Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > SRI AUROBINDO

SRI AUROBINDO

16 août 2012

pdf

Je suis SRI AUROBINDO. Frères et Sœurs en humanité, dans l'Amour et dans la Grâce, il m'est demandé de venir exprimer un certain nombre d'éléments, visant à vous faire approcher de ce que peut représenter le vécu de l'Absolu, quant à l'intérieur et à l'extérieur.

Parler, en effet, d'intérieur et d'extérieur est, bien évidemment, possible, de par même la constitution de la vie sur cette Terre. Il y a ce qui est dedans, il y a ce qui est dehors, il y a ce qui est observable et perceptible, à l'extérieur, et il y a ce qui est vécu, en quelque sorte, à l'intérieur. Le vécu de l'Absolu, comme de l'Infinie Présence, va transformer cela. En effet, parler d'intérieur et d'extérieur, envisage, bien sûr, une notion de limite, de délimitation et de séparation entre ce qui est à l'intérieur et ce qui, par définition, est à l'extérieur. Les états de Présence et de Je Suis (réalisés, par exemple, par les Couronnes Radiantes du Cœur et de la tête, ou par l'Éveil de la kundalini) conduisent à expérimenter des états de non séparativité, des états où le cloisonnement tend à s'effacer. Permettant de vivre, en quelque sorte, ce qui est nommé le Soi (ou le Je Suis). Mais même au sein du Soi (ou de ce Je Suis), il existe toujours une limite, une séparation, entre ce qui est dedans et ce qui est dehors. Chaque conscience, chaque Frère et chaque Sœur, présent à la surface de cette planète, a donc un intérieur et un extérieur. La communication passe par l'extérieur, de l'un comme de l'autre, pour pouvoir résonner et impliquer un certain nombre de perceptions, au niveau de l'intérieur de chacun.

Ce qu'il advient au moment du vécu de l'Absolu est de tout autre nature. C'est qu'au fur et à mesure que cet Absolu est vécu, par nos Frères et Sœurs qui le vivent, il se traduit par la disparition pure et simple de cette notion d'intérieur et d'extérieur : la limite, la délimitation semble disparaître, et elle disparaît réellement. Ce que je vais exprimer fait suite à ce qui avait été exprimé, voilà peu de temps, par l'Étoile NO EYES (ndr : son intervention du 20 juillet 2012), concernant ce qui est Vu avec le Cœur, et ce qui peut être vu avec les yeux, avec la vision Éthérique. En effet, l'Absolu est caractérisé par cette notion de Transparence, Intérieure, où plus rien ne fait obstacle à la Lumière. Qui dit Transparence, comme par effet d'une vitre, donne à Voir de la même façon, sans aucune altération, ce qui est dedans comme ce qui est dehors. Celui qui est Absolu au sein d'une forme va développer, de manière rapide, sans le chercher, une perception nouvelle, qui n'est plus ni une communication, ni une Communion, ni une Fusion, ni une Dissolution, ni même une Délocalisation de la Conscience ou une Multi-localisation de la Conscience, mais bien quelque chose de nouveau, difficile à exprimer au sein de concepts et de mots, mais qui est la stricte réalité du vécu. Ce qui est perçu à l'extérieur est perçu, de la même façon, à l'intérieur. Ce qui est vu dans le ciel, est vu dans le Soi. Ce qui est entendu à l'extérieur, est entendu à l'intérieur. La délimitation entre l'intérieur et l'extérieur n'existe plus. Il y a donc une Transmutation qui se produit, à ce moment-là, qui réalise, pour l'Être qui le vit, une absence de limite, une absence de barrière, et l'accès à cet Absolu, dont rien ne peut être dit, mais dont il peut être rendu témoignage.

