Autres Dimensions

Sois qui tu es

MARIE

1er décembre 2012

pdf

Je suis MARIE, Reine des Cieux et de la Terre. Enfants de Lumière, ici et ailleurs, je rends grâce et je suis honorée pour cet instant que nous allons partager, dans le Cœur de l'Amour. Je remercie votre présence et votre constance. Je rends grâce à votre conscience qui a su, de différentes manières, tout au long de ces années et de vos vies, garder, en vous, le souvenir et la trace de votre Éternité.

Vous voici donc arrivés, en ces Temps (si précis, si intimes et si intenses) de ce qui est à vivre, afin de vous rendre à votre Éternité. Comme pour beaucoup d'entre vous, je peux dorénavant vous dire : « je suis avec vous, jusqu'à la fin des Temps ». Je suis avec vous et en vous, en tant que Mère, en n'y voyant aucune connotation ou coloration humaine. Notre filiation (notre résonance au Noyau Cristallin de la Terre, qui nous est commune) n'est pas une filiation qui vous enfermerait ailleurs mais, bien, la clé de votre Liberté. Depuis ce jour, je vous invite à vous immerger, à vous plonger, dans le bain de la Félicité. L'alimentation de la Terre passe, dorénavant, par diverses Portes des Étoiles et du Soleil. Les mécanismes visant (de toutes les façons possibles) à rétablir votre Intégrité et votre Tout sont, définitivement, en place, dans votre corps comme dans l'ensemble de ce système solaire. L'action des Éléments se poursuit (et se poursuivra) le temps qui est nécessaire, durant ce mois, afin de parfaire votre Liberté, afin, justement, que vous soyez capable, chacun et chacune, de voir, réellement, d'être éclairé, en plein jour, sur ce que vous Êtes, d'être éclairé sur autre chose que ce qui faisait l'ordinaire de vos vies, au sein de ce monde.

Je viens aussi, en quelque sorte, vous inviter, de manière bien plus importante que notre rendez-vous de ce jour, à demeurer là où tout est léger, à vous installer là où tout est joyeux, là où tout ne dépend, en rien, de ce monde. C'est à cette condition que vous êtes pleinement vivant, pleinement en vie. Et c'est cette plénitude qui s'installe, en vous, avec plus ou moins d'évidence, plus ou moins de facilité. Mais vous le savez fort bien : quelle que soit l'intensité de vos vécus, quelle que soit l'intensité de ce que vous éprouvez, de ce que vous vivez, nous avons, ensemble, bâti tout ce qui était nécessaire pour réaliser, avec le maximum de facilité (pour ce monde, pour l'ensemble de toutes les consciences de cette Terre), un mécanisme qui permet, effectivement, d'avoir pu le vivre, pour la majorité d'entre vous, sans être affecté par les réajustements de la Lumière ou par les résistances de l'Ombre. Qu'elles soient en vous ou extérieures à vous, vous savez très bien que cela n'est qu'un point de vue.

Aujourd'hui, la Terre, qui nous a tous portés dans ce Plan d'existence qui a été Libéré, vit maintenant sa délivrance. Cette délivrance, que j'ai pu comparer à un accouchement, va venir vous présenter tous les éléments qui sont nécessaires, pour votre conscience, comme pour la Terre et comme pour ce que vous Êtes, en Éternité, pour réaliser cette œuvre alchimique majeure, avec ses différentes étapes que vous avez vécues plus ou moins facilement, plus ou moins avec l'espérance, plus ou moins en accord avec votre conscience (et avec ce corps) qui a été abreuvée à La Source. La finalité de tout ce qui a été vécu a commencé, déjà, à se déployer, de diverses manières, pour vous. Certains ont eu la Révélation de leurs Lignées. Et vous savez ce que représente cette Révélation : elle n'est pas une connaissance comme une autre mais elle vous restitue, à travers les quatre Piliers du Cœur, et vous aide à trouver, en quelque sorte, ce centre du Centre, ce cœur du Cœur, qui a toujours été là. Quelles que soient les étapes qu'il vous semble avoir gravies (ou échappées, en quelque sorte, à votre conscience), tout cela, aujourd'hui, va laisser place, de plus en plus, à un sentiment, très clair et de plus en plus lucide, de ce qui se déroule, là où vous êtes, dans ce corps et, même, au sein de votre vie, dans ses aspects les plus ordinaires.

L'extraordinaire vient à la rencontre de l'ordinaire. Mais l'extraordinaire, vous le savez, peut être redoutable pour celui qui, soit ne s'est pas préparé (à travers ce que nous vous avons proposé ou par d'autres façons), ou dont le Cœur n'est pas suffisamment innocent. La clé de cette période, comme vous le savez, est l'Abandon, la capacité à rester en Paix, la capacité à vivre, de manière de plus en plus sûre, pour vous, les états de Béatitude, d'Extase ou de Samadhi. Vous le vivez, en quelque sorte, à travers cette notion de distorsion du temps : pour vous, le temps semble s'étirer, pour d'autres, le temps semble se contracter. Et, dans tout cela, votre corps est soumis et réagit, par lui-même, à cet afflux de Lumière, à cet afflux d'Amour. L'ensemble de toutes vos perceptions (quelles qu'elles aient été), aujourd'hui, tendent, je dirais, à se résoudre en cette espèce de vacuité où tout est plein, où tout est parfait, où toutes les questions qui pouvaient se présenter, encore, vous semblent, maintenant, superflues. La Lumière vous guide : elle vous abreuve et elle vous conduit à votre Être Suprême, sans difficulté. Les seules difficultés, comme vous le savez, ne sont représentées, aujourd'hui, que par les dernières résistances : que cela soit de ce qui est nommé l'Ombre, de ce qui est lié aux habitudes ou de ce qui est lié à toutes les ignorances concernant la Vérité, Suprême, elle aussi.

