Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

8 avril 2011

pdf

Eh bien chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver et je vous transmets tout le Feu du Cœur, et communions ensemble, au Feu du Cœur. Bien, ainsi que peut-être vous le savez, Sri Aurobindo est celui qui porte la parole des Melchizedech, n'est-ce pas. Il vous a donné un certain nombre d'éléments importants, concernant le retour de la Lumière, depuis, déjà, un certain temps. Hier, il a complété tout ce qu'il avait dit, depuis déjà ce temps où il avait commencé à parler de la Lumière bleue, n'est-ce pas. Alors je viens, aujourd'hui, pour répondre aux questions que vous vous posez par rapport à cela et par rapport à ce qu'a pu dire notre bien-aimé, n'est-ce pas. Parce que c'est notre bien-aimé aussi, ce n'est pas que le vôtre. Alors, je vous écoute.

Question : quel sera notre rôle au moment de l'impact du choc de l'humanité ?
À part rentrer dedans, à l'intérieur de ton Cœur, aucun. De toutes façons, y aura pas le choix. Soit vous participez à ce qui se passe à l'extérieur, soit vous participez à ce qui se passe à l'Intérieur : Unité ou Dualité. Donc, à partir du moment où les radiations de l'Ultraviolet, des particules Adamantines, vont aussi toucher là où vous êtes, là aussi, y aura cette espèce de sidération, où soit le mental et le petit vélo, il va se mettre à tourner dans tous les sens et à toute vitesse, soit vous allez être capable de rentrer à l'Intérieur de vous et de vous établir dans votre Cœur. Y aura pas d'autre alternative. De toutes façons, vous aurez pas le choix, vous aurez que ça à faire. Tout ce qui vous semble, comment dire, aujourd'hui, occuper vos vies, vos préoccupations, vos obligations, quand tout ça va disparaitre, vous n'aurez pas le choix, n'est-ce pas ?

Question : si ce qui se passe à l'extérieur se passe aussi en nous, comment expliquer les détériorations physiques ?
Mais, cher ami, vous allez tous, sans exception aucune, sur cette Planète, passer par la transition. Cela, nous avons été clairs. Les circonstances de vos transitions seront fonction de votre état Vibratoire mais pas l'état Vibratoire de ce corps, mais de votre temple Intérieur, c'est-à-dire de la Vibration de votre Cœur. C'est cela qui sera conditionnant pour vous permettre de rejoindre votre Êtreté ou pas. Alors, pourquoi croyez-vous qu'il y ait eu les Noces Célestes ? Pourquoi croyez-vous qu'il y ait eu quasiment trente ans de préparation ? Mais trente ans de préparation à l'échelon d'une vie. Rappelez-vous que le retour de la Lumière a été préparé depuis des dizaines de milliers d'années, parce que c'est pas un processus qui peut se produire, comme ça, par un coup de baguette magique. Si vous regardez l'analogie, avant l'ouverture au nouveau Rayonnement, c'est à dire avant 1984, les êtres suivaient un chemin très, très, très difficile. Il fallait purifier certaines choses, il fallait purifier l'ego, il fallait faire une ascèse, il fallait faire une recherche, et tout ça, ça prenait des vies. Donc, il ne faut pas croire que le retour de la Lumière ça se fait comme ça, sans préparation. Les nouvelles Dimensions de vie nécessitent la déconstruction et la dissolution totale de l'Illusion. Et ça se fait pas en deux minutes, hein ? De la même façon que, quand vous alliez vivre, vous-même, dans une vie passée, vos transitions (sauf accident, mais globalement), y avait l'installation d'une maladie, n'est-ce pas, qui permettait, sur un temps plus ou moins long, d'accepter le Passage, d'accord ? Le Passage, pour l'humanité, s'est vécu de manière collective, durant cet hiver. Cela, ça a été évoqué et ça a été réalisé par l'Archange Uriel. Vous l'avez réalisé ou pas. Alors, maintenant, comprendre, comme nous vous disons, les uns et les autres, que vous êtes dans une Illusion, c'est pas une idée. Donc, comment voulez-vous rejoindre la Vérité si vous persistez à adhérer à l'Illusion ? La question, elle est là. Il a fallu une préparation. Ça a été le retour de l'ouverture des premiers portails, en août 1984, ça a été des tas d'évènements, ça a été surtout le processus de démarrage des Noces Célestes et c'est maintenant la dissolution totale de cette Dimension. Ça se fait pas en deux minutes. Certains sont plus en avance que d'autres, au niveau des peuples, selon l'endroit où vous êtes. Et, de toute façon, vous êtes en train de vivre la dissolution totale des chenilles. Je sais pas comment il faut que je vous le dise. Je l'ai déjà dit depuis un mois et, chaque fois, je reviens là-dessus. Mais, si vous voulez, bien évidemment, beaucoup d'êtres humains refusent de l'entendre, même parmi ceux qui vivent les Vibrations, parce qu'ils peuvent pas acquiescer. Le choc de l'humanité, c'est ça. Vous refusez de voir la Vérité en face. Et, à un moment donné, vous serez bien obligés de voir la Vérité en face, de vous opposer à cette Vérité. Après, de négocier avec cette Vérité. Et, enfin, d'accepter cette Vérité. Donc, tous ceux qui, aujourd'hui, même ayant vécu des processus Vibratoires des Couronnes, tant que vous n'êtes pas installés dans le Cœur, vous pouvez être dans l'ignorance totale et le rejet total de cette dissolution. Par contre, dès que vous pénétrez la Vibration du Cœur et que vous commencez à vivre des états d'Êtreté, des états de Samadhi, de Joie, petit à petit, vous allez vous extraire de l'Illusion. Ça se fait pas en deux minutes. C'est pas : un jour, je suis dans ce vêtement qui est ce corps et un jour, je rejoins mon Êtreté, sans ça, y avait pas de raison de mener une préparation, ça se serait fait d'un coup, d'un seul. Donc, y a une pénétration de la Lumière, qui infiltre littéralement, qui tisse et qui s'étale à l'intérieur de cette Dimension. Et ça prend un certain temps. Ça prend un certain temps, justement parce que l'humanité est en résistance. Y a tellement de mensonges qui ont été insérés, y a tellement d'illusions auxquelles l'humanité a adhéré dans sa totalité, de croire que vous alliez atteindre la Lumière en persévérant dans ce corps et dans cette Illusion. Mais vous ne pouvez pas toucher la Lumière et maintenir l'Illusion. C'est ce que j'ai appelé : "le cul entre deux chaises". Vous ne pouvez pas prétendre à la Lumière et rester dans l'Illusion. À vous de choisir. Quand nous vous disons que c'est la fin, c'est la fin. Il faut vous l'exprimer comment ?

