Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > SRI AUROBINDO

SRI AUROBINDO

29 juillet 2009

pdf

Bien-aimés Frères, permettez-moi de vous transmettre l'Amour et les salutations de notre Maître à tous, la Divine Lumière. Ma manifestation est rendue possible, pour la première fois depuis ma transition, en mon dernier séjour Terrestre. Par la grâce des sept Rayons, des sept Archanges, si vous le permettez, Bien aimés Maîtres de la Lumière, j'aimerais faire un tout petit retour en arrière, au sein de ce cycle, afin de vous donner quelques éléments importants quant à ce que vous êtes et à ce que vous faites, au sein même de ce monde. J'ai été, voilà bien longtemps, celui qui a été nommé par le Maître Bien-aimé (ndr : Christ), le Disciple Bien-aimé (ndr : Saint-Jean, l'Évangéliste). Je suis celui qui a rédigé, dans l'isolement le plus complet, au sein de la Lumière Primordiale, un écrit que la majeure partie de l'humanité a lu. J'ai reproduit fidèlement ce que le Maître m'a donné. Je vous dis cela car il y a une relation avec ce que j'ai été lors de mon dernier passage au sein de cette Terre, de même qu'il y a un lien, une reliance avec ma lignée et mon origine stellaire. Je ne viens pas parmi vous pour me manifester de manière habituelle mais de manière exceptionnelle. J'ai été Jean, le Disciple Bien aimé, et j'ai été celui qui a été nommé, en sa dernière incarnation, Sri Aurobindo. Je suis celui qui a transcrit le plus fidèlement possible l'histoire à venir, que vous vivez maintenant. J'ai été celui qui a décrit, du mieux que j'ai pu, et indépendamment de toute structure religieuse, le retour de la Lumière. J'en ai décrit les manifestations, les moyens, les principes.

Le retour de la Lumière est maintenant. Le sacrifice initial du Maître Bien aimé a permis d'ensemencer ce qui allait revenir aujourd'hui. Comme a son habitude, l'homme a voilé et détourné le message, non pas le mien (qui est certainement le seul Évangile qui soit conforme au souhait du Maître), non pas dans ce que j'ai vécu dans ma dernière incarnation où j'ai essayé de vous décrire, par anticipation, ce que serait l'irruption, au sein de votre humanité, de la Lumière. Quand j'ai écrit la Révélation (ndr : l'Apocalypse de Saint Jean), j'ai, réellement, décrit ce que je voyais au niveau des mondes de la Lumière, concernant cette Terre. Dans ma dernière vie j'ai vécu, dans ma chair, le retour de la Lumière. Alors, je suis venu, aujourd'hui, vous expliquer, par des mots et par les Vibrations, ce qu'il en est de votre route à accomplir et à parcourir dans ces temps si particuliers. Je ferai, si vous le voulez bien, des allers et retours entre ce que j'ai écrit, voilà fort longtemps, et ce que j'ai vécu récemment. Ainsi, vous en aurez la vision du point de vue intérieur, la vision du point de vue extérieur, les deux faces de la même pièce. La Vibration correspondant à cela s'irradie en votre sein, au sein des mes poses de Paroles. Ainsi, au-delà des mots, la Vibration de la Lumière pénètrera en vous, telle une fulgurance, tel un éveil, ainsi que je l'ai revécu lors de ma dernière vie.

