Autres Dimensions

Sois qui tu es

NO EYES

11 août 2011

pdf

Je suis No Eyes. Que le Souffle de l'Esprit soit en vous. Je viens vous exprimer, de la part des Étoiles, quelque chose qui me tient à cœur et ce qui me tient à cœur est lié à cette notion d'Étoile que je porte qui, comme vous le savez, a fait partie d'un Axe falsifié et qui est appelé VISION. Cette Vision n'a rien à voir (comme je l'ai déjà exprimé) avec la vision des yeux, avec la vision du 3ème Œil mais, est directement reliée à la Vision du Cœur. Or, comme vous l'avez vu avec le déploiement des Semences d'Étoiles (au sein des Portes, au-delà de l'Axe ATTRACTION / VISION), le point VISION est situé, non pas dans le cœur mais, dans le foie et le foie est lié à l'Âme, directement sous l'influence du point AL. Aujourd'hui, je vais essayer de vous exprimer directement (par rapport à mon vécu), au-delà de la Vision du Cœur, ce que peut être l'Amour dans le Cœur, l'Amour sans limites. Alors, parler d'Amour dans le Cœur peut, peut-être, vous sembler anormal puisque, bien sûr, le cœur est souvent synonyme d'amour et l'amour est synonyme de cœur. Pour la plupart des frères et des sœurs qui sont incarnés, l'amour est, directement ou indirectement, (selon les endroits de la planète) associé (intimement mêlé) à ce qui est appelé le cœur. Alors, dans l'évolution actuelle (déjà depuis de nombreuses années), l'homme a été amené à être informé d'un mot qui est appelé « l'amour inconditionnel », ce qui, d'emblée, évoque un amour qui serait conditionnel.

La perspective dont je voudrais vous entretenir, vient, avant tout, de cet Amour dans le Cœur qui est profondément différent de l'amour tel que, tous, nous l'avons exprimé ou expérimenté de notre vivant. Cette façon que j'ai, de voir sans les yeux, m'a permis de pénétrer l'Essence de la Relation et d'aller au-delà de ce que les yeux peuvent donner à voir et, donc, au-delà, aussi, de ce que l'Âme peut donner à choisir, à manifester comme préférence, à manifester comme séduction, comme lien, qu'il soit filial ou tout autre.

Aimer dans le Cœur n'est pas, seulement, un élargissement, n'est pas, seulement, non plus, passer de quelque chose de limité à illimité (même si j'en parlerai). Le plus important est, quand je parle d'aimer dans le Cœur, c'est que cet Amour se vit, effectivement dans le Cœur et ne se vit plus comme une projection. En effet, l'Amour commun (habituel), même le plus pur (exprimé par l'humain), est toujours lié à l'extériorisation de quelque chose qui se passe, donc, ailleurs que dans le Cœur mais, le plus souvent, dans l'interaction avec ce qui est aimé. L'Amour dans le Cœur est un mécanisme que j'aimerais qualifier de Vibratoire c'est-à-dire que, quand (au-delà de la vision des yeux, au-delà des jeux de l'âme et des jeux d'attraction / vision, altérés) l'Amour dans le Cœur c'est vivre et non pas, simplement, accepter (ou concevoir) que cela puisse exister mais c'est, réellement, vivre l'autre en soi. Et, à ce moment là, l'autre étant en soi (non pas en tant qu'élément possédé ou en tant qu'élément qu'il faut aimer extérieurement), va se traduire par une absence de distance. L'être humain a toujours tendance à croire (et à expérimenter) que l'Amour s'élargit par un élargissement du cercle de ce qu'il aime. Ce n'est pas comme ça que l'on peut le vivre quand on est privé de certains sens. Tous ceux qui ont perdu les sens habituels de l'être humain (que cela soit la vue, ou l'odorat ou l'ouïe, ou tout autre sens), vous le savez bien, développent d'autres modes de perceptions qui ne sont plus liés aux sens puisque certains sont déficients. Vont, alors, se développer d'autres sens, soit au niveau des sens existants, soit au niveau de quelque chose de profondément différent et qui ne peut pas être décrit, de manière sensorielle.

Celui que vous avez nommé Jésus Christ a exprimé, lui aussi, à sa façon, cette notion d'Amour dans le Cœur. Il a simplement dit cette phrase : « ce que vous faites au plus petit d'entre vous, c'est à moi que vous le faites ». Est-ce que ça voulait dire que son Amour englobait toute la Terre, sous forme d'une extériorisation à l'ensemble de la planète, de son esprit, de son âme, de son corps ? Est-ce que ça voulait dire qu'il était capable (réellement, dans sa pensée) de vivre, extérieurement et d'aimer, personnellement toute l'humanité ? Bien sûr, la Conscience du Christ, aujourd'hui, connaît toute l'humanité. Mais, cela ne passe pas par cette notion d'extériorisation ou de projection. L'Amour, à ce niveau là, est vécu dans le Cœur, c'est-à-dire qu'il y a une absorption et non plus une projection. Le sens de la Conscience, le sens de l'Énergie (et même de la Vibration), n'est plus du tout le même. Ainsi, on peut dire que l'amour, vécu avec les sens (quels que soient ces sens) ou vécu avec la chair (quels que soient les liens de la chair) s'exprime (et s'exprimera, toujours, dans ce monde) au travers d'une projection. Cette projection fait appel, bien sûr, à différents canaux, à différents modes de projection (et vous les connaissez tous), que cela soit une projection de nature sexuelle, sensuelle, affective, liée à l'objet que l'on aime, l'objet de son amour. Quand l'Amour dans le Cœur va se déployer (au-delà des sens et au-delà de ce que je viens de décrire), cet Amour là va se vivre, non plus envers quelque chose qui serait extérieur (non plus projeté) mais, bien, quelque chose qui est vécu dans le Cœur. Ainsi donc, à ce moment là, il n'y a plus de limites, effectivement, à cette absorption de toutes les Consciences humaines, de toutes les Consciences et de l'ensemble de la Terre.

