Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > SRI AUROBINDO

SRI AUROBINDO

22 août 2012

pdf

Je suis Sri Aurobindo. Frères et Sœurs, établissons nous dans la Communion et la Paix.

... Partage du Don de la grâce ...

Je vais poursuivre, aujourd'hui, ce que je vous ai dit lors de mes trois dernières interventions (ndr : interventions des 16 août, 15 juillet et 21 mai 2012). Je vais essayer de vous entretenir des mécanismes qui se déroulent. Non pas dans les processus de l'Éveil parce que cela a été fait par d'innombrables personnes. Je ne viens pas non plus vous entretenir des mécanismes qui vont vous être donnés à voir, dans les temps en cours. Mais je vais essayer, plutôt, de vous donner des repères et des jalons. Des moments particuliers, qu'ils vous sont possibles de vivre et traduisant, en quelque sorte, les prémices, bien réels, et le vécu de votre Ascension.

Je vais me placer du point de vue des mécanismes qui se déroulent directement dans la conscience et qui découlent de l'Action de la Lumière et du Feu Céleste, en vous. Si vous avez été Appelés (par Marie, par la Lumière ou par une des Étoiles), vous allez constater, à des vitesses qui sont différentes pour chacun, qu'il va se produire quelque chose en vous. Ce quelque chose qui va se produire, en vous, a une seule finalité. C'est, si vous l'acceptez, de vivre la Liberté Totale. Quand le Feu de la Lumière vous touche et quand il y a, bien sûr, acceptation, la conscience va vivre des mécanismes inédits. Ces mécanismes viennent compléter tout ce qui vous a été exposé, depuis un an, dans les possibilités de Communion, de Fusion, de Dissolution, de Délocalisation de la Conscience. Mais dans tous ces processus de Communion, de Fusion, de Dissolution ou de Délocalisation de la Conscience, il persiste le sens d'une identité et d'une identification, même si cette identification est différente de l'identification à ce que vous êtes, sur ce monde. Il existe, toutefois, une surimpression, une superposition, de ces mécanismes vécus et de la persistance d'une identité.

Au-delà de ces différentes expériences et de ces différents états que vous avez peut-être vécus, le Feu du Ciel, dans ses approches individuelles, va être remarquable par un certain nombre d'éléments. Ces éléments remarquables sont au-delà des différents Samadhis. Ils se traduisent, comme vous le savez, par la Paix Suprême et par la possibilité d'être Absolu avec forme. Mais cet Absolu avec forme passe par des instants et des moments où il y a à vivre des états que je qualifierais d'intermédiaires.

Le premier de ces états intermédiaires, vous êtes extrêmement nombreux à les avoir vécus, puisqu'il s'agit tout simplement de ce que vous pouvez nommer l'endormissement ou la disparition, que cela soit dans les Alignements, dans vos méditations, ou en nous écoutant ou en nous lisant. Cette disparition, ou plutôt cette occultation de la conscience ordinaire, est un premier pas vers la Libération. Viennent ensuite des expériences où, à travers, justement, les Communions, les Fusions, les Dissolutions ou les Délocalisations, il devient possible de vivre, et surtout de saisir, que la vie n'est ni limitée à ce que vous percevez et, encore moins, à ce corps, ou à cette forme. Il existe donc l'apparition de multiples mécanismes Vibratoires qui vous ont été décrits, déjà, depuis de très nombreuses années. Mais ceux-ci prennent, durant cette période, une acuité particulière.

Et puis, pour certains d'entre vous, au-delà de l'acuité particulière de ces expériences qui vous sont connues, et au-delà de l'endormissement, commencent à se produire des mécanismes où il y a, en quelque sorte, la perte totale de tout repère habituel, que ces repères correspondent à l'identité d'une personne ou même à une identification de Vibration Lumière. À un moment donné, le mécanisme de l'endormissement (qui est aussi, comme vous le disait BIDI, l'Absolu) va, et je n'ai pas d'autre mot, comme se conscientiser ou se reconscientiser. Dans ces instants, dans ces paliers (mais n'y voyez pas une succession formelle et logique), va se dérouler un état qui n'est ni le sommeil, ni le rêve, ni l'Éveil, ni même Turiya. La vigilance devient profondément différente de toutes les expériences que vous avez pu vivre.

