Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > SRI AUROBINDO

SRI AUROBINDO

23 août 2011

pdf

Je suis Sri Aurobindo. Frères et Sœurs, incarnés, je vous donne ma Paix, je vous donne la Paix. Prenons, si vous le voulez bien, quelques respirations pour s'aligner dans notre Communion de notre Présence. Au sein de cette Communion, je vais, maintenant, vous communiquer un certain nombre d'éléments, qui s'inscrivent dans la logique qui est la mienne, au sein de l'Assemblée des Melchizédech et, en particulier, au niveau de l'air.

Depuis maintenant presque 2 ans, je vous donne certains éléments concernant la Conscience : la vôtre et celle de la Terre. Depuis l'apparition de la première Lumière bleue, depuis la Libération du Noyau de la Terre et du Soleil (en passant par la Fusion des Éthers et l'Annonce du choc de l'humanité), j'ai essayé, progressivement (et je vous renvoie, pour cela, à mes précédentes interventions), de vous amener jusqu'à ce point présent dont nous allons, aujourd'hui, parler. Mon intervention se veut, aujourd'hui, éminemment pratique et j'ouvrirai, par ailleurs, un espace de questionnement concernant ce que je vais dire. Un certain nombre d'entre vous (et j'espère le plus grand nombre) vit, maintenant, depuis les Noces Célestes (ou depuis plus récemment, ou même de manière plus antérieure aux Noces Célestes), des mécanismes particuliers qui accompagnent la méditation. On peut qualifier cela d'expériences vous permettant d'approcher d'états, nouveaux pour beaucoup d'entre vous. Ces états sont, en quelque sorte, des préalables au Passage de la dernière Porte et au Passage de la Porte postérieure du Cœur, vous établissant, de manière définitive, dans votre Unité. Ainsi que vous l'avez, peut-être, saisi, il y 2 façons de vivre l'Unité : soit au sein de cette Dimension (par la dissolution de la conscience fragmentaire), soit par un mécanisme qui vous permet de sortir de cette conscience fragmentée de 3ème Dimension pour aller emprunter votre Corps d'Êtreté et expérimenter ce qu'est la Vie au niveau de l'Esprit. Certains d'entre vous se sont approchés, durant cette période (lors de leur période d'alignement, de méditation ou de connexion), avec des expériences s'approchant de cet état Unitaire, que cela soit traduit par une ouverture particulière du Cœur et de la Vibration du Cœur (par des processus Vibratoires intenses, par des processus visuels en relation avec la Vision Éthérique ou la Vision du Cœur) ou, encore, par des mécanismes indéfinissables faisant que la conscience commence à se dissoudre (se diluer) dans la Lumière, quelles que soient les étapes que vous avez vécues jusqu'à présent, à titre personnel et individuel.

Bien sûr, au niveau de la vie ordinaire (sur lequel je ne reviendrais pas), certains Anciens vous ont exprimé la valeur essentielle des Quatre Piliers et, surtout, de l'humilité et de la simplicité qui doit être la règle de vie au sein de la conscience fragmentée, afin de favoriser le calme propice à l'établissement au sein de la Conscience Unitaire. Je ne reviendrai pas sur ces éléments. Ils ont, largement, été développés. Je voudrais, surtout, aujourd'hui, vous donner un certain nombre d'éléments qui permettent (dans vos espaces d'alignement), quand s'approche de vous un mécanisme que j'ai appelé le Switch de la Conscience (ou le Basculement de la Conscience d'un état à un autre), d'essayer de favoriser, à l'intérieur de vous-mêmes, ce Passage (et, si possible, ce Passage ultime au sein de la Conscience Unitaire) afin de vous établir, tout en conservant ce corps, au sein de la Conscience Unitaire. Bien sûr, un certain nombre d'éléments vont être sur votre route, aussi bien dans la vie ordinaire que dans vos espaces Intérieurs. Ceux-ci ont été, eux aussi, développés par, par exemple, GEMMA GALGANI ou par l'Archange ANAËL, concernant la Nuit noire de l'Âme ou, encore, les résistances à la Lumière. Il faut que vous compreniez que, quelle que soit la vie de la personnalité fragmentée (et comme cela a été dit), vous êtes, aujourd'hui, face à un certain nombre d'éléments de résistance (qui sont communs à tous) tant que vous n'avez pas pénétré, non pas l'expérience de l'Unité mais le vécu stable de l'Unité.