Le temps de mon Appel est venu, même si, de manière personnelle, beaucoup d'entre vous m'ont reçue ou ont reçu l'Appel d'une de mes Sœurs Étoiles ou de l'un des Anciens ou, encore, d'un Archange. Aujourd'hui, vous êtes, en quelque sorte, invités à cette Fête. Ce n'est plus une Noce, parce qu'une Noce est un moment. Et cette Fête-là n'est pas appelée à durer un moment mais, bien, à s'installer définitivement, mettant fin à tout ce qui était séparé, à tout ce qui pouvait être zone de souffrance ou de douleur, même si certaines apparences du monde, vues avec le regard habituel, vous font parfois douter de ce moment de Fête. Mais ce moment de Fête est inscrit de tout temps. Simplement, ce que nous avions dit, c'est que les circonstances précises, pour arriver à cette Fête, seraient profondément différentes selon la réponse de l'humanité. Et comme les Archanges vous l'ont dit (que cela soit après les Noces Célestes ou comme nous vous le répétons régulièrement) : de notre point de vue, tout est absolument parfait. Même s'il vous semble que, dans votre vie, que dans l'endroit où vous vivez, il existe des choses plus contraignantes pour vous, c'est, simplement, que la contrainte n'a pas changé mais que votre vision et votre capacité à percevoir s'est largement amplifiée et développée. Ce que vous percevez, aujourd'hui, essayez de vous en rappeler : objectivement, vous ne pourrez que constater que les choses ont progressé, pour se présenter à vous de manière fort différente. La grande nouveauté, pour la plupart d'entre vous (et, nous l'espérons, de plus en plus nombreux, maintenant, chaque jour), c'est de se rendre compte de la Vérité. Non pas de la vérité de l'histoire qui, comme vous le savez, a toujours été écrite par ceux qui étaient à la tête de quelque chose (d'une institution ou d'un groupe de personnes) mais, jamais, aucune histoire, quelle qu'elle soit, ne remplacera le vécu de votre expérience. Et tout ce à quoi vous avez été conduit par la Lumière mais, aussi, par votre Cœur, cela a été, petit à petit ou brutalement, de vous rendre compte, par vous-même, de ce qu'est la conscience dans ses aspects limités et dans ses aspects illimités. De vous rendre compte que, quel que soit ce que vous avez à vivre, dans votre histoire personnelle, elle ne sera jamais qu'une histoire personnelle qui est toujours tributaire des circonstances, d'un certain nombre de cadres et de limites, propres à ce monde.

L'Humilité, c'est rejoindre son Humanité, c'est rejoindre cet aspect de sel de la Terre ou de chair de la Terre. Parce que vous êtes, très précisément, ceux qui sont inscrits entre le Ciel et la Terre et qui avez peut-être perdu, pour nombre d'entre vous, cette notion de reliance à l'Éternité, qui vient transcender toutes les histoires, personnelles comme collectives. Vous vivez, donc, et vous expérimentez, de plus, une autre temporalité : des Rencontres (nommées de différentes façons) avec d'autres Plans, d'autres Dimensions, qui vous étaient, jusqu'à présent, inaccessibles. Tout cela sont, si vous les voyez avec objectivité, des éléments de preuve, on ne peut plus formels, au changement qui est en cours. Mais ce changement n'est pas un simple changement comme il s'en produit dans toute histoire de ce monde. C'est bien plus qu'un changement de cycle, qu'un changement d'ère, qu'un changement d'état de la conscience. Le Retour à la multidimensionnalité, ici-même sur cette Terre, vous permet de vous faire votre propre avis et de vivre votre propre vérité. Si vous acceptez de laisser la Lumière œuvrer (comme elle œuvrera de plus en plus puissamment en vous), vous ne pourrez que constater que, entre la Lumière et vous, il n'y a que l'espace de l'illusion des croyances en ce monde et en sa vérité, et que plus vous accueillez la Lumière et que plus vous vous Abandonnez à elle, plus celle-ci vous révèle et vous dévoile, de façon de plus en plus juste. « On reconnaîtra toujours l'arbre à ses fruits » et ces fruits, bien sûr, ne sont pas manifestables et manifestés, uniquement, par des choses qui sont à acquérir ou à développer (que cela soit dans la matière ou dans la conscience) mais, bien plus, par cette notion de filiation. Parce que cette filiation n'est pas simplement, maintenant, un vague souvenir mais bien, nous l'espérons, la réalité de votre vécu, de plus en plus fréquent et quotidien. Même si certaines des oscillations entre l'Éternité et l'éphémère, l'illusoire et l'Absolu, vous semblent parfois éprouvantes.

Si vous êtes là, ici ou ailleurs, à lire ou écouter ce que je dis, vous vous rendez bien compte de ce qui se produit en vous, de ce qui se déroule sur votre champ d'expérience. Alors, comme cela avait été dit, voilà de nombreuses années, par le Commandeur (ndr : OMRAAM MIKAËL AVAÏNHOV) : bien sûr, nous savons pertinemment, de là où nous sommes, qu'il y avait des échéances et que ces échéances étaient astronomiques. Mais ne concevez jamais cette échéance astronomique comme un moment à marquer d'une pierre blanche ou rouge, signifiant un avant et un après, parce que l'avant et l'après ne peuvent pas se bâtir, selon votre linéarité, en l'espace d'un Déclic, même si, au moment où cela surviendra, cela se fera comme un Déclic. Il y avait, bien sûr, un certain nombre de résistances, un certain nombre de croyances, un certain nombre d'éléments, aussi bien dans votre corps que dans ce qui entoure la Terre au niveau de son contrôle (c'est-à-dire le système de contrôle du mental humain ou encore les égrégores), l'impossibilité à retrouver, en totalité, la Liberté. Certains d'entre vous l'ont retrouvée. Certains d'entre vous sont en passe de le vivre. Tout cela nous a réjouis, parce que nous avons pu constater, dans nos différentes Rencontres avec vous (que cela soit mes Sœurs ou moi-même, ou encore les Anciens et les Archanges) que chacun a apporté sa pierre pour vous permettre de vous trouver et de vous retrouver, enfin, tels que vous Êtes, dans l'Éternité.

