Autres Dimensions

Sois qui tu es

FRERE K

4 août 2011

pdf

Je suis Frère K. Je vous transmets mon Amour et mes Salutations. Frères et Sœurs, ici et ailleurs, il m'est demandé, par le Conseil des Anciens, de développer un certain nombre d'éléments concernant ce qu'est la Conscience et ce qu'elle n'est pas. J'irais, si vous le voulez bien, du plus large au plus petit. D'une manière générale, l'ensemble des éléments que je vais vous confier est appelé à faire résonner en vous, justement, votre Conscience dans le sens de son propre vécu, de sa propre manifestation.

Alors, que peut-on dire ? La première chose à dire est que la Conscience est l'Essence même de la Création, que la Conscience est la Vie elle-même. La Conscience est, aussi bien, le mouvement de l'électron autour de l'atome, que le mouvement et la marche des Univers (tel que vous pouvez le percevoir, ici, sur cette Terre) et que tout processus est vivant et conscient. Alors, bien sûr, la Conscience n'a pas toujours la même amplitude ni la même fonction, ni le même déploiement, ni le même enfermement. La Conscience, telle que nous l'avons tous vécu sur cette Terre, est une Conscience de la limitation. Cette Conscience de la limitation est inscrite, même dans le fait de ne pas pouvoir accéder à ce que, justement, j'ai appelé l'Inconnu. Ce qui est connu, en incarnation, est votre vie (ce que vous avez appris, ce que vous vivez) mais, qui peut dire qu'il est conscient d'un autre système solaire, d'une autre forme de vie n'appartenant pas à un environnement plus ou moins proche, défini comme la sphère interpersonnelle, qu'elle soit affective ou qu'elle soit dans les différents domaines de la vie qui est menée sur Terre. La Conscience de la Terre, des êtres humains qui y sont est donc parcellaire, morcelée, limitée. Il existe donc, même au sein de ce monde où vous êtes encore, une notion d'enfermement, de séparation, de distance et d'isolement. Chaque Conscience va donc apparaître comme coupée des autres Consciences. Ceci est le principe même de la Conscience que vous connaissez comme conscience distanciée, séparée, appelée conscience fragmentaire ou conscience de l'ego, ou personnalité, si vous préférez. Cette Conscience, bien sûr, peut, elle aussi, au sein même de cet enfermement, présenter, je dirais, toute une gamme de mécanismes, toute une gamme de fonctionnements, avec ses lois qui lui sont propres, au sein même de l'enfermement. Cette Conscience est celle qui a, donc, animé chaque vie sur cette Terre : un végétal n'est pas un animal, un animal n'est pas un humain et un humain n'est pas un Ange. Il y a, donc, un mécanisme particulier qui montre un cloisonnement, une distance de Consciences qui sont, a priori, enfermées, non communicantes ou, en tout cas, non échangeables. Les lois de cette Terre ne sont pas les Lois de l'Univers. Le grand tort de la Conscience humaine a été de vouloir imaginer, supposer, présupposer, que la Conscience de l'Univers fonctionnait selon les mêmes règles et les mêmes structures (ou conditionnements) qui existaient dans la conscience humaine enfermée. La particularité de cette Conscience est qu'elle fonctionne selon un sens particulier qui est strictement à l'opposé de la Conscience qui vous est inconnue appelée Conscience Unitaire.