Ces éléments là ne sont pas là pour vous décourager ni pour vous encourager à lutter contre ce qui se manifeste mais, bien plus, pour vous favoriser le mécanisme d'établissement de la Conscience au sein de l'Unité. Alors, dans ces moments là (d'alignement Intérieur, de méditation, de connexion), un certain nombre de processus se déroulant, aussi bien au niveau des sens qu'au niveau de la Vibration elle-même (qu'au niveau, par exemple, du Son de l'Âme, de l'Esprit) ou, encore, de la perception des Couronnes (de ce qui est appelé la Kundalini ou, en tout cas, le Canal de l'Éther et le Feu de l'Éther), vous approchez tous, dans ces moments, à votre façon, cette Unité. Certains, pendant ces moments, peuvent, d'ailleurs, perdre totalement la conscience ordinaire sans, pour autant, se rappeler de quoi que ce soit. Toutefois, vous constatez, les uns et les autres (à des degrés divers), que ces périodes d'alignement (de connexion, de méditation) sont à même de favoriser, au sein de votre conscience ordinaire, une certaine forme de Paix, une certaine forme de sérénité et, dans certains cas, une certaine forme de dilemme entre 2 consciences (2 états) où certaines interrogations (logiques, de la personnalité) peuvent venir effleurer et gêner, en quelque sorte, l'établissement de la Conscience dans cette Joie et cette Paix de l'Unité.

Revenons, si vous le voulez bien, à ces moments d'Intériorité que vous vivez. Le plus difficile, dans ces moments là, va être, là aussi, de lâcher prise, totalement, avec une quelconque volonté, ne serait-ce que de ressentir, ne serait-ce que de voir, ne serait-ce que de percevoir quoi que ce soit. En effet, le préalable à la dissolution au sein de la Conscience Une, passe, irrémédiablement, par aucune attente, aucun désir et aucune volonté. Bien sûr, il est très tentant, quand une expérience se vit, de vouloir la renforcer, de vouloir l'observer (certainement de l'extérieur) mais, aussi, en quelque part, de se l'approprier. Dites-vous, dans ces moments là (fussent-ils les plus joyeux et les plus intenses pour vous), que ce qui va chercher à s'approprier la Lumière sera, toujours (et, indiscutablement, toujours) la personnalité et l'ego. C'est à ce moment là qu'il va vous falloir devenir extrêmement lucides sur ce qui se joue dans ces moments d'alignement. Que cela, encore une fois, se traduise par une intensification de vos Vibrations ou de l'un des Feux ou, simplement, par une majoration du Son de l'Âme ou de l'Esprit ou, encore, par une modification de votre rythme respiratoire ou, encore, du Cœur. Dans ces moments là, il va falloir apprendre à faire le Silence, le Silence de toute volonté, le Silence, en quelque sorte, de toute appropriation de mécanisme qui se vit. Il ne faut pas, seulement, être un observateur de ce qui se vit mais, renoncer, en quelque sorte, même à ce qui se vit et non pas vouloir se l'approprier, le développer ou l'amplifier. Alors, vous pouvez vous aider (et cela a été dit à de très nombreuses reprises) de la respiration. Cela peut permettre de stabiliser un état mais ne vous permettra pas, le plus souvent, de déclencher le Switch total de la conscience.

