Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVAHNOV

O.M. AÏVAHNOV

7 juin 2007

pdf

Et bien, chers amis, je suis très content de vous retrouver en cet endroit où je viens régulièrement converser avec vous, échanger, vous donner des informations pour vous aider sur ce chemin si pénible sur votre planète en ce moment. Alors, je vous apporte mon amour, ma bénédiction et je vous laisse d'ores et déjà la parole.

Question : est-ce que d'autres planètes du système solaire sont habitées de l'intérieur ?
Bien évidemment il existe de multiples plans vibratoires. Vous, vous ne voyez, dans votre plan, que le plan vibratoire de la troisième dimension. Alors, les histoires de systèmes solaires sont extrêmement complexes. Il y a eu civilisations sur nombreuses planètes de ce système solaire, en d'autres temps, d'autres dimensions, bien antérieures à la vôtre. Alors, il y a effectivement des planètes qui sont aussi occupées de manière vibratoire c'est-à-dire en des formes pas incarnées comme les vôtres mais avec des dimensions autres. Alors, vous ne pouvez pas percevoir ces plans vibratoires parce qu'ils sont situés non pas sur les plans vibratoires où vous êtes. Vous, vous avez la contrepartie physique mais les êtres se situent aussi bien sur des plans que vous appelleriez surface, aussi bien sur des plans que vous appelleriez intra planétaire. Et, ça, c'est extrêmement commun. Maintenant il y a, bien évidemment, des systèmes solaires qui sont dans la même situation que votre système solaire actuel. Alors, oui, les habitants sont extrêmement nombreux mais ne croyez pas avoir affaire à des martiens. C'est des plans vibratoires qui sont habités mais ces plans vibratoires correspondant à vos planètes n'ont plus rien à voir avec ce que, vous, vous voyez, bien évidemment.

Question : on parle de « big-bang » pour expliquer la formation de notre monde. Qu'en pensez-vous ?
Il faut bien comprendre qu'il y a pas un univers, il y a des multitudes d'univers, il y a de très nombreuses demeures à la maison du Père, il y a de très nombreuses possibilités d'évolution de la vie. Vous ne connaissez qu'une petite partie de l'évolution de la vie qui passe par un processus qui a été initié voilà fort longtemps maintenant qui a permis l'expérimentation de la matière dans laquelle vous vivez. Mais tous les processus évolutifs ne passent pas par cette phase matérielle, par cette phase de troisième dimension que vous expérimentez. Dimension de souffrance, dimension de séparation, de division mais aussi de beauté. Beaucoup de systèmes évoluent et organisent la vie de manière profondément différente de celle qui est connue ou de celle que vos astro-physiciens pensent que cela se fasse. Il y a des anti-univers, aussi, qui sont des images inversées, qui sont des plans dimensionnels, même pour moi, totalement indescriptibles. Alors, il faut bien comprendre qu'il y a jamais eu de processus initial, si ce n'est dans un univers local ou une partie d'univers local où peut se produire un phénomène d'explosion que certains peuvent assimiler à un big-bang mais cela est une vue extrêmement limitée qui correspond à votre perception liée à vos cinq sens et à vos modèles mentaux mathématiques mais la vie est infinie. Il y a pas un modèle qui correspondrait à un big-bang, à quelque chose qui s'expandrait à l'infini pour s'écrouler sur lui-même à la fin des temps. Il y a pas fin des temps de même qu'il n'y a pas début des temps. De toute façon, dans la majorité des univers, le temps n'existe pas et pourtant il y a processus évolutif mais en dehors de la matrice spatio-temporelle telle que vous la définissez.