Question : y a-t-il une relation entre les impacts corporels et les impacts planétaires ?
Totale. Ce qui se passe sur le Soleil, se passe en vous. Ce qui se passe sur la Terre, se passe en vous. Mais ça va pas se passer, pour tout le monde, au même endroit, ça dépend de vos résistances. Si vous résistez pas, si vous n'avez plus aucune résistance, qu'est-ce qui se passe ? La personnalité se dissout et vous rentrez en Samadhi et en Êtreté. Si, aujourd'hui, vous ne vivez pas le Samadhi, ça veut dire quoi ? Ça veut dire que vous avez encore des résistances, il faut pas se voiler la face. La Lumière est là, justement, pour voir les résistances et pas pour tourner la tête pour pas voir. Donc, vous êtes tous des Semences d'étoiles : à partir du moment où l'une de vos Couronnes s'est éveillée, mais même parmi ceux-là, j'ai déjà expliqué, y a feu de l'ego et Feu de l'Esprit. C'est soit l'un, soit l'autre. Soit vous êtes identifiés à l'illusion de ce corps, à l'illusion de la personnalité, soit vous êtes identifiés à ce que vous êtes, en Vérité, mais vous ne pouvez pas être l'un et l'autre, de moins en moins. Le choc de l'humanité, c'est aussi le choc de la personnalité avec la Lumière. C'est aussi le choc final qui a été décrit par Sri Aurobindo quand il était Saint-Jean. Quand chacun sera amené au Ciel, face à sa propre Vérité et à sa propre Lumière, vous verrez le décalage qui existe entre ce que vous avez voulu maintenir dans la résistance et ce que vous êtes, en Vérité. Il faut pas se leurrer non plus, vous avez beaucoup d'êtres qui sont, comme ils disent, en démarche spirituelle. Mais tout va bien tant qu'ils maintiennent leur illusion, n'est-ce pas ? Mais, aujourd'hui, le choc, il est là. Allez-vous accepter de devenir papillon ? Tout se résume à ça. Ça se résume plus, maintenant, à décider de vivre ceci, de vivre cela, de suivre tel chemin, tel autre chemin, de faire tel voyage, de quitter sa profession, de rester dans sa profession. Il y a une seule question et chaque jour qui va passer, vous allez le voir par vous-mêmes : allez-vous accepter de ne plus être une chenille ? Ça va vous apparaitre, je dirais, chaque jour, de plus en plus clairement, même si vous résistez encore et que le vélo se met à tourner et que la personnalité rue dans les brancards, mais vous ne pourrez plus éviter cela. La préparation que vous avez menée et que la Terre a menée, est destinée à vivre ce moment. Sinon, encore une fois, il suffisait que toute la Lumière soit présente d'un coup et c'était terminé. Mais votre devenir dépend de ce à quoi vous êtes identifiés. Si vous êtes identifiés à cette matérialité, eh bien, vous reviendrez dans cette matérialité. Si vous voulez vous identifier, et que vous n'avez plus de résistances, à la Lumière, vous deviendrez Lumière et vous rejoindrez votre Êtreté. Mais vous ne pouvez pas emmener la chenille à dos de papillon. C'est beaucoup trop lourd. Parce-que, qu'est-ce qui se passe ? Si vous arrivez à dépasser, ne serait-ce que quelques instants, votre condition de chenille, vous allez vivre une expansion. Petit à petit, vous allez prendre goût à cette expansion. Croyez-vous que les êtres qui ont vécu des