Autres Dimensions

Sois qui tu es

CONCLAVE

9 juillet 2009

pdf

Je suis Anaël, Archange, et je servirai, aujourd'hui, de lien entre vous et le Conclave ce qui veut dire que les réponses élaborées le seront par l'intégralité de notre Conclave. Ainsi, âmes humaines en pérégrination au sein de ce monde de surface, je vous serai gré de bien vouloir exprimer les questions se situant par rapport à votre développement, dans sa spiritualité, son Esprit le plus élevé. Nous avons décidé, en tant que Conclave, de révéler au sein de votre humanité, au-delà de notre sphère de radiance, notre sphère de vibration, et du travail qui nous est alloué par la Source, de dévoiler un certain nombre d'éléments concernant l'humanité qui, jusqu'à présent, étaient cachés parce que les temps n'étaient pas venus, parce que le moment n'était pas là. Mais, par impulsion de la Source, il est devenu souhaitable, aujourd'hui, qu'un certain nombre de secrets qui étaient cachés soient révélés au sein de votre Essence non pas pour faire travailler votre intellect mais bien plutôt pour vous faire vivre, au sein de votre cœur, de votre Éternité, la véracité de ce qui va être dit. Je vous transmets la gratitude du Conclave et nous sommes maintenant en écoute.

Question : comment dépasser ma colère vis-à-vis de la Source, en particulier vis-à-vis de ma polarité féminine ?
La Source se révèle à toi en tant qu'image, en tant que miroir, ainsi donc elle éclaire en toi les zones d'Ombre, celles qui ont été, jusqu'à présent, misent à l'écart, écartées, au sens propre, de la Lumière que tu es. La Source vient donc éclairer, de par sa Radiance, de par sa Présence, et de par ses mots qui sont Verbe, ce qui doit être, en toi et en chacun de vous, transcendé et irradié par l'Amour, de par la conjonction de l'image projetée que vous aviez de la Source au sein même de votre Éternité. Ce que certains d'entre vous ressentent, aujourd'hui, est la distance existant entre la Source et vous, distance qu'il vous invite à combler au mieux et au plus vite afin de vivre la reconnexion totale. Ainsi, nombre de choses doivent être transcendées et éclairées. Cela peut se traduire pour l'âme humaine en incarnation au sein de cette densité par des colères, par des refus, par des blocages du corps. Il existe un certain nombre de résistances qui participent à votre résistance à l'abandon. Ce sont celles-ci qui se manifestent, pour certains d'entre vous, aujourd'hui. Il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Il y a lieu, simplement, d'observer cela comme un observateur, avec tranquillité, avec sérénité et laisser faire, au sens le plus juste, la Source, en vous. N'oubliez pas qu'elle vient se réunir à vous, qu'elle vient vous affranchir du poids et de la densité. Alors, comme elle le disait elle-même, accueillez même si vous n'êtes pas capable d'en discerner la forme, quand cela viendra, au sein de ce monde manifesté. Accueillez, en la vibration et les mots, afin de parcourir la distance qui vous en sépare. Ceci se fait dans l'immédiateté et dans l'instant. Ne vous préoccupez pas des phénomènes douloureux de résistance se manifestant. C'est ainsi que vous faîtes disparaître la distance entre vous et la Source.

