Autres Dimensions

Sois qui tu es

UN AMI

26 novembre 2011

pdf

Je suis UN AMI. De mon Cœur à votre Cœur, que le Soi et l'Unité soient, entre nous, notre espace de Communion et de Vérité. Le sens de ma Présence, en cet instant, n'est pas lié, ainsi que je l'ai dit, voilà peu de temps, à de nouveaux enseignements car l'ensemble de ceux-ci vous ont été donnés. Le temps, maintenant, vous l'avez compris, à travers l'intervention de l'Archange ANAËL, comme de l'Étoile GEMMA (ndr : voir leurs interventions de ce jour), est donc bien l'instant de l'installation du Soi et du vécu du Soi. Au sein de la Conscience, ceci se traduit par un certain nombre d'éléments qui viennent de vous être donnés. Le passage d'un état à un autre, ce Passage de la Porte Étroite, permet de passer d'une conscience particulière de l'énergie (appelée le prana) à une autre Conscience qui est, elle, en résonance et constituée aussi par la Citta.

La lumière falsifiée est une amputation de la Lumière, se vivant par ce qui est appelé des globules de vitalité, que certains d'entre vous, au sein de la vision astrale, peuvent percevoir comme se déplaçant dans l'air, ou même par la perception de la circulation de l'énergie, accompagnée d'humeurs, d'émotions, se produisant le long de circuits privilégiés, appelés méridiens ou nadis. Le plan de la Citta (ou Supramental, selon l'appellation de SRI AUROBINDO) n'est plus une circulation mais une Vibration. Vibration se propageant et résonant, de part en part, sur des trajets particuliers appelés Sentiers de Lumière. La plupart d'entre eux vous ont été décrits voilà quelque temps (ndr : voir la ru brique « protocoles à pratiquer »). Ce Passage du prana à la Citta est donc l'établissement du Soi.

Au-delà de ce qui vous a été donné par l'Étoile GEMMA, je m'attacherai, dans l'espace, de notre Cœur, de ce soir, à exprimer un certain nombre d'éléments concernant le Soi. Non pas tant pour vous donner des expressions ou faire des phrases mais, bien plus, pour vous apporter des supports Vibratoires à l'établissement de votre Conscience dans les sphères de l'Unité, de manière de plus en plus évidente et de plus en plus permanente. Ainsi, je vais être amené, simplement, à prononcer quelques phrases s'inscrivant dans l'établissement même de cette Conscience nouvelle, débordant très largement le cadre de la personnalité et le cadre de ce monde, pour s'installer dans la totalité du créé et de l'incréé, dans la totalité des univers et de ce qu'il est convenu d'appeler les Dimensions. Dans mes mots et mes phrases, je me contenterai d'un mot qui exprimera cette Unité, cette Êtreté, cet état de la Conscience Supramentale. Ce mot est le mot Soi. Soi, qui vient, en quelque sorte, remplacer (sublimer, en quelque sorte) le je, le je de la personnalité qui est une projection de la conscience à l'extérieur de soi. Le Soi étant une transcendance du je, permettant de s'établir au-delà des limites de la personnalité, au-delà des limites du cadre de vie qui est propre à chacun, afin de vous faire pénétrer dans un territoire commun où n'existe nulle barrière, nulle séparation, nulle opposition, nulle Dualité.

L'Unité, le Soi, sont la Joie. La Vibration du Soi est Vibration de Joie parce que la Joie est absence de limite (absence de séparation, absence de souffrance, absence de bien, absence de mal) et établissement au sein de la Vibration de l'Être. Le Cœur de l'Être (qui est Joie, Éternité) venant mettre fin à l'éphémère, à la souffrance, à l'Illusion. Le Soi est Vérité, dépassant largement le cadre de la personne, dépassant aussi, largement, le cadre de l'individualité. Le Soi est permanence et immanence. Le Soi est Joie, expansion sans fin car sans limites, ne dépendant ni d'un temps ni d'un espace, ni d'aucune condition. Le Soi n'est plus identifié, ni localisé dans le temps, dans l'espace ou dans une personne. Le Soi est vacuité et plénitude, dans le même temps, car ce temps n'est pas limité, ni inscrit dans la durée. L'Illimité est la caractéristique essentielle du Soi. Ce Soi est Unité car il n'existe nul fragment, nulle segmentation, nul cloisonnement.