Question : quelle est la relation, dans le corps, entre le cristallin et le corps de cristal qui se développe ?
Je pense pas qu'il y ait de relation formelle. Le corps de cristal est un corps multidimensionnel qui présente plusieurs appellations. Les tibétains l'ont appelé le Vajra, d'autres l'ont appelé le corps sans couture, le corps immortel, le corps de gloire, le corps de cristal ou multidimensionnel ou, comme c'est à la mode, vous appelez ça la Merkhabah ou le corps ascensionnel. Bien évidemment, quand cette nouvelle dimension de vie prend naissance et se rapproche de la troisième dimension qui constitue votre corps, survient un nombre considérable de modifications : vibratoires, spirituelles, psychologiques, cellulaires mais aussi au niveau de l'ADN, mais aussi au niveau du cristal, bien évidemment. Les modifications sont extrêmement importantes et concernent l'ensemble des véhicules subtils et grossiers. Alors, le cristallin se transformera forcément mais tout se transforme, le système nerveux se transforme et la densité vibratoire que vous expérimentez aussi se transforme. Alors, simplement, il y a analogie de mots entre cristal et cristallin mais y'a pas de différence fondamentale puisque le phénomène, même vibratoire, qui consisterait à voir d'autres couleurs que vous voyez en troisième dimension n'est pas un processus qui concerne le cristallin mais qui concerne la rétine et l'acquisition de nouvelles potentialités au niveau de cette rétine. Alors, la constitution de ce corps de cristal s'accompagne de beaucoup et de beaucoup de manifestations, aussi bien parfois agréables que désagréables. Beaucoup d'entre vous connaissent cela, bien sûr.

Question : quelles sont justement les principales modifications qui ont lieu dans le corps ?
Chère amie, elles sont extrêmement complexes. On pourrait parler de ça pendant des heures. Bien évidemment il y a nombre de modifications que vous connaissez : les sensations de fatigue, les sensations de lourdeurs dans la tête, les pressions et les douleurs dans les oreilles, les douleurs dans le dos. Je pourrais parler aussi des modifications au niveau cellulaire, au niveau de l'ADN mais tout ça a été écrit par de nombreuses personnes. La modification la plus importante à concevoir, à accepter, à digérer et à faire sienne c'est que les énergies multidimensionnelles se rapprochent de plus en plus de ce corps dense, de ce corps physique. Le corps de cristal, comme vous l'avez appelé, se rapproche des réalités quotidiennes indépendamment des désagréments ou indépendamment des expériences quasi-mystiques qui peuvent survenir. Le plus important est de comprendre qu'il y a un phénomène d'ascension vibratoire de la conscience qui va nécessiter une période d'ajustement mais aussi de choix parce que vous avez déjà choisi de rester dans cette dimension ou d'accéder avec la nouvelle Terre dans une nouvelle dimension. Ça, c'est extrêmement important. Ce qu'il faut garder à l'esprit c'est pas de se dire « ah, je sens cela, ça veut dire qu'il se passe cela dans mon troisième cœur ou qu'il se passe cela dans mon cerveau ». Bien évidemment, ça se produit, mais vous n'avez plus le temps de vous intéresser à cela. Vous devez vous intéresser essentiellement au choix que vous avez fait et à laisser cette énergie se rapprocher de plus en plus de vous, sans résister, en lâchant prise et en s'abandonnant, en quelque sorte, à la volonté de la Lumière. En la laissant agir en vous, vous permettrez à ce corps de cristal de vous effuser totalement la qualité vibratoire qui est la sienne au niveau de la cinquième dimension, dans la troisième dimension. Plus vous aurez de résistances, plus vous observerez des phénomènes de friction, des phénomènes importants au niveau des corps. C'est exactement ce qui se passe à l'heure actuelle, comme j'ai déjà dit, sur cette planète. Les éléments qui sont déchaînés, qui se transforment, les températures, l'eau, le feu, les volcans, les séismes mais aussi l'air qui se met en mouvement. Ça, je dirais, c'est les forces, à la fois de nettoyage mais aussi de résistances à la Lumière. Alors, à l'intérieur du corps c'est aussi la même chose. Les douleurs sont pas entièrement nécessaires. Elles sont peut être présentes en raison de l'acquisition d'un nouveau processus vibratoire. Et c'est vrai que, depuis le mois d'avril, ce que vous vivez sont des périodes de réajustements extrêmement profondes qui peuvent s'accompagner de chambardements pas uniquement dans les corps mais aussi dans les conceptions que vous avez de la vie. Tout cela est destiné à favoriser le lâcher prise, l'abandon des dernières scories qui encombrent votre corps et votre esprit et qui vous empêchent d'accéder totalement à cette dimension cinquième. Alors, vous verrez, à la fin de ce que nous échangeons, Marie viendra, comme d'habitude mais avec de nouvelles énergies qui correspondent aux énergies du moment qui sont, comme vous le constaterez, beaucoup plus intenses, beaucoup plus vibratoires que ce que vous avez connu l'année précédente ou encore voilà quelques mois. Le tout est de laisser cette énergie, de laisser cette spiritualité vous envahir et faire ce qu'elle veut de vous. Il faut vous abandonner corps, âme et esprit à la Lumière.

