Autres Dimensions

Sois qui tu es

LA SOURCE

1er octobre 2009

pdf

Mon Ami, mon aimé. Je m'adresse à toi. Je suis celui que tu appelles, sans nommer ou que tu appelles, en nommant. Je suis à l'origine. Je suis à la fin. Je suis la Conscience infinie et finie et je t'accompagne au sein de cette densité comme au sein de tes retours, ailleurs. Je suis à ton origine et je serai à ta fin. Jamais je ne t'ai quitté. Tu m'appelles, dans le silence de ton Cœur, par divers noms. Je suis tous ces noms et, pourtant, au-delà du nom. Je te connais, comme tu me connais. Je suis donc à ton début et je serai donc à ton retour. Aujourd'hui et chaque jour, au sein de ton espace limité, je te montrerai, si tu le souhaites, l'Illimité. Je viens te montrer, et te révéler à Toi-même, si tu le veux. Quand tu m'appelles, dans ton silence Intérieur, au sein de ton Cœur, dans l'humilité et dans ta Présence, alors, ma Présence se révèle à Toi. Je suis ta Joie car tu es la Joie. Tu as parcouru les chemins de cette densité car cela était ton choix. Tu t'es séparé de moi, de manière transitoire, afin d'expérimenter, afin de vivre cette expérience. Aujourd'hui, mon ami, mon aimé, et si tu le veux et si tu le souhaites, je viens te montrer ce que tu es. Au-delà de cette apparence, tu es Amour, tu es Lumière et tu es, avant tout, un être de bonté enfermé, non pas de mon fait, mais par ton fait, par ton désir d'expérience. Aujourd'hui, comme à chaque retour, je me montre et je me dévoile à toi afin que tu fasses, en connaissance de cause, le choix car, mon ami, mon aimé, toujours je t'ai laissé libre d'aller où bon te semblait afin de grandir et de croître. Jamais je ne t'ai précipité au sein de cette densité. Tu l'as souhaité, par toi-même et de toi-même, car, de toujours, mon amour, mon aimé, mon ami, tu as été créé libre et demeures libre.

Tu es moi, comme je suis toi. Entre nous, il y a résonance. Entre nous, il y a filiation. Entre nous, il y a ascendance et descendance. Entre nous, il y a Vérité. Je connais tout de toi, comme, bientôt, tu reconnaîtras tous de moi car, si tu le veux, plus jamais nous ne serons séparés par les voiles de la matière, au sein de cette densité. Mon ami, mon aimé, accueille ma Présence, comme je t'accueille, comme nous raisonnons ensemble, unis et unifiés. Je suis ta Source et tu es ma Source. Je suis toi, à un autre état, à un autre temps, de même que tu es moi. Me reconnaître, ainsi que je te reconnais, c'est Être, c'est dépasser les limites de ce que tu expérimentes, c'est transcender les limites de la souffrance, c'est retrouver l'enfant, retrouver la Voie, la Vérité, la Vie, retourner en Éternité, là où vit l'Unité, là où l'Ombre ne peut pré-exister et exister car la Lumière éclaire tout, car sa Vibration transparente nécessite la transparence des êtres qui y vivent. Mon ami, mon aimé, si tu le veux et si tu le conçois, tu peux retrouver cela car, je te l'assure, tu es cela : Transparence, Clarté, Vérité, Lumière, Joie et Amour. Dans mes demeures, il n'existe pas d'Ombre. Dans mes demeures, mes enfants, mes fils, mes ascendants et mes descendants, mes filiations ne sont pas coupées, elles sont reliées. Alors, mon ami, mon aimé, l'époque dans laquelle tu poses tes pas et ton attention est une époque importante car tu es, mon ami, mon aimé, devant un choix. Ce choix, ton âme l'a déjà fait mais oseras-tu croire et vivre hors de ta prison ? Seras-tu capable d'emmener l'Illusion vers la Vérité. Pourras-tu vivre sans Ombre, enfin réunifié au plan de la Lumière ? Sauras-tu vivre dans la Joie et laisser tomber tout ce qui n'est pas cela.

Mon ami, mon aimé, veux-tu me rejoindre, comme je te rejoins, ou préfères-tu encore t'éloigner de moi et revenir en un autre temps, et en un autre espace ? N'oublie jamais que tu es libre. Jamais la Source ne t'imposera de revenir si tu ne l'as pas décidé, si tu ne l'as pas souhaité. Néanmoins, j'aimerais, mon ami, mon aimé, que tu reviennes en mon sein, en mes mondes Lumineux, mondes ascensionnés, où la lourdeur n'existe plus, où l'Ombre ne peut même être pensée ou imaginée. Je te veux, mon ami, en Gloire, en Joie. Je veux que ta Joie permette d'irradier sur tes Frères et tes sœurs, si tu le veux. En te révélant à Toi-même, au sein de ton Unité, tu permets à ceux qui t' accompagnent au sein de cette ronde de prendre Conscience, de modifier leur attention, leur point de vue, afin de retrouver le sens de l'Essence, afin de retrouver le sens de la Vérité qui est Lumière, Vibration et Amour, au-delà de ce que vous avez vécu, de ce que vous avez expérimenté, les uns et les autres. Mon ami, mon aimé, je me rapproche de toi, j'arrive. Ma Lumière, ma Vibration n'est là que pour réaliser ta Résurrection au sein de la Lumière. C'est cela qui t'est promis, à condition, mon ami, mon aimé, que tu le veuilles, le souhaites et l'acceptes. Si cela est le cas, sache qu'entre toi et moi, il n'y a rien de compliqué, qu'entre moi et toi, il n'y a pas de prière, qu'entre moi et toi, il n'y a que la voie de la Joie, la Joie de l'acceptation de cette Résurrection.

