Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > MA ANANDA MOYI

MA ANANDA MOYI

9 août 2008

pdf

Bien aimés enfants de l'Amour et de la Lumière, je vous apporte tout mon Amour. Je suis MA ANANDA MOYI. Hier je vous ai donné les jeux et les gestes qui vous correspondent en tant qu'individu pour essayer de vous rapprocher et de toucher l'instant de l'Unité, l'Unité de la présence de votre Vérité. Aujourd'hui je voudrais vous conduire, en 2 temps, à la magie de l'Amour. L'Amour est quelque chose qui est tourné vers soi et tourné, de la même façon, vers l'autre, quel que soit cet autre. Vous allez être amenés à expérimenter, à vivre dans le regard de l'autre, cette dimension de l'Amour. Au-delà des outils avec lesquels vous travaillez que sont les cristaux, au-delà des gestes que je vous ai donnés, au-delà de la radiation de l'Ange, vous allez pratiquer l'Amour, le jeu de l'Amour, de mon vivant appelé le jeu du Seigneur. En quoi l'être humain est-il l'Amour ? Bien évidemment, en son cœur, en sa Lumière, en sa Vérité. Mais là où transparaît le plus l'Amour est dans le regard. Avant même d'entrer dans l'action, dans la compassion, dans le geste et dans le service, le regard dit tout. Il dit l'Amour, il dit la haine, il dit la compassion. C'est à ce jeu que vous allez vous entraîner dans quelques instants. (Ndr : référence à des exercices proposés aux stagiaires). Mais avant cela nous allons jouer les jeux des mots en rapport avec l'Amour. Parler de l'Amour est une chose, pratiquer l'Amour est une autre chose, néanmoins les concepts et les mots de l'Amour sont aussi des éléments qui peuvent, quelque part, tromper le mental et vous attirer, vous rapprocher du centre de votre être, là où se manifeste l'Amour.

Alors nous allons ouvrir de manière temporaire un espace de questionnements sur l'Amour. Bien aimés enfants de l'Amour et de la Lumière, j'attends vos questions, vos interrogations sur l'Amour. Cela nous donnera l'occasion intellectuellement, verbalement, de jouer le jeu de l'Amour avant de rentrer dans la radiation de l'Amour, un petit peu comme l'Ange vous l'a montré, mais dans sa dimension humaine, car l'Amour existe, bien sûr, dans la 3ème dimension, dans la dimension incarnée. Vous êtes d'ailleurs ici pour le réaliser sur Terre mais l'Amour n'a pas sa Source dans la 3ème dimension. La Source de l'Amour se situe au plus profond de votre être mais aussi au plus profond des Cieux et de la Terre mais il faut le révéler, il faut le mettre en évidence, il faut le vivre, il faut s'en imprégner. Il existe de nombreuses méthodes, de nombreuses techniques visant à faire naître, à faire éclore cet Amour, à le manifester et à le vivre. Je vous disais aussi que l'Amour est vibration. L'Amour présente un certain nombre de vertus. Je vous signalais l'adéquation entre l'Amour, la Lumière et la vibration et j'attirais votre attention sur le fait que tout être vivant est la manifestation incarnée de l'Amour. L'Amour est aussi don, l'Amour est aussi partage, c'est à cela que je vous convie, en cet après-midi, en votre lieu. Amour que j'aimerais partager avec vous mais que, dans un second temps, vous partagerez entre vous. Cette pratique de l'Amour porté à l'autre, au-delà des sexes, au-delà des âges, au-delà des choses communes à partager en incarnation, est quelque chose qui est une offrande qui vous permettra de vivre les étapes ultérieures que je vous proposerai. En effet, comme certains êtres vous l'ont dit, l'Amour est d'abord une révélation à Soi. Ensuite l'Amour doit irradier le monde. L'Amour doit aller dans les 2 sens : il s'agit d'un va et d'un vient. C'est à cela que je vous convie mais tout d'abord restons dans les jeux de mots sur l'Amour. Alors, bien aimés enfants, je vous donne la parole. Exprimez, en vos mots, l'Amour.