Souvent, les Archanges vous ont exprimé (les Anciens aussi et certaines de mes Sœurs aussi) que tout se passait à l'intérieur, qu'il n'y avait pas, fondamentalement, de différence entre l'extérieur et l'intérieur et que ce qui se passait dans l'intérieur se passait, aussi, à l'extérieur. En définitive, la capacité d'absorption, non pas en tant que possession (mais la capacité de transparence, si vous préférez), va réellement, permettre de vivre, dans son propre Cœur, ce sentiment d'Amour qui ne dépend plus, alors, d'une projection à l'extérieur du Cœur (à travers la chair ou un sens) mais va se vivre directement dans le Cœur. A ce moment là, quand vous découvrez cela, la première chose que la Conscience peut se dire (et vivre), c'est que c'est un sentiment unique de se faire l'Amour à soi-même, comme si il y avait une forme de jouissance permanente, ne dépendant d'aucun sens et d'aucune chair autre. Alors, bien sûr, cette étape correspond, totalement, à ce que vous pourriez appeler « épouser le Christ » ou « vivre l'Unité ». C'est souvent, d'ailleurs, cette première étape qui met le Feu au Cœur et qui permet (dans un temps ultérieur) de vivre cette absence de limite (comme vous avait dit le Frère K, cette défragmentation, cette Liberté, cette Autonomie) parce qu'à ce moment là, vous n'avez plus de nécessité de projeter l'Amour sur quoi que ce soit d'extérieur parce que vous découvrez (et vous vivez, réellement) que, assurément, tout (et absolument tout) ce qui tombe sous les sens (ce qui tombe sous les sens habituels) mais, aussi, l'ensemble des Consciences, se trouvent, en totalité, dans votre Cœur. Alors, à ce moment là, le processus d'attraction / vision peut totalement cesser. Il n'y a plus (réellement et fondamentalement) de besoin d'aimer extérieurement.

L'arbre que vous pouvez toucher (ou même sans le voir) ou quoi que vous pensiez (quel que soit l'objet auquel vous pensez), quelle que soit la personne à laquelle vous pensez, vous allez pouvoir la vivre, réellement, de l'intérieur, dans le Cœur. A ce moment là, vous découvrez, réellement, l'Amour dans le Cœur parce que, à partir du moment où vous vivez, dans votre Conscience, cette absence de limites, à partir du moment où vous vivez (réellement et concrètement) que toute forme de vie et de Conscience est présente dans votre Cœur, il n'y a, bien sûr, plus besoin de vouloir manifester extérieurement. Cela n'empêche pas ce que vous appelez l'amour personnel, rassurez-vous, car tout être humain est soumis (d'une façon ou d'une autre, même si elle est domestiquée) à son ego, à sa personnalité, et va chercher à établir (même de manière extérieure) des relations, même libres mais, en tout cas, empreinte de cet amour de projection. Mais, pour l'ensemble des autres Consciences, il y a, réellement, la possibilité de vivre l'autre à l'Intérieur de soi et, donc, de par l'absence de projection (par ce mécanisme d'absorption), se déploie une autre Conscience, une autre Vérité. Cette Vérité là vous fait découvrir que ce que vous croyiez (auparavant, comme vérité) n'existe pas en dehors d'une projection de quelque chose qui, effectivement, est compris (à ce moment là) comme n'ayant pas été, jusqu'à présent, de l'amour, même si cela était nommé ainsi, appelé ainsi et manifesté ainsi.

Ainsi donc, si l'on prend l'exemple de l'amour (à priori, le plus important pour beaucoup d'humains et qui est l'amour filial), vous savez tous que l'amour filial peut devenir extrêmement envahissant et occasionner, comme on dit, des altérations (vécues par l'un et l'autre, à l'âge adulte), ce que vous appelez ces distorsions (qui sont si particulières à l'humain), liées à des blessures ou des expériences malheureuses même au sein d'amours les plus importants comme vous les nommez. Même cet amour filial, si l'on y réfléchit (lié à l'Attraction / Vision), est une projection parce que vous considérez que cet âme qui est sortie (pour une femme en tout cas) de notre chair, fait partie intégrante de notre chair mais, elle est pourtant, extérieure à nous (extériorisée, manifestée à l'extérieur) et, donc, l'objet de toutes nos attentions.