Question : j'ai toujours revendiqué des moments de solitude, d'isolement et là, entourée par d'autres personnes, je me sens moi-même et je n'ai pas besoin de ces espaces de solitude. Pourriez-vous m'éclairer sur ce que je vis ?
L'espace de la radiation du cœur est rêve et évolution, il s'agit à proprement parler d'une révolution. Cette révolution consiste à prendre conscience, au travers de la manifestation de la Source et des différentes Radiances Archangéliques et autres, de ce qui était séparé en vous. Le fait de préférer l'isolement ou de préférer le groupe n'étaient que 2 versions et 2 facettes d'une même réalité. Néanmoins, le jeu de l'inspir et de l'expir, le jeu de la dualité, vous faisait croire et adhérer que le fait d'être seul était mieux que le fait d'être en groupe, ou inversement. La Source abolissant la distance entre vous et elle, vous permet de prendre conscience que la Source ne peut se vivre dans l'isolement. La Source est en vous, elle participe et procède de votre vie en incarnation, de votre âme, et de votre Esprit. À un moment donné de votre évolution vous vous êtes séparés d'elle et vous avez éprouvé la solitude, l'isolement. Alors, dans cette solitude et cet isolement, vous vous êtes repliés dans votre être intérieur, d'autres se sont déployés dans la manifestation, afin d'y chercher la Source. Et la Source n'était ni à l'intérieur ni à l'extérieur, elle était dans les 2 à fois, c'est ceci que vous réalisez, maintenant, en Vérité, en Essence, en Radiation et en Joie. La colère, la vibration de colère qui peut s'exprimer à l'intérieur de vous, est liée à l'incompréhension de l'âme que rien n'était séparé alors que vous-même étiez séparés.

Question : chaque fois que je me rapproche de la Lumière de la Vérité et que je me sens aligné, je perds cet alignement. Comment maintenir cela ?
La vie l'expérience de l'incarnation est, jusqu'à un certain niveau, va et vient, inspir / expir, dualité / unité. Ainsi va la vie, d'expérience en expérience, jusqu'à comprendre qu'il n'y a pas de différence entre l'Unité et la dualité car vous êtes la vie et vous êtes la Source. En intégrant la notion de distance, au sein de l'Unification de votre vie, au sein de l'Unification de vos danses, vous réalisez cela. À ce moment là, vous réalisez que vous êtes le mouvement et l'axe du mouvement. Vous êtes le mouvement et l'axe d'immobilité. Réaliser cela est intégrer, en vous, la Source car vous devenez la Source. À ce moment là, il n'y a plus besoin d'exprimer la dualité car vous êtes l'ensemble des possibles et l'ensemble des manifestations. Alors, la joie se révèle en vous et vous fait réaliser la notion de Présence, de Vérité, d'Unité, quels que soient les instants que vous vivez. Seuls certains jeux, existant encore au sein de votre société, au sein de vos modèles sociaux, au sein de vos modèles affectifs et familiaux, peuvent vous faire croire que vous sortez de cet état mais, néanmoins, il ne peut être question de sortir d'un état. À partir du moment où vous rentrez en Unité, vous ne pouvez sortir de l'Unité. L'Unité réelle est celle qui va s'établir en vous de manière permanente. La Source étant en vous, elle répond instantanément à vos demandes, à condition que vos demandes ne soient pas des demandes de division, de séparation, que ces demandes soient en accord avec la promesse et le serment réalisé, qui se réalise actuellement sur Terre, de votre retour à l'Unité. Cela est Vérité.

Question : je ressens fortement les émotions des autres personnes. Pourquoi ?
Ressentir l'émotion de l'autre c'est se situer, au niveau conscience, au niveau de l'émotion de l'autre. Si toi-même te place en ton cœur, il n'y a plus de place pour l'émotion, la tienne et celle de l'autre. Ainsi donc, au travers cette perception extérieure à toi, t'es donnée la possibilité de comprendre que, tant que tu perçois cette distance que tu appelles émotion de l'autre, cela n'est pas de la coïncidence du cœur. La coïncidence du cœur n'a que faire de l'émotion manifestée de l'autre car elle ne la voit pas, ne la ressent pas, elle ne la perçoit pas et n'en est pas affectée. Étant, à ce moment là, la propre image de soi, reflétée dans le cœur et dans l'Unité, il ne peut y avoir distance. L'émotion de l'autre est distance par rapport à ton émotion. Ton émotion est celle qui est refoulée car non acceptée ni intégrée dans l'espace du cœur. Ainsi, il convient de déplacer le point de vue : le point de vue de l'émotion doit se placer dans l'émotion du cœur. L'émotion du cœur est celle qui permet d'impulser la Joie et de la manifester au sein de la manifestation de la Source, en toi. L'émotion de l'autre n'a aucune place car l'émotion de l'autre est illusion, pour toi comme pour lui. En irradiant la Source et en irradiant la Lumière, tu transcendes ton émotion et l'émotion de l'autre. C'est cela le chemin et le retour à l'Unité.

