Autres Dimensions

Sois qui tu es

FRERE K

19 novembre 2011

pdf

Je suis FRÈRE K. Frères et Sœurs présents, et Frères et Sœurs qui liront ce que j'ai à vous dire, je vous transmets toute la Grâce et toute l'Unité de la Lumière. Ce dont je vais vous entretenir s'inscrit dans la suite des différentes interventions que j'ai menées au sein de ce Canal. Depuis ce que j'ai dit sur l'Autonomie et la Liberté, en passant par la Vérité ou, encore, par le principe même de la falsification et de l'axe ATTRACTION / VISION, je vais vous parler, aujourd'hui, de la Transparence. Transparence qui est l'un des Piliers du Cœur, la Porte KI RIS TI, impulsée et ouverte, pour certains d'entre vous, par MÉTATRON. Je vous demande de prêter attention à mes mots, bien au-delà de leur simple prononciation et bien au-delà de la simple compréhension. La meilleure façon de prêter attention à ce que j'ai à vous dire est certainement de clore vos yeux, d'entre-ouvrir votre bouche, afin de Communier, bien au-delà des mots que je vais employer. Ce que j'ai à dire sur la Transparence s'inscrit, bien sûr, dans la transformation actuelle de la Conscience, telle que vous la vivez (ou telle que vous êtes appelés à la vivre) par l'Intelligence de la Lumière. Cette notion de Transparence va, bien évidemment, peut-être, faire résonner, en vous, des éléments qui ont été donnés (en particulier en Orient), concernant, aussi bien le renoncement, l'abandon, l'Illusion, Maya, mais sous un angle un petit peu particulier, correspondant plus à cette période spécifique qu'ici, dans ce corps, vous êtes en train de vivre, préparant l'Avènement total de la Lumière.

Je ne parlerai pas, bien sûr, des éléments Vibratoires de la Porte du Cœur (qui se situent, je le rappelle, entre les omoplates, dans le dos) et qui peuvent se manifester, de façon fort bruyante, pour certains, ou beaucoup, d'entre vous. Je m'attacherai plus à donner, en quelque sorte, les éléments qui vont concourir à ouvrir cette Porte, à vous établir, vous-mêmes, dans la Transparence, et en vivre les effets. La Transparence est le moment où le Feu électrique de la personnalité commence à être transmuté par le Feu de l'Esprit. C'est le moment où les résistances (présentes au sein de l'action / réaction de la personnalité) vont tendre à s'effacer pour, en quelque sorte, laisser s'exprimer et vivre (au sein même de la Conscience comme de la vie ordinaire) des mécanismes qui sortent, justement, de l'action / réaction et qui vont concourir à installer, en la Conscience incarnée, le principe de la Grâce, le principe de la Lumière et du Feu du Cœur. Les principes que je vais donner concernent aussi bien la vie ordinaire que la vie spirituelle, la vie au sein de la personnalité, que la vie de la Conscience qui commence à Vibrer, au sein d'une des Couronnes.

La Transparence est un exercice qui est à mener. Cet exercice consiste, avant tout, à se laisser traverser, sans interférer. Se laisser traverser, sans interférer, concerne aussi bien les mots que les émotions, que les relations pouvant exister entre êtres humains (quelle que soit cette relation ou cette communication). La Transparence est l'un des éléments qui va, effectivement (si il est vécu), vous permettre de vous rapprocher, au plus juste, du Feu du Cœur, de la Porte Étroite et de la Résurrection. L'être humain, d'une manière générale, quand il est soumis à un stimulus, quel qu'il soit, est appelé, instantanément, à y apporter une réaction, une réponse, une solution. C'est le principe même de la vie au sein de la Dualité. Un objet est lâché de la main : il tombera, il ne montera pas. Vous agressez quelqu'un, il y a toute chance que vous viviez l'agression, en retour, quelle que soit la forme de cette agression, immédiate ou retardée. La Transparence est une attitude de l'Esprit qui vise à s'établir, au-delà de la trame temporelle et au-delà de l'action / réaction permanente, dans tous les actes et dans toutes les actions menées au sein de ce monde. Ệtre transparent c'est, en quelque sorte, se laisser pénétrer et traverser par quelque chose (que ce quelque chose soit, encore une fois, un mot, une Énergie, une Conscience, un évènement de la vie), sans chercher, dans un premier temps, à vouloir y apporter une réponse adéquate.