L'état Absolu s'accompagne donc de la disparition, par la Transparence, l'Humilité et la Simplicité, de toute notion d'intérieur et d'extérieur. Il n'existe plus de délimitation, de barrière, entre ce qui est dedans et ce qui est dehors. D'ailleurs, même l'expression de « dedans » et de « dehors » ne veut plus rien dire : dans la mesure où l'Absolu avec forme est touché (si je peux employer ce mot), est réalisé, cette notion de délimitation disparaît d'elle-même. C'est le principe même, d'ailleurs, de la Transparence, qui est en œuvre, à ce moment-là, et qui permet, à vos Frères et à vos Sœurs qui le vivent, de manifester l'ensemble, non pas de pouvoirs, même spirituels, mais bien plus, des capacités, tout simplement, à s'installer dans la non localisation, et dans ce qui a été nommé le non être. Il n'y a plus d'appartenance, il n'y a plus d'appropriation, à un corps, à une idée, à une fonction, à un intérieur ou à un extérieur. Il n'y a plus, en quelque sorte, de frontières. Cet état, qui est au-delà du Samadhi, correspond à ce qui a été nommé cet Absolu Ultime (ndr : voir notamment sur ce thème l'intervention d'ANAËL du 9 avril 2012), ou, si vous préférez, ce qui se rapproche de cette Demeure de Paix Suprême.

La conscience est un mécanisme d'extériorisation et de projection, quelle que soit cette conscience, qu'elle soit limitée par la personne, qu'elle soit limitée par les sens, ou qu'elle soit expansée au plus large qu'il soit possible (au travers du Corps d'Êtreté, de la Présence et du Je Suis, jusqu'à l'Infini ou Ultime Présence). Les expériences, que l'on peut qualifier de mystiques, vécues à ce moment-là, évoquent un sentiment de Dissolution, de Plénitude, un sentiment, où plus aucune barrière ne semble exister, dans la conscience comme dans la perception. Les Archanges et nous-mêmes, nous vous avons souvent affirmé que nous étions à l'Intérieur de vous, de la même façon que le Soleil, les Planètes, les Univers, et l'ensemble des Mondes, Créés et Incréés, est à l'Intérieur de vous. Dans l'Absolu, n'ayant plus de localisation au sein d'une individualité, d'une personnalité, d'une conscience limitée ou illimitée, l'installation au sein de cette Conscience au-delà de toute conscience, va faire, en quelque sorte, disparaître toute distinction possible entre l'intérieur et l'extérieur. De la même façon que l'Absolu n'est pas ce corps, que celui qui vit dans l'Absolu n'est pas ce mental, ni cette personne, ni cet individu, de la même façon, la Délocalisation Ultime de la Conscience se traduit, pour celui qui le vit, comme un sentiment indicible (bien au-delà de tout sentiment humain) de ne plus être séparé de quoi que ce soit, de ne plus être enfermé dans quoi que ce soit, n'étant plus localisé au sein d'une forme, au sein de quelque chose qui est appelé éphémère.

L'installation et le vécu de l'Absolu, va donc faire disparaître toute barrière et toute distance. Donnant, en quelque sorte, accès à la possibilité de passer d'un état à un autre, sans aucune difficulté, de manière évidente, comme si, enfin, l'Être qui le vit retrouvait ce qu'il avait toujours Été, avant la séparation, avant l'incarnation, et avant même l'Êtreté, avant même ce qui est nommé l'Origine Stellaire. Ceci est difficilement appréhendable par des mots et, encore plus, assimilable au travers de concepts. L'expérience du Samadhi et ses différents stades, au sein de la conscience Turiya, peut représenter, en quelque sorte, une approche de cette Dissolution de l'intérieur et de l'extérieur. Vient un moment, lors de l'établissement, au-delà de tout état temporaire, de l'Absolu, où se manifeste quelque chose de nouveau, où ne peut plus exister la moindre distance entre un point et un autre. Exprimé tel que vous l'a exprimé BIDI, cela donne : le Centre, présent en tout point (ndr : voir l'intervention BIDI-2 du 13 juillet 2012). Il n'y a plus d'attachement réel à une forme, à un concept, à une idée, à un Monde ou à une Dimension. Cela ne peut être réalisé qu'au travers, comme je l'ai dit, de la Transparence, dont les outils les plus importants sont l'Humilité, la Simplicité, et l'Intégrité. Cette Intégrité, dont je parle, n'a rien à voir avec des règles morales ou sociales, manifestées par une quelconque personnalité, mais est bien l'Intégrité, au-delà de l'Unité, conduisant à, et permettant à l'Absolu d'Être, à chaque instant.