Question : je ressens la Source comme un chant permanent mais encore sous forme de murmure. Comment l'amplifier ?
En te rapprochant de l'Être. L'Être est son. L'Être est permanent. En te centrant sur l'immanence de ton Être, tu établis la permanence de Lui et non de toi. Cela ne peut s'établir que dans le silence. À partir du moment où il y a interrogation par rapport au murmure senti et perçu, le murmure s'éloigne. La Source ne peut se manifester que dans l'instant et indépendamment de toute interrogation. Même les mots prononcés par la Source ne sont là que pour éveiller en toi la résonnance et le miroir. Ainsi, quand le miroir se confond parfaitement avec l'image, quand il n'y a plus de distance entre le miroir et l'image, alors, tu vibres à l'Unisson de la Source car tu deviens la Source. À ce moment là, le son te remplit, le son devient, aussi, silence. C'est un silence qui n'est pas silencieux : le silence de la Présence, le silence de l'Éternité. Cela se réalise, cela est en route, cela vient vers vous. Alors, patience.

Question : la méditation en forêt est très facile et me procure la Joie, condition que je n'arrive pas à reproduire à l'intérieur. Comment retrouver cela en tous espaces ?
A un certain degré de point de vue, cela est Vérité mais, au niveau de la Source et de l'Essence, cela est totalement faux. En effet, cela signe par là que tu es dépendante des circonstances pour trouver ton Essence. Or, l'Essence ne dépend pas des circonstances. En cela, il y a un point de vue à changer : l'élévation au dessus des contingences liées aux lieux. La Source est partout. La Source est même au sein d'éléments que vous appelleriez négatifs. Vous mettez de la distance, à partir du moment où vous vous trouvez dans un environnement que vous qualifiez d'hostile. C'est dans l'hostilité que doit se révéler la Source, cela concourt à effacer les résistances. Il est important, aujourd'hui, au travers du contact que la Source vous propose (de l'Unification et du Retour) de comprendre que les obstacles liés à des contingences de temps, liés à des contingences d'espace, n'existent, en définitive, que dans votre propre champ d'expérience. Ce champ d'expérience limité, que vous avez voulu et expérimenté, est encore actif en vous et plus vous vous identifierez à la Source, moins vous serez absorbé par les circonstances extérieures. Puis, vous ne ferez plus de distance entre l'intérieur et l'extérieur, au mieux vous réaliserez l'état d'Unité de la Source. Alors, bien évidemment, si un exercice ou protocole vous envoie à tel endroit, ou à tel autre endroit (car cela sont des endroits qui vous mettent en résonance et vous permettent de chasser la distance), néanmoins, en définitive, il vous appartient de réaliser que la Source est en Tout et partout et non pas uniquement dans les endroits de paix dans les endroits où il y a résonance, attraction et affinité, mais aussi dans les endroits de dissonance. Quand vous aurez réalisé cela, vous comprendrez que, quelque soit le vacarme du monde, quelle que soit la négativité de votre point de vue sur le vacarme du monde, il ne peut y avoir de distance entre vous et la réalité.