Nous éliminerons, bien sûr, de mon exposé, tous les phénomènes instinctifs car il est évident que si une balle de jeu vous arrive en direction de la figure, l'instinct vous pousse à éviter, bien sûr, cette balle. Nous parlerons, bien sûr, de l'ensemble des gammes d'évènements survenant dans la vie, dépassant, largement, le cadre de l'instinct de survie, par exemple. Cela concerne, aussi bien une relation qui est menée avec un être proche ou une relation menée avec un être lointain ou une circonstance qui advient dans votre vie (quelle qu'elle soit) et qui vous amène, nécessairement (par le principe même de l'action / réaction, inexorable, de ce monde), à apporter une rectification, soit dans votre comportement ou dans l'action qui va être générée, appelée, à juste raison, une réaction. Ceci est un principe d'opacité qui s'oppose, en totalité, à la Transparence parce que la personnalité va être, en permanence, dans des mécanismes de régulation et d'ajustement qui concerne tous les secteurs de la vie, basés aussi bien sur une communication normale, comme non verbale, ou par les signaux comportementaux émis par l'ensemble des êtres ou des situations que nous rencontrons. Cela concerne aussi bien une relation amoureuse naissante, que le principe de la communication entre deux êtres, quel que soit ce type de relation. Tout stimulus (arrivant de l'extérieur ou considéré comme tel) apporte, immanquablement, un besoin de réponse, se situant, soit au niveau de stratégies d'adaptation, soit au niveau du corps, soit au niveau des pensées, soit au niveau des émotions (et, le plus souvent, mêlant l'ensemble de tout cela). En correspondance, en quelque sorte, avec des mécanismes d'apprentissage déjà vécus, des expériences déjà vécues, qui vont, en quelque sorte, colorer la réaction en fonction de ce qui est véhiculé par l'expérience elle-même, déjà vécue (quelle qu'elle soit) et amenant l'être qui vit cette action et réaction à s'inscrire dans un cadre qualifié de logique, raisonnant et raisonnable (issu de conventions morales, sociales, éducatives : bref, un ensemble de conditions appartenant à ce monde) et s'inscrivant dans la logique que j'appellerais de la personnalité.

Il existe, au-delà de la personnalité, ce que j'appellerais une métalogique. Cette métalogique n'est pas soumise et inscrite au sein de ce qui est véhiculé par la conscience ordinaire mais, bien plus, justement, par le principe de l'Ệtreté, de la Lumière elle-même. La métalogique va vous faire, en quelque sorte, sortir de la réaction linéaire du temps (différer, en quelque sorte, une éventuelle réaction), non pas pour vous placer, simplement, en spectateur de ce qui vous arrive, mais, surtout, afin de distancier la Conscience elle-même de cette chaîne logique (appelée émotions, pensées, croyances, quelles qu'elles soient) qui va vous amener à établir une stratégie (le plus souvent défensive voire offensive) par rapport à un évènement, une personne, une situation, venant troubler l'équilibre antérieur. Il existe donc une linéarité temporelle, inscrite dans toute réaction, s'inscrivant dans le vécu, dans le déjà vécu, dans l'apprentissage même de la personne, au sein de sa vie. Il vous est tout à fait accessible de comprendre que, par exemple, aujourd'hui, face à une insulte qui vous serait faite, il vous serait très difficile de provoquer, en duel, telle personne mais que les codes de conduites n'ont plus rien à voir avec ce qui existait, bien sûr, il y a encore quelque temps (quelques siècles).

Il existe des règles que vous pourriez appeler sociales ou de préséance, appelant, en quelque sorte, une réaction, au sein de la personnalité (encore une fois, sujette et soumise à votre propre vécu, à votre propre cadre de références, à votre propre cadre d'expériences) mais qui sera, toujours, une réaction (ou une stratégie, si vous préférez) issue de la linéarité temporelle, vous amenant à modifier, en quelque sorte, l'action de ce stimulus, à l'intérieur de la conscience ou de votre état. Cela est valable pour l'ensemble des émotions de l'être humain. Par exemple, un deuil, la perte d'un être cher, appelle un syndrome de deuil, un syndrome de perte, un syndrome d'abandon, une tristesse, une humeur inversée, du fait même de la Libération d'une âme mais qui vous prive de sa présence (en tout cas pour la personnalité qui n'a pas accès à ce qui se passe, soit de l'autre côté du voile, soit au sein de l'Ệtreté, pour la période actuelle que vous vivez). Cette trame logique est inscrite, bien sûr, dans des mécanismes comportementaux qui sont colorés par l'histoire de chacun. Certains sont plus sensibles à une perte, à un manque ou à tout autre élément qui sont, justement, fonction de l'histoire de la personnalité (depuis sa naissance) et inscrivant, donc, l'action et réaction d'une suite logique aussi bien dans les émotions, dans le mental, dans le cerveau, que dans le corps.