Ce qui survient, à ce moment là, ne peut s'accompagner d'aucune peur, d'aucune interrogation. De même que, si cette expérience se déroule, les perceptions du Supra Mental, elles-même, depuis les Vibrations du corps, en passant par les Sons du Nada, en passant par la perception des Couronnes Radiantes, vont disparaître. De même qu'il y a la disparition de toute image possible, de toute coloration possible, de toute forme possible. Les mécanismes des éléments se mettent alors en œuvre, au niveau de ce corps, pouvant, effectivement, avant que les perceptions du corps disparaissent, donner certains signes qui vous ont été décrits par SNOW (ndr : intervention du 19 août 2012). L'action de la Lumière et des Quatre Vivants, en vous, va faire disparaître, donc, le corps. Va faire disparaître les pensées. Va faire disparaître toute émotion, de même que toute interrogation. La conscience n'est pourtant pas en Êtreté, elle n'est pas non plus délocalisée. Nous pourrions appeler ça (s'il faut le nommer), Absolue Présence ou Infinie Présence.

Il y a, à ce moment-là, clairement, une Reconnaissance. Cette Reconnaissance est, au sein de votre propre désidentification, l'identification à la Lumière qui est ce Feu. Mais, même ce Feu ne semble plus toucher le corps, mais donner comme un saisissement de Béatitude où s'annihile tout sens qu'une quelconque volonté, d'une quelconque vie, et d'un quelconque monde. Il n'y a plus de perception aucune. Éventuellement, il y a simplement le sens et la perception d'être la Lumière. Il n'y a donc pas de vision de Lumière. Il n'y a pas de forme. Il n'y a plus aucune histoire. Il n'y a plus aucune pensée. Vous n'existez plus en tant que personne.

C'est durant ces paliers que se produit un mécanisme nommé la stase où vous vivez le fait d'être vivant, je dirais, comme jamais. L'absence de signes du corps, l'absence de signaux Vibratoires (mental ou émotionnel), vous installe dans une sorte d'instant présent, que je qualifierais, d'hyper présence. Quand ces paliers se produiront, vous remarquerez que vous ne dormez plus, que vous n'êtes plus parcourus par quoi que ce soit et que c'est justement à ce moment-là, que vous êtes totalement Vivants. C'est toutefois dans ces paliers, quand ils se concrétisent totalement (mettant fin au moment où vous disparaissez dans l'endormissement ou l'Absolu), que peut ressurgir, de très loin, quelque chose de votre identité qui est demeuré dans une forme, qui est la peur. Mais cette peur est simplement une interrogation sur le sens de ce que vit la conscience, même s'il y a Reconnaissance.

Et là, va sembler se dérouler, en vous, un autre palier qui est fait, en quelque sorte, d'oscillations entre la conscience dans le sens d'une identité et la Conscience dans le sens de l'Ultime Présence. C'est à ce moment que, si vous vous rappelez qu'il faut se tenir tranquille, que l'interrogation d'une identité ne pourra altérer cette forme de basculement qui se produira, où, effectivement, vous ne pourrez plus rien définir, ni haut ni bas, ni identité ni non identité, permettant d'installer, dans l'Ultime Présence, la Demeure de Paix Suprême.

C'est là que se réalise (et que se réalisera pour, nous l'espérons, de plus en plus nombreux Frères et Sœurs) l'Absolu. L'Appel de la Lumière, l'Appel de Marie, l'Appel par votre prénom, au-delà même de la perception de toute Vibration des éléments, en vous, va vous mener au seuil, qui n'en est pas un, de cet instant d'hyper présence, s'accompagnant, effectivement, d'une béatitude à nulle autre pareille, laissant bien loin toute notion de Joie, toute notion de plaisir ou de satisfaction telle que la conscience peut la vivre. La perte d'identité et la perte d'identification vous placent alors dans l'Absolu.

