Autres Dimensions

Sois qui tu es

UN AMI

17 mars 2012

pdf

Je suis UN AMI. De mon Cœur à votre Cœur, dans la Paix du Soi Éternel, Frères et Sœurs, je viens vous exprimer un certain nombre d'éléments permettant d'articuler les résonances pouvant exister entre le Soi et ce qui est nommé l'Absolu. Bien au-delà des définitions, j'aimerais attirer votre attention sur un certain nombre d'éléments. Le Soi a fait partie d'un certain nombre d'enseignements, de constatations. Ces constatations ont été invariables, dans les siècles de l'histoire humaine qui vous sont connus, au travers des témoignages, des manifestations qui ont accompagné la révélation et l'installation du Soi, quant à ses mécanismes, quant à ses vécus. Tout a parfaitement été décrit dans différentes formes de yoga, dans différents exercices. J'ai ajouté ma pierre à cet édifice, voilà quelques années, vous donnant, entre autre, à pratiquer : le yoga de l'Unité, le yoga de la Vérité, s'inscrivant dans la suite logique (si l'on peut dire), essentiellement, du kriya yoga. Nombre de yogas ont vu le jour, en fonction des révélations successives d'un certain nombre d'êtres humains ayant vécu l'accès au Soi (l'Éveil, si vous préférez) et la Réalisation. L'ensemble des structures vous ont été données. Je vous ai aussi communiqué, voilà quelques mois, que l'ensemble de ce qui devait vous être donné, en tant qu'enseignement, l'a été. Il n'y aura pas, donc, d'autre enseignement, dans cette phase de l'Ultime qui est à vivre durant cette période. Il y a juste (et comme cela a été abordé par l'Archange ANAËL) à laisser l'Onde de Vie pénétrer en vous. Celle-ci ne peut dépendre d'aucune pratique, d'aucun yoga, d'aucune perception, ainsi que d'aucune volonté, ni même du Soi. L'Absolu vous fait porter, supporter, votre nature Éternelle, au-delà des limites de l'incarnation, au-delà de l'Âme, au-delà de l'Esprit. Cela a été nommé : Onde de Vie, Onde de la Grâce. De multiples appellations sont possibles mais elles ne restent que des appellations.

L'Onde de Vie pénètre à des endroits précis de ce corps et va progressivement (comme cela vous a été explicité) envahir, peu à peu, l'ensemble du corps et puis l'ensemble de la Conscience afin, en quelque sorte, de déclencher le passage de la Porte Étroite, en totalité. L'Onde de la Grâce a été potentialisée (si l'on peut dire) par le Manteau Bleu de la Grâce et il continuera à agir dans les temps que vous avez à vivre sur cette Terre. La période d'Alignement que vous réalisez, depuis tant de temps, à la demande du Conclave Archangélique (récemment dissous) qui vous a demandé de vous Aligner et de recevoir la Lumière (dans un sens du service) à 19 heures : dès la date correspondant au 2 avril de votre année, appelée en occident, 2012, cet Alignement de 19 heures sera remplacé par votre Présence au sein du Soi, afin de bénéficier du Manteau Bleu de la Grâce et surtout, directement, chaque jour (au-delà même de cet horaire, si vous le souhaitez), de l'Onde de la Grâce, du Don de la Grâce, vous permettant (si tel est votre devenir) de réaliser cet Ultime.

Rappelez-vous que l'Ultime ne peut être en fonction d'une action quelconque de la personnalité, ne peut être en fonction d'une activité quelconque du Soi. L'Onde de Vie est un processus naturel, de la même façon qu'il existe, en vous, des circulations d'énergie, le long de circuits appelés méridiens ou nadis, permettant à ce corps physique d'exister, de s'entretenir, de maintenir en quelque sorte, son apparence au sein de ce monde. De la même façon, l'Onde de la Vie est un processus naturel, dans son installation, dans son développement, et dans ses effets. Ceux-ci vous ont été largement expliqués.

Je tiens, quant à moi, à vous donner des éléments. Ces éléments, à proprement parler, ne sont pas un enseignement mais, bien plutôt, des conseils visant (que cela soit dès maintenant ou à partir de vos moments collectifs du 2 avril) à laisser s'établir (en toute tranquillité, en toute Paix) cet indicible, cet Absolu, cette Éternité. Rappelez-vous la chose essentielle : il n'y a rien à faire, il n'y a rien à demander, il n'y a rien à être. Il y a juste à être présent au sein de la Présence du Soi, présent même au sens de l'ego, totalement inséré dans la réalité tri dimensionnelle de qui vous croyez être. Et dans cet état-là, laisser œuvrer ce qui doit œuvrer et cela ne peut se réaliser que si vous êtes (durant ces moments) en Paix, si vous vous tenez tranquille, si vous acceptez de ne rien faire, si vous acceptez de ne rien projeter. Simplement être là, simplement être présent et laisser le don de la Grâce se déployer. Ceux d'entre vous qui ne l'ont pas vécu, se verront (en quelque sorte) potentialiser par l'action commune d'une multitude de Frères et de Sœurs, présents sur la planète, ne visant pas à retransmettre la Lumière, ne visant pas à s'établir au sein du Soi, mais bien, simplement, à accueillir, le plus simplement du monde, cette Grâce, en la laissant œuvrer, en la laissant remonter, en la laissant diffuser et réaliser, en vous, le Mariage Mystique.