Dès l'instant où le Cœur s'ouvre vraiment, dès la Vibration qui s'installe dans le Cœur, l'Amour ne peut plus être lié à une quelconque contingence, à une quelconque éducation. L'Amour devient Vibral parce qu'à ce moment là, l'Amour est vécu dans le Cœur. Ce qui veut dire, encore une fois, que n'importe quelle Conscience peut être aimée de la même façon, même si l'être humain (quand il est incarné) établit des relations que vous qualifiez de personnelles. Alors, bien sûr, ces relations personnelles restent grevées des interactions entre 2 egos, restent grevées des interactions des 2 conceptions de l'amour (différentes pour chacun), du vécu, et traduisant une relation qui n'est pas la même dans un sens et dans l'autre. Vous savez tous que l'Amour est (à ce niveau là) un perpétuel déséquilibre et un perpétuel recherche d'équilibre, à travers des échanges (d'énergies, des échanges de regards, des échanges de caresses, de mots) qui ne sont, là aussi, qu'une projection à l'extérieur et qui font, en définitive (et cela n'est pas à accepter mais à vivre), partie d'un manque fondamental, inscrit même dans l'incarnation de l'homme (et dans cette falsification de la vie), faisant éprouver un manque.

Le manque va être projeté, lui aussi, à l'extérieur (le besoin d'être comblé) en portant son affection (en portant son amour) sur un objet extérieur ou sur une personne extérieure. Aimer dans le Cœur est donc, absolument pas le même processus. Le sens de la Conscience (et le sens de la Vibration et, même, de l'Énergie) n'est pas du tout le même parce que, dès que le Cœur s'ouvre (au-delà de vivre la rencontre mystique avec la Lumière blanche, avec le Christ, avec le Grand Esprit), vous allez découvrir un autre possible de l'Amour (et cet autre possible qui a été appelé « inconditionnel », sans limites) : l'Amour dans le Cœur (comme je le nomme) parce que c'est à cet endroit qu'il se vit et n'a plus besoin d'autre chose que de se vivre à cet endroit là. A ce moment là, vous saisissez (et vous vivez) que, quelle que soit la distance (quel que soit l'éloignement) ou quelles que soient les colères qui peuvent exister entre 2 personnes, et bien, dans cet Amour là (dans le Cœur) qui est vécu à l'intérieur de soi, et bien il ne peut plus exister la moindre velléité d'exclusion.

L'amour personnel est, par définition, exclusif. Il va se tourner vers son conjoint, ses enfants. Il va se tourner vers son cercle proche. Il va être idéalisé au sein de certaines religions (de certains concepts). Mais, malheureusement, dès qu'il existe quelque chose qui vient troubler cet amour personnel, très vite (et nous en avons tous fait l'expérience), alors, ressurgissent des émotions, des oppositions, des haines qui viennent mettre fin ou qui viennent, en tout cas, altérer cet amour projeté. Aimer dans le Cœur va, donc, vous mettre en phase de quelque chose de totalement différent puisqu'à ce moment (et seulement à ce moment là) vous conscientisez, réellement, que il n'y a rien à projeter à l'extérieur parce que tout est déjà en vous et que cet Amour, vous le vivez, non pas, dans la petite personne, (non pas dans le foie, non pas dans l'ego) mais, réellement, à un endroit totalement infini (totalement vaste) qui ne connaît aucune limites (qui n'est limité par quoi que ce soit) et qui n'est pas inféré ou interféré par quoi que ce soit appartenant à la personne.

Cet Amour là, bien sûr, vous rend libres et rend libre tous ceux (ce) que vous aimez, c'est-à-dire l'ensemble de l'humanité, de l'Univers, des Dimensions. Plus aucune barrière ne peut exister. Plus aucune séparation ne peut mettre fin à un quelconque Amour parce que vous ne pouvez pas vous séparer de vous-mêmes. Vous ne pouvez pas vous séparer du Soi qui Est (comme l'ont dit des Orientaux. Et comme, dans mon peuple (et dans ce que j'appelle les peuples primitifs de la Terre), nous vivions de façon tout à fait naturelle, nous n'avions pas besoin de l'exprimer, d'ailleurs. C'était notre héritage et c'était notre nature. L'Indien n'a jamais été coupé de la nature, n'a jamais été coupé des arbres, n'a jamais été coupé des animaux qu'il chassait et, même, de tous les autres êtres humains qui ont cherché à le priver de cela. Nous y avons perdu, bien sûr, beaucoup mais, finalement, cette perte était, elle aussi, inscrite dans la nostalgie du Grand Esprit qui, aujourd'hui, revient par les différentes informations et prophéties qu'ont données mes amis, mes Frères, mes Sœurs, natifs, comme moi, de ces territoires. Alors, bien sûr, l'Occidental, aujourd'hui (et même les Orientaux) et, en tout cas, l'humain dans sa conscience la plus ordinaire (qui n'est plus relié à la nature de façon aussi nette que nous), redécouvre cet héritage naturel et revit, donc (de manière parfois violente, de manière plus progressive), cette compréhension et ce vécu qu'il n'existe absolument rien à l'extérieur puisque tout cet Amour est présent, en vous, et que toutes ces Consciences sont, réellement, présentes, en vous, dans votre Cœur. Dès l'instant où le Soi est trouvé (dès l'instant où le Grand Esprit est déployé dans la Conscience), la Conscience ne peut plus jamais être coupée et séparée de qui que ce soit et de quoi que ce soit. Alors, même au sein de cette découverte et de ce vécu, bien sûr, la personnalité peut (dans certains cas) se manifester et vous attirer dans un amour limité (de projection) mais, même là, vous saisissez, tout de suite (à ce moment là), l'aberration réelle, pour la Conscience, de ce genre de projection et d'appropriation car, si vous ne rentrez plus dans le besoin de posséder, vous vous apercevez, réellement, dans le Cœur, que vous possédez tout, car vous êtes le Tout.