Samadhis, dans le passé, par exemple Un Ami ou Sri Aurobindo, ils ont vécu, lors de processus de méditation, et moi-même, lors d'une méditation particulière, l'accès à l'illimité. Mais après, il a bien fallu redescendre et jouer avec les autres chenilles, n'est-ce pas ? Parce que j'avais encore un corps et que j'étais aussi une chenille. Mais j'avais la possibilité, tous les matins, en me branchant au Soleil, de revivre le papillon. Alors, vous allez osciller de l'un à l'autre et ces oscillations vont être de plus en plus rapides et petit à petit vous allez prendre goût à quoi ? Au papillon. Et vous laisserez la chenille. Soit de manière synchrone avec la Terre, soit par avance. Et soit, pour d'autres qui voudront et qui vivront le papillon, qui ne pourront pas être papillon parce qu'on a besoin d'eux, encore. Maintenant, encore une fois, ceux qui croyaient que la Lumière allait rentrer dans leur corps et qu'ils allaient continuer leur petite vie tranquillement et qui allaient continuer leur travail avec un grand sourire, tout ça c'est fini, c'est une Illusion. Tous ceux qui vous ont enseigné cela vous ont leurré, pour vous empêcher de vous préparer. Est-ce que vous saisissez ? Il est temps maintenant de vous botter les fesses, vous-mêmes, hein. Comment il a dit, Un Ami ? Tapez-vous le Cœur pour vous rendre compte que c'est vrai. Et la seule façon de devenir papillon, c'est d'acquiescer aux Vibrations phénoménales que vous recevez et qui, chaque jour (Sri Aurobindo vous l'avait dit et je vous l'avais dit aussi) vont amplifier, amplifier, amplifier de plus en plus. Vous allez être envahis de Lumière, jusqu'à perdre le sens même de votre identité, jusqu'à perdre le sens même de qui vous êtes, jusqu'à perdre même le sens de ce corps. Et c'est le but. Ce corps est un Temple, il vous sert à bâtir l'Êtreté. Mais ceux qui croyaient conserver une individualité, sur ce monde, vous vous trompez lourdement, très lourdement. Et rappelez-vous que c'est les circonstances de votre réveil qui sont en jeu et ça avait été dit. Le choc de l'humanité, c'est comme si on annonçait à un être humain qu'il va mourir. D'abord, il refuse : c'est pas possible, ça le concerne pas. Deuxièmement, il va négocier, il va dire : non, non, pas maintenant, un peu de temps. Après, il va poser des conditions et puis, après, il va faire semblant d'accepter, voir des fois, si ça marche pas, dans l'autre sens. Et puis après, il va accepter. C'est comme ça pour toute l'humanité et c'est comme ça pour chacun. La seule façon d'accepter, c'est d'être dans le Cœur, parce que la Vibration de la Conscience de l'Êtreté va vous emporter vers l'Unité et vers la dissolution. Mais si vous maintenez des schémas de fonctionnement de la Dualité, si vous maintenez des résistances, si vous n'y croyez pas, eh bien, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? Vous n'avez qu'à me traiter de menteur et aller votre chemin. Si nous vous parlons comme ça, et depuis quelques mois, de façon de plus en plus brutale, c'est parce que c'est brutal. C'est merveilleux, mais c'est brutal. Ça sera d'autant plus brutal que vous résisterez. Cela sera de plus en plus merveilleux, si vous acceptez.