Chaque Soi communique avec tous les Soi, car ils sont le même Soi, la même reliance, reliance de Liberté et d'Éternité. Le Soi est jouissance, non pas inscrite dans un acte (quel qu'il soit) car il est acte de Création spontanée et Éternelle. Le Soi est Communion. Communion non pas établie dans un intervalle mais dans la permanence et l'immanence. Le Soi est Lumière car le Soi est Transparence et la Lumière est Transparence. Le Soi ne peut être revendiqué ni attribué car il est la quintessence même de l'Amour. Le Soi ne peut être restreint, ni enfermé, ni limité, ni contraint. Le Soi n'est pas une évolution. Il est une Conscientisation. Il n'est pas à créer car il est créé depuis le premier instant, si tant est que ce premier instant soit établissable ou reconnaissable.

Le Soi ne possède rien car il est Don et Restitution, de par sa nature même de Transparence, de Joie, d'Évidence. Le Soi est plein. Étant plein, il ne peut être rempli, il ne peut être augmenté, tout autant qu'il ne peut être diminué, car transcendant les limites au sein de tout monde limité. Le Soi, immanent et transcendant, est Présent. Son qualificatif est, d'ailleurs, Présence. Présence entendue comme immanence, permanence et Éternité. Il n'a pas besoin de mouvement car il est partout. Il n'a pas à se déplacer car, là aussi, il est omniprésent. Il n'est inscrit dans aucun temps. Il n'est inscrit dans aucun espace, car tous les temps et tous les espaces sont sa nature et sa Présence. Le Soi est Vibration. Vibration ne pouvant être mesurée car cette Vibration est au-delà de toute mesure. Seule la rencontre du je et du Soi (Fusion des Éthers dans ce corps et dans ce temps) donne un sens, mesurable par un lieu et par une durée.

Quand le Soi dissout le je, par sa révélation consciente quant à sa permanence et son immanence, alors le je ne peut être revendiqué, car il n'y a plus d'identité possible, au sein de l'Illusion. Le Soi met fin à l'Illusion, par la Vibration et la Présence. La Conscience n'est ni le sujet ni l'observateur mais englobe la même réalité dans les deux. Le Soi est la Conscience. Celle de l'Illimité, de la non-fragmentation, de la non-séparation, de la non-distanciation. Le Soi est donc Un, par son Essence, par sa nature, par sa manifestation et sa non-manifestation, qui s'inscrivent dans le même cadre qui n'est pas un cadre, ni une limite. Le Soi est Présent, bien au-delà du point, bien au-delà de la sphère car il n'est limité dans aucune direction, aucun temps, aucun espace, aucun Éther. Le Soi est félicité parce que plénitude.

Le Soi est l'ensemble des réponses car il est la solution. Il est le Sens qui implique, par évidence, de ne plus rechercher aucun sens ni aucune direction, à la vie elle-même, même au sein de l'Illusion. Car le Soi, même au sein de l'Illusion, ne participe plus à l'Illusion, mais la transcende, l'éclaire, la révèle. Le Soi est Joie et Amour, parce que l'Essence même de l'Amour est la Joie. Le Soi est Lumière, de par sa Transparence. L'Amour est Transparence, l'Amour est Restitution, Don et ne peut jamais être une appropriation, ni une quelconque limitation. Le Soi est donc Liberté et vient donc libérer le je de ses jeux, de ses rôles, de ses fonctions et de ses attributions car le Soi est l'ensemble des je, présents (de manière simultanée et immanente) en Soi. Il n'y a donc plus de distance entre Soi et tous les autres je qui sont vus comme des je en potentiel de Soi.