La Conscience de l'ego fonctionne toujours selon un mode que je qualifierais d'appropriatif. Ce mode appropriatif permet, justement, d'extérioriser et de manifester une certaine forme d'analyse appelée projection, permettant de poser des limites et des compréhensions et des vécus profondément différents selon l'objet même de cette projection. L'être humain ne peut pas, ainsi, confondre un animal avec un autre être humain. Les mécanismes, d'ailleurs, de déploiement, au sein de cet enfermement de Conscience, d'un animal, n'est absolument pas le même que le mécanisme de déploiement de la Conscience d'un être humain, au sein de cet enfermement. La Conscience, donc, évolue au sein de ce monde selon un mode qui est appelé distanciatif, séparatif, discriminant. C'est ainsi que l'être humain a défini et vit la Conscience de son connu (ou de ce qui peut être, en tout cas, connaissable) avec des outils particuliers qui sont, soit les sens, soit la technique, soit l'intellect, soit l'affectif. Il existe donc une forme, littéralement, de ségrégation, de cloisonnement, de mise en distance et en séparation des éléments constituant la vie même de l'être humain sur ce monde. La Conscience de la personnalité sait très bien faire la différence entre, par exemple, son enfant et son mari ou, encore, entre son enfant et un enfant qui n'est pas le sien. Ce qui est connu est, en général, ce qui est approprié. Son mari et son enfant sont connus car appropriés, alors qu'un enfant qui n'est pas le vôtre et pour lequel il n'existe aucun lien, aucune perception (même si cet enfant est distant), ne peut être, en aucun cas, approprié. Il existe, donc, au sein de la Conscience humaine (appelée duelle), quels qu'en soient les mécanismes qui vous ont déjà été donnés (que cela soit au sein de la conscience de rêve comme de la conscience de veille ou, encore, de la conscience du sommeil si l'on peut parler ainsi), une distance infranchissable faisant que les mécanismes s'exprimant au sein d'une Conscience sont profondément différents, même au sein d'une Conscience appelée humaine.

Chaque être humain va manifester un certain nombre d'appropriations, un certain nombre de mécanismes faisant que chaque être humain est unique et différent. La Conscience de la Dualité est basée (au sein de ce monde) selon un principe immuable existant, aussi bien sur le plan physique, que sur le plan technique, que sur le plan affectif, que sur le plan spirituel (appelé action / réaction ou Attraction / Répulsion) qui se résume, en définitive, à la notion de bien et de mal. Comme cela vous a été expliqué (et comme j'espère vous le vivez), il y a une modification de la Conscience qui est en cours, consistant à dépasser le bien et le mal (à dépasser, donc, la loi d'action / réaction et l'appropriation de la Conscience), modifiant, en quelque sorte, le sens de la Conscience, passant d'une appropriation à une restitution (ou une non appropriation), permettant à la Conscience humaine, qui est Lumière et Vibration, de s'exprimer selon des modes différents de ceux qui ont prévalu dans l'histoire de l'humanité (telle qu'elle vous a été présentée) ou, en tout cas, dans votre propre histoire, (pour ce que vous en connaissez) au sein de ce monde (l'histoire étant votre histoire, que celle-ci soit inscrite dans tous les mécanismes mémoriels de cette vie depuis votre enfance jusqu'à aujourd'hui) ou, encore, dans des domaines plus subtils, les mémoires, par exemple, de ce qui est appelé vos vies passées. La révolution de la Conscience, aujourd'hui (cette révolution finale), vous appelle à passer (comme je l'ai déjà exprimé) du connu à l'Inconnu, de l'enfermement à la Liberté, du conditionnement à l'Autonomie.

La Conscience est, aussi, enfermée (comme vous le savez pertinemment) au sein d'un corps (ce corps possédant ses propres règles, sa propre chimie, sa propre physiologie) qui appartient à ce monde et qui n'est, bien sûr, pas présent dans ce que vous appelez (et que nous appelons avec vous) l'au-delà, qu'elle que soit la conception qui est présente dans votre Conscience concernant l'au-delà. En effet, vous n'emportez pas ce corps dans l'au-delà quand vous passez par la porte de la mort. Il existe donc une Conscience qui n'est pas tributaire ni appropriée par un corps. Or, comme vous le savez, c'est dans ce corps (qui vous est approprié et qui est votre propriété) que doit se vivre le Passage du connu à l'Inconnu, qui se déploie, maintenant, par le déploiement de la Lumière et par le Retour du Christ. La révolution de la Conscience est donc un mécanisme de Retournement de la Conscience où l'appropriation va passer à une restitution (de la même façon que, quand vous passez les portes de ce qui est appelé la mort, vous rendez ce corps à la terre), permettant, alors, à autre chose de se manifester et de vivre avec des lois, des règles et une autre forme d'appropriation qui n'est plus dépendante de ce corps mais d'un autre corps. Nous vous avons exprimé qu'il existe, au sein de ce monde, un processus appelé falsification et enfermement où la Conscience a été coupée de sa propre Connaissance de ce que nous pouvons appeler, avec vous, ce qui vous est Inconnu. Les Lois de l'Inconnu ne sont pas les lois du connu. Les Lois des Univers Unifiés n'ont rien à voir avec les lois qui prévalent au sein de l'action / réaction. Autrement dit, les Lois de la Conscience Libre ou Unifiée n'ont strictement aucun rapport ni aucune correspondance possible avec la Conscience limitée, manifestée par l'Âme, manifestée par le corps dans l'incarnation. Ainsi donc, il apparaît, clairement, 2 Consciences (qui, à première vue, peuvent sembler totalement opposées, totalement contradictoires l'une par rapport à l'autre) évoluant dans des Dimensions différentes, évoluant dans des mécanismes, des physiologies et des chimies profondément différentes et que tout oppose. La Conscience Unifiée (celle qui est vôtre au sein de l'Esprit, celle qui est la nôtre, nous Anciens et de toutes les Consciences Libres et Libérées) évoluant dans ce qui vous est Inconnu, évolue et manifeste un sens diamétralement opposé à l'appropriation.