Nous sommes, aussi, parfaitement conscients (en tout cas pour celles et ceux d'entre nous qui ont connu la chair de cette Terre) qu'il existe de tels poids, au sein de la densité où vous êtes, que certains obstacles pouvaient paraître, encore il y a quelques années, difficilement ôtables. Mais je vous invite à regarder objectivement : regardez ce que vous étiez, ce que vous croyiez être, il y a quelques années, et regardez, aujourd'hui, ce que vous êtes. Je ne parle pas, bien sûr, des circonstances, quelles qu'elles soient, de votre vie, mais je m'adresse directement à votre Cœur et à votre conscience. Au plus vous allez conscientiser cela, au plus vous allez accepter de lâcher les dernières habitudes, les dernières peurs, les derniers doutes, comme les dernières résistances collectives. Vous savez que, derrière tout ça, il y a cette Demeure de Paix Suprême. Et nous savons que vous êtes de plus en plus nombreux à l'expérimenter, à vous y établir, à y demeurer.

Comme je vous l'ai dit, lors de ma dernière intervention, le temps de mon Appel est très proche. Le Canal Marial collectif a été créé et constitué : il est opérationnel. Nous sommes proches de vous. Nous sommes même, pour beaucoup, dévoilés, à l'Intérieur de vous. Alors, ce moment est un moment de Fête mais d'une Fête qui ne s'arrête jamais. Parce que autant, dans ce monde, vous avez l'habitude d'osciller entre un état et un autre, une expérience et une autre, des joies et des peines, autant, dans votre Éternité, aucune de ces alternances ne peut exister, aucune fluctuation ne peut apparaître. Alors, bien sûr, pour ce qu'il reste de votre personne, insérée dans son histoire ou dans l'histoire de ce monde, cela peut sembler, encore, tellement loin, tellement hypothétique. Mais vous savez très bien, par vos expériences, par votre vécu, par les divers témoignages que vous pouvez vous communiquer, que toutes ces étapes (que nous avons franchies et que vous avez franchies) ont été des marches salutaires, visant à raccourcir et à adoucir les éléments les plus désagréables, même, pour la personnalité.

L'Accouchement et la Délivrance se produiront à un moment donné. Mais il a fallu construire ce moment. Il a fallu bâtir, petit à petit, rebâtir, je dirais, votre Éternité. Et vous l'avez accompli. Ceux d'entre vous qui ont, déjà, été Appelés, à un moment donné ou à un autre, doivent s'installer, de plus en plus, dans cette réminiscence et, bien plus que cela, dans cette Paix, dans cette Félicité qui vous est promise, parce que c'est votre dû. Non pas comme quelque chose à acquérir : c'est ce que vous Étiez auparavant. Et je parle « d'auparavant » comme l'expérience de cette incarnation, comme de toute incarnation sur ce monde. Que cela soit vos Lignées Stellaires, que cela soit l'action des Éléments, que cela soit les différentes perceptions présentes dans votre corps, vous avez tous, à un degré ou à un autre, approché, ou vécu, la Vérité Absolue de l'Amour et de la Lumière que vous Êtes.

Dorénavant, les circonstances préalables sont toutes réunies. Vous, comme nous, comme la Terre, qui avons dit « oui », attendons, maintenant, sans impatience, dans cette Paix, le moment où le seuil de Lumière deviendra tel que le Déclic se produira de manière collective. Rappelez-vous, durant cette période (que cela soit avant mon Appel, ou juste après mon Appel, avant ce fameux moment, précis et repérable), ce que vous Êtes, ce que vous vivez, que cela soit par instant ou de manière plus constante. Il n'y a rien d'autre à envisager, ni à préparer. Dorénavant, je dirais même qu'il n'y a plus rien à préparer, qu'il n'y a rien à demander, rien à espérer, qu'il y a juste à vivre, de façon la plus Humble possible, ce qui se déroule maintenant. De votre Humilité et de votre Simplicité découlera, réellement, l'appui que vous apporterez à la Lumière, pour son œuvre. Rappelez-vous que jusqu'à ce Déclic, jusqu'à cet instant (qui n'est pas, je le rappelle, nécessairement, assimilé et superposable avec les échéances astronomiques), tout ceci se déroule dans le même temps. Même si, pour nous, tout est accompli, nous savons, bien sûr, que, de votre point de vue, il peut sembler rester quelque chose à accomplir, bien sûr, pour ce que vous nommez l'Ascension (et ce que nous nommons, avec vous, la Translation). Mais ce qui est à accomplir ne nécessite pas, de votre part, autre chose que cette Humilité, cette Bienveillance, et cette notion de laisser œuvrer ce qui œuvre.

Ainsi, dès ce jour et jusque, je dirais, à cette échéance astronomique, nous serons, deux de mes Sœurs et moi-même, au plus proche de vous, de manière privilégiée mais non exclusive. Ainsi, ma Sœur GEMMA (ndr : GEMMA GALGANI) et ma Sœur MA (ndr : MA ANANDA MOYI) et moi-même seront, plus que jamais, présentes, avec évidence, durant vos Alignements, pour d'autres durant vos nuits et aussi, je dirais, comme une espèce de rappel, avant le Déclic dont je parlais, qui est de se manifester à vous, de vous parler, de vous entretenir. Je sais qu'il y en a, parmi vous, ici comme ailleurs, qui m'entendent et avec lesquels j'échange. Alors, bien sûr, cela peut sembler surprenant, parce que vous avez toujours tendance à considérer qu'au-delà de sentir nos Présences dans les Communions ou de sentir notre Présence, en vous, il vous est parfois difficile de trouver une signification autre que le contact ou d'échanger autrement que par la Communion elle-même.

