Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

22 juin 2010

pdf

Et bien, chers amis, comme vous le savez, aussi bien de mon vivant que au niveau du Cercle des Melchizedek, je suis placé au niveau du Feu et, donc, vous allez pouvoir maintenant bénéficier, un petit peu, du Feu qui vient. Je vous rappelle que, depuis hier, vous êtes rentrés dans la période des trois mois correspondant à votre été et, comme vous dites, l'été sera chaud. Pas chaud, extérieurement, hein, peut-être, mais surtout Intérieurement, parce que, au sein de la Vibration de l'illimité, vous allez vous apercevoir que ce qui est le plus important, c'est le Feu du Cœur. Et que c'est le Feu du Cœur qui confère, comment dire ce Samadhi, cette Joie ineffable qui doit vous accompagner durant cette période cruciale de l'Humanité. Plus vous serez établis au sein de cette Joie, plus vous pourrez participer à l'établissement de la nouvelle Dimension. C'est extrêmement important. Mais, tout d'abord, nous allons, comme à notre habitude, échanger ensemble, si vous le voulez bien, si vous avez des choses à me demander Alors, tout d'abord, je vous donne parole.

Question : que faire contre des douleurs violentes ?
Alors, cher ami, il y a deux façons d'envisager la problématique. Soit tu te situes à ce niveau-là, aussi, parce que y a pas de raison que le principe de l'Unité n'existe pas aussi au niveau de vos corps et au niveau de ce que vous appelez douleur et maladie. À un certain niveau de point de vue et à un certain niveau de Vibration, il n'y a plus d'espace possible pour l'apparition d'une quelconque maladie ou l'apparition d'une quelconque douleur. Bien évidemment, vous allez pas réaliser cela du jour au lendemain mais ce n'est pas une utopie, c'est une Vérité. Alors, soit tu agis en cherchant à corriger le déséquilibre avec les divers moyens que vous connaissez, peut-être, tous, ici, entre vous. Soit tu cherches à t'élever au-dessus de cette douleur par la Vibration, ce qui est, je le rappelle, tout à fait possible. Soit en utilisant ce que vous a donné Un Ami concernant la guérison ultime des zones qui sont encore dans l'Ombre, soit en vous élevant vous-mêmes au niveau de la Vibration la plus forte que je me permettrai de vous faire toucher tout à l'heure.

Question : pourriez-vous développer sur le silence mental ?
Alors, le silence mental consiste à être comme la surface d'un lac sans ride, c'est-à-dire qu'il n'y a plus d'émotion, y'a plus de pensée. Es-tu capable, en méditation, d'arrêter toute pensée et toute information arrivant à ta Conscience ? Le silence mental, c'est cela. C'est la condition sine qua non pour que s'établisse le Supramental. Y'a rien d'autre à dire sur le silence mental.