Passer à la Transparence est de toute autre nature parce que la Transparence est, en quelque sorte, se dégager, non pas par la volonté, de toutes les engrammations (sociales, sociétales, corporelles, émotionnelles et mentales), afin de ne plus être affectés, d'une quelconque manière, par l'éducation, par les blessures et par tout conditionnement, quel qu'il soit. Un exemple fort simple : quelqu'un vous ouvre la porte devant vous. La bienséance vous appelle à remercier cette personne pour l'acte accompli. Cela s'inscrit, de manière quasiment automatique, pour tout être humain, et fait partie de ce que vous appelleriez des règles d'éducation, des règles logiques (sous entendu, consensuelles) et, en général, adoptées par l'ensemble d'un tissu social au sein d'un environnement donné. Ces règles là sont tributaires, bien sûr, de l'éducation, du milieu social, du pays et de la culture dans lequel ils ont pris naissance et s'expriment, durant toute la vie de l'individu. Il existe un autre niveau de l'être où la logique (qui est à vivre et à s'exprimer et que j'ai appelée métalogique) n'est plus liée aux résistances ou aux conditionnements mais bien à la Liberté, à la Vérité et au déconditionnement total de tout ce que a été appris, engrammé, conditionné, accepté comme seule chose valable. La Transparence va échapper, donc, aux conditionnements de votre propre passé. Elle va, surtout, vous éviter d'en découdre, en quelque sorte, avec ce que la logique appelle la pensée, les émotions, le mental, la réaction.

La Transparence, c'est accepter de se laisser traverser par l'évènement ou par quoi que ce soit qui arrive au seuil de votre conscience, sans vouloir (et, à un certain stade, sans même pouvoir) établir une chaîne logique de réactions, quelle que soit son origine (sociétale, affective, croyance, culturelle ou autre). La métalogique n'est pas, au sein de la Transparence, une indifférence. Elle n'est pas, non plus, une forme d'abandon de la vie sociale mais, bien plus, une sortie, par l'action de la Lumière même, de tous les conditionnements, de tous les réflexes et de tout ce qui était préétabli, au sein de la conscience, comme règles logiques. La Transparence est, donc (au-delà de cette sortie linéaire du temps) l'élément qui va être à même de vous faire vivre et de vous approcher de la Porte du Cœur. C'est-à-dire vous découpler, en quelque sorte, de l'ensemble des conditionnements et des comportements issus de l'expérience passée, faisant que l'expérience vécue, dans le présent, n'est ni conditionnée, ni altérée par un quelconque élément de votre propre passé ou, encore, du passé de la société, de la culture au sein de laquelle vous évoluez. Ệtre Transparent, c'est donc, dans un premier temps, accepter que ce qui vient de l'extérieur (considéré comme tel) ne puisse que vous traverser, sans aucune altération, sans aucune volonté personnelle de réaction inscrite au sein des schémas mêmes de la personnalité. Il existe, au travers de la Transparence (dans sa première acception, telle que je vous le développe), un mécanisme d'apprentissage de la métalogique, d'apprentissage de la Liberté et de la Vérité. Vous ne pouvez vivre l'Autonomie et la Liberté tant que la Transparence n'est pas installée ou, tout au moins, tant que les mécanismes de la Transparence ne viennent pas remplacer les mécanismes de l'action / réaction, dans votre vie (et ce, dans tous les secteurs). En fait, la Transparence et sa métalogique vous invitent à vivre la Liberté, à vivre l'Autonomie, afin de ne plus être conditionnés par autre chose que l'instant. La métalogique de la Transparence vous fait rentrer dans l'instantanéité, non pas de la réaction mais de la perception et de la Vibration, vous découplant, par là même, de toute action, échappant au contrôle du Soi (au contrôle de la conscience et, justement, au contrôle de l'asservissement), vous faisant échapper à vos propres conditionnements et vous faisant découvrir la Liberté.