Aujourd'hui, certains d'entre vous se sont tellement élevés, Vibratoirement et en conscience, qu'il n'est pour nous aucune difficulté à, réellement, vous parler de diverses choses qui vous sont propres. Mais rappelez-vous qu'à un moment donné je m'exprimerai à vous, collectivement, au même moment. Ce moment, vous ne pouvez le connaître, si ce n'est qu'il est déjà actualisé dans les autres espaces / temps, dans les autres Dimensions, et qu'il reste juste, en quelque sorte, à ce que ce Déploiement du Cœur Ascensionnel se réalise dans l'ensemble collectif de la Terre. Parce que c'est à ce moment-là que ceux de nos Frères et Sœurs et de mes Enfants qui dorment, se rappelleront, par l'impulsion finale de la Lumière, ce qu'ils ont Été et ce qu'ils Sont, de toute Éternité. Quel qu'ait été le passage sur cette Terre, quelle que soit sa durée, quelle que soit son intensité et quels que soient les marqueurs d'une évolution, aujourd'hui, vous êtes invité à laisser tout ça être balayé, de plus en plus, par notre Présence, par votre Présence et donc, par la Lumière elle-même.

Nos rendez-vous de 19 heures deviendront de plus en plus perceptibles, par notre Triple Présence féminine, auprès de vous et en vous. Parce que cela est la meilleure façon de rééquilibrer, je dirais, définitivement, la Dualité masculinité / féminité et de vous permettre de rejoindre ce qui a été nommé, par l'Archange MIKAËL, l'Androgyne Primordial. Toutes les Rencontres avec vos Doubles, quels qu'ils soient (que cela soit avec KI-RIS-TI, avec MIKAËL, ou avec nous, ou avec les Anciens), n'ont eu qu'un objectif : c'est de vous permettre ces Fusions. Non pas seulement avec un Double, non pas seulement avec ce qui est incarné mais, vraiment, cette Fusion avec la Vie, c'est-à-dire retrouver cette filiation, cette Liberté d'Être ce que vous voulez, ce que vous aimez, où que vous soyez, dans quelque forme, dans quelque Dimension, quelque conscience, que ce soit.

Gardez aussi présent à l'esprit que, dans ces temps si précis, peuvent se manifester, encore (en vous mais, de plus en plus, dans ce que vous nommez l'extérieur, c'est-à-dire le monde), des signes pouvant être considérés comme ce qui est appelé des catastrophes, du point de vue de la personnalité. Mais aucune catastrophe ne concerne ce que vous Êtes. Bien au contraire. Et ce qui est appelé, d'un point de vue, une catastrophe, est une Libération, d'un autre côté. Ce n'est pas simplement des jeux de mots ou des questions de définition mais, bien plus, l'état- même de votre conscience. Selon ce que vous Êtes, et non plus selon ce que vous avez pensé, créé ou imaginé, ou cru, mais bien selon votre intimité (qui vous est propre et où se retrouvent toutes les intimités), dans la même reliance, dans la même filiation, qui est celle de la Liberté, de l'Amour et de la Lumière.

Je vous propose quelques instants de Fusion, en silence, avant de poursuivre, pour la deuxième partie, de ce que j'ai à vous délivrer.

... Partage du Don de la grâce ...

Je vais donc, maintenant, poursuivre par ces quelques éléments qui, je l'espère, permettront de vous assister dans votre propre processus de vérification de ce qui se déroule, en vous. Et rappelez-vous de ces phrases : seul ce qui est appelé à disparaître a peur de disparaître ; ce qui est Éternel n'a aucune raison d'être affecté par quoi que ce soit.

Notre triple Radiance d'Étoiles (réalisée par GEMMA, MA et moi-même), qui s'est illustrée par le Manteau Bleu de la Grâce et le Canal Marial, va maintenant franchir un seuil. Ce seuil est le seuil d'une communication plus directe, plus facile, même, selon vos critères. De nos Rencontres grandira la Paix. De nos Rencontres sortira l'Amour. Nous vous invitons à vous immerger, complètement, dans nos contacts. Vous y puiserez, sans rien demander, tout ce qui est utile et nécessaire pour ce temps.Pour finir, je vous rappelle, aussi, qu'en termes de temps, le Déclic (le moment du Basculement, si vous préférez) correspondra à un moment qui n'est pas choisi, ni par nous, ni par vous, ni par la Terre mais, bien, par ce que vous nommez (et nommons, avec vous) La Source et aussi par la capacité de Révélation de La Source. La Lumière pénètre en vous. Elle ne pénètre plus seulement, dorénavant, par les Étoiles de la tête ou par le Cœur mais la Lumière peut pénétrer en tout espace de votre conscience et de votre corps. Alors, bien sûr, il y a des réajustements nécessaires. Mais votre corps est un guide, parfait, pour ce qui est à vivre, maintenant.

Suivez ce que vous dit votre corps et non plus ce que vous disent vos envies ou vos habitudes. C'est là où vous devez être au clair avec vous-même. Est-ce que vous êtes réellement en accord avec vous-même ? Est-ce que vous acceptez de vous accorder ce qui est nécessaire (et que la Lumière vous demande) pour parfaire votre propre Translation ? C'est un moment (durant ces jours et ces quelques semaines qui précèdent la fin de cette année) où vous allez pouvoir, non pas seulement vous positionner mais, réellement, vous établir dans l'Amour et la Lumière, ou dans le mental. Dans l'Amour, ou dans autre chose. Il n'y aura plus deux places possibles. Il n'y aura plus le choix entre une place et une autre place. Vous ne pourrez plus être à cheval sur deux réalités mais vous constaterez, par vous-même, qu'une réalité remplace une autre, ou que la réalité que vous connaissez devient encore plus marquée. Cela vous deviendra aisément perceptible.

