Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > ANAËL - 4

ANAËL - 4

22 mai 2009

pdf

Nous allons, maintenant, sceller cette journée, en scellant en vous la Reliance à votre Joie, à la Joie, à la Déité, à l'Unité. Pour cela, nous allons cristalliser en vous le principe du Souffle Sacré, en relation avec la radiance de la Lumière Rose, radiance de la Joie, radiance de la création et de la mise en relation par le cœur et l'Unité. Examinez bien, en votre âme et conscience, en Vérité, si vous êtes prêts, à effectuer le retournement, de la dualité à l'Unité. Êtes-vous prêts à vivre la Joie, êtes-vous prêts à vivre la Reliance nouvelle, en votre for intérieur, en votre âme, en votre Essence, en votre personnalité. Christ a dit : "nul ne peut pénétrer le Royaume des Cieux s'il ne redevient comme un enfant". Pur, comme un enfant, avec le regard de l'innocence, avec un cœur ouvert, avec la tranquillité d'Esprit de celui qui voit en tout autre que lui, Christ. N'oubliez jamais que Christ a dit à ses disciples : "ce que vous faites au plus petit d'entre vous, c'est à moi que vous le faites". Le serment que vous aviez réalisé, dans votre descente dans la densité, doit s'accompagner du même serment, dans le sens du retour. Vous ne pouvez, et vous ne pourrez plus, voir en l'autre, par le principe de reliance et de Joie, autre chose que Christ. Les paroles, les mots, les pensées, allant à l'encontre de ce principe de reliance, vous condamneront à l'écart de la Lumière. Ceci n'est pas une mise en garde, puisque la Joie participe de la Lumière et que l'Ombre ne peut aller dans la Lumière. Ainsi, la Joie illumine votre âme, la Joie illumine les Maîtres que vous êtes, mais ne laissez pas votre personnalité, aller, à l'encontre de cela, car dans ce cas là, vous vous condamnerez vous-mêmes. Cela est fondamental, cela ne souffre aucune exception, quelle qu'elle soit. S'il vous est impossible de voir, en l'autre, le principe Christ à l'action, il est encore temps de renoncer. L'engagement qui vous est demandé et que vous devez adopter est un nouveau serment qui vous permettra de pénétrer sans tâche dans les royaumes de la Lumière, dans les royaumes de l'Unité.

Le principe de retournement, véhiculé et irradié par l'Archange Uriel, ne permet aucune tromperie, aucune Ombre, quelle qu'elle soit. Réfléchissez bien, au sein de votre mental, au sein de vos mots, au sein de vos pensées. L'Ombre vaut-elle le coup de sacrifier un cycle entier de densité. Nous ne jugeons pas votre chemin. Mais il est des réalités de la conscience qui se réalisent d'elles-mêmes. Rappelez-vous que personne, ne vous jugera, si ce n'est vous-mêmes. En cela, je vous engage fermement à maintenir la Joie, à maintenir l'Unité, à maintenir l'Humilité et la Simplicité. Ce sont des mots qui ont été employés à plusieurs reprises. N'oubliez pas que la reliance ouvre les portes à des perceptions que vous ne pourrez même pas soupçonner. Si vous refusez cela vous vous condamnerez, dans ces cas là, aussi sûrement, par vous-mêmes, que le soleil se couche en vos journées. Je vous engage à réfléchir, par votre conscience, par votre mental, à ce que cela engage, pour votre éternité, pour votre devenir, pour votre Lumière et pour la Lumière des autres qui ne sont que vous, à un autre moment. Cette phrase là ne peut être, pour le moment, ni comprise, ni expliquée. Néanmoins, quand le Christ disait les phrases que je vous ai prononcées, cela traduit la stricte vérité au sein de votre densité. Dieu, la Source, peu importe le nom que vous lui donnez, les Archanges, la Divine Mère, ne condamnent jamais. Il n'y a que vous, qui vous condamnez vous-mêmes par vos propos, par vos conduites. L'erreur, n'est jamais une faute. Par contre, jouer le jeu de l'Ombre alors que vous avez fréquenté la Lumière, vous condamne automatiquement, vous-mêmes. La Joie, doit être assumée, la Joie doit être révélée. La reliance correspond à une vibration particulière qui a été mise en vous, qui rend aptes, ceux qui l'acceptent, à percevoir au-delà de l'apparence que vous montrez. N'oubliez jamais cela. Gravez en votre Esprit que ce que vous faites à l'autre n'est, en définitive, qu'une ombre que vous apportez à vous-mêmes, si vous jugez, si vous médisez, si vous moquez. Vous devez aimer l'autre autant que vous-même. La seule façon de l'aimer est dans le respect, le non-jugement, l'acceptation au sein de sa densité et de ses différences qui sont aussi présentes en vous. Jamais, la Lumière ne juge, jamais la Lumière ne condamne.