Je tiens à vous préciser qu'au-delà de la période des 21 jours permettant l'installation de l'Onde de la Grâce en ce qui est nommé le fondement (ou, si vous préférez, les deux premiers chakras de ce corps physique et éthérique), l'Onde de la Grâce va, par elle-même, venir transmuter tout ce qui est lié à la survie du corps, tout ce qui est lié à la peur, aux peurs, aux doutes, à tout ce qui représente un frein (bien inconscient et bien au-delà même de votre ego et du Soi) sur la route de l'Absolu.

L'Onde de la Grâce est agissante par elle-même. Elle ne nécessite rien d'autre que votre patience. Elle ne nécessite rien d'autre que votre bienveillance. Elle ne demande surtout aucune action de votre part. Elle a juste à être accueillie, au nom de personne d'autre que le Soi, au nom de personne d'autre que ce qu'Est l'Absolu. Le don de la Grâce va venir modifier (de façon irrémédiable) le fonctionnement (en incarnation) de ce qui est appelé les deux premiers chakras. Favorisant, par l'intermédiaire aussi du Manteau Bleu de la Grâce, le passage des Portes ATTRACTION et VISION, leur transcendance au sein de la Lumière bleue (nommée fusion des Éthers par SRI AUROBINDO), permettant de franchir la porte OD, de la passer, de manière définitive, et de vous établir (au-delà de toute notion temporelle, au-delà de toute notion de Lumière) dans cet Ultime, cet Absolu.

Le Mariage Mystique, ainsi qu'il a été nommé par certains Anciens, est la réalité de ce qui se vivra à ce moment-là, si ça n'est pas déjà le cas. En Inde, nous pouvons parler (et nous avons parlé longuement) de l'union et de la fusion de la Shakti / Kundalini, c'est-à-dire de la polarité masculine du Ciel et féminine de la Terre, oeuvrant au sein d'une même Réalisation, d'un même établissement. Ce Mariage Mystique est appelé, pour nous, en Orient, le Mariage de la Prakriti et de Purusha, c'est-à-dire tout ce qui est lié à ce que nous pouvons nommer aussi l'éternel Masculin et l'éternel Féminin. C'est aussi le Mariage de la personnalité avec l'Êtreté mais, au-delà, un Mariage avec le sans forme, avec le tout, avec l'Absolu. Au moment où le Canal de l'Éther, ainsi que les deux premiers chakras, sont gorgés de l'Onde de Vie, du Don de la Grâce, va se produire un mécanisme extrêmement précis, qui ne nécessite (là aussi) aucune participation de votre part. Certains d'entre vous l'ont déjà vécu, d'autres le vivront, bien sûr. Il est important de retenir ceci, qui est essentiel : quand vous arrivez à cette étape, restez en paix, restez tranquille, ne faites rien, contentez-vous d'être un observateur et surtout de ne pas vous identifier, à aucun moment, à ce qui va se passer.

Ce qui va se passer est, très exactement, le Passage de votre conscience (qu'elle soit de l'ego ou du Soi) au travers des peurs nommées les plus fondamentales de l'humanité : la peur de la mort, le doute, l'interrogation, les dernières strates (si vous voulez bien) que nous appellerons les résistances à l'établissement de l'Absolu au sein du principe de survie, du principe de précaution, permettant de maintenir une identité, permettant de maintenir une personne, un ego ou un Soi, distincts de tout le reste. Cette étape ne nécessite que votre Présence, votre bienveillance et, surtout, de ne pas réagir à ce qui va, littéralement, remonter à votre Conscience, ce qui va, littéralement, vous entraîner à vouloir réagir, à vouloir fuir parce que l'Onde de la Grâce, au-delà de l'extase provoquée (à ce moment précis et avant l'installation définitive de l'extase), va vous donner à vivre, en conscience, l'ensemble de ces doutes, de ces peurs qui ne vous appartiennent pas. Ni à votre ego, ni au Soi, mais qui appartiennent à la structure même de l'humanité, quant à sa conception au sein de l'Illusion, quant à son fonctionnement au sein de l'Illusion.

Le plus important est de rester tranquille, de regarder ce qui se déroule, avec bienveillance, en vous plaçant au-delà de tout cela car vous êtes réellement au-delà de tout cela. Quels que soient les éléments remontants, quelles que soient les images, quels que soient les archétypes, quelles que soient les émotions ou les idées qui vous agiteront, durant ce temps, ce temps sera extrêmement bref, dès l'instant où vous accepterez de ne pas vous identifier à l'ensemble de ces projections de peur, à l'ensemble de ces projections de survie. Cela durera un instant bref, dès l'instant et dès le moment où vous aurez saisi et compris que ce qui se joue n'est rien d'autre (en quelque sorte) que le passage en revue des dernières affres de la personnalité, des dernières séductions du Soi qu'il faut bien traverser, sans le vouloir, simplement en étant (en quelque sorte) un observateur et un spectateur de l'ensemble de ce qui va remonter.

