Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

26 novembre 2011

pdf

Eh bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver, et je suis surtout très content de passer, en premier, vous dire bonjour, vous apporter tout mon Amour, et de vivre une Communion, ensemble. Alors, je vous propose, tout d'abord, un moment sans question, de Communion, et comme dirait UN AMI, de Cœur à Cœur, n'est-ce pas ? Ce moment de Grâce qui vous est offert à vivre quand vous le souhaitez, dès l'instant où vous accueillez la Lumière, dès l'instant où vous êtes totalement inscrits (en quelque sorte) dans l'Instant Présent. Alors, vivons cela quelques minutes et tout de suite après, je vous donnerai la parole. Alors, Communions.


... Effusion Vibratoire / Communion...

Je vous donne la parole, et j'écoute toutes les questions que vous avez à me poser.

Question : pourriez-vous développer sur le principe de la Liberté ?
Alors, cher ami, la Liberté peut s'inscrire de plusieurs façons. Il y a (vous le savez, ce sont des mots que nous avons tous employés) la Liberté, dans ce monde, par exemple, de penser. Personne, a priori, ne peut vous empêcher de penser, mais tout le monde essaie de vous faire penser selon une certaine direction. Mais l'être humain a, a priori, la capacité à exprimer sa pensée, comme il le croit, je dirais, indépendamment de toute contrainte. Mais vous savez, bien évidemment, qu'au sein de ce monde moderne, l'ensemble de ce que vous pouvez voir, l'ensemble de ce que vous pouvez écouter, tend à faire diriger votre pensée dans le sens qui est voulu par ceux qui veulent vous emmener, là où vous n'avez pas nécessairement envie d'aller mais où vous vous soumettez, d'une façon ou d'une autre (que ça s'appelle les égrégores liés aux croyances, etc, etc).
Nous vous avons parlé, nous, d'une toute autre Liberté, et je reviens, en particulier, à (peut-être) celui des Melchizedech qui vous a le mieux exprimé (en quelque sorte) ce qu'est la Liberté. La Liberté dont nous vous parlons est la Liberté de l'Esprit. Qui n'est pas la liberté de penser, qui n'est pas la liberté de choisir d'avoir un enfant, ou pas un enfant, ou la liberté de s'établir dans telle région du monde ou telle autre région du monde. Parce que, ça, c'est une liberté au sein de la prison : c'est la possibilité d'aller à une fenêtre ou à une autre. Et FRÈRE K vous avait dit que la Liberté n'était pas de ce monde (voir notamment les intervention de FRÈRE K du 1er avril et du 3 juillet 2011). C'est-à-dire qu'il existait un autre état de la Conscience, qui était fortement lié à ce qu'on a appelé la Conscience Turiya (c'est-à-dire la Conscience de l'Êtreté, la Vibration, si vous voulez, de la Lumière), qui vous amène à découvrir d'autres Espaces de Conscience, d'autres Espaces de Vibration. Bien sûr, ce corps ne vous est accessible que de façon éphémère (pour nous tous, quand nous vivons), depuis la naissance jusqu'à la mort. Donc, ce corps est, par essence, éphémère. Il est inscrit dans une réalité, que nous vivons, que nous appelons l'incarnation. Nous avons progressivement introduit, en vous, la notion qu'il existait, non pas seulement (bien sûr, ce que beaucoup d'entre vous, qui êtes là, connaissez, au moins pour l'avoir lu) la réincarnation, mais qu'il existait, au-delà de l'âme, la Liberté de l'Esprit. Et que l'Esprit n'était pas de ce monde, et que vous ne pouviez vivre la Vraie Liberté.
Nous vous avons toujours dit que la Liberté, c'est quoi ? C'est ne pas être tributaire du temps, c'est ne pas être tributaire d'un corps, c'est ne pas être tributaire, uniquement, des sens. Evidemment, vous comprenez que cela est tout à fait l'inverse de ce que nous avons vécu, les uns et les autres, quand nous sommes dans un corps de chair. Alors, bien sûr, comme vous le savez, il y a eu de nombreux témoignages (des Étoiles, des Anciens, et puis beaucoup d'autres, qui ne sont ni des Étoiles, ni des Anciens) concernant l'accès à des états de la Conscience particuliers, différents. Qui n'avaient plus rien à voir avec ce monde, et qui n'avaient, non plus, plus rien à voir avec le monde astral, mais qui parlaient (en quelque sorte) des Espaces qu'on ne pouvait connaître qu'à travers la Réalisation de la Conscience dite Unifiée, c'est-à-dire de la Conscience du Soi ou de l'Êtreté. Et, à ce moment-là, la Liberté était réelle, parce qu'elle vous faisait (en quelque sorte) sortir, en Conscience, de ce corps. Non pas pour échapper à ce corps, mais pour parcourir des Espaces qui n'ont plus rien à voir avec les règles connues de l'incarnation, du karma, de la réincarnation, ou encore des lois de l'âme, mais vous faire pénétrer les Lois de l'Esprit.
Les Lois de l'Esprit, bien sûr, dès qu'on en parle, elles ne sont plus les Lois de l'Esprit, comme l'avait dit FRÈRE K. Mais il existe une différence considérable : dans la Liberté, vous n'êtes plus assimilables au Corps dans lequel vous Êtes, vous n'êtes plus localisés à un âge précis, à une identité donnée (nom, prénom, qualité, profession, marié, pas marié, divorcé, veuf). C'est-à-dire que vous n'êtes plus soumis aux lois de cet univers, aux lois de ce monde. Nous vous avons dit, aussi, à de nombreuses reprises, qu'il était un peu stupide de croire que les Lois, de l'autre côté, c'est-à-dire au niveau de l'Esprit, étaient les lois de ce monde telles qu'elles tombent sous les sens (en particulier la vision et la loi d'action / réaction, c'est-à-dire la gravitation). Dans l'Univers, il existe des multiples Mondes. Et ces multiples Mondes peuvent être, effectivement, considérés comme emboîtés les uns dans les autres. Mais c'est pas tout à fait vrai, parce que, si je vous dis : emboîtés les uns dans les autres, vous allez comprendre le principe des poupées russes, et vous allez comprendre que vous êtes enfermés dans des structures plus ou moins différentes. C'est pas tout à fait cela. Quand vous découvrez le Soi, quand vous vivez l'Êtreté, la Réalisation (appelez ça comme vous voulez), à travers la Vibration, aujourd'hui, ou à travers les témoignages que vous ont donnés certaines Étoiles, vous échappez à votre condition. Quand on dit la condition humaine, bien sûr, c'est une condition : on ne peut pas être Libre dès qu'on est dans une condition. Même si, au sein de cette condition, on peut envisager la Liberté : oui, vous êtes libres de vous lever le matin, si vous travaillez pas, ou de rester au lit, mais c'est (bien sûr) pas de cette liberté là que nous parlons.