Question : quand je vis quelque chose qui ne me convient pas, je dois me mettre dans le Cœur pour ne plus réagir ?
Je dirais que c'est pas quelque chose qui appelle une conduite constante et régulière. Le plus important, c'est être capable de se mettre dans le Cœur mais pas dans la tête du Cœur, n'est-ce pas, mais dans le Cœur du Cœur parce qu'à ce niveau-là, il peut pas y avoir de choses avec lesquelles vous n'êtes pas d'accord parce que votre Vibration devient tellement élevée, que tout ce que vous allez rencontrer ne pourra que traduire et manifester le principe d'attraction et de résonance. Ce qui veut dire que, pour les uns et pour les autres, s'il se manifeste à vous des choses, au sein de vos relations, qui vous mettent en colère, c'est tout simple, c'est-à-dire qu'il existe encore des failles qui ont fait que se manifestent en vous des choses qui vous dérangent. C'est aussi simple que cela. Donc, c'est un encouragement à aller de plus en plus vers la Vibration du Cœur, le Feu du Cœur et la Conscience illimitée. Parce qu'au sein de la Conscience illimitée, quoi que soient les événements, ils ne peuvent plus déclencher d'émotions. Si l'émotion se déclenche, ça signifie quoi ? Que vous êtes, au moment où cela se produit, au sein de la dualité. Plus vous élevez votre niveau Vibratoire, plus votre vision se retire de l'implication de l'action/réaction et plus vous voyez, sans aucune notion péjorative, les choses de plus haut, c'est-à-dire que vous n'êtes pas ni sans Cœur, ni sans émotion mais vous êtes simplement à un niveau Vibratoire où tout cela n'a plus d'impact, ni entraîne aucune réaction. Tout ce qui est réaction de votre part, surtout pour vous ici qui êtes en recherche, c'est surtout de vous mettre face à vos failles. Donc, si à la moindre occasion, vous fuyez vos failles, vous ne risquez pas de les remplir avec de la Lumière et certains comportements, effectivement, entraînent cela, c'est-à-dire que vous cherchez la Lumière mais dès qu'il y a quelque chose qui vous contrarie, vous fuyez. Il est pas question de fuir. Être en l'Unité et ne pas réagir, ne veut pas dire fuir, c'est être capable de s'élever au-dessus du niveau où existe la faille ou le conflit. C'est aussi simple que cela mais il faut le réaliser parce que, si vous prétendez à la Lumière et que vous élevez vos Vibrations quand vous êtes dans vos espaces intérieurs mais qu'à la moindre occasion, pour les moindres petites choses insignifiantes de la Vie, vous vous mettez en colère, je n'ose même pas imaginer comment vous allez être au moment où le Feu va arriver. Et je vous signale que le Feu arrive très bientôt, n'est-ce pas. Cela vous a été annoncé par Marie. Elle vous a parlé des éclipses, n'est-ce pas et, moi, je vous parle aussi de la fête particulière qui correspond à la fête du Feu qui est dans quelques jours, n'est-ce pas. Posez-vous les questions de pourquoi vous réagissez. Il faut avoir aussi l'honnêteté et ce n'est pas, comment vous dites, une masturbation mentale, que de analyser comment vous réagissez par rapport à quelque chose qui vient déranger votre petite certitude intérieure Vibratoire. Parce que, si vous n'êtes pas capables de faire passer la Vibration Intérieure du Cœur et du Feu et des différents passages que vous vivez, au sein de la Vie la plus ordinaire et des actes les plus ordinaires de votre Vie, et bien, je crois que vous n'arriverez pas à monter, au moment voulu, là où il faut. Il faut vous mettre ça dans la tête et vous le graver. Vous serez pas testés par rapport à votre capacité, uniquement Vibratoire, mais si votre Vibration s'écroule à partir du moment où quelque chose vient chatouiller votre ego, vous n'êtes pas près de sortir de cette Dimension.

Question : associer la couleur à la Lumière Vibrale peut être juste ?
C'est juste pour toi, simplement. La couleur est une sous-spécification de la Lumière Vibrale. La Lumière Vibrale, de la même façon que votre Lumière blanche, invisible, se décompose en un spectre visible des sept couleurs de l'arc-en Ciel. Au niveau des mondes unifiés et, en particulier, au niveau de la 11ème Dimension, il existe douze couleurs, dans la 5ème Dimension aussi. Mais, chacune des couleurs est une portion de la Lumière Vibrale. La Lumière Vibrale, si vous avez suivi un tant soit peu, est d'abord, subdivisée en trois parties égales qui sont : l'Esprit-Saint, l'Ultraviolet et le Rayonnement de la Source. De trois, ça devient douze. Et, après, je pourrais dire que le 12 devient 24. Mais, chaque subdivision de la Lumière Vibrale a une bande de fréquences extrêmement particulières et des actions extrêmement particulières. Alors, tant que vous restez à une couleur, le plus souvent, c'est une imagerie mentale. Quand vous dites : j'envoie de la Lumière violette, ou je vois de la Lumière violette, même si cette Lumière est vue avec le troisième œil ou même perçue au niveau du Cœur, cela ne reste toujours et, en définitive, qu'une subdivision de la Lumière Vibrale. La Lumière Vibrale est, elle, indescriptible avec des mots. C'est surtout les effets directs sur la Conscience qui sont perceptibles plutôt que des couleurs, parce que, quand il y a une couleur qui intervient au niveau de la Conscience, ça peut être un support Vibratoire, comme ça l'est, par exemple, pour toi, à titre individuel. Mais, il faut bien comprendre que la Lumière, au-delà de ces subdivisions, n'a plus de couleur. Elle est la Lumière et elle est, avant tout, Vibration.