Il n'y a rien à redouter. Il n'y a rien à projeter. Il n'y a rien à attendre. Cela se déroulera sur un temps extrêmement bref, pouvant aller de quelques minutes à quelques heures ou à quelques jours, en fonction de vos résistances. Retenez ceci : vous n'avez à accorder aucun crédit, aucun poids, aucune densité, à ce qui émergera à ce moment-là. Tout ce qui arrivera à la conscience (que cela concerne votre histoire, que cela concerne vos blessures vécues au sein de l'ego, que cela concerne l'humanité dans sa totalité, quelles qu'en soient les manifestations, illusoires et morbides), rappelez-vous, à ce moment-là, que vous n'êtes rien de tout cela, qu'il vous appartiendra juste (comme cela a été dit) de réfuter, simplement, tout ce qui se manifestera. Et alors, sans vouloir rien faire, vous constaterez (avec un bonheur non dissimulé, dès que vous aurez compris le mécanisme) que vous n'êtes aucune de ces émotions, aucune de ces blessures, aucun de ces passés, aucun de ces mécanismes de survie, inscrits de toute éternité dans la faiblesse de la chair.

À ce moment-là, vous vivrez ce qui est nommé la transcendance de la chair qui sera consommée par le Mariage Mystique. Ce Mariage Mystique fera naître, depuis les deux premiers chakras (que cela soit au niveau du sacrum, à l'arrière, au niveau du bas du dos, que cela soit aussi au niveau du périnée, au niveau du nombril) des mécanismes péristaltiques (c'est-à-dire de contraction et dilatation), plus ou moins rapides, plus ou moins intenses, plus ou moins profonds, vous permettant de laisser monter l'Onde de Vie et surtout, à celle-ci, de se diffuser jusqu'au niveau le plus intime de vos cellules. Ceci s'accompagnera de la transfiguration totale de vos cellules et du mécanisme qui a été nommé Ascension.

Cela, vous le vivrez, à titre individuel, mais c'est très exactement ce qui se vivra au moment Collectif de la Terre qui, je vous le rappelle, ne dépend que de la Terre et que d'elle seule. Toutefois, nombre de signes évidents, sur cette Terre (qu'ils soient auditifs, qu'ils soient liés à la chaleur de la Terre, aux séismes, qu'ils soient liés au Soleil), sont une invitation à comprendre que tout cela est en cours, en ce moment même. Nul ne connaît le temps de ce déroulement. Par contre, votre temps à vous est individuel et il est extrêmement bref. Il vous permettra (dès cet instant) de vivre cette Illumination du Supramental, bien au-delà du Soi, bien au-delà de la personne qui vous confèrera alors (au-delà de tout doute, au-delà de toute peur, au-delà de toute question) la certitude et l'évidence de qui vous Êtes, la certitude et l'évidence de ce que vous vivez, bien au-delà de la limite de cette personne et qui, pourtant, s'inscrit dans cette personne. À ce moment-là, vous ne prononcerez pas des phrases clé comme : « je ne suis pas ce corps » parce que vous vivrez, réellement, que vous n'êtes pas ce corps. Sans effort, sans aucune intention, sans aucun doute, sans aucune difficulté.

Rappelez-vous : vivre l'Onde de la Grâce ne nécessite aucun effort, aucune demande. Cela nécessite seulement que vous soyez dans la paix, tranquille. Alors vous pouvez, bien sûr, utiliser les nombreux éléments qui vous ont été donnés (que cela soit la respiration ou que cela soit certains éléments appartenant à la réalisation du Soi) et qui permettront, en quelque sorte, d'élaborer des stratégies d'évitement de votre propre mental. Non pas pour éviter l'inévitable mais, bien plus, pour le vivre (je dirais) de manière sereine (comme je l'ai exprimé), en tant que spectateur ou observateur. Tout ce qui remontera à la conscience, toute blessure (la vôtre comme celle de l'humanité), vous appellera à vous désengager, à vous décristalliser de ce qui se produira. Et vous saisirez (très facilement, dès l'instant où vous êtes tranquille) que rien de ce qui se produit, au sein de votre conscience, n'a de réalité, n'a de poids, n'a de densité. Vous vivrez, réellement, cela comme ce que cela est c'est-à-dire une Illusion totale, ce que j'appellerais un spectacle auquel vous n'y êtes pour rien.