La Lumière protège et encourage toutes les expériences, surtout dans les mondes de la dissociation où les âmes en expérimentation se sont, volontairement, sacrifiées et privées de la Lumière pour transcender cette matière. Rappelez-vous aussi cette phrase : "nul ne peut servir deux Maîtres à la fois". En ces temps de vérité, en ces temps de l'urgence, en ces temps de révélation, cela prend une acuité particulière. Néanmoins, je suis absolument sûr que si vous demeurez dans la Joie et si vous demeurez dans la reliance, comme des enfants, rien de néfaste, rien d'opposé à la Lumière ne peut vous arriver. Bien aimés Maîtres de la Lumière, je m'exprime ainsi au nom, par mon rôle, des cinq autres Archanges qui vous ont dévoilé et révélé leur radiance, leur Présence. Nous vous souhaitons, si telle est votre possibilité, un bon retour dans les mondes unifiés, dans les domaines de la Joie éternelle, où nulle ombre n'existe, où nulle peine n'existe. Nous vous souhaitons un retour en gloire, en votre maison, en votre éternité. Nous souhaitons ardemment que les vibrations de conscience que nous vous transmettons, en de multiples occasions, vous permettent de réaliser cela, en fraternité, avec le Christ. Il est, la Voie, la Vérité, la Vie et le Chemin. Cela nécessite, de vous alléger. La reliance que je vous ai communiquée est allégement.

La Lumière ne demande qu'une chose, c'est d'être cultivée, en votre Temple Intérieur. Vous ne pouvez jouer le jeu de l'Ombre et le jeu de la Lumière. Cela a été le cas, de par les jeux de l'incarnation, depuis des temps immémoriaux, pour certains d'entre vous. L'ère de la souffrance est révolue, l'ère de la Joie s'épanouit. Ce qui est appelé à souffrir est ce qui s'oppose à la Joie. La Joie ne peut partager l'Ombre. La joie est expansion et non contraction. La Joie est légèreté et pureté. Cette pureté, vous vous devez de la maintenir, en paroles, en pensées, en émotions, en actions. Cela peut être appelé votre devoir, si vous avez accepté la dernière radiance de l'Archange Uriel. Mes paroles sont solennelles parce que la Joie ne peut être méprisée, ne peut être rabaissée, une fois qu'elle est née. L'être incarné dans ce corps de dimension dissociée qui découvre la Joie intérieure, manifestée au sein de sa conscience, a choisi la Lumière. Il reste à accomplir cette Lumière en totalité. Je vous ai entretenus, à de nombreuses reprises ces derniers jours et dernières semaines, de l'abandon à la Lumière. Que la Lumière Rose de ma radiance vous abreuve à la Source maintenant.