Ce n'est pas une vue de l'Esprit, ce n'est pas un concept à adhérer, ce n'est pas une religion à observer, ce n'est pas des principes moraux mais c'est, réellement, un vécu Vibratoire. C'est à cela que l'humanité, dans sa totalité (même non ouverte), va accéder. Ce qui ne veut pas dire que cette Dimension là (d'absolu, d'Amour dans le Cœur) va gagner mais ça veut dire, simplement, que tout âme (même enfermée dans son Attraction et sa Vision) va conscientiser, réellement, qu'au-delà de cet enfermement, il existe autre chose qui met fin, en quelque sorte, à cette vision déformée (à cette vision de l'âme tournée vers la personnalité) et qu'il existe (au-delà de la séparation de la conscience) un état de la Conscience qui est totalement différent et qui n'est plus lié à aucune projection extérieure de l'Amour. Et c'est, d'ailleurs, quand cesse (en totalité) cette projection extérieure, que peut seulement se déployer cet Amour, dans le Cœur. Cela vous a été exprimé, de différentes façons, par les Archanges (par cette notion d'Abandon à la Lumière), par ce que vous a transmis Un Ami (à travers son Yoga) ou encore, les mécanismes de la Conscience que vous a donnés Frère K, parmi les Anciens. Retenez cette notion parce qu'elle est (à mes yeux et à ma Vison du Cœur) essentielle et j'ai, peut-être, pu le manifester et le vivre de manière plus lucide : il n'y a pas de différence d'Amour entre Un Ami, entre Frère K, entre le Christ, entre n'importe qui (qui découvre ce Soi et cette Dimension de la Conscience). Mais, simplement, la perception de ce mécanisme est différente, bien sûr, selon les cultures, selon la personne elle-même. Retenez cette notion fondamentale que l'Amour, qui est dans le Cœur, est une absence de projection quelconque mais un vécu Intérieur. Il n'y a plus, donc, besoin de manifester et (comme vous disait ma Sœur, Ma Ananda) il n'y a plus besoin d'exprimer puisque l'expression est un mécanisme d'extériorisation. En fait, vous êtes littéralement imprégné par l'Amour et vous n'avez plus besoin de l'exprimer.

Vous n'avez plus besoin de faire l'amour ou de montrer l'amour parce que vous êtes devenu l'Amour et que vous êtes l'Amour. La Conscience dans le Cœur, et l'Amour dans le Cœur, vous montrent, simplement, que votre Essence, que votre finalité et que la résolution de toute souffrance, est liée à la nature même de la Conscience qui est Amour. Alors, bien sûr, à ce moment là, vous percevez la falsification, vous percevez l'amputation de cette Dimension essentielle de la Conscience. Alors, bien sûr, ceux qui s'intéressent qu'à l'âme, vont vous parler de l'évolution de quelque chose à parcourir (de cette connaissance extérieure d'évolution) mais, qui n'existe pas parce que, bien sûr, quand vous pénétrez dans cet Amour, dans le Cœur, vous vous apercevez que tout ce qui a pu être vécu auparavant et tout ce qui a pu être exprimé (même au travers de toutes les religions de l'humanité) n'a plus aucun sens et que, même ceci, est une falsification monumentale parce que la Conscience (quand elle est réellement ouverte à elle-même et quand elle n'est plus amputée, quand elle n'est plus projetée), se suffit, en totalité, à elle-même et n'a besoin d'aucun référentiel extérieur (n'a besoin d'aucune expérience extérieure) car, à ce moment là et, en Vérité, tout se vit dans le Cœur, en totalité. Ainsi que l'ont dit les poètes, vous êtes l'étoile, vous êtes la rosée du matin, vous êtes le Grand Esprit dans le vent, vous êtes le feu qui crépite le soir mais, cela n'est pas une vue de l'esprit ou une vision poétique mais, réellement, un vécu de la Conscience dans le Cœur et dans l'Amour. L'Amour ne peut rien exclure. Dès l'instant où vous excluez quoi que ce soit de l'Amour, bien sûr vous n'êtes plus dans l'Amour dans le Cœur mais vous êtes dans l'amour expression, dans l'amour extériorisé et projection. C'est cette révolution de la Conscience qui est en train de vous arriver (et qui se vit maintenant) et va se vivre, tel un face à face (comme cela a été dit par Marie), qui va bouleverser la totalité de ce que vous croyez, la totalité de ce que vous avez extériorisé, la totalité de ce que vous avez projeté et bâti à l'extérieur.