Question : pourquoi des moments de grande joie peuvent alterner avec des moments de grande souffrance ?
Cher ami, cela est fort simple à comprendre. De nombreux mystiques ont écrit à ce sujet. C'est un processus qui a été appelé la nuit noire de l'âme. C'est une période où des états dits mystiques alternent avec des périodes de grande noirceur. C'est lié au mouvement de va et vient de la Lumière. C'est lié aussi à des périodes de purification mais aussi à des périodes de résistances par rapport à la Lumière. Ceci est un processus initiatique parfaitement normal. Si tu veux avoir plus d'explications je pense qu'il y a de nombreux mystiques qui ont écrit sur cela et surtout dans le monde occidental, beaucoup moins dans le monde oriental parce que les structures d'âme, même au niveau du commun des mortels, ont beaucoup plus accès vers cette dimension transcendante, ce qui n'est pas le cas pour ceux qui ont pris corps dans cette Europe en particulier pétrie de cartésianisme, pétrie de qu'en dira-t-on et pétrie de sécurité, dans tous les sens du terme. Il faut bien comprendre qu'un occidental de souche qui vivrait ces éveils mystiques passeraient nécessairement par ces périodes de nuit noire de l‘âme. Mais ça a été parfaitement écrit, couché sur du papier. Vous avez, par exemple, les écrits de la petite Thérèse, de Saint Jean de la Croix, la montée du Carmel. Vous avez certains écrits de Sainte Thérèse d'Avila qui alternait des processus mystiques extrêmement puissants avec des périodes de troubles, de noirceur. Ca fait partie des processus habituels pour les occidentaux. Malheureusement il convient d'accepter, encore une fois, cela en sachant que la finalité c'est pas l'ombre, c'est la Lumière. C'est ces processus qui déclenchent la perte de l'espoir. En orient je crois qu'ils ont appelé ça les jeux du Seigneur, les jeux de l'arrivée de la Lumière et sortie de la Lumière. Vous avez une grande mystique en Inde, qui a vécu ça, que j'ai rencontrée de mon vivant et qui s'appelait Ma Ananda Moyi, bien sûr.

Question : une personne a suivi vos enseignements de votre vivant et demande ce qu'il en est aujourd'hui ?
Il y a eu des grands changements. J'ai été, de mon vivant, comme vous le savez, initiateur de la confrérie de l'ordre de Melchisédech et j'ai été envoyé en mission par mon grand Maître adoré Peter Deunov qui m'a permis de poursuivre une préparation. Mon enseignement, de mon vivant, a été une préparation. Mon enseignement, aujourd'hui, n'est plus une préparation, c'est une transformation, c'est pas la même chose. Aujourd'hui on s'adresse à un processus entièrement nouveau que j'ai essayé de décrire avec les moyens de l'époque, et qu'à parfaitement initialisé Sri Aurobindo avant moi ou aussi l'enseignement de Mère, par rapport à cette nouvelle transcendance qui est en train d'arriver qui n'existait pas encore y'a un siècle. Alors, il y a pas antinomie, il y a progression, comme j'ai déjà dit à de nombreuses conférences. De mon vivant il fallait se lever pour aller bénéficier des énergies du soleil. Vous étiez complètement immergés dans la troisième dimension. Aujourd'hui, même si c'est imagé, vous pouvez rester dans votre lit et appeler l'effet du soleil et vous aurez l'effet vibratoire du soleil. Voilà la différence. La dimension vibratoire, la dimension de la Lumière de cinquième dimension est beaucoup plus proche de vous. Ce qui veut pas dire qu'il faut pas faire d'efforts, qu'il faut pas faire un travail de purification mais, quand même, je dirais que les choses sont là, à volonté. Il suffit aujourd'hui d'accepter cette bénédiction qui nous vient de la cinquième dimension pour transcender complètement les enseignements que j'avais donnés. De même que le Christ à préparé il y a deux mille ans, non pas à travers ce qu'en a fait l'église catholique, mais à travers ce qui est resté de la notion de l'amour qui a perduré, malgré toutes les erreurs. Alors, si Christ parlait aujourd'hui dans un corps de chair, comme il le fait auprès de certains médiums, croyez vous qu'il répéterait les paroles d'il y a deux mille ans ? Certainement pas. Même il y a cinquante ans par rapport à aujourd'hui. C'est profondément différent et pourtant c'est la continuation. Christ disait : « nul ne peut retrancher ou ajouter une parole à mes paroles » parce que c'était la vérité. Il était la vie, la voie, la vérité, de toute éternité. Bien évidemment, aujourd'hui il dirait la même chose mais il enseignerait aussi autre chose mais ce serait toujours la voie, la vérité et la vie. Les mots s'adaptent aux circonstances vibratoires mais aussi à votre âme et à votre conscience, tout simplement. Alors, ce n'est pas contradictoire, c'est une évolution, tout simplement. A l'époque j'essayais d'ouvrir la conscience à de nouvelles règles de vie qui étaient assez formelles, je dirais. Aujourd'hui vous avez les énergies spirituelles qui demandent qu'à rentrer. Alors, bien sûr, il faut tenir son corps propre, son âme propre, pour accueillir le Seigneur le jour où il viendra mais le formalisme n'est plus de mise. Le seul formalisme c'est la rigueur de la volonté de l'âme de trouver la Lumière et d'accueillir la Lumière au plus profond de ses cellules. C'est une continuité, et en même temps c'est différent, mais la finalité est toujours la même.