Il reste à découvrir la Transparence, maintenant, selon, non plus un mouvement venant de l'extérieur mais venant de l'Ệtre Intérieur. Nous sommes donc dans un mouvement inverse (si l'on peut dire). Et nous savons, tous, que quand nous sommes incarnés, tant qu'il existe des conditionnements, ce que nous exprimons, à l'extérieur (de notre propre chef, de notre propre volonté), s'inscrira, toujours, selon un principe appelé le bien et le mal, selon un principe appelé la volonté de bien, selon un principe de bénéfice / risque, qui va orienter l'action (menée depuis l'Intérieur, issue de la réflexion ou des engrammes comportementaux, éducatifs, sociaux, culturels) et va donc colorer l'action de l'être humain en fonction de ce qui échappe, en quelque sorte, à la Liberté. Ainsi, quand vous décidez de mener telle action, elle est, bien évidemment, colorée par votre histoire personnelle (par vos engrammes comportementaux, par vos attachements, par les peurs, bref, là aussi, tout ce qui fait l'histoire personnelle et la légende personnelle), bien au-delà, même, de cette simple vie, au-delà de la chaîne logique de vos vies, dans ce qui a été appelé le principe de la réincarnation. En résumé, l'action qui est menée, même issue de la pensée la plus juste, est, là aussi, issue de l'opacité de l'incarnation, de l'expérience et des réincarnations.

Passer au sein de la Transparence, c'est être, en quelque sorte, capable de déclencher une action qui ne soit, bien sûr, ni une réaction, ni issue d'un conditionnement préalable (inscrit dans la lignée temporelle de cette vie ou des autres vies) mais totalement libre de préjugés, totalement libre de tout conditionnement, de tout affect, de toute émotion. La Transparence est donc laisser passer, aussi, dans le Soi, l'Intelligence de la Lumière. Cela s'appelle la Communion et la Grâce. Car, quand vous vous placez sous l'égide (et donc sous l'indépendance) de la Grâce et de la Communion, les actes qui vont en découler ne sont pas issus de la personnalité, ne seront pas issus des conditionnements (des souffrances, des peurs, des émotions ou de vos propres pensées) mais seront induites, directement, par l'Impulsion de la Lumière, par l'Intelligence de la Lumière, la Fluidité de l'Unité, l'hyper synchronicité et la Grâce. La vie de la personnalité est soumise (et nous l'avons tous vécu) à un ensemble d'affects, à un ensemble de successions d'émotions, de réactions, de souffrances, de plaisirs, issus, directement, de l'attention que nous portons aux différents secteurs de notre vie. Une mère qui a toute son attention dirigée sur ses enfants sera, bien sûr et bien évidemment, affectée par tout ce qui arrivera à l'un de ses enfants. Une mère dont l'attention n'est pas portée sur les enfants mais, plutôt, sur sa carrière professionnelle, sera, bien sûr, beaucoup moins affectée par ce qui peut arriver à l'un de ses enfants. Néanmoins, les deux s'inscrivent, là aussi, comme un conditionnement de l'action venant de l'Intérieur, au sein des résistances existant de par l'expérience même de l'incarnation (des différentes expériences vécues, des différentes blessures, des différentes peurs ou des différents plaisirs, vécus et éprouvés comme satisfaisants, par la personnalité).

L'action de la métalogique, au sein de la Transparence (considérée comme de l'Intérieur vers l'extérieur) est, en quelque sorte, totalement affranchie de la légende personnelle de l'être. Elle s'inscrit dans une logique que j'ai appelée métalogique, n'ayant plus rien à voir avec la logique rationnelle, la logique de la pensée, la logique de la physiologie, la logique des règles sociales, sociétales, culturelles. Elle devient donc, en quelque sorte, Autonome, Libre. Elle ne se manifeste plus, donc, comme une chaîne causale (d'actions et de réactions) mais bien comme une action qualifiée de juste, rendue possible, là aussi, par la métalogique de la Transparence. La Transparence pourrait être assimilée à l'état de vacuité tel qu'il est conçu, par exemple, dans le zazen. C'est l'état où vous êtes complètement immergé dans l'instant présent et où vous ne dépendez ni de l'instant suivant, ni de l'instant passé. Vous savez qu'il est extrêmement dur, pour la personnalité, de s'affranchir des suites logiques de ce qui a été vécu, dans les différents secteurs de vie. C'est le principe même du conditionnement. C'est le principe même des manipulations des foules, dans ce qui vous a été appelé (et présenté) comme le système de contrôle du mental humain. L'action de la Lumière Vibrale et Adamantine, au sein de la personnalité, l'activation de nouveaux Circuits Vibratoires et de ce qui a été appelé les Couronnes, les Impulsions menées par les Archanges (au-delà des signes et au-delà des exercices qui vous ont été communiqués), vous appellent, bien sûr, à vivre cette Transparence dans les actes les plus signifiants comme dans les faits les plus insignifiants de votre vie. Cela ne concerne pas, bien sûr, les espaces d'Alignement où la Transparence est, effectivement, beaucoup plus facile à obtenir et, pour ceux d'entre vous qui le Vibrent (arrivent à s'établir dans le Soi, dans la Vibration de l'Unité), de manière de plus en plus ludique, facile et, dans certains cas même, non absolument recherchée mais imposée, en quelque sorte, par les cycles de la Lumière elle-même, n'ayant plus rien à faire avec les conditionnements sociétaux, culturels ou, même, physiologiques.