Ce processus aboutira (comme je l'ai dit), en un temps très court, à diffuser l'Onde de la Grâce dans l'ensemble de vos structures, d'ici comme d'ailleurs. Aussi bien le corps d'Êtreté que ce corps inférieur et ses différents complexes, vous sembleront comme doublés, à l'extérieur, par un autre corps. Alors, plusieurs expressions pourront être trouvées. Cela n'est pas un corps d'énergie, comme le corps éthérique (puisqu'il n'y a pas de circulation), mais juste, là aussi, un frémissement du Supramental. Votre Conscience viendra, non plus dans ce corps, mais dans ce nouveau corps en superposition (si tant est que l'on puisse parler de corps car il épouse effectivement la forme de ce corps physique mais n'est en rien comparable à ce corps physique). Cette perception, qui est donc née au niveau de l'Onde de Vie, au niveau des jambes, à ce moment-là, diffusera sur l'ensemble des cellules du corps. Aucune parcelle de la Conscience, du complexe inférieur, ne pourra échapper à cette Résurrection. Bien sûr, un certain nombre de mécanismes, dits physiologiques, se transformeront de façon radicale. Ils ont été (en partie) évoqués, aussi bien par certaines Étoiles, que par moi-même, que par les Archanges. À ce moment-là, vous constaterez (sans aucun effort), de façon tout à fait naturelle, que les besoins physiologiques de base n'existent tout simplement plus. Que cela concerne le sommeil, que cela concerne l'alimentation, que cela concerne tout ce qui semblait (jusqu'à présent) comme couplé, de manière très étroite, avec la vie, sera ôté de vous, sans effort. Et d'ailleurs, si vous contrevenez à cette nouvelle physiologie (si tant est que je puisse l'exprimer ainsi) vous constaterez, par vous-même, que vous serez, à ce moment-là, soit très lourd, si vous mangez, soit que si vous voulez dormir à tout prix, alors que votre corps ne demande rien, vous serez extrêmement écrasé par ce sommeil qui vous éloignera de ce que vous Êtes.

Rappelez-vous que vous n'avez rien à essayer de faire par vous-même, que c'est la logique précise même de cette Illumination du Supramental, de cette Réalisation de l'Absolu qui va vous permettre de vivre ce qui est à vivre. Simplement, nous vous disons cela pour que vous ne soyez pas étonnés par les vertiges, par les nausées, par nombre de nouveaux symptômes pouvant apparaître au niveau de ce corps physique et qui pourtant vous permettront, eux aussi, de vous distancier de leur propre réalité car, quelle que soit la nausée, quelle que soit la perte d'appétit, quelle que soit la perte de sommeil, quelle que soit la perception de cette nouvelle forme, au-delà de la forme, vous constaterez (sans aucune difficulté) que vous n'êtes rien de ce qui affecte ce corps. Cela deviendra tellement une évidence pour vous, et cela sera accompagné par un état indicible de jouissance, que plus aucun doute ne pourra même affleurer votre conscience.

Bien sûr, cet état Ultime ne va pas aller sans poser des petits problèmes, non pas pour vous mais bien pour ceux qui sont autour de vous, qui n'ont pas encore accès à cet Ultime. Parce que (pour l'ego ou même pour le Soi) cette transformation en Ultime, est l'indicible horreur de la disparition. Tant que cela n'est pas vécu, que cela soit l'ego ou le Soi vont élaborer (en permanence) des stratégies à l'extérieur de vous, bien sûr (au niveau de vos proches, de votre famille), des éléments pour vous faire renoncer parce qu'ils ne comprennent pas, parce qu'ils ne vivent pas, parce qu'ils ne se tiennent pas tranquilles par rapport à cette transformation. La résurrection fait extrêmement peur (surtout à celui qui ne la vit pas) parce que cela peut lui sembler (avec le regard de la personnalité, ou le regard de l'ego, ou encore avec celui du Soi) comme une fuite de la réalité. Or ce n'est en rien une fuite de la réalité mais, bien plus, l'accès au réel, au-delà de toute réalité de ce monde. L'être qui vit et qui entame cette résurrection au sein de l'Absolu, ne peut plus être affecté ni touché par quoi que ce soit concernant ce monde. Et même si la mort devait arriver, l'état perdurerait au-delà de la disparition totale de ce corps. Mais ceux qui vivent encore les affres (logiques, normales) de la personnalité, les affres (logiques et normales) de la Réalisation du Soi, de l'Éveil (mais de la non Libération) ne peuvent qu'être effrayés, tétanisés, voire en violente opposition par rapport à ce que vous allez vivre. Mais, là aussi, restez tranquilles. Vous n'aurez de toute façon, aucune envie de réagir, aucun besoin de réagir, simplement, par votre présence et par la manifestation même de la caractéristique majeure de l'Onde de Vie, devenant extase mystique, Mariage Mystique, vous faisant découvrir que l'autre n'est qu'une parcelle de vous-même, n'appliquant et n'appelant aucune réponse si ce n'est de toujours aimer, de toujours démontrer, de toujours témoigner. Bien sûr, celui qui ne vit pas cela vous traitera de tous les noms (il vous appellera Illusionné, il vous appellera gourou, il vous appellera insensé, peu importent les noms) car, quand vous serez établi dans cet état au-delà de tout état, dans cet état où la Conscience n'Est même plus, vous saurez alors qu'il n'y a rien à faire. Juste vous contenter d'Être, éventuellement de témoigner, non pas de ce que vous Êtes, mais de témoigner de l'Onde de Vie car c'est devenu ce que vous Êtes.