Question : quelle est la différence entre des préférences personnelles et des affinités vibratoires ?
Une affinité vibratoire est indépendante des affects. Vous êtes attirés par telle personne parce que vous avez envie de la posséder, que ce soient vos enfants, que ce soit votre mari ou votre femme, que ce soit n'importe qui, ça, c'est de l'affect. L'affect désire posséder. L'affinité Vibratoire est indépendante du désir de possession. C'est toute la différence. L'affinité Vibratoire est libération. L'affect est enchaînement, quel qu'il soit et sans exception aucune.

Question : si on n'a pas envie, parfois, de faire des protocoles, c'est gênant pour le cheminement ?
Cher ami, qui t'a demandé de faire quoi que ce soit ? À part Être. Et si tu le ressens ainsi, contente-toi d'être dans la Vibration, que tu es tout à fait capable d'établir sans requérir, maintenant, à quoi que ce soit. Il est un moment où, au sein de la Vibration et au sein de l'Êtreté, les outils que vous avez utilisés, encore hier, vous sembleront superflus et ils deviendront superflus. C'est le but, d'ailleurs. Rappelez-vous que ce ne sont que des béquilles, utiles, mais quand vous êtes guéris, vous n'avez plus besoin de béquilles. C'est comme si vous aviez eu une fracture il y a dix ans et que vous continuiez à marcher avec des béquilles alors qu'il n'y a plus aucune séquelle, n'est-ce pas. Et ça, c'est vous qui devez le ressentir.

Question : les relations sexuelles sont-elles un frein à la montée de la Kundalini ?
Tout dépend ce que tu entends par relations sexuelles. Vous allez vous dire, bien sûr, c'est toujours la même chose. Non, ce que tu entends, j'entends par là, comment tu conçois. La relation sexuelle a toujours été un, moyen de retrouver l'Unité. Simplement, il existe un certain nombre de croyances qui vous ont été insufflées sur le côté caché, honteux ou, en tout cas, qui devait se vivre qu'au sein de certaines conditions que, bien évidemment, cela a généré des aspects Vibratoires particuliers. Maintenant, c'est une question de Conscience. Tant que tu poses la question, ça veut dire que tu en as envie et, tant que tu en as envie, si tu luttes contre une envie, elle ne va pas disparaître. Au contraire, elle va se renforcer. Mais il est évident que certains d'entre vous, et quel que soit l'âge, en dépassant certaines circonstances Vibratoires, vont voir ce besoin, comme des tas d'autres besoins vitaux, disparaître en totalité. Mais il y a aussi plusieurs façons d'envisager la sexualité. Vous avez des sexualités qui ont été décrites, au sein de certaines traditions, comme des moyens d'élévation de la Kundalini, justement, et pas comme le moyen de satisfaire des pulsions physiologiques, affectives ou autres. Il n'y a pas que le tantrisme. Il y a l'alchimie taoïste et il y a aussi tout ce que vous ont caché les Annunaki par rapport, justement, à la vertu de la sexualité sacrée. Christ n'aurait jamais pu être ce qu'il était sans sa compagne mais la compagne dont je parle, ce n'est pas uniquement à travers l'acte sexuel. C'est, avant tout, Vibratoire. Toujours pareil, ça dépend avec quelle Conscience vous le faites et avec quelle culpabilité vous le faites. C'est comme pour manger. Dans un cas comme dans l'autre, le sens symbolique est lié à la pénétration. Qu'est-ce qui vous pénètre ? Qu'est-ce que vous pénétrez ? C'est bien au-delà de la sexualité. Ça concerne aussi bien l'alimentation que votre comportement, d'une façon générale, dans la Vie. Si vous pénétrez partout sans qu'on vous invite, à y pénétrer (je ne parle pas de sexualité), ça s'appelle un viol (et je ne parle toujours pas de sexualité). Ces paroles ne sont pas anodines. De la même façon, quand vous vous laissez pénétrer, que ce soit par un aliment, par une pensée, par une émotion, par un affect, par une relation, qu'est-ce qui pénètre en vous ? C'est très important cela. Là aussi, il peut y avoir violation ou violence. À partir du moment où vous laissez pénétrer, en vous, sur le plan physique, sur le plan Vibratoire, sur le plan émotionnel et sur le plan mental, quelque chose qui n'est pas en résonance avec votre Vibration, il y a viol, viol librement consenti mais viol.

