Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

3 mai 2010

pdf

Et bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver dans de nouvelles énergies que vous traversez en ce moment. Alors, je suis avec vous pour un moment, donc on va bien s'amuser.

Question : comment faire pour alléger ce qui est pesant au quotidien et ne plus avoir « le cul entre deux chaises » ?
Alors là, chère amie, tout le monde se trouve aujourd'hui le cul entre deux chaises, comme tu as dit et comme je dis. Et ben, c'est très simple, la solution c'est de choisir une chaise plutôt que l'autre. De manière inexorable, vous allez être obligés, dans les jours, les semaines qui viennent, de vous décider une bonne fois pour toutes sur ce que vous voulez faire. Les impulsions de l'âme deviennent de plus en plus fortes étant donné la pression existant au sein de l'Etreté qui vient à vous. Nombre de rêves, nombre d'informations, nombre d'intuitions vous poussent de plus en plus le cul entre deux chaises. Le problème, c'est que les chaises s'écartent de plus en plus donc, si on veut pas tomber, il faut choisir. Rappelez-vous que tout le monde vous dit que vous êtes dans les temps réduits donc, vous n'avez pas à vous projeter dans un futur hypothétique de savoir ce que vous allez devenir dans deux ans ou dans trois ans parce que ce futur n'existe pas.

Question : il est difficile de choisir cette chaise quand l'activité professionnelle fait vivre.
J'ai bien compris, chère amie, mais où mets-tu l'Intelligence de la Lumière et la Divine Providence dans ton chemin spirituel ? Cela veut dire que ton mental qui guide les rennes te dit : « attention, si je travaille plus, je mange plus ». Et bien, tous ceux qui ont osé franchir le pas, se sont aperçus, quand ils ont décidé ce qu'ils devaient décider, que la Divine Providence et l'Intelligence de la Lumière mettaient tout en œuvre pour que rien, au niveau du manque, ne puisse apparaître dans leur Vie. Rappelez-vous que le chemin de l'Unité est un chemin de plénitude. Il ne peut exister de manque, à partir du moment où vous vous conformez à ce que veut l'âme en vous. C'est un problème de confiance.

Question : quand on s'abandonne à la Lumière, peut-on être assuré d'être protégé lors de la venue des terribles événements à venir ?
Je dirais même que c'est la seule façon d'être protégé, y en a pas d'autres. Si vous n'êtes pas fermement alignés avec votre axe d'alignement, avec votre âme, avec votre Esprit, avec l'Êtreté, avec la Lumière, tout le reste s'effondrera autour de vous. Le défi qui est, aujourd'hui, pour chaque être humain sur la planète en incarnation, Travailleurs de la Lumière ou pas d'ailleurs, c'est de savoir si vous avez suffisamment de Foi, de confiance et d'abandon dans la Lumière et dans ses fonctions intelligentes.

Question : comment va se dérouler l'avenir ?
Si vous étiez plus axés sur ce que vous vivez à l'Intérieur, ce genre de question n'aurait pas lieu parce que, si vous vous alignez et que vous vivez la Joie intérieure, et que toute votre Conscience se porte là-dessus, ce genre de question n'a plus de sens. Parce qu'à partir du moment où vous êtes capables de méditer, de vous aligner et de vivre l'état de Samadhi, y a plus de question qui concerne cette Dimension, aucune. C'est ce qui vous est demandé de réaliser, déjà, il me semble, depuis un bout de temps, n'est-ce pas ? Toutes les méditations qui sont réalisées depuis plusieurs mois maintenant, que ce soit ici ou ailleurs, accompagnées aussi bien par l'Archange Mikaël, comme il l'a dit, que par l'un des Melchizedek, sont destinées à vous aider à trouver le Samadhi. Quand vous êtes en Samadhi, plus rien ne compte, excepté cette Joie intérieure. Tout le reste, c'est de la Divine Providence, il n'y a jamais de pénurie au sein de cette Divine Providence. Rappelez-vous les paroles du Christ quand il disait : « laisse les morts enterrer les morts », lorsqu'il disait : « est-ce que l'oiseau se soucie de ce qu'il va manger demain ? ». C'est une question de choix et, en définitif, en exagérant un peu, bien sûr, est-ce que le plus important, est-ce que c'est votre estomac et votre toit, ou votre Cœur ? De plus en plus, cette question va se poser avec acuité dans les semaines qui viennent. Tâchez d'y réfléchir maintenant et d'y apporter les bonnes réponses.