Cette expérience d'Absolu, qui n'en est pas une, se vit en dehors de toute forme. Les fonctions physiologiques, d'ailleurs, se sont quasiment arrêtées. N'ayant plus le sens de l'identité corporelle, l'arrêt, de la respiration voire des battements cardiaques, ne se traduit par aucun trouble, aucune pensée. L'Absolu, dont rien ne peut être dit, se découvre, à cet instant. Et c'est à cet instant que plus rien ne peut être comme avant et que tout est radicalement différent. Même en revenant au sein de la forme et même en revenant au sein de la personnalité, il vous sera extrêmement aisé de voir que le déroulement de votre vie ordinaire ne sera à jamais plus pareil. Il n'existe plus de possibilité de se remanifester ou de redescendre dans une quelconque personnalité, dans une quelconque lutte, puisque l'Absolu avec forme réalise un découplage des éléments qui étaient présents au sein de la personnalité et qui étaient inscrits dans votre historique ou dans votre histoire. Le contentement est total. Il ne peut plus exister aucun manque, aucune question, aucune interrogation ni, non plus, aucun doute. De là découle la Liberté la plus totale. Vous n'êtes plus du tout soumis à quelque circonstance de ce monde, tout en y étant pleinement présents.

Voici l'action du Feu Céleste, à titre individuel, qui est, en général, manifesté après l'Appel de MARIE et parfois même avant. Vous réalisez, à ce moment-là, concrètement, que ce que vous aviez toujours cherché était, effectivement, déjà là et que seul l'emplacement de la conscience n'était pas le bon. Vivant ce Feu Céleste, l'Amour devient réellement la Nature de ce que vous Êtes. Il n'existe plus aucun besoin de projeter un idéal d'Amour, ni même une conscience d'amour, ni même une Vibration, parce que cela est, à ce moment-là, la réalisation de Votre Nature, au-delà de tout Voile. Ce Réveil n'est pas simplement vous le savez, un réveil, mais vraiment la Libération qui fait de vous un Libéré Vivant. Bien-sûr, les modifications qui surviennent, aussi bien dans le corps, dans la conscience, que dans la Vie, ne dépendent plus de vous, ni de vos actions et encore moins de vos réactions. Cela a été appelé la Grâce et c'est une Grâce. Vous êtes pleinement impliqués dans la Grâce, dans la Vie et l'Amour. Et ceci est la plus belle des implications parce qu'elle ne dépend pas de l'action de la personnalité, ou même de l'âme.

Ces moments, ces paliers, cet Absolu, sont appelés à devenir de plus en plus fréquents parmi les Frères et les Sœurs incarnés. Nous l'avons déjà spécifié, l'Absolu met fin, de manière personnelle, au Choc de l'Humanité. Il n'y aura pas donc de Choc de l'Humanité, pour ceux d'entre nos Frères et Sœurs incarnés qui vivront cela avant l'Appel de MARIE collectif. La Joie, qui est Intérieure, bien sûr, ne dépend d'aucune circonstance et je dirais, même, qu'aucune circonstance, quelle qu'elle soit, ne peut altérer cette Joie. Et c'est sa caractéristique essentielle. Le Feu Céleste est la Liberté, est la Libération de tout enfermement et de toute illusion.

Rappelez-vous aussi que, parmi vous (et comme cela a été dit par d'autres Anciens), vous avez la possibilité, sans aucun jugement, de percevoir clairement, sans même le demander, ce qui est derrière toute apparence. Il vous est donné à voir ce que je pourrais appeler l'âme des Êtres, l'âme des Frères et des Sœurs incarnés. Ceci est bien au-delà de la Vision Éthérique ou de la Vision du Cœur : c'est une connaissance immédiate, ne passant par aucune perception, ni même par aucune interrogation. La Sagesse, à ce moment-là, sera votre attribut, parce que quoique vous perceviez d'un Frère ou d'une Sœur, vous savez, de manière indiscutable, qu'il ne fait partie que du même rêve que vous vivez et que vous partagez.

Le Feu Céleste va donc radicalement transformer, déjà à titre individuel, ce que vous nommez la vie, quand vous êtes de ce côté-ci du Voile. Qui existe encore, bien sûr. Les Piliers et les moyens d'y arriver vous ont été donnés depuis de très nombreux mois. Je ne reviendrai pas dessus. Mais vous ne pouvez vous tromper vous-même, dès l'instant où ne peut plus exister, en vous, la moindre question sur quoique ce soit. Et cela est naturel, ce n'est pas une volonté. Vous serez même parfois étonnés de ne pas avoir d'interrogation, ni de vous poser de question sur le sens de ce qui est à vivre et de ce que vous vivez. De plus en plus, vous manifesterez, de façon spontanée, sans le chercher, sans chercher à méditer ou à vous Aligner, cet état de Grâce. Et il vous comblera à chaque fois un peu plus. Vous serez comblés, totalement et entièrement. Ce qui pouvait vous affecter, que cela soit dans ce corps que vous habitez, ou dans vos relations, quelles qu'elles soient, disparaîtra tout simplement.