Cette disparition de limite ou de frontière, entre l'intérieur et l'extérieur, fait justement partie de cette Dissolution Ultime. Amenant la conscience à ne plus être tributaire, justement, d'un quelconque attribut, d'une quelconque fonction, ou d'une quelconque circonstance, intérieure comme extérieure. Il n'y a donc pas, à proprement parler, de disparition de l'intérieur, de la même façon qu'il n'y a pas, à proprement parler, de disparition du monde (en tout cas, tant que la conscience y est présente). Il y a, simplement, la possibilité d'être, à la fois, l'ensemble du Créé comme de l'Incréé. Cette absence de barrière ou de limite crée donc la vraie Liberté, ainsi que vous l'avait exprimé FRÈRE K, comme étant l'Autonomie et la Liberté. Il ne peut exister d'Autonomie réelle tant que persiste la moindre distance, la moindre séparation, entre ce qui est perçu et vécu comme intérieur, et entre ce qui est perçu et vécu comme extérieur. Il ne peut exister ni opposition, ni assimilation, ou comparaison, entre l'intérieur et l'extérieur, puisque ceux-ci font partie, à ce moment-là, de la même réalité, du même vécu. NO EYES avait exprimé cela, par rapport à la Vision du Cœur, ou Vision Réelle, qui se fait sans les yeux. De la même façon, la disparition d'une conscience identifiée et localisée, va conduire à faire disparaître toute notion d'intérieur et d'extérieur. Bien sûr, le fonctionnement physiologique de ce corps est à l'intérieur de ce corps. Mais la Conscience, elle, ne peut plus être attribuée à ce corps, ou à n'importe quel autre corps, puisque cette Conscience a la particularité de ne plus être tributaire d'une quelconque forme, d'une quelconque limite, d'un quelconque enfermement, ou d'une quelconque barrière.

C'est justement dans cet état que la réalité et le vécu de ce que nous vous avions dit, à savoir que nous étions à l'Intérieur de vous, se fait réellement jour. À ce moment-là, vous vivez que l'ensemble des manifestations de la Vie et des Dimensions se situent partout, et, aussi bien à l'Intérieur de vous qu'à l'intérieur de toute chose, puisque, justement, cette notion d'intérieur n'existe plus. Ainsi donc, le vécu de l'Absolu va, en ce qui concerne ces notions de limite et de délimitation, faire disparaître toute séparation. Ainsi, celui qui est établi en Absolu n'est plus, ni ce corps, ni aucun autre corps. Il ne peut plus être affecté à un temps et à un espace donné. Il n'existe donc plus de localisation réelle à la Conscience, comme au vécu, donnant alors la possibilité, à celui qui est Absolu, sur ce monde, de vivre au-delà de toute limite et de toute contingence, liée au corps, liée à l'environnement. Ne se pose plus, alors, le problème de ce qui est appelé la communication. Ne se pose plus, alors, le problème de ce qui est appelé la persuasion, le besoin de démontrer, de convaincre, de séduire, d'attirer ou de repousser. Ceci est directement relié à ce qui avait été exprimé sur les notions de Transparence, voilà quelque temps (ndr : voir en particulier sur ce thème l'intervention de FRÈRE K du 7 juin 2012).

Voilà un peu plus de deux mois, je vous avais expliqué ce qui pouvait résulter des contacts avec les autres Dimensions (ndr : son intervention du 21 mai 2012). Nombre d'entre vous ont pu expérimenter l'approche, dans le Canal Marial, d'une Étoile, d'un Ancien ou d'un Archange, voire de plusieurs. Cela a abouti, pour nombre d'entre vous, à être appelé, par le Canal Marial, par MARIE ou par une autre Étoile, par votre prénom. Ces expériences ne visent pas à vivre quelque chose, simplement, d'expérientiel, mais visent, réellement, à établir, en vous, la Transparence. C'est-à-dire la disparition même de toute communication, le vécu direct de la Vibration, de la non séparativité entre vous et MARIE, entre vous et un Archange, entre vous et un Ancien. Les marqueurs dont je vous avais parlé et, en particulier, les tonalités précises se modifiant au sein des oreilles, ont été, en quelque sorte, pour vous, un garde-fou de vos expériences. Au travers de ces expériences (pour ceux qui les ont vécues), vous avez pu constater, à un moment donné, la disparition totale de tout sens d'identité, de tout sens d'identification, à quoi que ce soit. Pour beaucoup d'entre vous, cela s'est traduit par un sentiment de disparition totale de la Conscience, que cela soit en méditation, que cela soit en Alignement. Ceci fait, effectivement, partie du processus devant vous mener à la Libération totale, c'est à dire à la non possession d'un corps, d'un mental, ou de quoi que ce soit appartenant à quelque Dimension que ce soit.