Au commencement était le Verbe et le Verbe était le Père et le Verbe était Elohim. Le Verbe est Vibration. Le Verbe est Lumière. Le Verbe est Création. Le Verbe est ensemencement de la Lumière. Au sein de cette dimension, en cette densité, le Verbe s'est fait chair. Le Verbe s'est fait chair pour la Promesse de son Retour, non plus en une chair, mais dans la totalité de la chair, au sein de l'humanité, en sa totalité. La Lumière brille dans les Ténèbres et les Ténèbres ne l'ont point reconnue. Les Ténèbres, c'est le mental. La Lumière est le supra-mental. Entre les deux, une frange d'interférences, une barrière infranchissable car la mort de l'un est la résurrection de l'autre et la mort de l'autre est l'incarnation de l'un. Cette frange est le lieu d'un combat. Ce combat ne peut-être gagné par vous-même car vous êtes dans les Ténèbres. Étant dans les Ténèbres, vous devez faire un effort,fournir une aspiration à la Lumière, sans la voir, sans la sentir, sans la Vibrer. Si cette aspiration, qui est inscrite en toute âme parcourant les chemins de l'incarnation, est la promesse et le serment de votre retour, elle n'est pas le retour. Entre le monde des Ténèbres et le monde de la Lumière se dressent des remparts. Ces remparts, qui vous voilent littéralement la Lumière et vous assombrissent, ont de multiples noms. L'avidité, la séparation, les croyances, les expériences passées, les attachements, entre autres, tous ces éléments constituent l'obstacle à votre aspiration. Alors, quand l'être humain arrive, d'une manière ou d'une autre, par la respiration, par la méditation, par le chant, par la prière, à faire taire tout ce qui appartient à cette barrière, alors, l'aspiration peut se manifester et, au sein de cette aspiration, est entr'aperçue la Lumière. Lors de ma dernière vie, comme lorsque j'ai été Saint-Jean, ainsi que vous l'avez nommé, j'ai été capable de franchir cette barrière, de par mon aspiration et de par la main du Maître qui m'a littéralement hissé en son Royaume. Quand ce dernier vous disait de son vivant : « mon Royaume n'est pas de ce monde », il voulait attirer votre conscience sur ce fait indéniable que votre Royaume, à vous, non plus, n'est pas de ce monde et, pourtant, combien d'entre vous en ont fait leur Royaume et y ont projeté, au sein de cette Illusion et de ce monde de Ténèbres, des Illusions d'un monde meilleur, des Illusions d'un monde où la Lumière viendrait éteindre les Ténèbres. La plupart des falsifications de l'Ombre et des tenants de l'Ombre a été de vous faire croire que vous pouviez transformer ce monde en un monde de Lumière.

Ce monde de Ténèbres est un monde d'expériences dont le seul but est de développer en vous l'aspiration et rien d'autre. Le Maître disait « Vous êtes sur ce monde mais vous n'êtes pas de ce monde ». Là est un enseignement majeur. Dans ma dernière vie, j'ai été aspiré et j'ai vu la Lumière et j'ai vibré au sein de la Lumière. Aujourd'hui, de par votre monde, de très nombreux êtres humains ont vécu, d'une manière ou d'une autre, ce contact avec la Lumière. De ce jour là, leur vie n'a plus jamais été la même. Les tenants des Ténèbres ont tout fait pour accentuer cette frange qui sépare les Ténèbres de la Lumière. Cette frange d'interférences est nourrie et renforcée par la peur et l'on a fait de vous des êtres de peur, des êtres de culpabilité, vous qui étiez des êtres de pure Lumière et qui avez sacrifié cette Lumière pour éclairer les Ténèbres et, surtout, pour, un jour, dissoudre littéralement cette frange d'interférence, cette coupure dimensionnelle entre les Ténèbres et la Lumière. Aujourd'hui, vous êtes arrivés à cette époque dont j'ai parlé dans la Révélation. Aujourd'hui, ainsi que le disent les Archanges, vous êtes les Porteurs et les Transmetteurs de Lumière au sein même des Ténèbres. En cultivant la Joie, la peur se dissout. Il ne sert à rien de montrer l'Ombre et les Ténèbres sinon vous les renforcez, vous les rendez Maîtres.