Le Soi transcende les limites de toute communication, de toute relation, parce que la communication et la relation enferment, alors que le Soi libère. Il est Liberté et il est surtout Vérité, sans explication, sans question, sans action / réaction. Le Soi s'inscrit bien au-delà de l'action / réaction. Il s'inscrit dans l'action de Grâce où tout est sens, où tout est Amour, où tout est Transparence et où tout est Lumière. Le Soi ne peut manifester, ni voir, l'Ombre (non pas comme un déni mais comme une transcendance liée à sa Présence).

Le Soi libère. Il y a donc, dans le je, un principe enfermé et enfermant. Le Soi n'a pas de frontières. Il n'est pas conditionné ou conditionnant dans un quelconque état, dans un quelconque temps, dans une quelconque Dimension. Le Soi révèle et donne Sens parce qu'il est Sens. Le Soi est donc l'Essence de la Vérité et de la Transparence. Le Soi est la Vibrance présente dans le point, dans la sphère et bien au-delà de la sphère. Vivre la Vibrance du Soi, c'est ne plus rien séparer, ne plus rien exclure mais rendre Transparent. Rendre Transparent n'est pas un jugement, ni une quelconque accusation, mais bien rendre évident, par la Présence. Le Soi ne peut connaître, ni vivre, restriction. Tout en étant présent dans un corps limité, il est aussi présent dans l'illimité de la SOURCE, de la Lumière et des différentes rondes dimensionnelles.

Le Soi ne peut projeter quoi que ce soit, ni qui que ce soit, parce que, dans le sens de sa Présence, toute projection cesse. Il est immanence, où le mouvement dans un sens ou dans l'autre n'a plus de sens car ne peut être vécu. Le Soi est Paix parce que non fluctuant. Le Soi est donc l'Essence de la Présence, l'Essence du tout, comme l'Essence du rien, parce que entre le rien et le tout il n'y a de la place que pour le doute. Le Soi affirme et vit parce que cela est sa Vérité : que tout est Un, et parce que cela est la seule Vérité, non conditionnée par un monde enfermé et enfermant. Le Soi est l'Essence et la nature même de l'Être et de la Conscience. Seul le je joue à ignorer cela, par absence de Vibration, par manque de Transparence.

Le Soi, réalisant la Grâce de sa Présence et de son Essence, ne peut, au sein de ce monde, que manifester les vertus cardinales de l'Humilité et de la Simplicité. Car le Soi, assurément, même révélé au sein de ce monde, sait pertinemment, par Vibration, que tout ce qui est donné à voir, à sentir et à manifester, est Illusion sur ce monde. Que le Soi ne peut être donné à vivre parce qu'il ne peut se vivre que de l'Intérieur, que quand celui qui le vit, réalise qu'il n'y a rien d'extérieur. C'est un Retournement total de la Conscience, qui n'est plus limitée par une vision (elle-même limitée) ni par un cerveau (lui-même limité) mais bien par la Conscience elle-même qui, de proche en proche, dans la Dimension de la Présence et de l'immanence Intérieure, réalise qu'il est omniprésent, omnipotent et sans défaut.

Le Soi ne peut être une revendication de quoi que ce soit. Il ne peut être enfermé et conditionné par une quelconque intelligence humaine, par une quelconque croyance. Seul le je peut croire qu'il peut découvrir le Soi. Le Soi est l'absence même de cette revendication, parce que le Soi Est, dès l'instant où cesse la revendication qui est liée à la projection d'un manque. Sans revendication, sans contrainte de non-revendication, il ne peut exister le manque, parce que le manque signifie l'absence et que le Soi ne peut être absent. Il est un Retournement, qui fait passer de la limite à l'Illimité, du fragmenté à la totalité. Vivre le Soi met fin, sans rien chercher, à toute Illusion : celle de contrôler qui que ce soit ou quoi que ce soit. Car le Soi n'a pas besoin de contrôler qui que ce soit ou quoi que ce soit. Le Soi n'a rien à nourrir parce qu'il est le Tout. Le Soi est un appel : cet appel ne vient pas d'ailleurs que du Soi.