La préparation qui est en cours vise, donc, à vous faire vivre ces états particuliers, où n'existe plus ni conscience, ni mental, ni corps. Que ces expériences, que vous vivez, durent une minute comme plusieurs heures, n'a aucune espèce d'importance. L'important, ainsi que vous le constatez, est la répétition de ces expériences. Parce que la répétition de ces expériences vous conduira, à un moment précis, à vous établir au-delà des expériences, dans cet état de Transparence Totale, où rien n'existe à l'intérieur, sans exister, de la même façon, à l'extérieur, et réciproquement. Ici, se situe la Demeure de Paix Suprême. Ici, se situe l'absence de distinction entre le sujet et l'objet. Ici, se situe la perception, à un moment donné, Claire et Consciente, qu'il existe quelque chose qui existe au-delà de l'existence, la présence de quelque chose, qui est là, au-delà du sens d'une identité, au-delà du sens d'une localisation dans le temps et dans l'espace. Ce qui peut sembler, dans un premier temps, déroutant, parce que la Conscience ne peut connaître cela en elle-même, et qui peut donc vous faire interroger sur le sens de ces absences, qui sont, réellement, la vraie Présence, sont les moyens qui vont vous permettre (à travers la Fusion des Éthers, réalisée, en vous, par le Manteau Bleu de la Grâce) de vous rapprocher toujours plus. Et de vous mettre, en quelque sorte, en syntonie avec ce qui est censé se dérouler dans vos cieux, sur la Terre, et en vous.

À un moment donné, une fois passé le premier Choc de l'Humanité, qui sera, pour ceux d'entre vous qui vivent tout cela, extrêmement limité dans le temps, vous pourrez alors vous installer dans ce que vous nommez, pour l'instant, absence ou stase. Qui n'est, en fait, que le réveil de votre Conscience dite Illimitée, ou encore de l'Absolu, au-delà de toute forme, qui est (je vous le rappelle) notre Essence commune. Une fois les premières expériences vécues (à travers les Communions, les Fusions et les Dissolutions, vécues avec les autres Dimensions), vous vous apercevrez que ces Présences ne sont pas seulement dans le Canal Marial, mais sont aussi, très exactement, les mêmes à l'intérieur de vous. Cet intérieur ne pouvant pas être défini comme le cœur, ou un autre endroit, mais correspond, réellement, à ce que vous pourriez appeler votre intimité. Au-delà de votre intimité, c'est à dire ce qui ne peut être vu par l'extérieur, et qui vous appartient en propre, se déroulera un processus appelé la non appartenance, qui vous amènera à vivre, par l'intermédiaire de la non localisation, cet Absolu (ce que vous pouvez nommer, pour l'instant, stase ou absence), comme votre état naturel, comme ce que vous avez perdu, ou apparemment perdu, jusqu'à présent.

Même si vous ne l'avez pas identifié, ni expérimenté, l'ensemble de toutes les quêtes, de tous les Frères et Sœurs incarnés (qu'elle qu'en soit la manifestation et l'expression), n'est que le reflet de cette quête ultime. Cette quête ultime, dans les moments de Communion, dans les moments de Fusion/Dissolution, dans les moments d'absence ou de stase, va vous amener à percevoir (au-delà des perceptions habituelles) la disparition de ce corps, la disparition de ce mental, la disparition de votre identité. Et vous allez, à ce moment-là, constater qu'il y a quelque chose qui a toujours été là. Il y a donc un Observateur, invisible, au-delà du témoin. En touchant cet état, vous allez être Libéré, Libre et Autonome, en totalité. Aucune illusion, aucun corps, aucune souffrance, aucune limite imposée par ce monde ne pourra vous toucher ou vous affecter. Ici se situe la Libération Finale.