Question : je perçois mon environnement, les gens, comme un scénario d'un jeu pour me ramener à mon Unité. Est-ce une illusion ou une réalité ?
Il n'y a rien de plus réel que l'illusion. Il n'y a rien de plus illusoire que le réel. L'illusion et le réel ne sont liés qu'à un point de vue. Les deux sont tout à fait justes, tout dépend de la place de l'observateur et de l'observé. Le jeu de la Source, la Présence et la Radiation de la Source met, en vous, l'Unité des deux polarités. Ainsi, pénétrer dans le réel de la Source peut vous faire concevoir l'environnement comme illusoire. Ce monde est illusion mais ce monde est réel. Il est réel dans le sens de la densité et de la dureté qu'il provoque et qu'il entraîne au niveau de votre âme. Cette dureté est la Source de la Lumière. Par principe de résistance, d'opposition et d'affrontement, à force de résister, à force d'être dense, à force d'être lourd, à force d'être mal, le bien et la Lumière éclosent. Ainsi donc, ce qui est illusoire, ce qui est réel, participe de la même Vérité. Bien évidemment, l'intégration au sein de l'illusion de ce que vous vivez, pour une Vérité plus grande (qui est celle de votre âme et de votre Esprit), se réalise en vous, à un moment donné, et au sein du Soi réalisé dans la Présence de la Source. Il n'y a ni illusion, ni Vérité car tout participe de la Source. Il n'y a donc plus de distance ni de distanciation possible entre l'illusion et le réel car tout participe du même plan, du même projet et, surtout, de la même vibration, à différents stades de densité. Vous ne pouvez rejeter la vie, quelle qu'elle soit, vous ne pouvez rejeter l'expérience, quelle qu'elle soit mais il vous convient de l'intégrer au sein de l'Unité car la résolution, l'espace de résolution, se situe uniquement à ce niveau là et nulle part ailleurs.

Question : comment être davantage en accord pour aller vers ce que je suis ?
Pour cela il faut changer de direction, la direction qui te dirige vers quelque part n'est pas se diriger vers toi. Se diriger vers soi et faire silence et écouter, non pas écouter ce que dit ta tête mais écouter ce que dit le cœur. Vouloir écouter ce que dit le cœur est déjà un premier pas de la volonté vers l'espace du cœur. Il n'y a de Vérité que dans le cœur. La Vérité te montre les directions et les possibles. La Vérité dans le cœur est indépendante de tes choix conscients, de tes attractions et de tes répulsions. Ce qui doit dominer, en toi, n'est pas l'attraction et la répulsion, ce qui fait plaisir, ce qui ne fait pas plaisir, mais bien ce qui est dicté par le cœur. Alors, accepter d'être dictée par le cœur, c'est faire taire l'ego, c'est faire taire l'illusion du soi, c'est accepter, acquiescer à la Source en toi. Cela ne peut être défini par le mental car le mental t'entraînera toujours à tourner en boucle et à revenir par les mêmes points et à repasser, en permanence, par les mêmes illusions et les mêmes souffrances, de manière inexorable, jusqu'à tant que tu décides de poser la direction, de ne plus tendre vers quelque chose mais tendre vers toi. Tendre vers toi, c'est tendre vers la Source. Cela nécessite le silence, cela nécessite l'absence de direction et le retour au Centre. Il ne peut en être autrement.

Question : lorsque je me connecte à la Source, je ressens beaucoup d'Amour, beaucoup de Joie, mais rien d'autre.
La problématique est là. Il n'y a rien d'autre à obtenir. Tout se décide par l'Amour et la Joie. Laisse l'Amour et la Joie agir en toi et ta vie changera. Elle ne peut pas changer autrement.

Question : il est midi, à notre heure, l'heure de l'effusion ...
... que nous allons relayer. Je finis ainsi mon intervention, et l'intervention du Conclave, en vous abreuvant et en vous demandant, ensuite, d'aller vous retirer en vos espaces intérieurs afin de garder la Vibration qui, maintenant, arrive en vous. Je vous transmets la gratitude du Conclave et vous en transmets, maintenant, la Radiance, en totalité. ... Effusion d'énergie ...

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page