Question : comment s'y préparer pour, le moment venu, limiter ces résistances ?
Mais parce que ça fait des années que vous êtes préparés par la Lumière. Mais il y a le poids des attachements à la culture, aux conditions mêmes de votre vie, indépendamment de toute notion de karma ou quoique ce soit d'autre. Comment se préparer ? Mais c'est très simple, accueillir la Lumière. Extrayez-vous de ce que vous croyez que vous êtes, parce que beaucoup, encore une fois, depuis les Noces Célestes, ont vécu des transformations liées à la Lumière. Mais la Lumière, après, si vous n'êtes pas abandonnés à la Lumière, qu'est-ce qui se passe ? C'est maintenant, nous l'avons dit, il est plus temps de tergiverser. C'est le feu de l'ego ou le Feu de l'Esprit. Au plus tôt vous rentrerez dans le Feu de l'Esprit (et Mâ Ananda Moyî s'exprimera là-dessus), au mieux vous limiterez le Feu de l'ego. Alors, qu'est-ce que c'est, le Feu de l'ego ? C'est, premièrement, celui qui ne veut pas voir, parce qu'il est dans un projet de vie, dans un projet où il se dit : "je vais faire cela" et ne tient pas compte de ce qu'il vit. Ça existe. Ensuite, le Feu de l'ego, ça va être quoi ? Ça va être le petit vélo qui va vouloir vous faire faire des choses qui n'ont rien à voir avec la Lumière et qui va monopoliser votre attention pour vous éloigner de la Vibration. C'est exactement ce que vous vivez. Et puis, vous en avez certains, même en France, qui sont capables de rentrer en Samadhi extrêmement facilement. Et plus vous avancerez, plus vous aurez le Feu de l'ego ou plus vous aurez le Feu du Cœur, c'est-à-dire le Feu de l'Esprit. Mais vous allez le voir clairement. Vous allez voir clairement vos propres résistances. Et n'accusez personne d'autre que vous-même, n'est-ce pas ? Il est pas question de s'accuser, il est pas question de culpabiliser, parce qu'il y a aussi des egos manipulateurs, en vous, qui vont vous dire que c'est pas vrai, ils vont vous dire que c'est pas de votre faute, mais qui vont aussi vous culpabiliser, encore plus, en faisant tourner encore plus le vélo, qui vont vous dire : "oh la la, je tourne en boucle et je m'en sors pas", et vous allez encore plus tourner en boucle. Cherchez la Lumière. Cherchez la Vibration. Tout le reste et chaque jour qui va passer, il faut oublier. Alors, bien sûr, j'entends déjà les vélos qui tournent et qui vont me dire : "oui, mais j'ai ceci, oui, mais j'ai cela, oui, mais je dois finir telle chose, oui, mais j'ai encore ceci à finir". Est-ce que quand vous quittez un corps et que vous mourrez, est-ce que vous avez toujours le temps de faire ce que vous voulez faire, parce que qui est-ce qui veut faire ? C'est l'ego, comme d'habitude. Maintenir une certaine constance, une certaine pérennité à quelque chose qui est éphémère. Ce corps est éphémère. Sa personnalité est éphémère. Ce monde, cette Dimension est éphémère, même si la durée a été très longue, je le conçois, pour beaucoup d'entre nous.

