Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. ÄIVANHOV

O.M. ÄIVANHOV

16 juillet 2006

pdf

Et bien chers amis je suis extrêmement content de vous retrouver. Alors je suis parmi vous pour essayer de cheminer un peu ensemble comme d'habitude surtout par rapport à votre évolution spirituelle et par rapport à ce qu'il est convenu d'appeler le développement vers la cinquième dimension.

Question : Est-il intéressant de faire passer des fréquences « mises » dans l'eau sur autrui ?
Chère amie, je te répondrais que pour agir sur l'eau il faut soi-même maîtriser l'eau en soi. L'eau est l'élément qui correspond à une certaine forme de féminité, c'est un élément féminin en rapport avec le monde lunaire c'est à dire aussi avec le monde astral. II convient en cela de maîtriser ta propre eau avant de vouloir maîtriser l'eau des autres parce que transférer une fréquence dans l'eau est quelque chose de tout à fait possible mais maîtriser l'eau des gens est quelque chose qui me semble très profond et maîtriser l'eau des gens c'est maîtriser la vie, or pour maîtriser l'eau des autres il faut maîtriser sa propre eau, ça j'ai déjà dit mais aussi il faut demander la permission au Maître de l'eau, il suffit pas de vouloir ou de décider pour agir. Il s'agit de génies qui ont présidé à la création des éléments. Le Maître de l'eau au niveau le plus élevé est déjà ce que j'ai appelé le Hayot Ha Kodesh c'est à dire celui qui va conférer la possibilité de devenir le Maître de l'eau. Etre le Maître de l'eau c'est aussi être le Maître des Agni Dévas. Ceci nécessite un niveau de conscience extrêmement élevé qui se traduit par un certain nombre, je dirais, de signes au niveau du corps comme l'éveil de la Kundalini, comme la révélation de tous les sidhis. Est-ce que c'est ton cas ?

Réponse : « moyen ».
Je sais pas trop ce que ça veut dire ce terme. C'est oui ou c'est non ?

Réponse : plutôt non.
Alors il est extrêmement dangereux de travailler avec l'eau parce que la fréquence qui est émise dans l'eau par soi-même, je dis bien par soi-même, est extrêmement polluée par la propre eau intérieure. Par contre si tu prends un support extérieur à toi, c'est à dire vibratoire, comme une plante, comme un cristal que tu mets dans la vibration de l'eau, là, il n'y a plus de problème.

Question : Comment dépasser le sentiment de doute ?
Alors, chère amie, le doute est quelque chose d'extrêmement important parce que c'est à la fois un garde-fou mais parfois il devient en quelque sorte envahissant et il va, je dirais, s'opposer à l'épanouissement de l'être. Alors on développe l'opposé du doute, qui n'est pas la confiance qui est la foi et la foi devient grande, très grande. La foi en ta propre Divinité, je parle, la foi en Dieu, la foi en la Lumière et, à ce moment là, les épisodes de doutes vont être effacés par la Lumière. Alors, ça, ça peut prendre beaucoup de temps et c'est un travail, je dirais, permanent.

Question : Pourquoi la descente de l'énergie de cinquième dimension pose autant de problèmes à l'humanité ?
Cher ami c'est pas beaucoup de problèmes, c'est un problème majeur. Il faut bien comprendre que quand tu dis que l'humanité n'est pas prête c'est qu'elle est pas prête du tout, il y a seulement, je dirais, maximum deux à trois pour cent de l'humanité qui est prête à accéder à cet état de conscience nouveau. Alors, bien évidemment, comme vous le savez déjà, ceux qui ne pourront pas ascensionner (comme vous dites je crois), accéder à ce nouveau niveau de conscience seront profondément atteints parce que ce niveau de conscience ne connaît pas l'ombre, ne connaît pas la souffrance, ne connaît pas la division et ne connaît pas le manque d'harmonie.