La Liberté (que nous évoquions, les uns et les autres, avec vous) c'est la capacité qui se réalise quand vous sortez, justement, de votre condition. C'est-à-dire que vous allez pouvoir vivre une Conscience qui n'est plus limitée à ce corps, à cette vie, à cette incarnation et à ce monde. Parce que nous avons toujours dit que, dans les Mondes Libres, il y avait aucune limitation. La Liberté, c'est l'Illimité (mais ça, c'est difficile à concevoir par un cerveau, ça ne peut être que vécu par la Conscience elle-même) c'est-à-dire que vous n'êtes plus limités à un corps, vous n'êtes plus limités à un âge, vous n'êtes plus limités à une profession, vous n'êtes plus limités à ce que vous voyez. Mais vous pénétrez dans un Univers, ou dans des Univers, où vous n'êtes plus limités par les sens, vous n'êtes plus limités par un corps, fut-il des autres Dimensions. Et vous êtes, surtout, plus tributaires de ce que vous appelez, ici, la conception linéaire du temps. Dans les autres Dimensions, le temps, tel qu'il est connu, n'existe pas (comme il est sur cette Terre). La densité même de l'Esprit n'a plus rien à voir : rien n'est figé, rien n'est fixé. Avouez que c'est, quand même, strictement l'inverse de ce que nous avons vécu, les uns et les autres, tant que nous sommes incarnés.
Alors, bien sûr, on vous a dit qu'un jour vous découvririez, de l'autre côté, la Lumière. Ou on vous a dit que, si vous améliorez votre karma, vous allez en bénéficier, que vous allez vivre des choses plus agréables, dans d'autres vies, bien sûr. Ou alors que vous alliez vivre des expériences où vous alliez accéder à des pouvoirs incroyables, à travers le 3ème œil (comme voir ce qui est invisible, comme accéder à des mondes particuliers). Et puis, un jour, vous avez des êtres, comme nous, qui vous avons parlé d'oublier tout ça. Parce que ce n'était pas la Vérité, et que la Vraie Liberté ne peut être conçue comme quelque chose que vous pouviez vivre au sein de ce monde. Et le paradoxe, c'est pas qu'il faut sortir de ce monde, pour le vivre, puisque vous devez le vivre dans ce corps (sans ça, si c'était aussi simple, on raye tout d'un trait de crayon, et on se retrouve tous au sein de l'Illimité). Mais le problème, c'est qu'il y a une conscience limitée, enfermée, qui est la personnalité, qui est, elle, basée sur la peur, qui est basée sur les croyances, qui est basée sur un certain nombre de certitudes Illusoires, liées à l'évolution même de la matrice et de la personnalité. Parce qu'on vous a fait croire que vous alliez trouver la Lumière, et dès que vous fermez les yeux, si vous voyez une lumière, ça veut dire que vous vivez la lumière et la liberté. Oui, mais, jusqu'à preuve du contraire, vous n'êtes pas libres de vous déplacer sur Sirius, ou de vous déplacer où vous voulez, n'est-ce pas ?
La Liberté dont nous vous parlons, c'est justement ne plus être limité : devenir Illimité, pas uniquement dans la pensée, mais même dans la Conscience, elle-même. C'est-à-dire ne plus être tributaire d'un enfermement, que cet enfermement porte le nom de cœur, qu'il porte le nom des relations amoureuses, qu'il porte le nom de ce corps (parce que nous avons toujours dit que ce corps est un Temple, mais vous n'Êtes pas ce corps, vous n'Êtes pas la réalité que vous vivez). Alors, nous avons employé, les uns et les autres, différents langages pour essayer de vous le faire comprendre. Mais comprendre ne sert à rien : il faut surtout le vivre. Alors, j'ai employé des expressions amusantes, qui étaient faites pour vous amuser : c'est l'image du singe qui a la main dans le bocal de cacahuètes, et qui comprend pas pourquoi il peut pas manger les cacahuètes. Et il comprend que si il lâche les cacahuètes, eh ben, la main sort, sans les cacahuètes. Mais le problème, c'est que vous n'Êtes ni le bocal, ni la cacahuète, et qu'il y a rien qui soit dans ce bocal qui peut vous contenter. Y a que la Conscience, elle-même, quand elle est Libérée, affranchie (en quelque sorte) des conditionnements, des croyances, des certitudes, et Libérée aussi de cette personnalité (qui est constituée des émotions, du mental, des blessures du passé). Ce n'est qu'à ce moment-là que vous pouvez vivre la Liberté, c'est-à-dire l'accès à l'Illimité.
Alors, bien sûr, vous avez des êtres qui vont vous dire : Tout est Un. Et ils vont adhérer à l'Unité, conceptuellement. Mais ils vont pas vivre l'Unité pour autant, parce que, si vous vivez l'Unité, ça veut dire que vous êtes, effectivement, présents dans ce corps, mais que vous avez aussi la Conscience qui est dans toutes les Dimensions à la fois. Donc, c'est pas uniquement une vue de l'Esprit, ou l'adhésion à un quelconque concept : c'est pas une croyance, la Liberté, c'est un état de fait, qui est vécu ou qui n'est pas vécu. Vous commencez à vivre la Liberté dès l'instant (et nous vous l'avons dit), où vous commencez à percevoir un certain nombre de transformations, en vous. Mais je laisserai l'Archange ANAËL, et je laisserai une Étoile particulière s'exprimer là-dessus.
D'ailleurs, pour ceux qui le vivent, vous sentez bien que cet état Illimité ne peut que très mal (et de plus en plus mal) s'accommoder avec la vie de la personnalité. J'avais exprimé ça aussi : vous pouvez pas rester le cul entre deux chaises, c'est la personnalité ou l'Êtreté. Et tout ce qui va vous être dit, plus tard, après moi, peut se résumer à cela : voulez-vous lâcher les cacahuètes du bocal, ou voulez-vous continuer à tenir et à manger des cacahuètes ? Ou alors : voulez-vous être dans la personnalité, ou dans l'Êtreté ? Alors, nous savons pertinemment qu'il y a beaucoup d'êtres, qui sont encore convaincus qu'ils peuvent vivre la Lumière en faisant durer ce corps éternellement. Parce que, bien sûr, ce qui est éphémère, c'est-à-dire la personnalité, elle se croit éternelle. Mais elle ne peut pas être éternelle, vous le savez, puisque vous naissez, vous grandissez, et tous, nous sommes morts. Bien sûr, même si, parfois, certains ont laissé un corps (comment dire) éternel (ndr : en d'autres termes, l'imputrescibilité de la chair), mais la Conscience, elle est plus là.
Donc, bien sûr, la Liberté dont nous parlons n'a rien à voir avec la liberté de faire ceci ou cela. La Liberté, au sein de l'Unité, ce n'est pas uniquement espérer faire le bien pour récolter le bien, ce n'est pas éviter de faire le mal pour ne pas subir le mal. C'est s'établir à un autre étage de la Conscience elle-même. Pour être Libre, il faut déjà accepter, et saisir que, dans ce corps, vous n'avez aucune liberté. Alors, y a des multiples formes de liberté mais, bien sûr, la Liberté dont nous vous parlons n'a rien à voir avec cela. C'est la Liberté spirituelle, celle de l'Esprit qui est (comme le disent, sans arrêt, les Archanges) votre Essence et notre Nature commune. Alors, bien sûr, l'être humain, à force de se réincarner, à force d'enfermement, à force de chute, à force d'isolement, a la nostalgie, quelque part, de cette Liberté. Mais il en est arrivé à un stade où il espère la Liberté sur ce monde. Mais vous ne pouvez pas trouver la Liberté dans l'éphémère, c'est pas possible : la Liberté est Éternelle, mais la Liberté n'est pas de ce monde, ça a été dit de différentes façons.