C'est l'apprentissage de l'Autonomie et de la Liberté que vous êtes en train de vivre, pour beaucoup d'entre vous. La Transparence est, en quelque sorte, l'aboutissement qui permet à l'Autonomie, à la Liberté, de se manifester parce qu'à ce moment là, l'action entreprise par la Grâce et par la Transparence n'est plus, ni conditionnée, ni conditionnante pour un quelconque élément du passé ou de l'avenir. C'est à ce moment là (et seulement à ce moment là) que le Feu des résistances de la personnalité tend à s'interrompre, à disparaître, pour des périodes de plus en plus longues. Ces périodes, vous les avez tous, plus ou moins, repérées, dans les temps que vous vivez. C'est les moments où il vous semble ne plus être maîtres de votre vie. C'est les moments où il vous semble n'être plus maîtres des évènements. C'est le moment où les évènements vont se dérouler, sans votre accord, sans la participation de votre personnalité mais, le plus souvent, au sein (même si cela n'est pas perçu dans un premier temps) de l'instant immédiat, débouchant sur votre Libération. Alors, bien sûr, le regard de la personnalité, quand il revient, a du mal, parfois, à accepter que le principe de Libération en passe par la disparition d'un proche ou par la disparition de ce corps (ou d'une situation, quelle qu'elle soit) puisque la personnalité n'existe, justement, que parce que sont présents, encore, un certain nombre de conditionnements, de limites, de résistances et d'opacité. La communication existant entre deux êtres, même dans la plus grande des ententes, est toujours basée sur des sous entendus (est, toujours, basée sur des règles comportementales, visuelles) : des codes, en quelque sorte. Ces codes (non nécessairement élucidés) aboutissent, au sein de toute communication et de toute relation, a un certain nombre de manifestations qui sont irrémédiablement inscrites selon les lois de la personnalité, des conditionnements du passé et ne s'inscrivent absolument pas dans la Transparence.

Que se passe-t-il au moment où la Transparence commence à se vivre ? Eh bien, tout d'abord, l'être va constater que les moments de Communion avec la Lumière, de Communion avec lui-même, de Communion avec un autre être humain, s'établissent sans rien demander. La Communion et la Grâce (qui vous ont été proposées comme élément de renforcer l'action de la Lumière, même si, au départ, cela fonctionne selon un principe de volonté) vont être très vite remplacées par des mécanismes de Grâce spontanée, venant se dérouler dans votre vie, sans aucune intervention des forces de résistances de la personnalité mais, dans la Transparence, la Liberté, l'Autonomie et la Vérité. Cette Vérité, en elle-même, nécessite, là aussi, une forme d'honnêteté. Honnêteté qui peut être résumée par les deux autres Piliers du Cœur, appelés UNITÉ et SIMPLICITÉ. Il ne peut y avoir honnêteté sans Unité. Il ne peut y avoir honnêteté sans Simplicité. Alors, bien sûr, il existe des codes moraux, au sein de la personnalité, appelés honnêteté. Mais, cette honnêteté là est toujours en référence à une éducation, à un conditionnement, à des règles (appelées d'ailleurs morales ou sociales) alors que l'honnêteté de l'Être qui vit la Transparence n'est conditionnée par aucun modèle social, par aucun apprentissage, par aucun conditionnement. C'est la nature de l'Être que de vivre la Grâce, de vivre l'honnêteté et de vivre la Transparence (qui est, d'ailleurs, l'un des fondements de la manifestation du Feu du Cœur), qui permet de vivre ce Feu du Cœur. Et être capable d'être intègre (de vivre l'Intégrité, bien au-delà de la personnalité), de s'installer, de manière durable, dans HIC et NUNC (c'est-à-dire ne plus être tributaire du passé comme du futur), de vivre pleinement l'instant présent, de s'installer, de manière efficace, dans l'Attention et dans l'Intention, faisant naître (là aussi, au travers des 4 Piliers de la tête) le Feu du Cœur. Permettant, à ce moment là, à la Transparence, de se faire jour.