Question : si, à l'origine, nous étions pure Lumière, pur Amour, comment se fait-il...
Avant d'être ici et avant la falsification ici.

Question : mais justement, pourquoi a-t-on accepté de vivre cette falsification ?
Mais vous l'avez pas acceptée. Vous y avez été contraints mais par la matrice elle-même. Quand quelque chose vous avale, vous absorbe, quand vous rentrez, quand vous pénétrez à l'Intérieur d'un monde Vibratoire, avec des règles différentes des règles de l'Unité, vous êtes soumis à ces lois. Mais vous avez complètement choisi. Mais, une fois que vous étiez dedans, vous n'aviez plus la liberté d'en sortir.

Question : cela signifierait qu'on n'a pas choisi en Conscience de tout ce que ça impliquait ?
Mais personne n'a choisi en étant conscient de ce que ça impliquait, sans cela l'expérience n'aurait jamais eu lieu. Jamais la Source n'aurait autorisé, jamais les Archanges, n'auraient autorisé cela. C'est contre cela, en quelque sorte, même, c'est pas contre mais c'est envers cet élément que cela fait des temps très longs que beaucoup d'êtres essayent de se creuser la tête et le Cœur pour vous sortir, justement, vous aider à sortir, vous-mêmes, de cela. Aujourd'hui, c'est la prise de Conscience de cela. Alors, bien évidemment, quand vous prenez Conscience que, comment dire, la matière, quelle que soit son imprégnation par la matière carbonée au sein des mondes dissociés, quand vous prenez Conscience que la matière est polluée, qu'elle est coupée quelque part de la Lumière, qu'est-ce que vous faites ? Vous faites pénétrer la Lumière dans la matière. C'est effectivement un changement de paradigme énorme mais, comme le Christ a dit : « vous êtes sur ce monde, mais vous n'êtes pas de ce monde ». Il a fallu faire pénétrer la Lumière. Il a bien dit : « je suis la Lumière du monde ». Il a initialisé le mouvement que vous réalisez maintenant.

Question : cette expérience de 3D dissociée a vraiment une utilité, dans le sens où ça a engendré beaucoup de souffrances dont il a fallu se libérer ?
En définitive, oui, mais il est temps d'en sortir. Et encore, vous n'êtes pas dans l'acmé. Et c'est au sein de cela que vous devez trouver la Joie. Parce que, bien évidemment, si les corps de souffrance n'existaient pas (et on peut faire l'analogie avec ce que chacun vit avec sa santé), quand vous souffrez de rien, vous êtes bien. Sauf si la tête va pas mais admettons que la tête aille bien et que le corps aille bien. Vous vous sentez bien. Bien évidemment, c'est exactement la même chose, à d'autres niveaux.

