Autres Dimensions

Sois qui tu es

MARIE

23 avril 2007

pdf

Je suis Marie, Reine des Cieux et de la Terre, bienvenue à vous en cet espace, chers enfants. Je suis venue en cette période si importante afin de vous exhorter à conserver, au-delà des apparences, la foi la plus importante qui soit, la foi la plus totale en votre Divinité, en votre unité et en votre espérance. Bien-aimés enfants de Lumière, la période qui vient vers vous est une période de révélation extrêmement intense, une période où la Lumière va venir infuser, en vos âmes et en vos coeurs, un éveil de conscience comme jamais vous n'en avez vécu à titre collectif sur cette Terre. Il vous appartiendra, dans les jours qui viennent et les semaines qui viennent, de rester centrés, de rester alignés, de rester éveillés, afin de recueillir en vos coeurs la totalité de l'effusion de l'Esprit qui s'en vient vers vous, afin d'aligner en vous votre Divinité, afin d'éveiller en vous votre multidimensionnalité. J'aimerais surtout vous transmettre ma bénédiction et surtout vous permettre de maintenir votre foi au niveau le plus important. Ne vous laissez pas déstabiliser par des bruits extérieurs, l'important est votre certitude intérieure de Divinité, votre certitude intérieure d'unité, votre certitude intérieure de multidimensionnalité.

Chers enfants, je vous ai demandé instamment, mon coeur de mère vous demande instamment, de rester centrés, de ne pas tenir compte des bruits extérieurs et des évènements extérieurs. Seule compte votre certitude de votre Divinité, seul compte, en cette période bénie qui vient vers vous, encore une fois dans très peu de temps, de retenir en vous la totalité des énergies de l'éveil, la totalité des énergies de l'amour, la totalité des énergies de transformation, afin que votre temple intérieur soit prêt, afin que votre unité soit réalisée, afin que votre transcendance soit assurée. Peu importent les bruits extérieurs, quels qu'ils soient, seule demeurera votre foi, seul demeurera votre amour, seul demeurera ce que vous êtes réellement. Il vous est demandé instamment, mon coeur vous le demande, l'ensemble des êtres qui accompagnent votre chemin vous le demandent, de rester le regard et une vigilance tournés vers votre être intérieur, vers votre dimension spirituelle qui, seule, est à même d'assurer votre transcendance, qui, seule, est à même à vous aider au-delà des apparences à maintenir le cap de l'amour, à maintenir le cap de votre Divinité et de l'espérance.

Ma présence, chers enfants, en cet instant et en diverses lieux, est destinée uniquement à cela : à attirer votre conscience sur le fait que votre amour, que l'amour que vous êtes, que la transcendance que vous êtes est la seule issue, la seule espérance de votre devenir. Il n'appartient plus de tourner vos regards sur ce qui se passe à l'extérieur. L'important est ce qui se passe en vos coeurs, l'important est que vous soyez à même de recueillir, d'accueillir la totalité d'effusion de Lumière qui s'en vient vers vous. N'oubliez jamais que, quels que soient les doutes qui pourraient assaillir votre Divinité, tous les êtres qui vous accompagnent, même ceux que vous ne voyez pas, que vous ne percevez pas, que vous ne ressentez pas pour l'instant, seront plus que jamais là, vous entoureront, vous aimeront, vous assistant dans ce processus d'élévation si important, dans ce processus de transformation qui doit assurer la pérennité de vos choix, qui doit assurer la pérennité de votre Divinité.

Au-delà des circonstances mêmes de vos choix, il vous appartient dorénavant, plus que jamais, d'être confiants. Alors, chers enfants, je vais vous dire, ayez confiance, laissez irradier de vous la Divinité, l'Unité, la Lumière que vous êtes car nul ne peut vous voler ce que vous êtes, car nul événement extérieur ne peut venir ternir l'amour que vous êtes. Il n'est plus temps maintenant de chercher ailleurs qu'à l'intérieur de soi une solution aux problèmes de cette vie en cette dimension. Il vous est demandé de vous diriger vers votre intériorité, vers votre Divinité, d'abandonner tout ce qui n'est pas cette Divinité afin de recueillir et d'accueillir la totalité de l'effusion de l'Esprit Saint, si tel est le mot que vous voulez donner à cette Lumière spirituelle qui vient vers vous. Il vous appartiendra de recueillir les fruits de votre foi, de votre espérance et de votre amour durant cette période, afin de faire grandir en vous la flamme de votre éternité, la flamme de votre Divinité et d'affermir votre solidité intérieure afin de laisser transparaître ce que vous êtes, afin de pouvoir aborder les étapes qui viennent vers vous avec un maximum de sérénité, un maximum de solidité et, bien évidemment, un maximum d'amour.

Chers enfants, je vous enjoins d'aller vers votre guérison, la guérison n'est pas un vain mot, la maladie fait partie de votre incarnation, or, les nouvelles incarnations qui vous sont proposées, les nouveaux modes de multidimensionnalité ne peuvent laisser la place à l'ombre, ne peuvent laisser la place aux maladies, quelles qu'elles soient. Ainsi, je suis de tout coeur avec vous en cette période, soyez en certains. Il vous appartient d'ouvrir votre coeur, d'ouvrir votre oreille, d'ouvrir votre discernement intérieur à ma présence afin de recueillir en vous la puissance de l'énergie de la mère. Je viendrai, durant cette période, préparer vos coeurs, préparer votre unité, préparer votre accueil à la Lumière de mon fils. Voilà, chères âmes, ce que je voulais vous dire.

Il vous appartient de rester serein, de rester aimant et, bien évidemment, la paix et la sérénité ne se trouvent qu'en vous, en votre être apaisé, en votre être réalisé, en votre être qui assume la Divinité que vous êtes. Alors, chers enfants, soyez bénis et je resterai ce soir, avec vous, durant les procédés de réajustements qui vous permettront d'avancer vers plus de Lumière, vers moins de symptômes inhérents à cette incarnation, à ces incarnations qui vous ont asservis au monde de la matière. Monde de la matière qui doit, lui aussi, suivre sa transformation vers la Lumière, vers son allègement, vers son élévation et sa transcendance et que vous devez accompagner, chers enfants.

Je ne viens point annoncer, par là, une fin quelconque mais bien un éveil à la Lumière, mais bien une transformation qui va dessiller vos yeux, qui va vous permettre à la fin de cette période du mois de Marie, comme il a été appelé, de voir clair, de discerner, en toute humilité, en tout amour et en toute unité, la réalité de qui vous êtes, la réalité de qui vous entoure, la réalité du monde que vous créez. Soyez bénis, chers enfants. Je ne peux me permettre de vous assister à travers le cheminement personnel qui est le vôtre, je ne viens que pour vous aider à élever vos pensées vers la Lumière. Ainsi je resterai parmi vous ce soir afin de compléter la bénédiction que je vous apporte à travers ce travail si puissant de guérison qui est élévation de l'âme, élévation du corps, élévation de l'esprit, réunification du corps, de l'âme et de l'esprit en la Divinité, en la Lumière de l'unité que vous êtes de toute éternité.

Paix à vous, chers enfants, paix à vous, chères âmes, soyez bénis, soyez aimés, aimez-vous comme je vous aime. Paix à vous, je vous dis à très bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page