Question : comment arrêter le mental ?
La Joie, la reliance permettent, réellement, d'arrêter les pensées, que je qualifierais d'opposées à la Lumière. Il n'est pas question d'arrêter toutes les pensées mais d'arrêter les pensées qui n'ont pas lieu d'être par rapport à la Lumière. Ces pensées qui n'ont pas lieu d'être par rapport à la Lumière sont celles qui éloignent de la Lumière. C'est en cela que j'ai insisté lourdement, au sein de votre densité, sur deux jours, sur l'abandon à la Lumière. La Lumière brûle en vous, littéralement, les zones d'Ombre et les pensées, que je qualifierais d'opposées à la Lumière. Vous ne pouvez aller vers la Lumière et laisser dans cet état de reliance s'installer les pensées contraires à la Lumière. Les pensées contraires à la Lumière sont celles qui sont en liaison directe et en prise directe avec le jugement. Cet apprentissage, au sein de la densité, ne pouvait se faire, de par le principe même de votre dualité. Mais, maintenant, entre les effusions de la radiation de l'ultraviolet, entre la présence de l'Esprit Saint, entre la présence de votre Ange Gardien, entre la présence de votre Reliance, en vous-mêmes, à l'autre et au Ciel, ces pensées qui ont été votre habitude ne peuvent coexister. Il n'y a pas à sortir de la Joie ou à avoir peur. Il ne reste qu'à appliquer. Rappelez-vous les paroles du Christ : "à la mesure avec laquelle vous jugez, vous vous jugerez vous-mêmes" et avec la Lumière cela est très rapide. La Lumière est Joie, La Lumière est jeu, à condition que vous l'acceptiez totalement. Je répète la phrase : "nul ne peut servir deux Maîtres à la fois". L'engagement qui vous est proposé, l'engagement du retour avec vos multi dimensionnalités, à votre héritage naturel, ne peut se faire que si vous êtes capables de vivre dans le cœur et nulle part ailleurs. Nous avons insisté, longuement et largement, sur la nouvelle assise de votre vie au sein de la nouvelle densité. L'assise de votre nouvelle vie est le cœur et n'est plus l'ego. Vous ne pouvez laisser persister ces deux Maîtres différents en vous. Comprenez-le bien, intégrez-le bien. La Joie, pour s'expandre, ainsi que vous l'avez vécue, ne peut se réaliser, ne peut se vivre, qu'à partir du moment où vous respectez cela. Vous êtes tous, même si vous ne le savez pas, issus de la même Source. Vous êtes tous, comme le disait le Christ, frères et sœurs en Éternité. Vous ne pouvez proclamer la Lumière et servir l'ombre. Vous ne pouvez proclamer l'Ombre et servir la Lumière.

Servir la Lumière consiste à renoncer à la pesanteur, à la lourdeur, au jugement, à la tristesse. Servir la Lumière est un chemin de légèreté. Si malgré la vision de la Lumière, si malgré l'expérience de la Lumière, il reste en vous trop de lourdeurs, vous ne pourrez alléger ce qui doit l'être. Encore faut-il que vous-mêmes, par vos actions, vos pensées, vos mots n'alourdissiez pas le poids de ce qui doit s'évacuer. C'est à ces conditions vibratoires, uniques, que vous pourrez retourner au sein de l'éternité. N'oubliez pas que l'éternité est Joie, que l'éternité est Amour, au-delà de l'amour que vous connaissez, au-delà même de l'Amour que vous pouvez rêver ou espérer. Alors, avant de vous retourner définitivement vers la Lumière, pesez le pour et le contre. Faites-vous le choix de la Joie, ou le choix, à nouveau, de la dissociation et de la séparation ? Êtes-vous réellement, comme vous a appelés l'Archange Michaël, des Porteurs et des Transmetteurs de la Lumière ? Si non, vous ne pouvez porter et transporter l'Ombre en paroles, en Vérité, en actions. Cela est le seul choix qui vous est possible. Et vous, en ces temps, en ces périodes, d'effusion de l'Esprit Saint, de la pression de l'effusion de la radiation de l'ultraviolet, vous savez ce que vous faites, en conscience et en vérité.