Question : pour moi l'Amour est une expression de l'être, au sens du divin.
Ceci est une affirmation juste, cher enfant. L'expression vraie de l'être est Amour. L'expression de l'être authentique, non travestie par l'ego, les désirs, l'émotion, les pulsions, les passions, est Amour.L'expression dénuée du jugement de l'autre, détachée du regard porté par l'autre, exprimée sans intention autre qu'aimer est Amour.

Question : l'Amour devrait nous permettre d'irradier la joie. Or il n'y a pas beaucoup de joie dans le monde.
Le monde vit les affres de l'enfantement. Vous êtes à la fin d'un âge sombre appelé dans la tradition Védantique le Kali Yuga, la fin de l'âge noir mais c'est au plus profond de cet âge noir que doit se trouver et germer l'Amour. C'est dans ces conditions les plus difficiles, dans la noirceur la plus sombre que s'élabore l'alchimie de l'Amour. Cela est à la fois un défi mais une réalité. L'Amour doit s'observer lui-même car il s'agit bien de la quête de l'incarnation de se distancier et se séparer lui-même de ce qui n'est pas l'Amour c'est à dire du monde, de ses combats, de ses conflits, de ses perversions. Ce n'est qu'en étant trouvé dans ces conditions laborieuses, difficiles qu'il peut se stabiliser et éclore et croître en beauté, en harmonie et en félicité. La joie n'est pas de ce monde, l'incarnation n'est pas joie. L'incarnation peut être plaisirs, expériences mais à aucun moment elle ne débouche sur la joie. La joie est un acte d'Amour avec soi-même, de félicité intérieure et pourtant c'est au sein de cette absence d'Amour, manifesté dans l'incarnation par la majorité des êtres humains, que doit se trouver l'Amour. C'est dans ces espaces de solitude, dans cet espace où tout est distance, qu'il vous appartient de faire naître l'Amour qui est en vous.

Question : peut-on dire que l'Amour humain est comme un degré de l'Amour initial ?
Il ne s'agit pas de degré, de hiérarchisation de l'Amour. L'Amour est Un. Ce que vous vivez et appelez Amour de la famille, de votre travail, des choses bien faites, de votre pays, d'un arbre, d'une fleur, ne sont que des reflets. Certes il peut y avoir beaucoup d'Amour (dans le sens humain) dans l'observation d'une fleur ou dans le regard d'un être aimé. Mais cet Amour là est une appropriation. J'espère que vous vivrez, en ce que je vais vous demander de faire dans ces jeux de l'Amour tout à l'heure, vous comprendrez et vivrez, la différence entre l'Amour tel qu'on peut le vivre dans une famille, de l'Amour que vous appelez inconditionnel que, pour ma part, j'aurais tendance à appeler Amour tout court car cet Amour tout court est le seul Amour. Les autres mots appelés Amour ne sont que des degrés divers de possession, de plaisir, de compensation, mais ils ne sont pas Amour. L'état d'être dans l'Amour est un état de joie indescriptible. Cette joie indescriptible que vous appelez le Samadhi est-ce cela que vous vivez quand vous aimez un enfant ? Est-ce cela que vous vivez quand vous aimez un morceau de musique ? Est-ce cela que vous vivez en regardant une fleur ? De plus, l'Amour s'épanche naturellement sans intention, sans action. Je rappelle que c'est un état de l'être, un état de l'être sublimé qui transcende les limites de l'incarnation pour déboucher sur la transdimensionnalité de l'être. Alors ce que vous appelez l'Amour manifesté au travers de l'affection, manifesté au travers du plaisir, n'est pas l'Amour.