Question : comment faire pour savoir pourquoi on se sent coupé de la Vibration ?
Déjà, il y a deux mots : comment faire, et savoir. Mais tu ne peux pas Être et savoir. Tu ne peux pas faire et Ëtre. Donc il faut arrêter le vélo. Tant que tu te poses la question de comment faire ou savoir, tu n'es pas dans l'Être et être dans l'Être, ce n'est pas savoir et ce n'est pas faire. C'est justement arrêter de savoir et arrêter de faire, puisque la Lumière est là, nous vous l'avons dit des milliers de fois. Donc, c'est le mental qui vous renvoie sans arrêt à comment faire. Et « je veux savoir ». Et « je veux comprendre ». Mais la Vibration, elle est tout sauf ça. Si tu arrivais à faire taire « je veux savoir » ou « comment faire », tu vivrais instantanément ton Samadhi. Donc, le seul obstacle c'est toi-même. Mais c'est valable pour tout le monde, bien sûr, hein. Ça s'appelle faire le Silence, ça s'appelle méditer, ça s'appelle s'aligner, ça s'appelle tout ce que vous voulez. Mais ce n'est pas faire et ce n'est pas savoir, c'est justement arrêter de faire et arrêter de savoir. Alors, en d'autres termes, ça rejoins l'Humilité et la Simplicité. Tant que vous manifestez « je veux comprendre », « je veux savoir » ou « comment faire », ce n'est pas l'Être qui parle, c'est la personnalité. Et c'est obligatoire. C'est toujours la personnalité qui veut comprendre, comprendre avec l'intellect, comprendre les Vibrations avec un pendule, qui veut comprendre l'astrologie, qui veut comprendre tout, tout, tout, en espérant toucher la Lumière. Mais vous ne pouvez pas toucher la Lumière comme ça. La seule porte c'est le Cœur. Et y a que vous qui pouvez l'ouvrir, nous vous l'avons, aussi, toujours dit. Mais, là aussi, vous le dire et vous le dire et vous le dire, ça a été dit dans tous les sens. Mais ça a été dit depuis des milliers d'années, il me semble. Alors y a des milliers d'années, c'était autrement plus dur, parce que les circonstances n'étaient pas les mêmes. Maintenant, qu'est-ce qu'on observe ? La Lumière est là, partout. Et les vélos tournent encore et les résistances sont encore présentes. Bien évidemment, le chemin de révélation de la Lumière, parcourue depuis 3 ans, est énorme, énorme. Mais si je parle comme ça, c'est pour vous engager vraiment à franchir ce dernier pas, parce que vous allez vous apercevoir que quand nous vous avons dit : « attention au feu de l'ego », que beaucoup d'êtres, et même parmi vous ici, se sont servis de cette Lumière pour nourrir quoi ? Leur ego, et non pas devenir transparent. Comment est-ce que vous devenez transparent ? Alors, ça a été dit. En laissant passer la Lumière, en vous abandonnant à la Lumière et en devenant Lumière. C'est la vérité. C'est pas une vue de l'esprit, c'est un vécu. C'est pas un concept, c'est pas une projection, ça ne peut se produire que comme ça. Alors, bien sûr, y avait des êtres qui ne pouvaient pas, indépendamment de l'ego, vivre la Vibration du Feu du Cœur, parce que s'ils s'étaient laissés, eux-mêmes, vivre cela, ils seraient partis tout de suite. Ce qui explique qu'aujourd'hui, à l'heure actuelle, depuis peu de temps, vous avez des gens qui, du jour au lendemain, vivent les nouvelles Couronnes et vivent d'emblée le Cœur. Mais maintenant, si vous êtes, comment dire, un vieux de la vieille, qui avez une recherche spirituelle ancienne, qui avez parcouru des tas de chemins, qui est allé dans tous les sens et qui vivez les Vibrations, mais n'êtes pas encore dans la Paix, posez-vous la question. Qu'est-ce que vous ne voulez pas lâcher ? Mais bien évidemment, c'est votre corps, votre personnalité, la petite identité de l'ego. Parce que, malgré vous, vous êtes en totalité identifiés avec cela. Mais vous ne pouvez pas pénétrer l'Êtreté, vivre l'Êtreté, tant que vous tenez à cela. Ça veut pas dire qu'il faut vous tuer, ça veut pas dire qu'il faut vous suicider, parce que là, vous n'avez rien compris. Ça veut dire qu'il faut lâcher quelque chose pour qu'apparaisse autre chose. Mais vous ne pouvez pas prétendre aux deux. C'est l'illusion de l'ego de vous avoir fait croire ça, à nous tous d'ailleurs, pendant des milliers d'années. Les lois de l'Esprit ne sont pas les lois de la matière. La logique de la matière n'est pas la logique de l'Esprit. Vous ne pouvez percevoir l'Esprit par la matière.