La Transparence procure la Joie, le Feu du Cœur. La Transparence permet de faire l'expérience de l'action de la Lumière, au-delà de la volonté de bien, au-delà du désir de la personnalité, dans la Vérité du Cœur, dans la Vérité de l'instant qui est entièrement découplée de toute logique appartenant à la personnalité. L'action qui est entreprise, à ce moment là, deviendra, de manière de plus en plus perceptible (pour la conscience qui s'y adonne), le principe de l'Action de Grâce. La vie, alors, s'établit, en permanence, dans la Fluidité, dans la Simplicité, dans l'Unité, dans la Joie et aucun élément parasitant (aucun élément appartenant à la Dualité) ne peut venir, à la longue, altérer cette métalogique de la Transparence. La Transparence est, certainement, le moyen et le mécanisme de la Conscience (au-delà des exercices du Yoga de l'Unité et de l'acte de Communion et de Grâce qui vous ont été communiqués, il y a peu de temps) le plus efficace de vivre, par vous-mêmes, l'action de la Lumière : sa Grâce, sa Vérité, son Intelligence. L'Essence de l'Ệtre (de la nature humaine, au-delà des filtres de la personnalité et de l'âme) est la Lumière. La métalogique de la Lumière n'a que faire, encore une fois, des lois de l'enfermement (basées sur l'ATTRACTION / VISION) sur lesquelles je ne reviendrai pas et que j'ai très largement développé durant votre été. La Transparence est déjà la reconnaissance de ce que représente l'ATTRACTION / VISION, que ce soit dans les jeux de séduction, dans les jeux amoureux, dans l'ordre de préséance établi entre les êtres humains, par rapport à une convention familiale, affective, sociale ou sociétale.

L'ensemble de la société humaine évolue, jusqu'à présent, au sein de l'opacité, liée aux conditionnements, liée à l'histoire, liée aux règles. Et, bien évidemment, comme vous le savez (du moins je l'espère), ces règles ne sont pas libres puisqu'elles appartiennent aux forces conditionnantes et d'enfermement même de l'humanité. Vivre la Liberté, c'est devenir Transparent à ce monde et à la Lumière. C'est devenir, totalement, sous l'égide du Feu du Cœur, sous l'égide de la Lumière Vibrale, qui va, alors, mener votre vie vers cette métalogique (bien au-delà de la Fluidité de l'Unité) qui se traduira, dans les actes ou les réactions posées (qui ne seront plus soumis à un cadre logique mais à un cadre métalogique), qui vous permettra d'expérimenter et de vous installer dans la Joie de l'Unité, dans la Fluidité de l'Unité, dans la Transparence la plus totale, dans l'Humilité et dans la Simplicité. À ce moment là, vous constaterez, extrêmement rapidement (si ça n'a pas déjà été le cas pour certains d'entre vous), que la Porte OD (la Porte Étroite, la Porte de l'Enfance), les mécanismes de l'installation de l'Enfance, de la Pauvreté (au sens Esprit), vont s'installer, en vous, de manière évidente, simple et parfaitement métalogique. C'est-à-dire qu'il n'y a plus de conditionnements qui puissent altérer, freiner, limiter, l'action de la Lumière, en vous, et l'installation de la Lumière qui est votre nature, votre Essence et votre Présence. À ce moment là, vous rentrerez dans la Présence à vous-mêmes. Vous serez, totalement, immergés dans l'Unité, dans l'instant présent. Vous échappez, de manière totale, aux conditionnements, les vôtres comme ceux de votre environnement. Vous vivrez la Liberté. Vous deviendrez de plus en plus humbles, de plus en plus simples, de plus en plus pauvres en Esprit. Il y aura de moins en moins de questions, au sein de la Conscience, parce que la Conscience, elle-même, sera devenue la réponse. Il n'y aura plus besoin de réponses extérieures. C'est comme ceci que l'Ascension se vit et se vivra, pour la plupart d'entre vous.