L'être humain se rebâti à l'Intérieur. Il redécouvre la Conscience Unifiée. Il redécouvre l'Amour, dans le Cœur, sans limites, sans aucune programmation, sans aucune projection. Ce mécanisme est, réellement, un Retournement total de la Conscience qui a été appelé (par les Archanges) cet Ultime Retournement, qui va vous faire passer d'un état totalement isolé (totalement enfermé et renfermé), parce que cet amour là (même s'il vous donne des joies) n'est absolument pas une liberté. Il sera toujours un principe d'isolement, d'enfermement, de tristesse en définitive, bien au-delà de l'expérience, parfois heureuse de ce qui est vécu. L'Amour dans le Cœur ne peut jamais, jamais, jamais, décevoir la Conscience elle-même c'est-à-dire que (exprimé différemment) la Conscience qui est vécue dans l'Amour du Cœur (et dans le Cœur) se suffit à elle-même et est alimentée, en permanence, par la Lumière, à La Source, et qui supprime (comme disait, je crois, le Christ) « toute soif et tout désir extérieur ». Ce n'était pas une vue de l'esprit mais, bien, la Vérité de la Conscience, quand elle se trouve elle-même dans le Cœur et quand elle vit l'Amour, dans le Cœur. Alors, à ce moment là, petit à petit, vous pouvez vous extraire (sans aucune difficulté) de tous les liens, de tous les attachements, de toutes les peurs. Vous n'avez plus besoin de manifester la moindre appréhension de quoi que ce soit et, même si vous évoluez, par moment, au sein de votre vie personnelle, vous savez que vous pouvez vous ressourcer, instantanément, en vous mettant dans le Cœur, dans cet Amour qui vous nourrit et qui va combler tous les manques qui avaient pu exister, jusqu'à présent, dans l'amour personnel. Cet amour là, cette Conscience là, est un état d'extase. Les Anciens, en Orient, appelaient ça le Samadhi, avec ses différentes formes. Moi, je l'appelle l'Unité avec Tout le Créé. Je l'appelle l'Amour, dans le Cœur.

Bien sûr, cet Amour, dans le Cœur, va vous éloigner d'un certain nombre de comportements, va vous éloigner de la souffrance (en premier lieu) parce que, même si quelque chose souffre, votre capacité d'absorption est telle que la souffrance de l'autre va être transcendée dans votre propre Cœur. C'est bien au-delà de ce qui est appelé la compassion (qui est, aussi, une projection) qui est parfois une identification mais cette identification ne rejoint jamais, jamais, l'absorption de l'Amour dans le Cœur. L'Amour dans le Cœur vous fait découvrir, à ce moment là, que vous n'avez plus besoin d'être quoi que ce soit à l'extérieur et que cet état d'être, que vous vivez, suffit à nourrir l'ensemble de l'humanité. Il y a eu des êtres qui ont eu une mission extérieure, comme Christ, comme les Anciens, dans leurs dernières vies. Il y a eu, parmi les Étoiles (vous le savez), des illustres inconnues dont je fais partie, et qui n'ont été connues que par quelques ouvrages qui ont pu être écrits sur moi mais qui ne tiennent absolument pas compte, bien sûr, de ce que j'ai pu exprimer, moi-même, fondamentalement. De la même façon, ma Sœur de sang (même, on peut le dire), Snow, n'a jamais été connue et personne ne s'est douté de ce qu'elle était de son vivant parce qu'effectivement, dans son peuple, tous les êtres étaient comme elle. Il n'y avait pas de différence entre elle et le reste de ses Frères et Sœurs qui vivaient au sein de sa tribu. Ils avaient tous le même Amour, ils avaient tous la même absorption de l'Amour et, bien évidemment, ils ne pouvaient faire de différence entre leur Lumière et la Lumière de cette Sœur et, quand vous vivez l'Amour, dans le Cœur, vous ne pouvez trouver une Lumière plus forte, plus éclairante chez quelqu'un et moins forte chez un autre. Ça sera toujours l'ego qui va vous faire croire que l'autre est moins bon, que l'autre a moins d'amour, que l'autre est plus méchant (que l'autre) parce que l'autre n'est pas vous. Mais, quand vous vivez l'Amour, dans le Cœur, il n'y a plus d'autre et c'est cela que vous allez vivre.

Alors, bien sûr, pour beaucoup d'humains, (qui ont rejeté, à l'extérieur, leur Amour et qui ont rejeté, à l'extérieur, les manques) et à travers de manifestations (de comportement, d'actions) qui sont à l'opposé de l'Amour, dans le Cœur, tout cela, bien sûr, va se révéler. C'est cela qui a été appelé, par Marie, le Jugement. Mais il n'y a personne d'autre que vous-même qui vous jugez. On peut dire, en quelque sorte, que vous allez vous jugez à l'aune de ce que vous avez jugé, effectivement, c'est-à-dire que vous allez voir, tel que vous avez vu. Et ce que vous avez vu d'extérieur, en fait, ne fera toujours que traduire (et exclusivement traduire) les manques qui sont en vous. C'est une Loi qui correspond à ce qui est appelé la Loi de Grâce, qui est la Loi de l'ensemble des Univers. L'Amour, dans le Cœur, ne peut exclure quoi que ce soit. Il n'existe, dans cette Dimension (quand l'Unité est trouvée), et ailleurs, aucune possibilité d'exclure quoi que ce soit de la Conscience. Ce qui explique que, dans les Mondes Unifiés (dans les Mondes où il n'y a pas cet enfermement), vous êtes réellement connectés à l'ensemble de la Vie et à l'ensemble des Consciences. Vous n'êtes plus localisés dans un corps, vous n'êtes plus localisés dans une personnalité, vous n'êtes plus localisés dans des attachements, vous n'êtes plus localisés dans des refus, dans des haines, dans des souffrances. Vous êtes l'ensemble de la Création. Ceci n'est pas une vue de l'Esprit mais c'est réellement le vécu de la Conscience de l'Amour dans le Cœur, tel que cela va se déployer et tel que mes Sœurs et moi espérons que beaucoup, beaucoup d'entre vous, vont rejoindre.