L'Onde de Vie ressemble à s'y méprendre (pour l'ego) à la mort, à la folie, à la dissolution. Et c'est irrémédiablement ce qu'est l'Onde de l'Absolu, cet Absolu, quand vous le vivez, par rapport à celui qui ne le vit pas. Il y a une mise en scène dramatique, au niveau de l'ego ou du Soi (le vôtre comme les autres), qui fait croire à la terminaison de quelque chose, à la fin de quelque chose. Et c'est effectivement la fin. La fin de quoi ? La fin de tout ce qui était éphémère. La fin de tout ce qui était illusoire. La fin de ce qui n'était pas pérenne. La fin de la succession des joies et des souffrances. La fin de la croyance en la captation d'une Lumière ou au remplissage par une Lumière. Alors bien sûr, celui qui doit renoncer à ce qu'il a chèrement conquis (par l'abandon de certaines circonstances, par l'Abandon à la Lumière) ne peut qu'être en proie, par votre propre transformation, à un refus total de cette transformation. Quels que soient, d'ailleurs, les symptômes que de plus en plus d'êtres, ayant réalisé le Soi, vivront, ils en arriveront (tant qu'ils n'auront pas vécu eux-mêmes cette étape que je viens de développer) à renier, en totalité, tout ce qui a été donné, jusqu'à présent, dans ce travail de Réalisation et de Libération. La Libération n'est pas la Réalisation. La Libération n'est pas l'Éveil. Elle est vraiment la Résurrection qui vous conduit bien au-delà de tout cadre, de toute limite, de toute règle, de tout yoga, de toute compréhension. Vous ne pouvez strictement rien comprendre, ni percevoir, ni ressentir, ni expliquer, en ce qui concerne l'extase mystique.

Le Mariage Mystique ne peut que se vivre et, tant qu'il n'est pas vécu, celui qui regarde de près ou de loin ne pourra que dire que vous êtes fou. Et, effectivement, pour l'ego, vous l'êtes devenu. De la même façon, rappelez-vous aussi, dans ces moments-là (et de toute façon cela deviendra, pour vous aussi, évident) : il n'y a rien à répondre, il n'y a rien à réagir. Si, toutefois, la pression (qui n'en est pas une) vous semble, dans ces moments-là, pénible : retirez-vous en vous-même, le temps que ce Passage soit définitivement vécu (pour ceux d'entre vous qui le vivent) afin que ceux qui étaient parmi vous et autour de vous, qui ne le vivaient pas, le vivent à leur tour. Rappelez-vous : vous qui êtes occidentaux et qui, peut-être, avez lu les écritures dites sacrées : à un moment donné, après sa Résurrection, le Christ avait demandé que personne ne le touche parce qu'il avait dit : « je ne suis pas encore retourné au Père, ne me touchez pas ». De la même façon qu'il avait dit, à un moment donné, bien avant sa crucifixion : « qui m'a touché ? ». Rappelez-vous que la Grâce est, en quelque sorte, ce Feu absolu, cet Absolu, indicible Amour, qui est un Feu dévorant, une eau vivifiante qui met fin à toute Illusion.

Alors bien sûr, les mécanismes adaptatifs de l'ego et du Soi (qui ne sont plus les vôtres par rapport à l'Absolu que vous établissez) amèneront irrémédiablement à des interrogations et des questionnements de ceux qui ne le vivent pas. Dites vous, là aussi, que si vous restez tranquille, vous participerez, à votre manière (là aussi), au sens du service, non plus envers la Terre, mais bien entre vos Frères et vos Sœurs. Car votre regard ne sera plus un regard limité. Il sera un embrasement total de toutes les Illusions, de tous les autres ego, de tous les Soi, vous permettant de rester stable, de rester tranquille, quoi qu'il se manifeste, quoi qu'on veuille vous faire, quoi qu'on veuille vous dire. Le maître mot est, l'expression est : « je ne suis pas cela » non pas comme un leitmotiv d'auto persuasion mais bien comme l'évidence. Si vous restez tranquille, alors, tout sera tranquille. Quoi qu'il se passe (pour les autres), vous savez, de manière indéfectible, qu'ils sont vous. Vous le savez parce que vous le vivez, non pas parce que vous y avez cru, non pas parce que vous avez pratiqué tel ou tel yoga mais, parce que le don de la Grâce va appeler toutes ces transformations en vous.