Question : pourriez-vous nous parler des larves astrales ?
Ce sont pas des entités conscientes comme des désincarnés ou des elfes, ou des gnomes, ou des salamandres ou des fées ou des anges ou autres. Ce sont des habitants qui se nourrissent à partir des pensées humaines évidemment qui sont pas très lumineuses et qui ont une forme de vie pseudo-consciente qui s'entretient et se nourrit des pensées qui les ont générés. La particularité de ces larves astrales c'est naturellement de se faufiler dans les aura humaines, par la partie inférieure du corps, en se collant au milieu de la cuisse gauche, le plus souvent. Elles s'accrochent à ce niveau là et vont se nourrir des pensées de la même affinité vibratoire. Or cette région des cuisses est pas très loin des organes génitaux alors vous avez nombre de larves astrales qui se nourrissent des pensées génésiques c'est-à-dire de pensées sexuelles, de concupiscence, dénuées de tout amour, de désir de posséder, de désir de choses qui sont de nature humaine non évoluée. Voilà ce que j'ai appelé des larves astrales qui peuvent interférer au niveau sexuel bien évidemment et entraîner l'être humain dans une dépendance à la sexualité ou à certaines, je dirais, perversions.

Question : pourriez-vous nous dire ce qui se passera pour les âmes qui auraient fait le choix de ne pas vivre l'ascension ?
Cela n'a aucune espèce d'importance. Vous savez, j'ai déjà dit depuis deux ans que ce qui se passe à l'intérieur c'est ce que vous observez à l'extérieur que ce soit pour les climats ou pour tout ce qui se passe sur cette planète que vous ressentez les uns et les autres. Le plus important c'est votre maîtrise. Aujourd'hui et plus qu'il y a six mois ou un an et plus encore aujourd'hui, l'urgence c'est d'accueillir le corps de Lumière et de métaboliser ce corps de Lumière. Alors ne perdez pas de temps à comprendre ce que vont devenir ces âmes recyclées, ne cherchez pas à savoir ce que Jupiter va devenir à la fin de l'année. Certains médiums l'ont dit, alors, si vous tombez dessus, très bien, mais occupez-vous de votre intériorité, de ce que vous êtes à l'intérieur afin de transcender totalement, d'accueillir totalement cette Lumière, afin de digérer ce qui descend avec une puissance inégalée sur cette Terre, même avec la présence du Christ il y a deux mille ans. L'énergie que vous recevez sur cette Terre, en ce moment même, représente mille fois l'énergie qui existait du vivant du Christ et vous n'avez pas le temps de tergiverser, vous n'avez pas le temps de vous intéresser à de petites choses ou à ce que va devenir le voisin. L'important c'est ce que vous devenez, vous, et vous seuls. Vous devez retrouver, comme je l'ai dit à de très nombreuses reprises, votre maîtrise, tout seul. Il faut à tout prix éviter de rentrer dans des analyses, certes séduisantes, certes jouissives au niveau du mental mais qui n'apportent rien. Surtout que vous êtes, encore une fois, dans des temps extrêmement courts. Vous êtes dedans, vous n'êtes plus dehors. C'est pas dans vingt ans, c'est maintenant, c'est tout de suite. A chaque minute la Lumière descend, la Lumière pénètre en vous, la Lumière est là pour transformer chaque parcelle de cet être de troisième dimension que vous êtes encore. Percevez là, sentez là, cette fontaine de cristal qui pénètre à l'intérieur de vous. Quoi d'autre à d'importance à part cela ? Rien d'autre. C'est votre destin, d'être divin, de redevenir ce que vous étiez. Et rien d'autre n'a d'importance, rien de ce que vous avez construit, le karma n'a plus aucune place, les mémoires n'ont plus aucune place. Cherchez la Lumière, accueillez la Lumière et basta de tout le reste.