Question : dans un rêve récurrent, voyant arriver la vague galactique, je me centre dans un point de mon Cœur et mon corps éclate en petites parcelles dans l'Univers. C'est une réalité ?
Oui, c'est exactement ça qui va arriver. C'est la stricte réalité, j'ai appelé ça le grille-planète, en termes humoristique, mais c'est exactement cela. Qu'est-ce que vous voulez que ce soit ? Comment est-ce que vous allez passer dans la Lumière ? Expliquez-moi. Ça va être l'interrogation écrite. Orale, pour l'instant.

Question : Est-ce cela, l'Êtreté ?
Oui, en totalité, mais il me semble que tous les êtres éveillés vous ont parlé de cela. Chaque matin, quand je regardais le Soleil, je me dissolvais. Je revenais parce que c'était pas le moment, mais là, c'est le moment. Vous n'aurez nulle part où revenir.

Question : pourquoi je peux regarder le Soleil en face, comme recouvert d'un disque bleu ?
Chère amie, c'est ce que je faisais tous les matins, de mon vivant. Je le regardais face à face. Vous, vous en percevez le rayonnement, vous le voyez avec les yeux et vous percevez et vous recevez ses particules dans le Cœur. C'est ça, la dissolution. Le problème, c'est que ce n'est pas toujours suffisant de savoir que c'est cela qui arrive, parce que si, ayant vécu cela, tu continues à mener des actions qui vont aller dans le sens de la densité, de la lourdeur du corps, t'auras beau savoir que c'est ça qui arrive, t'auras beau avoir vécu des expériences à certains moments, de cette dissolution, mais le moment venu, réellement et physiquement, ta Vibration ne sera peut-être pas suffisante pour accéder à cette dissolution. Toute la différence est là, entre celui qui va vivre la dissolution dans l'Êtreté et celui qui, par résistance, va vivre autre chose. De toute façon, c'est la libération pour tout le monde, ça, vous le savez. Mais votre destination sera uniquement fonction de votre Vibration, à ce moment-là. D'où la préparation.

Question : Une joie profonde peut-elle être un marqueur de cette Vibration ?
C'est ce qui l'accompagne, à condition de passer dans la dissolution et de passer en Esprit, même de manière temporaire, parce que si vous commencez à vivre la Vibration et que vous résistez, je vous garantis que vous serez pas dans la Joie. C'est ce que j'avais dit, il me semble, et nous sommes deux ou trois à vous l'avoir dit, y aura deux états possibles : la peur et la souffrance d'un côté, la Joie de l'autre. Y aura pas de demi mesure et c'est pareil pour toute l'humanité. Alors, tout ce que vous menez ici, avec vos différentes choses que vous faites, est destiné à vous faire monter en Vibration. Mais cette Vibration n'est pas suffisante, parce que le maître-mot, c'est ce fameux switch, ce fameux Abandon, ce fameux Passage. C'est l'installation brutale ou progressive, selon les personnalités, d'un état à un autre. Et quand vous vivez cette libération, bien sûr, vous êtes en Joie. Comment cela peut-il être autrement ? Mais, bien évidemment, tant que vous l'avez pas vécu, vous êtes dans la peur et ça, vous le vivez tous en ce moment, éveillés ou pas éveillés. Puis y a ceux qui s'en foutent, parce que eux, ils dormiront jusqu'au bout. Ils vont vivre le choc avec la tête dans le trou, vous savez, comme l'animal, là, l'autruche : "C'est pas vrai, c'est pas vrai, c'est pas vrai". Ils seront de l'autre côté, ils diront encore : "c'est pas vrai". C'est pour ça que nous vous avons parlé beaucoup des croyances, d'abandonner tout ce qui était croyance, de vivre l'expérience. C'est pour ça qu'il y a eu, durant ces années, les rendez-vous Vibratoires de l'Archange Mikaël et d'autres. Ça n'avait qu'un seul but : vous préparer.

Question : rester délibérément dans le silence permet-il d'atteindre le Silence du mental ?
Alors, chère amie, y a des gens qui sont tout à fait capables de se mettre en Silence mental, d'arrêter le mental, par habitude de la méditation ou par des exercices, mais ce n'est pas pour autant qu'ils vivent en Vibration. C'est nécessaire mais ce n'est pas toujours suffisant. Tout dépend des attachements. Vous avez des êtres, par exemple dans le sport, qui sont très doués pour stopper le mental et améliorer la performance, par exemple. C'est d'ailleurs comme ça qu'ils arrivent à manifester des performances exceptionnelles. Mais est-ce qu'un sportif qui a l'habitude de maitriser son mental, Vibre en Êtreté ? Là intervient beaucoup d'autres choses et, en particulier, les attachements et les croyances. Donc tu peux tout à fait faire un silence mental et être bourré d'attachements et de croyances. La Vibration ne montera pas pour autant, même si la Lumière est là. Mais bon, c'est vrai que, pour beaucoup d'entre vous, si vous arrivez, pour ceux qui vivent l'une des Couronnes Radiantes, si vous arrivez à faire le silence mental, la Lumière va rentrer encore plus. Mais pour celui qui a pas ouvert quoi que ce soit, en réception de Lumière, même s'il arrive à faire le silence mental, c'est pas pour ça qu'il vibrera.