Rappelez-vous qu'il existe 3 points, qui vous ont été donnés par Frère K (ndr : voir l'intervention de FRERE K du 22 août, dans la rubrique « messages à lire ») correspondant à une approche, en quelque sorte, de cette Unité, simplement par résonance de l'attention sur 3 points. Ce point ICI (IM, HIC, situé à 3 endroits du corps) va permettre, par résonnance, de s'approcher, aussi, de ce qui a été nommé, la Porte Étroite, l'Ultime Passage, qui permet à la Conscience Christ d'émerger à l'intérieur de vous, dans la Lumière blanche et dans cette caractéristique essentielle du Christ (ou du Supramental, si le mot Christ vous gêne). A ce moment précis, quand il y a une amplification de vos signaux, quels qu'ils soient (fussent-ils Vibratoires, fussent-ils respiratoires, fussent-ils auditifs), le mécanisme le plus important à respecter (dès que cet état est suffisamment stabilisé) va être, en quelque sorte, de vous distancier, là aussi, de ce qui est vécu (c'est-à-dire de dépasser, même, le simple stade d'observateur). Et c'est dans ces moments là qu'il vous faut remettre, comme disait Christ, votre Esprit dans les mains du Père ou de La Source. C'est à ce moment là qu'il va falloir réaliser l'Abandon total. Alors, bien sûr, l'Abandon total peut être (et est souvent), à ce moment là, précédé d'un sentiment de mort imminente. Il est, souvent, précédé par le sentiment de perdre pied avec la conscience, de perdre pied avec soi-même et ceci est fort logique, tout à fait normal et même souhaitable. C'est à ce moment là, une fois que vous avez stabilisé, je dirais, votre état optimum, qui est différent pour chacun (de méditation, d'alignement, de connexion), que vous allez pouvoir déclencher, par vous-mêmes et en ne comptant que sur la Conscience elle-même, ce processus de Passage, qui est, je vous le rappelle, maintenant, grandement facilité (bien au-delà de la Libération de la Terre et du Soleil, bien au-delà de la Fusion des Éthers ou des Feux de l'Éthers) par l'Ouverture de la Porte postérieure vous permettant, par Impulsion de l'Esprit, de franchir, une dernière fois, la Porte de la Résurrection.

C'est dans ces moments là qu'il vous faire preuve, une fois que la Conscience est arrivée à son maximum, je dirais, de possibilités (de Vibrations, de perceptions sonores, de décrochage, de dissolution), qu'il faut, à ce moment là, s'Abandonner, en totalité, c'est-à-dire renoncer (c'est-à-dire qu'il n'est plus question de manifester la moindre prise à un quelconque phénomène vécu ou perçu). Renoncer à soi-même, ne plus résister à quoi que ce soit et laisser, à ce moment là, la Lumière blanche vous envahir, en totalité, par le Cœur et par la Porte postérieure : ne plus rien chercher, ne plus rien demander, ne plus rien oser et accepter de remettre son Esprit entre les mains de La Source et de mourir, à ce moment là, symboliquement, à la personnalité. C'est dans ces moments que vous allez vivre (de façon de plus en plus proche) la possibilité d'effectuer ce Passage, bien plus facilement que dans ce que va vous amener à vivre votre vie ordinaire (si ce n'est le cas pour chacun) car, comme vous le savez, chacun se retrouve face à ses dernière Ombres, à regarder, sans s'en occuper. Chacun se retrouve face à ses dernières peurs. De la même façon qu'il ne faut pas donner de poids, en quelque sorte (ou d'attention), à ces peurs, à ces processus qui peuvent vous envahir (que cela concerne le corps ou la sphère psychologique), de la même façon, dans les processus d'alignement, il faut adopter, strictement, la même stratégie, je dirais, qui va vous permettre (et nous l'espérons) de passer, définitivement, dans cette Conscience Unitaire. A ce moment là, la Nuit noire de l'Âme ne pourra plus jamais exister. A ce moment là, plus jamais votre humeur ne pourra devenir triste. A ce moment là, plus aucune interaction avec l'environnement ne pourra altérer votre Conscience et vous saurez, de manière indéfectible, que vous êtes établis dans l'Unité.