Question : comment peut-on ajuster nos différents corps à ces énergies ?
Bien évidemment, la Lumière est intelligente alors, si vous sentez décalages, c'est effectivement des réajustements, parfois petites douleurs, parfois grandes douleurs, mais y'a pas de technique, y'a pas de rituel à faire qui va permettre de mieux vivre cela. La seule chose à faire c'est d'accueillir, accueillir en sa dimension la plus noble : ouvrir le cœur, recevoir au centre de son être la Lumière et avoir confiance dans l'intelligence de la Lumière en sachant que celle-ci, au fur et à mesure, va pacifier votre être. Il faut la laisser œuvrer et, ça, c'est pas une technique où il faut mettre la main à tel ou à tel endroit, ou il faut réciter je ne sais combien de « Salue Marie ». Vous pouvez le faire si vous avez l'impression que ça vous aide mais c'est pas une obligation. La seule obligation est d'accueillir, de s'ouvrir et de laisser cette Lumière œuvrer en vous. C'est comme le Christ qui disait : « Père que ta volonté se fasse et non la mienne ». Et, ça, c'est la phrase magique par excellence. La Lumière, la vibration elle est là, depuis tout à l'heure. La présence de l'énergie particulière, elle est à l'œuvre pendant que je vous parle, pendant que j'essaie de détourner votre attention, à un niveau que certains d'entre vous perçoivent, qui est autrement plus vibrant, autrement plus puissant que ce que vous avez connu jusqu'à présent parce que vous êtes dedans, encore une fois. Alors, ne vous préoccupez pas de tout ce qui est autre chose que cette Lumière. C'est vraiment la chose primordiale, le reste n'a plus aucune importance. Il faut, certes, continuer à vivre, continuer à faire, mais votre conscience doit être en permanence occupée par la Lumière. Si vous avez une inquiétude, si vous pensez au travail, si vous pensez à l'être aimé, c'est le mental qui dit ça, c'est pas la Lumière. La Lumière n'a que faire de ce qui n'est pas la Lumière, de ce qui n'est pas votre être divin, vous et pas ce qu'est votre vie.

Question : parfois les enfants de parents séparés sont tiraillés par ... ?
Eh, y'en a un qu'est dans la Lumière et l'autre dans l'ombre et réciproquement, non ? Et bien, rassurez-vous, les enfants n'ont pas besoin que les parents mettent leur grain de sel. Ils savent ce qu'est la Lumière et quand la Lumière arrivera ils n'auront pas besoin de l'aide ni du papa ni de la maman parce qu'ils sont des êtres de Lumière beaucoup plus que vous. Ne mettez pas de la souffrance ou un regard de souffrance sur quelque chose qui est en train de disparaître. Seule compte la Lumière et les enfants n'ont pas besoin de faire comme vous. Ils trouvent la Lumière spontanément, naturellement, quelles que soient les épreuves, quelles que soient les souffrances parce qu'ils n'ont pas eu le temps, étant enfants, de constituer ce que vous, vous avez constitué : le corps mental. Alors, ils sont perméables à la Lumière.