Le bien Aimé SRI AUROBINDO en avait parfaitement parlé, lui qui a parfaitement décrit la transformation de tout ce qui étaient les mécanismes de vitalité inscrits au sein du corps illusoire et l'action de ce Supramental, visant à établir une nouvelle vie. Bien sûr (selon les cadres de référence de chacun, quand nous avons été présents sur Terre) nous avons échafaudé, nous aussi, des interprétations non pas sur le mécanisme mais sur ce qu'il pourrait en résulter. Et bien sûr, quoi de plus séduisant que d'imaginer qu'une nouvelle humanité va naître sur Terre, complètement régénérée et transfigurée. Que tout va s'aplanir. Que tout ce qui existe comme résistance va disparaître. Cela est le cas mais cela est le cas en vous, en ce que vous Êtes et certainement pas dans ce monde extérieur, qui, par certains côtés (par les mécanismes que j'ai évoqués au niveau du 1er et 2ème chakras, appelés chakra collectif, si l'on veut bien l'appeler ainsi, ou karma collectif) s'opposera, avec véhémence, à cela. Vous n'avez pas à vous opposer, vous qui vivez le don de la Grâce. Vous avez juste à contribuer (par la paix, par votre présence, par le fait de rester tranquille et en paix) à l'établissement de ce Mariage Mystique, pour chaque Frère, pour chaque Sœur. Vous remarquerez aussi qu'au-delà de l'aspect de délocalisation, votre Conscience sera (elle aussi) totalement Libérée.

Vous deviendrez ce qui est appelé le Libéré Vivant, ce qui a été nommé le Jnani ou le Mukti, vous permettant alors de manifester votre Conscience en n'importe quel point de l'ensemble de la création, de manière de plus en plus lucide, de manière, je dirais, de plus en plus percutante, pour vous même comme pour l'ensemble de l'humanité. À ce moment-là, vous pourrez être dans ce corps, dans tout autre corps, parce que vous ne ferez de différence entre aucun corps. Vous serez aussi bien celui qui vit le don de la Grâce et le Supramental, en totalité, dans ce corps, celui qui est Ressuscité, qui est devenu le Libéré. Mais vous pourrez aussi être présent partout, dans le même temps (parce qu'il n'y a plus de temps), dans tous les espaces (parce qu'il n'y a plus d'espace), quand vous réalisez cette étape Ultime qui n'est pas un état ni une étape mais bien un aboutissement. Si vous ne le vivez pas, vous constaterez qu'autour de vous, où que vous soyez (que cela soit vos enfants, vos parents qui pourtant ne croyaient en rien, n'avaient aucun cheminement spirituel ou de mécanismes de recherche psychologique ou de Soi) certains êtres vont vivre la Grâce. Alors, ces témoignages, autour de vous, silencieux ou profonds, seront (là aussi) un engagement (pour vous qui ne le vivez pas) à ne rien revendiquer, à ne rien projeter, à ne rien désirer parce que si vous écoutez l'Onde qui parcourt ces Êtres, vous profiterez, de manière spectaculaire, non pas d'un don de quoi que ce soit de ces êtres-là mais vous serez, en quelque sorte, dans leur orbe. Vous serez dans leur Conscience, au-delà de toute Conscience, et cela facilitera, de proche en proche, le travail (si l'on peut le nommer ainsi) du Don de la Grâce.

Ceci se déroule dès le début du mois d'avril. Nous vous convions donc, chaque soir, à 19 heures, à vivre non plus un Alignement de service pour l'Ancrage de la Lumière mais bien à rester présent à vous-même, tranquille, quelle que soit la position (allongé, debout, assis, peu importe). Quelle que soit la position de vos membres, quelle que soit la position de votre bouche, quelle que soit l'ouverture ou la fermeture de vos yeux, simplement, soyez présent, durant cette période. Cela sera, pour vous, une opportunité de vivre, de manière sereine, l'Onde de la Grâce jusqu'au moment de la Résurrection. Ce moment appelle, simplement, à se rappeler de ce que je vous ai dit, en ce jour : tenez-vous tranquille, restez en paix et surtout ne faites rien. N'accordez aucun crédit, aucune importance à ce qui va remonter, effleurer ou affleurer la Conscience car vous n'êtes rien de tout cela. Dès l'instant où vous aurez réfuté, de manière absolue, les premiers éléments qui remonteront à la Conscience (qu'ils appartiennent à votre supposée histoire ou à la supposée histoire de ce monde), vous constaterez que, très vite, tout cela passera, sans aucun problème. Et que plus cela passera, plus vous serez installé dans l'indicible jouissance permanente de l'Absolu. L'être humain en incarnation a toujours eu soif d'Unité, de sens et d'Absolu. Ceci a pu se traduire par la poursuite d'une quête ou d'un objectif professionnel, spirituel, affectif ou autre. L'acte sexuel en lui-même n'est que la recherche éperdue de cette Unité perdue.