La Conscience Une ou Unifiée, ne connaît, bien sûr, ni le bien ni le mal. Le référencement bien / mal (ou action / réaction) ne peut donc être une règle ou un mécanisme de fonctionnement présent au sein des Mondes Unifiés. Cela vous a été nommé, à de nombreuses reprises, la Loi de Grâce ou d'Action de Grâce. En effet, les Lois de la Conscience Libre ne sont pas les lois de la conscience enfermée. La Liberté de la Conscience consiste à être, non plus localisée dans le corps, à être non plus localisée dans l'espace et, non plus à être localisée dans le temps. La Conscience Unifiée appartient à tous les temps, à tous les espaces et à tous les corps. Retenez bien que j'ai bien dit que la Conscience appartient, ce qui veut dire que la Conscience est omniprésente, n'étant plus localisée ni tributaire d'un temps et d'un espace ou d'une identité. Elle est totalement non localisée, non identifiée, non projetée mais évolue selon une Loi qui peut être appelée la Loi de Transparence. Une Conscience, au sein des Mondes Unifiés, n'étant plus affectée par ce que j'ai appelé (voilà quelques semaines) le Feu électrique ou Feu du Fohat (Feu de l'Âme et de la personnalité), n'a plus à être contrainte, d'aucune manière, à aucun enfermement, à aucune limite, à aucune identification. La Conscience, ainsi Libre et Libérée, est Autonome. Cette Autonomie signifie qu'elle ne dépend d'aucune contrainte, d'aucun enfermement et d'aucune loi autre que l'Action de Grâce et la Transparence. La Conscience Libérée n'est pas affectée par ce qui est appelé le jeu de l'Ombre et de la Lumière sur ce monde. Christ vous avait dit : « mon Royaume n'est pas de ce monde et la Lumière n'est pas de ce monde. Vous êtes sur ce monde mais vous n'êtes pas de ce monde ».

Ce corps physique appartient à ce monde puisque vous le rendez en quittant ce monde. Ainsi donc, la Conscience Unité (et Unitaire) ne peut être présente et incluse (ou appartenir si vous préférez) à ce corps manifesté dans la densité et dans loi l'action / réaction. Nous l'avons, donc, appelé, un autre corps. Ce corps a été appelé Corps d'Êtreté, ce Corps d'Êtreté qui a été enfermé (d'une certaine manière puisque privé de l'accès à l'expérience de l'incarnation) dans le Soleil par un certain nombre de principes isolants et conditionnants. Je vous ai expliqué et exprimé ces concepts et ces principes en tant que forces Ahrimaniennes et Lucifériennes, s'opposant au Christ et, donc, à l'Unité. Le paradoxe (car c'en est un) c'est que, aujourd'hui, pour valider la Conscience Unifiée, vous êtes obligés de le vivre dans cette Conscience de la Dualité. Il y a donc un mécanisme précis en œuvre actuellement (et déjà, pour beaucoup d'entre vous, depuis un certain temps), de superposition, d'alchimie, entre un corps appelé corps de Conscience enfermée et un autre Corps (appartenant à une autre Dimension) appelé Corps d'Êtreté. Le Corps d'Êtreté se caractérise par sa Liberté c'est-à-dire que la Conscience de l'Êtreté (et le vécu de l'Êtreté) n'est tributaire d'aucun enfermement, d'aucune limite. La Conscience n'est pas fermée. Elle est transparente et, donc, perméable, dans tous les sens, dans toutes les directions, dans tous les temps, à toutes les autres Consciences Libérées. Cela est extrêmement difficile à concevoir, au sein du mental, au sein de la Conscience séparée puisqu'elle ne la connaît pas (puisqu'elle ne peut en vivre l'expérience, en totalité) sauf pour les quelques individus ayant été capables de sortir au sein du Soleil. Il existe donc, à ce niveau là, un déficit de Conscience, bien évidemment, faisant, fort logiquement, douter de l'existence d'une telle Conscience puisqu'elle est inconnue.