Ma Présence, avec vous et en vous, la Présence d'un Archange ou de toute autre Conscience Unifiée, est, de toute Éternité, en vous. Il n'y a que le regard de la conscience du je qui envisage comme séparés le CHRIST, la Lumière ou un Archange. Le Soi n'est pas recherche puisqu'il est Évidence. Le Soi ne peut être défini parce qu'il est indéfini et infini. Seul l'ego et le je cherchent, dans l'Illusion, la solution et l'amélioration. Le Soi ne peut être amélioré parce qu'il n'est rien, en lui, qui puisse être amélioré, étant parfait, depuis tout temps et tout point. Seuls l'ego et le je croient pouvoir améliorer la personnalité. Le Soi est l'arrêt de tout je, la cessation de toute impatience, de toute espérance, même, et l'installation dans la pérennité. Le Soi est l'évidence même. Dans cette évidence tout est Présent, tout est plein car tout est Un. Il n'y a pas de dogme, dans le Soi. Il n'y a pas de Vérité révélée. ll y a acquiescement à sa Vérité. Le Soi émane, au sein du je, non par une transmutation du je, mais bien par la cessation, l'Abandon, le renoncement, du je. Rien d'autre ne peut permettre, au Soi, d'Être.

Il y a donc à vivre et à Être, durant ce laps de temps inscrit dans le je, non pas la négation du je mais bien plutôt la transcendance du je vers le Soi, Abandon du je, renoncement au je, renoncement à la souffrance, renoncement à l'Illusion, renoncement à la projection. Silence Intérieur, immanence de la Vibration et du Feu. Car le Soi est un Feu que le je envisage comme un feu destructeur mais que le Soi réalise comme le Feu de l'Amour qui consume, justement, le je et ses Illusions, ses peurs, ses souffrances, ses manques. Le Soi est Plénitude parce qu'il n'est pas la revendication, parce qu'il n'est pas l'interrogation, parce qu'il est l'immanence et l'impermanence.

La Lumière vous appelle, de différentes façons, à vous détourner du je. Non pas pour le contraindre, non pas pour l'étouffer mais pour accepter que la Lumière est le Soi et que le Soi n'a pas besoin du je, ni de jouer, ni d'avoir mais, simplement, Être. Inscrit dans l'Être, dans la Présence, dans la Vibration de sa Présence, le Soi est réjouissance parce que retrouvailles. Il est Enfance parce que la tête n'a plus besoin d'être remplie, avec des concepts, avec des idées, avec des suppositions, avec des projections parce que le Cœur devient le centre et l'action juste, au-delà de la réflexion au sein de l'Illusion. La Lumière vous appelle à tout cela. Ceci (appelé par le je : le temps de la fin) n'est que la renaissance du temps, sans fin et sans début. La Conscience est Libre de toute appartenance à tout je, de toute appartenance à tout corps, ou à toute personne.

Le Soi Est la Conscience qui n'appartient pas à un je. Le Soi est le Cœur, le Cœur de l'Être, bien plus que le centre mais le point d'où tout provient et où tout revient. Parce que le centre n'est pas seulement au centre mais il est le centre, en chaque point, et en chaque temps, et en chaque Dimension. L'immanence est la Vérité. Passer du regard de l'œil au regard du Cœur, n'est plus regarder, ni même contempler, parce qu'il n'y a rien d'extérieur à regarder ni à contempler. Le regard du Cœur est, non pas un regard (est bien au-delà de la vision) mais est bien l'évidence de la Transparence, dans laquelle tout se fond et où tout est Un.

Mes mots ne sont pas interprétation mais Vibration. Ils sont l'évidence du Soi. Que l'image devienne plus poétique, et les mots plus poétiques, ne change rien à l'Essence du Soi. Le Soi, bien sûr, n'est pas un mot, ni une phrase. Il n'est pas dans le principe d'adhérer à ce que j'ai dit, ni à une Vibration, mais bien la conscientisation qu'il est tout cela. Mais tout cela n'est pas suffisant à décrire ce qui ne peut être décrit, tant que le je est présent, et tant que l'Illusion subsiste, d'une quelconque façon. Vivre le Soi, n'est pas refuser la vie dans l'enfermement mais, bien, être conscient des limites de l'enfermement, pour les transcender. Le Soi ne peut être destruction de quoi que ce soit. Il est Transcendance de l'Illusion. Il ne vient pas s'opposer à l'Illusion. Il ne vient pas combattre quoi que ce soit mais, simplement, se révéler, s'établir dans l'Unité et dans l'Un.