Question : à quoi correspond le fait de ressentir comme des explosions et brûlures au niveau du ventre, du Point OD du sternum et du Cœur ?
Ça veut dire que la Porte OD est en train d'être franchie. Quand nous vous avons parlé de déchirure du Ciel, de déchirure du péricarde, de déchirure de la chenille, c'est pas une vue de l'Esprit : vous allez exploser (de Lumière et de Joie, bien sûr, pas de terreur). Mais quand quelque chose explose, ou quand quelque chose craque ou se déchire, comme une feuille de papier, ça fait du bruit, n'est-ce pas ? Donc, vous avez le Son de l'âme, le Son de l'Esprit, le Chant du Ciel et de la Terre (que de plus en plus d'êtres perçoivent, réellement et concrètement, sur cette Terre), et vous allez entendre le Son, l'explosion, de la Déchirure de l'Illusion. Si vous voulez, c'est comme un cartoon (c'est-à-dire les dessins animés) : le Ciel se déchire et quelque chose d'autre rentre. Pour l'instant, nous vous avons parlé, les uns et les autres, de la propagation de la Lumière qui a touché Terre. Elle a touché aussi vos structures : c'est ce que vous percevez. C'est peut-être ce que certains d'entre vous commencent à Vibrer, plus ou moins intensément. À un moment donné, que fait la Lumière ? Elle supporte pas d'être enfermée, la Lumière. Or, je vous rappelle que c'est notre Nature et notre Essence, donc, comment est-ce que l'on fait pour ne plus être enfermé ? On Déchire ce qui est enfermant.
Alors, je vois déjà ceux qui s'imaginent que ça va se déchirer : l'hémorragie, tout qui s'ouvre. Non, parce que c'est un processus de Lumière. Bien sûr que les phénomènes Vibratoires, les perceptions, les Sons de cette explosion et de cette Déchirure, sont tout à fait réels. C'est la pénétration de la Lumière au sein des structures physiques. Bien au-delà des Couronnes Radiantes, bien au-delà des corps subtils, bien au-delà des Portes de Lumière du corps, mais de la totalité de la structure, puisque la Terre, elle-même, se déchire. Vous savez (si vous vous intéressez un peu à l'extérieur) que le manteau de la Terre est en train de se Déchirer de partout. Vous aussi, vous allez vous Déchirer de partout : comment voulez-vous sortir et que votre Conscience devienne Illimitée ?
La chenille devient papillon. J'ai employé cette expression, déjà, de mon vivant (je l'ai déjà dit, quand j'étais dans ma dernière incarnation). Je l'emploie, aujourd'hui, parce que c'est exactement cela. Et comme je l'ai dit, si y en a qui espèrent devenir des chenilles lumineuses, non, ça n'existe pas. Ça, c'est une illusion, c'est la personnalité qui veut s'approprier la Lumière, enfermer la Lumière, et surtout, rester dans sa petite personne. Mais ça, c'est pas la Liberté. La Lumière est Libre, comme vous êtes Libres, en Esprit. Donc, plus ça explose, meilleur c'est.
Je crois que l'Archange ANAËL, et surtout, une Étoile précise, vous exprimera tout cela. Elle l'a déjà exprimé, à travers le vécu de quand elle était incarnée mais ce qu'elle décrivait, y a encore quelques mois, qui vous semblait peut-être tellement magique (ou tellement en dehors de ce que vous viviez), eh ben, ceux d'entre vous qui sont les plus proches de cette Déchirure, s'aperçoivent que c'était pas des bobards (ndr : première intervention de Sœur YVONNE AIMÉE DE MALESTROIT, le 30 avril 2011). Bien sûr, ceux qui vivent rien du tout en sont encore à se poser les questions, de ce que ça veut dire, mais qu'est-ce que nous y pouvons, n'est-ce pas ? Mais, plus vous allez aller vers la Libération (et je vous rappelle que c'est pas vous qui décidez, mais la Terre, au niveau collectif), plus vous allez vivre ce processus : ça va craquer de toutes parts. Mais ne vous attendez pas à voir apparaître des rides ou des vergetures, n'est-ce pas : c'est autre chose qui se Déchire.
On peut prendre l'autre image : vous avez les voiles de l'Illusion. Comme le Ciel est en train de se Déchirer, comme la Terre se Déchire, vous allez vous Déchirer. Les voiles de l'Illusion se Déchirent. C'est la seule façon de sortir et de devenir (en quelque sorte) Libre. Bien sûr, y a beaucoup d'êtres humains, qui sont dans les recherches particulières au niveau spirituel, qui voudraient bien que la Lumière s'installe, en gardant leur petit corps, en gardant leur petite situation. Mais la Lumière est une Révolution. Si vous regardez tous les êtres humains qui ont vécu cette transformation radicale de la Lumière, vous voyez bien que c'est quelque chose qui fait tout changer, c'est une Révolution. Et même pour ceux qui ne vont pas vraiment dans la Lumière, mais sur les plans les plus hauts de l'astral collectif (quand il existait) : l'expérience de mort imminente vous conduit à vivre l'Amour, et donc à changer totalement la vie. Vous savez que vous n'êtes plus, ni ce corps, ni ce personnage que vous jouez (et c'est pour ça que certains d'entre vous, d'ailleurs, souffrent, de plus en plus, d'être présents, encore, sur cette Terre) et, pourtant, vous savez que ça doit se passer dans ce corps et sur cette Terre (pour ceux qui y sont, bien sûr).

Question : visualiser, aujourd'hui, est un acte à éviter puisque cela relève du 3ème œil. Mais RAMATAN, gouverneur de l'Intra-Terre, dans son intervention de 2005, avait suggéré de visualiser des cristaux (ndr : brochure « Humanité en devenir » mise en ligne sur notre site).
Tout à fait, mais quelle est la différence par rapport au moment où RAMATAN a donné cette « Humanité en devenir », et aujourd'hui ? La différence est essentielle parce que, depuis, il y a eu les Noces Célestes, qui est la rupture de l'enfermement au sein du 3ème œil : c'est l'ouverture de la Couronne Radiante de la Tête, par la Radiation de l'Ultraviolet, par les Noces Mikaéliques (les Noces Célestes), qui ont permis de Libérer l'enfermement du 3ème œil. Donc, à cette époque, quand y avait pas les Noces Célestes, comment vous faisiez pour Voir ? Les êtres qui vivaient le Soi, bien sûr, ils vous ont jamais parlé du 3ème œil, ils vous ont parlé que du Soi, de l'Unité, de la Joie, de l'Êtreté. Est-ce que vous avez un être comme UN AMI, ou FRÈRE K (ou d'autres, si vous lisez les témoignages partout, à gauche et à droite, par exemple, le Padre Pio) qui vous a, un seul jour ou une seule fois, parlé du 3ème œil ? Est-ce qu'il vous a parlé de visualiser quelque chose ? Absolument pas. Est-ce que les Étoiles vous ont parlé du 3ème œil ?