Et rappelez-vous, toujours, que nos Présences, à vos côtés et en vous, sont, en quelque sorte, la preuve évidente que vous n'êtes plus séparés, que vous n'êtes plus divisés, même si ce monde vous semble encore séparé et divisé. Et si vous acceptez cette Unification, cette Union, qui se produit en vous, alors, vous verrez très vite que, réellement et concrètement, les circonstances de l'éphémère ne sont en aucune façon sur le devant de votre vie mais s'éloignent de vous, naturellement et spontanément, sans rien rejeter, sans rien écarter. Mais c'est, justement, ce qui était privé de Lumière qui, en vous comme sur ce monde, disparaît en totalité même si, dans certains cas, les apparences peuvent vous donner plus l'image de ce qui résiste et s'oppose. Cela n'a qu'un temps d'existence, qui est de plus en plus limité et de moins en moins apparent. Mais, pour cela, nous avons insisté : il vous faut être de plus en plus libre, surtout, de toute croyance, de toute idée préconçue, de toute projection. Rappelez-vous qu'en définitive, quel que soit ce que je vous dis sur le temps qui se déroule, sur les échéances astronomiques ou sur le Déclic de la Translation, vous êtes déjà en dehors de tout ça, dès l'instant où vous n'êtes plus inscrit dans la personnalité. D'ailleurs vous constaterez, de plus en plus aisément, que quand vous êtes à nouveau relié à votre Liberté, vous n'êtes plus affecté par une histoire de ce monde. Quels que soient le début ou la fin de l'histoire, vous n'êtes plus dans l'histoire mais vous Êtes dans la Vie. Or, la Vie ne s'accommode d'aucune histoire, d'aucun arrangement avec le mental ou avec des mémoires (quelles qu'elles soient). Redécouvrir la Vie et la Liberté, c'est manifester la Paix, l'Amour, la Lumière et l'Humilité et, surtout, la Simplicité. Parce que là se trouve, dans l'Humilité et la Simplicité, je dirais, la quintessence de votre Éternité.

Alors, oui, vous pouvez nous appeler, mes Sœurs et moi, de la même façon qu'URIEL vous a accompagnés, durant ces semaines. Il achève, aujourd'hui, sa mission. De la même façon que d'autres Archanges l'ont achevée, de la même façon que certains Anciens ou certains intervenants (qui vous ont quitté récemment parce qu'ils n'ont plus rien à exprimer), de la même façon, pour vous, c'est la même chose qui se déroule. Il n'y a pas à acquérir la moindre croyance. Il y a juste à vous établir en votre Éternité. Tout le reste, absolument tout le reste, découle de là. Il n'est plus temps de chercher à modifier des circonstances. Il n'est plus temps de chercher à modifier des conditions. Il est vraiment temps de vivre l'Essentiel afin de devenir, vous-même, cet Essentiel que vous Êtes.

Ainsi, pour vous aider en cela, mes deux Sœurs et moi-même seront avec vous, tous les soirs, à 19 heures, ou quand vous nous appellerez. Mais je reviendrai, aussi, m'exprimer dans une semaine et dans 15 jours, parmi vous, toujours à la même heure (ndr : les 8 et 15 décembre à 14 heures). C'est un rendez-vous que je vous donne, où il y aura, comme vous le verrez, de moins en moins de mots, de plus en plus de Présence, de plus en plus d'Éternité, de plus en plus de Beauté. Parce que l'ensemble des mots, qu'il était possible de prononcer, l'ont été. Parce que l'ensemble des expériences de votre conscience, qu'il était possible de vivre durant cette phase, vous ont été communiquées. Vous en avez vécu, peut-être, la totalité ou, peut-être, aucune. Mais quelles que soient ces phases, aujourd'hui, elles s'effacent elles-mêmes devant la magnificence de la Lumière et de l'Amour, dans le Retour intégral de KI-RIS-TI.

Alors, il n'y a plus à chercher de signe extérieur, il n'y a plus à chercher de date. Parce que tout cela, quand vous rentrez dans votre Éternité, vous le savez, n'a plus aucune espèce d'importance. Ce que vous Êtes n'est plus tributaire de ce monde, même si vous êtes encore sur ce monde. La Vraie Liberté et la Vraie Libération est là. Elle n'est pas ailleurs. Prendre conscience de cela, c'est prendre conscience et vivre son Éternité. C'est vivre cet indicible dont rien ne peut être dit. C'est, surtout, déposer les armes de toute résistance et de toute velléité de confrontation, même entre son propre éphémère et son propre Éternel, en vous. Ces mécanismes divers que vous avez vécus et ce qui étaient appelés, encore il y a une semaine, cette superposition, cette juxtaposition (ndr : voir sur ce thème l'intervention d'ANAËL du 24 novembre 2012), deviennent, par moments, une espèce de surimpression où deux réalités se mêlent, où deux choses (qui, jusqu'à présent, étaient inconnues l'une de l'autre) se retrouvent. Ce sont, effectivement, des Retrouvailles. Et comme toutes Retrouvailles, c'est toujours une Fête. Sauf que là, ce n'est pas une Fête qui est limitée à un moment ou un instant mais qui, chaque jour, va vous apparaître comme Éternelle, Perpétuelle et d'une grande Grâce.

Si ce n'est déjà fait, vous découvrirez que la Lumière, l'Amour, sont la seule et unique Vérité, présente et inscrite en tout temps, en toute Dimension, même ici, là où vous êtes. Non pas comme une quête ou quelque chose d'extérieur mais, bien, comme la nature-même de ce que vous Êtes et de ce que nous Sommes. Alors, nous vous invitons, plus que jamais durant toutes ces années, à rester vraiment le plus Simple possible. Observez, si vous le souhaitez, l'action de la Lumière et de l'Amour, en vous. Observez ce qui semble changer dans votre environnement, comme en vous. L'une de mes Sœurs vous a prévenu : dorénavant, la Lumière est telle qu'elle vous nourrit, dans tous les sens du terme (ndr : voir l'intervention d'HILDEGARDE DE BINGEN du 3 octobre 2012). Et tout ce qui vous nourrissait auparavant (que cela soit dans les échanges fraternels, que cela soit dans une relation harmonieuse avec un autre Frère ou Sœur, quel que soit son rôle dans votre vie) vous apparaît comme non suffisant mais, aussi, comme des éléments qui étaient des palliatifs, en quelque sorte. Aujourd'hui, vous vous découvrez entiers et guéris. Même si cela a, pour vous, encore, l'allure d'un songe, d'un rêve, parce que cela n'est pas encore établi, pour vous, de manière fixe et définitive, vous ne pouvez ignorer ces deux composantes. Vous ne pouvez ignorer ce qui se joue, en vous, de manière de plus en plus tangible, comme ce qui se joue sur ce monde.