Beaucoup de Vibrations ont été portées, déposées, sur cette Terre depuis un certain temps (certain temps ayant été préparé depuis des temps immémoriaux), permettant la superposition ou la Fusion entre la Conscience connue et la Conscience Inconnue. C'est l'ensemble de ce travail que vous avez mené (ici comme ailleurs), concernant les Nouveaux Corps (ou Nouvelles Fréquences Métatroniques). Activation et déploiement de la Lumière (non plus enfermée dans le 3ème Œil mais dans la Couronne Radiante de la Tête), se libérant, par la même occasion, se retournant et permettant, pour la Conscience connue, d'appréhender et de vivre des états se rapprochant de l'Inconnu et se rapprochant de l'Autonomie et de la Liberté. Il est un moment où cette phase de superposition (que vous avez vécue à des degrés variés, pour chacun) doit laisser place (par un libre choix consenti) à la dissolution totale de la Conscience du connu, afin de pénétrer, en totalité et en totale Liberté, la Conscience de l'Inconnu ou le Corps d'Êtreté. Il a donc existé un mécanisme de déploiement de la Lumière que nous avons explicité longuement. Il existe, maintenant, un processus de superposition faisant que, comme l'a dit notre Commandeur, (ndr : O.M. AÏVANHOV) la plupart des humains sont capables de s'observer, au-delà d'être l'observateur, au-delà d'être ce qui observe et au-delà d'être l'observé. Il existe donc une forme de distanciation vous permettant de vous désincruster, littéralement, de l'appropriation de la Conscience du connu. C'était, je dirais, une première phase, l'avant dernière phase, pour être précis. Il reste, maintenant, à vivre la dernière phase. Cette dernière phase est la disparition (ou la dissolution si vous préférez) de la Conscience fragmentée, de la Conscience enfermée et enfermante, afin de pénétrer, en lucidité, l'Autonomie et la Liberté. Ceci est réalisé par la conjonction d'un certain nombre d'éléments. Ces éléments sont, d'une part, le retour de la Lumière blanche, d'autre part, un cycle astronomique. Pour une autre part, l'évolution même de la Conscience. Pour encore une autre part, le fameux Abandon à la Lumière et Accueil de la Lumière. L'ensemble de ces éléments se focalisant sur un même point de Retournement Ultime, appelé Ascension. Cette phase ascensionnelle, où la Conscience fragmentée disparaît, est très exactement ce qui a été impulsé depuis le mois de mars et qui se terminera dans peu de temps.