Bien sûr (et comme vous le savez, comme cela a été détaillé il y a 1 semaine), il existe de multiples formes de l'Ascension. Il en existe se faisant avec des aides dites extérieures. Mais l'aide extérieure n'est pas la réalisation de l'Ascension qui doit se faire, par soi-même, par l'installation de la Conscience du Soi. Même si certaines Forces, appelées extra-terrestres, peuvent, bien sûr, le moment venu, apporter un élément majeur dans le maintien ou pas de ce corps, de cette individualité, voire même de cette personnalité. Le Feu du Cœur et la Joie seront, entièrement, dépendantes de votre état de Transparence et de l'accès à la métalogique de votre action au sein de votre vie (quelles que soient les actions, quelles que soient les relations). Et, d'ailleurs, vous remarquerez que vous transformerez, à ce moment là, l'ensemble des relations et des communications par des codes entièrement nouveaux, totalement libres et affranchis des conditionnements (quels qu'ils soient), vous permettant de vivre, de manière de plus en plus aisée, de manière de plus en plus naturelle, l'État de Communion et l'État de Grâce. C'est durant cette période (qui a commencé et qui va se dérouler jusqu'à ce que vous appelez la Noël) que vous avez à intégrer ce mécanisme qui vous fait passer de la personnalité à l'Ệtreté, au sein même de ce monde, d'en vivre les effets sur la permanence de la Joie, sur le vécu de la Liberté, sur le vécu de la Vérité.

Pénétrer le Royaume des Cieux, avant même l'arrivée du Royaume des Cieux, consiste, très exactement, à mener cette tâche de Transparence et être Transparent. C'est aussi se libérer de tous les attachements, non pas par un acte de volonté de quitter tel ou tel mais, bien, par une transformation de la notion du lien, de la notion de l'attachement, qui est remplacée par la Communion, par la Liberté et par la Grâce. Bien sûr, il existera toujours (autour de vous et dans les différents cercles de vie) des êtres humains, Frères et Sœurs, qui seront en totale contradiction avec cet état de fait, avec cet état d'Être qui deviendra le vôtre. Bien sûr, vous pourrez être tentés de redescendre au sein de la logique ordinaire, pour recoller et recadrer à la volonté de l'autre, afin de le satisfaire, au sein de la personnalité, plutôt que de satisfaire l'Ệtreté et la Vibration. Vous remarquerez, dans ces moments là, que la Vibration du Cœur s'éloigne de vous. Vous remarquerez, dans ces moments là, que la Joie s'éloigne de vous et que tout devient plus dense, plus lourd, plus grave, comme un alourdissement de la relation, comme un alourdissement de la conscience. C'est justement, cette expérience de la Transparence et de l'opacité, menée au travers de l'ensemble des relations qui sont les vôtres, au sein de cette vie, que vous pourrez faire l'apprentissage de la métalogique et d'accepter de la vivre. Cela nécessite, bien sûr, aussi, ce qui a été défini déjà depuis un certain temps : l'Abandon à la Lumière, le Renoncement, la Crucifixion de la personnalité, l'Action de Grâce. Ce n'est plus vous qui exercez votre volonté mais c'est l'Intelligence de la Lumière qui s'établit, en vous, vous faisant passer de l'enfermement à la Liberté, vous faisant passer de l'opacité à la Transparence, vous faisant passer de l'asservissement à l'Autonomie, des liens sociaux à la Liberté spirituelle. Il n'est pas nécessaire, encore une fois (et cela vous a été annoncé) d'aller en haut d'une montagne mais, bien plus, de pénétrer à l'Intérieur de vous-mêmes, de plus en plus profondément, de conscientiser cela à travers la Vibration. Et vous constaterez, alors, les fruits, extrêmement rapides, d'une telle métalogique, dans l'établissement de la Lumière, dans votre vie, dans votre humeur, dans vos relations, quelles qu'elles soient. Il n'existe aucune relation (même si l'un de vos proches s'oppose, farouchement, à cette forme de Libération) qui sera vécue (pour celui qui est enfermé au sein de la personnalité et attendant telle réaction et tel comportement) comme une trahison, qui renforcera sa propre opacité et son propre manque de Transparence. Si vous restez dans votre Transparence, vous constaterez que la Joie grandira et il ne peut en être autrement.

La Liberté et la Vérité grandiront, en vous, comme une évidence de la métalogique elle-même. Vous n'aurez plus besoin de faire appel aux mécanismes de pensées, aux mécanismes d'émotions, aux mécanismes de réactions, pour laisser votre vie être conduite par la Lumière. Elle se déroulera, en totalité, et de plus en plus rapidement, sous l'égide de la Lumière, sous la Transparence la plus totale, vous faisant passer, en définitive, du Feu électrique du corps, au Feu de l'Esprit. Les marqueurs Vibratoires vous sont connus. Ils apparaîtront, alors, clairement et vous permettront de définir l'installation de votre Conscience dans le déroulement même de votre vie, sur cette Terre comme sur les autres plans.