Le royaume des Cieux, le Royaume de la Lumière, au-delà de cette frange d'interférence, est un monde de félicité, de paix et surtout de Joie. La peur est le ciment des Ténèbres dans lesquels vous vivez. En cherchant le Royaume des Cieux, en cherchant l'ouverture, vous entamez la dissolution de la peur, en vous et dans le monde. La Vibration qui a séparé les mondes Angéliques et les mondes de Ténèbres est uniquement la peur. La peur est précipitation, la Joie est élévation. Tout ce qui concoure à la peur augmente la frange d'interférence et vous éloigne, en tant qu'individu, de la Lumière. Le lieu où se résout la peur, le lieu où se trouve le passage à la Lumière, est votre gorge, là où passe le souffle, là où prend forme le Verbe et la pensée. Au sein de cet espace, se résout la loi d'attraction, d'action / réaction. Elle se résout en résolution et Grâce. Ainsi, quand le Maître Bien-aimé disait : « Nul ne peut pénétrer le Royaume des Cieux s'il ne redevient comme un enfant », un enfant est celui qui n'a pas de passé, ni de futur, il est pur car il est dans l'instant et dans la Vérité. Vous-mêmes, devez abandonner l'idée que vous êtes le résultat de votre passé, pour pénétrer dans l'éternité de l'instant, afin de vivre l'aspiration ultime qui vous permettra de franchir la frange de l'interférence construite par vos propres peurs et les peurs de vos semblables et les peurs des Maîtres de l'Ombre. L'enfermement est l'incarnation et les poids, pesanteur, densité et peurs. La libération est l'aérien, le léger, la Joie. Le Maître m'a demandé de vous mettre en garde sur ce que vous vivez. Trouver la Lumière et vivre la Lumière, arriver au-delà de la frange d'interférence, arriver en votre Royaume, arriver à saisir la main du Maître, nécessite de vous dessaisir de tout ce à quoi vous êtes attaché et relié, tout en restant au sein même des Ténèbres, afin que la Lumière luise dans les Ténèbres. À mon époque, lors de ma dernière vie, la franche d'interférence était un monde nauséabond où la peur assaillait de toute part, où les émotions ressurgissaient, tels des démons prêts à vous avaler. Au sein de cette frange d'interférences, que l'on pourrait appeler le monde des émotions, se trouve l'ensemble de vos prisons et de vos pièges. C'est le lieu du combat auquel vous ne devez pas participer. L'aspiration, aujourd'hui, est à la fois plus simple parce que la frange d'interférence a été dissoute, en grande partie, au niveau collectif, par la déconstruction Mikaëlique en cours. Néanmoins, il vous reste votre propre frange d'interférences, vos propres peurs, vos propres émotions, vos propres réticences entre l'ego qui vous dit « ceci est Illusion » et la Vibration que vous ressentez en votre être qui renforce l'aspiration. Aspiration vers la Lumière, attraction vers les Ténèbres. Toute la situation se résume en cela. Et pourtant, le Maître m'a chargé, en l'écrit que je vous ai laissé, de vous signifier les signes de la fin d'un Temps. Ces signes vous les vivez pleinement et en totalité. Ce qui se passe en vous traduit le niveau de résistance et l'importance de la frange d'interférence qui vous sépare du supra mental de la Lumière. Aujourd'hui, les signes sont là. Il n'est pas question d'y décoder un futur plus ou moins lointain mais bien de vivre cela comme une Révélation de l'instant. L'attention que vous allez porter, le point de vue que vous allez porter, sur ce que vous décidez de vivre, orientera votre Vibration vers l'aspiration, vers l'attraction. L'attraction à la densité, l'aspiration à la Lumière véritable. Certains d'entre vous vivent les tiraillements entre l'aspiration et l'attraction.