Alors, cela nécessite, aussi, de votre part, surtout maintenant, de faire attention à ce que vous dites, de faire attention à vos mécanismes des pensées, de faire attention à votre regard qui va toujours avoir tendance (dans cette vision séparée) à voir, en l'autre, ce que vous ne voulez pas voir, en vous. C'est un fait indiscutable qui (même s'il ne vous apparaît pas aujourd'hui), dès l'instant où la Conscience, dans le Cœur (et l'Amour, dans le Cœur) sera vraiment épanouie, vous sautera, je dirais, à la Conscience et ne pourra vous faire que pardonner, en totalité. Ce pardon n'est pas un pardon de circonstance mais vous allez, en fait, vous pardonner à vous-mêmes parce que ce que vous aviez vu à l'extérieur, est déjà en vous. Il n'est pas question, là non plus, de trouver un fautif, même s'il a existé sur le plan historique, mais, bien, de transcender cette faute qui n'est pas la faute de la chute, bien sûr mais, un regard de la Conscience qui est un regard conditionné et conditionnant. L'Amour, dans le Cœur, n'est ni conditionné, ni conditionnant. Il ne dépend pas, donc, d'une circonstance extérieure ou d'un vécu extérieur mais va s'exprimer, en vous, toujours avec cette absorption de tous les autres. Il n'y a plus de différence, il n'y a plus de limite, quand vous êtes réellement Libre et Libéré, au-delà de ce monde. Vous allez très vite vous rendre compte que, quand vous voyagez dans le Soleil ou dans une Dimension, vous n'êtes séparé d'absolument rien. Alors, bien sûr, pour la conscience personnelle, dans la personnalité, cela paraît impossible. Mais vous êtes connectés, réellement (réellement et Vibratoirement), à l'ensemble de l'Univers. Il existe, en quelque sorte, des ondes (car ce sont des ondes) d'Amour qui vous réunissent et qui vous Libèrent, en même temps. Vous ne pouvez ignorer (comme cela a été dit par le Sage) l'aile d'un papillon qui se brise. Vous ne pouvez ignorer l'infinité des Soleils existants dans les Univers. Vous ne pouvez ignorer l'infinité des Consciences, existant dans les Univers, parce que vous êtes toutes celles-là, à la fois. Et rappelez-vous que ce dont je parle n'est pas une conception ou une vue de l'Esprit (pourrait-on dire) mais c'est réellement la vie de l'Esprit dans l'Esprit. Ainsi est l'Amour, dans le Cœur. C'est que tout existe à l'Intérieur de toute la Création.

C'est le principe de l'hologramme, bien sûr, mais il n'y a aucun enfermement. C'est comme si chacun des points pouvait, effectivement, recréer l'ensemble des Univers (comme l'hologramme) mais que, réellement, chacun de ces points est réellement la totalité. L'expression que je pourrais vous donner c'est l'hologramme dans l'hologramme. Il y a un Retournement, à ce niveau là. La Conscience de l'Amour, dans le Cœur (la Conscience du Soi, la Conscience multidimensionnelle), est très exactement cela. Alors, il vous est donné, pour beaucoup d'entre vous, de vivre des états qui s'approchent de cela mais ces états qui s'approchent vont se déployer encore plus grandement. Ils vont vous faire vivre cet Amour, dans le Cœur, et vous faire sortir de l'amour dans la projection. Cet Amour, dans le Cœur, s'auto-suffit parce qu'il comprend l'ensemble de la Création. Rien ne peut être extérieur. Tout est Intérieur, à ce niveau de la Conscience, et vous allez, donc (à ce moment là), être littéralement délocalisés (c'est-à-dire sortis de la projection même de ce corps) et vous retrouver dans ce Corps d'Êtreté qui vous attend et qui se reconstruit, ici même. Retenez qu'il y a projection dans un sens et que, dans l'autre sens, il y a absorption. Tous les mécanismes de la conscience dissociée sont liés à cette projection. Tous les mécanismes de la Vie, dans les Mondes Unifiés et de la Conscience, qui vit l'Amour (et qui est l'Amour), sont liés à cette absorption et, vraiment, de là, découle toute la différence de ce qui pourrait être appelé un point de vue (mais qui est bien plus qu'un point de vue), qui est vraiment ce que vous avez à vivre, en Conscience et en Vérité, c'est-à-dire vous remettre dans l'Alpha et l'Omega. L'Amour est au milieu de l'Alpha et l'Omega, c'est-à-dire que l'Amour est ce qui va vous servir de résonance, en quelque sorte, entre La Source que vous êtes et la plus petite des manifestations de La Source (que vous êtes, aussi), au-delà de cette conscience, enfermée dans un corps et dans la projection permanente d'elle-même. Voilà ce qu'est l'absorption et ce qu'est l'Amour, dans le Cœur. C'est un Amour qui ne distancie pas parce qu'il est vécu sans distance, parce qu'il est vécu directement dans la Conscience et non plus dans un besoin vital de se projeter à travers la personnalité. Ceci (encore une fois, retenez-le bien) n'est pas une vue de l'Esprit mais bien (réellement et concrètement) la Vie de l'Esprit quand l'Esprit se déploie.