Question : et qu'en est-il des adolescents qui sont tiraillés entre le matériel et le spirituel ?
Mais ça fait partie des tiraillements de tout être humain sur la planète parce que, si vous êtes encore ici, figurez-vous, c'est que vous avez pas encore fait le choix de la Lumière parce que vous seriez plus là, instantanément, non ? Alors, les tiraillements vous les vivez tous, comme les enfants. Vous pouvez pas l'aider sauf à lui envoyer toute la Lumière du monde. Vous pouvez lui envoyer tout l'amour d'une mère, tout l'amour inconditionnel, comme vous dites mais néanmoins les tiraillements se poursuivront. Si les parents qui sont spirituels envoyaient la Lumière à leurs enfants pour leur permettre d'évoluer et d'entrer dans la Lumière, ça se verrait sur Terre. Ca se saurait, ça se voit pas vraiment, ça, il me semble. Y'a pas beaucoup des enfants qui vont abandonner les blue-jeans et la musique particulière pour la Lumière et pourtant ce sont des êtres de Lumière. Alors, ceux là, il faut pas s'inquiéter pour eux (pour tout être humain d'ailleurs il faut pas s'inquiéter) parce que, quand la Lumière sera à son maximum vous verrez bien ce qui se passera. Est-ce que vous allez vous préoccuper d'emmener des valises de l'autre côté ou de savoir comment vous allez être habillés quand vous allez partir ? Non, c'est un autre mode de fonctionnement. C'est exactement la même chose qui vous attend. Alors, pourquoi vous préoccuper de demain ou des autres ? Soyez prêts dans votre cœur, accueillez la Lumière. C'est-à-dire ne pas avoir peur, c'est-à-dire avoir confiance, même dans les périodes de noirceur, et simplement attendre, espérer, vibrer et aller là où vous devez aller. Vous pouvez vous préoccuper de tout ce qui émerge dans votre société : l'intérêt pour la planète, l'intérêt pour la pollution, la nourriture saine, l'habitat sain (et c'est louable en soi, de mon vivant j'ai déjà dit que c'est très important). Mais aujourd'hui il y a plus important : la Lumière est là, elle frappe à la porte de votre maison, alors ouvrez. Le reste, ça ne veut plus rien dire, bientôt. Et la Lumière est facilitatrice. Au fur et à mesure que vous laisserez rentrer la Lumière vous verrez que les choses deviendront parfois dures mais aussi parfois beaucoup plus faciles. Vous rentrerez dans des processus inhabituels pour vous, vous vivrez des synchronicités surprenantes, inhabituelles puis, après, vous vivrez la fluidité, quelles que soient les circonstances extérieures, que vous ayez de l'argent ou pas du tout. Puis, à un moment donné, vous vivrez l'extase puis l'extase partira et vous serez très triste parce que vous aurez touché du doigt quelque chose. Mais la Lumière continue à œuvrer, la Lumière continue à transformer vos cellules. Laissez-la faire, ne cherchez pas à la définir. Vous pouvez vous intéresser à cela mais, quand la Lumière est là, il faut l'accueillir. Après, dans les périodes où vous vous sentez abandonnés ou plus en retrait, essayez de faire jouer votre mental si vous voulez car c'est difficile pour un être humain d'arrêter le mental, surtout un occidental, mais encore une fois le plus important c'est accueillir. Alors ne mettez pas de peine supplémentaire à ce que vit cette planète. Pensez « Lumière » tout le temps.

Question : pourriez-vous nous donner les prochaines dates importantes de descentes d'énergie ?
Tout à fait. Les dates les plus majeures de l'humanité pour l'année à venir sont le 18 septembre de cette année et le 27 septembre, qui correspondent à des porte dimensionnelles 9/9/9. c'est de la numérologie : 7 + 2 = 9. 9/9/9 c'est l'inverse de 6/6/6, c'est-à-dire la Lumière absolue, le règne de la Lumière, la défaite de l'ombre, l'ascension.