Ainsi donc, durant cette période qui se déroule, comme cela vous a été spécifié, dans son accélération, par MARIE elle-même (ndr : son intervention du 15 août 2012), ce que vous êtes appelés à vivre ne doit pas, ni vous faire rechercher un sens, ni vous faire rechercher une interprétation, mais simplement, d'être immergé dans ce que vous propose cette absence ou cette stase. L'important n'est pas la signification, l'important n'est pas le sens ou l'explication de ce qui est vécu, mais bien, de déboucher et de découler sur ce que vous Êtes, en Vérité, dans l'Absolu, au-delà de toute forme, au-delà de toute localisation, dans tout temps, dans toute Dimension et dans tout Espace. Les mécanismes vécus actuellement, pour beaucoup d'entre vous, conduisent très exactement à cela. L'approche de la Présence, l'approche du Je Suis, réalisée au travers des mécanismes Vibratoires (puisque la Conscience est Vibration), n'avait qu'un seul but : vous faire accepter l'éventualité de l'Absolu. Aujourd'hui, de plus en plus, parmi vous, se rapprochent de cela. Au travers de l'Ultime Présence (ou Infinie Présence) se réalisent, en vous, des moments expérientiels, qui vont, à un moment donné, vous établir au-delà du Choc de l'Humanité, au-delà de toute interrogation, de tout questionnement, de tout sens, de toute signification, vous établir dans ce que vous Êtes, avant que cette illusion, au sein de ce monde, n'apparaisse. Telle est l'action, à la fois, du Supramental, de l'Onde de Vie, de la Fusion des Éthers, du Manteau Bleu de la Grâce, ayant œuvré au sein des Portes KI-RIS-TI et OD, vous permettant, aujourd'hui, de ne plus vous interroger, si cela est possible, sur ce qui est vécu.

Bien évidemment, lors des premières expériences, le mental va chercher à comprendre, soit au moment même de l'expérience, soit, le plus souvent, après, à donner un sens, à donner une explication. Mais très vite, si vous acceptez de ne pas vous arrêter à ce sens ou à cette explication, vous allez vous apercevoir que ces moments d'absence, ces moments de stase, ces moments de disparition de la conscience, vont se traduire, à votre retour, par une plus grande perception de vous-même, une plus grande Transparence, et surtout, une modification totale de vos rythmes physiologiques, quels qu'ils soient. Il vous sera, à ce moment-là, extrêmement facile de vous rendre compte des effets obtenus par cet état de stase, ou d'Absolu (que vous pourriez, encore aujourd'hui, appeler absence). Dans tous les secteurs de votre corps, dans tous les secteurs de votre vie, vous constaterez que les choses ne sont plus jamais comme avant. Il y aura une espèce de prise de distance, qui n'est pas un détachement, ou un abandon de quoi que ce soit, mais à ce moment-là, vous serez pleinement Présent, si je peux dire, dedans comme dehors. La recherche de sens et de signification n'aura plus, pour vous, aucun sens. Vous serez établi, et vous le serez, à ce moment-là, de manière définitive et formelle, dans l'Absolu.

Ainsi donc, les expériences proposées, que cela soient celles dont je vous ai parlé, voilà presque deux mois (ndr : son intervention du 21 mai 2012), que cela soient celles que je vous annonce aujourd'hui, n'ont qu'un seul but : votre Liberté, votre Autonomie, votre Transparence, et vous établir dans l'Absolu que vous Êtes, de toute Éternité. Réalisant cela, vous saisirez, à ce moment-là, au-delà de toute notion mentale et intellectuelle, ce qu'Est l'Absolu, parce que vous le serez devenu. Vous ne pourrez être, en aucune manière, sujet à un questionnement par rapport à cela, parce que je vous rappelle que cela est votre nature, notre nature à tous, sans aucune exception. L'ensemble de ce qui doit se dérouler, à ce moment-là, à l'intérieur de ce corps, comme à l'extérieur, au sens le plus large (c'est-à-dire votre environnement, aussi bien personnel que votre environnement géophysique), ne pourra plus, en aucune manière, affecter, en quoi que ce soit, la stabilité : ce Centre, qui est présent en tout centre, et qui n'a jamais bougé, sera alors devenu, pour vous, votre Réalité. À ce moment-là, il vous sera extrêmement aisé de saisir le sens, les explications, les tenants et les aboutissants de ce que vous vivez, à ce moment-là. La disparition de la limite entre l'intérieur et l'extérieur deviendra, pour vous, votre véritable nature. La perte, même, de tout sens d'identification à une personne, vous apparaîtra comme une évidence, que je qualifierais de suprême. À ce moment-là, la Demeure de Paix Suprême sera établie, de manière définitive, en ce que vous Êtes.