Question : tant qu'on est encore incarné, on peut rester en Samadhi sur de longues périodes ?
Je n'ai pas dit ça. J'ai dit : à partir du moment où vous avez vécu le Samadhi ou le contact avec l'Êtreté, une fois, vous savez où vous allez après. Et il y a un renversement des priorités. Effectivement, l'être humain, tant qu'il est dans sa Conscience limitée, les priorités c'est d'avoir un toit, d'avoir de quoi manger et d'avoir une sécurité qui est illusoire, surtout par rapport à ce qui vient. Je parle même pas en tant que 3ème dimension normale. Donc, vous imaginez bien que si, vous trouvez l'Êtreté et si vous activez les Couronnes Radiantes et que vous avez accès à cette Dimension, tout le reste n'a plus aucune espèce d'importance. Là, ça s'appelle la Foi parce que, si vous me dites que vous avez peur du lendemain, que vous avez peur de pas savoir quoi manger ou quoi vivre, vous n'avez pas expérimenté le niveau de Conscience illimité. Donc, effectivement, dans ce cas-là, il ne faut rien abandonner du tout. Je sens tous les vélos qui se mettent à tourner, ça, c'est très bien. Mais c'est un problème fondamental parce que, comment pouvez-vous revendiquer les propriétés de la Lumière, revendiquer un chemin spirituel et, dans cette période si cruciale que vous vivez, être encore dans les peurs, dans les manques alors que vous vivez des énergies spirituelles et des niveaux de Conscience qui vous font approcher de l'Éternité. Et rappelez-vous que les chaises sont en train de s'écarter et vient un jour où vous n'aurez plus les fesses assez larges pour être assis sur les deux, c'est inéluctable. Tout ce dont vous avait parlé l'Archange Anaël sur l'abandon, il vous a exprimé en long, en large et en travers ce que c'était mais, aujourd'hui, plus que jamais, cela va devenir d'actualité. Croyez-vous que quand mon Maître Bença Deunov m'a envoyé en France sans un kopeck, sans un sou dans les poches, arrivant dans un pays où je ne parlais pas la langue, que cela a été facile pour moi ? Et j'avais la Foi. Et ce qu'il m'a demandé de faire, je l'ai réalisé. Ce n'est pas moi qui l'ai réalisé, c'est la Lumière qui m'abritait, c'est la Lumière que je portais et rien d'autre. Alors, les temps n'étaient pas les mêmes. Aujourd'hui, vous n'êtes pas dans quelque chose qui va durer toute une génération, qui va durer toute votre Vie. Alors, posez-vous les bonnes questions. Jamais je ne vous dirai : « il faut faire ceci ou cela », mais vous devez quand même vous posez les questions sérieusement parce que, rappelez-vous, choisissez la voie de la simplicité, la voie de la simplicité. Y a aussi la voie de la résistance, celle qui vous freine, celle qui vous empêche d'aller là où vous devez aller. Mais, tant que la projection se fait par rapport à dans quelques mois, à dans un an, à dans deux ans, à votre avenir lointain, vous n'êtes plus dans l'instant et c'est le mental qui prend les commandes, et la raison. L'Archange Mikaël, et nous tous, nous vous disons : « demandez ». Il faut demander pour recevoir.

Question : par rapport à ce que vous aviez annoncé l'année dernière, les dates d'intervention des Archanges se précipitent, pourquoi ?
Parce que, comment dire, il est important que la Lumière s'établisse une bonne fois pour toutes, non pas au niveau temporel, parce que la déconstruction elle a quand même duré plus d'un an et elle s'achève en fanfare, comme vous le constatez. Déjà, nous avons, vous avez et nous avons, une certaine forme de retard. Je vous renvoie à la période troublée qui est survenue après l'irruption des Clés Métatroniques au niveau de votre Dimension où nous avions constaté une forme de résistance qui n'était pas inhérente à la Conscience de l'être humain mais à son ADN qui a retardé, littéralement, ce qui aurait dû se produire déjà depuis un certain temps. Alors, en quelque sorte, il y a un rattrapage qui se fait au niveau énergétique qui n'est pas du fait des Archanges. Les Archanges, dans votre Dimension, et nous-mêmes dans cette Dimension où vous êtes, ne faisons que nous adapter aux événements. Nous déclenchons des phénomènes Vibratoires et énergétiques que, nous aussi, nous canalisons mais, à un moment donné, nous sommes obligés de nous ajuster quelque part, de nous adapter à ce qui se passe sur Terre. Et je dois dire que, maintenant, nous sommes réjouis de voir que les choses s'accélèrent vraiment enfin.