Alors, bien sûr, RAMATAN s'était adapté à cette époque, qui était (je vous le rappelle) avant les Noces Célestes. Quand j'étais dans ma dernière incarnation, je parlais de dieu : y avait pas d'autres mots. Même quand j'ai Communié avec le Soleil (quand j'étais jeune) et que j'ai rejoint le Soleil, pour moi, le mot que j'ai employé, c'est le mot dieu : qu'est-ce que vous vouliez que j'emploie, à cette époque ? Surtout en Occident. Bien sûr, certains Melchizedech, qui sont originaires d'Orient, ont évité cet écueil, parce qu'ils vous ont dit, tous, que dieu n'existe pas : il n'y a que le Soi, il n'y a que l'Êtreté, il y a que la Joie, il y a que la Conscience, le Samadhi. Est-ce que, par exemple, MA ANANDA MOYI vous a parlé de dieu ? Jamais, même de son vivant, même quand elle était incarnée. Donc, y a une notion d'époque. Et, bien sûr, ce que je dis, aujourd'hui, je ne l'aurais pas dit de mon vivant, entre guillemets, dans ma dernière vie. Mais ceux qui ont eu l'occasion de me voir et de m'entendre parler sur des vidéos, vous avez bien vu que, dans la dernière période de ma vie, j'étais beaucoup plus guilleret que dans la pédagogie stricte de quelque chose de structuré, parce que la Conscience commençait à être Libre. Je vous rappelle que les premières descentes de l'Esprit Saint ont commencé en 1984, seulement, et que j'étais présent sur Terre, à ce moment-là. Et que la plupart des Anciens qui étaient présents, sont partis dans cette période : la mission avait été accomplie.
Alors, vous avez, d'un côté, des êtres qui s'ouvrent à la Vibration, à la Liberté. Vous avez, d'un autre côté, des êtres qui se sont approprié cette Vibration de Lumière pour exercer leur volonté d'un monde meilleur. Mais ça nous fait bien rire, nous, de là haut. La Lumière n'est pas de ce monde : CHRIST vous l'avait dit, les Anciens vous l'ont exprimé, même de leur vivant. Bien sûr que le travail se fait sur ce monde, et vous le réalisez, nous l'avons réalisé, sur ce monde. Mais pas pour faire perdurer quelque chose qui ne peut pas perdurer. Bien sûr, quand vous avez la Vision Éthérique, la Vision du Cœur, vous voyez les Particules Adamantines. Vous voyez ces nuages et ces brouillards de Lumière qui descendent sur Terre. Mais n'oubliez pas que tout dépendra, toujours, de votre point de vue : le point de vue de la chenille, le point de vue du papillon. Et ils deviennent, comme vous le voyez, de plus en plus antinomiques, opposés et en contradiction totale. Jusqu'au moment où ils en viendront à s'opposer, même violemment. Pas parce que la Lumière veut s'opposer à quoi que ce soit, mais parce que ceux qui ne vivent pas la Lumière, Intérieurement, voient la destruction de leur monde. Et donc, ils vont accuser ceux qui sont dans les Vibrations, d'être des fous furieux. Mais, de leur point de vue, ceux qui Vibrent sont des fous furieux. Mettez-vous à leur place, c'est logique, et ça ne peut pas être autrement. Vous le voyez dans les couples, vous le voyez dans les relations. Si vous avez la chance d'être un couple qui vivez les mêmes processus, tout va bien, parce que vous vous soutenez Vibratoirement, mutuellement. Mais si y en a un qui vit la Vibration, et l'autre qui est dans la négation de la Vibration, mais ça va faire des étincelles, ça va déclencher des choses terribles. Mais on n'y peut rien, vous n'y pouvez rien. C'est l'ordre naturel des choses, entre ceux qui restent au sein de la personnalité (c'est-à-dire de l'Ombre, du mental cartésien, des émotions, des croyances, des valeurs, si vous préférez), et ceux qui commencent à vivre la Liberté. Alors, pour ceux qui sont dans les valeurs morales, sociales, familiales, et qui voient des êtres qui vivent la Liberté, et eux qui ne la vivent pas, mais c'est une horreur : vous êtes en train de détruire tout leur système de croyances. Bien évidemment que ça ne peut aller qu'au choc. Comment est-ce qu'il peut en être autrement ?
Nous vous avions déjà expliqué cela, longuement, mais vous le voyez sous vos yeux. Croire que tout le monde veut aller au même endroit, c'est une hérésie. Vouloir que tout le monde aille au même endroit ? Il est où le respect de la liberté, là-dedans (de la liberté individuelle, je ne parle pas de la Liberté de la Lumière, contrairement à tout à l'heure) ? La liberté individuelle, c'est respecter les croyances des autres, c'est respecter ce que pensent les autres, même si c'est, en totalité, à l'opposé. Mais, bien sûr, vous le savez, quand vous êtes en Vibration, vous allez vers la Transparence. Mais y a rien de pire, pour quelqu'un qui est dans l'ego, que la Transparence. Parce que la Lumière et cette Transparence leur est insupportable : la Lumière Vibrale est insupportable à la personnalité. Et d'ailleurs, je pense que l'Étoile qui parlera s'exprimera là-dessus parce que, plus vous rentrez dans la Lumière, plus vous vous en apercevez, moins vous êtes capables de mener à bien les tâches de la personnalité.
Alors, à ce moment-là, la personnalité va se dire : attendez, moi, il faut bien que je travaille, il faut bien que je gagne ma vie, il faut bien que je fasse le repas. Vous voulez que je vous dise une chose : la Lumière, elle en a rien à faire de ce que vous faites : elle est la Lumière. La question est simple : vous êtes la Lumière, ou vous êtes pas la Lumière ? À partir de là, les choses deviennent extrêmement simples. Dit en d'autres termes : voulez-vous accueillir la Lumière, accueillir le CHRIST ? Voulez-vous vous Abandonner à la Lumière ? Alors, à l'époque, quand on parlait d'Abandon à la Lumière, ça voulait rien dire (pour certains d'entre vous) parce que la personnalité était omniprésente. Et aujourd'hui, la personnalité se trouve confrontée à quoi ? Aux murs de sa propre prison. Vous savez que la matrice se nourrit de l'opposition, elle se nourrit des émotions, elle se nourrit aussi des énergies d'émotions dites positives. L'Êtreté, nous vous l'avons dit, n'a rien à voir avec les émotions.
