Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > MA ANANDA MOYI

MA ANANDA MOYI

11 août 2008

pdf

Enfants bien aimés, je vous présente ma bénédiction et je viens poursuivre avec vous les entretiens concernant l'éveil et l'illumination. Aujourd'hui, si vous le voulez bien, nous allons parler du silence. Le silence est primordial dans le processus de l'éveil. Le silence participe à l'arrêt des activités mentales, il contribue à tourner votre conscience vers votre intérieur plutôt que vers votre extérieur. Il ne peut y avoir éveil, il ne peut y avoir illumination sans une période préalable de silence. La méditation est silence. La différence essentielle entre la méditation et l'éveil est que la médiation est une préparation. Lors de la médiation la plus profonde, où le mental est au repos, la conscience voyage et va explorer des territoires qui sont au-delà de la conscience ordinaire. La conscience, dans ces états, peut vivre des états non ordinaires de conscience expansée. Mais le problème c'est que le méditant, quand il revient à son état de conscience ordinaire, est incapable de ramener cet état de conscience dans l'état de veille ordinaire. L'éveil est un instant hors du temps. L'éveil n'est pas le chemin. L'éveil est une fulgurance qui survient au moment le plus opportun où l'ensemble de la conscience est focalisé sur l'intérieur et sur le cœur et où tout est tu à l'extérieur.

Alors, la 1ère étape est, bien évidemment, le silence verbal. La conscience de l'éveil ne connaît pas le verbe et le mot, elle ne connaît que le silence. Cette phase de transmutation de la conscience ne peut survenir qu'au moment du silence, justement. Il existe plusieurs formes de silence : le silence des mots mais aussi le silence des sens, de certains sens. Celui-ci est une étape ultérieure que nous verrons prochainement. Il existe des états de l'énergie qui nécessitent de les vivre en silence. Ils nécessitent une intériorisation et une intériorité de ce qui est vécu. Vous ne pouvez partager que ce que vous avez trouvé. Autrement, vous partagez des mots. Vous communiquez sur des sensations, des émotions, des sentiments, sur de l'Amour humain mais pas sur l'Amour incommensurable du Divin. Il y a une différence essentielle. L'Amour est communication mais cette communication se fait en silence, dans le silence intérieur où se trouve la Source. Il ne peut y avoir de communication de l'Amour sans ce silence intérieur. Vous ne pouvez trouver l'Amour qu'en ayant trouvé votre propre centre d'Amour et celui-ci nécessite une mise au repos complet du sens de la parole et du verbe. De mon vivant je restais des périodes longues sans parler, uniquement tournée sur l'être intérieur et la splendeur de l'Amour qui irradiait. Je n'étais plus moi. Ce corps, où pourtant j'étais, n'était pas moi. J'étais l'illimité. J'étais la totalité. J'étais l'infinité des mondes et, pour cela, les mots sont bien faibles pour exprimer quoi que ce soit et, pourtant, il nous faut ces mots pour approcher d'un certain état et créer les conditions propices à l'éveil. Néanmoins, le corps est votre Temple, cela toutes les traditions vous l'ont dit et ce temple doit être respecté. Il est une corde vibrante qu'il convient de faire résonner sur la fréquence de l'Amour. Pour cela le mental doit se traire. Vous devez être à l'écoute de votre intérieur et à l'écoute de votre Temple tout en ayant conscience que vous n'êtes pas cela mais celui-ci est l'outil qui vous permet de trouver l'éveil. L'éveil vécu hors du corps est aussi une expérience possible mais, à ce moment là, vous en ramenez un souvenir, une mémoire qui peut être fort active, bien sûr, au même titre que les gens vivant des expériences hors de leur corps sont capables de se souvenir de l'expérience de la Lumière et ils ramènent alors cette expérience dans le corps et dans la conscience ordinaire. Ceci est un fragment de l'éveil. L'éveil est alors incomplet.