Question : le même travail se fait sur tous les Univers occupés par les Archontes ?
Alors, il faut comprendre que l'intensification de la Triple Radiation et du Triple Foyer au sein de votre Terre, se produit, de manière conjointe, en différents systèmes solaires et différentes galaxies. Toutes les galaxies qui ont été soumises aux Archontes n'évoluent pas selon la même durée de cycles, bien évidemment. Tout dépend où ils sont situés par rapport à la Source, c'est-à-dire par rapport à Alcyone, la fille des Pléiades. Mais, aujourd'hui, la Source a, depuis de nombreuses années, préparé une qualité d'émission Vibratoire qui fait qu'il y a quasi une synchronicité, certes avec des décalages temporels, mais qui sont modérés. Donc il y a un processus de libération qui concerne un grand nombre de galaxies et des Univers qui avaient été falsifiés mais pas tous. Si vous voulez, les Archanges interviennent, pendant des laps de temps, dans les différents temps des différents Univers, à tour de rôle. Il y a des Conclaves qui se réunissent aussi. C'est pas toujours les mêmes Archanges et c'est surtout pas, nous, les mêmes Melchizedek. Nous, nous avons assez à faire avec vous. Et entre nous, d'ailleurs.

Question : est-il difficile de s'occuper de nous ?
Disons que c'est pas difficile mais ça nécessite une attention et une vigilance particulière.

Question : pour quelle raison ?
Parce qu'il y a des êtres, sur Terre, qui aiment jouer à cache-cache avec la Lumière.

Question : vous arrivez à les trouver ?
Ils sont tous trouvés, bien sûr. Mais le problème n'est pas les personnes, le problème est l'interaction au sein de ce qui reste de ce qui est appelé les franges d'interférences entre les radiations de la Lumière Ultraviolet, Esprit-Saint, la Source et les radiations émises par les Plans intermédiaires au niveau du système de contrôle de l'Humanité.

Question : si je quitte mon travail, comment me mettre au Service et qui donne un sens ?
Alors ça, c'est le mental qui intervient. Comment peut-on poser ce genre de question quand j'ai parlé ce dont j'ai parlé juste avant ? C'est-à-dire que tu voudrais qu'on te donne autre chose avant d'avoir lâché la première chose. Ça ne marche pas comme ça et ça ne marchera jamais comme ça. On ne peut pas trouver la Lumière sans lâcher ce qui n'est pas la Lumière. J'ai déjà expliqué que c'était aussi le singe qui met la main dans un bocal de cacahuètes et qui voit d'autres cacahuètes devant lui mais qui veut pas lâcher les cacahuètes qu'il a dans la main. Il sait qu'y a des cacahuètes ailleurs, même s'il les voit pas, mais il veut pas lâcher. C'est le même principe : si vous cherchez des certitudes avant d'effectuer des changements qui sont impulsés par l'âme, ça peut durer extrêmement longtemps. Maintenant, on parle du travail mais ça peut être pour n'importe quelle décision, c'est pas uniquement le travail. Pour certains, ça va être autre chose. Y en a qui vont travailler jusqu'à la fin des temps, y en a qui vont être obligés d'attendre jusqu'au dernier moment et, pour ceux là, il y a pas d'impulsion à changer. Par contre, si vous êtes soumis à des impulsions de votre âme, de la Lumière, à changer et que vous résistez, vous allez être de plus en plus mal. Et plus vous vous poserez la question du manque de quoi que ce soit par rapport à ce qu'il y a à changer, plus vous serez mal et c'est logique. Vous ne pouvez pas revendiquer la Lumière et, d'un autre côté, ne pas être dans la Lumière n'est-ce pas, c'est logique. Vous voyez toute l'importance que prend tout ce dont vous avait parlé l'Archange Anaël l'année dernière sur l'abandon à la Lumière. Parce que, là, vous êtes confrontés à du réel, à du concret et non pas, dans la tête, des idées futures parce que c'est maintenant ou dans peu de temps. Et chacun est touché dans différents domaines. Pour certains, ça va être dans les couples, pour d'autres, ça va être géographique, pour d'autres, ça va être dans le travail, pour d'autres, ça va être avec les enfants ou avec les parents. Chacun a un domaine d'expérience, aujourd'hui, qui doit être entre : « veux-tu réellement aller vers la Lumière ou veux-tu rester dans l'Ombre » ? Vous avez vécu la Lumière, certaines manifestations de la Lumière. Vous avez fait le choix de la Lumière mais, entre faire le choix et le matérialiser, il y a une distance n'est-ce pas ? Et ben, maintenant, vous êtes, comme on dit, au pied du mur. Et c'est pas nous qui vous testons, c'est vous-mêmes qui vous testez vous-mêmes par rapport à la Lumière.

