êtes des êtres de Lumière. Comment il faut le dire ? Vous n'êtes pas des disciples de quoique ce soit. Vous n'êtes pas des apprentis de quoique ce soit. C'est fini cela. C'était l'ancien temps. Vous l'avez vécu pendant 50 000 ans. C'est fini. Vous êtes des Maîtres, Vous êtes des Maîtres authentiques. Vous êtes Christ. Vous êtes Mikaël. Acceptez le et acceptez aussi la volonté de la Lumière, voilà la chose la plus importante. Autre question.

Question : Qu'en est-il de l'évolution de l'Afrique et des âmes qui habitent ce pays ?
Il y a effectivement un problème qui n'est pas un réel problème. Il faut savoir que l'avènement de la cinquième dimension et votre accès à la cinquième dimension est un acte individuel, quelle que soit la race, quelle que soit la religion, quel que soit l'âge que vous avez. Ce processus individuel est un acte délibéré, est un acte de décision consciente. Maintenant, jusqu'à la dernière minute de l'existence de la troisième dimension, tout être humain peut faire le choix de la cinquième dimension. Il n'y a pas là de limitations liées à une quelconque notion raciale, ou une quelconque notion karmique. Il y a réellement une liberté de choix. Maintenant, il est vrai qu'au niveau vibratoire, malheureusement, certaines régions de la planète ne bénéficient pas des mêmes effusions de Lumière que d'autres régions. Ce qui ne veut pas dire que l'occidental est supérieur à l'africain, loin de là ! Il y a des africains qui sont extrêmement éveillés. Il y a dans toutes les religions des êtres éveillés. Ce que je veux dire par là, c'est que le reflet au niveau collectif de ce qui se passe à l'extérieur correspond à ce qui s'est passé au niveau des âmes individuelles incarnées en ce moment dans ces pays là.

En effet, qui s'est demandé pourquoi les tremblements de terre et l'envahissement par l'eau, l'année précédente, sont survenus dans des pays où il y avait eu des années auparavant des forêts qui ont brûlé, des millions et des millions d'hectares qui ont brûlé, avec un écroulement de l'économie de ces pays là. Cela correspond à la réalité qu'ils ont eu à vivre. Bien évidemment, cela correspond à la réalité. On a l'impression, aujourd'hui, qu'il y a beaucoup de peuples qui font des choses terribles et qui ne payent pas quoique ce soit. Personne n'est juge. Mais la Lumière se souvient toujours de ce qui s'est passé et ce n'est pas parce qu'il n'y a pas eu d'action/réaction sur le moment que cela n'aura pas lieu.

Maintenant, il y a d'autres possibilités d'accès à la cinquième dimension qui passent aussi par l'abandon du véhicule de chair, donc par la mort. Vous ne savez pas, quand il y a des départs collectifs comme dans des coulées de boue, comme dans des tremblements de terre, comme dans les virus, quand un ensemble d'individus partent en même temps, vous n'avez aucun moyen de savoir si ces êtres n'étaient pas des êtres de Lumière. Maintenant, le problème n'est pas là. Le problème est soi-même, par rapport à ces choix (quelle que soit la race, quelle que soit la religion, quel que soit l'âge), il nous est demandé individuellement, (plus à moi, Dieu merci), de choisir, de faire les choix. Cela est extrêmement important. Ce choix, il ne vous est pas proposé tous les ans ou toutes les vies. Il ne survient que tous les 50 000 ans. Donc, pesez bien le pour et le contre. Que voulez-vous pour votre âme, pour votre vie ? Que voulez-vous ? Voulez-vous expérimenter la division et la séparation encore 50 000 ans ? Avez-vous besoin de faire l'expérience de la matière ? Personne ne vous jugera. Il vous est simplement demandé de choisir. Vous ne pouvez pas rester le cul entre deux chaises. Dieu a horreur des tièdes. Soyez froid ou soyez chaud. Mais décidez !

Question : Quel est le rôle des enfants, dans cette transition et dans les évolutions à venir ?
Une âme qui aurait choisi, au moment de cette expansion de conscience, d'accéder à cette nouvelle dimension, va voir, au moment où cela se produira à titre collectif (car cela peut se produire à titre individuel), l'âge qu'il aura. Qu'il soit tout nouveau né, qu'il ait un an ou deux ans, c'est qu'il a décidé consciemment, en son âme et conscience, de vivre ce phénomène en étant un enfant. Il n'y a pas de jugement de valeur, quel que soit l'âge (encore une fois que vous ayez 90 ans ou que ce soit un bébé qui vient de naître) cela n'a aucune importance au niveau de l'âme. Maintenant, vu ce que nous observons de nos différentes dimensions supérieures, il est évident qu'il est plus facile, a priori d'accepter la cinquième dimension quand on est plus jeune que plus âgé, car lorsque l'on est plus âgé, il y a un certain nombre d'habitudes qui ont été prises, qui sont extrêmement difficiles à vaincre, des comportements, des conditionnements qui sont difficiles à lâcher.