Vous ne serez plus fragmentés. La personnalité ne sera plus sur le devant de la scène mais vous prendrez conscience, extrêmement aisément, que quelque chose de nouveau coordonne (dirige, en quelque sorte), aussi bien vos propres pensées, vos propres émotions et, certains éléments (liés aux peurs, liés à des projections, liés à des inquiétudes) s'effacent tout naturellement parce qu'à ce moment là, vous serez établis dans l'Unité, de manière, non plus expérientielle (qui approche de cette Unité) mais, réellement, dans l'Unité totalement vécue, intégrée et acceptée au sein de l'incarnation. A ce moment là, vous pourrez dire que, quel que soit ce que vous avez à vivre (dans le corps, dans votre environnement le plus proche ou, encore, dans les circonstances de votre pays ou de l'endroit où vous vous trouvez), vous ne pourrez plus être affectés, en aucune manière, par quoi que ce soit et, encore une fois, cela n'est pas un état de détachement (qui vous enverrait ailleurs que dans l'incarnation) mais, bien, un état de lucidité totale, pleinement incarnée, pleinement consciente mais, plus du tout avec les mêmes mécanismes de conscience. A ce moment là, vous ne pourrez plus manifester la moindre interrogation sur quoi que ce soit car vous serez établis (de manière définitive), dans la Joie, dans la Paix et dans la sérénité, c'est-à-dire que vous ne vivrez plus ces mécanismes d'aller et venue de l'un à l'autre (plus ou moins ample selon votre propre conscience) mais vous serez établis dans quelque chose d'immuable (de stable), quels que soient les contacts (possibles ou non), selon votre schéma d'esprit, avec le Corps d'Êtreté mais, vous serez, néanmoins, dans la Conscience Unitaire, en totalité. Ce dernier Switch (réalisable entre maintenant et l'échéance qui vous a été donnée, du 26 septembre), correspond, pour vous, à des mécanismes et des possibilités inespérées de vous établir, avec une grande facilité, dans la Conscience de l'Unité.

Alors, même pour ceux qui nous ont suivis et qui ont vécu des ouvertures, retenez, aussi, que, là aussi, il n'y a rien à forcer, il n'y a rien à demander et que, si, toutefois, vous n'arrivez pas à lâcher suffisamment (si, toutefois, vous n'arrivez pas à stabiliser l'expérience de l'Unité dans un état définitif), vous n'avez, là non plus, aucunement, ni à culpabiliser, ni à avoir peur de quoi que ce soit puisque (quelle que soit la Couronne qui est active chez vous) vous êtes, de toute façon, reliés. Ce qui veut dire qu'à ce moment là, que vous soyez arrivés à vous établir (de manière définitive) dans la Paix et dans l'Unité ou pas n'a, en définitive, aucune importance, non pas pour maintenant mais, pour après. Pour maintenant, cela a, toutefois, une importance c'est-à-dire que, si vous êtes établis (de manière définitive) dans votre Unité, la Joie sera tellement présente, la Paix sera tellement présente. Vous deviendrez, effectivement, ces Semeurs de Lumière dont vous a parlé un Archange. Vous n'aurez plus, non plus, à vivre des processus d'aller et venue qui vont, effectivement, devenir pénibles (voire douloureux) pour ceux qui ne l'ont pas établi (dans cet instant et dans cette période). Mais, même pour ceux-là, rappelez-vous qu'il y a d'autres échéances mais qu'il est, certainement, beaucoup plus confortable et utile (pour vous, comme pour l'ensemble de la Terre) de vivre en Unité, que de vivre ce que j'appellerais les affres de la fin de la Dualité. Alors, en dehors de vos états d'alignement (bien sûr, non pas pour vous condamner, non pas pour rechercher une explication), soyez, simplement, lucides et clairs sur ce que vous êtes. Regardez-vous, je dirais, franchement (avec Clarté) dans HIC et NUNC car, si vous acceptez de vous voir (sans faux fuyants, sans faux semblants), si vous respectez (au sein de votre environnement, le plus proche comme le plus large), l'Attention et l'Intention, l'Éthique et l'Intégrité, ICI et MAINTENANT, si vous respectez le principe d'humilité et de simplicité (c'est-à-dire de ne pas rechercher des choses compliquées, d'aller toujours là où est la Fluidité, là où est la simplicité, la facilité), vous pourrez, à ce moment là, vous regarder de plus en plus facilement (face à face, dans votre vie ordinaire) pour voir les éléments qui peuvent, encore, être des freins ou des résistances à votre Unité.