Il faut bien comprendre qu'au-delà de la superposition de la Conscience du connu et de la Conscience de l'Inconnu (à des degrés divers, pour chacun) vient un moment où la conscience fragmentée doit disparaître en totalité pour laisser la place à la Conscience Inconnue de l'Unité. En effet, du fait du statut de la Terre, du fait du statut d'enfermement et de coupure par rapport à l'Esprit, il n'est pas possible de maintenir une structure carbonée, enfermée, avec la Libération qui est en cours. Le connu et l'Inconnu ne pourront plus se superposer, de manière permanente ou même éphémère, sur un temps long. Il y a donc une disparition du connu, au profit de l'Inconnu. Ce mécanisme de Passage, qui est l'Ultime Retournement, je l'ai appelé le Passage de la dernière Porte. C'est le moment de la transcendance de la Dualité, des forces Ahrimaniennes et Lucifériennes, vous permettant de faire naître le Christ et d'accueillir le Christ, en totalité. Il y a, effectivement, à ce niveau là (couplé à cette notion d'Abandon), ce que j'appellerais un renoncement conscient (lucide, éclairé et accepté) nécessaire et indispensable pour pénétrer cette Conscience Inconnue et les sphères de la Lumière où plus rien n'est séparé. La période qui démarre (qui a démarré, je dirais, depuis le déploiement de la Lumière Métatronique et qui se poursuivra par le déploiement du Christ) doit vous amener à poser les actes vous permettant de vivre cela. Ces actes à poser (correspondant à cet Ultime Retournement et à cet Ultime Passage de la Porte Étroite, appelé Crucifixion et Résurrection) sont, très exactement, ce à quoi vous êtes appelés à manifester, à vivre et à participer. Comprenez bien que tant que cela n'est pas vécu, prédominera (en la Conscience du connu) un élément appelé peur qui est en résonance directe avec l'ensemble des mécanismes de la fragmentation et en résonance directe avec ce qui était appelé ATTRACTION / VISION (l'axe falsifié vous entraînant vers la densité, vers la séparation, vers la distanciation et vers le vécu de l'Âme prisonnière au sein de l'incarnation) et, ceci, pour beaucoup, depuis des temps immémoriaux, en termes Terrestres. Le changement de paradigme et le changement de Conscience (qui est à vivre maintenant) ne pourra plus très longtemps s'accommoder d'une superposition de la Conscience duelle et de la Conscience de l'Unité. Cela va déboucher sur ce que j'appellerais, au-delà du choc de l'humanité, sur une situation appelée critique. Cette situation critique est le moment final où le Feu de l'Esprit est confronté, de manière finale, avec le Feu électrique persistant au sein des ultimes attachements et conditionnements. Le Feu de l'ego (car c'est de lui dont il s'agit) va toujours vous entraîner, d'une manière ou d'une autre, à poursuivre le Feu électrique lui-même et à poursuivre, bien sûr, la Dualité. Le Feu de l'Esprit va, lui, vous emmener, par l'Impulsion Christique, à vivre la dissolution.

Il existe donc, clairement, dans les moments qui sont à vivre, une appropriation et une restitution tirant chacun dans un sens et visant à faire vivre (faire survivre, c'est plus exact) une Illusion de séparation ou faire vivre l'Unification. Cela se traduit, bien évidemment, au niveau de la Conscience qui ne l'a pas encore vécu en totalité, par des mécanismes d'interrogation, en résonance avec la peur, en résonance avec les résistances, si vous préférez, les dernières Ombres. Ces dernières Ombres, illustrées par l'incarnation d'Ahriman et de Lucifer, sont aussi l'incarnation de l'expérience douloureuse de l'humain, privé de Lumière et ne connaissant pas la Lumière. Ceci va prendre une acuité, une intensité très particulière qui, pour certains, deviendra explosive (c'est le cas de le dire) où la conscience va, littéralement, soit fondre au sein du Corps d'Êtreté, soit résister au sein du corps physique. Ce que nous avons donné comme explications et comme Vibrations, concernant les Sentiers et les Portes déployées au niveau du corps physique, sont les espaces privilégiés (non pas tant dans leur compréhension, mais exclusivement même, je dirais, dans leur vécu Vibratoire de Lumière), de l'ancrage de l'Êtreté et, donc, la superposition (même au sein de cette Conscience dissociée) de la Conscience Unitaire. C'est ce que vous vivez, avec plus ou moins de facilité, que cela soit au niveau du corps ou au niveau de la Conscience elle-même, actuellement. Il faut saisir et accepter que, plus votre Conscience est centrée et portée (dirigée) sur la Vibration, plus votre Conscience et votre Intention se portent sur le Corps au travers de ces Vibrations, au plus il vous sera facile de mettre fin à la superposition, tout en tenant compte des différents facteurs qui conditionnent, en quelque sorte, ce moment final dont j'ai parlé (que cela soit le temps calendaire astronomique, la Terre elle-même ou, encore, le calendrier du déploiement de la Lumière Métatronique) et l'accès de l'ensemble de l'humanité à la Merkabah Interdimensionnelle Collective. Durant le temps de votre présence, nous complèterons ce que nous avons donné (les uns et les autres, et les unes et les autres) sur ces Sentiers, sur ces Portes qui sont, vraiment (et il faut le concevoir ainsi), non pas des lieux de compréhension mais des lieux du corps qui sont les Portes (dans tous les sens du terme) appelées à devenir des Portails Interdimensionnels personnels, vous amenant, comme un point de fuite, à transmuter et à transporter votre Conscience, en totalité, de la Conscience duelle à la Conscience Unitaire. C'est dans ce corps que se réalise donc ce travail.