Question : Les Vibrations sont là mais, malgré tout, le mental est encore très présent.
Oui, ça veut dire quoi ? Qu'il y a des résistances, je l'ai dit au début. Ça illustre parfaitement ce que je disais, vous avez des gens qui arrivent à faire le silence mental, mais ils s'enferment dans l'ego et y a aucune Vibration. Et vous avez des gens qui ont des Vibrations parce qu'ils ont une expérience de l'énergie et de la Vibration, mais ils sont encore remplis de croyances et d'attachements, c'est ça qu'il faut voir clairement, aujourd'hui. Parce que si y a des Vibrations et que ça s'accompagne de la Joie, à ce moment-là, tu vis le papillon et tu ne peux pas être attaché à tes propres attachements. Ils disparaissent d'eux-mêmes, c'est ça, la dissolution.

Question : comment déterminer, Vibratoirement, si l'on est suffisamment prêt ?
C'est très simple, de ta capacité à rentrer en Samadhi ou en Joie et quelles que soient les circonstances extérieures, fussent-elles les plus violentes, en l'espace d'un instant, être capable de t'aligner, de te centrer et de changer de Vibration et de Conscience. Ta capacité à aller de l'un à l'autre, de plus en plus vite. Et puis, y a quelque chose qui ne trompe pas, à partir du moment où la Vibration parcoure tout le corps, où la respiration devient cellulaire ou cardiaque, à ce moment-là, vous pénétrez différentes étapes de la Joie Intérieure. Quand vous vivez la Joie Intérieure, vous avez l'intime conviction absolue que c'est la Vérité et, à ce moment-là, vous prendrez goût à rentrer en cela, vous serez investis par la Lumière, à l'insu de votre plein gré, après. C'est aussi cela, l'Abandon à la Lumière, c'est que vous êtes en train de faire quelque chose, d'un coup la Lumière arrive, vous n'avez rien demandé, vous n'êtes pas en phase d'alignement, vous êtes obligés d'arrêter ce que vous faites et de vous mettre en Lumière. Alors, maintenant, même par rapport à ce processus, ceux qui ont un mental très fort ou un ego très fort, ils vont vouloir persister à œuvrer dans ce qu'ils étaient en train de faire. A ce moment-là, la Joie ne peut pas s'installer. Et ce qui va s'installer, ce sont des résistances. En résumé, on pourrait dire que vous êtes testés par la Lumière, par l'Intelligence de la Lumière, pour voir si vous êtes capables, au moment où elle afflux, de rentrer en Amour avec elle ou pas. Si la Lumière arrive, vous la sentez qu'elle arrive dans la tête ou directement dans le Cœur, et puis vous dites : "j'ai autre chose à faire". Ça s'appelle comment ça ? Une résistance. Et là, vous pouvez pas vivre la Joie, même si vous savez ce que c'est. De plus en plus, l'appel de la Lumière va être pressant et urgent, parce qu'effectivement, y a plus de temps à perdre à autre chose que la Lumière. Encore une fois, c'est à cela que l'on voit ce que vous avez choisi et que vous verrez vous-mêmes ce que vous avez choisi. La Lumière pouvait attendre, avant les Noces Célestes. Maintenant, la Lumière n'attend plus. Rappelez-vous que c'est pas vous qui décidez, même si, individuellement, vous le pouvez. C'est la Terre qui décide, et la Terre a décidé, vous le voyez autour de vous, partout. Alors bien sûr, l'ego refuse toujours de voir la Vérité en face, surtout quand ça le concerne. Mais rappelez-vous que le Feu de l'Esprit, soit il nourrit votre Esprit, soit il est dévié par l'ego, c'est l'un ou l'autre. Donc quand le Feu arrive, si vous résistez à ce Feu, ça va aller dans le Feu de l'ego.