Cela vous est ouvert, non pas en l'espace d'une extase ou d'une jouissance sexuelle de quelques instants mais pour l'Éternité, dans l'Absolu. Alors, que redouter ? En tant que principe, vous n'avez rien à redouter. Ce qui redoute est, a toujours été, et sera toujours, la personnalité et aussi le Soi qui ne veut pas perdre ses prérogatives, ses acquis. Or, l'Absolu n'est pas à acquérir. Il a toujours été là, de toute Éternité. Sans ça, aucune vie (ici comme ailleurs) ne pourrait, simplement, même être imaginée. Voilà ce à quoi (durant cette période que vous nommez, en Occident, pré Pascale) vous êtes appelés.

Le Manteau Bleu de la Grâce continuera, relayé, en quelque sorte, par trois Étoiles (ndr : GEMMA GALGANI, MA ANANDA MOYI et MARIE) et MÉTATRON. Simplement, dans ce que vous aurez à faire (dans le fait de vous tenir tranquille, à 19 heures, durant 30 minutes) c'est, en quelque sorte, rendre de plus en plus présent ce Manteau Bleu de la Grâce, cette Onde de Vie. Rappelez-vous que ce n'est pas vous qui la dirigez, que vous ne pouvez rien faire. Elle vient de la Terre. Elle est née. Elle ne demande qu'à remplir vos pieds, qu'à remplir votre corps car elle est votre nature, elle est notre essence commune, notre Éternité commune. Si vous partez de ce principe, et si vous en acceptez la véracité, il n'y a aucune raison pour que quoi que ce soit fasse obstacle à cette étape. À moins que vous ne préfériez, effectivement, rester dans le doute, rester dans la souffrance, plutôt que de vivre l'extase infinie de qui vous Êtes. Tout cela est en cours. Certains d'entre vous en ont vécu les prémices dès les premières sessions (si on peut les nommer ainsi) de descente du Manteau Bleu de la Grâce, le jeudi à 22 heures. Les symptômes sont innombrables. J'en ai parlé un petit peu au niveau physiologique. Je vous laisse aussi découvrir ce qu'il adviendra de votre Conscience, ce qu'il adviendra de ce corps, dans ces transformations. Tout cela est à découvrir. Rappelez-vous, comme le disait FRÈRE K : vous pénétrez de plain-pied dans des territoires strictement inconnus. Rien de ce qui vous est connu ne pourra vous servir, aussi bien dans le Passage que dans l'établissement Ultime de cette étape. Vous ne pouvez ni appréhender, ni comprendre quoi que ce soit à cet inconnu car c'est votre nature. Vous y êtes immergés, de toute Éternité, au-delà du jeu de rôle de ce monde, de l'âme et de l'Esprit, dans cette félicité, dans cette extase.

Nous n'avons pas d'autres mots à vous proposer car, à travers ce mot d'extase et de jouissance, nous appelons immanquablement ce que nombre d'êtres humains a vécu (de façon plus ou moins heureuse) à travers l'acte sexuel, à travers certaines expériences dites mystiques. Mais que cela soit l'acte sexuel ou certaines expériences mystiques, l'Absolu est sans commune mesure et n'est pas mesurable ou opposable à ces expériences passées. Rappelez-vous ce que vous disait FRÈRE K. : « vous pénétrez dans des territoires inconnus ». Mais ces territoires inconnus (que vous les viviez ou que vous les observiez chez un autre Frère ou Sœur), même s'ils vous perturbent dans vos fondements, même s'ils viennent vous heurter dans vos certitudes, dites-vous que c'est bon signe. Dès l'instant où vous resterez, vous aussi, tranquille, l'Onde de Vie qui remonte le long des jambes (si ce n'est déjà fait), alors, transfigurera, en totalité, la chair. La transcendance de la chair sera réalisée. Les cellules seront transformées en Lumière. Le carbone commencera sa transformation en silice. De la même façon (et de manière synchrone) que cette Terre vit sa Libération, que le Soleil vit sa Libération, vous ferez alors partie intégrante de ce processus. Vous constaterez aussi (de manière fort aisée) qu'il y a une résonance exacte entre le Don de la Grâce, sa progression et la progression de la Libération de la Terre et du Soleil, dans leur actualisation au sein de cette Dimension.