Vous le vivrez (donc il est aisé de le comprendre en le vivant) dès que votre Conscience se met en superposition (que cela soit dans les espaces d'alignement, dans les travaux que vous pouvez mener, d'une façon ou d'une autre) au travers des Vibrations et de la captation de ces Vibrations. Il est évident que, dès l'intervention ultime de METATRON, dans très peu de jours (ndr : le dimanche 7 août 2011 à 11h), vous serez à même de comprendre les mécanismes dont je parle car vous les comprendrez en Conscience et non pas avec l'intellect, car vous les vivrez. Beaucoup d'entre vous vont commencer, de manière volontaire (et, aussi, pour ceux qui ne le veulent pas, de manière totalement involontaire), à vivre ces moments que j'appellerais de dissolution où plus rien ne va fonctionner comme avant, que cela soit vos habitudes, vos gestes, votre mental, vos émotions (et toute votre vie, d'une manière générale, va se transformer), vous permettant d'accéder à des espaces de non temps, à des espaces de non espace, à des espaces de non identité et de non personnalité. Cette immersion dans cette Conscience Inconnue, si vous l'acceptez, deviendra de plus en plus évidente et de plus en plus facile à manifester. Bien évidemment, il ne faut pas perdre de vue que, dans cette phase finale, la Conscience, elle-même, est appelée à se dissoudre, elle-même, dans son connu. Seul l'ego de la Conscience connue est à même d'éprouver et de vous faire éprouver la peur. Mais le mécanisme même de cette phase finale vous permettra de voir, en quelque sorte, vos peurs, face à face, afin de vous désidentifier et de vous désengager de tout ce que cela implique comme émotion, comme activité mentale ou comme peur. En résumé, au plus vous irez vers la Vibration de la Lumière, au plus vous vous extrairez avec facilité de l'Illusion, car il n'y aura plus de prise possible (par la Conscience connue et par le Feu de l'ego) au sein de cette Illusion. Comprenez bien qu'il ne s'agit pas de fuir quoi que ce soit car cette superposition et cette dissolution, si vous êtes de ce monde, ne peut se vivre que sur ce monde et, donc, doit survenir avant une phase ultime. Comprenez bien que, dès l'instant où vous vivrez suffisamment la Conscience de cet Inconnu (qui vous deviendra donc, forcément, Connu), il n'y aura plus (et de moins en moins, tout d'abord, et plus) de résistances, de peurs ou d'attachements. L'évolution de la Conscience, tel que cela vous a été, d'ailleurs, parfaitement décrit (aussi bien en Orient, qu'en Occident, qu'en Extrême Orient), a toujours insisté sur cette Conscience particulière qui est, aujourd'hui, appelée à devenir la norme, dans cette phase finale. Il y a donc un mécanisme d'acceptation de l'expérience. Jusqu'à présent, on pouvait dire qu'il fallait rechercher (même au niveau du sens) ce que signifiait l'Abandon à la Lumière, qu'il fallait porter la Conscience sur les différents points de Vibration, pour les sentir. Aujourd'hui, la Lumière se déploie, Christ se déploie et vous permet de vivre cela sans aucun effort et sans aucune intention. L'Intention s'établit d'elle-même dès l'instant où vous acceptez que le Feu de l'ego se taise, dès l'instant où les peurs sont transmutées par la Lumière elle-même. Ce n'est pas vous qui entrez en réaction mais c'est bien l'action directe de la Lumière, dans son action de dissolution de l'Illusion. Le processus, en résumé, va devenir de plus en plus aisé, de plus en plus facile, dès l'instant où les dernières résistances seront en voie de disparaître de votre propre Conscience.