Question : l'Amour coulant de source, si on cherche à le « distribuer », l'Amour n'est plus ?
Il convient de respecter une logique. Cette logique est de trouver l'Amour en soi. A partir du moment où vous n'avez pas trouvé l'Amour en soi et que vous distribuez de l'Amour celui-ci est toujours teinté. Certes la dévotion, le Bakti Yoga est une des façons d'arriver à l'Amour après une vie appelée « de service ». La prière, la méditation, le retrait du monde, sont aussi des voies vers l'Amour. Mais rappelez-vous qu'aujourd'hui l'Amour est là, il frappe à la porte, il demande à entrer. Vous ne pouvez approcher l'Amour qu'à travers le service, à travers le don de vous parce que ce don de vous, si il est conçu comme quelque chose que vous devez faire pour trouver l'Amour, ne permettra jamais à l'Amour d'éclore. Par contre, une fois que vous avez trouvé l'Amour, la Source, à ce moment là, et spontanément, vous vous orientez vers le service. Il n'y a pas d'effort de volonté, pas d'effort intellectuel, cela est une évidence, cela coule de source. Mais cela nécessite, bien évidemment, de trouver la Source auparavant. Je vous proposerai dans la 2ème partie, au-delà de l'échange des mots, des jeux ou des exercices simples qui, si vous le voulez en toute transparence, vous permettront graduellement ou spontanément de trouver cela.

Question : l'état d'Amour ne serait pas en fait un état d'Unité ?
L'Amour est Unité. L'Amour est Vérité. Vous ne pouvez pas manifester l'Amour si vous n'êtes pas en Unité, si vous n'êtes pas aligné, si vous n'êtes pas centré. L'Amour est un état permanent. L'Amour peut être lié, d'une manière ou d'une autre, à quelque chose et à ce moment là ce n'est plus de l'Amour. L'Amour qui coule de source, l'Amour Unité, l'Amour Vérité est comme une source sans fin qui jaillirai de vous afin d'inonder l'ensemble de la création. Trouver l'Unité, trouver sa Source c'est être capable de faire l'Amour à soi-même, de se donner l'Amour à soi-même. Cela nécessite de dépasser la dualité. Cela nécessite de dépasser les oppositions. Cela nécessite de dépasser les conventions et les règles fixées par vous-même et par les autres. Cela se trouve en l'espace sacré intérieur.

Question : l'Amour est la Lumière manifestée ?
L'Amour est Lumière. La Lumière manifestée est nécessairement Amour. Je ne parle pas de la Lumière physique. Il est fait état ici du rayonnement de l'Amour. Le rayonnement de l'Amour est une Lumière. Cette Lumière ne brûle jamais, elle réchauffe ceux qui l'acceptent, bien sûr, car l'Amour, pour ceux qui le refusent, peut être une arme à double tranchant. L'Amour n'est pas innocent. L'Amour est l'énergie principielle et originelle des mondes. L'Amour est assimilable à ce rayonnement continu et permanent qui sort de l'être, une fois qu'il est réalisé.

Question : comment réaliser cet Amour ?
Par le silence intérieur. Par le fait non pas de maîtriser mais par le fait de s'abandonner. Cela est extrêmement facile en votre période où vous vivez. Des efforts considérables nécessitaient auparavant plusieurs vies pour arriver à franchir cette porte là mais, aujourd'hui, vous avez une chance inouïe. Vous vivez dans un monde où la Lumière se déverse vers vous. Il suffit de l'accueillir, de la laisser irradier. Simplement, comme je le disais, les constructions mentales, affectives, sociales, les diverses constructions que vous avez empilées, empêchent l'Amour d'éclore. Mais l'Amour vient vers vous. Cela est profondément différent que dans les temps passés où il fallait faire l'effort d'aller vers l'Amour. Le mouvement est différent. Le sens du mouvement est différent.

Question : l'Amour est Lumière et l'Amour est joie. Comment cela s'articule ?
La joie est l'Amour. La Lumière est l'Amour. La joie est Lumière, elle irradie l'être qui la manifeste. Ces mots sont, comment dites-vous ?, des synonymes et des compléments. Atteindre la joie c'est atteindre l'Amour. Atteindre la Lumière c'est atteindre la joie. Vous ne pouvez être en Lumière et être sans joie. Vous ne pouvez être en Amour et être sans Lumière. A partir du moment où la Source est trouvée, la joie s'épanche et la Lumière s'épanche.