Rappelez-vous que, vous-mêmes et vous seul, pouvez faire le pas qui vous rapprochera, de manière véritable, de l'aspiration mais dès que vous aurez fait ce pas, la Lumière prendra en charge votre chemin. Comment savoir et comment vivre, comment être sûr que vous avez confié votre marche, au sein des Ténèbres, à la Lumière ? La Lumière est Joie, la Lumière est Vibration, elle est Intelligence, facilité et synchronicité. Elle vous permet de passer et de vous établir au sein de l'Éternité, quels que soient les affres du monde qui lutte et qui résiste à l'évolution de la Lumière. L'homme, par peur, a bâti des Chimères, aidé en cela par des êtres puissants mais en ayant encore plus peur que lui car n'ayant plus, en eux, l'aspiration à la Lumière. La Lumière vient aujourd'hui, elle vient telle une vague, tel un feu qui va tout dévorer et embraser sur son passage. Si vous aimez la Lumière, le feu vous affermira et vous accueillera dans la Lumière. Si vous êtes en résistance, alors, le feu ne pourra rien pour vous. J'appartiens enfin à ce que l'on appelle la Lignée des Aigles, en relation vibratoire avec la constellation de l'Aigle. L'Aigle est celui qui voit loin en avant, l'Aigle est celui qui voit la Lumière, face à face, il est le seul animal qui peut contempler la Lumière et le soleil sans fermer l'œil. Dans ma dernière vie, j'ai décrit des exercices qui permettaient, à cette époque, de décrire les qualités de la Lumière et les moyens d'y accéder. Aujourd'hui, la Lumière est très proche puisqu'elle se révèle. La frange d'interférences est extrêmement ténue. Chaque être humain, chaque âme en incarnation, au sein de cette densité, peut s'il le veut, donner la main à la Lumière. Mais, même la Lumière fait peur, du fait de vos croyances, du fait de ce que vous avez bâti au sein de ce système. Rappelez-vous que la Lumière est là, qu'elle ne demande qu'une chose, dont l'Archange de la Relation vous a très longuement entretenu, ainsi que le disait Christ avec ses Apôtres : « laisse les morts enterrer les morts et suis-moi ». Aujourd'hui, Christ n'est pas dans un corps de chair, Christ est la totalité de la Lumière, en tant que Christ Mikaël, et Esprit Solaire et c'est lui qui vient. J'ai été son Messager, en rédigeant sa vision anticipatrice qui allait vous donner les clés. À ce niveau là, la mission est accomplie. Vous le savez, nul ne pourra acheter ni vendre, s'il n'est marqué du signe de la bête, alors tenez-vous prêt. Vous n'avez rien à acheter, rien à vendre, vous avez juste à être et à vous laisser aspiré par la Lumière. Aucun manque, aucune faiblesse, aucune force ne peut s'opposer à l'être et ce que la Lumière vous propose, ce que le Maître vous propose, ce que la Source vous demande, c'est d'accepter d'être dans l'Être afin de vous rendre à ce que vous êtes, afin de vous dévoiler ce que vous avez laissé, voilà fort longtemps.

Rappelez-vous, le Maître disait : « Nul ne peut servir deux Maîtres à la fois ». Quel est votre Maître ? La Lumière est l'Amour, l'Ombre est la peur, seulement ce choix. Tant qu'il y a peur, il y a Ombre. Dès qu'il y a Joie, il y a Lumière. La peur est disparition de la Vibration. La Joie est apparition de la Vibration. Christ est Joie et Révélation. L'Ombre est peur et enchaînement. Bien-aimés Frères, je m'adresse à votre âme par la Vibration. Où vous situez-vous ? Quel aspect de vous voulez-vous faire vivre ? Et voulez-vous être cela ? Ce n'est pas une décision mentale, ni une décision venant d'une émotion, c'est une aspiration et elle vient de l'âme. Acceptez la Vibration et vous ouvrirez le Temple de la Joie, de la Connaissance, de la Compréhension, de la simplicité et de la pauvreté qui est la vraie richesse car, « quand vous êtes pauvre, vous n'avez rien à perdre et tout à gagner ». Ces paroles du Maître n'était pas une métaphore, ni un symbole, mais la stricte Vérité. Christ, la Lumière, la Source vous veulent, en entier et non fragmentés. La peur est fragmentation. La Joie est unification. Les sens cherchent à vous abuser mais l'Essence de votre Être ne peut vous abuser. Ce qui vient est pure Lumière. Certains y verront la plus effroyable des tragédies, certains n'y verront que la Lumière. Cela sera soit l'un, soit l'autre. À vous de choisir la signification, pour vous, de ce qui vient. Bien-aimés Frères, j'ai emprunté à votre langage des mots simples, accompagnés, si possible, de leur aspect Vibration. Vous avez été mis en réception, au sein de cette activation. Il vous appartient de maintenir cette Vibration. Maintenir la Vibration se fait de manière simple, en cultivant la Joie. Aucun élément de peur ne doit interférer, en vous, avec le dévoilement de la Lumière. La frange d'interférences, amoindrie, ne pourra s'opposer à l'étreinte qui vient. Ce qui vient, ce qui est, a été écrit de toute Eternité car l'Aigle et la Lumière ne connaissent pas le temps et peuvent allez explorer les dimensions de temps, au-delà du temps, afin d'en imprimer, par le Livre, la marque et la certitude. Bien-aimés Frères, il me semble avoir suffisamment parlé et Vibré. Je me tiens toutefois à votre disposition si vous avez besoin d'éclaircissement sur ces notions historiques de votre passé et de votre présent.