Notre Commandeur (ndr : Omraam Mikaël AÏVANHOV) vous avait dit, voilà un an, que tout était accompli sur les autres Plans. Qu'il restait simplement à le conscientiser, à le vivre, d'abord de manière individuelle. Vous êtes rentrés maintenant dans cette étape collective de l'Absolu et de l'Ultime. Ceux, maintenant, parmi vous, Frères et Sœurs, qui souhaitez maintenir l'expérience de l'incarnation, l'expérience de la dualité, l'expérience de la chair, soyez rassurés car vous le vivrez. Rappelez-vous : l'Onde de la Grâce ne peut être désirée ni souhaitée. Elle est un mécanisme naturel. Elle est un mécanisme inné parce que, sans cette nature même de qui vous êtes, vous ne pourriez être présents même, sur ce monde, ni même exister, ni même être quelque part, en quelque temps que ce soit ou en quelque espace que ce soit. Bien sûr d'autres symptômes (encore une fois) apparaîtront, perçus par ce corps ou par cette Conscience, dans les moments où l'Onde de Vie se calme. Mais l'Onde de Vie ne disparaîtra jamais. De la même façon que les Couronnes Radiantes de la Tête et du Cœur se voyaient affectées par certaines fluctuations (en résonance avec votre humeur, avec les cycles mêmes d'émissions du Soleil, de la Terre, du Noyau central de la Galaxie, ou de la Source), au niveau de l'Onde de Vie, dès l'instant des premières fluctuations passé, dès l'instant de la transcendance de la chair, plus rien ne pourra réfréner ce frissonnement : ni la moindre activité consciente, ni le moindre désir, ni le moindre exercice, ni la moindre volonté. Vous serez, à ce moment-là, devenu un brasier ardent d'Amour et d'eau vive que rien ne peut réfréner, que rien ne peut arrêter. Vous serez bien au-delà de la manifestation de ce monde. La meilleure preuve en sera votre capacité à être tout autre être humain, à être tout autre Archange, à être tout Soleil, toute planète et ce, indépendamment de toute notion de voyage, indépendamment de toute notion temporelle.

L'Onde de l'Extase, le Mariage Mystique, après un certain nombre d'expériences, vous fera préférer l'immersion dans cette Grâce, sans rien d'autre. Il ne sera plus, pour vous, question d'une quelconque Dimension, d'une quelconque libération de la Terre parce que vous serez Libéré, en totalité, et le monde fera très exactement partie de qui vous êtes. Il n'y aura plus de distance, plus aucune séparation, plus aucune possibilité de séparation ou de division. Vous serez enfin Unifié. Vous serez La Connaissance. Vous serez ce que l'on appelle le Jnani, le Libéré Vivant qui parcourt ce monde. Ce qui était (voilà encore peu de temps) un mécanisme extrêmement rare, deviendra de plus en plus courant, de plus en plus évident. Vous vous reconnaîtrez les uns les autres parce que vous pourrez permuter de corps. Vous ne serez plus attaché à quoi que ce soit. Vous vivrez la totale Liberté. Le Mariage Mystique pourra être vécu dans le corps que vous aviez, comme dans tout autre corps qui le vit. Vous ne serez plus limité, vous n'aurez plus peur de rien parce que la peur n'existera tout simplement plus dans ce que vous Êtes, en Absolu. Voilà les éléments qui se dessinent et que le Conseil des Anciens m'a demandé de vous transmettre, concernant cette étape qui n'en est pas une. Si, par rapport à ce que je viens de vous exprimer et de vous donner, il existe des interrogations ou des questionnements complémentaires, alors je me ferai un plaisir de continuer à parler avec vous.

Question : à part les pieds, quels sont les autres points par lesquels d'Onde de Vie pénètre ?
Cher Frère, c'est ce point d'entrée qui est le plus significatif, parce que ce sont vos pieds qui sont en contact avec le point le plus bas du corps, avec le point le plus haut de la Terre : le sol. Ensuite, quand le Mariage Mystique sera consommé ou en voie d'être consommé, l'impression que vous pourrez avoir, c'est que l'Onde de Vie pénètre de partout à la fois parce que c'est votre nature. Ce que vous percevez au niveau des pieds, au niveau des chakras, sera présent dans chaque cellule et dans (comme je l'ai dit) tout autre corps humain qui le vit de la même façon. Il vous deviendra aisé de vivre la différence entre la descente de la Lumière par les Couronnes radiantes, la remontée de la Kundalini, de cette Onde de Vie. Elles n'ont absolument pas les mêmes caractéristiques ni les mêmes effets. La Couronne radiante de la tête et la Couronne radiante du Cœur vous amènent à vivre le Soi, la Réalisation. L'Onde de Vie vous installe dans la Libération. Elle n'a pas à naître (à un certain stade) ni de dedans ni de dehors, ni des pieds ni de la tête puisque, je vous le rappelle (même s'il existe la perception de quelque chose qui double le corps physique par l'extérieur), vous serez ici et ailleurs, sans aucune peur. Vous pourrez être tout autre corps de Frère ou de Sœur ayant installé le Mariage Mystique parce que le Mariage Mystique, au-delà d'être le Mariage avec vos deux parties, que j'ai nommées Prakriti et Purusha, est avant tout le Mariage avec toute la Vie.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Frères et Sœurs, de mon Cœur à votre Cœur, je vous donne la Paix. Ensemble, quelques instants de silence des mots, de silence, même, de la Vibration. Simplement. Et juste présents, là, tout de suite, au-delà de toute volonté, de toute supposition. Vivons.

... Partage du Don de la Grâce ...

Vous êtes moi, comme je suis vous car il n'y a nulle distance entre mon Cœur et votre Cœur. Je salue, en vous, l'Éternité. Je salue, en vous, la Grâce. Je salue, en vous, la Beauté. Nous sommes Un.

... Partage du Don de la Grâce ...

Je suis UN AMI. À bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page