Donc, c'est deux mondes qui ne peuvent pas se fréquenter, et d'ailleurs, ne peuvent pas se mêler, non plus. Et ça, vous vous en apercevez, de plus en plus, à titre individuel, et vous vous en apercevez (je dirais pas hélas, mais c'est un passage obligé) dans la confrontation totale de ce que j'avais appelé, à l'époque, les deux humanités. Que l'Archange ANAËL avait appelé la Décantation, parce qu'il y a des choses qui deviennent lourdes, et y a des choses qui deviennent légères. Et puis, vous, vous êtes entre les deux : entre quelque chose qui a tendance à vous tirer vers le bas (les attachements, les peurs, quelles qu'elles soient) et, de l'autre côté, quelque chose qui tend à vous alléger. Alors, comme ça a été dit, il est pas question de quitter ce monde, mais de changer la Conscience, et d'accepter que la Lumière transforme votre vie. Tant que vous croyez être maître de votre vie, vous n'êtes pas dans la Lumière. Devenir un maître, c'est justement s'Abandonner à la Lumière. Comme disait, par exemple, maître PHILIPPE (ndr : PHILIPPE DE LYON), c'est devenir le plus petit, le plus Humble, le plus Simple. Tout cela vous a été expliqué, de différentes façons, mais c'est pas l'explication qui suffit, c'est de le vivre, en Vérité, sans ça, vous êtes encore, une fois de plus, dans une Illusion, dans une projection. Or, aujourd'hui, y a plus rien à projeter, y a à Être.
Alors, bien sûr, certains vont vous dire : oui, mais il faut aider les êtres. Mais, c'est quoi, ça ? Ça veut dire que vous voulez maintenir la Dualité, parce que vous n'avez pas compris que l'autre, quand vous apportez une aide extérieure, vous le considérez comme extérieur à vous : c'est aussi simple que cela. Ça veut dire qu'il est pas inscrit en vous. Par contre, quand vous devenez, Vibratoirement, Unitaire, le Monde, en totalité, et les Dimensions, en totalité, sont à l'Intérieur de vous. Mais c'est une Révolution de Conscience qui est à faire.

Question : quand on souhaite communiquer avec un intervenant d'autres Plans, comment être sûr que l'on communique avec celui avec lequel on a envie de communiquer ?
Oh ça, cher ami, dans 90 % des cas, c'est pas du tout celui auquel vous vous adressez qui répond. Le plus souvent (si vous êtes dans l'émotion, si vous êtes dans la volonté) ça sera systématiquement ce qu'on appelle des forces astrales (qu'elles soient éthérées ou qu'elles soient lourdes). La seule façon d'entrer en communication avec les autres Dimensions, c'est, justement, de ne pas vouloir communiquer. Parce que, quand tu émets une pensée que tu veux t'adresser à quelque chose, tu le conçois comme extérieur. Et dès que tu le conçois comme extérieur, bien sûr, c'est raté, parce que ce n'est plus une Communion et une Grâce, c'est une communication. Et tu ne sais jamais, effectivement, à qui tu téléphones. Et bien sûr, y a beaucoup de petits plaisantins de l'astral qui vont vous dire qu'ils sont le Christ, la Lumière, la Vierge Marie, etc, etc. Mais ce n'est rien de tout cela.
Alors, maintenant, il existe aussi des signes. Tu ne peux pas t'adresser aux autres Dimensions tant que les Canaux de communication et de Communion ne sont pas ouverts. Qu'est-ce que c'est que les Canaux de Communion ? C'est l'Antakarana, c'est les Siddhis, c'est le Nada, c'est-à-dire le Son de l'âme. Comment veux-tu entrer en contact avec l'Esprit et l'âme, si les marqueurs de cette communication (avec l'Esprit et l'âme) ne sont pas présents ? À ce moment-là, vous rentrez dans la prière et dans la foi, et vous retombez dans la matrice astrale. Vous allez faire des demandes à la lumière et vous êtes persuadés que vous vous adressez à la Lumière. Mais c'est pas la Lumière qui vous répond : ce qui vous répond, c'est le niveau où vous résonnez. Donc, si la Couronne Radiante du Cœur, si l'Antakarana et le Canal Marial n'est pas constitué, je dirais, avec une expression vulgaire : macache bono, ce n'est pas la Lumière.
Donc (comme je l'ai dit à de nombreuses reprises), tournez-vous vers vous, vers le Soi. Tant que vous considérez qu'il y a quelque chose à établir avec l'extérieur, vous n'êtes pas dans le Soi. Et ça va devenir de plus en plus vrai, parce que, bien sûr (nous vous l'avons dit), tous les êtres humains revendiquent la Lumière. Mais, bien sûr que ceux qui sont opposés à la Lumière Vibrale vont vous dire qu'ils sont la Lumière. Ce n'est pas parce que ça a le goût de la Lumière, ce n'est pas parce que ça a l'odeur de la Lumière, que c'est la Lumière. La seule façon d'être sûr que c'est la Lumière, c'est laquelle ? : Humilité, Simplicité, Transparence et Pauvreté. C'est-à-dire, plus d'émotion, plus de mental. Ce n'est plus toi qui dirige ta vie, mais c'est la Lumière. C'est quand même autre chose que de demander à la Lumière de faire ceci ou cela : c'est jamais la Lumière qui vous répond. Alors, en plus, si ça se réalise, vous allez dire : vous avez vu, je suis connecté à la Lumière, parce que ce que j'ai demandé se réalise. Mais y a rien de plus faux. Qui vous dit que ce qui se réalise vient de la Lumière ? La seule façon de le savoir, c'est la Vibration, la Joie, l'absence de peur, l'absence d'émotions, l'absence de mental. Quand vous vivez cela, vous êtes en Communion avec la Lumière, mais à aucun autre moment.
La plupart des enseignements de connaissance dite extérieure (ou Luciférienne), vous ont emmené vers quoi ? Vers l'ésotérisme, vers la connaissance. Et vous croyez que, parce que vous possédez une connaissance, vous êtes en contact avec les autres Dimensions ? Mais y a rien de plus faux : vous êtes en contact avec vos propres projections astrales. Y a une barrière qui était insurmontable, sauf à certains moments, pour certains êtres qui ont vécu l'Éveil (et je parle pas d'une initiation Luciférienne, mais du véritable Éveil du Cœur, la Réalisation du Soi). Tout le reste ne sont que des Illusions. Mais encore faut-il être capable (et aujourd'hui, c'est plus facile) de s'éloigner de tout cela. Tant qu'il y a une revendication de pouvoir, tant qu'il y a une revendication de : « j'ai demandé à la Lumière » ... mais y a rien à demander à la Lumière puisque vous êtes Lumière. Donc, si vous êtes Lumière, pourquoi est-ce qu'il y aurait besoin de demander quelque chose ?