Je précise, que l'Archange Uriel, à travers sa septième radiation, procure le niveau de conscience appelé le retournement. Il fait de vous des principes créateurs, par le Verbe. Alors, que votre parole et votre pensée soient toujours en accord avec le Verbe. Rappelez-vous aussi ces paroles du Christ :"à celui à qui il sera peu donné, il sera peu demandé. À celui à qui il sera beaucoup donné, il sera beaucoup demandé".

Vous devez aussi intégrer les choses suivantes : au niveau de nos mondes multi-dimensionnels, que cela soit au niveau de notre vibration Archangélique, que cela soit pour les Maîtres ascensionnés, que cela soit pour des entités évoluant sur d'autres plans, nous voyons en vous, nous lisons en vous, à livre ouvert, à cœur ouvert. Nous savons et nous reconnaissons aussi bien vos efforts vers la Lumière que ce qui reste à transmuter. Nous apprécions, Nous, Conclave, et autres Cénacles, à leur juste valeur, les efforts vers la Lumière, vers l'allègement, vers la Joie, que vous faites. Mais vous ne pouvez et ne pourrez tricher envers vous-mêmes. La Lumière, la vôtre, celle que vous vivez éclaire et doit éclairer la totalité de ce que vous êtes. Votre Lumière accepte vos propres zones d'Ombre qui ne sont pas encore mises en Lumière mais, si vous nourrissez vos zones d'Ombre, comment voulez-vous que la Lumière s'épanouisse ? Ceci est une règle générale que nous appliquons et que vous appliquez au sein des mondes dissociés de 3ème dimension, au sein des multi-univers. Le principe en est toujours le même. Même au sein d'autres dimensions, et même au sein de la nôtre, certains êtres ont, à des moments donnés de l'histoire (si tant est que l'on puisse parler d'histoire à notre niveau) essayé de déroger à la Lumière. Il a fallu, pour cela, entamer un chemin de rédemption fort long, fort long non pas en terme de temps mais fort long en terme d'ascension. Alors, la reliance et la radiance que je vous ai proposées, vous allègent. Ces paroles que j'ai prononcées étaient nécessaires afin de polariser votre conscience, dans l'état de reliance, sur ce qui pouvait s'opposer à cette reliance. Nul autre que vous-même n'est responsable de vous-même. Nul autre que vous-même n'est responsable de vos joies, de vos peines, de vos souffrances et de votre ascension. Nous ne sommes là, Conclave, Entités Spirituelles, Cénacles et différents Cercles, que pour vous assister, mais nous ne pouvons réaliser le travail à votre place. Le travail est à faire par vous-mêmes.

La vibration de la Source, ainsi que vous la nommez, et la vibration de la Joie, participent de la même Essence. Elle est toutefois différente de la pression de la radiation de l'ultraviolet. L'on peut dire que la pression de la radiation de l'ultraviolet est le révélateur de l'Amour et le révélateur de la Joie. L'Amour est une fréquence de la conscience que vous devez révéler, par la vibration perçue, vécue, matérialisée, au niveau de votre cœur. L'amour des mots n'est pas de l'Amour. L'amour de l'attention n'est pas de l'Amour, au sens où vous en parlez. Le service à l'autre, sans Amour, n'est pas de l'Amour. Servir l'humanité, en acte et en Vérité, servir son frère en acte et en Vérité, nécessite, pour être spirituellement lumineux, d'être une vibration de l'Amour. Ainsi que vous l'ont dit certains êtres, vous pouvez méditer pendant des vies, vous pouvez prier pendant des vies, vous pouvez clamer des louanges d'Amour pour le Créateur, vous pouvez avoir une foi à soulever les montagnes, vous pouvez parler la langue des Anges, vous pouvez faire des miracles mais, si il vous manque la vibration de l'Amour, vous n'êtes rien qu'une cymbale retentissante, du vent. L'Amour n'est pas mental, l'Amour n'est pas dans les mots, l'Amour n'est pas dans les comportements, c'est bien plus que cela. L'Amour est Joie, l'Amour est vibration concrète et réelle, même au sein de votre densité.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page