Voilà les mots courts que j'avais à vous donner. Nous serons, maintenant et dorénavant (les Sœurs comme les Anciens ou les Archanges), de plus en plus courts parce que nous irons sur des éléments, (les Unes et les Autres, les Uns et les Autres) qui sont de plus en plus majeurs dans la Conscience elle-même. Ainsi, comme vous l'a dit Un Ami (voilà déjà quelques mois), tout vous a été dit sur le Yoga. De la même façon, Frère K a quasiment fini tout ce qu'il avait à vous dire sur la Conscience. Il reste maintenant à le vivre. Il reste maintenant à pénétrer cette Conscience, en totalité, avec Joie, avec Amour et avec un sentiment, bien réel, d'exaltation du Cœur et non pas de quoi que ce soit de la vie extérieure. Si, mes frères et sœurs, vous avez des questions, je reste avec plaisir, avec vous, maintenant, concernant ce que je viens d'exprimer, ce que je viens de dire et ce que je viens de Vibrer en vous. Dans l'espace de vos questionnements, j'établis et j'ouvre, de même que vous ouvrez, vous établissez, cette absorption.

Question : il y a des paliers à l'Amour du Cœur ou cela se vit-il en une étape ?
Il y a des paliers. Ces paliers sont liés à la pénétration, progressive, de cette Conscience mais, ces paliers, maintenant (dans le temps qui est à vivre pour vous), tendent à disparaître, en totalité. Vous le constaterez de plus en plus facilement. Et, de plus en plus facilement, vous constaterez que ces paliers disparaissent et que vous ne pouvez être qu'en totalité, l'un ou l'autre. C'est comme ceci que votre devenir va s'établir. Soit l'Attraction vers la Vision de l'Âme sera prédominante (mais vous prendrez Conscience de cet Amour, dans le Cœur, pour le vivre et, alors, vous pourrez vous y établir), soit vous ne pourrez pas vous y établir parce que votre Âme a choisi de vivre, encore, l'expérience de la séparation, tout en étant conscient que la Conscience est Une. Ainsi, pour chacun des Frères et des Sœurs, sur cette Terre, cela sera profondément différent mais, de par l'ouverture de la Porte du Temple postérieur, cela peut vous foudroyer, maintenant, à n'importe quel instant. C'est le moment (vous l'avez compris) où, d'un seul coup, toutes les projections extérieures cessent. C'est le moment où la personnalité disparaît et que vous vous fondez dans le Soi et dans cette Lumière blanche, dans cet Amour dans le Cœur. Certains y resteront, d'autres non.

Question : pourquoi des douleurs dans le foie quand on travaille sur le point VISION ?
De toute évidence, il s'agit du combat, combat symbolique, entre l'Âme et l'Esprit. C'est les prémices du Passage de la Porte Étroite.

Question : il faut juste laisser faire ?
Oui. La Lumière et l'Unité sont Intelligence. Alors, pourquoi l'ego voudrait faire ? Vous ne pouvez faire et Être. Vous vous en apercevrez de plus en plus. Tant que vous voudrez faire, vous ne pourrez Être.

Question : en intériorité profonde, mes yeux s'ouvrent mais sans regarder quelque chose.
L'œil est un orifice. De la même façon que la bouche a été ouverte, les yeux doivent s'ouvrir afin de vivre la Vision Éthérique. Ce processus (qui n'est pas commun pour tous les êtres que vous appelez éveillés, parmi vos Frères et vos Sœurs) va se traduire, aussi, par l'ouverture de tous les orifices expliquant le Son de l'Âme, le Chant de l'Esprit, la bouche ouverte, les sens olfactifs ouverts, donnant accès à la clairsentience mais, aussi, l'ouverture des yeux parce que, pour l'instant, pour vous intérioriser, vous fermez les yeux. Là aussi, c'est une coupure avec la projection extérieure mais, si vos yeux sont fonctionnels, et si le Passage de l'Amour, dans le Cœur, est effectué, il n'y aura plus de différence entre les yeux ouverts et les yeux fermés.

Question : est-ce que l'absorption dans le Cœur s'inscrit comme un choix de Conscience ?
Mon Frère, je te réponds : qui choisit ? Tant que tu es persuadé de choisir, cela veut dire qu'il n'y a pas d'Abandon. Cela veut dire que la Conscience tient, d'une manière ou d'une autre, à sa propre personne et, donc, il ne peut y avoir d'Amour, dans le Cœur. L'Amour, dans le Cœur, c'est une reddition, c'est (comme vous l'appelez) une Crucifixion même si je n'aime pas trop ce terme. C'est exactement cela. C'est le moment de la reddition, sans condition, de la conscience de la personnalité. Tant qu'il y a la perception qu'il y a un choix, cela veut dire que vous êtes encore dans la personnalité. Le choix s'effectue de lui-même mais, seulement, une fois que l'Amour, dans le Cœur, est vécu, soit à titre d'expérience et de refus, soit à titre d'établissement permanent. Ce sera toujours l'ego qui croit qu'il y le choix parce qu'il est dans le libre arbitre et le libre arbitre implique la notion de choix. La Conscience du Grand Esprit (ou vivre le Grand Esprit) n'est pas un choix, ni le libre arbitre, mais c'est la Liberté et cette Liberté passe par ce que vous appelez la mort de la personnalité ou de ce qui est limité. Donc, ça ne peut pas être un choix, tant que ce n'est pas vécu, car, combien d'entre vous, vont me répondre qu'ils ont fait le choix d'aller dans l'Unité et, pourtant, la vivez-vous ? Le Christ disait (de son vivant) : « celui qui voudra sauver sa vie, la perdra ». Et c'est exactement cela. Dans l'Éternité, dans l'Amour dans le Cœur, il n'y a rien à sauver. Que voulez-vous sauver qui n'existe déjà ?