Or tous les êtres humains qui ne seront pas suffisamment préparés et qui accéderont à ce passage particulier seront dans des états de divisions extrêmes. Ils seront nécessairement disjonctés, si on peut dire, c'est à dire seront directement transférés dans un autre monde de troisième dimension ou passeront par l'étape de la mort. Alors bien évidemment quatre-dix-sept à quatre-vingt-huit pour cent de l'humanité, c'est affreusement beaucoup mais, néanmoins, dans chaque cycle, ailleurs, qui voit l'épuration de la troisième à la cinquième dimension (quand la troisième dimension existe) cela se traduit toujours par une espèce d'écrémage important où plus de quatre-vingt-dix pour cent des humanités en cours doivent repartir sur un nouveau cycle. C'est une constante, je dirais, quasi universelle. Il n'y a pas à s'éterniser là-dessus ou à avoir des remords, y'a uniquement à essayer de monter le plus le niveau vibratoire de soi-même et de ceux qui sont autour de nous.

Question : Pourquoi les gens ont perdu la signification du privilège qu'est l'incarnation ?
C'est une vérité essentielle mais c'est lié à l'organisation de votre société et de ce que vous appelez le tissu social et le tissu affectif que vous avez bâtis au cours des millénaires et qui s'est éloigné des modèles synarchiques et des modèles théocratiques et des modèles de la Lumière. Au fur et à mesure cette société que vous appelez « à son apogée » est rentrée, en fait, dans une décadence. Depuis l'époque du Christ chaque génération a vu s'enfoncer c'est à dire s'éloigner du pôle de Lumière, de plus en plus, la société et les individus, à tel point qu'aujourd'hui quatre-vingt-dix pour cent de l'humanité a atteint un point de non-retour, c'est à dire réellement d'êtres totalement presque totalement coupés de la Divinité. Ils ne restent en vie que par le petit bout de Lumière qui les anime encore et qui vient des plans supérieurs. Tout est fait au niveau social, au niveau affectif, pour vous empêcher de trouver cette vérité essentielle.

Question : L'argent est au service de l'ombre ?
D'abord on peut pas dire que l'argent soit au service de l'ombre, l'argent est une énergie neutre, par contre que l'ombre ait jeté son dévolu sur l'argent, comme énergie de manipulation des foules et de mainmise et de pouvoir, ça c'est évident, bien évidemment. Tout a été fait en sorte, depuis déjà plus de deux cent à trois cent ans, pour que vous en soyez arrivés là où vous en êtes. Effectivement l'argent dans ce monde est le facteur le plus corrompu et le plus corrompant par rapport à la Divinité et la spiritualité. Ce qui ne veut pas dire que l'argent est sale mais l'utilisation qui en est faite, mais la traduction qui en est faite, au niveau social, correspond à quelque chose de profondément noir, comme tu dis.

Question : Comment spiritualiser ce qu'on fait tous les jours ?
Voici un problème qui pose un cruel dilemme, cher ami, parce que plus tu vas monter en vibration, plus la vie quotidienne, comme tu dis, va te sembler lourde et difficile. Bien évidemment l'argent n'existe pas dans la cinquième dimension, les liens affectifs (tels que vous les connaissez) n'existent pas non plus dans la cinquième dimension et, bien évidemment, les tracas quotidiens (tels que vous en parlez) n'existent absolument pas dans la cinquième dimension. Alors, effectivement, plus la cinquième dimension s'approche et plus vous êtes prêts à être aspirés dans cette cinquième dimension et plus vous trouvez le quotidien comme très éloigné de la Divinité et de votre être authentique. Il ne peut pas en être autrement parce que, si vous étiez dans l'acceptation totale de votre quotidien avec le niveau de vibration qui est le vôtre, cela serait plutôt inquiétant.