Bien sûr, je ne vous cache pas, là non plus, que pour chacun cela aura des implications et ces implications (vous l'avez compris, bien sûr) se situeront dans la Conscience connue et, en tout cas, dans ce qu'il en restera. Nombre d'activités seront, tout simplement, impossibles. Je ne peux pas en faire la liste car elles ne seront pas les mêmes pour chacun. C'est à vous de vous conformer à cette Liberté nouvelle, à cette expansion nouvelle, à cette absence d'appropriation (ou désengagement de l'appropriation), afin de laisser la Conscience Unitaire s'installer, de manière de plus en plus durable, jusqu'au moment où elle deviendra définitive. De la qualité de votre établissement au sein de la nouvelle Conscience, résultera la facilité avec laquelle se dissoudra, pour vous, la totalité de ce qui était appelé l'Illusion. Vous n'aurez, d'ailleurs, plus aucun souvenir de ce qui correspond à la personnalité (quelles qu'en soient les composantes) et cela sera vécu, je vous le rappelle, non pas dans la peur mais dans la Joie la plus totale car retrouver le Christ, c'est retrouver l'Amour, le sens et la vraie Vie. Il n'y a que l'ego qui a tendance à croire que cela est la fin. Cela n'est pas une fin mais c'est bien, vraiment, un début. Ainsi donc, cette période qui va s'étendre entre ce qui est appelé cette date de dernier déploiement de la Lumière Métatronique du 7 août (signant le retour du Christ, très peu de temps après l'intervention de Marie) se traduira par la réunification de la Nouvelle Tri-Unité, c'est-à-dire Christ, Marie et Mikaël, à la date de la fête de l'Archange.

La date calendaire de la Fête de l'Archange (ndr : 29 septembre 2011) signera donc, dans votre Conscience, la fin d'un certain nombre de processus appartenant à l'Illusion. Cela se réalisera de plus en plus facilement. Il n'y a donc rien à redouter. Il n'y a donc rien à projeter. Il y a juste à accueillir l'expérience (car c'est une expérience) et, c'est par le biais de cette expérience que sera possible et réalisable l'accès total à l'Unité, au Corps d'Êtreté et à la vraie Vie. Bien sûr, dans ce laps de temps, chacun vivra l'expérience à sa façon, à sa manière mais saisissez que ce laps de temps (puisque vous êtes encore dans ce temps) est un laps de temps extrêmement court. C'est dans ce laps de temps qu'il vous sera possible de vous établir dans votre Unité, en totalité, quel que soit le temps pouvant encore exister au sein du connu qui est là, aussi, différent pour chacun car, là aussi, il existe un calendrier personnel pour chacun. Comme nous vous l'avons dit, la Lumière est pour tous. Il n'y a aucune exception, quelle qu'elle soit, qui pourra dénier ou renier la Lumière. Le mécanisme Vibratoire, mis en œuvre, déterminera le choix de la Conscience (qui, en aucun cas, n'est mental ou affectif mais découle directement de cette superposition entre la Conscience connue et la Conscience Inconnue) et la dissolution plus ou moins rapide et facile de la Conscience du connu. Voilà, en préambule, ce que j'avais à vous délivrer. Dans l'espace de temps qui nous sera imparti dans les prochains jours, je donnerai, là aussi, des techniques de superpositions des 2 Consciences, allant au-delà de l'activation des Sentiers (mais s'appuyant sur cette connaissance) afin de faire la jonction, en quelque sorte, et la superposition, entre le connu et l'Inconnu. Alors, Frères et Sœurs, mon Amour reste avec vous et en vous et je vous dis certainement à dans très peu de temps et nous allons, maintenant, communier avec tout mon Amour.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page