Une mère qui a élevé ses enfants, elle se pose la question sur ses enfants. Un homme qui a toujours travaillé, se pose la question que, s'il ne travaille plus, que va-t-il se passer ? Bien évidemment, ce sont des questions qui existent, alors qu'un enfant se pose moins de questions. Quand la Lumière sera là, elle sera là. Quand il développera son corps de Lumière, il le développera. Il ne se posera pas les questions que se pose un adulte. C'est pourquoi à l'âge adulte, il vous est demandé de faire des choix, de poser des choix, de poser des actes et de vous y tenir. Ce n'est pas tant un problème pour les petits bébés. Ce n'est pas tant un problème pour les autres règnes de la nature. Le problème essentiel est l'être humain.

Question : Connaissez-vous les êtres « cristal » ?
Tout à fait. Ceux que l'on appelle les êtres cristal, qui ont été appelés en tant que tels, sont les Elohims, les bénis Elohims. Ce sont des êtres de pure Lumière qui viennent de ce que l'on appelle la Fontaine de Cristal. La Fontaine de Cristal correspond à ce que l'on appelle le treizième corps mais aussi la treizième et la dix-huitième dimension. Ce sont des êtres de pure Lumière qui ont accepté de faire le sacrifice de leur dimension supérieure pour prendre un corps de chair, pour certains. D'autres par contre sont restés êtres de cristal. Ils sont reliés directement à l'énergie de l'ordre des Melchizedek, eux-mêmes, reliés à des vrais cristaux que vous avez appelé lémuriens, que nous appelons, pour notre part, les cristaux Source.

Mais vous avez aussi les crânes de cristal qui sont réellement les crânes de ces êtres de cristal, au moment de leur sacrifice. Ils ont abandonné leur première corde quand ils sont morts dans la troisième dimension au moment de la création de l'Atlantide. Ils ont légué à l'humanité leur crâne de cristal, une partie de leur essence. Les êtres de cristal appartiennent à la dix-huitième dimension. Ils font partie le plus souvent de l'ordre des Melchizedek. Ils sont donc, à ce titre, des bénis Elohims. Voilà ce que l'on peut dire sur les êtres de cristal pour le moment.

Question : Comment un Elohim peut-il chuter ?
C'est pas une chute. C'est un sacrifice. A partir du moment où un être de pure Lumière, venant de la dix-huitième jusqu'à la vingt-quatrième dimension, décide d'interférer dans les évolutions d'un peuple, sur une planète donnée, dans un système solaire donné, il envoie un certain nombre d'êtres. Ces êtres ne chutent pas, ils font le sacrifice de l'incarnation. Ce n'est pas la même chose. A partir du moment où vous créez un monde (et vous en créerez vous aussi dans quelques milliers d'années, vous deviendrez des créateurs d'univers, tout être humain devient un créateur d'univers), à partir du moment où on créé une dimension au sens vibratoire, on est obligé d'accompagner cette création. Ce n'est pas une chute ou alors c'est une chute volontaire. Cela s'appelle un sacrifice.

Les êtres de cristal, qui sont venus au moment de la création de l'Atlantide, voilà bien longtemps (Orionis n'est pas venu à ce moment là. Il a envoyé douze êtres que l'on a appelé les douze Elohims qui sont devenus, bien après, le reflet de ceux que l'on appelait les 24 vieillards), les douze Elohims qui sont venus sur Terre, ont pris un corps de chair et ont participé à l'avènement de la troisième dimension mais ont eu l'obligation de ce sacrifice pendant 50 000 ans pour accompagner l'évolution.

Maintenant effectivement le jeu de l'incarnation dans la troisième dimension fait que certains de ces Elohims ont failli à leur mission. Ce qui veut dire qu'ils seront obligés de redémarrer le cycle avant de retrouver leur condition d' Elohim. Il n'y a pas de damnation éternelle. Cela n'existe pas. Il y a des fautes. Il y a des expériences qui sont réussies et d'autres moins réussies. Elles ne sont pas ratées pour autant. Cela fait partie du jeu de la vie. Cela fait partie de l'incarnation et des plans multidimensionnels aussi. Il n'y a ni punition, ni faute, ni chute. Il y a simplement expérience qui n'a pas abouti et qui doit être recommencée, tout simplement. Il faut voir les choses comme cela. C'est beaucoup plus sage et plus juste aussi.

Question : Est-ce qu'il existe des êtres de cristal à part ceux qui ont laissé leur crâne ?
Moi, personnellement, je ne les connais pas. Peut-être il y en a ! Mais cela m'étonnerait. Si j'en crois Orionis (et je crois qu'on peut le croire), il dit toujours que les douze êtres qui sont venus (ils étaient douze, pas treize, pas quinze, mais ils étaient douze et c'est logique!), c'est par pour rien qu'ils étaient douze, bien évidemment. Maintenant, je pense pas qu'il puisse y avoir d'autres êtres de cristal si ce n'est par un processus de walk-in. A ce moment là, c'est différent. Moi, je parle réellement des êtres qui ont fait le sacrifice de l'incarnation en passant par les voies génitales de création des corps. Je ne parle pas des processus de walk-in où, là, un Elohim peut effectivement prendre un corps. Ce n'est pas le même processus. Là, c'est un emprunt, c'est pas un sacrifice. C'est pas du tout la même chose.

Il y a la maman qui s'impatiente ! Il serait temps d'arrêter le questionnement.Chers amis, je vous dis à la prochaine fois. J'ai été très content d'échanger avec vous mais il faut que je me sauve maintenant parce que la maman, elle a plein de choses à vous faire. Alors, je vous dis à très bientôt. Recevez toute ma bénédiction et tout mon amour. A bientôt, chers amis.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page