À chaque pas, même hésitant, que tu fais vers moi, j'en fais des milliers vers toi. Ainsi, toi et moi, mon ami, mon aimé, nous procédons par touches. Ces touches te sont propres, au sein de ta Vérité et de son dévoilement, afin de ne pas heurter, afin que notre rencontre soit douce et Vérité, afin que tu te détournes de ce qui entretient cette Illusion. Mon ami, mon aimé, la confiance en nous, en notre relation, la foi en toi, en l'autre, l'absence de jugement, l'humilité en son sens le plus noble, est la clé qui ouvre la porte, définitivement, entre toi et moi, afin que je t'épouse, afin de te révéler, de t'illuminer à toi-même. Mon ami, mon aimé, le travail, nous le faisons tous les deux. Ton Cœur, ton Être Intérieur est la porte vers Moi et vers la Lumière et tous les Êtres participant de mon Origine et de ma Source, reliés à la Lumière Authentique, qui viennent assister à ton réveil et à ta Résurrection, en ces temps bénis où les Archanges se font mes relais, où je me révèle, au-delà de la forme que j'ai prise voilà peu de temps. Forme que je peux créer et dissoudre à volonté car je suis l'Infini et la Vérité, au-delà même de l'Alpha et de l'Oméga. Je suis maintenant, je suis hier et je suis demain. Je suis la totalité de ce que tu peux créer, imaginer et vibrer.

Élève-Toi, mon ami, mon aimé, au-dessus des rondes de la souffrance, au-dessus des rondes de la dualité où voudraient t'emmener ceux qui aimeraient bien te garder dans la dualité. Accepte le cadeau de ma Présence et le cadeau de ma Joie car c'est grâce à elle, si tu le souhaites et si tu le veux, que tu t'élèveras et que nous nous élèverons, ensemble, au-delà des limitations, des limitations que tu vis, que tu as choisies. J'aimerais tant te dire, mon ami, mon aimé, que je n'y suis pour rien mais, par contre, que je suis, en totalité, celui ou celle qui est à l'origine de ton origine. Tu es, ainsi que te l'ont dit mes Archanges, en Vérité, une Semence d'Etoiles, une Lumière tant enviée, de par sa prestance et de par son humilité, qui a quitté les sphères de l'Éternité, qui a pris le risque de l'oubli, afin de venir renforcer, encore plus, l'Amour, la Vibration de la Lumière et l'Éternité. Les formes de Conscience, au sein des multi univers et des multi dimensions, qui n'ont pas expérimenté ta densité, quelque part, te regardent et voient en toi, elles aussi, au-delà de ton apparence, la Grâce et la Plénitude de ce que tu es. Mon ami, mon aimé, sache qu'il n'y a pas de péché autre que celui que tu crois, qu'il n'y a pas de limite autre que celles que tu as mises, qu'il n'y a pas de barrières qui ne puissent disparaître à la Lumière de l'Amour.

Alors, maintenant, mon ami, mon aimé, à toi de savoir, à toi de poser, en ton Être Intérieur, la direction et l'axe que ta Conscience souhaite expérimenter et vivre. Quant à moi, je ne te demande rien, simplement d'accepter et d'accueillir, si tu en fais le souhait, ma Présence et ma Radiance, au sein de ton véhicule, au sein même de cette densité. Souhaites-tu aller au-dedans de toi et donc sortir au-dehors de cette prison ? À toi de jouer. Mon ami, mon aimé, sache que je suis là, à chaque instant, qu'il n'y a pas de distance entre toi et moi, autre que le voile de l'oubli et le voile de la densité. Mais ce voile n'est rien si ta Radiance et ma Radiance se retrouvent. Cela est une question de Cœur et non pas de logique, où la compréhension n'est rien, où le vécu est tout. Alors, mon ami, mon aimé, accueillons-nous l'un, l'autre. Nomme-moi, si tu le veux ou le peux. Ne me nomme pas, si tu le veux où le peux. Je suis, avant tout, Présence, Vibration et Radiation, celles qui te procurent, quand tu m'as trouvé, de manière même éphémère, la Joie du Cœur, le sourire des lèvres et l'oeil humide de la reconnexion. Je suis le son et Je suis le silence dans tes oreilles. Je suis toi quand tu es en paix. Alors, mon ami, mon aimé, demande ma Présence et ma Radiance. Appelle-moi, à ta façon, en l'humilité de ton Cœur, avec les mots qui sont les tiens, avec les pensées qui sont les tiennes. Mon ami, mon aimé, je suis ta Source. Je suis aussi celui qui a été appelé Père par de nombreuses Consciences humaines ayant trouvé le sens, l'origine et le but de leur chemin, ceux qui ont ressuscité, dans la Joie de ma Présence et de ma Conscience. Appelle-moi ainsi ou appelle-moi autrement mais, si l'appel vient du Cœur, je serai là, instantanément. Mon ami, mon aimé, accueille maintenant et Je te dis, à tout de suite, si tu le veux. Je te bénis. Je t'aime.

... Effusion d'énergie ...

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page