La Fusion des Éléments, qui se réalise au niveau de l'Éther et au point ER de votre tête et de votre Cœur, est un moment de grande réjouissance. C'est le moment où tout ce qui vous est connu disparaît (que cela soit le corps, que cela soit le sens d'une identité, que cela soit, même, une Vibration qui peut devenir extrêmement intense), semblant emporter le corps ailleurs. À un moment donné, derrière tout cela, il y a la Paix. Et cette Paix n'est pas, simplement, une opposition à la guerre mais, réellement, la Vraie Paix, celle qui coïncide avec l'Éternité et qui est la manifestation, ici, pour vous, de l'Éternité. Trouver le siège de la conscience, de La Source, au cœur du Cœur, c'est passer d'un état à un autre, sans difficulté et sans appréhension. C'est ne plus, vraiment, faire de distinction entre ce qui est connu et Inconnu, parce que l'Inconnu s'est révélé à vous, plus ou moins puissamment, plus ou moins intégralement mais, toutefois, avec assez d'évidence pour vous faire envisager ce qui se déroule maintenant. De votre constance dans la Paix, de votre constance dans l'Humilité, découlera, directement, la facilité avec laquelle la Lumière établira son Règne Éternel.

Soyez, aussi, conscients, et je le répète aujourd'hui, que vous n'avez pas à convaincre qui que ce soit. Seule votre Présence (non pas à travers des mots mais à travers la qualité de Transparence qui vous habite) sera à même d'éclairer, réellement, non pas le mental mais le Cœur des êtres qui vous approchent. L'Amour est évidence. L'Amour ne sera jamais une expression ou un point de vue. Cette évidence, elle s'établit d'elle-même. Je dirais qu'elle n'a besoin de rien, dorénavant, de votre éphémère, contrairement où, durant ces années, nous avons insisté sur votre conscience, sur les Lampes du corps, sur les Croix de la tête et tant d'éléments qui vous ont permis d'affiner, en quelque sorte, votre conscience, dans sa capacité à découvrir l'Amour, qui est elle-même.

Tout cela, maintenant, est dépassé parce que vous êtes immergé, de plus en plus, dans la Lumière. Vous êtes immergé, de plus en plus, dans cette Paix. Alors, bien sûr, il y a d'innombrables Frères et Sœurs qui ne vivent pas cette Paix. Qui vivent la peur, la colère, le déni. Qui refusent de voir la Vérité de la conscience. Et vous n'y pouvez rien. Simplement être de plus en plus Humble et de plus en plus Transparent, afin que ce qui émane de vous se passe de mots, se passe d'attitude, se passe de regard. Et que ce qui émane de vous soit le seul signe et la seule évidence importante, pour l'ensemble de l'humanité.

Dès ce soir, à 19 heures, nous établirons notre Présence, en vous, jusqu'au moment où cette Présence deviendra à son tour, pour vous, commune et habituelle. Non pas pour en faire une habitude mais pour en faire, justement, une permanence qui ne s'éteint plus. Quand vous commencerez à vivre cela, durant ces jours qui s'écoulent jusqu'à la fin de cette année Terrestre, vous savez que (et vous saurez) que vous approchez de ce Déclic. Rappelez-vous que les Sons du Ciel et de la Terre (qui ont été entendus, en tout endroit de la Terre, de manière discontinue) seront continus peu de temps avant mon Appel. Il n'y a pas de meilleure façon de disparaître que d'apparaître dans la Lumière. Là est le but de ce Déclic, de ce moment qui a été appréhendé de tellement de façons différentes, depuis les prophètes (de l'Ancien comme du Nouveau Testament) ou encore des Écritures Védiques ou Coraniques. Tout ceci avait été coloré par l'histoire du moment, par les personnalités du moment. Et, bien sûr, ces circonstances ont changé grâce à la Lumière, grâce à vous. Quand ces signes se renforceront, en vous, quand vous disparaîtrez, de plus en plus, de votre habitude de vie au sein d'une personnalité, quand il n'existera plus que la Lumière et que vous serez toujours là, indépendamment de ce corps, de cette forme et de votre personne, vous saurez, alors, que vous êtes en Éternité et que le moment est très proche pour que l'Éternité s'établisse sur la Terre, dans sa nouvelle Dimension de vie.

Quand les Sons du Ciel et de la Terre seront permanents (et je sais que vous le vivez, à titre individuel, par le renforcement de ce qui est appelé le chant de l'âme ou de l'Esprit, en vous), quand cela sera audible par tous, et partout, alors vous saurez que peu de jours après (3 jours après) j'interviendrai. Et que 3 jours après mon intervention, se déroulera ce mécanisme de la disparition et de l'apparition, avec la plus grande des facilités. Parce que ce processus, encore une fois, est totalement naturel pour la Lumière et totalement opposé au maintien de ce qui est éphémère.

Aujourd'hui, vous êtes donc appelé, par notre Présence et votre Présence, à vous établir, de manière de plus en plus permanente et évidente, dans ce qui apparaît. Et vous éloigner, sans le chercher, de tout ce qui disparaît. Et vous vous rendrez compte : rien n'est apparu et rien n'a disparu. Seul reste ce que vous avez toujours Été. Même si, pour l'instant, ceci ne sont que des simples expressions, même si votre Cœur Vibre à ce que je dis, l'important n'est pas de dire « oui » ou « non », d'y croire ou de ne pas y croire mais, bien, de le vivre, vous-même, dans votre intimité. C'est cela qui est en train d'arriver, dès aujourd'hui.