Question : le message de Bouddha, cinq siècles et demi avant Jésus, était donc tout à fait exact ?
Il est tout à fait exact mais vous savez, même dans les écritures sacrées du Vedanta, dans les Upanishad, et autres, et même en Orient, même partout, vous avez des écrits qui n'arrêtent pas de vous dire que ce monde est Illusion. Mais c'est autre chose de l'accepter intellectuellement que de le vivre.

Question : le problème principal serait le pouvoir à tous les niveaux ?
Exact et, d'ailleurs, la matrice n'a pu être créée que par le pouvoir. Dès que vous exercez un pouvoir sur l'autre, vous sortez de l'Unité.

Question : quelle que soit la nature de ce pouvoir ?
Le pouvoir reste le pouvoir, ce qui n'est pas la même chose que la puissance. Derrière le pouvoir, il y a l'intention de s'approprier, de dominer, de contrôler quelque chose d'extérieur à Soi. Dans la puissance, il y a notion de contrôle mais pas le contrôle avec l'ego. Il y a la notion de pouvoir ou de maîtrise sur Soi. L'être humain qui cherche à exercer ou toute entité de Conscience qui cherche à exercer un pouvoir, manque de puissance. C'est paradoxal, mais c'est la Vérité. Quand vous atteignez les domaines Vibratoires de l'Unité et de la réalisation, vous vous apercevez que l'être le plus faible, c'est l'être qui exerce le plus de pouvoir. Donc, il y a une opposition formelle entre puissance et pouvoir. Le pouvoir est une Illusion de puissance mais il n'est pas la puissance.

Question : la Création des univers est pourtant due au pouvoir de l'Amour qui agit ?
Il faut pas confondre le Verbe « pouvoir » avec le pouvoir. Ce sont des jeux mentaux. L'Amour est. L'Amour n'est pas pouvoir. Le pouvoir Créateur signifie pouvoir créer mais ce n'est pas le pouvoir de créer. Voyez comment on arrive à falsifier très facilement les mots, au niveau de cette Humanité. De la même façon que le mot Amour a été falsifié à toutes les sauces. La seule chose qui ne puisse être falsifiée, et nous insistons sans arrêt, et vous le verrez par vous-mêmes, c'est la Vibration. Au sein de la Vibration supramentale, au sein de la Vibration de l'Amour, tout se dissout. Tout ce qui n'est pas vrai, tombe. Alors qu'avec les mots, vous pouvez jouer une éternité, ce qui est le cas d'ailleurs. La Vibration ne peut pas tromper parce qu'elle est, ou elle n'est pas. C'est pour ça que, même pour le mot Lumière, nous avons employé la Lumière Vibrale. Parce que c'est pareil, il y a beaucoup d'êtres qui parlent de Lumière, n'est-ce pas, beaucoup, beaucoup. Mais, parler de Lumière, n'est pas vivre la Lumière. Parler d'Amour, n'est pas vivre l'Amour. C'est d'ailleurs un moyen fort apprécié de faire chanter l'autre : le mot Amour et, donc, d'exercer le pouvoir et vous l'appelez le pouvoir de l'Amour, bien évidemment.

Question : la meilleure façon de communiquer serait la télépathie, pour sortir du piège des mots ?
Complètement et c'est pour ça, d'ailleurs, que les mots, tels que je les formule, même ici, parmi vous, n'existent absolument pas dans les dimensions unifiées. Il y a des Vibrations beaucoup plus hautes que les Vibrations des mots. On peut dire, sans faire de jeu de mots, que tant que vous êtes dans les mots, vous restez dans les maux.