Ainsi donc, l'ensemble de ce qui a été conduit, par vous, par les Archanges, par les Anciens et par les Étoiles (réunis en Conclave, dorénavant, et depuis déjà plusieurs mois), n'a eu que pour objet de faciliter vos Retrouvailles avec vous-même, au-delà de tout éphémère. Ainsi donc, les moments d'absence ou de stase, où vous semblez ne plus participer à votre propre vie, ne doivent être ni craints, ni rejetés, parce qu'ils sont (de la même façon que les contacts avec les Étoiles, ou les Anciens, ou les Archanges), un moyen de vous rapprocher de votre Absolue Essence. C'est dans cette Transparence, en acceptant l'Humilité et la Simplicité de ne pas avoir à expliquer, de ne pas avoir à comprendre, de ne pas avoir à intellectualiser, que s'établira, pour vous, au mieux, ce que j'ai nommé, voilà presque deux ans, le Choc de l'Humanité (ndr : dans son intervention du 17 octobre 2010). Vous ne serez aucunement concernés par le Choc de l'Humanité, dès l'instant où vous saisirez qu'il n'y a ni extérieur, ni intérieur. Et ce n'est que dès l'instant où les projections de la Conscience, comme du mental (à travers une recherche de sens, à travers une recherche d'explication, à travers une recherche de corrélation), auront disparu, que vous serez à même de pénétrer votre Demeure d'Éternité.

Ceci est un mécanisme naturel. Les seules résistances, et les seules forces visant à vous opposer, viennent uniquement de ce que vous n'Êtes pas, au sein de l'Absolu, et de ce que vous êtes, au sein de l'éphémère. Un certain nombre d'éléments vous ont été donnés, concernant les peurs et les attachements, quels qu'ils soient. Concernant leur description, mais aussi la possibilité d'œuvrer sur eux, non pas à partir de la personnalité, mais bien à partir de la Vibration, au-delà de tout mental, au-delà de tout intellect et de toute conceptualisation (ndr : voir en particulier, dans la rubrique « Protocoles à pratiquer » de notre site, les protocoles « Attachement archétypiel de la personnalité à elle-même » et « Libération des Attachements Collectifs »). Pour beaucoup d'entre vous, cela va devenir de plus en plus aisé, non pas à comprendre, mais bien à vivre. Dès l'instant où vous acceptez, de la même manière que vous avez accepté les Présences au sein de votre Canal Marial, où vous aurez accepté, de la même façon, vos absences (ce que vous nommez ainsi, ces Dissolutions, où il n'y a plus de sens de corps, où il n'y a plus le sens d'une identité, où il n'y a plus de mental), ces expériences gagneront en intensité, en longueur, pour les mois qu'il vous reste ici. De votre capacité à vivre ces états, de vos capacités à rester installé dans l'Humilité et dans la Simplicité, découlera, tout naturellement, votre Autonomisation, votre Libération, et l'Absolu. Il n'y a rien à chercher, comme le disait BIDI. Il y a juste à changer de regard, et la meilleure façon de changer de regard est d'accepter ces processus. Se situant ni dedans, ni dehors, mais qui agissent directement sur la Source de la Conscience, c'est-à-dire ce que vous Êtes.