Vous serez alors, effectivement et concrètement et entièrement, devenus Transparence la plus totale. Et vous saurez aussi que, quel que soit le regard qui est porté sur vous, par un Frère ou une Sœur qui n'est pas dans le même état, dans la même Conscience, vous ne pourrez que l'Aimer. Quoiqu'il vous dise, quoiqu'il vous fasse, vous aurez définitivement dépassé l'interaction de la personnalité, dans quelque secteur que ce soit de vos vies. Si, toutefois, une émotion venait à survenir, si toutefois une interrogation, une préoccupation venait à survenir, vous constaterez par vous-même qu'en vous réinstallant, avec une facilité de plus en plus déconcertante, dans la Lumière que vous Êtes, tout cela disparait, non pas comme une fuite mais bien comme une résolution. Parce que, dans la Transparence, aucune Ombre, de quelque nature que ce soit (l'une de vos Ombres anciennes ou les Ombres projetées par les âmes qui n'ont pas encore vécu cela), ne peut, en aucune manière, rétablir l'ancien. Même si vous le vouliez, vous ne le pourriez pas, démontrant, par là-même, que ce qui se passe ne dépend plus d'aucune action / réaction, d'aucune rétribution ou d'aucune punition.

Ça veut dire que, même si vous vous forcez à agir selon une personnalité que vous avez connue, qui était la vôtre avant de vivre cela, vous ne pourrez tout simplement pas le faire. Cela sera inenvisageable et impossible à mettre en œuvre, vous apportant alors une preuve de plus, qui n'a pas besoin d'être apportée d'ailleurs, que ce qui se passe est une rupture totale de la linéarité de la personnalité. À ce moment-là, vous n'aurez même plus besoin de vivre une quelconque délocalisation de la conscience, un quelconque voyage hors du corps, que cela soit en Êtreté ou même en Astral, parce qu'absolument tout sera donné dans l'hyper présent et dans l'Ultime Présence : toutes les sources de Joie, de Plénitude, de Paix Suprême y sont.

Tout cela se déroule maintenant et, encore une fois, chacun à votre rythme. Vous saisirez aussi qu'il n'y a pas à rechercher cet état, parce qu'il est là, à volonté. Vous aurez enfin mis fin à l'illusion d'une quête quelconque. La Paix ne sera plus un objectif parce que vous serez la Paix. Ainsi est l'Appel du Feu du Ciel, ainsi est l'Appel de la Lumière, dans sa forme la plus complète. Bien sûr, vous savez que, vivant cela, votre rôle est majeur, non pas en tant que volonté personnelle ou l'expression d'une quelconque action, mais que votre état et votre Transparence agissent sur le monde, un peu à la manière dont l'Étoile SNOW vous en a parlé il y a très peu de temps (ndr : intervention du 19 août 2012). Ce que vous aurez à Cœur, à ce moment-là, c'est justement de disparaître de toute personnalité, de toute réaction. Et cela ne vous posera aucun problème, même si cela en pose, bien sûr, aux âmes des Frères et Sœurs qui ne sont pas encore cela. Et rappelez-vous, surtout, comme le disait UN AMI, qu'il n'y a rien à faire, surtout ne rien faire (ndr : intervention du 18 août 2012).

Bien sûr, vous pouvez ressentir, de plus en plus souvent, des Présences, sans même les demander, comme je l'avais expliqué, à votre gauche. Ces Présences deviendront habituelles et quotidiennes. Pour vous, la séparation Dimensionnelle aura pris fin et vous vous surprendrez, dans peu de temps, si ce n'est déjà fait, à pouvoir échanger comme vous échangez avec un Frère et une Sœur incarnés. Cela se passe de mots et cela ne passe pas par les mots, mais c'est un contact direct, qui n'est pas non plus simplement de la télépathie, mais bien une Communion directe qui s'exprime, ici-même, dans l'espace, le temps et le corps où vous êtes, puisque vous ne dépendez plus de ce temps, de cet espace et de ce corps.