Question : si on fait de l'Amour un objet, on cherche à manipuler cet objet.
A partir du moment où vous considérez l'Amour comme un objet cela est une possession.

Question : étant issus de la source de l'Amour pourquoi nous en sommes nous écartés ?
Parce que vous aviez une mission. Cette mission était de remplir d'Amour la matière, était de spiritualiser, de rendre vivant, quelque chose qui ne l'était pas entièrement et donc d'éclairer la création de cette dimension à la Lumière de l'Amour. Il n'y a pas de meilleure condition à la naissance et l'épanouissement de l'Amour que les conditions que vous vivez actuellement et qui, pourtant, vous semblent si dures, si éloignées, si séparées de la réalité de la qualité de l'Amour.

Question : l'Amour est une expression de la Source universelle. Sachant que nous avons tous une étincelle de cette Source universelle en nous, comment faire grandir cette étincelle ?
Elle n'a pas à grandir. Qui dit « grandir » dit culture, dit processus graduel. L'Amour est un état de grâce qui survient à un moment donné. Il doit germer et dès qu'il germe, il est éclos et déjà réalisé. L'Amour n'est pas un processus graduel. Vous n'allez pas aller graduellement vers l'Amour. L'amour est un phénomène brutal qui transcende totalement les limites de l'être au moment où il se révèle. Aussitôt né, il est aussitôt adulte. Il n'y a pas de gradation dans cet Amour là. Il est ou il n'est pas. Il n'y a pas de culture, il n'y a pas de phénomène progressif. Il y a un avant et un après l'état d'Amour. A partir du moment où vous trouvez l'Amour en vous, la matière qui vous constitue et celle qui vous approche se transcendent elles-mêmes. La matière doit se spiritualiser et elle ne spiritualisera que grâce à l'Amour, grâce à la Lumière et grâce à la vibration. Trouver l'Amour, faire jaillir l'Amour, c'est se transcender soi-même. Se transcendant soi-même, la transcendance de la matière devient possible.

Question : approche-t-on de la fin de cette mission ?
Tout le monde y arrivera. La Lumière et l'Amour ont tout leur temps. Les cycles se répètent indéfiniment. La linéarité du temps dans laquelle vous vivez, au-delà de l'incarnation n'existe pas. Ce qui est reporté à demain ou à un autre cycle est sans importance. La finalité de toute incarnation est la Lumière et l'Amour. Alors, oui, il n'y a jamais d'échec, il n'y a que des retards et des ratés qui se transforment toujours, à la fin de ce cycle, ou dans d'autres cycles, par la révélation de l'Amour.

Question : la transcendance de la matière de notre corps est ce qu'on appelle la transfiguration ?
Oui. L'Amour transfigure tout. L'Amour change tout. L'Amour est tout. L'Amour est partout. Seul le regard de l'homme détourné de l'Amour ne voit pas, avec son espace limité, qu'un acte de non Amour renferme en lui le potentiel d'Amour. C'est en cela que nombre d'êtres vous ont dit de ne jamais juger car ce qui peut sembler, avec un regard non Amour, comme un acte abjecte et profondément injuste, se transformera toujours, à un moment donné, en un chemin d'Amour. Cela ne souffre aucune exception. Simplement l'échelle de temps, ramenée à votre incarnation, apparaît comme impossible et est en fait possible sur plusieurs cycles. L'absence de jugement est aussi une clé essentielle pour parvenir à l'Unité. Le jugement participe de l'intellect, participe d'un regard porté qui attribue une valeur à un évènement, un acte ou une personne. A partir du moment où vous attribuez une valeur, vous sortez de l'Unité. Cela est dur à accepter mais il y a exactement la même valeur dans un crime que dans l'Amour. Simplement, l'échelle de temps n'est pas la même. Le crime va prendre des éons et des éons, des cycles et des cycles avant de se transformer en Unité et en Amour. Les différents Maîtres qui se sont incarnés sur cette planète, qu'ils soient des avatars ou des êtres réalisés en cours d'incarnation, sont là pour vous le rappeler. Et, à partir du moment où vous portez un jugement sur un acte, quel que soit l'évènement ou la personne sur lequel votre regard se porte, vous sortez de l'Unité et vous vous éloignez de l'Amour. Le non jugement est faire acte de non violence car le jugement est violence. Et ce n'est pas vous, êtres d'Amour et de Lumière qui jugez, mais bien votre mental, uniquement lui. Car même votre affectif, même vos émotions, sont contrôlées de manière inconscientes par votre mental, mental échappant à votre conscience, agissant pour lui-même, pour la division et la séparation.