Les quelques éléments que je vous ai donnés sont, avant tout, non pas à réfléchir, non pas à accepter ou à rejeter, mais à Vibrer, au sein de votre Essence, vous donnant la Vibration qui peut permettre le passage du je au Soi. Tout en ayant conscience que vous, et vous seul, avez la clé du Soi. Qu'il n'y a, effectivement, nul sauveur, nul Dieu, nul principe hiérarchique, nulle Conscience supérieure à toute autre Conscience. Un Archange n'est pas supérieur à un Homme. La SOURCE n'est pas supérieure à un humain parce qu'un humain est la SOURCE, au même titre que la SOURCE est un humain. Il n'y a pas superposition, il n'y a pas hiérarchisation. Il y a immanence de chaque Soi, de chaque Conscience, pour toutes les consciences, quelles qu'elles soient. Seules la séparation et l'Illusion de ce monde (que nous nommons, nous orientaux, Maya) sont l'obstacle au Soi. Le je doit devenir Don total, renoncement et Abandon. Alors, le Soi se dévoile et s'installe. Il n'y a donc rien à faire, rien à vouloir, juste Être, ne plus rien projeter, seulement Être. Car Être n'est pas seul. Être est le Tout.

Mes mots doivent être Vibration, permettant Communion et Grâce, par vous-même, parce que je ne suis pas considéré, ni à être considéré, comme extérieur ou comme ailleurs. Dans le Soi, il n'y a pas d'extérieur, il n'y a pas d'ailleurs, il n'y a pas d'hier, il n'y a pas de demain. Il y a juste, comme dirait un Archange : HIC et NUNC. Et cela, bien sûr, n'est tributaire d'aucune des circonstances de l'Illusion. Le seul élément qui soit tributaire de l'Illusion, est le moment précis où l'Illusion décidera de se dissoudre d'elle-même, tant l'évidence de la Lumière et de la Présence sera déployée. Mes mots n'appellent pas d'autres mots, ils n'appellent pas de confrontation non plus. Il n'y a pas à adhérer ou à rejeter, il y a juste, en quelque sorte, à le devenir. Le Soi est Un, au-delà, encore une fois, de tout dogme, de toute croyance, de toute Illusion, de tout enfermement et de toute énergie. Le sens même de la Fusion des Éthers, dans ce corps qui est vôtre, est le Soi retrouvant son intégrité. Soyez attentifs, dans l'Intention juste, dans l'action dépourvue de réaction. Alors, les circonstances de ce monde actuel (en vos termes) seront le juste moyen de vous installer dans le Soi. Le Soi n'a que faire de l'âge, du sexe, des lois de la Matrice, ou des lois de ce monde, parce que le Soi est l'Esprit, et l'Esprit n'est pas conditionné, ni conditionnable, par quoi que ce soit ou qui que ce soit, malgré l'enfermement. Le Soi n'est pas demain : il est Ici et de suite. À vous de voir ce qui est à vivre, pour vous. Vous seul avez la clé. Vous seul êtes la Vérité.

Je suis UN AMI. Du Cœur de chacun, au Cœur de tous (qui est le même Cœur), je vous donne Paix car c'est notre Essence commune. Le Soi est Communion et Grâce, HIC et NUNC, au centre de la Croix de l'ALPHA et de l'OMEGA, au centre de la Croix du Cœur, OD et KI-RIS-TI, Humilité et Simplicité. Alors je peux dire, avec la SOURCE : Aimés de l'Un, nous sommes Un. Nous sommes la Vie, nous sommes la Vérité et nous sommes la Voie car nous sommes, tous, Un. Sur ces Vibrations et ces mots, je Communie donc à notre Présence, à notre immanence. Aimés de l'Un, je dis tout est Un, je dis Amour et Lumière, au-delà de tout je, mais dans la Vérité du Soi. Frères et Sœurs, unis dans le même Cœur et dans la même Présence, à bientôt.


... Effusion Vibratoire / Communion ...

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page