Rappelez-vous, toutefois, qu'un certain nombre d'éléments de vos vies sont appelés à se transformer, modifiant, même, l'équilibre de la personnalité (tel qu'il a été établi en ce début de 21ème siècle), à travers les différentes sécurités matérielles (plus ou moins importantes) que chacun d'entre vous a établies, jusqu'à présent, dans sa vie, en fonction de ses propres peurs, de ses propres acquis et de ses propres résistances. La Lumière Vibrale (comme vous le savez) s'établit de manière de plus en plus dense, de plus en plus importante et vient, effectivement (parfois de façon abrupte), modifier certains des chemins que vous avez empruntés jusqu'à présent et, encore une fois, cela peut concerner, aussi bien votre corps, que des relations, que des éléments que vous jugiez, jusqu'à présent, majeurs et fondamentaux de votre vie. Rappelez-vous, aussi, que, dans ces temps, il n'est plus temps de vouloir entreprendre des changements majeurs car l'Impulsion de l'Esprit n'est plus à réaliser ces changements majeurs mais bien, plutôt, d'accepter les circonstances que la Lumière crée pour vous (et en vous). Car, ce qu'elle créera, même si vous n'en percevez pas, immédiatement, l'intérêt (en effet, quel est l'intérêt de souffrir ou quel est l'intérêt de mettre en jeu un pronostic vital ou de mettre en jeu une peur colossale, en vous ?), même si vous n'en saisissez pas les tenants, les aboutissants, dites-vous bien que vous êtes dans la conscience fragmentée et que vous n'avez aucun moyen, par la conscience fragmentée, d'obtenir des explications qui, d'ailleurs, n'ont aucune espèce d'importance. Seul l'Abandon, là aussi, vous permettra de vivre l'Unité (et absolument rien d'autre). Quoi que vous propose la Lumière, quoi que vous propose votre environnement, quoi que vous proposent vos relations, comprenez bien qu'il ne s'agit pas d'être, encore une fois, dans un défaitisme ou un détachement quelconque de quoi que ce soit mais, bien plus, de devenir, au contraire, plus vivant que jamais, plus éveillé que jamais. La résistance, l'opposition (à une peur, à une maladie, à un symptôme) ne sera, jamais, le moyen de trouver l'Unité mais c'est bien plus dans cette circonstance (qui vous est propre) que sera proposé le défi qui vous permettra (pour ceux qui ne l'ont pas encore trouvé) de vivre leur Unité et de s'établir dans cette Unité. Alors, il ne sert à rien de se rebeller, il ne sert à rien de lutter contre, il ne sert à rien de s'interroger. Quoi que vous ayez à vivre, quoi qu'il se manifeste à vous, rappelez-vous que ce n'est que l'installation de la Lumière Vibrale, Supramentale, au sein de ce monde. Voilà les mots que j'avais à vous donner, qui sont extrêmement courts. J'ouvre, par contre, avec vous, un espace de questionnement (d'interrogations) concernant, spécifiquement, ces mécanismes généraux que je viens d'évoquer et non pas des questionnements d'origine ou d'ordre personnel mais, bien plus, généraux.