Les résultats et les transformations qui en découleront, dans votre vie, seront telles qu'aucun doute ne pourra effleurer votre Conscience ou effleurer votre esprit. La Transparence deviendra, alors, pour vous, votre nature. C'est à ce moment-là que vous serez installé, totalement, dans l'appellation, qui vous a été donnée, de Libérateur. Le Libérateur n'est pas celui qui vient les armes à la main. Le Libérateur est celui qui dépose les armes, dont le seul objectif est de laisser ce qu'il croit Être, être traversé par la Lumière, en totalité, sans résistance, sans opposition, sans peur, sans attachement. Ceci découlera et impliquera pour vous, une plus grande facilité à vous installer dans votre nature véritable. L'influence de certains types de Rayonnements, bien au-delà de ce qui avait été appelé le Supramental, bien au-delà de la Libération du Noyau Cristallin de la Terre (appelée Onde de l'Éther, ou Onde de Vie), au-delà même de toute localisation au sein de l'une des Couronnes Radiantes ou de quelque point de ce corps, vous permettra, de manière extrêmement simple, de vivre cela, et de vous établir en cela.

Il existe un certain nombre d'éléments, à travers ce que vous pouvez utiliser, et je parle en particulier de ce corps, qui est un résonateur : je laisserai UN AMI s'exprimer, demain, sur l'utilité des différents yogas qu'il vous a communiqués, pour vous aider, durant cette période, à réaliser cet Absolu, cet Infinie Présence, cet Ultime Présence. Pour retrouver ce qui n'a jamais été perdu, ce qui n'a jamais disparu et qui a toujours été là. L'Abandon de la personnalité, l'Abandon à la Lumière, l'Abandon à toute identité, n'est pas une fuite, mais bien l'installation, dans l'Infini Présent, de la Conscience comme de la non conscience. C'est ceci qui se déroule au travers des différents types de Rayonnements, qui vous avait déjà été énoncé par notre Commandeur Ancien, reparti dans ses domaines d'élection, nommé ORIONIS. Ainsi que vous l'avait énoncé MARIE, hier, il vous avait donné, voilà quelques années, un certain nombre d'éléments qui, à cette époque, pouvaient ne pas vous apparaître comme clairs ou évidents. Mais si vous les relisez aujourd'hui, vous constaterez que c'est très exactement ce que vous êtes en train de vivre (ndr : voir les interventions d'ORIONIS de septembre 2005 à août 2009 - rubrique « messages à lire » de notre site). La Libération du Ciel, du Soleil et de la Terre, permet, effectivement, à des qualités Vibratoires particulières de Rayonnements (venant du Soleil Central de la Galaxie, Alcyone, et venant aussi de ce qui est nommé Hercobulus) de venir jusqu'à vous finaliser ce que je vous ai exprimé aujourd'hui.

Ce qui apparaîtra, en vous, apparaîtra dans vos cieux. Ce qui se passera, en vous, se passera dans vos cieux. Parce que c'est la même chose : ce n'est pas dans le ciel, à l'extérieur, ce n'est pas au dedans de vous, dans vos Vibrations, mais c'est exactement le même processus. Il n'y a pas de différence, il n'y a pas de distance, il n'y a pas de temps. Ces affirmations deviendront, pour vous, la Vérité de votre vécu, en dépassant et en transcendant ce Choc de l'Humanité.

Je ne m'étalerai pas plus avant. Certains Anciens vous exprimeront un certain nombre d'éléments, visant toujours, en quelque sorte, à favoriser cela. L'absence de limite, la disparition de toute délimitation, est l'Absolu. Elle vous fait passer d'une vision extérieure, ou Éthérique, à la vraie Vision du Cœur qui ne dépend d'aucun organe, et surtout, d'aucun sens, ni d'aucune extériorisation ou projection de la Conscience. C'est passer des différents Samadhi à l'Absolu. C'est passer de la dernière limite à l'absence de limite. C'est tout cela qui se déroule, en vous, et qui va se dérouler, en vous, dans les Temps qui sont dorénavant présents.

Je suis SRI AUROBINDO. Je vous propose de vivre quelques instants courts de Communion, au sein de ma Lumière Bleue, au sein de votre Présence. Je vous dis à très bientôt.

... Partage du Don de la grâce ...

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page