Question : Que faire si on ressent le Feu pendant des activités comme le repassage ?
Ça peut être dangereux de brûler la chemise du mari, effectivement. Mais l'appel de la Lumière va être de plus en plus fort, vous le voyez bien. À des moments, vous ne pourrez plus résister à la Lumière, quoi que vous fassiez, et je dis bien, quoi que vous fassiez. C'est maintenant, ça aussi, c'est pas dans quelques mois. La personnalité, elle participe à l'Illusion : repasser une chemise, c'est une illusion. Le corps que vous habitez est une illusion, donc le mari est une illusion aussi, donc on en a rien à faire de sa chemise. C'est exactement ce que vous dit la Lumière. Ceci dit, viendra un moment où l'Abandon à la Lumière aura tellement été total que tu pourras être dans la béatitude en repassant la chemise de ton mari. Mais, pour l'instant, la plupart d'entre vous ressentez l'inadéquation entre la Vibration qui vous tombe dessus et ce que vous étiez en train de mener ou de faire. Encore une fois, on peut pas faire et Être. Après, quand vous aurez touché, en totalité, l'Êtreté et quand vous aurez le Cœur, en totalité, ouvert, c'est à dire quoi, avoir le Cœur ouvert en totalité ? C'est sentir en permanence le Feu du Cœur, alors, à ce moment-là, vous pourrez faire ce que vous voulez, parce que même le faire ne nuira plus à la qualité de votre Vibration. Mais pour cela il faut avoir le chakra du Cœur, la Couronne Radiante du Cœur qui Vibre en permanence, quasiment en permanence.

Question : la chaleur permanente dans le Feu du Cœur est-elle la Vibration du Cœur ?
Oui, la perception de chacun est différente. Si vous êtes dans l'ego, vous allez sentir une Vibration qui vous envahit avec un sentiment de mort et de refus. Si vous commencez à accepter, à ce moment-là, vous allez sentir une chaleur dans toute la poitrine, picotante, parfois.

Question : il m'arrive d'être en Joie et en Unité lors de certaines activités et, lors d'autres activités, cette Joie est absente. Convient-il de cesser ces activités-là ?
Mais tu as déjà ta réponse, chère amie. C'est tes propres résistances qui te font poser la question, parce que tu ne veux pas accepter. C'est aussi simple que cela. La Vibration est ton guide, nous l'avons dit. Donc si à des moments tu sens que l'Unité, la Joie n'est plus là, qu'est-ce que ça veut dire ? C'est que tu n'es plus en Joie et que tu n'es plus en Unité, même si ton ego va te dire : "c'est important que je continue cela", bien sûr. Mais vous faites tous l'apprentissage de cela, à différents niveaux, bien sûr. Rappelez-vous que nous vous avons dit aussi : "qu'est-ce que vous voulez ? Diriger votre vie ou vous laisser diriger par la Lumière et son intelligence ?". C'est exactement la même chose. Tu ne peux plus revendiquer une volonté personnelle (parce que la volonté personnelle travaille pas sur les mêmes structures) et revendiquer l'Êtreté. L'Êtreté c'est tout sauf une volonté personnelle. C'est s'en remettre, en totalité, à la Lumière, pour diriger toute sa vie et pas seulement quand ça arrange, parce que ça, c'est les résistances de l'ego. L'ego est en train de capituler.

Question : Sri Aurobindo a évoqué l'étape du 14 avril, liée à la fusion des Ethers et à l'Ouverture de la bouche de la Terre. Qu'apportera-t-elle comme possibilité nouvelle ?
La fusion nucléaire du Cœur humain. C'est plus la chaleur ou les picotements, c'est le Feu Absolu. C'est la pénétration dans de nouveaux espaces, de Samadhi, possibles. C'est le moment où va s'illustrer, pour beaucoup d'entre vous, des moments d'absences à cette réalité, de plus en plus profonds. Et cela devient possible depuis la fusion des Ethers qui sera totalement achevée, à ce moment-là.

Question : Suffira-t-il de porter sa Conscience uniquement sur le Cœur ?
Oui, oui, cela deviendra de plus en plus facile et c'est pour ça que vous avez la dernière partie du Yoga qui est donné par Un Ami, qui correspond, en totalité, à cela. Il va y avoir, effectivement, un appel Vibratoire de plus en plus puissant à rentrer dans le Cœur. Et, rentrer dans le Cœur, c'est sortir de la prison.

Nous n'avons plus de questionnements.
Alors chers amis, je vous transmets toutes mes bénédictions et de très bonnes Vibrations. Rappelez-vous que la clé est la Vibration, que la clé est le Cœur, tout le reste est superflu maintenant et ça, ça va se vérifier de plus en plus facilement. Vous aurez de moins en moins besoin de mots, vous aurez de moins en moins besoin d'explications, vous aurez de moins en moins besoin de vous agiter à l'extérieur. L'heure est venue de tisser le cocon, en totalité. Je vous dis à très bientôt. Au revoir.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page