Question : comment faire sauter le verrou du mental ?
Les préceptes en sont simples, ils ont été énoncés dans toutes les traditions par tous les êtres réalisés : ne jugez pas. Celui que vous avez nommé Christ a dit : « il ne sert à rien de vouloir enlever la paille de l'œil de votre voisin si vous ne voyez pas la poutre qui est en vous ». Porter un jugement, asséner une Vérité, est un acte de séparation et non pas un acte d'Unité. Voilà déjà quelque chose qu'il faut entraîner, au niveau de votre conscience, à ne plus exercer. A partir du moment où il y a jugement de valeur qui est, certes, indispensable dans certains comportements de votre vie, si vous continuez à adopter cela dans le monde spirituel et dans les pratiques spirituelles, quelles qu'elles soient, vous rentrez en dichotomie, vous rentrez en dualité. Ça, c'est le 1er élément. Le 2ème élément est d'apprendre à maîtriser sa parole, apprendre le silence, apprendre à ne pas exprimer autre chose que l'Amour. Cela fera partie de certains de vos exercices lors de vos journées. Ne pas juger, ne pas mésuser de la parole, sont déjà deux préceptes majeurs. Sachez que chaque mot que vous prononcez qui porte une coloration de valeur ou de jugement vous éloigne de cent pas de l'Amour. Alors qu'une méditation vous rapproche d'un pas de l'Amour. Les mots sont les ennemis de l'Amour. L'Amour n'a pas besoin de mots, il se lit dans le regard avant de se lire même dans les actes et dans les conduites.

Question : pourquoi on doit mettre de l'Amour dans la matière si la matière est une condensation de l'Amour ?
La matière a été créée par une extériorisation de l'Amour, cela est exact. Vous devez transcender la matière ce qui ne veut pas dire y mettre de l'Amour qui y est déjà. Cela veut dire simplement le révéler et vous ne pouvez le révéler qu'à travers votre regard et votre état d'être. C'est cela la spiritualisation de la matière. Tout, absolument tout, dans la création est Amour, à des degrés divers de révélation. Mais vous, en tant qu'être humain, avez une place privilégiée qui est celle d'être un intermédiaire et d'être aussi un catalyseur. C'est à dire que c'est grâce à vous, et par vous, que doit se révéler cet Amour de la matière. Vous pouvez très bien avoir un véhicule dont le réservoir est rempli d'essence. Bien évidemment, si personne ne tourne la clé et n'actionne le démarreur, cette voiture n'avance pas. C'est la même chose pour la matière. Vous devez mettre en route, par votre propre éveil à l'Amour, la réalité de l'Amour de la matière. La matière, telle que vous la connaissez, au sein de laquelle doit naître l'Amour humain, est une projection du mental et de la pensée de Dieu et rien d'autre. Vous avez ensemencé, par vos vies et vos incarnations, dans ce mental divin, l'apparence et le corps que vous présentez aujourd'hui. Vous avez fait cela par sens de la mission et sens du sacrifice. Ce corps est illusoire. Seule est éternelle la chose que vous ne voyez pas et qui est à l'intérieur de vous. C'est celle-ci qui doit émerger de votre propre matière et se révéler.