Question : ce que vous appelez « les Révélations » correspond à l'Apocalypse de Saint-Jean ?
Oui. Le Livre a été écrit pour, qu'au-delà des mots et au-delà de la compréhension intellectuelle, quelle que soit la langue utilisée, si vous le lisez, vous en capterez la Vibration et l'Essence, au-delà même de la signification des mots. Ainsi, cela a-t-il été bâti afin d'éviter des falsifications. Les Ténèbres connaissent, autant que vous et autant que le Maître, ce qui est révélé. En ce sens, j'ai fini ce Livre, ainsi que je l'ai écrit, sur la dictée du Maître afin que nul mot ne fut retranché ou ôté. Quelles que soient les traductions qui ont pu en être faites, en de multiples langues, le sens Vibratoire original ne puisse en être perdu. Le fait même de créer une agitation mentale et d'avoir une foultitude d'interprétations à ce texte montre que l'objectif a été atteint. Sa Vibration était, voilà fort longtemps, incompréhensible parce que cette Vibration n'était pas dans le Temps mais, aujourd'hui, vous êtes dans le Temps de cette Vibration. Alors, bien évidemment, le lire ou le relire est éveiller en vous les sept Sceaux et donc il devient Révélation. Il a été construit de telle façon que, même si vous le lisiez en une langue incompréhensible de votre mental, l'effet Vibratoire en serait présent mais uniquement le moment venu, et le moment est venu. Ainsi, la signification n'en est pas tant dans les évènements que je décris mais dans leur dévoilement et dans la Vibration correspondant au temps que vous vivez. Il en a été, ainsi, par la Volonté de la Lumière.

Question : accueillir le supra mental et accueillir la Lumière, est-ce la même chose ?
Oui. La Lumière appartient au monde de l'émanation et, donc, au-delà du mental qui est Création, au sein de cette dimension.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Bien-aimés Frères de la Lumière, si vous lisez ou relisez, aujourd'hui, et dans les temps qui viennent, vous serez surpris de la Vibration, justement parce que les Sept Sceaux ont été ouverts. C'est maintenant que cet écrit, tant controversé, tant mal compris, voit sa compréhension s'actualiser au travers de la Vibration. L'Apocalypse a été conçue pour être la Vibration qui vous conduit au Maître et cela est maintenant. Alors, je vous prie d'accueillir, en votre Être, la Lumière et l'Amour de la Source et du Père, la Lumière de Christ Mikaël et de la Divine Mère. Je préciserais, avant de partir, que celle qui m'a accompagné lors de ma dernière vie, qui m'a assisté, et qui aimait tant les fleurs était la réincarnation de Marie-Madeleine. Soyez Bénis.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page