Voilà les informations que j'avais à transmettre concernant la Transparence. La Transparence vous fait sortir du paraître. Elle vous fait Ệtre, en totalité. Il n'y a pas de façon autre d'Ệtre que de se laisser traverser par la Lumière. Il n'y a pas de façon, autre, véritable, d'Ệtre, que de devenir la Lumière elle-même. Le défi est donc, aujourd'hui (au-delà de la Libération des attachements et des derniers engrammes de peurs), un déconditionnement total de tout enfermement, vous amenant à expérimenter la Liberté, la Vérité, la Transparence. Cet état ne peut être confondu avec aucun autre parce que les marqueurs même de votre vie changeront, du tout au tout. L'humeur, qui est vôtre, deviendra beaucoup plus établie, si ce n'est dans la Joie, au moins dans la tranquillité et dans l'absence d'effervescence. Il y aura, alors, une plus grande faculté à vivre vos alignements, à vivre vos méditations et à vivre vos Communions, que cela soit avec la Lumière, avec les Étoiles, avec vos Frères et vos Sœurs ou avec d'autres Dimensions, plus spécifiquement appelées extra-terrestres. Tout ce processus est en train de se vivre aujourd'hui et vous allez être appelés, par l'Intelligence de la Lumière et l'abondance de la Lumière, à la manifester (cette Transparence) ou, alors, à devenir de plus en plus opaque. L'opacité sera synonyme de souffrances, de lourdeurs, de poids et d'absence de Joie.

La Transparence deviendra de plus en plus synonyme de facilité, de fluidité, de tranquillité, de Joie et d'espérance. La frustration de la personnalité qui résiste vous mettra dans une attente infernale (cette attente, qu'elle concerne celui que vous aimez, les évènements de ce monde, ce que vous attendez et qui ne se réalise pas). Alors que si le regard change et que vous devenez Transparents, vous deviendrez Transparents à la Lumière, vous deviendrez la Lumière et vous constaterez, à ce moment là, que toute notion de dates, que toute notion de chaîne logique (au sein même des évènements de la Terre) ne présentera, pour vous, absolument aucune importance parce que vous serez en route vers le Soi et vers l'Unité. Je laisserai donc, au travers de ces éléments (dans une intervention de ce jour, un peu plus tard), UN AMI exprimer ce qu'est l'établissement au sein du Soi et de l'Unité. J'ai, quant à moi, terminé l'exposé que j'avais à vous donner. Nous avons quelques minutes. S'il existe, en vous, par rapport à cela (et exclusivement par rapport à cela), quelques compléments d'informations nécessaires, alors je veux bien tenter d'y apporter un éclairage supplémentaire. Je vous remercie. Je rends Grâce pour votre écoute attentive.

Question : ce qui vient d'être développé sur la Transparence concerne aussi nos pensées ?
Oui, car qui est capable de dire d'où vient sa pensée ? La pensée est, entièrement, conditionnée (tant que vous n'êtes pas Transparents) par l'ensemble des éléments que j'ai donnés concernant les conditionnements, les peurs, les attachements, les facteurs sociaux, culturels, karmiques et autres. Vous n'êtes pas sans ignorer que nombre d'êtres humains (et nous l'avons tous vécu) prennent une décision qui leur semble logique et s'en suit une cascade de réactions, parfois fort désagréables, alors que la pensée initiale semblait logique et semblait efficace. Tout simplement parce que cette pensée (cette action) était conditionnée par les souffrances, les attachements, les liens et les croyances. Cela ne peut, jamais, arriver quand la Transparence est totale parce que la pensée qui naîtra, à ce moment là, sera totalement libre de tout conditionnement, quel qu'il soit, de tout asservissement et les conséquences, bien évidemment, n'en seront jamais les mêmes.

Question : un son, entendu après avoir émis une pensée sur une modification de vie, peut être considéré comme un acquiescement de la Lumière ?
Cela peut l'être. Mais le plus évident sera la facilité ou la difficulté avec laquelle se réalisera ce qui est entrepris. L'opacité, et ce qui est lié à la personnalité, sera toujours très difficile et de plus en plus difficile à mettre en œuvre. Ce qui est du domaine de la Lumière s'établira, de manière de plus en plus facile, de plus en plus évidente et de plus en plus fluide. Le son, la modification de la perception de ce qui est appelé le Son de l'Âme, peut être, effectivement, un accord donné par l'Âme.

Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.
Frères et Sœurs en humanité, je suis FRÈRE K et, comme à mon habitude, maintenant, vivons un instant de Communion et de Grâce. De Conscience Libre à Conscience Libre. À bientôt.

... Effusion Vibratoire / Communion...

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page