Question : est-il souhaitable pour cela de faire appel aux êtres de Lumière d'autres plans, par des prières, voire des rituels ?
La Lumière est parmi vous. Elle accourt vers vous depuis, déjà, de nombreuses années. Alors, pourquoi appeler quelque chose qui est déjà là ? Vous devez vous appeler vous-même. Vous devez vous aimer vous-même, même si les accompagnants divers et variés sont là pour faciliter le mouvement. Bien évidemment, nous pouvons être un afflux de Lumière supplémentaire mais si, aujourd'hui, vous mettiez un être humain qui n'est pas prêt ou qui n'a pas envie devant la Lumière, il ne verrait rien. Alors, le travail essentiel est un travail intérieur. La prière, la dévotion sont un état permanent à partir du moment où vous avez trouvé l'Amour mais l'Amour ne peut se déclencher de l'extérieur. La germination n'appartient qu'à vous-même même si les aides, les Lumières extérieures viennent vous conforter dans l'existence de celle-ci. Vous pouvez éprouver l'Amour du Christ, l'Amour d'une présence divine, le vivre réellement auprès d'un être réalisé, d'un être de Lumière sans devenir pour autant un être réalisé. Cela fait partie de l'expérience. La réminiscence de l'expérience doit être réalisée à l'intérieur de soi afin de créer une alchimie qui permettra l'éclatement de l'Amour. Je répète que l'Amour n'est pas un processus graduel. La compréhension, oui, parce que la compréhension de l'Amour arrive à convaincre, en finalité, le mental séparé et divisé, qu'il n'y a qu'une seule solution qui est l'Amour. Néanmoins, même en ayant fait le choix de l'Amour cela termine dans un cul de sac, comme vous le dites, car, même en ayant réalisé que la solution est là, ce n'est pas pour cela que la solution éclot et éclate. La compréhension intellectuelle, la compréhension mentale, la compréhension émotionnelle, le vécu même de l'Amour du Christ, pour soi, n'a jamais conféré l'éveil à l'Amour. Ce dont je parle n'est pas la compréhension intellectuelle de l'Amour, n'est pas l'acceptation de la réalité ultime de l'Amour. Ce dont je parle est la réalité du vécu de l'Amour, ce qui est fondamentalement autre chose.

Question : l'éveil de l'Amour peut se faire par la descente de l'Esprit Saint ?
Oui. L'Esprit saint est Amour. Accueillir l'Esprit Saint confère l'initiation, la transfiguration. Cela vous permet de vivre l'Amour à un étage qui correspond à l'illumination du mental. Mais, encore une fois, ceci, pour être vécu et rayonné intégralement, doit être ancré au niveau du centre de la Source, au niveau du cœur. Rappelez-vous que l'Amour, celui dont je parle, est un état d'être, c'est un état de radiance extrême, de vibration accélérée qui vous met en état orgasmique permanent, en état de jouissance totale et permanente. Ce que certains appellent, en votre tradition occidentale, faire l'Amour au sens charnel procure, le temps d'un éclair, cette jouissance mais celle-ci, par Essence, ne peut durer. Elle dure uniquement à partir du moment où elle rejoint le cœur.

Question : ceux qui ont déjà atteint la 5ème dimension sont dans cet état orgasmique permanent ?
Vous n'êtes absolument pas stabilisés, pour l'instant, dans ce que vous appelez la 5ème dimension. Si cela était le cas vous ne pourriez ni travailler, ni parler, ni bouger, ni manger. Vous seriez dans un état de Samadhi permanent. Vous seriez centrés dans cet état de béatitude et de félicité.

Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.

Voilà, bien aimés enfants de la Lumière, ce que j'avais envie de partager avec vous quant à l'Amour. Je vous apporte toute ma bénédiction de mère, tout mon Amour et je vous dis à très bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page