Établissez la Communion. Établissez la Grâce. Et laissez la Lumière agir. Si vous êtes dans l'Être, tout dans votre vie deviendra Simple. Et c'est de plus en plus vrai, aujourd'hui. Si vous êtes compliqués, ça va devenir de plus en plus compliqué, à tous les niveaux, sans aucune exception. Qu'est-ce qui fait souffrir ? C'est pas la Lumière, c'est la négation de la Lumière. Alors, après, c'est facile de dire : « je veux communiquer avec un Archange », « je sens un frissonnement, ça y est, je suis en contact avec la Lumière ». La Lumière n'agit pas comme ça, jamais. Donc, beaucoup, beaucoup d'êtres humains, à l'heure actuelle, se font leurrer, c'est ce que disait Saint-Jean (ndr : SRI AUROBINDO) : "y aura beaucoup d'Appelés et peu d'Élus". C'est pas des Élus, au sens spectaculaire, ça veut dire, simplement, que beaucoup d'êtres s'arrêtent, en chemin, à la volonté personnelle, à la volonté de bien, et à la volonté de leur petite personne, de voir telle chose ou telle situation s'améliorer. C'est pas répréhensible, puisque chacun est libre. Mais il ne faut pas revendiquer l'Illimité, la Liberté, l'Esprit, la Joie, en demeurant dans la personnalité. C'est deux mondes que tout sépare et que tout oppose. Le Monde de l'Unité ne peut pas s'accommoder du monde de la Dualité : c'est deux univers, deux gammes de fréquences Vibratoires qui n'ont rien à voir. Alors, bien sûr, vous avez des êtres humains qui vont vous dire : « c'est pas vrai, la liberté, c'est d'être dans ce monde et de se considérer libre dans la tête, et de faire ce qu'on veut ». Vous avez des êtres, aujourd'hui, qui ont des Vibrations réelles et qui, pourtant, s'approprient cette Lumière, parce que leur volonté personnelle n'est pas celle de la Lumière.
En résumé, c'est très simple : tout ce que vous voulez, vous n'avez qu'à vous dire que ce que veut la Lumière pour vous, c'est exactement l'inverse. C'est affreusement simple, mais ça, vous pouvez pas l'accepter comme tel. Mais, si vous le vivez, à ce moment-là, vous ne pourrez qu'acquiescer à ce que je vous dis, au travers de cette phrase. D'ailleurs, la Lumière ne veut rien : elle Est. Donc, si vous devenez Lumière, vous n'avez rien à demander, puisque vous Êtes la Lumière : c'est aussi simple que ça. Alors, la Fluidité de l'Unité, la Synchronicité, l'accès aux autres Dimensions, ne peut se vivre qu'à partir de ce moment-là. Tant que la Conscience est ancrée dans la personnalité (qui croit qu'y a quelque chose d'extérieur, qui veut communiquer avec un Archange) mais elle sera en communication avec l'astral. Y a des règles extrêmement précises de communication et de Communion avec la Grâce, nous vous les avons données. Tout le reste n'appartient qu'à la matrice et à la personnalité. Et je vous engage à relire ce qu'a dit, il y a un peu moins d'une semaine, NO EYES, par rapport, justement, à l'astral et ce qui n'est pas l'astral (ndr : voir l'intervention de NO EYES du 20 novembre).
Par rapport à la différence entre l'énergie et la Vibration : c'est deux mondes totalement différents. Ces deux vibrations n'ont rien à voir. La Lumière est Vibrale. La lumière astrale est énergie, elle est émotion, elle est désir, elle est besoin de posséder. La Lumière Vibrale est Liberté, Libération et restitution, elle ne peut être que Don.

Question : faciliter le passage d'âmes défuntes, aujourd'hui, est toujours utile ?
Alors, ce qu'on appelle les passeurs d'âmes (ou ce qu'on appelait les passeurs d'âmes), c'était des êtres qui avaient la possibilité de décrocher l'âme de ce côté-ci du voile. Pour les amener où ? : dans la matrice astrale, de l'autre côté du voile. Maintenant, un passeur d'âmes fait passer l'âme de ce côté-ci, incarné, au côté non incarné. Est-ce qu'un passeur d'âmes emmène les êtres et les consciences à la Liberté ? C'est impossible parce que, de ce côté-ci du voile, comme de l'autre côté du voile (c'est-à-dire quand vous sortez de ce corps, de cette vie), vous n'allez pas dans la Lumière puisque vous revenez. Donc, vous allez en astral. Et vous êtes accueillis par des êtres qui sont, soit des passeurs d'âmes, soit des êtres qui sont là pour vous accueillir. Un passeur d'âmes fait passer une âme, d'un côté de la réalité, à un autre côté de la réalité. Mais cette réalité n'est pas l'Esprit. Puisque nous vous avons toujours dit que, seul, l'être lui-même peut s'établir dans l'Esprit et dans l'Êtreté. Il n'existe aucune autorité extérieure. Il n'existe aucun maître, aucun sauveur, aucune Conscience (même LA SOURCE), qui peut vous emmener dans l'Êtreté. Parce que les mécanismes qui réalisent cet accès à la Liberté (puisque c'est le mot qu'on emploie beaucoup), c'est justement l'Abandon de tout ce que sont les jeux matriciels c'est-à-dire le fait que l'âme disparaisse. L'âme n'est qu'un intermédiaire.
Alors, bien sûr, avant la dissolution de la trame astrale collective, le passeur d'âmes avait un rôle : c'est de faire en sorte que les âmes ne restent plus accrochées à ce côté-ci du voile, mais aillent de l'autre côté du voile. Aujourd'hui, c'est plus du tout ça : y a plus de voile. Alors, maintenant, je peux pas dire que ces êtres ont une utilité ou n'ont plus d'utilité. Ce que je veux simplement porter à votre réflexion, c'est : oui, ils les libèrent de quoi ? Et ils les font passer où ? En fonction de ce que je vous ai dit, il est évident qu'ils peuvent pas les faire passer dans la Liberté, ni dans l'Êtreté. Même un être qui aurait réalisé l'Êtreté (et qui voyagerait dans le Soleil, ou qui irait jusqu'à la 24ème Dimension) ne peut emmener personne dans la Dimension qu'il explore, parce que ce n'est qu'une question de lâcher prise, d'Abandon à la Lumière, de Transparence, d'Humilité et de Simplicité. Mais c'est des mécanismes Intérieurs : aucune conscience extérieure ne peut vous faire découvrir la Vérité. La seule Vérité, c'est celle que vous pouvez vivre vous-même.
Ce monde (et cette Dimension dans laquelle vous êtes encore) est un monde qui est basé sur la Dualité, c'est-à-dire sur le manque et le vide, et sur la peur. Donc, vous allez faire quoi (et nous avons fait, tous, quoi) ? : chercher à combler ce vide. Chercher à combler ce vide, c'est faire disparaître les peurs. C'est transformer l'Amour, au sens Vibral, en amour humain, et de croire que cet amour humain, même le plus beau, est la finalité. C'est de croire qu'une sécurité (quelle qu'elle soit, spirituelle ou matérielle) va vous apporter la Liberté. Mais la Liberté n'étant pas de ce monde, c'est une Illusion. Bien sûr, ceux qui ont accédé à cette vision de la trame astrale (ou aux pouvoirs spirituels, quels qu'ils soient), pour eux, ils sont persuadés que c'est la Vérité. Tout ce que nous vous avons dit, c'est exactement l'inverse de cela. Mais, bien sûr, si vous ne le vivez pas, vous ne pouvez pas adhérer à ce que nous vous avons dit, puisque c'est une affaire qui ne peut se vivre que soi-même, à l'Intérieur de soi, avec soi-même, face à soi-même, entre soi et soi. Personne ne peut vous y emmener. Alors, bien sûr, la Lumière vient frapper à la Porte. Ça vient activer les Couronnes, ça vient activer les cellules : c'est une Vibration. Mais la Lumière ne peut pas vous emmener dans la résonance de ce qu'elle Est. Il faut d'abord que vous ouvriez la Porte : c'est ce qu'on a appelé le Passage de la Porte Etroite.