Bien évidemment, de mon vivant (et de nombreux Maîtres aussi l'ont dit avant moi) il fallait faire chaque chose à chaque instant de sa vie avec amour et être heureux dans le quotidien. Mais ça, c'était une autre époque, c'était avant que l'argent soit devenu le serviteur de l'ombre, c'était avant cette noirceur dans laquelle vous vivez. Alors, effectivement, oui, la vie est belle, oui, le quotidien par contre est de plus en plus dur et le sera. Il ne faut pas croire que plus vous monterez en vibration plus il sera facile de vivre la vie que vous vivez, c'est malheureusement parfaitement logique et c'est un dilemme qui ne peut pas être résolu, mais c'est une constatation qui va aller en s'amplifiant. À tel point, je dirais, que si l'effusion de la cinquième dimension vous atteignait totalement à titre individuel, qui que vous soyez, vous ne pourriez certainement plus du tout vivre dans les conditions où vous vivez.

Question : Est-ce exact qu'il n'y a plus d'émotions dans la cinquième dimension ?
Heureusement. Et bien ceux qui seront déstabilisés de toute façon seront obligés de quitter leur corps pour entrer dans la mort. Bien évidemment la cinquième dimension n'est pas un monde d'émotion, c'est un monde de joie mais de joie au sens coeur et non pas du tout de plaisir, la joie étant bien plus élevée que le plaisir. Par contre, effectivement, la notion de peur est totalement absente puisque, à ce moment là, la relation à la Divinité est omniprésente. Dans la relation à la Divinité il ne peut pas y avoir de peur, il ne peut pas y avoir d'ennui, il ne peut pas y avoir de tristesse (la tristesse étant toujours liée à la réminiscence d'un passé), il peut pas y avoir non plus des recherches illusoires de certains plaisirs parce que la joie permanente, immanente est installée de manière définitive. Les modes de vie en cinquième n'ont strictement rien à voir avec ce que vous connaissez ici. Vous serez les mêmes dans votre essence mais vous ne serez plus du tout les mêmes au niveau de ce que vous ferez, en particulier ce que vous appelez le rôle social dont les occidentaux sont si fiers (leurs professions, leurs statuts, mariés, des enfants, leurs rôles de relation d'aide) à travers le statut, n'existeront absolument plus.

Question : La cinquième dimension correspond à la réalisation du non-soi ?
Tout à fait, cher ami, mais la réalisation du non-soi à titre individuel (comme l'ont vécue certains Maîtres et comme je l'ai vécue de mon vivant) n'a plus rien à voir avec la réalisation du non-soi de la planète, puisque, là, les champs vibratoires ne sont pas ceux d'un individu mais de l'ensemble des systèmes solaires. Les modifications sont autrement plus extensibles, importantes que dans la réalisation du non-soi d'un être qui s'éveille parce que, là, c'est tout un système solaire qui s'éveille. Mais l'analogie est logique et envisageable.

Question : Pourquoi ressent-on un décalage entre ce qu'on vit la nuit et la journée ?
Mon cher ami, il faut savoir que la cinquième dimension ne connaît pas le temps passé, présent, futur (tel que vous le connaissez dans la troisième dimension) ce qui veut dire que, quand vous accéderez à la cinquième dimension (lors du processus collectif de l'ascension ou des différentes vagues d'ascension), à ce moment là vous allez vous trouver confrontés à quelque chose d'important. Indépendamment de la vibration et de l'état de joie c'est que vous allez vous apercevoir que vous croyiez (quand vous étiez dans la troisième dimension) de venir d'un passé et aller vers un futur. Le problème c'est que quand vous pénétrez la cinquième dimension (comme tu le fais dans certains voyages nocturnes) tu as l'impression en revenant de vivre des choses parce que simplement, lors de ce processus d'expansion temporaire en cinquième dimension, tu es confronté à la notion que ton futur, en fait, est ton passé. Je m'explique : étant donné que la cinquième dimension n'a pas de temps dimensionnel, ce qui y est vécu y est vécu de façon instantanée. Mais, ayant accès aussi à une vie ordinaire en troisième dimension, il arrive que la conscience ramène l'impression de déjà vu, de déjà vécu par rapport à sa propre vie, tout simplement parce que tu t'apercevras (quand tu passeras totalement en cinquième dimension) qu'en fait tu venais pas de ton passé mais de ton futur. C'est en fait le futur qui vient à toi au point de rencontre que l'on appelle l'ascension.