Nous choisissons, bien sûr, les moments qui sont, pour chacun de vous, les plus faciles : en dehors des Alignements, quand vous êtes seul, nous choisissons les moments où la perméabilité de votre forme est la plus sûre, pour vous comme pour nous. Le plus souvent, au moment de l'endormissement ou du réveil, dans vos méditations ou dans vos nuits. Souvent vous remarquerez que vos rêves sont interrompus et vous constaterez, alors, que ce que vous nommiez jusqu'alors un rêve, n'en est pas un. Et que ce rêve n'est pas plus tangible que votre vie. Je ne parle pas, bien sûr, des rêves ayant trait à votre quotidien mais des rêves qui peuvent vous faire vivre aussi bien la Lumière que la Vibration ou encore des Rencontres mystiques. De cette façon-là, vous vous êtes aperçu (ou vous vous apercevrez de plus en plus) que la définition même de la réalité n'a plus de sens pour vous et ne fait plus sens. Ce qui était appelé le réel, la matière, le concret, se spiritualise et, en se spiritualisant, disparaît d'un plan de manifestation pour entrer sur un autre Plan de manifestation. Gardez présent à l'esprit que ce que la chenille appelle « la mort » ou « la catastrophe », le papillon l'appelle « Naissance » ou « Libération ». Et cela n'a pas à être une croyance. Cela n'a pas à être une idéologie mais, bien, votre vécu, votre intimité. Vous avez, dorénavant, tout en vous, et avec vous, pour mener à bien ce qui arrive. Non plus seulement pour vous (ou pour certains d'entre vous) mais, bien, pour la totalité de l'humanité. Vous ne devez en concevoir ni inquiétude, ni peur, ni impatience, ni aucune projection. Simplement, sachez que non seulement tout est accompli mais qu'il y a, en vous, maintenant, toutes les structures, toutes les fonctions et toutes les perceptions utiles, pour vous amener à ce Basculement.

La Porte Étroite (pour un nombre de plus en plus grand de Frères et Sœurs incarnés) est réalisée ou en cours de se réaliser. Même s'il peut exister, encore, en vous, des résistances, n'y accordez pas de poids. Restez Humble et Simple. Parce que, comment pourriez-vous prétendre que la Lumière Est Tout et ne pas laisser la Lumière Être Tout ? Que voulez-vous maintenir ? À vous de voir. Mais, plus que jamais, cela découlera de votre propre capacité à vivre cette intimité, ou pas. Je vous invite, à nouveau, au-delà de chaque soir, à établir un processus de Fusion au cœur du Cœur, chaque samedi, pour les deux samedis qui viennent, à la même heure. C'est un moment où, non seulement nous Communierons, mais où nous Fusionnerons, dans la Liberté et dans la Vérité.

À l'heure où, de plus en plus, parmi vous, sur cette Terre, vivent des transformations importantes (transformations Intérieures, avant tout) concernant aussi bien ce corps de chair que votre conscience, ceci est le témoin indiscutable de ce qui se déroule, pour vous et en vous, mais aussi pour la Terre. Je ne parlerai plus des signes de la Terre liés aux Éléments parce que ceux-ci vous apparaîtront, chaque jour, de plus en plus évidents. Seuls ceux (parmi vous, parmi l'ensemble des Frères et Sœurs de la Terre, incarnés) qui seront dans le déni, ne pourront ni même accepter, ni même croire, à ce qui est vu, perçu ou expérimenté. Rappelez-vous, là aussi, que cela n'a aucune espèce d'importance parce que, jusqu'à un certain seuil, l'immersion dans la Lumière peut être niée ou contournée mais qu'à un moment donné, l'intensité, la diffusion de la Lumière Vibrale est telle que vous ne pourrez plus vous y soustraire mais, simplement, retrouver votre Éternité, même si, après, votre choix est différent, parce que vous êtes Libres. Et c'est, justement, cette Liberté retrouvée qui vous permettra d'Être Libre, tout en poursuivant l'expérience de la conscience ou l'état Absolu.

Ces temps-ci sont un temps d'Amour Infini, d'Amour puissant (selon vos critères), d'un Amour Vibrant, Total, qui ne s'embarrasse d'aucun compromis. Parce que l'Amour ne sera jamais un compromis, ni même la Lumière. Amour et Lumière sont des évidences qui vous ont été soustraites. Je ne reviendrai pas sur ces données historiques mais je veux, surtout, m'atteler à votre instant présent. Cet instant présent, qui se déroule durant ce mois, et qui nécessite d'être encore plus à l'écoute, non pas de ce que vous suggère votre personnalité, mais de ce que vous dit la Lumière, elle-même, quant à vos habitudes, quant à vos comportements, quant à l'ensemble de ce qui constitue votre vie. Parce que la Lumière ne fait plus que, seulement, vous inviter à certaines choses : Elle vient s'établir, en totalité. Et rien ne peut être accompli en demi-mesure, avec Elle.

Commençons, si vous le voulez bien, après cette deuxième partie de mon exposé, à inaugurer cette journée par un autre moment d'intimité, de Cœur à Cœur. Faisons cela.

... Partage du Don de la grâce ...

À nouveau, je rends grâce pour votre Présence et pour votre Lumière.Si vous avez des questions spécifiques concernant, de manière exclusive, mon intervention de ce jour, alors, je les écoute avant de me retirer.