Question : ... les gens qui quittent ce Plan ont accès directement aux nouvelles Dimensions ?
Comment pourraient-ils avoir accès à une Dimension qui n'est pas encore accouchée au niveau de la Terre ? Ils rejoignent, pour certains, l'Êtreté, et ils attendent au sein de l'Êtreté, c'est-à-dire dans le Soleil. D'autres, enfin, sont mis dans un processus qui pourrait s'intituler une stase en attendant l'accouchement. D'autres, enfin, sont déjà partis dans d'autres systèmes solaires. Ils ont échappé à la matrice. Mais chaque cas est différent, y a pas de règle absolue.

Question : je me suis entendue appeler par mon prénom, par l'oreille gauche. C'était quoi ?
Quand on vous appelle par votre prénom, c'est soit un Guide, soit un Ange Gardien, toujours.

Question : comment, à moment-là, reprendre contact ?
En s'abandonnant à la Lumière. Aller dans le sens des lignes de moindre résistance, aller dans les lignes de fluidité, dans tous les secteurs de sa Vie. La moralité et la bonne conduite ne suffit pas.

Question : pourriez-vous nous parler des 12 crânes de cristal ?
Il existe douze crânes de cristal authentiques. Ces crânes de cristal sont des crânes qui se sont cristallisés lors de la mort des douze Elohims qui se sont sacrifiés au sein de ce dernier cycle. Leur corps d'Elohim est devenu un corps de chair. Au moment de leur première mort au sein de cette matrice, leur crâne s'est transformé en crâne de cristal. Ces douze crânes de cristal, liés aux douze Elohims créateurs de cette persistance de la Lumière au sein de la falsification, ceux qui ont créé l'Atlantide, sont porteurs d'une mémoire. Comme il a été dit dans des nombreuses traditions amérindiennes, en particulier, ces crânes devraient être réunis, au niveau Vibratoire. 12 Elohims, 12 étoiles, 12 femmes, 24 Croûtons (ndr : 12 Melkizedech) et 12 Archanges. Le retour à l'Unité passe par le 12. Ces crânes de cristal sont des crânes porteurs de mémoires et de Vibrations. Leur fonction est essentiellement celle-là. Y en a d'autres, bien sûr, parce que ceux qui ont été en contact avec les crânes de cristal, peuvent voir se manifester à eux un certain nombre de potentiels spirituels, on va dire. Mais ça, c'est annexe. Le plus important, c'est qu'ils représentent la mémoire des douze Elohims. De la même façon que les Cercles de Feu des Anciens représentent la mémoire des Nephilims, des Géants. Elles se réactivent en ce moment même. Déjà depuis un bout de temps. Tout cela est destiné à faciliter l'émergence de la nouvelle Dimension, l'accouchement de la Terre, si vous préférez. Tout est destiné à soutenir la Lumière. Vous êtes là pour ça, les cercles de Feu ont été là pour ça et sont encore là pour cela, les crânes de cristal aussi.

Question : les 12 crânes ont été retrouvés ?
L'important n'est pas qu'ils soient retrouvés physiquement mais Vibratoirement.

Question : comment faire la différence entre une intuition fondée ou le mental ?
Si c'est une impulsion, elle se reproduira. Si c'est le mental, il se produira autre chose. C'est aussi simple que cela. Une impulsion est quelque chose qui revient sans arrêt, c'est pas le mental. Si vous dites : « non, la raison me dit faut que je reste là, que je continue mon travail, j'ai besoin de ceci, j'ai besoin de telle personne » et puis, vous vous levez le matin et encore l'idée de faire autre chose est là, ça, c'est l'impulsion. Le mental, il n'agit pas de la même façon. Le mental il va tourner en boucle : « est-ce que je fais ceci ? Est-ce que je fais cela ? ». L'impulsion de l'âme, vous vous levez le matin ou d'un coup, la chose arrive, y a pas de discussion. Vous vous posez pas la question, au même moment de l'impulsion. Après, vous pouvez redescendre au niveau du mental : « est-ce que c'est bien, est-ce que c'est pas bien ? » Mais, au moment de l'impulsion, c'est extrêmement précis et clair. Après, le mental va tourner, bien sûr, mais, au moment de l'impulsion, l'impulsion est définie comme quelque chose de clair et précis, au moment où elle se produit, bien sûr.

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions.
Alors, chers amis, je vous dis à tout de suite et recevez tout mon Amour. A bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page