Question : Comment garder conscience plus nettement la journée, ce qu'on vit la nuit ?
Vaut mieux pas trop. Parce que sinon le processus de dissociation entre la troisième et la cinquième serait encore un plus grand dilemme. Plus d'immersion ce sera dans la cinquième dimension, plus la vie dans la troisième dimension (aussi bien au niveau social, professionnel, affectif, relationnel) sera, je dirais, délicate. Rendre le plus parfait possible chaque instant de sa vie c'est la meilleure façon effectivement de ne pas trop décrocher. De pas permettre à ce qui se passe la nuit pour l'instant de prendre trop d'importance dans la vie consciente. En fonction du degré de l'épanouissement de ta Divinité tout est possible. On peut arriver, en fonction du degré de Lumière qui nous inonde, totalement à rejeter tout ce qui a fait la vie jusqu'à présent et, ce, dans tous les domaines mais, ça, c'est quelque chose que toi seul décide avec ta Lumière que tu es. Faut bien comprendre que l'immersion totale en cinquième dimension est la révélation totale de la Divinité. Ce que tu appelais tout à l'heure la réalisation du non-soi correspond à une disparition totale des masques de la personnalité.

Question : Comment faire pour avoir plus de ressenti au niveau cellulaire ?
Il suffit de monter la vibration. Y'a des milliers de techniques mais y'a pas de technique. Il suffit simplement de rentrer en synchronisation, en synchronicité avec le corps, par la respiration par exemple et, à ce moment là, de demander aux structures cellulaires de vibrer jusqu'à ressentir la vibration au niveau du corps physique. Après, cette vibration elle va monter et envahir les différents cocons (ça c'est une montée en vibration). La conscience intervient elle-même sur sa propre montée en vibration. Ca correspond totalement à ce que vous vivez (non pas toujours lors de mes canalisations, ça dépend du public) surtout au moment où vous travaillez sur les guérisons spirituelles et où se fait ce travail vibratoire que vous appelez « colonne ». Là, j'ai vu, effectivement, que par l'intermédiaire de mon canal et aussi du canal des autres entités, il y a une montée vibratoire en cinquième dimension. C'est ça la vibration : cette espèce de lourdeur qui envahit d'un coup tout le corps et qui, après, fait comme une doublure d'énergie autour de soi. Ca, c'est la montée en vibration.

Question : Comment se prémunir contre une sorte de « naïveté » dont les gens, parfois, profitent ?
Mais absolument pas, il ne faut absolument pas s'en prémunir, c'est le but de la transformation. Rappelez-vous les paroles de votre plus grand initié : « nul ne peut pénétrer au royaume de cieux s'il ne redevient comme un enfant ». Alors la naïveté fait partie de la cinquième dimension, bien évidemment.

Question : Que pensez-vous de machines utilisées dans certaines pratiques d'éveil spirituel ?
Chère ami, du temps de l'Atlantide, on se posait pas la question de savoir si une machine était responsable de la guérison. Oui, les machines peuvent guérir, les machines ne sont pas des robots, les machines sont pas des forces démoniaques, la machine peut servir la Lumière bien évidemment. Alors les technologies de la Lumière sont tout à fait à même de réaliser ce que tu appelles l'éveil spirituel. Bien évidemment l'éveil n'est pas la réalisation mais c'est une première étape et ce genre de machine est tout à fait à même de réaliser cela. L'instrument de musique qui émet un son, qui éveille la kundalini, est aussi une machine.

Et bien, chers amis, je vous remercie, tous ici présents et je vous apporte toute ma bénédiction, tout mon amour et j'espère vous retrouver très bientôt. A très bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page