Question : ça signifie que l'âme est une Création de pouvoir et, donc, par définition, une Illusion ?
Chère amie, au niveau de l'absolu, en totalité. L'âme est colorée. L'âme a une fonction. Vous appelez les familles d'âmes, les âmes créatrices, les âmes artistes, les âmes thérapeutes, etc., etc... Mais, au sein de la matrice, cette âme a été créée et l'homme revendique son âme et sa liberté d'âme. Voyez comme on joue avec les mots. Le libre arbitre qui vous est si cher ... mais, nous, nous n'avons que faire du libre arbitre puisque nous sommes dans la liberté d'Amour, de la Lumière Vibrale et de la Source. Nous sommes en fusion permanente avec la Source. L'âme est une Création totale de la matrice. Sorti de la matrice, il n'y a pas d'âme. D'ailleurs, c'est la même racine étymologique.

Question : quelle est la différence entre parole et Verbe, en particulier, le Verbe Créateur ?
La parole est, comme disait Saint-Paul, timbale retentissante. C'est-à-dire quelque chose qui sert à rien, qui fait du bruit. Il y a beaucoup d'êtres humains qui sont dans la parole, ils peuvent pas s'arrêter de parler. J'en ai connus de mon vivant. Ils parlent pour ne rien dire. Ils parlent pour meubler leur propre vide. Le Verbe Créateur est tout autre chose. C'est le Christ disant : « lève toi et marche ». Vous ne connaissez pas le Verbe Créateur. Il est lié à l'activation de ce qu'on appelle la 11ème lampe, située au niveau de votre lèvre, qui sera pleinement active après le retournement. C'est toute la différence entre le Verbe et le verbiage. Entre la Vibration qui vient du Verbe et le néant qui vient de la parole. D'ailleurs, quand on dit, quand quelqu'un te dit : « je te donne ma parole », vous savez ce que ça vaut.

Question : donc, ça signifierait que le Verbe Créateur n'est pas prononcé, qu'il n'est que Vibration ?
Il est prononcé, mais à d'autres niveaux Vibratoires, pas par des mots. Au commencement, était le Verbe. On vous a jamais dit, au commencement était Dieu, n'est-ce pas.

Question : la magie blanche participe de la dualité ?
Bien sûr. La théurgie aussi. La magie blanche était nécessaire et heureusement qu'elle était là au moment où la Lumière n'avait pas investi votre système solaire, notre système solaire. Maintenant, c'est faire acte de dualité que d'utiliser la magie ou la tellurgie. Il n'y a pas de différence, c'est le même principe que le bien et le mal. C'est les deux côtés opposés de la même face, d'une face opposée de la même pièce. L'un comme l'autre nourrissent la matrice. Alors, je conçois que, quand il n'existait que la matrice, il est quand même plus agréable d'être dans le blanc que dans le noir. Mais, aujourd'hui, tout ça est largement balayé par la Lumière. Rappelez-vous que la Lumière n'est pas magie. La Lumière est Intelligence, reliance, guidance, si vous préférez.

Question : les Dracos, qui ont donc téléguidé le programme de la matrice, étaient ils dans la puissance ou dans le pouvoir ?
Les Dracos sont originellement des êtres de grande puissance et qui ont voulu exercer le pouvoir. Ils ont confondu les deux.

Question : les Dracos, à l'origine, étaient dans l'Unité ?
Bien sûr.

Question : pourquoi, à ce moment-là, ont-ils participé à la matrice ?
Mais ils n'ont pas participé, c'est eux qui l'ont créée.

Question : pourquoi ?
Parce qu'ils étaient persuadés de faire mieux que la Source.

Question : d'où vient cette faille ?
Pour eux, c'était une expérience. Ils ont entraîné, d'ailleurs, un certain nombre d'Archanges à leur suite. Par ce que ça pouvait être plaisant. La Source n'est jamais opposée à une expérience ou à une Création. Jamais.

Il va être temps maintenant, et en tant que chef des Melchizedek, placé au sud, c'est-à-dire au Feu, de vous faire aussi bénéficier de la Radiation beaucoup plus intense de ma Présence. Et je vous dis aussi à très bientôt. Alors, chers amis, accueillons.

... Effusion d'énergie...

Je vous dis donc à très bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page