Question : est-il possible que le Canal Marial s'active quelques jours, puis se désactive ?
Bien Aimé, comme cela a été exprimé, à trois reprises : la disparition des processus Vibratoires peut se faire par intermittence et, même, de manière définitive. L'acmé de la Vibration, ce qui vous a été décrit par deux Anciens comme la Vibration cellulaire ou la Lumière cellulaire (ndr : voir l'intervention d'UN AMI du 2 novembre 2012 et de SRI AUROBINDO du 1er décembre 2012), à un moment donné (du fait même de la surimpression, de la juxtaposition des différentes consciences), il y a une acclimatation qui se produit. À ce moment-là, la Vibration n'a plus à être perçue sur ce corps. Vous êtes devenu la Lumière, en totalité. Et dans l'installation de cela il y a, effectivement, des moments où la perception (que cela soit du Canal Marial, du Feu du Cœur ou, encore, de l'un des Triangles Élémentaires de la tête ou, encore, de l'Onde de Vie, si vous la vivez) peut disparaître en totalité mais, aussi, réapparaître encore (tant que le Déclic, le Basculement, n'a pas eu lieu), dans ce corps-là, et être perçue à nouveau. Il ne faut pas vous alarmer (ni vous inquiéter) de la disparition d'une Vibration. Mais dites-vous bien que si elle est apparue, et si elle disparaît, cela n'a pas disparu de ce que vous Êtes. Simplement, que cela soit dans l'Infinie Présence ou, encore, quand vous sortez de la conscience elle-même, il n'y a plus de raison que quoi que ce soit soit perçu, si ce n'est la Béatitude de la Lumière. Il vous est encore, certainement, difficile de concevoir cela. Alors, bien sûr, ceux qui ne vivent pas ces aspects de la conscience auront beau jeu de dire que la Vibration n'est rien et ne sert à rien, que la conscience est ce qu'elle est, indépendamment de toute circonstance. Le passage par la Vibration a été le moyen, le plus direct, de vous faire accéder à ce que vous Êtes. Alors si, en toi, la Vibration, quelle qu'elle soit, la perception, disparaît, non seulement ne t'alarme pas mais accepte, aussi, cela. Parce que c'est là que se trouve la Paix. Dans Shantinilaya, il n'y a plus de Vibration, même si le préalable peut être, par exemple, l'Onde de Vie ou la perception du Manteau Bleu de la Grâce. Mais le préalable n'est pas ce qui est établi, en définitive. Ça peut être une circonstance préalable. Ça peut être une étape. Mais, comme nous l'avons dit, dès l'instant où l'intervenant qui vous a beaucoup parlé durant cette année (ndr : BIDI) est venu : des étapes préalables étaient, peut-être, des étapes indispensables pour beaucoup d'entre vous, afin de vous diriger vers la Conscience Pure, celle qui, du fait de cette reliance à l'Absolu que vous Êtes, n'a plus besoin de se manifester par cette espèce d'interfaçage, lié à la superposition (ou à la juxtaposition ou à la surimpression) des consciences. Ainsi, quand tu Es Amour, tu l'Es. Tu n'as plus besoin de percevoir, même, la Vibration du chakra du Cœur. Parce que ce qui percevait était, bien sûr, la personnalité qui se transformait. Mais dès l'instant où la personnalité est dissoute, dès l'instant où ce qui est éphémère commence à disparaître, et où Toi tu commences à apparaître (ou, en tout cas, tu as le sentiment d'apparaître), eh bien, il n'y a plus de raison valable qu'une Vibration soit présente. Quand tu deviens la Lumière, tu Es la Lumière. Il n'y a plus d'impact de la Lumière au niveau de la densité. La spiritualisation de la matière (l'Ascension, la Transsubstantiation, la Translation ou le Déclic) correspond exactement à cela. Donc, ne t'alarme pas de ce qu'il peut survenir, surtout en cette phase, ultime, du Temps.

Rappelle-toi que ce n'est pas ce que tu penses qui crée ce que tu Es. C'est ce que tu Es qui a créé ce que tu penses et qui s'en est éloigné. Ainsi donc, la Vibration était liée à la conscience mais de votre point de vue : celui de la personnalité. Petit à petit, en élevant la conscience et les Vibrations, vous avez vécu, par expérience, le Soi, voire l'Infinie Présence. L'Onde de Vie s'est alors élancée, a transfiguré ce qu'il restait d'attachements, liés, même, à la structure et aux habitudes de ce monde. Et certains d'entre vous découvrent maintenant (ou déjà depuis plus longtemps, ou le découvriront prochainement) qu'au-delà de la Vibration même de la conscience, il y a, effectivement, la a-conscience. C'est-à-dire que vous Êtes là et seul, Vous, Êtes là. Plus rien d'autre ne peut exister. Vous avez fini, à ce moment-là, d'extérioriser votre conscience. Vous avez fini de discriminer Vibration ou non Vibration : vous êtes établi dans l'Éternité. Et cette Éternité-là n'a pas la vocation, si je peux l'exprimer ainsi, à manifester quoi que ce soit. Et c'est, justement, dans la cessation totale de la manifestation (que cela soit du mental comme des Vibrations) que se vit Shantinilaya. Alors, il n'y en a pas qui sont plus en avance ou plus en retard. Il y a, simplement, des étapes de la Lumière, qui se passent dans un certain ordre et dans un autre ordre, pour d'autres.

Nous n'avons plus de questionnement. Nous vous remercions.

Enfants bien aimés, je vous dis donc : à 14 heures, dans une semaine. Mais je vous dis aussi : à chaque minute de votre temps Terrestre, en vous, si vous le voulez. Que toutes les Bénédictions de l'Amour, ici et ailleurs, soient en vous. Je suis MARIE, Reine des Cieux et de la Terre. À bientôt.

________________________________________________________________

NDR 1 : Alignement collectif

MARIE propose donc, lors de l'Alignement de 19 heures, pendant le mois de décembre, de faire appel, simultanément, à Elle-même, GEMMA GALGANI et MA ANANDA MOYI, pour nous aider à rééquilibrer la Dualité masculinité / féminité et nous permettre de rejoindre ce qui a été nommé, par l'Archange MIKAËL, l'Androgyne Primordial.
(Voir la rubrique « protocoles à pratiquer / protocoles prioritaires »).

NDR 2 : processus de Communion et Fusion au cœur du Cœur, avec MARIE
- Samedi 8 décembre de 14 heures à 15 heures
- Samedi 15 décembre de 14 heures à 15 heures

  • Ces jours-là, des canalisations publiques étant déjà programmées (le 8, à Lyon et le 15, à Angers) ces interventions se feront donc, en public, dans ce cadre (vous trouverez tous les détails dans la rubrique « canalisations publiques »). Toutefois, au-delà de la présence physique, la connexion, en Esprit, à cette heure-ci, quel que soit le lieu où vous vous situez, permet de vivre les aspects Vibratoires qui seront alors proposés.
  • Les heures indiquées correspondent à l'heure française, à la montre.
    Le lien Décalage Horaire (http://www.lolo.free.fr/Divers/DecalageHoraire.html) vous permettra de déduire votre horaire local.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page