Question : si on a choisi l'Amour, dans le Cœur, comment expliquer qu'on puisse en sortir ?
Il existe, pour l'humanité, un moment ultime, vous l'avez saisi. Ce moment ultime permettra à tous ceux qui n'ont pas encore vécu l'Amour, dans le Cœur, de le voir et de le vivre, sans aucune exception. Mais, ceux qui le vivront, à ce moment ultime, auront fait le choix de se maintenir dans l'Attraction / Vision de l'âme, même libérée. C'est en ce sens que la période que vous vivez est capitale pour vous permettre, justement, de vivre cela avant d'être pris au dépourvu. Tout ce qui bloque, aujourd'hui, est la même chose que ce qui a été appelé, dans tous les Yogas en Orient, c'est-à-dire les attachements. Vous ne pouvez avoir le moindre attachement et vivre l'Unité. Tant que vous êtes attachés à quoi que ce soit, même à votre propre vie, vous ne pouvez vivre l'Unité. Cela vous a été dit et répété mais, en définitive, l'ensemble de l'humanité va vivre l'Unité. Mais, les conditions de ce vécu détermine, en totalité, votre nouvelle Maison et non pas ce que vous souhaitez parce que, tant que vous êtes dans la projection de l'amour, vous n'êtes pas dans l'absorption de l'Amour. Il y a juste à inverser le mouvement, en quelque sorte. Il y a juste à inverser une résonance, une polarité. Tant que ce n'est pas fait, vous n'avez pas passé la Porte Étroite. Êtes-vous prêts à tout perdre ? Êtes-vous prêts à tout lâcher, pour la Lumière ? C'est ce qu'avait dit, déjà, le Christ, de son vivant. C'est ce que l'ensemble de l'humanité est appelé à vivre, maintenant. Cela nécessite la transcendance de toutes les peurs, sans aucune exception. Ça nécessite la disparition de toutes les projections, quelles qu'elles soient. Beaucoup d'éléments vous ont été donnés, beaucoup d'exercices vous ont été donnés mais il a toujours été dit (à juste titre) que ce dernier pas, il n'y a que vous qui pouvez le faire. Personne ne peut le faire à votre place. Il n'existe rien à l'extérieur parce que, justement, vous considérez que c'est l'extérieur qui peut vous faire faire ce pas. Ce pas, Frère K vous en a parlé (il y a peu de temps), comme des éléments extérieurs qui sont souvent facilitateurs (la souffrance de la perte, l'interrogation sur le sens de la vie, avec l'angoisse même de la mort), des évènements traumatisants, a priori qui, d'un coup, peuvent faire basculer la Conscience dans cet Illimité. Maintenant, comme cela a été dit, la Terre vit un bouleversement des Cieux et de la Terre. Ce bouleversement complet doit vous faire découvrir ce qu'est la Vérité. Mais ce n'est pas parce qu'on montre la Vérité (même visible aux yeux de chair, même par la Vibration) que la Conscience va accepter de s'établir dans cela. Les peurs sont, parfois, tellement importantes (la projection est tellement importante, le désir de projeter est tellement important) que l'Âme ne peut pas vivre cet Ultime Retournement quand la Porte Étroite est vue. L'Impulsion du Christ qui arrive, est cela qui arrive dans le dos et se déploie dans la poitrine. Mais, il faut que votre Conscience, elle (au travers ce mouvement qui va vous traverser de l'arrière vers l'avant), puisse se faire de bas en haut, au centre. C'est le Passage de la Croix. C'est pour ça que cela a été appelé la Crucifixion. La conscience de l'humain, qui est projetée, est située dans le ventre. La conscience de l'humain, qui est absorbée, est résolue dans l'Unité et dans la poitrine. Quelque chose vient délivrer la poitrine (le Grand Esprit, la Lumière blanche, le Christ) mais il faut, encore, que vous passiez la Porte.

Question : quand le Christ dit : « je suis la Porte », est-ce qu'il s'agit de cette Porte ?
Oui, bien sûr. Il a dit, aussi : « je suis la Voie, la Vérité, la Vie, l'Alpha et l'Omega ». En langage codé, Vibratoire, il avait tout dit, quelle que soit la falsification qui s'est emparée (comme toujours) de tout Grand Esprit qui vient sur cette Terre mais, l'essentiel est resté. Le problème c'est que l'Occident (en tout cas, pour une certaine part) a fait de ce Christ quelque chose d'extérieur, là aussi.

Nous n'avons plus de questionnement. Nous vous remercions.
Frères et Sœurs, ici, communions et renforçons notre Relation. No Eyes vous dit à un jour prochain. Au revoir.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page