Question : dans quel but MARIE a-t-elle créé l'humain, la matière carbonée ?
MARIE n'a pas fait que créer la matière carbonée, elle a simplement permis à des Consciences de pénétrer, Librement, des corps, et d'en sortir, à volonté. Si nous prenons l'humain, avant les époques historiques de la falsification : les êtres humains qui étaient incarnés (comme on dit) à ce moment-là, étaient, à la fois, dans ce corps physique, mais avaient la Liberté totale d'être dans toutes les autres Dimensions, en même temps. Ils avaient conscience d'une structure carbonée. Ils avaient conscience d'une structure de Lumière. Ils avaient conscience d'une structure, par exemple, de Cristal, ou encore de Diamant, selon les Dimensions. Et ils étaient tout cela, à la fois. Ils n'étaient pas limités par un corps, ils n'étaient pas enfermés dans un corps. La finalité de cette Création, c'est l'expérience des différentes densités. C'est comme si tu me demandais pourquoi un peintre fait un tableau : la motivation est profondément différente, mais ça fait partie, avant tout, de la notion d'expérience. Là où ça devient un problème, c'est quand l'expérience Libre devient un enfermement. C'est-à-dire que quand, petit à petit, dans la Conscience, il y a une négation de l'Esprit, il y a une incapacité à vivre l'Esprit. Alors, bien sûr, ceux qui ont enfermé tout ça ont été très malins, parce qu'ils vous ont dit qu'y avait des lois d'enfermements et que, si vous étiez sages, vous pourriez devenir la Lumière. Mais vous ne pouvez pas devenir la Lumière, dans ce monde, c'est aussi simple que cela.
Donc MARIE, en tant que maître généticien, a créé des sphères carbonées de Vie, mais qui étaient Libres. LA SOURCE est Libre. Quand je dis LA SOURCE, vous l'assimilez comme LA SOURCE, Alcyone, le Soleil Central. Mais Alcyone peut être un Archange, peut aussi synthétiser un corps physique, comme c'était le cas dans les dernières prises de corps de LA SOURCE. LA SOURCE est Libre d'être partout. Quand nous sommes Multidimensionnels, nous sommes Libres d'être partout, dans toutes les Dimensions, dans tous les Temps, dans tous les Espaces et dans tous les Systèmes Solaires. Il n'y a aucune limite. Alors, bien sûr, celui qui est enfermé dans un corps, il peut pas comprendre cela (parce que tous, nous avons été limité à ce corps, à cette expérience de vie que nous vivons). Alors, après, vous avez la possibilité de revivre vos vies passées, ou alors, d'avoir accès à ce qui se passe de l'autre côté, l'expérience de mort imminente. Mais est-ce que c'est la Vérité ? Y a autre chose encore, comme vous l'a dit FRÈRE K, mais cette autre chose, vous ne pouvez pas le conceptualiser, vous ne pouvez que le vivre avec la Conscience : quand les Archanges vous disent, et comme nous avons dit, que nous sommes à l'Intérieur de vous, mais c'est la stricte Vérité. Maintenant, est-ce que parce que je dis que c'est la stricte Vérité, que c'est la vérité que vous vivez ? Pas nécessairement. Et pourtant, c'est la stricte Vérité. Mais ce n'est pas la vôtre tant que vous ne la vivez pas.

Question : lorsque des Étoiles ou des Archanges nous disent de faire appel à leur radiance pour nous aider, comment ça se conjugue avec la réponse que vous avez faite sur la communication avec des êtres d'autres Plans ?
C'est très simple, c'est affreusement simple : la communication n'est pas la Communion. Quand les Archanges vous demandent de faire appel à eux, c'est par la Communion et la Grâce, c'est pas par la communication ou des rituels, c'est pas du tout la même chose. C'est deux actions profondément différentes. La communication vous fait envisager une relation extérieure à vous. La Communion est un état Intérieur. Dans un cas, il y a projection de la Conscience. Dans l'autre cas, il y a introjection de la Conscience (comme ça a été dit). C'est deux mécanismes : l'un est Vibratoire, l'autre est de nature qui fait intervenir la volonté personnelle. Donc, quand les Archanges ou MARIE vous disent qu'il faut demander, mais c'est pas demander à la Lumière quelque chose, c'est demander la Communion, vivre la Communion. Ceux qui l'ont vécu (que cela soit en eux, soit face à soi, que cela soit avec un être humain, présent ou à l'autre bout de la planète, que cela soit avec une autre Dimension), savent très bien différencier la Communion de la communication. Parce que la communication se passe sur le plan astral, alors que la Communion se place sur le Cœur. Mais le Cœur, non pas pour le dire (parce que tout le monde dit : j'ai du cœur, ou revendique le cœur), par la Vibration du Cœur. Vibration égale Vibration : c'est pas une idée dans la tête, c'est un vécu Vibratoire. Et ceux qui vivent la Communion, savent que c'est la Communion. Par contre, si vous voulez établir une communication, ce n'est pas une Communion. La Communion se passe dans le Vibral, c'est-à-dire dans le Cœur. La communication se passe dans l'astral. Et, dans l'astral, vous savez très bien qu'on vous fait prendre des vessies pour des lanternes, extrêmement facilement. Et après, vous vous étonnez, dans votre vie, que tout aille mal et qu'il vous arrive que des choses pas nécessairement agréables. Mais c'est logique. Dans un cas, l'astral vous met en communication avec des sphères d'Attraction et de Répulsion (c'est la loi d'action / réaction), où vous allez vivre aussi bien des choses agréables que désagréables. Par contre, quand vous êtes en Communion, toute cette problématique disparaît parce que vous vivez la Joie. Et la Joie n'a rien à voir avec une émotion (la Joie avec un grand J, en majuscule, qui n'est pas le plaisir, bien sûr). Donc, quand les Archanges vous disent de demander, oui, mais il ne vous a pas été dit de demander aux Archanges ce que vous vouliez. Établir une communication et établir une demande, n'est pas la même chose qu'établir une Communion. D'ailleurs, tout sépare ces deux principes-là.

Question : pourriez-vous rappeler comment établir une Communion ?
Je suis pas là pour faire un cours, ça a été dit (ndr : voir la rubrique « protocoles à pratiquer »). Y a les 3 Points de la Nouvelle Tri-Unité. Vous avez aussi des Points de Communion qui vous sont propres. Alors, comment savoir quels sont vos Points de Communion, qui vous sont propres ? C'est très simple : vous avez tous des Points de Vibration (pour ceux qui Vibrent) qui sont plus ou moins forts (pour certains, ça va être KI-RIS-TI, pour certains, ça va être l'une des Étoiles). Si vous êtes attentifs, vous allez vous apercevoir qu'au-delà des Points de la Tri-Unité (qui ont été donné par ANAËL, je crois)(ndr : voir « Communion de Cœur à Cœur », dans la rubrique « Protocoles à pratiquer » de notre site), vous avez 3 Points qui, en vous, sont plus spécifiques de vos états Vibratoires : ce sont vos Points de Communion. Donc, en portant la Conscience, successivement, soit sur les 3 Points communs à l'humanité (le Triangle de la Tri-Unité inscrit dans le Cœur entre les Points MARIE, CHRIST et MIKAËL), soit sur les Points que vous percevez, de manière plus habituelle, en portant la Conscience sur le Point ou sur la Porte (en général, c'est soit des Points de la Couronne Radiante de la tête, soit des Points qui siègent sur le thorax, ou éventuellement sur le OD-ER-IM-IS-AL de l'Axe central) (ndr : la localisation de ces 5 Points, liés aux Nouveaux Corps, est indiquée dans la liste des « Protocoles prioritaires », rubrique « Protocoles à pratiquer » de notre site) . Y en a qui sentent le AL beaucoup plus que les autres. Donc, pour vous, ça va être les Points qui Vibrent le plus, parce que ce sont les Portes Vibratoires qui sont les plus actives, en vous.