Question : Le 9 correspond aussi à l'ermite. Alors, comment gérer ses relations à l'autre ?
C'est difficile car, si l'autre il est dans l'ombre, il va foutre une paire de baffes. C'est comme ça. Il faut surtout pas réagir. Le problème c'est que plus vous aller monter vers la Lumière plus vous aller tomber sur vos résistances à vous mais aussi à l'extérieur. Imaginez que vous vivez avec quelqu'un en face qui aime pas du tout la Lumière, et il vous voit de plus en plus lumineux, mais c'est intolérable pour lui. Qu'est ce qu'il a envie de faire ? De vous donner des baffes, un coup de pistolet. C'est logique. Imaginez que vous soyez un vilain petit canard tout noir dans un coin et que vous voyez un petit canard plein de Lumière qui arrive, c'est intolérable. Alors, c'est logique. Quel est le plus intelligent ? Celui qui continue à grandir dans sa Lumière. C'est pour ça que je disais que, bien évidemment, il va y avoir des résistances, bien évidemment il va y avoir des jalousies, des choses moins agréables. Mais il faut pas s'intéresser à ça, il faut grandir dans la Lumière, encore et toujours, jusqu'à ce que la Lumière vous fasse disparaître et l'autre il sera bien embêté car il aura plus personne à qui donner des baffes. Croyez moi, c'est la seule solution.

Question : avez-vous des préconisations pour mieux intégrer ces énergies ?
Complètement mais, ça, j'ai déjà dit : accueillir. C'est le maître mot, c'est la coupe du graal qui se remplit, c'est le cœur qui s'ouvre pour recevoir cette Lumière, il y a rien d‘autre. Que voulez-vous faire d'autre ? Si ça se produit comme c'est prévu vous pourrez rien faire du tout, alors, laissez faire.

Question : accueillir cette énergie suppose de se concentrer sur l'enracinement ?
Y'a pas à concentrer, y'a à laisser faire cette énergie. Alors, cher ami, peut-être tu as besoin d'enraciner, en ce qui te concerne, mais ce n'est absolument pas une règle générale. L'important c'est d'accueillir cette Lumière, cette Lumière est intelligente. Alors, c'est certain, elle va favoriser l'enracinement. Chez d'autres, elle va favoriser l'ouverture de tel ou tel centre. Alors il faut la laisser faire. Si, par contre, ta conscience te dit d'aller t'enraciner, fais-le mais c'est pas une règle absolue, c'est pas une règle pour tout la monde, ça. Il faut bien comprendre que la réalité de la cinquième dimension n'est pas la réalité de tout le monde. Chacun a sa propre réalité, chacun a sa propre vérité. Alors y'a pas de modèle universel, surtout dans la cinquième dimension. La seule chose qu'on peut généraliser c'est la montée vibratoire qui est là. Même ceux qui la ressentent pas, la vivent. Alors si ils la ressentent pas au niveau du chakra du cœur, au niveau du chakra coronal c'est parce qu'elle pénètre ailleurs, là où c'est moins agréable mais elle est là, même si ils la sentent pas.

Question : pourriez-vous nous parler de l'énergie de la déesse ?
C'est un bien grand mot pour appeler la Maman. Pourquoi pas Isis aussi, pourquoi pas la Dame Blanche, si vous voulez. C'est tout simplement l'énergie de l'archétype féminin. Alors, vous pouvez l'idéaliser comme la sublime déesse moi je l'appelle l'énergie de la Maman, c'est la polarité féminine de Dieu qui a été portée par certains êtres sur Terre : Marie, Ma Ananda Moyi et plein d'autres.

Question : le nombre de dimension est-il fini ou infini ?
Il est quasiment infini, bien sûr, mais disons que les vibrations individualisées, pas nécessairement dans un corps humain ou non humain, planétaire par exemple, peut monter jusqu'à la trente sixième dimension mais ça s'arrête pas là. Mais après c'est au-delà des mots, de ce qu'on peut essayer de rêver ou de penser.