Ce qui, pour certains d'entre vous, peut sembler lointain ou impossible, vous vous apercevrez que vous le vivrez sans aucune difficulté. Il n'y a rien à rechercher parce que cela est naturel, là aussi. Ainsi est l'action du Feu Céleste qui vient brûler les derniers Voiles de l'ignorance, collectivement comme individuellement. La vie deviendra Grâce pour vous et vous comblera de Grâces, non pas selon les besoins de la personnalité, mais selon la Vérité de l'Esprit. Le Samadhi n'aura même plus à être vécu en intériorité ou en intériorisation. Il sera de plus en plus permanent, quoique vous fassiez.

Même s'il existe des moments de réajustement, avec occultation de la Conscience ou incapacité à mener à bien, lors de l'Appel de la Lumière, une activité particulière, tout cela sera très vite dépassé, vous permettant de trouver la même Béatitude en regardant la Nature, en regardant le Soleil et en regardant même un Frère ou une Sœur qui s'opposerait à vous, même violemment. Vous n'êtes plus concernés par cela. Vous n'êtes pas indifférents. Vous n'êtes pas dans l'indifférence totale ou l'ignorance. Mais l'état de cette Infinie Présence et de cette Béatitude, est la réponse, et la seule réponse possible. Et cette réponse ne sera, en aucun cas, une réaction se situant à un autre niveau que cette Béatitude. Cela deviendra donc de plus en plus familier, de plus en plus quotidien.

Vous constaterez aussi qu'il ne pourra plus exister la moindre fluctuation de l'humeur, la moindre fluctuation de l'énergie vitale, de votre vitalité. Vous serez installés à tous les niveaux, dans une permanence de la Béatitude. Là est la Libération et c'est à quoi l'Appel de MARIE, ou l'Appel de la Lumière, vont vous conduire, inexorablement.

De ce détachement, et surtout de cette Béatitude, découlera la facilité de l'Ascension, la facilité de Service, au-delà de toute volonté. Le Rayonnement de cette hyper Présence ou de cette Infinie Présence, vous permettra de le sentir, non plus seulement comme une aura, mais comme un vaste champ d'énergie pouvant, concrètement et effectivement, recouvrir toute la Terre, sans aucune volonté. L'élargissement de cette Conscience, au-delà de l'aura, au-delà de tout corps subtil, vous surprendra, mais vous vous y habituerez très vite. Ainsi est l'action du Feu Céleste, ainsi est l'action de l'Infinie Présence et de l'Absolu. Vous ne pouvez, ni vous tromper, ni mettre en doute, ni même douter de ce qui se vit, pour vous. Tout cela n'est ni un rêve, ni une projection, mais bien l'action du Feu Céleste vous rendant à vous-même.

Je le répète, cet état est naturel, même s'il y a des paliers, même s'il y a des étapes. Le moment où cela est entièrement vécu, cela devient votre véritable Nature, bien loin de toute identité antérieure et bien loin de toute préoccupation antérieure. La Grâce pourvoira, réellement et concrètement, à vous donner et à vous faire vivre ce qui est nécessaire. Vous ne pourrez plus, et de moins en moins, être en aucune manière déstabilisé, par quoique ce soit. Là est la Liberté. Étant installés dans cette Ultime Présence, vous serez définitivement sortis du temps, tout en accomplissant ce que la vie vous demande d'accomplir, avec de plus en plus de facilité et de plus en plus d'évidence.

Voilà ce à quoi mes Frères et mes Sœurs, vous êtes conviés. Et cela n'est certainement pas une difficulté, certainement pas quelque chose de lointain, puisque c'est déjà là. Comme le dirait BIDI : changez de regard, tout simplement. Non pas comme une vision intellectuelle, mais, réellement, en translatant votre Conscience. Non pas par un effort, mais bien par un Abandon. Ainsi est le Feu Céleste. Vous ne serez donc plus, en aucune manière, sujet au Choc de l'Humanité. Là est le sens de l'Appel de MARIE et de l'Appel de la Lumière, à titre individuel. Nous ne doutons pas, parce que nous le voyons chaque jour, que vous êtes de plus en plus nombreux à vous Réveiller totalement. Ainsi est l'action du Feu Céleste, vous faisant découvrir la Lumière Bleue de l'Éther, la Liberté de la Lumière et de l'Amour.

Bien Aimés Frères et Sœurs, je rends Grâce pour votre écoute et pour votre Présence. Et je vous dis à très bientôt. Au revoir.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page