Question : des sensations de paralysie du corps, ne plus pouvoir parler, font partie de ces symptômes ?
Dans les moments d'alignement, oui, en totalité. Ce sont des mécanismes qui sont à rapprocher d'un processus que notre Commandeur (ndr : Omraam Mikaël Aïvanhov) a appelé le fait de tisser la chrysalide. Ce sont, même, des marqueurs extrêmement importants, je dirais, de l'Impulsion de l'Esprit, de l'Impulsion de la Lumière Vibrale, à vivre cela. Bien évidemment, si, à ce moment là, la peur vous envahit, vous ne pénétrerez pas et vous ne vivrez pas l'Unité. C'est à ce moment là, précisément, qu'il faut accepter de ne plus percevoir son corps et d'avoir, même, l'impression de mourir. Mais, si vous perdez la conscience, totalement, sans passer dans l'Unité, il faudra recommencer (à ce moment là) à un autre moment. Rappelez-vous que la Conscience de l'Unité (la Conscience de la Lumière Vibrale) qui s'établit, est la Conscience Turya et que cette Conscience Turya n'a strictement rien à voir avec la conscience du sommeil qui est, justement, l'absence de conscience.

Question : que faire lorsque l'état d'Abandon est perturbé par des pensées ou des désirs ?
Le désir, comme la pensée, appartiennent, comme vous le savez, au corps de désir c'est-à-dire à l'ego. Cela veut dire, simplement, que l'ego ne veut pas s'Abandonner. Alors, peut-être convient-il, en dehors de ces moments d'alignement et de méditation, de réaliser des procédés (divers et variés qui vous ont, déjà, été communiqués : par la respiration, par des outils, comme des cristaux ou autres) permettant de calmer le mental. L'objectif de la méditation n'a jamais été, bien sûr, de vivre l'Unité. L'objectif de la méditation, aujourd'hui, est, aussi, cet accès à l'Unité (parce que la période est spéciale). Mais, le premier objectif de la méditation est, bien sûr, de faire taire l'ensemble des désirs et l'ensemble des pensées et l'ensemble des émotions. Si cela n'est pas réalisé, bien sûr, il ne peut être question d'une quelconque Unité.

Question : ressentir la Lumière, pendant plusieurs heures, ne plus pouvoir bouger le corps, tout en étant en conscience, correspond à ce que vous avez décrit ?
Oui. C'est à ce moment là qu'il faut s'abandonner. Rappelez-vous que vous ne pouvez tricher avec la Conscience de l'Unité car, quand vous reviendrez à ce que vous appelez la conscience ordinaire, vous ne serez plus jamais le même. Aucune perturbation de nature émotionnelle, aucune perturbation de nature mentale, aucune affection d'aucune sorte, ne pourra troubler la Conscience Unifiée. Quelle que soit l'intensité de la perception et du vécu de la Lumière Vibrale, au moment de vos alignements, si, en sortant de cet état particulier (que j'ai appelé méditation, connexion, alignement), vous vous retrouvez à l'état antérieur, c'est, bien évidemment, que vous n'êtes pas stabilisés dans l'état Unitaire. Vient un moment donné (et ce moment donné est arrivé) où il vous faut comprendre et accepter que les expériences que vous vivez ne sont pas la stabilisation de la Conscience. Il faut, maintenant, passer, définitivement, dans cette Conscience. Il vous faut passer la Porte, mourir et ressusciter.

Question : qu'appelez-vous distanciation ?
La distanciation, c'est être capable, dans la conscience dite ordinaire (de tous les jours), d'être pleinement présent et d'être, en même temps, en dehors de toute altération liée aux désirs, liée au mental, liée aux émotions. C'est être capable de maintenir un état de vacuité, un état de plénitude, un état de Joie, quoi qu'il arrive (à votre vie, à votre conscience, à votre corps) car, votre Conscience n'est plus limitée à cela et n'est plus sous l'influence de cela. Je précise (et je l'ai déjà dit) que la distanciation, à ce niveau là, n'est pas une rêverie, n'est pas un refus quelconque d'une quelconque manifestation de l'incarnation. Mais, simplement, la Conscience est devenue tellement vaste qu'elle ne peut plus être enfermée dans ce corps de désir, dans ce corps physique, dans ses pensées ou dans ses émotions. Il y a, donc, à ce moment là, une réelle distanciation et non une négation. Cette distanciation n'est pas l'effet de la volonté, n'est pas l'effet d'un désir mais est l'effet, direct et concret, de la Conscience Unifiée. Rappelez-vous que c'est dans cette période particulière (dans ce temps extrêmement réduit que vous vivez, en ce moment) que tout vous est facilité, que tout vous est donné, si vous vous donnez vous-mêmes parce que la Lumière est là.