Question : et qu'en est-il de l'évolution de la Lumière ?
Déjà la cinquième dimension, la Lumière elle est plus ronde, elle est hexagonale. Vous captez toutes les pensées de ceux qui seront dans la cinquième dimension avec vous. Aujourd'hui vous connaissez la Lumière sous une forme ronde. Dans les mondes supra lumineux la vitesse de la Lumière est instantanée, en fait, et la forme de la Lumière est différente, tout simplement, ce qui entraîne des propriétés physiques et psychiques (à défaut d'autres mots) qui fait que l'être humain devient télépathe et capte les pensées de toutes les unités de conscience qui sont dans un espace non lointain. Les consciences sont harmonisées sur l'harmonique de la nouvelle Terre et donc en harmonie, aussi, avec toutes les pensées des êtres humains. Y'a pas de cacophonie. Les pensées sont beaucoup plus pures. Y'a plus besoin de mots : je pense une phrase et vous captez la phrase. Par contre vous captez pas unidirectionnellement. Si vous êtes entourés de cinq cent êtres ou mille êtres vous allez capter mille pensées en même temps. Le cerveau ne fonctionne plus de la même façon. Le langage n'a plus de raison d'être. Rien ne se mélange. La conscience individuelle demeure.

Question : y'a-t-il un rapport entre la synchronicité et la conscience collective ?
La synchronicité est un phénomène vibratoire qui n'a, a priori, rien à voir, avec la conscience collective. La synchronicité est un mécanisme qui se manifeste à partir du moment où vous êtes alignés avec votre dimension supérieure qui va mettre dans votre vie des choses inhabituelles. On va dire : vous pensez que quelqu'un va vous téléphoner, il vous téléphone dans les cinq minutes. Ca n'a rien à voir avec la conscience collective.

Question : qu'en est-il quand plusieurs personnes vont, sans le savoir, dans le même sens ?
Ca, c'est ni la conscience collective ni la synchronicité. Ça, ça fait partie des aspects vibratoires qui ont été appelés, je crois, les champs morphiques ou les résonances de champs. Ça n'a rien à voir. C'est des égrégores, si vous voulez. La conscience collective n'existe pas dans cette dimension, elle ne peut pas exister.

Question : les descentes d'énergie correspond-elles à ce que certains appellent « Saint Esprit » ou « Eclair Flamboyant » ?
On peut dire que la Shakti est la polarité féminine de Dieu, la Shekinah, l'étoile flamboyante, etc., etc., c'est une des composantes de la Lumière. Ce dont je parle, qui descend maintenant, c'est au-delà de la Shakti, au-delà de la Shekinah, au-delà de ce que vous avez connu jusqu'à présent. C'est la totalité de la Lumière qui descend, c'est tout à fait différent. Jusqu'à présent c'était la Shakti qui déclenchait les processus d'éveil c'est-à-dire une énergie féminine, douce, qui arrivait sur les chakras du haut et qui descendait dans les chakras. Ce que vous ressentez, certains d'entre vous maintenant, c'est pas la Shakti, c'est la Lumière, avec un grand L, c'est la totalité de la Lumière qui descend, c'est le logos solaire qui descend. On n'est plus dans la polarité féminine. Vous êtes dans la polarité masculine. C'est autrement différent mais la Shakti est une partie, une composante de cette Lumière. La vibration est beaucoup plus rapide, elle entraîne des modifications plus intenses mais vous verrez quand la maman va venir elle va vous faire vivre cela beaucoup plus.

Question : ce qu'on appelle la Kundalini est donc un phénomène partiel ?
La montée de la Kundalini est une montée d'énergie qu'on appelle le feu électrique ou le feu terrestre, si vous préférez, la transcendance de la matière. Ce qui vient, c'est l'énergie du Père, l'énergie du Logos, c'est profondément différent. Le but de cette énergie du Logos est aussi d'éveiller la Kundalini, bien sûr, mais de faire remonter avec elle le chemin que va emprunter la Kundalini après avoir reçu l'énergie du Père. Là, y'a pas montée le long du dos, y'a montée de tout le corps. C'est la différence essentielle avec l'éveil de la Kundalini.

Question : êtes-vous êtes heureux, maintenant ?
Le mot heureux ne correspond pas à la réalité de ce que nous vivons. Je crois que j'ai déjà dévoilé que mon espace de vie est à partir de la neuvième dimension. Le mot heureux ne correspond pas à la réalité. Le mot joyeux ne correspond pas à la réalité. C'est un état, je dirais, de plénitude, un état de félicité, dans le sens de conscience totale. Voilà ce que je peux dire.

Chers amis, je vous apporte ma bénédiction. Je vais laisser ma place à la Maman qui est là, déjà depuis un moment. Je vous dis à la prochaine fois.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page