L'éveil complet ne peut se trouver, encore une fois, que dans le silence des sens, dans le silence des mots, quand le corps se met à vibrer et à bouger. Ainsi, de mon vivant je bougeais souvent, je dansais même. C'était la seule façon que j'avais trouvée la plus digne d'exprimer l'Amour, au-delà du regard et au-delà de la vibration. Alors, vous allez commencer à instaurer le silence, un silence des mots, pour votre première journée, où vous allez travailler le corps, où le corps va être le réceptacle, par sa mise en résonance, avec l'énergie d'Amour. Bien aimés, il va falloir faire preuve d'abstinence, d'abstinence de mots mais aussi d'abstinence de mots intérieurs. Vous adressez à vous-même est déjà une parole qui n'est pas la voie intérieure. La voie intérieure ne peut naître que s'il y a silence. Je ne parle pas de l'état méditatif où tout est en silence. Je parle de l'état de la conscience ordinaire entièrement centrée sur le silence, sur l'absence de mots mais aussi sur l'absence de pensées intérieures. Vous me direz que cela est fort dur de réaliser cela. Non, cela est très simple. Déjà, en supprimant la communication verbale, déjà, en étant conscient de ce que vous faites : manger en conscience, manger totalement en conscience, est déjà un pas énorme vers l'éveil. Cela met en conscience. Être conscient de ce que vous faites, à l'instant où vous le faites, est déjà une démarche vers la conscience au-delà de l'individu. Il faut être conscient de ses pas, conscient de tout ce qui se passe en votre corps. Il faut que la conscience soit pleinement investie dans le corps, prenne possession totalement du corps afin d'en faire le Temple intérieur où la conscience supérieure peut se révéler. Il est important que vous respectiez cette notion car vous allez aller vers une gradation qui va vous amener aux portes de quelque chose qui, je l'espère, sera pour vous un moment hors du temps, un moment de l'éternité qui vous suivra, dorénavant. Il y a eu une préparation, une espèce de maturation de ce travail. Cela est le but, comme je l'avais annoncé dans le titre même de votre séjour : la cinquième dimension (comme vous dites) et le cœur. Pour moi la cinquième dimension est l'Amour. C'est l'endroit, le lieu, l'espace, le moment où il n'y a rien d'autre que la manifestation de l'Amour, quelles que soient les formes différentes de manifestation de vie et les formes différentes d'évolution. C'est le moment où il n'y a plus de séparation, où il n'y a plus de division, le moment où vous pouvez enfin exprimer la joie, la sérénité, la paix, la totalité et la divinité. Vous êtes ça depuis des éons, vous êtes là pour retrouver votre Essence car c'est quelque chose que vous êtes, ce n'est pas quelque chose de nouveau. C'est simplement quelque chose que vous avez oublié par les nécessités de l'incarnation et les vicissitudes de l'incarnation, par la promesse que vous avez faite de ne jamais perdre le fil conducteur, même au plus noir et au plus profond de la nuit de l'âme, de retrouver cette Essence. Car, de toute éternité, au delà de l'apparence que vous avez ici, quelque part, dans une autre dimension, demeure cet atome d'éternité que vous êtes et cette resplendissante Lumière que vous êtes. Il vous suffit simplement de tourner votre regard, votre mental vers votre intérieur. Pour cela vous ne devez pas communiquer avec l'extérieur par les mots. Cela ne veut pas dire isolement. Cela veut dire complétude et totalité. Vous devez comprendre cela, accepter cela afin de pouvoir le vivre en toute sérénité. Bien évidemment, ce que vous vivez, vous ne le vivez pas pour vous.