Donc, Communier avec la Lumière, c'est pas demander à la Lumière : « je veux gagner au loto », ou « je veux avoir de l'argent », ou « je veux me marier », ou « je veux divorcer ». Ça, c'est de l'astral, c'est de l'émotionnel. Et même si ça répond, objectivement et positivement, c'est tout sauf la Lumière : c'est la satisfaction de l'ego. La Communion peut pas vous tromper, parce que la Communion, c'est pas voir quelque chose qui se réalise dans votre vie, c'est simplement Vibrer dans le Cœur. Et à ce moment-là, si vous Vibrez dans le Cœur, vous savez que vous êtes dans l'Abandon à la Lumière. Et à ce moment-là, tout se déroulera dans votre vie selon le principe de la Grâce, de l'Abondance. Mais pour cela, il faut lâcher les cacahuètes. Et ne plus avoir, entre guillemets, le cul entre deux chaises. De plus en plus, la Vie et la Conscience va vous mettre face à cela. De plus en plus, la Lumière va vous dire : où es-tu ? Et, de plus en plus, vous allez vous rendre compte d'où vous êtes. La personnalité est complexe. La personnalité ne vit qu'à travers la satisfaction ou l'insatisfaction des manques, des vides et des peurs. L'Êtreté ne vit que la Joie de la propre Présence. Alors, bien sûr, vous avez, là-dessus, des êtres qui vont me poser, ou qui se posent la question dans la salle (ou ailleurs), de se dire : « oui, mais alors, si je gagne pas ma vie, qui va me nourrir ? ». Qu'est-ce qui vous avait dit, le CHRIST ? : vous ne pouvez pas servir deux maîtres à la fois. Jusqu'à présent, cela, peut-être, vous semblait évident : je gardais tout ce que j'avais, mais je demandais la Lumière. Vous allez être confrontés à la Lumière, et ces actions sont puissantes. Et elles le seront de plus en plus. Et elles vous mettront face, non pas à ce que vous croyez être, mais à ce que vous Êtes, en Vérité.
Parce que qui, parmi vous, a osé faire l'expérience de la Fluidité de l'Unité ? De s'Abandonner, en totalité, à la Lumière ? Ceux qui l'ont vécu peuvent en témoigner, mais le témoignage ne vous permettra pas de le vivre. Vous avez des tas d'êtres (ici, comme ailleurs) qui ont vécu l'Abandon à la Lumière : se retrouver sans argent, sans voiture, sans femme, sans mari. Et l'Abondance de la Lumière, à ce moment-là, permet d'avancer vers encore plus de Lumière. Mais non pas, vers encore plus de sous dans la poche, ou encore plus de relations affectives : c'est la personnalité qui veut cela, et ça sera toujours la personnalité. Alors, bien sûr, vous avez des êtres qui vont vous dire qu'au sein de la personnalité, ils peuvent vivre la lumière : la lumière astrale. On va voir ce que ça va donner dans les semaines qui viennent, pour ceux qui ne l'ont pas encore vécu. Rappelez-vous : la Lumière est un Feu dévorant. C'est un Feu d'Amour qui Consume tout ce qui n'est pas Vrai, qui Consume tout ce qui est croyance. Être en accord avec soi-même, c'est pas être en accord avec la Lumière. Donc, jusqu'à un certain point, on peut ignorer l'Action de la Lumière. Mais vient un moment où elle est tellement intense, elle est tellement présente, que personne ne pourra plus se mentir par rapport à la Lumière : c'est le Choc de l'humanité, c'est le face à face, c'est le Passage de la Porte Étroite.

Question : utiliser le sceau d'un Archange, sans rien demander, est-il un principe de Communion ? (ndr : il s'agit des sceaux communiqués par les «7 Archanges Majeurs », voir la brochure correspondante dans la rubrique « Boutique » de notre site)
Tout à fait, ça participe à l'établissement d'une Communion. Mais dès l'instant où il y a une demande, quelle qu'elle soit, vous sortez de la Communion, vous rentrez dans la communication, et donc dans l'astral. Mais, aujourd'hui, c'est beaucoup plus simple : si vous vous Abandonnez, réellement, à la Lumière, la Lumière va vous traverser. Si vous devenez Transparent à la Lumière, votre vie deviendra la Joie la plus authentique, quoi qu'il arrive à votre vie, quoi qu'il arrive à ce corps, puisque vous n'êtes plus identifiés à ce corps. Vous êtes dans ce corps, mais vous avez parfaitement la Conscience qu'il y a quelque chose de beaucoup plus vivant que dans ce corps. Nous vous avons toujours dit qu'il y aura une solution de continuité de la Conscience. Y a que l'ego qui a peur de mourir, mais la Conscience, elle, ne peut pas mourir. Donc, si vous avez encore peur de la mort, c'est très simple, ça veut dire que vous êtes dans l'ego, sans vouloir vous vexer. On ne peut pas revendiquer la Lumière et les Vibrations, et continuer à se comporter comme un enfant gâté, qui veut la Lumière pour lui tout seul, mais surtout que ça change rien à sa vie.
La Lumière vous emmène, par son Intelligence, à toujours plus de Lumière. Que cette Lumière fasse de vous un SDF(ndr : Sans Domicile Fixe), une personne qui va mourir, ou un être qui va avoir l'abondance (parce qu'il a gagné à je sais pas quoi), la Lumière vous établira dans ce qui est le plus juste, pour vous, pour vivre la Lumière. S'il faut que vous perdiez tout, autour de vous, la Lumière vous fera perdre tout, autour de vous (mais ce n'est pas vous qui l'avez décidé). Et pour une autre personne, la Lumière, elle lui donnera tout. Parce que, pour cette personne, il faut avoir tout (entre guillemets) pour être encore plus dans l'Abandon à la Lumière, alors que pour d'autres, c'est exactement l'inverse. Parce que chaque être est différent, dans sa teneur, de par son Origine d'Esprit, Dimensionnel, Stellaire (cela vous le savez).
Voilà, chers amis, je vais vous transmettre tout mon Amour, toutes mes Bénédictions, et je crois qu'après moi, vous aurez l'Archange ANAËL. Je vous dis, quant à moi : bonnes Vibrations Je vous dis à très bientôt. Que la Grâce soit votre Demeure Éternelle, en Amour et par l'Amour. À bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page