Question : y-a-t-il une technique pour Abandonner sa pensée sans tomber dans le sommeil ?
Oui : augmenter la perception Vibratoire (par la respiration ou autre). Elever le niveau Vibratoire. Porter la Conscience sur les points ICI ou sur d'autres points des Étoiles ou des Portes. Certains gestes vous ont été communiqués (voilà déjà un certain temps, par Un Ami) concernant le Yoga de l'Unité qui est, à l'heure actuelle, de loin supérieur à d'autres formes de yogas (pourtant bien connus) car c'est par ces simples gestes et ces simples mouvements, que vous allez pouvoir vous rapprocher de cet état et, en tout cas, créer les conditions optimales Vibratoires, transcendant et dépassant les conditions du corps de désir ou du corps de personnalité. Beaucoup d'éléments vous ont été communiqués. Servez-vous en largement. (ndr : voir la rubrique « protocoles à pratiquer » de notre site).

Question : la sensation d'un contact avec un « petit soleil » est la bonne voie ?
Qu'est-ce qui est appelé le « petit soleil » ? Est-ce une perception visuelle ? Est-ce une perception liée au 3ème Œil ? Est-ce une Vision du Cœur ? Est-ce une Vision Éthérique ? Quelle est la définition de ce « petit soleil » ? Ou, en résumé, il ne faut pas que cette perception de « petit soleil » soit une projection de la Conscience à l'extérieur. Qu'est-ce qui est appelé une perception d'un « petit soleil » ? Il y a donc une analogie avec le Soleil. Si le Soleil n'est pas vu, qu'est-ce que ça va signifier ? Est-ce que cela chauffe comme le Soleil ? Est-ce que ce Soleil est perçu comme extérieur à soi ?

Question : c'est comme conserver la perception du Soleil, par exemple, après l'avoir regardé.
Ceci est typiquement ce qui est appelé l'Illusion Luciférienne qui est, donc, la perception d'une lumière jaune, extérieure, correspondant au Soleil mais, qui est appelé le 3ème Œil qui est, donc, une projection de la Conscience, sans aucune notion négative mais, cela n'est pas le Soleil Intérieur. Mon frère, si tu t'installes dans le Cœur, une Joie t'envahit. Tu n'es pas plus le Soleil que toi-même. Tu es la Lumière et la Lumière est partout. Je te propose, donc, de méditer sur cette phrase : tant qu'il existe une perception de quelque chose d'extérieur à soi, à conquérir, cela ne peut être l'Unité. La résultante, ne l'oublie jamais, est très simple. Si cela est une expérience de l'Unité, même si elle n'est pas stabilisée, alors, simplement, ta vie change du tout au tout, dans ses aspects les plus ordinaires. L'humilité, la simplicité, l'Attention, l'Intention, l'Éthique et l'Intégrité, sont une constante de la vie ordinaire, dans ce moment là. L'humeur est égale. Il ne peut plus exister les moindres ressentiments. C'est, vraiment, les signes qui traduisent l'approche de l'Unité, quoi que soit ce que tu définis comme cette sensation de soleil.

Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.
Frères et Sœurs incarnés, je vous transmets, à nouveau, l'Esprit de Communion en Christ. Je vous dis à un jour prochain.Communions.

... Effusion Vibratoire ...

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page