Rappelez-vous des paroles de certains initiés : « vous êtes ici pour donner, vous êtes ici pour vous donner ». Mais que voulez-vous donner si vous n'avez rien ? Que voulez-vous donner à part des mots ? Que voulez-vous donner à part de l'affection, des émotions ? Que voulez-vous donner à part des concepts, si vous n'avez pas l'Amour ? A quoi cela vous sert-il de faire preuve d'intelligence si vous n'avez pas l'intelligence du cœur ? A quoi cela vous sert-il de connaître tant et tant de choses si vous n'avez pas la connaissance intérieure ? A quoi ça sert de développer les technologies que vous développez depuis peu de temps si vous ne connaissez pas la technologie intérieure de l'éveil ? L'homme est une totalité. Il n'en n'a pas encore conscience. Il s'est incarné pour expérimenter cela. La forme même dans laquelle vous êtes est une forme parfaite. Elle est le reflet de la perfection incarnée. Vous devez mener à bien ce véhicule vers son éveil. Vous devez mener à bien votre mission qui est de vous éveiller. Vous devez mener à bien votre mission qui est de faire adhérer vos frères et vos sœurs à ce que vous êtes, non pas à vos conceptions, non pas à vos idées qui n'ont aucune espèce d'importance, non pas à vos religions, non pas à vos croyances, non pas à vos certitudes mais bien à l'Amour que vous pouvez rayonner. Cela est la seule chose qui vaille la peine. Tout le reste n'est que du temps perdu. Tout le reste n'est qu'illusion. Tout le reste n'est que mortel. Seul l'Amour est immortel. Seul le don d'Amour est important. Tous les autres dons ne sont rien devant le don de l'Amour mais comment voulez-vous donner l'Amour si vous n'avez pas trouvé l'Amour. Comment voulez-vous apporter à vos frères et à vos sœurs si vous-même en avez entendu parlé, si vous-même ne l'avez que lu ou expérimenté de manière fort temporaire. Il faut dorénavant, et la période s'y prête, ouvrir les portes de votre cœur. Il n'y a pas d'autre alternative face aux évènements qui viennent vers vous. Vous n'avez plus le choix. Vous n'avez plus le droit d'avoir peur de quoi que ce soit. La seule peur qui doit vous habiter est celle de la crainte divine de ne pas trouver la divinité. Cela doit occuper chaque instant de votre vie. L'essentiel est là. L'essentiel n'est pas de vous nourrir, l'essentiel n'est pas de trouver un compagnon ou une compagne pour la route. L'essentiel n'est pas d'avoir un toit, l'essentiel n'est pas d'avoir à manger. L'essentiel est d'être. Il n'y a pas d'autre alternative que celle-ci dans les temps qui viennent. Si vous n'êtes pas dans l'être, vous pourrez avoir tous les toits, tous les moyens techniques, toutes les nourritures, tous les compagnons et les compagnes que vous souhaitez mais vous ne serez rien car vous ne serez pas. Il est important de graver ces quelques mots au plus profond de votre être durant les quelques jours que vous allez vivre maintenant. Quelle est votre finalité ? Est-ce de vivre ou est-ce de trouver la Lumière ? Réfléchissez bien à cela en votre être intérieur. Ne vous posez pas la question car toujours votre mental vous dira « oui » ou « non » mais pesez, au niveau de votre conscience, ce qu'est le poids de l'être et le poids de l'avoir. Soupesez, en vous, ce qui naît au moment où vous pensez à l'être et au moment où vous pensez à vos possessions, quelles qu'elles soient, même fussent-elles acquises au prix d'efforts fort louables. Néanmoins vous êtes arrivés au moment de l'être. Si vous êtes là ce n'est pas par hasard, quel que soit votre chemin intérieur. Bien évidemment, vous n'êtes pas les seuls à vivre cela, heureusement. Vous êtes une multitude, même si elle est une minorité par rapport au reste des êtres humains qui n'entendent pas et qui n'entendront jamais ces paroles, en ce cycle ci. Ils sont néanmoins vos frères et sœurs en humanité et peut-être certains d'entre eux en percevant, en ressentant votre être intérieur, au-delà des mots, accepteront cette transformation. Alors, engagez vous totalement dans ce chemin. Il passe par la porte du silence intérieur, par le fait de ne plus communiquer par la parole, de ne plus émettre de paroles à l'extérieur et même à l'intérieur. Ceci est fondamental, en particulier quand on envisage de travailler avec le corps. Tous les yogas sont d'essence divine. Votre corps est Divin. Le mouvement est Divin. La vie est mouvement. L'Amour est mouvement mais le paradoxe est que vous ne pouvez trouver cet Amour que dans le silence et l'immobilité de la parole. Alors, de grâce, essayez de vous conformer à cela, cela est fondamental. J'ouvre maintenant un espace où nous pouvons discuter ensemble, si vous le voulez bien, sur cette notion de silence et de l'Amour.

Question : comment faire taire le vacarme intérieur ?
Le vacarme intérieur d'une inexpérience de l'état méditatif, d'une incapacité à se tourner totalement vers l'être intérieur. Déjà le fait de faire taire les mots, de ne plus exprimer de mots (ce qui ne veut pas dire ne plus communiquer) va vous engager sur la voie du chemin intérieur. Le fait de ne plus parler participe à l'établissement de ce silence intérieur.

Question : le silence peut générer de fortes réactions dans le corps. Comment y remédier ?
Cela ne surviendra point car vous vous servirez de votre corps. Le corps, lui, sera mouvement et expression. Lui ne sera pas en silence. Le silence sera à l'intérieur mais le corps participera du mouvement. Cela est une grande différence.

Question : comment prolonger l'état où on est en conscience dans chaque acte de la vie quotidienne ?
Si cela ne dure pas très longtemps, cher enfant, cela correspond à des bouffées d'éveil mais cela ne correspond pas à l'éveil. L'éveil réalisé est totalement permanent. Il ne peut y avoir de retour en arrière.

Question : comment faciliter le fait de vivre en conscience et calmer le mental ?
Cela sera favorisé et amplement possible grâce au travail sur le corps.

Question : comment se manifeste la fusion avec l'Esprit ?
Par l'éveil total. Par un état d'Amour permanent, de grâce permanente quoi que vous fassiez.

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions.

Alors, bien aimés enfants de la Lumière, je vous propose de faire le silence intérieur et d'accueillir la grâce de la préparation. Je vous demande de décroiser vos bras et vos jambes, de porter votre conscience au niveau de votre front, de prendre conscience de votre respiration, de porter cette respiration au niveau de votre front.Recevez tout mon Amour de mère. Par la Lumière et pour la Lumière, par le souffle de l'Esprit et de la Vérité, par le cœur et l'Essence, par la vibration de la Lumière, par la grâce de la Divinité en vous, je vous bénis. Avant de vous quitter, je vous engage dorénavant et déjà avant la fin de cette journée, de limiter vos paroles à l'essentiel et à n'émettre que des paroles de Lumière et d'Amour, quelles que soient vos demandes les uns envers les autres.Soyez bénis. Je vous aime et je vous dis à très bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page